• Au fil des jours...

    Du 27 au 29 Janvier

     

    C'est une belle journée qui s'annonce...

    Un peu de mécanique....le marche pied reste coincé et fait un bruit d'enfer....donc obligation de trouver une solution pour rouler. Il restera fermé mais ne fera pas de bruit. A suivre....

     

    Un peu de mécanique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur les conseils du gardien du camping nous emprunterons l'autoroute jusqu'à Kénitra évitant ainsi la mauvaise route.

    Nous longeons maintenant de grandes serres qui cache des bananiers. Nous sommes toujours surpris de voir des personnes marcher sur les bas côtés de l'autoroute, des poules picorer ou encore des moutons qui paissent.

    La traversée de Kénitra est toujours folklorique, toujours une circulation anarchique, des piétons indisciplinés qui traversent n'importe où et n'importe comment. C'est aussi cela le Maroc. Mais les cigognes sont toujours là....

     

    Pourquoi se gêner !!!

     

    La route côtière après Rabat est assez encombrée mais surtout limitée à 60 voire 40. Nous respectons scrupuleusement ces limitations. Heureusement car la marée chaussée est partout et les jumelles fleurissent.

     

    Le phare de Rabat

     

    Les petits étals font légion au bord de la route. 

     

     

     Ce soir nous nous installons au camping "l'Océan Bleu" à Mohamédia. Nous sommes toujours aussi bien reçus par Ali et sa sœur.

    Il nous a installé à côté de "Michelène" et de leurs amis "Sacarabé". Nous avons déjà papoté mais aussi visité leur beau camping-car, amené par le papa Noël.

     

    Aujourd’hui repos, on traîne sous la couette….le ciel est mitigé et il y a un peu de vent.

    Chacun vaque à ses occupations, Michel semble matinal il papote déjà…

    Ce midi nous levons de verre de l’amitié avec des colistiers bien sympathiques et nos amis bien sur. Rien ne manque… Les échanges vont bon train…on parle Maroc, mais aussi de nos autres voyages, car nous sommes tous les amoureux de grands espaces et de la liberté que procurent nos engins à roulettes. Hervé et Annick étaient des quatre-quatreux avant d’être camping-caristes.

     

    Michel, Hélène, Annick, Hervé, Jean-Luc, jean, Paulette, Paul qui a une longueur de retard

     

    L’heure tourne sans y prendre garde, il est plus de 13h quand nous nous séparons.

    Voilà notre premier tajine, tajine au poulet qui sera excellent.

     

    Tajine au poulet

      

    Après le café, pris avec nos amis, direction le centre de Mohamédia. 

     

    C'est le départ

     

    Nous prenons un taxi qui nous conduit à la gare routière. Balade dans le petit parc fort bien entretenu,

     

    Le parc

     s...

    Un peu de repos en sirotant un jus de fruit

     

    puis dans le petit souk où nous achetons pour une bouchée de pain fruits et légumes.

     

    L'entrée du souk...

    La mosquée

    Le vendeur de babouches qui a accepté de poser pour nous

    de beaux étals de fruits

    De beaux légumes

    Au détour d'une rue

     

     Retour en taxi.

     

    Matinée cool au camping sous un soleil généreux.

    C’est vendredi, alors couscous, un très bon couscous préparé par la maman d’Ali et servi au camping-car que nous dégustons dehors.

     

    Un excellent couscous

     

    Cet après midi grande balade, cheveux au vent, le long de l’océan où de gros rouleaux se fracassent sur les rochers en grandes gerbes d’eau.

     

    L'océan déchaîné

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balade agréable malgré une légère brume qui blanchi l’atmosphère. La marée monte et l’océan se déchaîne de plus en plus.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des jeunes, tout sourire, demandent à être photographiés, les voilà donc.

     

     

    Lors de notre passage entre quelques maisons, un chien furieux voulait nous attaquer, quelques lancés de cailloux ont été nécessaire, même si nous ne l’avons pas visé. Nous poursuivons ensuite notre balade tranquillement.

     

    toujours au bord de la côte

     

    Nous descendons sur la plage près de l’oued et allons siroter de bons jus de fruit à la terrasse qui surplombe l’océan. Des moments agréables au soleil à regarder les chevaux, les surfeurs, à rêver ou à papoter.

     

    Nous n'avons pas des vies faciles !!!

     

    Au retour avons pris nos précautions, nous voilà armés…

     

    Oh les chibanis !!!

     

    Mais les choses n’ont pas été aussi simples, ce chien furieux n’a même  pas peur de nos bâtons. Et nous avons encore eu bien du mal. Un ouvrier du chantier est allé le caresser et voilà il s’est calmé. Nous avons vraiment des têtes qui ne lui plaisent pas….

    La nuit ne tarde pas à tomber lorsque nous arrivons dans nos maisons roulantes.

     

    30 Janvier

     

    En route pour El Jadida, petite ville paisible que nous aimons bien et que nos amis ne connaissent pas.

    Nous prendrons l’autoroute pour contourner Casablanca que nous ‘avons pas envie de traverser et poursuivrons par la nationale 1.

     

    Petit vendeur de papayes au bord de la route

     

    Le premier arrêt sera pour Mazagan, cette nouvelle destination balnéaire grand luxe, dans un cadre exceptionnel. C’est un lieu magique à la lisière de la forêt d’eucalyptus et surplombant une immense plage. 

     

    L'arrivée à Mazagan

    L'entrée principale.

     

    Des décors somptueux, des prestations raffinées, un accueil attentionné répondra à vos envies. Nous ne pouvons visiter que l’entrée, le stand Fauchon et le casino. 

     

    Dans l'immense hall

    En flânant dans les immenses couloirs

    Devant chez Fauchon.

     

    Question de sécurité, mais ce petit aperçu vaut une halte. Bien entendu pour moi ce n’est pas le Maroc.

     Installation dans le camping international, fidèle à lui-même, cependant l’accueil est chaleureux et le gardien nous reconnait et se souvient même de l’anniversaire de Paul, le sien étant un jour après, mais bien entendu pas de la même année.

    Grande balade en ville, cette ville océanique qui ne manque pas de charme,

    Vent

    mais hélas beaucoup de vent, il n’est d’ailleurs pas très chaud.

    Nous longerons cette immense plage de sable fin où les vagues viennent mourir délicatement la frangeant d’un long ruban d’écume.

     

    belle plage de sable fin

    Espade de la mémoire historique de la résistance de la liberté d'El Jadida

    Sur le front de mer

     

    A l'entrée du port

     

     

    Nous rentrerons au port où les mouettes font un véritable ballet au dessus des étals de poissons où l’on trouve de beaux spécimens. outre son activité commerciale, il abrite un club nautique.

     

     

    Une véritable piste de danse

    Un club nautique

     

    Beaucoup de petits bateaux et quelques chalutiers sont amarrés là, attendant la prochaine sortie.

     

    Les chalutiers

    Petits bateaux

    Un beau thon

    Un requin

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le pêcheur et ses congres, il a accepté de poser pour nous

    Les remparts et le bastion de l'ange vu du port

     

    Corsetée dans ses remparts, la cité portugaise était autrefois une ile ou l’on accédait par un pont levis.

    Nous dégusterons un bon jus de canne à sucre, extra à mon goût.

     

    Extraction du jus de canne à sucre

    Maintenant on déguste....

     

    Nous déambulerons sur les remparts de bastion du St Esprit au bastion de l’ange, survolant ainsi le port. Balade un peu décoiffante….

     

    Les remparts

    Agréable flânerie

      

    Descendant la rue centrale nous visiterons la citerne portugaise, vaste salle voûtée construite en 1514, servant de salle d’armes et ensuite de réserve d’eau. Construite sur plan carré de 34m  de côté, elle est composée de six nefs qui reposent sur 24 colonnes ou piliers. L’oculus central déverse la lumière du jour qui produit de surprenant reflets sur l’eau, donnant à ce lieu une atmosphère étrange. C’est toujours le même papi qui vient nous raconter l’histoire  et la découverte de cette majestueuse citerne.

     

    La citerne

     .

     

    Nous poursuivrons notre promenade par un petit tour au souk où il y a beaucoup de monde. Nous voilà  plongés dans cette atmosphère marocaine que l’on aime : des couleurs,  des odeurs….

     

    Au souk

    Arrêt boisson...

    Pendant ce temps...le cireur fait son travail

     

    Retour au camping en fin d’après midi sous un vent qui nous rafraîchit un peu trop à notre gout…
    Nous avons bien besoin d’un petit apéro ce soir…mais au fait nous sommes samedi !!!! 

     

    L'apéro du samedi !!!

     

     

    31  Janvier et 1 février Oualidia

     

    En route pour Oualidia, la ville au lagon, petite perle du littoral marocain.

    Traversons Sidi Bouzid, petite station balnéaire à la mode qui se rapproche de plus en plus d’El Jadida, sa corniche bâtie à outrance n’a plus son charme d’antan. Ensuite surplombons le port minéralier de Jorf Lasfar qui jouit d’une situation géographique favorable.

     

    Jorf Lasfar

    Jorf lasfar

     

    La côte tantôt rocheuse tantôt sablonneuse s’ourle d’un magnifique écharpe blanche et écumante.

    Lui succède des dunes qui ondulent au soleil et se mirent dans la lagune ou les marais salants.

     

    Au fil des jours...

    Les cultures foisonnent dans cette région, beaucoup de choux, carottes et raves. Nous avons pu voir les maraîchers à l’œuvre, entrain de laver les carottes et de les entasser soit en caisses soit directement sur un camion. Impossible d’échanger,  personne ne parlait français et pas de photos, nous avons respecté leurs désirs.

     

    Plantation de choux

    Les terrains sont cultivés jusqu'à l'océan

     

    Installation sur le grand parking où stationnent déjà quelques camping-cars.

    Après le repas nous ferons une grande balade pour admirer cette magnifique lagune qui se vide ou se rempli au gré des marées. Nous longerons la plage, battue par un vent terrible où l’océan se déchaîne.

     

    La majestueuse lagune à mariée basse

     De petites embarcation promènent les touristes sur la lagune

    Au fil des jours...

    C'est dimanche les gens mangent sur la place, barbecue improvisé

    L'océan est déchaïné

    Au fil des jours...

    Le petit port d'Oualidia

    Au fil des jours...

     

    Au retour nous irions réserver pour demain à l’araignée gourmande, le patron nous offrira le thé à la menthe accompagné d’une part de tarte à l’orange. Impossible de payer  « cela ne se fait ici » nous a-t-on dit. Gentille attention que nous apprécions.

     

    A l'araignée gourmande

     

     Ce soir apéro chez nos amis.

     

    Apéro du dimanche

    Plus on boit plus on rigole ...

     

    Journée cool.

    Un bon restauA midi nous mettrons les pieds sous la table, une belle tablée et oui nous avons retrouvés nos amis du forum et nous mangeons à l’araignée gourmande. Les araignées sont toujours aussi bonne, accompagnées d’un petit rosé local, elle sont encore meilleures….

     

    L'Araignée gourmande

    Une belle tablée

    Au fil des jours...

    Voilà la bébête

     

    De bons moments de convivialité comme nous les aimons, moments d’échange et de partage. Merci au forum….

    Petite balade digestive vers la ville où nous allons à la rencontre d’Aziz. Il vit donc à Oualidia, mais notre amis, son papa n’est pas là mais à Casablanca chez un neveu. Nous sommes un peu déçus de ne pas le voir, mais passons une bonne après midi à discuter et refaire le monde.

     

    Avec notre ami Aziz

    Encore la lagune

     

    Demain nous levons le camp….

     

    02 Février

     

    Surprise ce matin nous sommes dans la brume…

    Snif snif nous disons au revoir à Hélène, Michel, Annick et Hervé, espérant bien les revoir et passer ensemble quelques bons moments.

    Nous naviguons donc à vue dans cette brume qui blanchit la campagne. Nous changeons notre itinéraire habituel et empruntons la petite route qui passe par Had Harrara et rejoint Safi, sans doute pas meilleure que la route côtière mais un peu moins longue, s’ensuit la nationale 1 en très bon état. Comme chaque fois que nous passons à Sebt des Gzoula, beaucoup de monde, beaucoup de vendeurs de carrioles ou se tracteurs.

     

    Foule a souk permanent

    Tracteurs ou ânes...

     

    Soudain à l’approche d’Essaouira le rideau se lève comme après le premier acte, le ciel bleu et le soleil apparaissent, les paysages se colorent.

     

    Paysages aux couleurs chatoyantes

    Au fil des jours...

     

    Depuis la plateforme cette ville pleine de mystère,  apparaît dans un bleuissement lointain, coincée entre océan, îles Purpuraires, plage et dunes.

     

    Essaouira sort à peine de la brume

     

    Nous stationnerons près des dunes, ce lieu sera notre salle à manger ce midi.

    A grandes enjambées nous longerons cette grande plage de sable fin battu ce jour par un petit vent bien raisonnable qui malgré tout rafraichit l’atmosphère. Nous voici donc au port, port grouillant, où nous flânons avec plaisir, une nuée de mouettes dansant au dessus de nos têtes.

     

    Elles farandolent au dessus de nos  têtes

     

    Les floukas, petites barques bleues et les chalutiers, déjà rentrés s’y balancent doucement créant un véritable spectacle authentique et traditionnel, peu de plaisanciers.

     

    Les chalutiers au nport

    Les floukas

    Deux plaisanciers

     

    Des hommes, avec une dextérité impressionnante, préparent les appâts ou les hameçons pour le lendemain.

     

    Préparation des appâts

     

    Un Monsieur à la gentillesse de nous faire visiter le petit atelier de construction de bateau, nous donnant au passage quelques explications. Les conditions de travail sont étonnantes pour nous européen, pas la moindre sécurité, nous déambulant au milieu d’échafaudages faits de planches branlantes qui à chaque instant risque de nous tomber sur la tête. Les charpentiers y travaillent avec peu d’outils modernes sur plusieurs essences de bois.

     

    Voici le chantie :, bateaux en construction

    L'hélice d'un bateau en construction

    menuisiers au travail

     

    De l’autre côté les petits pêcheurs vendent leurs prises.

    Passé la porte de la marine

     

     

    Porte de la marine

     

    on découvre les restes d’un château royal qui se borne à des douves et une tour en forme de rotonde appelé scala de la mer.

     

     

    Les doves et la tour

     

    Moyennant une modique somme nous y accéderons et dominerons le port, l’océan les iles et la ville. Des moments agréables qui font crépiter nos appareils photos.

     

    Depuis la scala

    Au fil des jours...

    Vue sur les remparts et la médina

    Au fil des jours...

    Cheveux au vent

     

    Après un bon jus de fruit grande promenade au cœur de la vieille ville et de ses minuscules rues où se cachent de véritables trésors artisanaux autant que de babioles. 

     

    Dans la médina

    Au fil des jours...

     

    Sur plus de 200m de long ces remparts où l’on trouve encore de nombreux canons visant la mer, délimitent l’océan de la médina  et servaient autrefois à repousser les ennemis car la ville était très vulnérable.

     

    Au fil des jours...

     

    Nous rentrerons à la nuit dans la douce tiédeur de nos petits cubes blancs.

     

    03 Février

     

    Tout d’abord BON ANNIVERSAIRE MON PETIT PAUL.

    Merci aussi à tous celles et ceux  qui ont pensé à lui, nous vous remercierons en particulier mais ce jour à la plage de Tafadna pas d’internet.

    Donc ce matin notre route caracole de collines et collines au milieu des arganiers, quelques troupeaux y paissent une herbe rare mais point de chèvres sur les arbres.

     

    collines  et arganiers 

    En route pour Tafedna

     

    Un habitat dispersé, aux petites maisons cubiques à toit plat, avec sans doute un confort précaire et quelques modestes mosquées dont le minaret pointe vers un ciel d’azur parsèment la campagne.

     

    Quelques modestes maisons

    Fardeau sur la tête

     

    Petites et frêles, parfois jaunissantes, les céréales tentent de survivre en attenant une hypothétique pluie qui ne vient pas.

    Voilà notre décor de ce matin, ensuite la petite route nous conduit au bord de l’océan où s’étale une magnifique plage de sable fin avec un petit port aux barques bleues.

     

     

    Belle plage de sable fin

     

    Toute de blanc et de bleu vêtue une rangée de petites villas attendent les vacanciers.

     

    Au fil des jours...

     

    Nous loupons le petit panneau du camping de  Rachid qui vient nous chercher à vélo. Demi -tour et nous voilà sur son aire où nous sommes super bien accueillis.

     

    Le camping...

     

    Après installation le thé à la menthe nous est servi.

     

    Rachid nous offre le th à la menthe

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'aire de service

     

    Modeste aire de service avec de belles places où l’on peut avoir de l’eau et vidanger. Cela nous suffit amplement. Nous sommes très heureux de faire travailler ce petit jeune au grand cœur. Plus calme, impossible de trouver.

     

    Remplisage du réservoir

     

    Nous avons enfin retrouvé la chaleur et la brise marine qui tempère l’atmosphère.

    Repas dehors au soleil, nous avons presque trop chaud.

     

    Repas au soleil

      

    Après le café grande balade au petit port tout proche, quelques barques arrivent, elles sont tractées ou bien soulevées pour être posées sur la grève. Le déchargement est relativement rapide car la pêche ne semble pas miraculeuse.

     

    On remonte les barques sur la berge

    Celle-ci est tiré par le tracteur

    Au fil des jours...

     

    Nous  poursuivrons notre balade jusqu’au petit village perché d’où l’on domine toute la baie.

     

    Le village

    Sa mosquée

     

    Voilà encore une belle journée où j’ai un peu l’impression d’avoir fait ma BA en venant dans ce petit coin perdu mais superbe,  apporter mon humble obole à Rachid.

     

    Coucher de soleil au camping

      

    Ce soir apéritif avec nos amis pour cet événement particulier…on n’a pas tous les jours  20 ans !!!!! 

     

    Bon Anniversaire

     

    Tchin tchin !!!

    « Enfin le MarocQuelques jours à Agadir »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    22
    Samedi 6 Février 2016 à 10:28

    Bonjour Sylvie,

    Et oui il y en a qui travaille... il faut bien payer nos retraites...LOL

    Mais votre tour va arriver, profitez bien encore de votre jeunesse, çà passe si vite...

    On profite bien du Maroc, même si nous sommes avec des amis Brigitte et Christian nous manquent.

    Bon week-end même s'il est un peu écourté.

    Grosses bises.

    Huguette

    21
    sylvie
    Samedi 6 Février 2016 à 06:44

    Bonjour a vous deux et joyeux anniversaire a Paul avec un peu de retard désolée!!!!!

    Passé un bon week end ,moi je bosse ça matin Jose de repos mais avec les congés des collègues obligée

    je travaille tous les samedi matin et tous mes lundis enfin c'est ainsi!!!

    Gros bisous a vous deux et amitiés a vos amis qui vous accompagnent...

    Sylvie et Jose

     

    20
    Vendredi 5 Février 2016 à 20:01

    Bonjour Barbel,

    Encore merci pour l'anniversaire de Paul. Pour le moment il ne peut pas se connecter avec sa tablette.

    Oui nous avons mangé sur cette plage. bravo Jack.

    Ici il fait un temps super pas un brin de vent il fait encore 23°. Je crois que hors mis la première année nous n'avons jamais eu un temps pareil.

    Ce soir c'est la fête au camping, avec déguisement, mais nus n'y allons pas.

    Mais les copains se déguisent et c'est pas mal.
    Bisous

    19
    Vendredi 5 Février 2016 à 15:49

    coucou,

    Encore un bon anniversaire à Paul, fait sur face book mais vous n'aviez pas internet.

    Oh ! cet endroit ne me disait rien, mais après recherche si avons été une fois avec vous, c'était trop génial. Avions eu même très très chaud.

    Gros bisous

    18
    Jeudi 4 Février 2016 à 22:15

    Bonsoir Francis,

    Oui Essaouira est une belle ville, un peu ventée parfois. Ah les couscous chez l'habitant...toujours de bons souvenirs.

    Bises à tous les deux

    Huguette

    17
    Jeudi 4 Février 2016 à 22:13

    Bonsoir Françoise et Gégé,

    Merci  je n'ai pas pu répondre hier, pas de réseau, dans notre petit coin de paradis.

    Bisous à tous les deux.
    Huguette

    16
    francisa
    Mercredi 3 Février 2016 à 20:27

    Bonsoir à vous deux, nous sommes allés à Essaouira il y 8 ans et nous avons adoré cette ville. Nous avons préféré à marakech ou même adagir. Nous avions fait la connaissance d'un petit marchand qui avait une boutique dans la vieille ville, et qui nous avait invité à manger un coucous préparé par sa maman. Une merveille. 

    Bises à vous deux

    Francis

    15
    FD-G.GG.;
    Mercredi 3 Février 2016 à 17:02

    Un Bon Annversaire à Paul ! Cela a déjà été fait sur internet.

    Mille Bises, et, Bonne continuation,

    FD-G;GG

    14
    Mercredi 3 Février 2016 à 09:58

    Bonjour Francis,

    Oui tout se passe bien dans ce merveilleux pays. Beau temps, bon accueil, bons petits plats, juste un peu de vent, mais c'est la région.

    Nous descendons vers Agadir où nous y serons demain.

    grosses bises à tous les deux et merci de nous suivre. Bientôt eut être votre tour...Inch Allah comme ils disent ici.
    Huguette

     

    13
    francisa
    Mardi 2 Février 2016 à 22:23

    Bonsoir les amis, je vois que le séjour se passe bien, surtout à table, et avec le beau temps, pas comme ici. Pas de froid, mais pluie et vent. Vivement les beaux jours. Je suppose que vous descendez dans le sud vers la chaleur. Toujours de belles photos et les jolies textes d'Huguette.

    Bises à tous les 2

    francis

    12
    Lundi 1er Février 2016 à 19:38

    Bonsoir Christian,

    Je comprends que tu rentres enchanté de ton vagabondage dans les Bahamas, dès que je pourrai je m'évaderai avec toi. J'ai peu de temps et parfois une connexion un peu aléatoire.

    Merci de nous suivre, sous le soleil marocain.

    Bises

    Huguette

    11
    Lundi 1er Février 2016 à 11:27

    Bonjour Huguette

    Plaisir de vous retrouver alors que je viens de parcourir les quatre articles de votre nouvelle balade marocaine alors que je rentre de sept semaines de vagabondages dans divers archipels des Bahamas. Je vais maintenant vous suivre de près.

    Bises et poignée de main à Paul

    10
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 20:18

    Bonsoir Sylvie,

    Encore merci de nous suivre. Nous vous envoyons un peu de soleil. Même si on a un peu de vent ce jour tout va bien.

    Le printemps va arriver mais peut être sera t-il tardif cette année, car pas vraiment encore l'hiver.

    Je vois que des projets de WE se proflie c'est super.
    Bises à tous les deux.
    Huguette

    9
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 20:15

    Bonsoir Lolo,

    Oui pour nous c'est un plaisir de voyager dans ce pays. Il y a toujours e nouvelles découvertes à faire et en prime le soleil.
    Là nous avons un peu de vent, mais c'est la côté et de plus encore en janvier.

    Nous t'envoyons un peu de soleil, si besoin est. Comme tu dis internet de tient pas compte de l'éloignement.

    Bizzzz
    Huguette

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 20:13

    Bonsoir Françoise et Gégé,

    Merci de nous suivre dans notre périple. Comme vous le voyez tout va bien pour nous, hors mis que Brigitte et Christian ne sont pas là.

    Pas de problème pur faire un voyage avec vous dans ce beau pays. il suffit de décider Françoise. on vous attend.

    Bisous à tous les deux.
    Huguette

    7
    sylvie
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 15:11

    coucou Huguette toujours un vrai plaisir de vous suivre dans votre voyage.......contente de voir que tous se passe très bien pour vous et vos amis..profitais bien de soleil car en champagne on a du vent et de la pluie .Nous nous attendons avec impatience le printemps pour repartir en week end .

    Bonne continuation a vous et gros bisous 

    amicalement Sylvie et Jose

    6
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 09:18

    coucou de l’Aveyron.

    je vois que vous vous régaler au soleil ...joie de vivre , convivialité , chaleur ..

    merci pour votre visite ,..le pouvoir d'internet ..de si loin être si proche en temps réel

    inutile de vous dire de bien profiter ...vous nous faite envie et je vous en remercie ..

    bizs

    lolo

    5
    FD-G.GG.
    Vendredi 29 Janvier 2016 à 14:57

    Coucou les voyageurs,

    Nous voici de retour au bercail, après une petite escapade à Paris,..., et; chez Barbel-Jack !

    Tout va bien. Ici, nous n'avons pas votre beau temps. Nous suivrons votre nouveau périple Marocain.

    De très belles photos et commentaires, que nous apprécions chaque fois !

    Nous espérons être avec vous lors d'un prochain convoi ?  C'est mon plus grand souhait.

    Bonne continuation et bonne route,

    Bon week-end, Mille et une Bises, 

    FD-G.GG.

    4
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 12:04

    Bonjour,

    Merci François de nous suivre. A bientôt.
    Amicalement.
    Huguette

    3
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 12:02

    Bonjour Didier, Oui c'est toujours le dépaysement. Heureusement que Paul se débrouille pas mal et le copain aussi...mais parfois on n'a pas toujours la solution. mais en cc c'est quand même nécessaire.

    J'espère qe tout se passe bien en Andalousie.

    Bises à tous les deux.
    Huguette

    2
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 11:29

    Bonne route et a bientôt

     

    François

    1
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 10:00
    bonjour Huguette, Voilà de belles images "exotiques". Toujours aussi dépaysant ce Maroc. Paul a revêtu le costume de mécanicien, c'est un gros avantage d'avoir des notions de mécanique, N'est-ce-pas? Portez-vous bien, Bonne route. Amicalement bises Didier
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :