• Avec nos amies

    10 février

     

    Nous nous préparons, il fait grand beau mais nous avons le temps....Paul décide de faire laver son cc.... En attendant nous papotons au soleil.

    Nous allons à l'aéroport d'Agadir accueillir nos amies Cathy et Isabelle, pour quelques jours et tenterons de leur faire découvrir de beaux coins hors des sentiers battus. Le rythme risque d'être soutenu. Inch Allah.

    Nous ne levons le camp que vers midi, arrêt repas à un spot de surfeur, la vue depuis notre salle à manger est magnifique. C'est la grande baie de Taghazout qui s'offre à nous jusqu'au rocher du diable.

     

    La baie de Tagazout

     

    Ensuite nous montons jusq'au golf, perché sur la  colline, la vue y est imprenable. Pas mal le Club house...

     

    Une prtie du golf 

    Hôtel du golf pas encore terminé

    Club house 

    Autre partie du golf avec vue sur l'océan

    Terrasse du club house

     

    En quelques tours de roue nous voilà donc, avec un peu d'avance, à l'aéroport D'Agadir Al Massira.  Cela permettra à Paul d se reposer un peu car il n'est pas très bien.  Nos amis ne sont pas égoïstes, il ont même partagé leur grippe.....

     

     

    Nos amies sont arrivées comme prévu, nous avons décidé d'aller ce soir à Taroudant, nous sommes installés près des remparts, demain visiterons la ville qui s'est embellie depuis notre dernier passage.

    Ce soir, exceptionnellement apéro de bienvenue, rosé pamplemousse.

     

    Apéro de bienvenue

     

     

    11 février

     

    La nuit sera réparatrice pour tout le monde. 

    Grande balade dans Taroudant, la petite Marrakech, capitale du Souss, avec ses beaux remparts et ses souks superbement achalandés, remparts en pisé, ornés de belles tours carrées. En excellents état forcent au respect....

     

    Les remparts de Taroudant 

    Avec nos amies

    Une belle place de Taroudant

     

    Nous déambulerons en compagnie d'un charmant Monsieur, dans la pénombre des souks, souks berbères ou arabes, puis dans ces petites rues sombres où nous ne nous serions pas aventurés, ces rues qui cachent les trésors cachés, ces artisans qui travaillent comme au siècle dernier.

     

    A l'intérieur des remparts 

    Un herboriste

    Flânez avec nous dans le souk

    Avec notre marocain de rencontre

    Dans une belle boutique

    Le tourneur sur bois fabriquant les manches de brochettes

    Magasin de produit à base d'argan

    Une nouvelle employée !!!!

    Le menuisier

    Les pattes vont passer au four avant d'être mangées

    Voilà le four

    Deux forgerons

    Le bijoutier

    De la laine pour Brigitte....

     

    Pour terminer seuls au Palais Salam, une légende au cœur de Taroudant, un petit air d'exotisme, dans le jardin au bord bord de la piscine en sirotant un jus d'orange.

     

    Confortablement installés 

     

    Un petit endroit paradisiaque avec ses belles chambres, ses beaux salons et ses jardins de bananiers.

     

    Palais Salam 

    Les jardins

    Les jardins 

    Une fleur de bananier

    Une entrée de chambre

    Encore un jardin

    Un salon

     

    En route pour Taliouine, route qui se faufile d'abord dans les grandes propriétés plantées d'agrumes ou d'oliviers, ensuite au milieu des collines piquetés de beaux arganiers. Plusieurs déviations réduisent notre vitesse.

     

    Au milieu des arganiers 

    Un arganier

    Les noix d'argan

     

    Nous sommes attendus chez nos amis Choukri, le portail est déjà ouvert et nous stationnons, comme d'habitude dans leur cour. Aziz ne tarde pas à venir nous souhaiter la bienvenue et nous accompagner au salon où ses dames sont entrain de goûter. Rien ne manque, nous nus attablons donc, la femme du Caïd est là. Après  les gâteaux et le thé, vient l'heure du café, des crêpes des mille trous, avec amlou, confiture, miel, huile d'olive. Pour nous le reps est fait...

     

    Chez nos amis

    Une table bien garnie, des amis qui savent recevoir.

     

    Mais nos amis se remettent à table vers 22h ou 23h pour un tajine ou une couscous... Nous resterons sur une tisane.....

    Une petite balade en ville, balade digestive, malgré l'heure tardive, retour par le bord de l'oued où les amandiers sont en fleurs.

     

    La mairie de Taliouine

     

    Toc toc, Aziz, avec sa gentillesse habituelle vient nous demander si nos avons besoin de quelque chose....

     

    12 février

     

     

    Nuit paisible chez les Choukri…

    IL fait grand beau, pas le moindre souffle ne vient troubler notre quiétude. Nous allons faire une balade vers le souk ? A pas incertains nous traversons l’oued sur des sac de sable, voilà un pont improvisé !!!

     

    Doucement mais sûrement !!!

    amandiers en fleurs 

    Taliouine au bord de l'oued

    Amandiers en fleurs

     

    Les vielles casbahs délabrées, plantées sur la montagne, semblent veiller sur la petite ville encore assoupie.

     

    Vieille casbah rive gauche 

    Vieille casbah rive droite

    IIsabelle et Cathy

    Des vestiges

     

    La belle bâtisse altière de la casbah attenante à la maison d’hôte a encore fière allure. Les amandiers en fleur donnent un cachet particulier à ces panoramas superbes sur fond de plissements uniques dans cette région.

     

    Casbah du Galoui

    La casbah du Glaoui 

    Avec nos amies

    Avec nos amies

     

    Un petit tour par la coopérative Sultana du safran où nous apprendrons tout sur cette épice, l’or rouge Taliouine.

    Retour chez nos amis après avoir vu Zakkaria à la mairie et fait quelques courses en ville.

    Toute la famille nous accueille, nous verrons furtivement Aïcha, la femme d’Aziz.

    C’est l’heure du repas et comme d’habitude, seul Zakkaria mange avec nous et Aziz nous sert.

    Au menu, salade marocaine, tajine de poulet aux olives et œufs durs. Un vrai délice. Fruits en dessert, café et petits gâteaux.

     

    Tajine poulet olives frites 

    Avec nos amies

    Zakkaria

    Aziz

     

    Il est l’heure de partir, c’est à regret que nous laissons nous amis, mais devons continuer notre périple, nos amies auvergnates ont encore plein de chose à découvrir….

    La sortie de la cour s’avère difficile…. La marche est haute…. Et le pot d’échappement…. Prend un malaise…..

    Voilà notre Paul la bricole, comme dit Brigitte en tenu de mécanicien…. Un support est tordu… Paul démonte, Aziz enfourche sa mobylette et en dix minutes tout est OK, même l’entrée à été modifiée.

     

    Montée ver les plateau 

     

    Notre route court sur un plateau désertique et coloré, parfois quelques champs fraichement labourés ou cultivés surgissent, des amandiers en fleurs égayent notre passage.

     

    Sur le plateau

     

    Le djebel Siroua se profile à notre gauche alors que l’Atlas étincelle dans le lointain. Les paysages sont magnifiques, lunaires à l’approche de Ouarzazate.

     

    Djebel Siroua sur fond d'Altas enneigé 

    Descente vers Ouarzazate

    Encore l'atlas enneigé

    On ne se lasse pas...

    Ah le beau village

     

    La petite route pour Aït Ben Haddou est en piteux état, descendre sur le bas côté, fortement rongé, est une obligation.

    Bien qu’un peu tard la vue sur la casbah est splendide. Demain sera un autre jour…

     

    Avec nos amies

     

    Installation au camping Zaytoune. Pas terrible….mais on fera avec. L’électricité n’’est que de passage….. furtive, voire inexistante, elle finira par être stabilisée.

     

    13 février

     

    Ce matin il fait grand beau, pas de vent, donc visite du ksar Aït Ben Haddou, cet habitat traditionnel pré-saharien, bâtiment de terre entouré de murailles.

     

    Vue depuis le camping 

    Depuis le camping

     

    Au pied de la vallée de l'Ounila, adossé à la colline, surplombant l'oued Maled, cet ensemble architectural jouit d'un magnifique panorama.

     

    Ksar Aït Ben Haddou

     

    Sur des sacs remplis de sable ou sur des grands blocs de pierre que nous franchirons l'oued, encore fort en eau.

     

    La traversée de l'oued 

    Aït ben Haddou

     

    Dans ce dédale de ruelles pentues, parfois couvertes habitent encore quelques familles, moyennant quelques dirham nous pourrons en visiter une.

     

      

    Sur la terrasse de la maison visitée

    C'était  jour de lessive

     

    Maisons parfois modestes, alors que d'autres plus cossues, présentent des tours d'angle décorées, au somment trône un grenier en ruine.

     

    le grenier 

    La vue depuis le greier

     

    Groupement compact et suspendu possédant deux portes d'entrée.

     

    Le village t le pont vers le ksar 

    Le café panoramique du ksar

    Un passage couvert

      

     

    La visite est agréable, il fait bon déambuler au gré de nos envies dans ce labyrinthe fait de petites échoppes.

     

    Un beau chargement

     

    En route pour Ouarzazate, la porte du grand sud, dans ce décor désertique pour un arrêt aux studios de cinéma afin que nos amis puissent visiter.

     

    Les studios italiens

     

    Pendant ce temps je peux préparer le repas, reps pris dans le camping-car, car il ne fait pas très chaud.

     

    Entrée de ouarzazate 

     

    Inlassablement nous poursuivons notre route vers l'est et avalons les kilomètres, notre deuxième but de la journée étant la vallée et les gorges du Dadés.

     

    Juste après Ouarzazate 

    Les fameux rochers de Skoura

     

    Le temps se gâte, la pluie fait son apparition, apparition parfois furtive, parfois plus persistante. Les bouleaux n'ont ps encore revêtu leur frêle tenue printanière ils exhibent leur squelettes blanchâtres.

    L'oued se déroule doucement depuis les hauts plateau et serpente au milieu des cultures et des arbres, les habitations se confondent avec l'environnent. Les premières casbahs font leur apparition.

     

    Première casbah 

    En remontant la vallée

    Une autre casbah

     

    Les paysages sont fabuleux même si le temps n'est pas au top, un peu de pluie, quelques nuages et du soleil. Mais malgré tout c'est féerique et on ne se lasse pas de revoir cette harmonie entre la nature et les constructions, cette vaste étendue rougeoyante empreinte de mystère et de mélancolie, ces pitons rocheux "doigts de singes", curiosité stupéfiante même sous la pluie et devant un arc en ciel.

     

    doigts de singe 

    doigts de singe

    Un bel arc en ciel

      

     

    Nous poursuivrons par les gorges étroites, ce canyon pittoresque, le défilé d'imdiazen, avec cette route montante en lacets serrés qui ménage quelques points de vue.

     

    Le canyon 

    Oh quelle route !! 

    dernier défilé

     

    Il fait froid, il y a même de la neige sur le bas côté ou dans les jardinets et bien entendu sur les hauteurs environnantes.

    Nous redescendrons donc au camping Tamlate   à mi vallée, sur une belle plateforme face aux doigts de singes.

     

    Notre camping

     

    14 février

     

    Bien que le mercure ne dépasse pas le 3° et oui, vous avez bien lu...il y a un soleil radieux, un vue extraordinaire. Dès que l'on met le nez dehors le mercure remonte et il fait très bon, presque incroyable, mais la neige n'est pas loin.

     

    La neige n'est pas loin !!!!

     

    Voici l'intérieur de l'auberge et la vue sur la vallée.

     

    l'intérieur de l'auberge

    la vue sur la vallée depuis la terrasse

    Vue sur la vallée

     

    Donc la vallée de Dadés nous présente maintenant son côté pile, les vues sont différentes mais tout aussi belles.

     

    En redescendant...

     Toujours en descendant

    La neige est bien présente

    toujours de la neige sur les hauteurs

     

    Boulmane de Dadés surplombe la vallée.

     

    l'oued Dadés à Boulmane

    Boulmane

      

    Les cimes de l'Atlas enneigé

    les lavandières

     

    Un petit arrêt courses à Tenhérir, mandarines à 4dh le kiko, donc même pas 0,40€ et je peux même vous dire quelles sont délictueuses. Pour le reste, deux choux fleurs, un kilo de carottes, un kilo de salade, un kilo d'oranges, le tout 31dh, ici on ne demande même pas le prix des légumes, on choisit, on fait peser et on paye...

    Dès lors notre route change de cap, cap nord vers la vallée du Todra. Une plateforme nous permet un rapide coup d’œil, dur la palmeraie, les jardins et les vieux ksour en ruines. des paysages fabuleux. A chaque fois je toujours autant émerveillée.

     

    Tenherir

    Les vieux ksour

    Tenherir

    Palmeraie à entrée du Todra

     

    Nous voilà au grand défilé de Todra avec ses immenses falaises vertigineuses de plus de trois cents mètres de haut. Un décor exceptionnel et des paysages époustouflants. Hélas peu de monde, peu de touristes. Le Maroc souffre.

     

    Le canyon 

    Les hautes falaises

    Avec nos amies

    Avec nos amies

     

    C'est dans ce décor magique que nous prendrons notre repas de midi, en toute quiétude.

     

     

    La vallée court toujours au milieu de ce décor un peu surnaturel aux couleurs ocre et rouges. L'oued capricieux à rogné le goudron lors des dernières pluies fort violentes et dévastatrices. Il semble maintenant paisible et roule un mince filet d'eau.

     

    des paysages toujours grandioses

    Ces dames rentrent au bercail leur âne lourdement chargé

    Cette petite dam à moins ce chance c'est elle qui porte un lourd fardeau

     

    Puis atteignons Tamtattouche, ce village berbère tapi sur le plateau, minéral et désertique mais grandiose.

    Nous continuons, au milieu de nulle  part, dans cette atmosphère de bout du monde, parsemée seulement de quelques villages qui se fondent dans ce paysage. La vie y semble dure sur ce plateau battu par le vent et écrasé par le soleil.

     

    Vers Assoul 

    Assoul et ses aires de battages

     

    Dès Amellgo nous changeons de cap, direction Goulmima par les gorges du Ghéris. Nous prenons un berger pour le conduire quelques kilomètres plus loin. Impossible de converser mais il semble ravi de ne pas faire ce chemin à pied.

    La route parfois un peu dégradés aux passages des gués se poursuit dans les belles gorges de Ghéris pour arriver finalement à la civilisation intense de Goulmima, où nous sommes déviés pour aller au camping, il y a un festival..

     

    Un passage de l oued Ghéris

     

    Nous voilà donc chez Michèle, toujours le même accueil fort sympathiques. Il y a quelques camping-cars, mais il n'est pas complet. Fati vient nous sauter au cou.

     

     

    15 février

     

    Il fait un temps magnifique, pas le moindre souffle vient agiter les tamaris. Un vrai plaisir. Ce matin nous avons eu nos crêpes, une nouveauté. Merci Michèle et merci Fati.

    La matinée s'écoule doucement, un peu de repos ne fait pas de mal et en plus nous mettons les pieds sous la table.... Nos amies partagent cette ambiance.... assises sur des relax au bord de la piscine. il fait presque trop chaud, nous recherchons l'ombre....

     

    La piscine

    Avec nos amies

     

    Repas dehors au soleil avec un poulet au citron excellent, Merci Fatti.

     

    Sur la terrasse au restau

    Tajine de poulet aux citrons confits (portion par personne)

     

    Cet après midi Youssef nous promène dans la palmeraie et nous fait visiter le ksar. Que du bonheur.

     

    Dans la palmeraie 

     toujours dans la palmeraie

    Activité dans la palmeraie..

    Une fleur mâle va éclore... 

     

    L'entrée du Ksar et balade dans le labyrinthe au gré des ruelles couvertes au pas, sombres ou légèrement éclairées par un puits de lumière.

     

    L'entrée principale du ksar 

    Youssef nous donne quelques explications.

    La serrure de la port d'entrée 

     

    Le ksar a été rénové

     

     

    Voilà le cordonnier du ksar

     

    Des passages dans la pénombre....

     

    Passages difficiles 

    Un autre

     

     Visite d'une maison traditionnelle à plusieurs étages et avec deux terrasses qui permettent de dominer les autres maisons du ksar. 

     

    La porte d'entrée et ses serrures 

    Au rez de chaussée, l'étable

    La pièce à vivre à l'étage

    La cuisine

    Le four

    La terrasse

     

    Thé huile et pain offert par notre guide chez lui. Demain avant de partir nous devons aller le voir, son épouse nous fait une pizza berbère.

     

    Youssef nous sert le thé 

    Miam !!! pain et huile d'olive, comme de vrais marocainsx

     

    Ce soir, comme toute les fins de semaine apéro avec nos amies.

     

    16 février

     

     

    Encore une très belle journée, on ne se presse pas ce matin, nous avons rendez-vous à 10 h avec Youssef, sa femme nous prépare une pizza berbère. 

    Puis en route pour Agdz, c'est une journée de liaison. 

    Des paysages désertiques à perte de vue, paysages lunaires, parfois verdoyants et colorés, comme on ne l'a jamais vu. Les grosses pluies de novembre y sont sans doute pour quelque choses.

     

    Des paysages désertiques  

    Une mini osais

    Un beau buisson fleuri

     

    Nos amis à quatre patte ont de quoi manger cette année...

     

    Tranquillement ils paissent 

      

     

    Nous retrouvons la vallée du Draa et ses stands de dattes

    .

    L'oued Draa 

    Vendeurs de dattes

     

    Le Draa dessine une une bande fertile verdoyante au milieu de la hamada, un véritable ruban de palmiers et de vergers.

     

    Oasis du Deaa avant Agsz 

    En remontant le cors du Draa jusqu'à Agdz

    Casbah de

     

    Arrivée à Agdz, installation au camping de la palmeraie.

     

    Agdz

     

    Puis grande balade dans cette agréable palmeraie bordée par l'oued Draa et dominée par la crête de Djebel Kissane. Des moments agréables ou seuls le piaillement de oiseaux ou le bruissement des feuilles agitées par la brise viennent troubler notre.

     

    Palmeraie et Djebel Kissane 

    Trois gazelles

    Djebel Kissane

    Cime du Djebel Kissane

    Dans la palmeraie

    Amandiers en fleurs

    sepuis la casbah des arts

     

    A retour visite de la casbah des arts, d'agréables patios et de belles chambres.

     

     

     17 février

     

    Il fait grand beau mais la météo nationale annonce de forts vents et peut être de la pluie, Gaëlle prévient donc tout le monde. 

    Alors partons ou visitons la casbah ?? Cruel dilème ??

     

    La casbah Ali depuis la terrasse su restau du camping

     

    Finalement nous ferons la visite, visite  de la casbah bicentenaire du Caïd Ali, occupée et entretenue par ses descendants. Visite fort intéressante, retraçant la vie de la casbah autrefois.

     

    La casbah 

    Le Riad

    Une chambre

    Son plafond

    Entrée partie habitation

    Cour intérieure

    Chaque porte donne sur une chambre

    Un décor

    Vue sur la palmeraie par le moucharabieh

    Voir sans être vu

    La terrasse

    Le bureau du Caïd Ali

    Subjugué par la beauté du lieu on oublie le motif de sa visite...

    Depuis la terrasse la casbah de l'art

    Vue sur la palmeraie et le Djebel Kissane 

     

    Auparavant Gaëlle nous parle de la palmeraie, de la culture à trois étages et de la pollinisation des palmiers dattiers.

    Nous partirons donc après un repas rapide et frugal. En effet ce soir voulons être à Taroudant, nos amies sont sur le point de reprendre l'avion, retour jeudi prochain bonne heure.

    Cette après midi journée de liaison, nous avons fait plus de 280kms, la route fût un peut longue mais surtout chaotique avec de nombreuses déviations en piste.

     

     

    18 février

     

    Dernière journée avec nos amies, balade sur le front de mer à Agadir, Agadir, il n'y a rien à dir' !!!!

     

    Sure le front de mer

    Près de la marina

    La marina

    Avec nos amies

    La marina

     

    Repas offert par nos amies au Nil Bleu, repas que nous avons, comme d'habitude apprécié.

     

    Au Nil bleu

     

    Recherche d'une bonne pâtisserie pour acheter de bons petits gâteaux marocains, certains vont arriver en France.

     

    En ville

     

    Petit tour en camping-car pour survoler le port de commerce et de pêche avant de nous installer sur le parking de l'aéroport.

     

    Demain matin bonne heure c'est le départ....

     

     

     

    « Quelques jours à AgadirRetour sur Agadir »

  • Commentaires

    18
    Lundi 16 Février 2015 à 19:54

    Bonsoir Bernard,

    Nous ne sommes plus chez Michèle, nous roulons avec nos mais mais nous y repasserons plus tard, donc je présenterai votre amitié à Michèle et Youssef.

    Merci de me lire.

    Amicalement.
    Huguette

    17
    Lundi 16 Février 2015 à 19:52

    Bonsoir Gégé et Fifi,

    Merci pour votre mess. Le Maroc est un pays super, un peu notre deuxième patrie. Vous ne le regretterez pas. C'est que du bonheur. Mais l faut laisser un peu sa mentalité d'européen à Algésiras. Les gens pressés sont déjà mort, comme ils disent ici. Nous on a l'heure eux ils ont le temps.

    L'accueil est super. Alors n'hésitez pas ? 

    Amicalement.
    Huguette

    16
    DEFOSSEZ
    Lundi 16 Février 2015 à 18:40

    Bonsoir  ,c'est toujours un plaisir de vous lire   ,toutes nos amitiés à Michèle et a Youssef  dont nous gardons un excellent souvenir 

    Bernard 

    15
    Lundi 16 Février 2015 à 18:32

    bonsoir,

    on vous suit...... avec vos belles photos qui nous font rever!! on veut faire notre premier voyage au maroc pour le noel prochain si tout va bien,

    bon voyage...amicalement de l'ariège

    14
    Dimanche 15 Février 2015 à 19:20

    Bonsoir Daronne

    Tout va bien ici et en plus il fait très beau et chaud. Je pense bien à toi mis je suis surbookée en ce moment. Comme de vrais retraités !!

    Pas vu de 89 à l’horizon....
    Bisous.

    13
    Dimanche 15 Février 2015 à 14:05

    Un petit bonjour de la Bourgogne

    Je vois que tout va bien pour vous c'est super bonne continuation

     gros bisou de daronne

    12
    Dimanche 15 Février 2015 à 12:18

    Bonjour Brigitte,

    Ici super temps, je n'ai pas pu rester au soleil à la piscine tant il tape. j' vais essayer de mettre me blog à jour. C'est pas encore Todra mais Dadès, c'est super beau.

    Les amies sont ravies, tout va bien , mais vous nous manquez aussi. A jeudi. A midi restau au camping et après midi palmeraie et ksar.

    Gtros bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Dimanche 15 Février 2015 à 11:07

    Coucou Huguette, je ne me lasse pas de voir les photos des gorges du Todra, que c'est beau!

    Nous ce matin très brumeux. vivement jeudi!!!!  bisous 

    10
    Vendredi 13 Février 2015 à 19:50

    Bonsoir Barbel,

    Merci. "Tour opérator" fait ce qu'il peut !!! On est déjà dans le Dadés.

    Bisous à bientôt.

    9
    Vendredi 13 Février 2015 à 19:48

    Bonsoir Daniel,

    Je n'arrive plus à répondre, je suis surbookée.... Oui le Palais Salam super. Je vais essayer de  mettre le  blog à jour.

    Amicalement.
    Huguette

    8
    Vendredi 13 Février 2015 à 19:46

    Bonjour Nicole,

    Merci pour ton message. On essaye de leur faire visiter un maximum de coin. C'est un peu un MarocTGV....

    Cathy ce n'est pas la première fois mais surtout des treks, Isabelle découvre.

    Ce soir sommes dans le Dadés, il fait froid, il y a un peu de neige dans les jardins et au bord de la route avant de prendre les grands virages des gorges et sur les sommets bien entendu. Jamais vu.

    Bises .
    Huguette

    7
    Vendredi 13 Février 2015 à 17:36

    coucou Huguette

    Toujours agréable de lire tes récits, super on voyage avec toi!

    Vos amies ont bien de la chance avec des guides comme vous! Est-ce leur premier voyage au Maroc? bises Nicole

    6
    Barbel
    Jeudi 12 Février 2015 à 17:36

    bonjour,

    Quelle bonne guide tu fais Huguette, vous ne perdez pas de temps tes invités vont voir vraiment en voir un maximum. C'est super pour elles.

    gros bisous

    5
    Berjalien
    Jeudi 12 Février 2015 à 08:20

    Bonjour à tous le beau voyage se poursuit ,lors d'un séjour à la carte j'ai eu le plaisir de résider au Palais Salam vraiment magnifique ,Taroudant très belle ville que j'apprécie beaucoup,toujours de belles photos pour vivre le Maroc en direct,merci pour le partage;

    Amicalement  Daniel

     

    4
    Mardi 10 Février 2015 à 22:28

    Bonsoir boutondor,

    ici il fait beau on a 12 ou 13 le matin ais on trouve qu'il ne fait pas chaud...Mauvaises habitudes...

    Amicalement.
    Huguette

    3
    Mardi 10 Février 2015 à 22:27

    Bonsoir Christian,

    Je n'ai pas osé !!!! Pas sympa les amis !!!!

    Bises.
    Huguette

    2
    Mardi 10 Février 2015 à 16:28

    Bon voyage au soleil

    Nous il fait frais ici

    Amitiés

     

    1
    Mardi 10 Février 2015 à 16:24

    Huguette, il fallait les renvoyer dans l'hexagone illico presto. Filer sa crève à de pôvres voyageurs, non mais ...

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :