• De Figuig à Aoufous au Hakkou

     

     

     

     

    24 Janvier

    Notre séjour ici prend fin, un peu à regret...... Il faut bien continuer notre voyage, surtout que cette année il ne sera que deux mois à peine. 

    Le Maroc,  c'est ma bouffée d'oxygène.... alors on en profite !!!

    Le ciel est encore d'un bleu immaculé, et le soleil rutile.

    Encore une fois nous devons emprunter la route en sens inverse, donc nous voyons maintenant l'envers du décor. A vrai dire c'est une journée de liaison.

    A la sortie de Figuig, Allah, la patrie et le roi

    Notre route se faufile entre djebel Grouz à notre gauche et djebel Maïz à notre droite sur un plateau aride ou seules quelques herbes à chameaux poussent. 

    Malgré tout çà et là quelques coopératives....

    Inutile de tenter la route directe vers Mangoud qui éviterai Bouarfa, elle est asphaltée sur peu de distance et puis devient une piste dangereuse nous a t-on dit à la gendarmerie.

    Là un mur, un portail et rien d'autre, il en était déjà ainsi en 2013..

    surprenant

    La mosquée de Abou  El Kjal

    Au croisement de Ich, nous remarquons un petit lac de barrage qui est là pour les animaux des nomades, jamais vu auparavant.

    Le petit lac

    L'entrée de Bouarfa

    Un petit arrêt à Bouafa l'occasion de rencontrer Mohamed, de savourer un thé avec lui et de lui donner les photos promises.

    Thé avec Mohamed

    Et en route vers l'ouest...toujours dans des paysages arides, sur un plateau aux environs de 900m d'altitude cerné de montagne dont certaines viennent lécher leur pieds. Arrêt de midi au milieu de nulle part mais toujours sous un beau soleil. Pas mal de troupeaux de chameaux dans cette immensité, mais aussi quelques ovins ou caprins.

    il pose pour nous

    Ils font bon ménage

    Un beau troupeau avec des bébés

    Le petit barrage de Douis

    A l'approche de Bouanane sur notre gauche une muraille de terre et de roche précédé d'une grande tranchée anti char, la frontière Algérienne est toute proche, en voilà la raison.

    A l'entrée de la ville nous tentons la palmeraie de El Ouina Souadar, mais retour dès  El Hajouin, là route goudronnée s'arrête là. demi-tour obligatoire.

    La mosquée du village

    Arrivée à Boudnib nous nous installons au Rekkam,

    L'entrée d'un rekkam

    Bac à vaisselle

    François n'est pas là, son arrive est prévue le 1er février. Malgré cela le camping est toujours très bien, l’accueil de la jeune dame excellent. Nous avons commandé un tajine d'agneau pour demain, cette année il sera concocté par un cuisinier. Je vous dis donc à demain.....

     

    25 janvier

     

    Un ciel en demi teinte ce matin....des nuages, du ciel bleu et des petites averses....

    Rien à faire ce matin hors mis de petites occupations.... nous mettons encore une fois les pieds sous la table au restau du camping.

    Ce matin depuis la fenêtre de notre salle à manger

    Vers 11H45 une belle averse de grêle.... et tut à avec le soleil....Drôle de temps...

    Vers 12h10 le cuisinier vient nous chercher, notre repas est prêt surprenant...

    Nous sommes confortablement installés dans la salle à manger près d'une cheminée qui nous procure une douce chaleur.

    une bonne harira pour nous mettre en appétit et nous réchauffer.

    Avec notre cuisinier et notre voisin en 4x4

    Une bon potage qui régale nos papilles et nous rechauffe

    Un délicieux tajine de mouton et un dessert, nous voilà donc bine servis.

    Un tajine fumant

    Notre dessert

    A peine le repas terminé le cuisinier nous quitte...il semble pressé. Nous bavardons avec notre voisine qui est en 4X4 et qui vient avec son époux de faire des pistes. Elle apprécie aussi cette cheminée.

    Les nuages vagabondent dans un ciel bleu et quelques légères giboulées tambourinent toujours sur nos cubes blancs de temps à autre. Petit tour du camping, toujours bien tenu.

    Bungalows en dur

      

     

    Le soleil est revenue et avec lui la chaleur.

    Lors de notre balade en ville il faisait très bon, balade tranquille au gré des ruelles et des commerces.

     En ville

      

    La grande place au bas du village

    Quelques camelots

    Achat du pain

    Tout près du Rekkam de l'autre côté de l'oued

     

    Ce soir samedi, alors apéro chez nos amis.

    Demain on roule vers d'autres cieux, au gré de nos envies et en fonction du temps qui devrait être super.

     

    26 janvier

    Le temps étant au beau fixe nous décidons de prendre le chemin des écoliers, afin de sortir des sentiers battus.

    Donc un détour par Rich.

    Nous quittons le camping

    En route pour les gorges du Guir

    Nous allons remonter une partie de l'oued Guir qui ne roule que très peu d'eau et seulement par intermittence.

    lé début de la vallée

    Cependant son lit est parfois si grand, les ponts qui l'enjambent si importants que l'on peut deviner la furie de ses eaux lorsqu'il pleut abondamment sur la région, pluies souvent diluviennes et dévastatrices.

    Une petite ceinture verdoyante louvoie, comme l'oued, dans un cadre magique de montagnes ocres et dénudées.

    Toujours en remontant la vallée

    Nous côtoyons de nombreux petits villages isolés, un peu hors du temps, certains sans noms, villages aux maisons basses en pisé, souvent rénovées. La vie dans ces dures régions du Maroc profond semble s'améliorer.

    Parfois des ruines d'anciennes casbahs... ponctuent notre chemin ainsi que quelques ânes...

     Il va sans doute dans les champs voisins

    Paysages désertiques et vallées verdoyantes forment des contrastes saisissants.

    D'importants travaux longent notre route, grands conduits entreposés aussi bien en métal qu'en béton. Dans quel but ? 

    Un grand barrage est en cours, au niveau d'un tout petit existant déjà depuis plusieurs années, cependant il va sans doute noyer un village.

    Le futur barrage

    On espère que les habitants vont être relogés décemment. On imagine donc que les grosses canalisations en métal sont prévues l'irrigation des grands terrains en contrebas où l'on plante beaucoup de palmiers ou d'oliviers et qui pour l'instant sont arrosés avec de l'eau pompée dans la nappe phréatique.

    Ce village roque d'être sous l'eau

    Nous poursuivons notre route, en très bon état, allègrement, sur ce plateau qui flirte avec les 1300m d'altitude.

    Toujours de beaux contrastes

    Le symbole de l'homme libre

    Une mosquée bleue, couleur inhabituelle

    Il saute sur le véhicule juste pour faire qqs mètres...

    Repas de midi au milieu de nulle part.

    Et personne à l'horizon ce qui est très rare même en lieu isolé

    Nous rencontrons ainsi plusieurs puits au milieu de la nature, mais les animaux connaissent et viennent s'y abreuver.

     

    La neige pointe son nez sur les hauts sommets les habillant d'un manteau d'hermine. On suppose qu'il s'agit du Djebel Assameu n'Oudadène et voilà nous arrivons à Rich.

    Arrivée à Rich, nous nous installons comme prévu, vers "les forces auxiliaires", et les pompiers et y passerons la nuit.

     Une des portes de Rich

    Couple de cigogne sur un pylône perchés

    Rich est très animé c'est jour de souk, ce marché éphémère et hebdomadaire, cet espace de vie et ce lieu de rencontre très prisé par la population.

     Tajines en préparation

    Il est agréable de flâner dans cette ambiance marocaine, dans ce va et vient incessant de femmes chaudement vêtues, portant souvent un enfant sur le dos protégé par une grosse couverture, d'hommes ou encore d'enfants, sans doute à la recherche de l'objet rare ou encore achetant victuailles pour amener dans son douar. 

    Encore "Leroy Merlin"...

    ce Monsieur a accepté

    Des vendeurs en tout genre, sur la place, dans les rues, ici tout se vend, tout s'achète ou peut être se troque.

    Dans le petit souk permanent

    Les zitounes

    Pour Brigitte

    Nous y ferons aussi nos courses. 

    Sur la place

    Barbe à papa

    Certains se prêtent aisément aux photos, une petite fille me demande même un selfie avec l’autorisation de sa maman. Que des sourires, des bonjours, des comment çà va.... Que du plaisir pour nous.

     Adorable petite fille

    Une belle boucherie

    Pas super à voir....

    Jus d'orange bienvenu

    C'est dimanche jour d'apéro chez nous.....

    Tchin tchin

     

    27 Janvier

    Départ tardif, peu de kms ce jour. Encore une fois ciel bleu et soleil, désolée de me répéter. 

    Nous empruntons la RN13 qui suit de près la vallée du Ziz, cet oued qui naît dans le haut atlas oriental, court sur 280kms traversant l'immense palmeraie du Tafilalet et disparaît dans les sables vers Taouz.

     dès la sortie de Rich

    Tantôt à droite, tantôt à gauche nous suivons cette vallées verdoyantes cultivée et plantée de beaux palmiers.

    L'oued Ziz

    Traversons de nombreux villages traditionnels où les maisons en pisé laissent maintenant la place au béton plus solide et plus confortable, tout en respectant architecture et couleur,

    De beaux petits villages

     

    mais aussi le tunnel du légionnaire ou Foum Zable appelé ainsi car il fût creusé par la légion étrangère.

    Le tunnel du légionnaire

    Une vallée agréable

    Cette N13 nous fait grimper à environ 900m d'altitude nous procurant le belle vue en fond de vallée.

    Elle grimpe....notre route

    Un point de vue et une boutique improvisée...

    Un fond de vallée cultivé

     

    Plus loin nous pourrons admirer le barrage Hassan Addahkil, barrage de remblais qui sert à l'irrigation.

    Le lac de barrage

    Des coulures chatoyantes

    Plus que quelques tour de roue et nous voilà presque à Er Rachidia, premier arrêt pour nos petit cubes qui ne sont plus blancs et qui vont retrouver leur couleur originelle. Ils nous disent merci en souriant !!!

    Ils ont retrouvé leur blancheur...

    Le parking est calme et tranquille nous en profitons pour prendre notre repas, puis le café et le thé juste à côté, en terrasse au soleil. Que demander de plus.

    Bon thé et bon café

     

     

     

     

     

     

     

     

    La porteuse d'eau...

    De Figuig à

    Puis un petit tour à Marjane et dans une pâtisserie...et oui il y a des gourmands parmi nous.....

    Encore un peu de route au milieu de paysages agréables, avec toujours cette écharpe verte faites surtout de palmier et ces village de terre aux toits plats.

    Nous arrivons rapidement à Aoufous puis à Zigrate au camping Hakkou

    Voilà le Ziz, Hakkou approche...

    où, comme chaque fois, nous sommes accueillis chaleureusement par Abdou et Mustapha, nos places sont réservées. Ahmad avait prévenu. 

    Thé de bienvenue et cacahuètes servis dehors, comme à tous les arrivants, il fait encore très bon.

    Voilà Mustapha et son sourire

     Thé de bienvenue

    De petits aménagements au camping, une petite réception à l'entrée, une tente berbère et un barbecue. Devant le salon un puits décoratif agrément le lieu.

     Le salon

    Le puits décoratif

    Nous allons donc profiter durant quelques jours de ce petit coin de rêve, un petit paradis au bord de la palmeraie, un lieu incontournable pour nous.

    En plus de nos amis bien entendu, nous avons des voisins charmants que nous connaissons, Annette et Christian., mais ils nous quittent demain.

     

    28 janvier

    Après la fraîcheur matinale, le mercure grimpe allègrement sous le soleil qui rutile de mille feux dans un ciel immaculé.

    Une matinée cool, comme on les aime aussi...il faut bien se reposer...malgré quelques occupations de camping-caristes.

    Thé comme tous les jours vers 9h...

    Ahmad vient nous saluer et discuter avec nous, le petit Youssef arrive un peu plus tard et accourt vers nous à grande enjambées pour nous faire des bisous. Mignon ce petit Youssef. 

    Les deux filles d'Ahmad

    Nos hommes bricolent...un pb à une roue du cc de nos amis, un boulot cassé, je ne vous en dirai pas plus, je ne sais pas ce qu'il en est exactement. Abdou a conduit Jean chez un mécanicien qui a réparé, soudé...bref, ils ont aussi trouvé le boulon adéquat....tout est remonté en parfait état de marche. Ah ces marocains ils font des prouesses, en plus pour trois francs six sous.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce midi un tajine d'agneau il sera succulent, merci à la cuisinière. Et qui plus est avons pu manger dehors, au soleil.

    Tajine d'agneau succulent

     

    Nous avons partagé café et petits gâteaux avec Ahmad.

    Avec Ahmad

    L'après midi c'est écoulée comme un long fleuve tranquille, nous avons fait un petite tour dans la palmeraie, après une séance de bronzette. Un jour de repos bien apprécié.

    Dans la palmeraie qui jouxte le camping

     

     

    29 Janvier

     Difficile de s'extirper de sous la couette ce matin, pourtant le soleil brille et le ciel est toujours bleu.

    Après le nettoyage du cc le dessus s'impose...voilà les hommes se perchent....

    Nettoyage...

    Un petit incident de parcours et nous retournons à Er Rachidia, vu l'heure tardive nous mangerons au restaurant Zerda sur la rue centrale.

    Notre petit restaurant

    Tajine bœuf pruneaux qui sera délicieux,

    pour nous faire patienter un  amuse bouche un caviar d'aubergine, des olives et une petite salade marocaine,

    Pour une personne

    une bouteille d'eau et au final un thé à la menthe. Devinez le prix 97dh pour deux, même pas 9,4€. Pas la peine de cuisiner n'est ce pas ?

    Un petit tour au souk...

    De beaux légumes

    Une boucherie bien achalandée

    Au retour nos amis nous attendent pour aller saluer Marie et Ahmid.

    Départ du camping

    Nous y rencontrons des camping-caristes sympathiques avec qui nous conversons. Solange et Patrick vont séjourner à l’auberge, nous les retrouverons samedi puisque nous mangeons là bas. ils semblent enchantés de leur premier voyage au Maroc.

    Avec Solange et Patrick

    De Figuig à

    Voilà une journée agréable, les degrés continuent à augmenter pour notre plus grand plaisir.

    Ce soir Kalia au menu concoctée par le camping, encore un très bon repas. Nous avons discuté avec notre ami Ahmad qui est venu nous livrer.

    Kalia au menu

     

     

    30 Janvier

    Un peu de fraîcheur matinale, mais une superbe journée.

    Comme tous les matins thé pour tout le monde, cela permet de rencontrer les camping-caristes et de discuter.

    Thé  au camping

    Voilà la cloche pour prévenir.......mais jamais entendu sonner....

    De Figuig à Aoufous au Hakkou

    C'est jour de souk à Aoufous, c'est donc à grandes enjambées que nous y partons en passant par la palmeraie, bien plus agréable que par le route.

    L'entrée de la vieille casbah

    Une douce brise agite les palmes et les oiseaux, joyeux, nous chantent quelques belles ritournelles.... Quelques rencontres agréables avec femmes et hommes du coin, toujours un sourire, toujours un salut.

    Dans la palmeraie

    parfois sous les oliviers

    Transport en commun dans la palmeraie

    Des passages agréables

    Après une marche de  presque une heure nous arrivons au village très animé en ce jour de souk hebdomadaire. 

    Des vendeurs de dattes

    Marchands en tout genre occupent les rues et la petite place, là beaucoup de fruits et légumes et comme toujours à des prix défiant toute concurrence.

      

     Pour Brigitte

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La  boucherie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous faisons quelques courses, mais aimons aussi flâner dans ce dédale désordonné de marchands et de clients.

    Le temps passe vite, il est l'heure de rentrer...changerons un peu notre chemin et traverserons le Ziz sur des pierres, heureusement il n'y a pas beaucoup d'eau.

     

    une ombre bienfaitrice

    petit passage délicat

    Il fait chaud et le soleil nous darde de rayons brûlants qui hâle notre peau, nous aurons peut être meilleure mine...

    Arrivés au camping, Paulette nous propose "le petit apéro de la soif"...un petit pastis pour nous désaltérer.....avec quelques cacahuètes....Merci les amis.

    Tchin tchin.....

    Notre repas arrive Abdou et Mustapha nous apportent tajine de mouton pour nos amis et keftas aux œufs pour nous. Nous sommes encore ravi de ce menu, tout est très bon, et mettre les pieds sous la table est toujours très agréable.

    Tajine d'agneau

    Keftas aux oeufs

      

    Bon appétit

    S'en suivra  café et gâteaux.

    Un peu de repos après ces 8kms de marche de ce matin, au soleil ou à l'ombre....suivant notre humeur.

    Nous irons faire un tour chez Marie et Hamid et rencontrer Solange et Patrick avec qui nous avons papoté et rigolé devant un verre de thé offert par nos hôtes.

    Convivialité et amitié ici au camping, comme à l'auberge.

    Vous comprenez pourquoi ce coin est notre petit paradis, même s'il y en a plusieurs au Maroc.

    Le soleil décline et se cache derrière la montagne...la température chute nous regagnons notre petits cubes blancs.

    A demain ....

     

    31 Janvier

     

    Toujours grand beau, un peu moins frais le matin, thé dehors au soleil, un petit plaisir simple que l'ob  apprécie.

    Encore une matinée cool, à ne rien faire ou presque...même nos hommes ....

    Cool...

    Encore une fois nous mettons les pieds sous la table, c'est vendredi...jour du couscous. Ici c'est le couscous du partage, un couscous que l'on déguste en commun, avec une faible participation, bien normale d'ailleurs.

    Il sera servi dehors, à l'ombre car il fait chaud, une belle tablée, 12 personnes. Il sera délicieux, merci les amis.

    Un plat par table de 4

    Le troisième plat arrive

    Notre plat pour 4

     

    Juste pour vous réchauffer....

     

    Un peu de repos pour digérer....

     

    Puis grande balade pour les courageux...dans les rochers en face. Nous espérions monter sur cette montagne tabulaire. Que nenni nous ne trouverons pas le passage, sans doute mal renseignés. Nous avons quand même marché deux heures et éliminé quelques calories emmagasinées ce midi.

    En balade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une tente nomade

    Vue sur le Hakkou dés que l'on prend un peu de hauteur

    des rochers et encore des rochers

    Nous arrivons au camping

    Nous voilà de retour dans nos petits cubes blancs.

     

    01 février

     

    Que du ciel bleu et du soleil, encore ce matin

    Que du bonheur ici dans ce petit coin de paradis.... mais nous allons devoir le quitter...sniff sniff....

    De notre petite lucarne nous voyons les palmiers, qui parfois nous saluent en agitant doucement leurs palmes, des petits oiseaux qui viennent quémander quelques miettes tout en gazouillant, qui semblent faire une course infernale, avant de s'envoler à tire d'aile, entendons parfois braire le petit âne de l'autre côté de la palissade.

    Puis encore ce thé convivial et quotidien qui nous rapproche.

    Soleil, calme et  sérénité, des douceurs que nous apprécions.... des douceurs qui nous permettent d’appréhender les soucis différemment mais aussi de laisser notre mentalité européenne à la frontière et de vivre dans cette 'zénitude' contagieuse.

    Je ne sais pas qui cuisine au camping...mais de bonnes effluves titillent nos papilles et chatouillent nos narines. Un peu de patience nous allons mettre les pieds sous la table, en effet nous avons réservé chez Marie et Hamid.

    Nous prenons notre temps, Ahmad est venu nous rendre visite et discuter avec nous, de tout et de rien, encore des moments biens sympathiques.

    Vers 13h nous nous installons dans le patio de l'Auberge des Anges....au soleil pour les uns, à l'ombre pour les autres...il y a Solange, Patrick et Jean Marie (minéraux) et bien entendu les patrons.

    Taboulé en entrée, agneau à la vapeur et tajine de légumes, le tout très bon ainsi que la salade de fruits frais en dessert. Thé et café, bien entendu.

    Taboulé en entrée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Les papotages vont bon train tout cela dans une franche convivialité.

    Retour dans nos petits cubes.

    Ce soir soirée musicale harira au camping.... A tout à l'heure.

    C'est l'heure de la soupe.

    De Figuig à Aoufous au Hakkou

    Une soirée super agréable ou blagues et fous rires fusent. Merci les amis.

    Demain nous quitterons ce havre de paix, le cœur gros de laisser tous nos amis Ahmad et ses frères, mais nous devons poursuivre notre route.

    « De Saidia à FiguigDe Aoufous à Fezzou »

  • Commentaires

    16
    JPV063
    Samedi 8 Février à 12:22

    Bonjour,

    à quinze jours du départ ... révision générale dont le parcours espéré

    le stylo et la feuille de papier dans une main et la carte dans l'autre ... je repasse votre parcours et prends des notes

    merci pour vos précieux renseignements,  tout au long de votre cheminement par des routes "nouvelles", façon "Polhuguetts". Presque des explorateurs ...

    Bonne route

      • Samedi 8 Février à 19:08

        Bonjour Jean Paul,

        Merci pour ton message et ravie de pouvoir t'aider à préparer ton voyage.

        Oui on essaye de découvrir, on marche sur les traces du Maître Alias Touareg pour ne pas le nommer et son élève Pascal.

        Leur livres Campings du Maroc et Le Maroc en camping-car,  nous aide beaucoup ainsi que le forum.

        Bonne préparation.

        Amicalement.
        Huguette

    15
    natounet69
    Dimanche 2 Février à 13:05

    Nous ne connaissons pas encore le restaurant de Marie et Hamid. Nous l’avons inscrit en étape obligatoire  de notre prochain voyage...

    Bonne suite ! 
    bises

    annie et Jean Paul

     

      • Dimanche 2 Février à 17:12

        Bonjour Annie et Jean Paul,

        Oui on mange très bien à l'auberge, mais aussi au camping où nous avons souvent commandé tajines, keftas ou autre.

        Bonne préparation.
        Bises à vous deux.
        Huguette

         

    14
    aldo
    Samedi 1er Février à 10:35

    Bonjour vous tous,

    Quel régal, je viens de passer du bon temps, bien calé dans mon fauteuil, à suivre votre périple, que du bonheur, Merci encore pour ce partage, nous faisons grâce à vous un merveilleux voyage.

    Bisous et amitiés à tous les amis.

    aldo

      • Samedi 1er Février à 17:56

        Bonjour Aldo,

        Merci de ton passage sur mon blog et merci de nous suivre, tu vis un peu le voyage par procuration;

        grosses bises à partager.

        Huguette

    13
    natounet69
    Vendredi 31 Janvier à 08:12

    Les marchés marocains : impossible de s’en lasser....Vous voir déjeuner dehors en tee-shirt à manches courtes fait quand même un peu envie...

    très bonne journée !...

      • Vendredi 31 Janvier à 18:20

        Bonjour,

        Aujourd'hui couscous du partage nous avons encore mangé dehors et à l'ombre...

        Bonne soirée 

        Bises.
        Huguette

    12
    natounet69
    Jeudi 30 Janvier à 08:41

    Quel plaisir de vous suivre et de faire le voyage avec vous ! Je me revois dans la palmeraie en train de chanter « ne pleure pas Jeannette » avec cet adorable Vieux Monsieur que vous avez aussi rencontré...

    Jean Paul va très bien et nous avons le feu vert des cardiologues pour reprendre nos voyages. Mais ce printemps, nous avons d’autres projets, en France : travaux et voyages. Nous allons faire le plus possibles de balades de une semaine à un mois. La France est tellement belle que ce n’est pas une punition de rester chez nous ! Et nous suivrons les voyages des amis...

    A bientôt, donc, poursuivez-bien.

    annie et jean paul

      • Jeudi 30 Janvier à 17:55

        Bonjour Annie et Jean Paul,

        Oui de très bons souvenirs.

        Tant mieux si Jean Paul a le feu vert et si vous pouvez reprendre les voyages. Voilà une bonne nouvelle. Mais il est certain qu'il y a des très belles choses à visiter en France. C'est certain que ce n'est pas une punition, l’essentiel est de pouvoir sortir me^me si l'on n' fait pas des longs séjours.

        A bientôt.

        grosses bises.
        Huguette

    11
    Mardi 28 Janvier à 19:13

    Pour le barrage, j'ai vu ça aussi cette année au Laos avec les mêmes désagréments pour les villages à expulser, pas facile tout ça, bonne continuation , bise JL

      • Mardi 28 Janvier à 20:18

        Bonjour,

        Pas facile effectivement. On se pose des questions.

        Tout va bien ici.

        Bises
        Huguette

    10
    Natounet69
    Dimanche 26 Janvier à 21:08

    Bonsoir tous les deux, 

    Merci de ce partage.
    J’ai pris le temps ce soir de lire l’intégralité de votre voyage 2020. La côte méditerranéenne ne semble pas avoir beaucoup évolué depuis 2015, en ce qui concerne les hébergements. Les paysages méritent pourtant le voyage.

    Les gravures près de Ich sont superbes. Peu visitées, elles sont certainement épargnées...Et l’Algérie si proche...Nous y sommes allés avec Gaston et en gardons un souvenir particulier.

    Nous allons continuer de vous suivre. Quant à nous, c’est l’automne qui nous verra revenir au Maroc. Autre saison, autres paysages, autre atmosphère. Portez-vous bien. 

    annie et jean paul

     

      • Dimanche 26 Janvier à 22:20

        Bonsoir,

        Merci Annie et Jean Paul pour ce message. Nous sommes ravis d'avoir refait l'oriental et de l'avoir partagé avec nos mis qui ne connaissaient pas.

        J'espère que ta santé s'améliore et te permet de prévoir sereinement ce voyage à l'automne.

        Au plaisir de vous revoir.

        Bises à vous deux.

        *Huguette

    9
    Vendredi 24 Janvier à 21:19

    Bonjour Bibi,

    merci. Que du plaisir ici et du beau temps, aps trop chaud mais cela ne nous dérange pas.

    Bises à vous deux.

    Huguette

    8
    Bibi
    Vendredi 24 Janvier à 19:51
    Bonne continuation et savourez ces paysages... mais aussi tous les bons plats sans oublier l'amabilité sui dégage dans vos rencontres.
    Bizz de Bibi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :