• D'Oualidia à la maison

    24 Avril

     

    Encore une journée de liaison...en suivant la route côtière.

    Des champs minutieusement plantés ou semés, séparés par des haies de roseaux s’alignent en bandes régulières dans une symphonie émeraude et or.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Les petites stations de lavage de légumes sont désertes en ce moment, peu d'activité, sans doute la saison des carottes et des navets est terminé, peut être jusqu'à la prochaine récolte.

    Plus nous progressons vers El Jadida plus le ciel s'assombrit et s'encombre de gros nuages.

     

    D'Oualidia à

     

    Bien que parfois un peu orangina cette route côtière ne présente aucun difficulté. Nous venons de traverser un véritable potager mais aussi un mini grenier.

    Après Sidi Abed on côtoie la littoral de près, les vagues s'y précipitent en écumant.

     

    D'Oualidia à

     

    Vers Jorf Lasfar la route se dégrade et devient infernale jusqu'à El Jadida.

    Nous retrouverons nos amis Aziz et Aïssa, Aïssa est bien triste, sa solitude semble beaucoup lui peser. Il nous fait mal au cœur. Le voilà qui s'absente... il est allé nous chercher des boissons et des petits gâteaux marocains. Nous apprécions beaucoup ce geste. Quand on lui demande comment çà va, il répond avec mélancolie "moitié moitiié", sans doute une allusion à Zhora, sa femme, n'est plus de ce monde et qui lui manque beaucoup.

    Nous prendrons congé et filerons en direction de Casablanca où nous avons décidé d'aller chez Fiat pour avoir un devis de changement de courroie de distribution. Petite erreur d'aiguillage nous nous trouvons au siège social au lieu de la concession que nous retrouverons facilement. Paul reste perplexe quant à l'envoi du devis...

    Installation au camping l'Océan Bleu, où Ali, comme d'habitude nous recevra avec beaucoup de gentillesse. Il nous conseillera d'ailleurs d'aller voir le garage Fiat de Mohamédia.

    Voilà en quelques minutes le devis est fait, les pièces manquantes sont commandées et l’intervention sera fait mardi. Donc nous allons passer quelques jours ici. Nous venons juste de prévenir Annie et Patrick qui viendrons nous rejoindre si cela devait durer plus de temps. Ils sont à Moulay Bousseilham et leurs amis partent mercredi.

     

    Blason de Mohammédia Quelques jours à Mohammedia....

    Il fait beau mais le vent souffle... journée calme, repas dehors et balade en ville.Bateaux en attente de déchargement au niveau du camping.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Le bus ne s'arrête plus comme par le passé, nous prenons donc un taxi depuis la nationale, pourquoi se priver 7dh, par personne à l'aller, le retour n'en coûtera que 5, mais il nous laisse à la station.

    Une grande balade en ville jusqu'au front de mer qui s'étire jusqu'au port, puis dans le centre où l'on trouve de belle avenues bordées de grands palmiers qui s’agitent au vent, puis un petit tour au petit jardin

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Qui connait ce lieu???

     

    D'Oualidia à

     

    Tout ici nous rappelle de bons  souvenirs... n'est-ce pas Brigitte... Mais c'est en passant devant la belle pâtisserie "Siraje", que nous avons pensé plus exactement à vous, peut être surtout à Christian....qui n'est pas gourmand. Bref toutes les occasions sont bonnes!!!

    Il y aussi d'autres souvenirs mais que l'on préfère oublier...

    Du coup nous avons siroté un jus d'orange et mangé un gâteau en regrettant votre absence. 

     

    Voilà donc une journée cool comme on les aime aussi. 

    Matinée ensoleillée légèrement ventée... Matinée tranquille, lavage, nettoyage, bavardage, papotage, "ratassage", bronzage et peut être radotage... Tout cela de notre âge !!!

    Un repas on ne peu plus français, salade verte, pomme de terre sautées et entrecôte. Je vais encore D'Oualidia àvous faire pâlir d'envie, pommes de terre nouvelles même pas 0,10€ le kg, le bœuf même pas 8€, le kg de salade même pas 0,5€. Elle est pas belle vie ici !!!

    les minous ont du flair...... ils tournent, ils auront quelques petits morceaux surtout le tout petit, par contre ils n'aiment pas le fromage.

     

     

    D'Oualidia à

    D'Oualidia à

     

     

     

     

     

     

     

    Après il faut digérer, donc relax....

    Cet après midi nous irons faire une longue marche sur la côte, il fait chaud mais heureusement il y a un peu de vent. Les vaguelettes viennent mourir doucement sur les rochers, les bateaux toujours au large attendent patiemment l'autorisation d'entrer au port.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Une beau café restaurant  Parfum de mer nous tend les bras, c'est en terrasse que nous prendrons un jus d'orange. Brigitte nous avons été très raisonnable, même pas regardé à l'intérieur s'il y avait des pâtisseries ou des glaces. Mais nous y reviendrons.... en 2015. Promis. 

     

    D'Oualidia à

     

    Là dans un bar à la mode la jeunesse dorée et déjantée se déhanche aux sons de rythmes endiablés.

    Ce soir apéro comme tous les samedis.Je vous dis à demain.

     

    D'Oualidia à

     

    L'entrée du camping avec son restaurant.

     

    D'Oualidia à

     

    Ce soir...

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Rien de bien croustillant à vous annoncer....Nous avons cru à une matinée morose, il n'en fût rien, après ce ciel plombé qui ne laissait présager rien de bon, les nuages se dispersèrent rapidement et le soleil brilla de mille feux.

    Nous voilà revenus à des menus plus marocain, tajine de bœuf, concocté par les restaurant du camping, tajine excellent et copieux et arrosé d'un petit gris du cru.... Chut !!!

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

     

    Nous nous plaisons beaucoup ici, surtout à ne rien faire.... plutôt à "buller" !!!

    Grande balade en bordure de cette côte déchiquetée, rongée par l'eau et le sel où de belles vagues éclaboussent.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

     

    Quelques fleurs de la lande environnante.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Une belle journée ensoleillée, chaude avec une légère brise.

    Nous avons décidé de passer la journée à Mohammedia, partons donc à pied par la côte jusqu'au port.

     

    D'Oualidia à

     

    Pieds dans le sable nous avançons parfois difficilement, tout en reniflant des senteurs marines. Traversons l'oued au niveau de la plage des Sablettes, elle serait labellisée Pavillon Bleu, en effet elle est relativement propre. Peu de monde en se moment, quelques ados jouent au foot, de jeunes couplent se promènent.

     

    D'Oualidia à

     

    Des villas et de belles résidences bordent, parfois de façon anarchique, cette belle côte tantôt sableuse tantôt rocheuse.

     

    D'Oualidia à

     

    De belles anses se dessinent, les vagues  viennent y mourir tout doucement. Au large toujours de gros bateaux en attente de déchargement. 

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Au bout de deux heures retrouvons le boulevard de front de mer, ses cafés et ses restaurants. Là aussi peu de monde, quelques couples sur la plage sous les parasols.

    Faute de mieux nous mangerons des pizzas, elles seront très bonnes.

    Un restaurant chic vers le port.

     

    D'Oualidia à

     

     Nous poursuivrons jusqu'au port, l’accès au port de pêche est interdit, peut être une autre fois nous dit un policier à l'entrée. Beaucoup de police en faction. De même pour le pétrolier, ce qui nous parait plus normal, là en parlant du port de pêche le policier nous expliquera qu'il y a une surveillance renforcée car beaucoup de clandestins. 

    Nous flânerons dans cette ville agréable où personne nous hèle, où l'on nous dit bonjour jusqu'à la place centrale. Il fait chaud nous avons bien mérité un rafraîchissement. Il sera le bienvenu, mais nous avons été très raisonnable, pas de pâtisserie... Et oui Brigitte, même devant "Siraje" nous ne nous laissons pas tenter.

    Nos jambes de chibani sont un peu fatiguées, nous prendrons donc un taxi, juste pour nous, qui nous conduira à l'entrée du camping.

    Une belle journée très agréable, mais en arrivant les relax nous tendent les bras, il fait encore chaud nous cherchons l'ombre.

     

    Encore grand beau ce matin...levés bonne heure. En effet avons rendez-vous, mais nous avons oublié que nous avons l'heure et eux le temps.

    Tout ne va pas comme nous l'aurions désiré, manque des pièces, donc retour à la case départ.

    Nous en profitons pour faire quelques en ville avant de revenir au camping.

    Moi qui comptais manger à Mohammedia, je vais devoir préparer...Oups, cela va être vite fait.

    Il fait chaud, heureusement un brise marine tempère un peu. Après le repas nous installons sur les relax et nous sombrons gentiment dans les bras de Morphée.

    Vers 16h irons faire notre tour, nous avons presque nos repère, nous pourrions rester ici. Hi HI HI !!!

    Derrière de mur joliment fleuri se cache une superbe villa.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Nous passons par la rue du camping Saïd, un tout petit camping qui n'a pas l'air mal, quelques cc y sont installés. Nous poursuivons par un sentier et pensions déboucher sur la côte, nous voilà dans un cimetière. Un monsieur faucille à la main est entrain de débroussailler mais difficile d'engager la conversation, il ne parle pas notre langue et nous ne parlons pas la sienne. 

    Demi tour, poursuivons donc par la route puis un nouveau sentier et nous voilà vers "Parfum de mer", nous nous installons en terrasse et voilà....

     

    D'Oualidia à

     

    Il n'y a rien à dire....Nous commanderons même une pizza à emporter et voilà notre repas du soir tout prêt.

    Je vous dis donc à demain pour l'épisode cc, nous avons rendez-vous à 8h30.

     

    Une bonne journée...

    Tout semble aller  bien, nous laissons donc le camping-car et partons à l'aventure dans Mohammédia.

    Un petit arrêt chez Assalam, mais à la sortie comme il est 10h nous nous mettons en terrasse à Black Berry un café restaurant tout proche, super sympa. Nous voilà devant un café et bien entendu un thé à la menthe, ce dernier est servi dans un belle théière en argent, quel luxe....le tout accompagné de viennoiserie, excellent d'ailleurs. Il faut bien passer le temps en attendant de récupérer notre maison roulante.

    Quittant la rue principale où l'importante circulation la rend infernale, nous déambulerons dans de belles avenues plantées de palmiers, beaucoup plus calmes. Nous arriverons tranquillement sur le boulevard du front de mer, après avoir repéré quelques restaurants.

    Prendrons un peu de repos assis à la terrasse d'un bar avec un océan d'huile en toile de fond.

    Une rencontre inattendue...N'avons pas osé de face... 

     

    D'Oualidia à

     

    Le choix est difficile... Où allons nous manger ?

    Comme nous allons gagner...ou peut être perdre... sur la facture qui va suivre l'intervention sur le cc, nous tentons le Restaurant du Port, en forme de bateau. , .

    La terrasse n'est ouverte que le soir. Tant pis nous mangerons en terrasse couverte en bas. L'accueil est chaleureux, la salle très chic, tables avec nappes blanches avec passage de table bordeaux, serveurs et serveuse en bleue marine et bleu clair.

    A peine installés la mise en bouche est servie, regardez plutôt...

     

    D'Oualidia à

     

    Nous resterons traditionnels avec une friture variée, crevettes pili plili, petits merlans frits, petites soles frites, calamars à la romains, calamars à la plancha et beignets de légumes. Voilà.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Le tout sera copieux et excellent, tout cela avec un verre de blanc, on ne sait pas lequel mais il était divin.

    Nous avons été très raisonnable, point de gourmandises.

    Grande balade pour retrouver notre camping-car mais nous avons attendu que l'intervention soit fini, donc quelques heures tranquilles devant des sodokus, alors que Paul tournicotait mais veillait au grain. Un beau jardin et une église en arrière plan.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Retour au camping ou nous discutons avec Ali avant de nous réinstaller. Demain partons pou Ouazanne.

     

     1er Mai

     

     

    Que ce petit brin de muguet vous porte bonheur, à vous chers lecteurs et à vos proches.

     

    Après Mohammédia les nouvelles constructions foisonnent, de nombreuses grues sont en place mais peu fonctionnent, est-ce du au premier mai ou à un arrêt provisoire des travaux. Tout à côté des bidonvilles fait de bric et de broc avec une fontaine où tout le monde s’active avec seaux et bidons. C’est aussi cela le Maroc, terre de tous les contrastes.

    De petits stands improvisés sur le bord de la route.

     

    D'Oualidia à

     

    Certaines on des noms évocateurs comme Marbella beach, sont ils entrain de refaire ici la côte espagnole à retardement.

    A l’approche de Rabat la brume nous envahit, nous laissant dans le flou le plus total, nous n’apercevons même pas la côte pourtant toute proche.

    Nous avons loupé la dernière entrée de l’autoroute qui nous aurait permis d’éviter la ville, nous passerons donc par le tunnel des Ouaddias.

    Des beaux bâtiments se dressent avec de grandes terrasses de café en bordure de route, tandis que quelques centaines de mètres plus loin, se cachent, derrière un grand mur, de nouveaux bidonvilles là aussi fait de bric et de broc, mais avec des paraboles sur les toits.

    La brume se dissipe petit à petit laissant entrevoir côté mer de nombreux terrain de sport et de jeux pour les enfants.

    Notre petit marché préféré en remontant à Sidi Boukndel...achat d'oignons entr'autre, je ne vous dirai pas les prix.

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à 

     

    Kénitra encore une fois la galère, nous sommes déviés à cause des manifestations du premier mais, beaucoup de cigognes perchées sur les poteaux semblent surveiller du coin de l’œil…

      

    D'Oualidia à

     D'Oualidia àD'Oualidia à

     

    Repas de midi à l’ombre bienfaitrice d’un gros eucalyptus.

    De grands champs se profilent, les uns verdoyants souvent plantés de tournesol qu’hommes et femmes sarclent à la main, les autres jaunissant, les céréales aux têtes blondes attendent patiemment la moissonneuse batteuse plutôt que la faucille, même si elle sert encore. 

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    D'Oualidia à

     

    Nous nous installons à Ouazzane, au Motel du Rif, où nous attendent Annie et Patrick. Achat d’huile d’olive, de fromage de chèvre. 

    Il fait très chaud nus bavardons à l’ombre, puis Annie nous offrira l’apéritif et devinez quoi   un cocktail Maya. 

    C’est vraiment le premier soir où à l’heure ou j’écris il fait encore très chaud, toutes les baies sont ouvertes et en courant d’air.

     

     

    2 mai

      

    Encore une très belle journée ensoleillée. 

    Ce matin nous avons du pain frais offert par le patron. Matinée cool, avec nos amis….papotage, café, lecture, bronzette, sodoku…. 

    Rencontre avec Françoise et Philippe, que nous connaissons simplement virtuellement, soit par le forum des amoureux du Maroc soit pas l'intermédiaire de nos blogs respectifs.

    A midi un petit apéro léger : rosé pamplemousse.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nos hommes lisent le journal avec Moktar, le patron du camping.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Couscous au restaurant du camping, dehors au bord de la piscine, un très bon couscous, suivi de glaces ou salade de fruit, thé et café bien entendu.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Après une petite sieste pour certains, quelques sodoku pour d’autres confortablement installés à l’ombre car le soleil nous darde vraiment. 

    Il fait si chaud que nous allons nous rafraîchir dans la piscine, je ne vous en dirai pas plus mais simplement que nous n’avons pas pied, ni Annie ni moi.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Je ne sais pas si vous comprenez ce que cela veut dire…. J’ajouterai pour une amie qui va me lire, que je n’ai pas eu un grand frère qui m’a permis d’apprendre à nager en vacances à Thônes en Savoie et que nous n’avons pas fait….je ne sais plus combien de mètres. Hi Hi Hi 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nos hommes nagent....

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Pour finir on se désaltère toujours au bord de la piscine, puis un petite balade vers un petit barrage pas très loin de là. Un endroit très agréable très couru par les marocain, tables et banc pour picnic prévue.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Au retour nous bavardons encore jusqu’à 20h30, il fait si bon dehors. 

    Voilà encore une journée très agréable, une journée comme je les aime en compagnie de nos amis. 

    Demain avons un programme chargé….

     

     

    03 Mai

      

    Une magnifique journée à tout point de vue…le temps super, la visite de la ville très intéressante et une fin d’après midi en toute convivialité. 

    Ouazzane, en bordure du Rif, s’agrippe sur les flancs du djebel Bou Hellal, dans un environnement vallonné où poussent céréales, vergers et oliviers qui font la réputation de la région pour son huile de qualité. Cette ville sainte est vénérée autant pas les juifs que par les musulmans. Réputé pour sa laine et ses djellabas, la ville abrite, dit-on, quatre mille métiers à tisser pour la plupart installés dans les familles.

     

    La ville fût fondée en 1721 par Moulay Abdalah ben Brahim. Voilà Vox qui nous a accompagné lors de notre balade d'hier.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Moktar, comme prévu nous conduit en ville et nous laisse, place de l’horloge, avec notre guide dont j’ai oublié le prénom.

     Il passait par là...

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

      

    Passons la première porte.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Une venelle en escaliers mène à travers un dédale de maisons blanches cubiques jusqu’à la mosquée Moulay Abdallah Cherif remarquable à son minaret vert octogonal du 18ième.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

     Au fil des rues...

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Un artisan boulanger....

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Une nouvelle Rifaine....

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Un coiffeur ravi de se faire photographier.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Autour de ce lieu de culte sont distribués les souks des artisans regroupés par corporations. Menuisiers, tailleurs, vendeurs de fils et de tissus se situent dans la partie haute.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nous avons parfois de belle échappées sur la ville.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Parfois sur un cimetière.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Le souk des forgerons nous fait faire un retour dans le passé, au siècle dernier. Ces durs métiers sont pratiqués dans de minuscules échoppes mal éclairées et où les conditions sont difficiles. Il y règne une chaleur insoutenable. Ces artisans travaillent dans la bonne humeur, sont ravis de nous faire voir ce qu’ils font et se posent volontiers pour les photos.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Il ne suffit pas d'être grand pour aider ces dames à ouvrir un cadenas haut placé, il faut avoir la bonne clé !!!

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Ce Monsieur à 80 ans et toujours au boulot...

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Un vrai artiste.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Repas de midi dans un petit restaurant où le supposé propriétaire viendra nous faire la causette. Brochettes de bœuf, frites, salade marocaine et glace, voilà notre repas en terrasse à l’ombre d’une grande vigne.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Depuis la terrasse du restaurant.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Un petit tour dans le centre artisanal où l’on retrouve beaucoup de métiers à tisser, tous actionnés par des hommes, puis dans le souk tout proche où lorsque l’on demande un prix on nous le donne encore en rial. Puis dans les souks aux légumes où règne une joyeuse confusion…

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Il fait chaud nous avons soif, en attendant Moktar nous irons boire un jus d’orange au petit bistrot à coté de l’horloge où la terrasse surplombant la rue nous permettra de voir arriver le 4X4.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nous voilà arrivés à destination au pied du camping-car. Le repos s’impose. 

    Ensuite comme vous pouvez le voir l’apéro sera un apéro dînatoire qui durera jusqu’à une heure tardive dans la gaieté et la bonne humeur.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    04 Mai

      

    Toujours grand beau et chaud. Direction d’abord APIA où nous achetons comme chaque année notre tapenade. Puis demi-tour direction Moulay Bousseillham.

     La ville d'Ouazzane et sa porte.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Patrick mène la dance. La route est très agréable elle se faufile dans une campagne vallonnée empreinte d’une grande sérénité, paysans, ânes chargés rentrent des champs. Quelques paysannes en « fouta » rayé rouge et blanc, coiffées de chapeaux à pompons, mêlent leur vive silhouette aux paysages verdoyants.

     

    D'Oualidia à Tanger 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Pendant des kilomètres d’un symphonie vert et or, des paysages changeant agrémentés par des fleurs roses, jaunes, bleues ou blanches. 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Un arrêt aux mines de sel gemme, difficile de discuter avec les ouvriers ils ne parlent pas français. Dommage.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Ils posent pour nous...ils auront quelques bonbons....

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Arrêt ravitaillement à Souk-el-Arba-de Rharb où des camions chargés de canne à sucre viennent déposer les longues tiges à la sucrerie.

     

     D'Oualidia à Tanger

     

    Arrivée vers midi, installation au camping municipal où il y a encore pas mal de monde. Puis direction le restaurant tout proche où nous mangerons, en terrasse, une excellente friture. Fraises et café au camping-car.

     Madame Coque et notre amie Annie.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Le repos s’impose encore une fois même si ici il fait bien meilleur la température est bien plus agréable et la brise marine est la bienvenue. 

    Vers 17H30 nous monterons au village, la lagune est toujours aussi magnifique, les barques se dandinent à marée haute tandis que d’autre petits bateaux promènent les touristes, nombreux en ce dimanche.

     

    D'Oualidia à Tanger

    Un petit tour dans le souk, un rafraichissement face à cet océan d’huile qui scintille, puis vers le bas de la lagune où nous nous renseignons pour la traversée de demain. Achat de nos crêpes préférées mais il faut s’armer de beaucoup de patience tant il y a du monde. 

    En cette fin d’après midi la lagune change de couleur elle est tout simplement magique.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Encore un apéro dinatoire dans la convivialité, vers 21H serons obligés de rentrer à cause de ces petites bestioles ailées, les moustique pour ne pas le nommer qui nous torturent… 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

     

    05 Mai

      

     

    Ce matin une légère brume nous enveloppe, mais se dissipe rapidement nous laissant sous un beau ciel bleu et un soleil radieux. 

    Rude matinée pour des retraités…. Il faut donc faire cuire les coques achetées hier à Madame « Coque », 3kg environ et puis ôter les coquilles.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger 

     

    Ensuite préparation de la confiture d’orange : durant la cuisson nous les pelons, 15 kgs au dire du vendeur, tandis qu’Annie les coupe en petits morceaux et que le chef débite les peaux en fines lamelles. Travail à la chaine mais travail de pro….

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Une gentille fifille, mais qui jappe la nuit...

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Ils viennent nous tenir compagnie dans le camping...

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nous prenons notre repas ensemble, dehors et à l’ombre. Les coques seront accommodées avec des pâtes au beurre. 

    Un peu de repos et nous voilà repartis pour traverser en barque la lagune et se promener sur la presqu’ile en face. Notre passeur nous demande 50dh pour l’aller retour et nous laisse son n° de téléphone. Traversée rapide où l’on voit déjà Moulay d’une autre façon.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Le petit port et la ville  prennent une autre allure tout aussi belle.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nous flânons le long de la côte, de petits crabes se savent à toute vitesse et s’enfilent dans leur trou dès notre approche. Beaucoup de dames dans l’eau entrain de ramasser des palourdes, on voit parfois seulement des têtes ou des chapeaux émerger.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nous poursuivons pas une petite montée à l’ombre des eucalyptus, ensuite nous découvrons avec beaucoup de plaisir Moulay dans son ensemble, un beau village dans un cadre idéal, dommage que le bord de la lagune ne soit pas entretenu. Arrivée au poste militaire, surveillance de la côte, les chiens ont signalé notre présence mais aussi montré les dents. Les militaires sont là en poste pour un mois.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Un arrêt en surplomb dans ce petit coin de paradis nous ravira, les petites barques rentrent avec leur pêche, empruntant une étroite passe où la marée est entrain de monter. On reste là quelques instants à savourer ces moments privilégiés en humant des senteurs marines.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    C’est à grandes enjambées que nous dévalerons la dune et côtoierons la côte. Patrick ne peut pas résister à l’appel de l’eau, il fera quelques brasses et nous suivrons la côte, côte hélas pas très propre. Un coup de fil et notre passeur sera là pour nous ramener sur la terre ferme.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Juste le temps de prendre un jus d’orange au camping-car et nous voilà en route pour aller au village nous ravitailler. Racheter encore de très bonnes crêpes salées, des brochettes. 

    Ce soir il fait très bon, le ciel s’empourpre et nos amis arrosent la naissance de Léa leur arrière petite fille. Annie et Patrick ont tout prévu, des moments agréables que nous partageons avec plaisir.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Dès la tombée de la nuit les moustiques sont à pied d’œuvre, nous rentrons dans nos chaumières….

     

    06 Mai,

     

    Il fait grand beau quand nous émergeons....

    La confiture cuit doucement, Annie surveille.

    Snff sniff.... nous partons. Au revoir à nos amis que nous laissons à regret, mais il faut rentrer. Mais nous nous reverrons. Ce fût court mais très très agréable.

    Nous voici donc à Asilah avec une belle carte postale devant les yeux, le petit port et les remparts de la ville bleue et blanche. Une douce brise ici aussi tempère l'atmosphère.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Repas sur le front de mer, calamars et filet de St Pierre. Repos toutes baies ouvertes pour le courant d'air.

     Une grande balade en ville, d'abord à la recherche de bonbonne de gaz  que nous ne trouverons, pas de bleues ici, du moins des tissi gaz, mais de beau jardins parsème la ville.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger 

     

    Par cette chaleur il est agréable de flâner dans la ville, une  petite perle sur l’Atlantique, un véritable bijou hispano-mauresque où règne une atmosphère unique, avec des faux airs de cité grecque ou andalouse, tapas et paellas sont souvent au menu. Ceinturée de remparts cette cité oubliée avec ses venelles blanches et bleues, parfois décorées de fresques sublimes nous envoûte avec sa lumière irréelle.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Sa krikia, promenade aménagée le long du bastion, offre un point de vu spectaculaire sur l'océan, le port et les plages. A chaque passage, dans cette ville au charme suranné, on ne se lasse pas de s'y promener ou de s'y attarder. 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Assoupie en hiver, la ville commence à s'éveiller avec les beaux jours et l'arrivée des touristes.

    Un arrêt en ville nous permettra d'étancher notre soif. La journée se terminera par un beau coucher de soleil.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    07 Mai

     

    Nous voilà levés un peu plus tôt, aujourd'hui est un jour que je n'aime pas vraiment.... C'est le retour.

    Après Assilah nous prenons l'autoroute pour éviter Tanger c'est tout de même bien plus pratique.

    Arrivée à Tanger Med, c'est notre premier passage ici en dix ans. Tout c'est passé relativement bien, en quinze minutes, police, douane et scanner tout était terminé. Quelques minutes d'attente devant le ferry béant, montée rapide en marche avant. Départ pratiquement à l'heure, et descente encore en marche avant, nous pouvions tourner dans le ferry. Je suis agréablement surprise après tout ce que j'ai pu lire sur cette traversée.

    Voilà quelques photos prises à la volée.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Passage au scanner.

    D'Oualidia à TangerD'Oualidia à Tanger 

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Arrêt repas sur un parking de Palomés et en route.

    Nous avons changé notre itinéraire, suivant celui de nos amis Paulette et Jean du Rhône. Donc A7, puis AP7 pour quelques kilomètres et 2€, ensuite à Escaponne A7 Alméria A45 Lucena A318 à Luque N432 avant Alcaudete A316 à Jaen A44 puis à Bailen A4 jusqu'à Ste Helena où nous sommes au camping ACSI DESËNAPERROS.

    Pour notre première journée sommes ravis de cet itinéraire, peu chargé et très roulant et presque tout sur autovia. Demain sera un autre jour.

    Jusqu'à Marbella avec beaucoup d’imagination on pourrait encore se croire dans le nord du Maroc, tout est vert, les lauriers roses sont en fleurs ainsi que les genêts, il y a quelques palmiers et des constructions blanches cubiques.

    Ensuite après Malaga l'autovia caracole en altitude, puis louvoie entre champs de céréales et oliviers. Ces derniers occuperont ensuite toutes les collines durant tout notre parcours. De temps à autre une bonne odeur d'huile d'olive vient chatouiller nos narines. 

     

     

    08 Mai

     

    Bonne nuit au calme dans ce camping très agréable, ombragé aux sanitaires implacables situé près d'un oliveraie. 

    Après St Héléna nous passons le défilé Despenaperros, paysage de montagne où les conifères ont remplacé les oliviers. Notre route court ensuite sur un grand plateau céréaliers plantés de nombreux chênes lièges. 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Le soleil joue parfois à cache cache dans ce ciel de traîne mais la température est très agréable. Parfois de bonne senteurs de genêts arrivent jusqu'à nos narines.

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Nous avalons les kilomètres rapidement sur cette autovia qui file sur ce plateau au environs de 800m d'altitude, plutôt monotone.

    Nous devons faire le plein, voilà le premier choc....

    De grands vignobles se profilent ensuite laissant apparaître çà et là de belles caves, ils alterneront ensuite avec des champs de céréales envahis par les coquelicots qui égayent ainsi notre route. 

    Dès que l'on emprunte l'autoroute de l'est les paysages sont vallonnés, changeants et beaucoup plus agréables. 

    Arrêt repas dans un cafétéria...un nouveau choc....nous allons progressivement nous habituer. 

    Toujours en direction de Valence notre autovia traverse le lac Contreras. 

     

    D'Oualidia à Tanger

     

    Ce soir nous sommes donc sur l'aire de service de Villafranca de Penedes avec possibilité de se connecter. 

    Donc notre itinéraire se poursuit sans difficultés, il est très roulant et nous l'avns vraiment apprécié. 

    De St Héléna A4 jusqu'après Manzanares, puis la A43 jusqu'après Ste Clémente puis la A3 jusqu'à Valence. Là nous retrouvons notre itinéraire habituel avec A7 et la 340.

     

    09 Mai

     

    Journée de liaison pour rejoindre le sud de la France, l'Hérault pour ne rien vous cacher.

    Dès Villafranca de Pénedés nous prenons l'AP7 pour éviter Barcelonne, empruntons la sortie 10 qui nous conduit sur la Nle II par le CV35, route un peu tortueuse, ce fût une erreur. La sortie 9 est beaucoup plus pratique et rejoint directement la Nle II. Cette partie est beaucoup moins roulante, l'AP7 est très encombrée, beaucoup de camion.

    Cependant vers 13h nous avons pu manger au Grand Buffet de Narbonne, toujours un régal.

    Dans l'après midi serons dans ce petit village cévenol où vivait maman. Un peu de repos dans ce lieu rempli de souvenirs avant de rentrer au bercail. Le vent souffle, malgré le soleil il ne fait pas très chaud, c'est le choc thermique !!!

     

    10 Mai 

     

    Une journée cool, mais j'ai bien avancé dans les lessives car le temps est très beau, avec un peu de vent qui arrange bien les choses.

    Avons eu le plaisir de voir Brigitte et Lucien, une occasion de rester encore un peu dan le bains du Maroc....

    Demain nous levons le camp avec un arrêt dans l'Aveyron chez des amis.

     

    11 Mai

     

    Des gros nuages noirs traînent dans ce ciel déjà bien gris...

    Dès Lunas il déverse ses larmes qui s’intensifient au fil des kilomètre. Qu'est ce que ce pays où il fait si mauvais, on se croirait au mois de novembre....

    Mais précisément à Sauclières nous avons, fort heureusement, nos rayons de soleil....Ils se nomment Brigitte et Christian. il y a si longtemps que nous ne les avons pas vu. Le rire de Brigitte st toujours autant communicatif et chaleureux.

    En plus le beau temps revient, mais la température reste bien basse pour la saison....Christian a la charmante idée d'allumer son poêle pour nous réchauffer....

    Nous papotons longuement, rions à gorge déployée....nous avons tant de choses à nous dire...

    Tout cela devant de bons repas et de bonnes pâtisseries...

     

    D'Oualidia à la maison

     

    D'Oualidia à la maison

     

    Que du bonheur !!!

     

    12 Mai

     

    Le ciel sourit ce matin, alors qu'on nous avait annoncé de la pluie.

    Petit déjeuner chez nos amis et il faut bien prendre la route vers le nord, même si on n'a pas très envie.

    Celle-ci caracole dans des paysages bucoliques, verdoyants, fleuris à souhait par ce printemps précoce et cet hiver relativement doux cette année. Le soleil de fait que des clins  d’œil, plus ou moins furtifs. Il nous manque déjà....

    Arrivée sans encombre chez nous, notre fille était là, puis notre petite fille. Que du plaisir !! demain soir toute la famille sera à nouveau réunie.

     

    « De Marrakech à OualidiaFin du voyage »

  • Commentaires

    28
    Lundi 12 Mai 2014 à 23:36

    Bonsoir Martine et Michel,

    Oui le choc thermique est un peu dur...mais c'est un avant goût de l'Ecosse. cette fois on va suivre, je n'ai rien préparé, pas le temps.

    On a retrouvé la famille, en partie, demain soir on sera tous réuni. C'est super. pas de problèmes ici c'est tondu et une partie des haies taillées.

    oui si tout va bien repartirons au Maroc seulement début 2015.

    Si vous passez en Isère ou en Hte Savoie faites signe.

    grosses bises à tous les deux

    27
    Lundi 12 Mai 2014 à 23:30

    Bonsoir vous deux, ça y est de retour chez vous ? ça change du climat du Maroc, mais vous avez retrouvés votre famille vos amis et vous avez je pense du boulot de préparation pour votre prochain voyage en Ecosse et au Maroc.

    Plein de bon souvenirs dans la tête, encore beaucoup d'histoire a raconter, et la préparation de votre prochain voyage au Maroc, le temps passe vite !!! j'espère que nous nous rencontrerons l'an prochain.

    A bientôt Bizz a vous 2 Martine et Mario 

     

    26
    Lundi 12 Mai 2014 à 21:55

    Bonsoir ma petite sœur et mon beau frère,

    Oui nous voilà en famille c'est super, demain soir nous aurons tout le monde. 

    Oui ce fût un peu court, mais difficile de faire autrement, mais on va se rattraper cet été. Courrier dépouillé (pas trop de bazar), dès demain allons mettre au point tut ce qui ne va pas...

    Une partie du CC déchargée, des lessives qui tournent... Tout ce que l'on doit faire en arrivant. Heureusement nos gentils locataires ont bien avancé le boulot extérieur.

    Toute la famille vous fait de gros bisous. A bientôt au tel.

    25
    Lundi 12 Mai 2014 à 21:17
    Bonsoir ma grande soeur et mon cher beau frère, Que de bons moments avons nous passé ensemble mais hélas trop court! ce soir vous avez retrouvé la famille, j'en profite pour tous les embrasser. Et demain sera l'ouverture du courrier et les feuilles d'impots (je suis méchante) gros bisous
    24
    Mardi 6 Mai 2014 à 16:13

    coucou Barbel,

    Et oui on découvre toutes les fois. il y a sans doute plein de choses à voir, de nouvelles routes, même si parfois c'est en aller retour.

    Il faut en garder pour les prochains voyages. Snif snif somme à Azzilah.

    Bientôt l’Europe.

    Bisous

    23
    barbel
    Lundi 5 Mai 2014 à 14:38

    Bonjour,

    Encore beau reportage, belles photos et nouveautés que nous ne connaissions pas. N'avons pas tout vu il en reste pour les années à venir.

    Bize

     

    22
    Dimanche 4 Mai 2014 à 17:25

    Coucou,

    Comment on te nargue... on n'oserait pas.... On dit tout simplement que vous nous manquez et aujourd'hui encore plus... on est à Moulay Bousseillam. on est allé manger une friture de poisson au même endroit que l'an dernier, mais vous n'étiez pas là, hélas.

    On a ausii de belles fraises, 5kg pour 40dh, 3kg de coques....8Odh. ON mange et on boit à votre santé... et puis il y aura les crêpes.

    Connexion pas très bonne.
    Bisous de nous quatre

    21
    Dimanche 4 Mai 2014 à 09:53

    Coucou soeurette

    les deux derniers clichés sont très bien. dailleurs on dirait si je ne me trompe pas, que vous nous narguez , J'ai tout compris ce que vous dites HI HI HI . Ma petite Huguette, tu diras à Annie que je n'aime pas ces gâteaux là! ET NE RIEZ PAS TOUS EN MËME TEMPS;

    Je vous embrasse quand même,mais les représailles sont arrivées (lol)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Samedi 3 Mai 2014 à 09:28

    Coucou,

    Et oui heureusement qu'il y avait l'échelle.... pour Annie aussi. Il n'y avait que toi pour comprendre !!! Hi Hi Hi.

    On a beaucoup pensé à vous. Vous nous manquez, j'espère qu'en 2015 on pourra être ensemble. Inch Allah comme ils disent ici.

    Encore une belle journée, riche en souvenirs car on va visiter la médina...On vous copie...

    Gros bisous de tous les quatre.

     

    19
    Samedi 3 Mai 2014 à 09:14

    coucou,

    Heureusement Huguette, que tu as l'echelle de la piscine, Bref!!j'ai peut etre très bien nager dans ma jeunesse, mais je n'escalade surement pas les montagnes comme toi hi hi hi 

    De très belles photos qui nous donnent envie d'être avec vous.

    On vous embrasse tous les 4

    Et on vous attends de pied ferme...............................

    18
    Vendredi 2 Mai 2014 à 10:18

    Bonjour Michel,

    Nous profitons de nos derniers jours mercredi ou jeudi sniff sniff on traverse...

    Mais tout a été super 6 mais c'est quand même pas mal. C'est vendredi on va encore profiter d'un couscous ici à Ouazzane avec les amis.

    Plus de bus à Mohammedia, du moins il ne s'arrête plus devant le camping mais au pont. Nous avons fait une grande balade jusqu'au port, à pied par la plage, mais ensuite sommes revenus en taxi jusqu'au camping. Paul a toujours mal à son genoux.

    Il commence déjà à faire chaud, on vous envoi quelques degrés, je ne si ps si vous en avez besoin, mais Martine semble se geler...

    Normalement partons vers l'Ecosse dès le 30 mais, juste le temps de faire les lessives et la déclaration....on s'en passerait !!! Des amis on programmé ce voyage et nous ont demandé de se joindre à eux, on n'a pas raté l'occasion. Mais cela va être le choc, autant pour les paysages que pour les prix, heureusement on sera passé par la France pour s'habituer....

    Au plaisir de vous revoir, si vous passez vers chez nous ou en haute Savoie cet été ou automne vous serez les bienvenus.

    Je pense que l'on ne partira on Maroc qu'en début 2015, nous pensons le faire autrement, peut être en deux fois, donc repartir en septembre. A voir.

    Bises à vous deux.
    Huguette

    17
    Vendredi 2 Mai 2014 à 09:51

    Bonjour a vous deux

    Hé oui il faut quand même penser a rentrer, et surtout ne pas dépasser la date lol !! profitez bien de vos derniers jours avant le retour, le soleil, les ballades, les bons petits repas, les paysages si divers que vous avez vus durant ce merveilleux voyage, mais vous avez un autre voyage en prévision il me semble.

    Nous nous étions promener dans Mohamedia, promenade sur la place, nous avions voulus visiter l’église mais elle était gardé par des policiers qui nous ont dis de revenir dans l'après midi, et nous avions mangés au marché aux poissons. L'an dernier nous avions pris le bus pour aller et retour au camping.

    Bisous a vous deux, bonne route et surement a l'an prochain dans ce beau pays si accueillant inch allah !!!!!!!

    Mario et Martine

     

     

     

     

     

     

    16
    Mercredi 30 Avril 2014 à 19:46

    Coucou Brigitte,

    Comme tu dis je n'ai pas tout fait voir...Mais il faut bien profiter un max ce ne sera sans doute pas pareil en Ecosse vu les prix..

    Je te dis pas aujourd'hui.... un délice, un peu cher il est vrai. Mais vu le prix de la courroie....

    Si j'ai laissé poussé mes cheveux, j'ai prix quelques grammes....

    BIsous

    15
    Mercredi 30 Avril 2014 à 19:39

    Coucou,


    Pff, on en aura vu, des glaces, des couscous, des tajines!!!!! et tout ce que tu nous a pas montré pendant votre séjour. Et en vous regardant, vous n'avez même pas pris  de poids.


    Allez gros bisous et à très bientôt

    14
    Lundi 28 Avril 2014 à 22:55

    Bonsoir Ghyslaine,

    Non il ne va pas chômer, je me demande si on va y arriver...Nous devons traverser par l’Euro-tunnel le 2 juin. Dur dur... et en plus faut faire la déclaration d'impôts....

    Il va falloir..... On a décidé de traverser le 7 mai et de ne pas traîner en Espagne. Heureusement ma fille est chez nous et donc pas de tonte à faire.

    Pour une fois je ne prépare rien, nous n'aurons qu'à suivre les amis. Mais à vrai dire je n'ai pas le temps.

    Comme dirait un ami nous n'avons pas des vies faciles...

    Si tu savais comme on est jeune....Je n'ose même pas te dire nos âges.

    C'est la Charité qui se moque de l’hôpital, vous allez faire une sacré virée dans les Balkans....Le départ c'est quand exactement ?

    Bises.
    Huguette

    13
    Lundi 28 Avril 2014 à 22:15

    Bonsoir Huguette,

    Le camping car ne va pas avoir le temps de refroidir entre le Maroc et l'Ecosse. Quelques lessives, recharger le véhicule et il faudra repartir.

    Paul et toi devez être bien jeunes, on dit toujours que les voyages forment la jeunesse.

    Bises et bon retour.

    Ghyslaine

    12
    Dimanche 27 Avril 2014 à 20:01

    Bonjour Françoise et Philippe,

    Nous sommes à Mohammedia depuis jeudi, vous deviez donc être là. Dommage je n'ai pas fait le tour du camping, mais aviez vous le logo du forum ?

    Ce n'est que partie remise.

    Normalement on part en Ecosse avec des amis et je viens d'apprendre à l'instant que la traversée doit être le 2 juin. il va falloir faire très vite et le passage chez nous va être très court.

    Bonne continuation.

    Mercredi nous partons sur Moulay Bousseilham retrouver des amis.

    Amicalement.
    Huguette

    11
    Dimanche 27 Avril 2014 à 19:33
    Nous étions aussi ces 2 jours précédents à Mohammedia...pour visiter Rabat et Casa.
    La pâtisserie,nous l avons repérée et y avons fait le plein hier soir !ce matin vu le temps, la poussière et le vent nous sommes partis vers Meknès Fes. Nous nous sommes donc ratés!
    Nous auusi, nous prévoyons d aller prochainememt en Ecosse.
    Bonne continuation et à bientôt de vous lire.
    10
    Dimanche 27 Avril 2014 à 15:08

    Re bonjour Barbel,


    Tout à fait d'accord avec toi. Il n'y a pas de raison. Cette année vous n'avez pas pu venir nous rejoindre mais nous souhaitons qu'il en soit autrement en 2015.


    Vivement l'Ecosse même si je ne participe pas beaucoup à sa préparation, je laisse le soin aux organisateurs de la faire. Je compte sur vous.


    Bises à bientôt, la remontée est amorcée.


    Huguette

    9
    barbel
    Dimanche 27 Avril 2014 à 11:32

    comme tu dis il faut occulter tout ce qui est mauvais, j'espère bien qu'en 2015  nous pourrons de nouveau revivre tous ces bon moments il n'y a pas de raison. Nous allons déjà commencer par l'Ecosse.


    bize

    8
    Dimanche 27 Avril 2014 à 10:28

    Bonjour,


    Oui Barbel de bons souvenirs c'est ce que dit Brigitte et Christian, les mauvais on occulte et on tourne la page. 


    J'espère que tout va bien pour l'Ecosse puisque Jean et Paulette sont un peu silencieux en ce moment. Sans doute des occupations....


    Il faut bien rentrer pour mieux repartir. Malgré tout l'itinéraire semble se préciser...


    Bon dimanche et gros bisous ainsi qu'à toute la famille.


    Huguette

    7
    barbel
    Samedi 26 Avril 2014 à 23:51

    Bonsoir,


    Super souvenirs tout cela, c'est là que nous avons fait connaissance avec Brigitte et Christian, un bon moment et une belle balade.  Profitez bien, c'est bientôt le retour, mais pour un nouveau départ.en Ecosse.


    bisous

    6
    Samedi 26 Avril 2014 à 10:55

    Bonjour sœurette,


     


    Que de bons souvenirs ici, ce n'est pour remuer le couteau dans la plaie, mais que de bond moments passés ensemble. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Mais j'espère bine qu'il y aura un 2015, pour tout le monde.


    Mercredi on doit retrouver Annie et Patrick.


    Oui Dommage mais Barbel et Jack n'ont pas pu venir cette année, sans doute partie remise.


    Bisous et bonne journée amitiés à François.

    5
    Samedi 26 Avril 2014 à 10:36

    COUCOU?


    Ah! Mohammédia, le camping l'océan bleu, les rigolades dans le bus, la patisserie, et tous ce que nous avons partagé avec vous et Patrick et Annie, que de souvenirs, Je pense aussi à Barbel et Jacks.


    Comme je comprends avec ce ciel bleu et la beauté du pays, la remontée se fait doucement.


    Gros bisous et à très bientôt


    Ta soeurette

    4
    Vendredi 25 Avril 2014 à 22:11

    Bonsoir Françoise et Philippe,


    Merci pour votre message, mais j'ai un peu parcouru le votre qui est très bien aussi.


    Amicalement.
    Huguette

    3
    Vendredi 25 Avril 2014 à 21:26
    Super blog, superbes images,super commentaires....bravo !
    2
    Vendredi 25 Avril 2014 à 19:34

    Bonsoir,


    Oui la remontée est bien amorcée...hélas. mais il faut bien rentrer.
    Pour le camping-car, Paul va veiller au grain...


    Amicalement.

    Huguette

    1
    Berjalien
    Vendredi 25 Avril 2014 à 15:14

    Bonjour ,la monté est amorcé ,pensez à faire contrôler le circuit de refroidissement et radiateur pour éviter les ennuis qu'ont eu mes voisins !


    Profitez un max et bonne fin de séjour


    Amicalement Daniel


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :