• Au fil des jours suite

    Nuit réparatrice dans ce lieu calme...Ce matin serons réveillés par le chant du coq de la ferme voisine et les oiseaux qui piaillent dans les arbres.

    Il fait si beau que nous prendrons encore notre petit déjeuner dehors, au soleil.

    Une déviation perturbe notre itinéraire...trois petits tours et puis nous retrouvons notre route.

    Entre bois et bocage notre route court dans une campagne vallonnée, silencieuse, généreuse et verdoyante qui règne en maître bien que façonnée parfois par l'homme au fil du temps. De petits village épars s'y blottissent.

    Bouganeuf, petit village bâti sur un éperon dominant la vallée du Taurion, dans un paysage du collines boisées expose à la vue son château, son église et don hôtel de ville.

     

    Le château

    L'église

    L'hôtel de ville

     

    Sauvageon et sinueux, le petit ruban gris sinue ensuite en forêt, forêts aux essences diverses ponctuées de petits étangs.

     

    Un petit étang

     

    Nous voilà en bordure du Lac de Vavissière, grand lac artificiel établi sur la Maulde, au cœur du Limousin, dans un paysage forestier avec ses îles et ses presqu’îles, il étale ses 100 ha d'eau, ses 45 kms de rivages dentelés avec plages et loisirs nautiques. Ce lieu est un véritable enchantement, un paysage authentique encore préservé où il fait bon se promener.

     

    Le lac de Vavissière

    Deux vacanciers au bord du Lac

    La petite Carla

    Le lac

    Nous surplombons le lac

     

    Notre repas de midi se déroulera dans ce cadre magique et reposant, sur une table de pique nique qui semblait être posée là pour nous, un plaisir simple partagé avec des amis.

     

    A  midi

    Notre toile de fond ce midi

    Notre vue ce midi

    Un petit étang à proximité

     

    En rejoignant l'île, la promenade du pont offre des vues étendues sur les deux côtés du lac ainsi que les collines environnantes, boisées de couleur vert sombre. Le château néo classique agrémente notre balade.

     

    Le pont qui permet de rejoindre l'île

    Au fil des jours

    Une autre face du lac

    Le sous marin ???

    Voilà l’explication ,,,

     

      

    Le Château

    Au fil des jours

     

    Une petite erreur de pilotage et nous surplombons le lac de  barrage de Monceaux la Virole à Viam.

     

    belles plages sur le lac

     

     "Joséphine" nous sortira de ce mauvais pas mais en nous promenant sur de petites routes, fort heureusement il n'y a que très peu de circulation.

    L'heure tourne... nous nous arrêterons donc pour la nuit sur l'aire de Treignac, une grande aire située en bordure de la Vezère, où il y a pas mal de monde.

    C'est samedi alors nous trinquons avec nos amis.

     

    L'apéro du samedi

     

     

    10 Juillet

     

    Encore une bonne nuit pour tout le monde, ce matin la rosée perle, il ne fait que 14 petit degrés et nous prenons donc notre petit déjeuner dans nos petits cubes.

    Nous traversons Treignac, un petit village aux maisons coquettes aux toits de lauzes qui surplombe la vallée de la Vézère.

    Des bois et des prairies bordent notre route, des paysages verdoyants et bucoliques se déroulent au fil des kilomètres.

    Le Lonzac, petit village tout en longueur nous offre des petites maisons de pierres magnifiques et fleuries et une belle église.

     

    Eglise du Lonzac

     

    Nous contournons Brive la Gaillarde par l'ouest et filons sur Sarlat Canada, capitale du Périgord Noir, pittoresque et plein de charme. Pour aujourd'hui nous ne ferons que le traverser.

    En route...le Château de Beynac

     

    Château de Castelnaud

     

    Nous avons décidé d'aller à La Roque Gageac, sur l'aire de service, au bord de la Dordogne.

    Dès notre arrivée le village se dévoile, d'abord son château, le château de Malartrie (ancien hôpital où l'on soignait la lèpre) qui trône à l'entrée ouest,

     

    Le château de la Toque Gageac apparaît

     

    puis ses maisons et ses échoppes d'artisans qui côtoient de nobles demeures,  agrippées à la falaise ocre avec son petit Manoir de Tarde,vestige de la Renaissance, cette haute falaise frangée de chênes verts.

     

    Un petit Manoir

    Manoir de Tarde

    Un alignement de maisons entre falaise et Dordogne

    La petite église architecture romane

     

    bordés par un petit miroir scintillant,  la Dordogne qui paresse et où une multitude de canoës dansent un ballet sans fin, accompagnés de quelques gabarres touristiques.

     

    Un ballet de canoës

    Une gabare

     

     Il fait une chaleur étouffante, plus de 30°, nous laissons rapidement nos camping-cars pour chercher un restaurant dans ce lieu magique, un des plus beaux villages de France .

    Nous nous installerons au premier en terrasse, un petit menu agréable avec des produits locaux: salade de gésiers,

     

    salade de gésiers

     

    confit de canard, pommes Sarladaises et glaces maisons, accompagné d'un petit rosé. Dans le feu de l'action avons oublié de prendre en photo le plat principal...

     

    Au restau

     

    Après un petit tour au camping et à l'autre aire de service, sous un soleil de plomb, nous cherchons l'ombre et décidons malgré tout de rester là. Le château de Malartrie apparaît sous un autre angle.

     

    Le château de Malartrie

     

    A 18h nous irons seuls faire un tour de gabarre, avec les gabartes Norbert, voguer sur la Dordogne devient un plaisir rafraîchissant.

     

    Notre batelier

     

    La Roche Gageac prend un autre visage depuis le fleuve...

     

     

    Le château aussi..

     

     

    Nous croisons une gabare concurente

     

    Nous poursuivrons jusq'au port de Castelnaud, dominé par son château fort du XIII siècle, planté sur un éperon rocheux, 

     

    Château fort de Castelnaud 

     

    cette partie de fleuve offre un aperçu unique  de l'histoire du Périgord et de ses châteaux, Le château de Marqueyssac se perche là haut au dessus de la Dordogne mais rive droite.

     

    Château de Marqueyssac 

    Au retour la Rogue Gageac change encore de physionomie

    Le port des gabarres 

     

    On peut aussi vraisemblablement prendre de la hauteur...en montgolfière par exemple... et avoir une vision tout autre...un envol sans doute à ne pas manquer.

     

    Au ras de l'eau

      un peu plus haut

    Elle survole

     

    Retour dans nos maisons roulantes, mais très chaudes en attendant le match de foot....qui semble aller tout droit aux prolongations....Hélas il se finira mal....

     

    La Roque Gageac by night

    Le Manoir

     

     

     

    11 Juillet

     

    Ce matin la température a chuté, une brise agréable nous permet de mieux respirer et le soleil se montre plutôt pâlichon.

    Encore des sauts de puce ce jour...

    Premier arrêt pour Sarlat, capitale du Périgord noir, ville médiévale pleine de charme, ceinturée de collines boisées qui nous séduit et nous enchante.

    Nous déambulerons dans les rues pavées de cette cité historique aux bâtiments de pierres blondes et souvent aux toits de lauzes. Sarlat est très animée en cette matinée, sur la place de la liberté,

     

    Dans les rues de Sarlat

    Place de la Liberté

     

    un petit marché se tient dans l'ancienne église Sainte Marie, dite alors église du marché qui possède des portes en acier monumentales.

     

    Les portes monumentales de "l'église du marché"

    Le marché de terroir

     

    Y trône aussi l'hôtel de ville devant lequel se déroule un petit spectacle de rue.

     

    Sur la place de la liberté

      

    Nous passerons sur la place aux oies avec sa sculpture contemporaine dédié à ces fameux volatiles,

     

    Place aux oies

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    devant le manoir Gisson, édifice du 16ième qui a dés allures de château

     

    Manoir Gisson

     

    et la fontaine Ste Marie, qui n'est autre qu'une résurgence aux eaux claires qui sort de la grotte.

     

    Fontaine Ste Marie

     

    Au hasard d'une rue....

     

    Pourquoi une sorcière ici ???

     Encore une belle demeure

     

     

    Il faut parfois se poser un peu, donc nous siroterons tranquillement un petit apéritif à la terrasse d'un café avant d'aller manger "Aux jardins des Consuls", l'accueil  y est chaleureux et des mets goûteux régalent nos papilles. Jugez vous même....

     

    Au restaurant

    Un foie gras mi-cuit excellent

    Filet d'oie suce aux cèpes

    Pavé de bœuf pommes de terre sarladaises

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mousse au chocolat et crème  caramel au beurre salé

     

    Une tour cylindrique, la lanterne des morts, de la fin du 12ième  surmontée d'un cône se dresse fièrement tout près de la cathédrale Ste Sacerdos, du 17ième, dans celle -ci la tribune supporte des orgues de Lépine (célèbre facteur d'orgues du 18ième).

     

    Le clocher de la cathédrale

    Le cœur de la cathédrale

    Une travée

    L'orgue Lépine

     

    Tout proche se trouve la maison de la Boètie, emblème de la ville. Elle fût construite par Antoine de la Boètie en 1504.

    La maison de la Boétie

     

    Après cette belle balade dans le vieux Sarlat qui offre mille joies gourmandes, nous irons élire  domicile à Domme,  cette vieille bastide royale du 13ième,  surnommée "l'Acropole du Périgord" et plantée sur la falaise à 150m au dessus de la Dordogne qui déroule ses méandres parmi les champs et parsemé de vieilles maisons aux pierres blondes et chaudes. 

    Les fortifications enserrent le bourg, épousent le relief mais s'insèrent dans un plan géométrique, comme toute bastide. Nous y pénétrerons par le porte ds Tours, flânerons dans la grande rue, rue bordée de magasins de produits régionaux et d'artisanat, passerons devant la maison de Jacou le Croquant qui y rédigea deux de ses œuvres et atteindrons le belvédère de la Balme. De cet endroit magique l'on embrasse toute la région. Un petit tour sur la place de Rode et nous rentrons chez nous....

     

    La porte des tours, porte principale

    La place Rode

    artisanat

      

    Jacou le Croquant

    La Halle

    De vieilles demeures

    Panorama sur le Lot

    Une rue bordée de vieilles maisons

    La porte Del Bos

    L'église de Domme et son clocher Porche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    12 Juillet

     

    C'est une journée sans soleil qui se présente ce matin malgré des températures estivales. Ce n'est pas une journée comme les autres.... C'est l'anniversaire de mon fils.

    Stéphane je te souhaite donc un très bon anniversaire, avec tout mon amour et de grosses bises. Papi se joint à moi.

    En route pour de nouvelles aventures, nous quittons tardivement l'aire de service et le ciel boude toujours laissant tomber quelques larmes éparses qui s'arrêteront rapidement. Nous traversons la Dordogne, la longeons de près ou de loin.

     

    En bordure de la Dordogne

      

    En peu de temps sommes devant le château de Montfort que l'on découvre au détour d'un virage, une forteresse perchée au dessus de la Dordogne avec loggias et lanternons lui conférant une aspect château d'opérette.

     

    Le château de Montfort

    Le château de Montfort

       

    Peu après nous découvrons depuis la route la Cingle de Montfort, cette sinuosité très marquée et en toile de fond l'autre face du château.

     

    Au fil des jours suite

    La face est du château de Montfort

     

    Une petite route court et se tortille dans un paysage souvent boisé jusqu'au village de Rocamadour, ce site remarquable, avec son rocher miraculeux, ses croyances,  ses légendes et son sanctuaire de la vierge noire. Village médiéval, cité sacrée, suspendu au dessus de canyon d'Alzou, avec ses vieux logis  et ses tours qui dévalent la falaise, sous la bénédiction des sept sanctuaires et du château.

     

    Rocamadour dans toute sa splendeur

    Rocamadour

     

     Nous aborderons ce site par le plateau et le château qui couronne audacieusement la falaise, nous déambulerons sur les remparts du 13 ième qui complètent le système défensif et d'où l'on découvre toute la vallée.

     

    Le châreau

    Le château depuis les remparts

    Au fil des jours suite

    Le château

    Vue plongeante sur la cité religieuse et le village médiéval

    Les remparts

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

     Au fil des jours suite

     

    Descente en grands lacets par le chemin de croix

     

     

    Dans la descente du chemin de croix

    Une station du chemin de croix

     

    jusqu'à la cité religieuse, passons sous la porte St Martial du 13ième pour atteindre le parvis,

     

    La porte St Martial

     

    là s'élèvent les sept sanctuaires , la basilique St Sauveur, l'église st Amadour, la chapelle notre Dame, chapelle miraculeuse appelée aussi Vierge Noire que l'on vient ici vénérer. les trois chapelle ST Jean Baptiste, St Blaise, Ste Anne et la chapelle St Michel.

     

    La cité religieuse

    Au fil des jours suite

    La cité religieuse

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En sortant de la chapelle Notre Dame on peut voir une épée fichée dans la paroi rocheuse, la légende l'identifie à Durandal, la célèbre épée de Roland : cerné par les Sarrasins et ne pouvant la briser,  implora l'archange St Michel, lança son épée qui d'un seul jet vint se planter dans le rocher de Rocamadour, loin des infidèles.

     

    La célèbre épée Durandal

     

    Nous descendrons ensuite les 223 marches en cinq paliers

     

    Au fil des jours suite

     

    pour atteindre la cité médiévale et la rue commerçante de la porte Basse à la porte du Figuier où nous prendrons le CityTour pour remonter dans nos domiciles roulants.

     

    Maisons anciennes à colombage

    La porte Basse

    Rue médiévale et porte Salmon

    Quatre petits vieux qui se reposent...

    Porte Salmon

    La rue commrçante

    La porte du Figuier coté intérieur

    Côté extérieur

      

    En City Bus

    Dans le Citybuss

    Sur l'esplanade qui conduit au château

    L'autre face

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà une journée bien remplie et bien agréable où l'on en prend plein les yeux dans ce site époustouflant, majestueux mais aussi vertigineux.

     

     13 Juillet

     

    Ce matin le soleil brille puis de cache et de gros nuages noirs et arrogants envahissent le ciel....La pluie ne tarde pas à tomber. Toute la matinée sera ainsi faites d'averses et de soleil entrecoupé.....

    Après quelques courses et lèche vitrines nous resterons au chaud dans nos camping-cars, en effet la température a considérablement chuté.

    Après le repas le soleil semble vouloir nous réchauffer, le ciel s’éclaircit et l'azur apparaît... Nous allons sans doute avoir une belle après midi. A tout l'heure..... 

    Cet après midi partons tranquillement pour le Rocher des Aigle, l’écoparc de Rocamadour, sur le plateau près du château. Nous pourrons ainsi voir pas mal d’oiseaux dans leur volière avant de les voir évoluer dans le ciel.

     

    Hibou d'Europe

    Une chouette

    Un aigle

    Un condor

    Un aigle bateleur des savanes

    Un condor des Andes

    Un condor

    Aras rouges

    Aras bleus

    Au fil des jours suite

     

    Les oiseaux nous offrirons un ballet tourbillonnant dans le ciel, la vitesse du faucon nous surprendra, tandis que les milans font des acrobaties, les aigles pêchent…Les piquets des vautours après une belle balade dans la vallée restera un moment inoubliable et agréable. L’évolution des rapaces diurne nous ravira, voir ces bestioles marcher sur les jambes des enfants assis, ou encore se poser sur leur tête restera un moment fort de ce spectacle.

     

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Au fil des jours suite

    Il replie ses ailes et descend en piqut

    Après son vol il fait le beau

    Il pêche

    Des oiseaux inoffensif pour l'homme

     

    Encore un moment merveilleux, une ronde tourbillonnante haute en couleur avec les aras aux couleurs chatoyantes et encore les gris du Gabon. Ils saisiront les graines posées dans les mains des enfants avec beaucoup de délicatesse.

     

    La voltige des aras d'un perchoir à l'autre

    Il mange délicatement dans la main

     

    Nous assistons au dernier spectacle qui comprend aussi des rapaces nocturnes, chouettes et hiboux….qui eux aussi semblent avoir leur caractère.

     

    Au fil des jours suite

     

     

     

     

     

    « 03 Juillet L'ANNIVERSAIRE Derniers jours »

  • Commentaires

    8
    Lundi 11 Juillet 2016 à 11:15

    Bonjour les Amis,

    belle balade en Dordogne, une de nos escapades préférées. Il est vrai que c'est proche de chez nous. Si vous pouvez ne manquez pas Limeuil et Trémolat, sans oublier l'incontournable, Les Eysies de Tayac et ses grottes. Allez, belles balades

    Amitiés

    Francis

      • Mardi 12 Juillet 2016 à 00:27

        Bonsoir,

        Bravo pour votre projet, faites le bon choix.

        Amicalement.
        Huguette

      • Lundi 11 Juillet 2016 à 22:46

        Le projet prend forme. Nous avons plusieurs modeles en vue, Pilote, Dethleffs et Adria. Nous commençons mercredi nos visites. Nous vous en dirons plus suites aux différentes visites.

        Bonnes balades en Dordogne.

         

      • Lundi 11 Juillet 2016 à 18:13

        Bonjour Isa et Francis,

        Limeuil et Trémolat ne connaissons pas, quant aux autres sites préhistoriques nous connaissons. C'est au moins la troisième fois que nous venons dans la région. Nous aimons aussi beaucoup.

        Est-ce que votre projet prend forme ?

        Amicalement

         

        Huguette

         

    7
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 15:46
    Lavandine
    J'ai perdu un peu le fil mais j'ai lu avec attention votre étape bucolique.
    Bisous et belle après midi. Lavandine
      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 21:54

        Bonsoir Barbel et Jack,

        Merci beaucoup. Bon courage et grosses bises
        Huguette

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 21:54

        Bonsoir Lavandine,

        Merci pour ton message. Pas toujours facile de suivre un blog, Merci de lire notre escapade bucolique.

        Bonne soirée
        Amicalement
        Huguette

         

    6
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 10:18

    coucou,

    Plasçir à voir tout cela, bonne continuation et gros bisous a vous quatre

    Barbel e Jack

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :