• Août en Hte Savoie

    01 Août

    Encore une belle journée ensoleillée et très chaude. Nous retrouvons nos amis chez "la Phine" aux bottes. La route pour l'atteindre est en piteux état et ressemble par endroit à un chemin jeepable.  

    Le décor est toujours agréable le chalet bien fleuri.

      

      

    Encore un menu traditionnel haut savoyard comme on les aime avec salade, charcuterie bougnettes et tarte maison. Encore un régal et de bons moments à papoter. 

    Août en Hte Savoie

    Nous devions rentrer directement....mais chemin faisant nous avons changé d'avis. D'abord sommes montés à Blanc, voir un amis montagnard, Guy. Porte close et même pas le nom sur la boite aux lettres. Un pincement au coeur. 

    Curieux de nature nous filons vers Verchaix, voir le lac bleu que nous ne connaissons pas. C'est une base de loisir donc beaucoup de monde agglutiné autour d'un point d'eau, difficile de stationner, nous passerons donc notre chemin. 

    Nous continuerons donc pour voir le Lacs des Dames à Samoens, eaux paisibles aux milles reflets. Lieu fort plaisant et agréable, un décor somptueux au bord du Giffre, très peu de monde, car baignade interdite. Une petite marche digestive pour faire le tour. 

    Un petit détour par le Sommand et Praz de lys, notre ancien terrain de jeu l'hiver, de très bons souvenirs avec nos petits enfants.

    La Pointe de Chavasse et la Haute pointe en arrière plan.

    Un arrêt a Jean de la pipe, un des restaurants favoris de notre amis Oscar, une nouvelle occasion de se souvenir de lui.

    L'accès à Praz de Lys est interdit par Taninges, nous tentons la petite route qui caracole sous le Roc d'Enfer, elle est très roulante et nous arriverons à St Jean D'aulp et retour à la case départ.

    Voici le Roc d'enfer, dire que nous sommes juste derrière et nous avons pourtant un gra nd détour à faire.

    Les nuages vagabondent, l'orage ne semble pas pour nous... Erreur vers 22h  quelques coup de tonnerre l'annonce. Il pleut doucement et gentiment.

     

    02 Août

    C'est décidé, nous abandonnons l'idée de faire un peu se montagne, montagne à vaches....la pluie est annoncée pour l'après midi.

    Ciel mitigé, qui petit à petit se dégage. Qu'en sera t-il ? Mais pour le moment fraîcheur assurée.

    Ce sera journée pique-nique avec nos amis Nantais aux lacs des Dames à Samoëns.

    Il est encore un peu tôt lorsque nous retrouvons nos amis, nous faisons une petite marche autour du lac dans ce cadre carte postale même si le ciel est un peu gris. Le nanas prennent une petite variante dans les bois, passe un petit pont sur le Giffre et nous retrouvons un peu de fraîcheur.

    Nos hommes sont perdus....hi hi, drin drin les voilà à notre recherche.....Ils patientent sur un banc en papotant, nous nous préférons user nos semelles...

    Nous nous retrouvons aux voitures pour transporteur pique-nique et matériel. En effet nous avons table, tabourets et même une chaise pour notre ami Serge. C'est un peu lourd. 

    D'un commun accord, nous nous installons à l'orée du bois, près d'un bras du Giffre avec vue sur le lac et les montagnes environnantes. Une petite brise légère nous chatouille les narines. Rien ne manque... Pique-nique agréable et papotages.

     Nous décidons de monter boire le café au col de Joux Plane, col bien connu des cyclistes et passage du tour de France.

    Serge nous y conduit en grands lacets en forte montée. 
    Mais au col une petite laine s'impose, il ne fait que 18 petits degrés, il est vrai que nous venons de faire un dénivelé de 1000m et en peu de temps...... C'est aussi cela la montagne....

    Voici quelques photos du coin...la brume descend tout doucement.

     Le petit lac

    Nos hommes masqués...

    La brume descend sans crier gare.

    Encore une belle journée, même si le temps n'était très ensoleillé, des moments de convivialité comme on en voudrait plus souvent, nos amis sont loin....Mais nous allons encore nous retrouver.

    Descente sur Samoëns et une petite pluie fine clapote, elle s'accentuera dans la vallée, nous quittera, mais nous la retrouverons au col de Terramont plus tard vers 18 h et là on se croirait en automne tellement il fait sombre.

    A bientôt.

     

    03 Août

    Depuis hier au soir c'est une pluie fine et persistance qui nous arrose.... Et qui sans doute dérange.

    Depuis hier au soir jusqu'à ce midi, plus d'internet et plus de téléphone. Tout semble rentré dans l'ordre.

    Ce sera donc après midi famille à Massongy chez mon beau frère et ma belle sœur, l'occasion déterrer de bons souvenirs de famille.

    Nous sommes rentrés encore sous la pluie....

     

    04 Août

    Guère d'amélioration au point de vu temps, il ne pleut pas mais le plafond est très bas, triste et gris, on se croirait en automne et que dire des degrés....Aïe aïe nous en avo s perdu plus de vent, et avec cela une bise bien froide pour la saison.

    Un peu d'humour par ce triste temps.

     

    Le ciel se dégage petit à petit et le soleil scintille dans l'azur où traînent quelques nuages blancs inoffensifs.

    En rentrant de courses, juste une petite balade au belvédère du Reyvroz d'où l'on peut admirer le plateau du Gavot, le Chablais et la confluence des Dranses.

    Le Mont Tréhauffé à droite et dans le lointain encore dans les nuages les Cornettes de Bises

     

    Dans le fond à gauche les Pic des Mémises, à droite nous  deVrions voir la Dent d'Oche cachée par les nuages.

     

    Le Mont Ouzon

     

      

    Ainsi se termine notre journée. Demain le grand beau temps doit être là malgré un début de matinée bien frais.

     

    05 Août

    Un soleil qui brille dans un ciel d'azur, un peu de vent et quelques volutes blanches qui s'effilochent autour des sommets est la carte postale de ce matin. 

    A l'approche d'Abondance, les Cornettes de Bise.


    Direction Châtel, village traditionnel de montagne, par une petite route qui se contorsionne au gré du relief. 

    A la sortie de la station c'est un lac artificiel creusé en 1973 et mis en eau en 1976 sur une zone naturelle humide à 1 240 mètres d'altitude qui s'offre à nous. Il est alimenté par le ruisseau de Vonnes qui descend du pas de Morgins. Un jet d'eau pouvant atteindre une quarantaine de mètres de hauteur a été installé au milieu du lac en 2000.

      

    Passons le pas de Morgins 1369m et nous voilà en Suisse dans le Valais où nous descendons sur Monthey. De la verdure et de beaux chalets et des sommets enneigés (dont je ne connais pas le nom) ponctuent notre route.

    De la route nous pouvons apercevoir la cascade de Pissevache qui déroulent ces longues nattes d'argent du haut de rochers, pas facile de s'arrêter. Dommage.

      

    Peu après nous virons à droite et grimpons par une petite route en grands lacets souvent taillés dans le rocher.


     

     

    Nous avons alors un vue magnifique en contrebas avec le Rhône qui serpente au milieu d'une petite plaine verdoyantes encadrée par de hautes montagnes parfois enneigées.

    Nous atteignons notre but après quelques kilomètres de montée et après être passés près du Zoo des Marécottes à Salvan.

     Le train qui fait la liaison depuis le Fayet

    Le petit parking des gorges du Triège est pratiquement plein, par bonheur un Monsieur s'en va et nous pouvons stationner.

    Nous sommes donc au petit village de Trétien.

    Avec ces trois ponts les gorges retracent l'histoire des voies de communications dans la vallée.

    A l'entrée du pont routier, le sentier prend son élan pour une balade fraîcheur.

    Il suffit de pousser le petit portillon à droite du mini chalet

    Ce site naturel d'exception se visite grâce à ce sentier exceptionnel fait d'escaliers, de passerelles en bois et de ponts, dans les entailles rocheuses ou coule avec fracas le torrent du Triège, grondant et brouillonnant . 

    Il prend sa source à environ 2100 m d'altitude sous les Pointes d'Aboillon et il s'écoule dans le Vallon d'Emaney avant de former les Gorges du Triège modelées par l'eau depuis des siècles, pour se jeter ensuite dans le Trient. Il faut se contorsionner légèrement ou se baisser pour ne pas taper la tête sur le rocher.

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

      

    Nous traversons un mini tunnel et nous voilà en forêt en surplomb, forêt de sapins parfois drapés de lichen, où l'on rejoint la gare de Trétien.

    Voilà l'arrivée du train.

    On dévale quelques marches et l'on arrive au hameau de Bochatay avec sa petite église et ses vieux chalets et ses rues pavées qui a conservé un charme particulier.

     e

    Au retour en contrebas on aperçoit, discret,  le vieux pont muletier.

    C'est un endroit magique que nous avons apprécié.

    Pas d'ombre sur le parking, nous prenons donc la route en sens inverse et un petit parking et un endroit ombragé sous un grands chêne nous permet de pique-niquer. Les pique-nique se succèdent et ne se ressemblent pas, le confort est différent....le casse croûte aussi. mais c'est tout de même un plaisir.

     

    Notre route prend maintenant la direction du col de la Forclaz dans le canton du Valais Suisse à 1526m, en tournicotant au milieu des vignes en terrasses au dessus de Martigny.

    Redescendons ensuite sur le village de Trient et son église rose.

    enfin du Chatelard où nous virons à droite pour monter au lac de barrage d'Emosson 1861m. Lac construit avec la participation française au pied du Taneverge et du Grand Ruan, deuxième plus grand barrage Suisse au col de la Gueulaz. 

    Là la vue est époustouflante, d'un simple coup d'oeil on embrasse toute la chaine du Mont Blanc avec ses pics ses glaciers et cette magie que procure la haute montagne.

    A vous de découvrir les sommets....

    Une autre façon sans doute plus spectaculaire pour atteindre de coin de paradis : funiculaire du Châtelard aux Montuires (pas visible depuis le barrage), 2. train panoramique depuis Les Montuires jusqu’au pied du barrage d’Émosson, 3. mini funiculaire depuis la grande place d’Émosson jusqu’au barrage. Prix 40€.

    Une impressionnante descente

    Voilà le barrage et la face nord qui le borde, encore des sommets mythiques et une vue magnifique.

    Pour le retour nous passerons donc par Chamonix, sans nous arrêter et rentrerons au bercail ravie de notre boucle.

     Tous les jours on découvre ou on redécouvre...mais la carte postale n'est jamais malgré tout la même.

     

    06 Août

     

    Journée convivialité à Passy chez nos amis nantais avec les "dames de la Haute Savoie" et encore dans un décor de rêve face au Mont Blanc. 

     

    « Notre séjour suiteAoût suite »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    8
    Lundi 3 Août à 07:27

    Coucou

    encore et encore de très belles virées et photos. Bonne continuation, bises

      • Lundi 3 Août à 13:02

        Coucou,

        Aujourd'hui, pas pareil. la pluie est bien là, fine mais constante. Ce sera après midi famille.

        Bisous à tous les deux.
        Huguette 

    7
    Bibi
    Dimanche 2 Août à 14:25
    Toujours de belles photos, paysages magnifiques...
    Bonne continuation
    Bizz à vous 2
      • Dimanche 2 Août à 18:08

        Bonjour Bibi,

        La Haute Savoie est un bel endroit, pas trop de mal pour faire de belles photos.

        Bises à tous les deux.

        Huguette

    6
    Dimanche 2 Août à 12:09

    Un bel endroit qui nous offre de très belles photos, super, bisou JL

      • Dimanche 2 Août à 18:07

        Bonjour 

        La haute Savoie, comme d'autres régions d'ailleurs est très belles.
        Bises
        Huguette

    5
    Dimanche 2 Août à 08:53
    J'admire le chalet fleuri. Belle balade. Bises
      • Dimanche 2 Août à 18:06

        Coucou Claudine,

        Des chalets fleuris en Haute Savoie il y en a pas mal, même alpages.

        Bonne soirée.
        Bises.
        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :