• Angleterre

    Nous voilà dans le tunnel, nous attendons patiemment d'arriver en Angleterre ....

  • 02 Juin

     

    A l’arrivée un petit crachin nous accueille, il sera de courte durée et le soleil tentera sa percée au milieu des nuages parfois menaçants mais inoffensifs. 

    Nous roulons bien entendu à gauche, Jean est toujours devant pour nous donner l’exemple, et doublons par la droite. Pour l’instant pas de souci, nous roulons sur autoroute et Joséphine nous renseigne correctement. 

    Installation au camping Lee Valley camping park, un grand camping engazonné, très propre et agréable où nos sommes accueillis avec beaucoup de gentillesse. Nous avons payé d’avance  deux nuits, nous verrons par la suite. 

    Londres

    Londres

     

    Londres

    Londres

    Londres

    Il est l’heure de prendre le repas. 

    Ensuite je tente d’aider Jean dans l’installation de son antenne Wifi mais impossible de terminer. 

    Nous irons faire un petit tour vers la gare, en réalité nous avons suivi des chemins piétonniers très agréables au bord de petits lacs et d’un canal.

     

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

     

     

     

    03 Juin

     

    Départ pour Londres…. Journée aventure…..Mon anglais très scolaire et fort lointain…. ne me permet pas de comprendre grand-chose, surtout avec leur accent….

    Le ciel est fort bas et « crachine ». Nous voilà prêts pour cette journée Londonienne, sauf que nous avons une heure d’avance… et oui avec cette heure différente nous avons m---é en mettant notre réveille matin !!!!!

    Nous attendons donc patiemment que l’heure tourne.

    Vers 8h45 nous prenons donc le taxi pour aller à la gare.

     

    Londres

     

    C’est un peu compliqué pour prendre le billet un jour tout trajet, heureusement un très aimable camping-cariste Anglais émigré en Australie nous a bien aidé et même marqué ce qu’il fallait demander sur un papier. Nous voilà à la gare.

    Dès notre départ sur le quai du train avons encore trouvé un couple charmant parlant français couramment qui nous a donné le meilleur endroit pour descendre pour le centre ville et notamment Buckingham Palace. Les avons encore retrouvé sur le quai de départ du métro, leurs indications étaient les bienvenues.

    Surprise à la sortie du métro il pleut, pluie fine qui s’intensifiera au fil des heures gâchant considérablement la relève de la garde, dont nous n’avons pas vu grand-chose, mais un monde fou tout de même, impossible de prendre une photo dans foule.

     

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

     

     

    L’heure tourne et le lieu n’est pas très propice pour trouver un restau pas trop cher….Que de beaux bâtiments, comme le Carlton.

     

    Londres

    Londres

    Londres 

     

    Nous avons pu nous restaurer, sur le pouce,  comme beaucoup de  Londoniens,  convenablement installés, sandwich, pâtes et pâtisseries. Que du beau monde dans ces lieux costume, chemise blanche et cravate….pour la plupart.

    En flânant....

     

    Londres

    Londres

    Les fameuses cabines téléphoniques Londoniennes.

     

    Londres

     

     

     

     

     

    Sur le conseil d’un serveur parlant Français (de Lausanne) nous avons flâné pour arriver à Trafalgar Square, place célèbre dominée par la célèbre colonne de Nelson, composée d’un piédestal, d’une colonne en granit, d’un chapiteau de bronze et d’une statue de 4,5m de haut représentant l’amiral qui perdit la vie dans la bataille de Trafalgar.

     

    Londres

    Londres

    Londres

     

    Cette zone piétonnière, ce symbole national rassemble beaucoup de monde, ce qui est le cas ce jour, une grande fontaine agrémente ce lieu. Automates et joueurs de cornemuse amusent la galerie et récoltent quelques pièces.

     

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

     

    Suivant le Whitehall nous rallierons par cette belle avenue le parlement, la big ben, le palace de Westminster et l’Abbaye de Westminster d’apparence gothique. Traversant le pont du même non nous pourrons admirer la grande roue : the London Eye, à 135m du sol et en 30’ l’on peut admirer Londres, pour le moment n’avons pas tenté l’expérience.

     

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

    Londres

     

    Cherchant une station de métro tout proche pour éviter un changement, nous serons dirigés en sens inverse, fort heureusement une autre personne nous renseignera efficacement, surtout que le ciel pleure à nouveau.

    Retour tranquille après avoir emprunté deux lignes de métro, le train et le taxi pour arriver au camping.

    Malgré tout une belle journée, un peu éreintante. Nous espérons un meilleur temps pour demain pour continuer notre visite. Pour le trajet, nous sommes rodés….

     

     

    04 Juin 

     

    Visite de Londres avortée, 

    Nous partons comme hier taxi, métro… déjà me voilà un peu ‘brassée’… 

    Arrivés à Green Park nous tentons de négocier notre tour de Londres avec Big bus, ce n’est pas chose aisée, voire impossible car les billets sont valables deux jours, mais nous partons demain. 

    Bref nous partons pour le circuit bleu avec beaucoup de retard, événement spécial et rues barrées… Voilà quelques bus Londonniens.

    Londres

    Londres

    Le temps n’est pas avec nous car il pleut à nouveau et malgré cela je m’installe à l’étage sous mon parapluie à l’air pour être mieux. Ce n’est pas le cas et donc je ne vois pratiquement rien du circuit tant je suis mal. Voilà tout ce que j'ai vu... de Londres le deuxième jour. A l'intérieur du bus, pas question de prendre des photos...

    Londres

     

    Londres

     

    Londres

    Londres

    Londres

    L’arrêt pour le repas fut catastrophique pour moi… 

    Bref retour rapide vers le point de départ et rentrée au camping. 

    Voilà une journée gâchée pour tout le monde. 

    Pourtant Londres est une très belle ville mais elle ne me laissera pas un très grand souvenir….

     

     

     

     


    11 commentaires
  • 05 Juin

     

    Je vois un peu mieux même si je ne suis pas au top.

    Soleil, nuages et un peu de vent, telle est notre météo ce matin au départ à 9h45. Nous avalons les kilomètres rapidement, la conduite à gauche ne semble pas gêner nos chauffeurs, route comme autoroute ne laissent que peu d’échappées sur la campagne environnante faites de grands champs et de forêts. Eglantiers, sureaux et marguerites viennent rompre la monotonie du voyage.

    Le soleil fera le yoyo toute la journée jouant gentiment à cache cache avec les nuages. Maintenant lupins multicolores et digitale pourpre bordent notre route.

    Les quelques rares villages que nous traversons ont des maisons plutôt cossues avec de grandes cheminées à plusieurs sorties.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Les petites boites fleurissent...colorées elles aussi... 

     

    En route pour l'Ecosse 

    En route pour l'Ecosse 

     

    Passons York et tentons de trouver une chambre à coucher au bord de la mer du nord à  Scarborough.

    C'st une jolie station balnéaire avec une atmosphère victorienne en bord de mer, on y trouve de très belles villas.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Nous avons quelques difficultés, l’endroit qui nous semble propice est interdit la nuit. Un camping-car s’arrête je me permets de lui demander s’il reste là. Il me dit que non et m’explique où nous devons aller. Devant mon incompréhension il me demande de le suivre et nous conduit sur un parking tranquille le parking de Sealife N 57°18’06 ‘’ W00°24’37’’. Là une autre camping-cariste parlant un peu français viendra nous donner quelques tuyaux. 

    Voilà le vue de notre chambre à coucher... 

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Les Anglais sont vraiment très sympathiques et nous aident bien volontiers.

     

     

    06 Juin

     

    La nuit fût calme, ce matin départ un peu matinal vers 8H30. Il fait grand beau, grand ciel bleu, nous prenons là tête et premier rond point loupé. Il faut se réveiller….

    Journée galère !!! il y en a souvent une durant le voyage.

    Petits villages aux maisons de pierres sombres ou de briques, toujours avec de grandes cheminées, de vastes champs de céréales, de grandes prairies où paissent quelques vaches, mais surtout des moutons bien dodus, des bois, puis des landes sombres défilent sous nos yeux. Sur cet immense plateau on pourrait penser suivre une route rectiligne et bien non, elle tournicote, monte, descend ou se faufile en forets. 

    En route pour l'Ecosse

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Premier château Snafon Castle.

     

    En route pour l'Ecosse

     

    La quatre voies est souvent présente nous mettons alors le pilotage automatique…. Et avalons les kilomètres sans vue exceptionnelle. Mais attention aux petites boites colorées...

     

    En route pour l'Ecosse

     

    Le Northumberland, région entre mer et montagne s’offre  à nous, traversons New Castle par un tunnel sous  l’estuaire du fleuve Tyne .

    Première galère nous tentons la visite d’Alnwick, pas une seule place pour stationner, dommage car la silhouette de la forteresse médiévale était superbe. Nous tournons un peu en rond et puis reprenons notre direction vers le nord.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Deuxième galère impossible de trouver une place pour le repas de midi, ici pas de salle à manger adéquate, pas de parkings aménagés, les seuls se trouvaient à droite et difficile d’accès. Enfin quelques places de parking sur un super marché…

    Nous voici en Ecosse.  Après Berwick, nous décidons enfin de caracoler sur une nationale. Quel bonheur de pouvoir admirer maintenant de doux vallonnements, une nature généreuse toujours verdoyante puis le petit port d’Eyemouth, dommage il est à marée basse, ses bateaux s’alignent sur les quais et se dandinent sur la rivière Yse, ses falaises rouges plongent dans une mer calme où s’éparpillent quelques minuscules îlots.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Le petit port de St Abbs est un petit bijou encadré de grandes falaises sombres, paradis des oiseaux migrateurs et des mouettes.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse 

    En route pour l'Ecosse

     

    Retour sur la A 1107, route bucolique entourée de pâturages où paissent de nombreux moutons et bordée de fleurs, roses, banches ou jaunes.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Nous pensions passer la nuit au camping à Dunbar, un policier à qui nous demandions où il était, voyant nos difficultés à comprendre ses explications,  est allé nous chercher un plan des lieux. Vraiment Anglais ou Ecossais sont d’une extrême gentillesse.

     

    En route pour l'Ecosse

    En route pour l'Ecosse

     

    Il est bien situé, près de la mer, en vue du phare, mais le prix nous a fait réfléchir puis nous avons fait demi-tour.

     

    En route pour l'Ecosse

     

    « Charlotte et Joséphine » ayant accepté les coordonnés GPS de l’aire de service d’Edinbourg nous filons bon train en les écoutant…. Elles semblaient nous conduire plus à l’est, mais qu’importe nous leur faisions confiance. Oh surprise…. A l’arrivée, point d’aire, un petit parking près d’un lac…Que faire ?

    Pourquoi ne pas rester là, en pleine campagne ? Que nenni, un Monsieur est venu nous dire que nous étions dans un parc et que nous ne pouvions pas rester là pour la nuit. 

    Encore une galère inattendue….Nous décidons alors d’aller au camping à Edinbourg Caravan Club Site (N55°58’38.3’’ W003°15’52.1’’)  , l’endroit semble idéal pour visiter la ville. 

    Encore une fois nous écoutons « Charlotte et Joséphine » qui nous conduisent au bon endroit non sans mal car bien entendu, par chance….si je puis dire…. il y a pas plusieurs de rues barrées et pour comble nous avons perdu Paulette et Jean qui nous retrouvent rapidement. 

    Ouf 20h nous voilà au camping… Fermé bien entendu les horaires d’ouverture sont de 9H au 17H…. 

    Nous stationnons donc sur un parking prévu pour les retardataires avec tout de même bornes électriques. Nous ne sommes pas seuls, un collègue nous a rejoint. 

    Demain sera un autre jour….. Nous avons besoin d’un peu de calme.

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique