• Besoin de soleil....

    Besoin de changer d’air …. 

    La fin de l’été et les deux mois d’automne ont été un peu difficiles….nous avons besoin de changer d’air…même pour une petite semaine…

    Nous prenons le large et allons nous ressourcer, dans le sud de la France, là où le vent nous pousse, à la recherche du soleil pour recharger les « accus ».

     

    Alors suivez-nous…..

    Ce 30 novembre nous partons…

    Nous roulons donc vers le sud, sans but précis, petit à petit le ciel se dégage et le soleil apparait. Les cimes environnantes ont revêtu leurs capuchons blancs tandis que dans la plaine la brume s’effiloche doucement.

     

    Neige et brume..

     

    La plupart des arbres dévoilent leur squelette, seules quelques feuilles ont résisté aux frimas de l’automne, certaines volètent encore comme de beaux papillons légers.

     

    Quelques couleurs d'automne

    Le Vercor grisonnant.... 

     

    A Laffrey, c’est un paysage hivernal qui s’offre à nous, paysages de neige magnifiques sous ce ciel bleu et ce doux soleil qui réchauffe l’atmosphère.

     

    C'est l'hiver à Laffrey

    Arrêt repas

     

    Ce plaisir des yeux durera jusqu’à Gap. Le Massif de l’Oisan, Le Valbonnais, paisible et escarpé, un peu secret, l’Obiou, sauvage,  massif, majestueux et grandiose, nous offrent des paysages à couper le souffle, sans oublier le Mont Aiguille qui émerge difficilement des brumes tenaces.

     

    Le Valbonnais

    Encore le Valbonnais

    Le Mont Aiguille émerge de la brume.

    Le lac du Sauté et l'Obiou

    L'Obiou se rapproche 

     

    Nous voilà arrêtés pour la nuit sur l’aire de Sisteron.

    Sur la route Napoléon, au bord de la Durance, Ville d’histoire, Sisteron est aussi appelé « perle de la Haute Provence », son attraction principale est la puissante citadelle-forteresse campée sur le rocher. Là, ses pieds la vieille ville, bordent les rives escarpées de la Durance.

    De nuit elle semble encore plus majestueuse.

     

    La nuit 

     

    Une petite balade en matinée nous permettra d’atteindre la rive de la Durance, de voir cette cluse impressionnante « grandiose portail entre le Dauphiné et la Provence » et d’admirer encore une fois la citadelle face au rocher de la Baume aux strates presque verticales.

     

    La citadelle

    Le rocher de la Baume

    L'ensemble 

     

    Les maisons de la vieille ville dressent leurs hautes façades étroites et où ondulent des tuiles anciennes aux divers tons de roses.

     

    La vieille ville

    La vieille ville

     

    Nous suivrons le fléchage pour une flânerie agréable dans ces rues étroites aux pavés luisants marqués par le temps qui dégringolent jusqu’à la rivière. Certaines de ces maisons sont reliées entr’elles par des passages couverts appelés « andromes »

     

    Les ruelles

    Des "andrones".. 

    Passages couverts

    Encore des passages couverts

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La tour de l’horloge est surmontée par un magnifique campanile en fer forgé à volutes.

     

    La tour de l'horloge

     

    Les trois tours font partie de l’enceinte élevée en 1730 pour protéger la ville, deux autres subsistent l’une est accolée à la poste l’autre au pied de la citadelle.

     

    Les trois tours

     

    Voilà nous poursuivons notre chemin tranquillement sous un soleil magnifique et des températures très agréables. 

     

    des paysages agréables

     

    Les paysages sont divers et variés, la campagne rieuse étincelle, les arbres sont encore parés de leur robe mordoré que le temps clément de ces régions ont encore épargné. Plus bas dans le lointain, dans les Alpes du sud les hautes cimes sont enneigées.

     

    Notre route est variée

    Un petit village perché 

     

    Notre route est déviée, ce fut un ravissement car nous suivons puis traversons le magnifique lac de Castillon, aux eaux turquoises. 

     

    Le bout du lac de Castillon

    Quelques beaux reflets

    Un pont sur le Verdon

     

    Après avoir raversé ce pont nous allons longer le lac rive gauche.

     

    Le début du lac

    Notre salle à manger avec une belle toile de fond

    De beaux reflets rutquoises

     

    Parfois nous abandonnons la rive...

     

    Nous laisson le lac pour de belles couleurs d'automne

    Ou encore de belles falaises

     

    Mais nous le retrouvons avec beaucoup de plaisir....

     

    Il s'élargit tout en épousant le relief

    De belles eaux turquoises

    Un petit arrêt vers de belles strates 

     

    Nous approchons du barrage....

     

    Ce lac est vraiment magnifique

    Les dernières falaises surplombantes

    Voilà, dernière vue sur le lac depuis le barrage 

     

    Nous montons,  descendons plusieurs cols aux environs de 1000m, nous caracolons au milieu des pins puis à l’approche de Draguignan c’est une bouffée d’air méditerranéen qui monte jusqu’à nous. Oliviers, vignes et vergers peuplent la campagne.

    Flayosc, petite village médiéval typiquement varois, juché sur le plateau rocheux dominant la vallée du Flayosquet, ordonné autour de son église romane, au massif clocher carré. La place de la Reinette, typique provençale avec ses platanes et sa fontaine  aux eaux chantantes. 

     

    Fontaine place de la Reinette

    Le tapu clocher de l'église 

     

    Surplombant l’Argens, Roquebrune sur Argens,  une petite ville née au 11ième  est le trait d’union entre les massifs des Maures et de l’Estérel. Au nord se trouve les magnifiques roches rougede Roquebrune qui reflètent même dans les eaux de la rivière. 

     

    Les rochers rouges de Roquebrune

    Une pause café face aux rochers

    ncore les rochers et le petit lac au bord de l'Argens

     

    La vieille ville va nous offrir une promenade agréable et enrichissante. Ses ruelles en pentes, souvent fleuries et à passages couverts forment un véritable dédale qui guidera nos pas. La rue des portiques avec ses maisons à arcades dont certaines datent du 16ième, les nombreuses fontaines où l’eau chantonne gaiement, les anciens remparts avec le beffroi  et les nombreuses portes, évoquent le passé médiéval de la ville.

     

    les petites rues de Roquebrune

    Paddages couverts

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Maisons à arcades

    L'église

     

     

    Ruelle et passages couverts

    Une déco...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Vestiges des anciens remparts

    Le beffroi

    Des passages couverts

    De belles ruelles

     

    Roquebrune nous charmera par ses couleurs et sa variété. 

    Nous voici ensuite sur la côte varoise, riche en contrastes, St Aygulf où se niche quelques belles plages. 

     

    La côte varoise

    De belles plages

    De belles plages

     

    Puis Ste Maxime et son port.

     

    Le ^port de Se Maxime

     

    Le soleil n’apparaitra pas de la journée mais les températures seront très agréables. La petite Venise provençale, Port Grimaud est artificiel, cité lacustre composé de nombreuses propriétés  privées, littéralement bâties sur l’eau, entourées de canaux et de petits ports où dansent petits bateaux et gros yachts.

     

    Port Grimaud

    Beaux reflets sur les canaux

    Une des entrée de Port Grimaud

    L'église de Port Grimaud

     

     Quant à Grimaud il est un beau petit village perché, pimpant, fleuri surmonté d’un château en ruine. Ruelles entrelacées, ponctuées de volées d’escaliers ou caladées, placettes et fontaines ponctuent notre balade. Nous passons la chapelle St Roch

     

    La chapelle St Roch à Grimaud

     

    et flânons dans les ruelles pour atteindre le château à l’origine du début du 11ième, détruit pas Mazarin et ensuite à la Révolution. Ruines imposantes dont il ne rest plus que quelques pans de murs et d’escaliers.

     

    Les ruines du château

    La tour encore bien concervée

     ... 

     

    De là haut la vue est imprenable, sur les Maures, le golfe de St Tropez et plus près le Moulin St Roch de Grimaud, dommage nous n’avons pas le soleil.

     

    L'église vue depuis le château 

     

    Nous redescedons par de magnifiques ruelles pentues et caladées.

     

    ruelles fleuries

    Besoin de soleil....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une placette avec son platane et sa fontaine

     

    Nous flânons encore da,s de superbes ruelles fleuries

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le moilin St Roch..

     

    Passant devant un restaurant, sa carte nous attire : plat du jour Couscous royal.  Et bien voilà ici c’est le couscous du jeudi. Il sera succulent et aussi bien que là bas….et en plus très copieux.

     

    Le couscous royal du "jeudi'...

     

    Ramatuelle, encore un village isolé sur sa colline de maquis et de vigne, avec ses maisons bâties en colimaçon, semble s’être endormi jusqu’à la saison prochaine. Balade paisible dans les rues sinueuses et étroites.

     

    Ramatuelle fort calme en cette saison

    Un trompe l'oeil et le lavoir

    Toujours des petites rues

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore une petite balade au phare de Camarat perché sur son éperon. Belle vue sur la plage de Ramatuelle, la plage de Pampelonne qui s’étend sur 5kms. 

     

    Le phaure de Camarat

    Point de vue depuis les phare..

     ...

     

    Ce soir nous serons sur l’aire de Ramatuelle en compagnie de quelques camping-cars, vu l’espace nous jouons aux quatre coins….et nous sommes à quelques encablures de la côte et de cette fameuse plage.

     

    La Plage de Pampelonne

      

     

    La nuit a été bonne, pas le moindre bruit et ce matin au réveil un temps splendide et déjà 15°. Que demander de plus…

    Nous ferons donc une longue promenade sur la plage, bercés pas le doux clapotis des vaguelettes, en effet c’est une mer d’huile.

     

    Nous allons demarrer...

     

    Tranquillement nous poursuivons notre route, souvent dans une parure végétale émeraude, chênes verts et pins parasol  sont les essences le plus souvent rencontrées. Cette corniches des Maures est magnifique, laissant quelques échappées sur ces échancrures où se nichent quelques petites stations. Les arrêts en camping-car ne sont pas faciles, peu de parkings ou alors interdits. Petit à petit le ciel se charge de nuages et le soleil joue à cache cache. Stationner à Cavalaire n’est pas plus aisé, nous trouverons quand même une place pour faire un tour au port et y prendre notre repas en terrasse, repas simple : moules frites et moelleux au chocolat, pour le gourmand. 

     

    Le port de Cavalaire

    Le Port de Cavalaire

     .

    Moules marinière frites

    Même pas le temps de le prendre ne photo!!!!

     

    Nous continuons notre périple sans but précis et nous nous écartons un peu de la côte pour la retrouver à Hyères où nous nous dirigeons vers la presqu’ile de Giens.

     

    Là nous stationnerons à l’entrée et enfourcherons nos vélos pour faire le tour de la presqu’ile du port de Niel à la Madrague et à la Tour Fondue, embarcadère pour les iles Porquerolles. La vue sur Hyères et les salins de Pasquiers est imprenable du haut de Giens.

     

    Le cordon littoral qui elie Hières à Giens 

    Petit port de Niel

    Falaise à Niel 

    Cap de l'Estétel à la Tour Fondue.. 

     

    Le soleil s'est éclipsé pour la journée, laissant la place à la pluie. Pluie et encore pluie...Donc nous reprennons la route vers le nord un peu plus rapidement que prévu. Ce soir sommes à Tallard dans les Htes Alpes et demain chez nous...

    C'est un beau soleil et un ciel bleu qui nous ont accueillis à l'arrivée mais surtout sabine et ses bons petits plats.

    Prochaine sortie certainement le Maroc en janvier, si rien ne vient perturber notre programme.

     

    « Le MidiFéerie de Noël en Isère »

  • Commentaires

    15
    Lundi 14 Décembre 2015 à 17:13

    Bonsoir les amis,

    Nous pensons partir après le 12 janvier, si tout va bien. On vous retrouvera avec plaisir chez manu autour d'un apéro. Je ne sais pas à qu'elle date mais nous passerons à Terre d'océan. On ne sais pas encore comment on fera notre tour. Cela dépendra du temps.

    Bonnes fêtes de fin d'année et grosses bises

    14
    François
    Lundi 14 Décembre 2015 à 11:44

    Bonjour à tous les deux.C'est toujours un plaisir d'avoir de vos nouvelles par votre blog. Nous serons début janvier au Maroc chez Manu. Espérons vous y voir autour d'un apéro. Bises

    13
    Samedi 12 Décembre 2015 à 15:25

    Bonjour Daniel,

    Oui nous sommes partis nous aérer un peu cela fait du bien. Nous ferons le grand saut vers la mi janvier.

    Hier de passage à la Grive avec ma fille j'ai vu qu'il n'y avait pas le cc, j'ai supposé, apparemment à juste raison, que vos voisins avaient traversé le détroit.

    Bonne fêtes de fin d'année.

    Amicalement.
    Huguette

     

    12
    Berjalien
    Samedi 12 Décembre 2015 à 15:12

    Bonjour je vous retrouve avec plaisir ,encore de belles balades que nous partageons ,bientôt le grand large ?

    Mes voisins sont de l'autre côté du détroit depuis mi novembre,très beau temps du côté de Taroudant.

    Bon séjour ,amitiés Daniel

     

    11
    Samedi 12 Décembre 2015 à 13:39

    Bonjour Isa et Francis,

    Oui cela nous a fait du bien même si un peu court. ici en Isère avaons aussi le soleil depuis que nous sommes rentrés et cela fait plaisir.

    passez de bonnes fêtes de fin d'année.
    Grosses bises à tous les deux.
    Huguette

    10
    francisa
    Samedi 5 Décembre 2015 à 18:07

    Bonjouir les amis, 

    une petite escapade dans le sud, ça fais du bien. Ici nous avons un temps magnifique depuis 1 semaine. Souhaitons que ça dure. Bon retour chez vous

    Amitiés

    Francis

    9
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 17:41

    Bonjour Ghyslaine,

    Oui nous attendons le Maroc, mais pas avant le 12 janvier, si tout va bien,  donc on prend un petit acompte dans le Var.

    Et vous le Maroc est-il prévu ?

    Bises à tous les deux.

    Huguette

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 08:13

        Bonjour Huguette,

        Encore quelques problèmes à régler donc normalement pas de Maroc prévu pour 2016, même si un peu de soleil hivernal nous ferait du bien,.

        Si nous partons ce sera certainement vers la Gréce ou ?????.

        En attendant je vous souhaite à Paul et à toi de joyeuses fêtes de fin d'année.

        Amicalement,

        Ghyslaine

    8
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 17:39

    Bonsoir Christian,

    Et oui les joies du camping-car, lundi dans la neige et mardi au soleil...

    Bises varoises.
    Huguette

    7
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 13:17

    C'est en attendant le Maroc?

    Bises et bonne journée

    Ghyslaine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 4 Décembre 2015 à 08:30

    Bonjour Huguette

    De la neige qui saupoudre les sommets du Dauphiné au soleil des Alpes du Sud il y a un joli pas, saisissant à cette saison, s'pas ?

    Bises savoyardes

    5
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 21:54

    Bonsoir Didier,

    Flâner sans la foule est un plaisir. D'ailleurs je crois qu'en saison nous n'aurions pas notre place ici. Des interdicitons partout, c'est un peu déroutant, surtout en cette saison. Peu de camping-car rencontrés.

    Ce sera un peu court mais nous devons rentrer.

    Amicalement.
    Huguette

    4
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 21:52

    nsoir Brigitte,

    Oui nous profitons encore de belles journées même si elles sont un peu courtes. Il fait très bon et même si nous ne sommes pas toujours les bienvenus ici sur la côte on fait de belles balades.

    Bisous à tous les deux.
    Huguette

    3
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 21:35

    bonsoir Huguette,

    Les ballades sont de nouveau d'actualité ! A cette saison et de surcroit avec le soleil, il est bon de flâner et visiter sans la foule estivale. Profitez bien.
    Amicalement

    Didier

    2
    Jeudi 3 Décembre 2015 à 20:54

    coucou Huguette,

    vous faites une belle balade. Tu en avais bien besoin, et les températures sont idéales en ce mois de décembre.

    Bisous à vous deux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :