• De Goulmima à Marrakech

    28 mars

     

    Toujours une départ à 6h du matin pour nos gazelles, exceptionnellement, pour ne pas les pénaliser, elles ne changeront pas d'horaire cette nuit. Le Team 402 a fini son étape à 17h.

    Luana Belmondo aux fourneaux !

     

    Ce soir, l’Italie s’invite avec charme dans le menu des Gazelles. Pour les récompenser de leurs exploits dans les dunes - ou les réconforter - la chef et épouse de Paul Belmondo qui mitonne des bons petits plats dans l'émission Cuisine + et C à Vouss’est mise à l’œuvre dès ce matin. Au programme : risotto, osso buco et d'autres surprises.

     

     La soirée se poursuivra avec une coupe de champagne TSARINE et sera cloturée par un feux d'artifice !!

    Bonne soirée les Gazelles !

     

     

    Départ de chez Michèle comme prévu, nous avons papoter un grand moment avec elle, alors que nos chauffeurs nous attendant patiemment.

    C'est le souk à Goulmima, la foule se presse devant l'entrée.

     

    L'entrée du souk à Goulmima

     

    Nous roulons dans un désert toujours verdoyant, nos amis les dromadaires y paissent tranquillement.

     

    Un désert verdoyant

    Nos amis les dromadaires

    La palmeraie vers Tininjad 

    Ces dames rentrent des champs lourdement chargées

     

    Arrêt à Tinerhir pour quelques achats et direction les gorges de Todra, d'où nous avons une vue plongeante sur la palmeraie, ses cultures et les djebels ocres et arides qui l'entourent. 

     

    Arrivée sur Ténerhir  

    De vieux ksour en bordure du Todra

    Direction les gorges de Todra

    Vue sur Tenerhir et son immense palmeraire

    Vert et ocre se mêle parfaitement

    Cultures, palmeraie et villages

     

    Arrêt au petit camping de l'Atlas, camping très agréable au bord de l'oued, accueil chaleureux du propriétaire.

    La vue depuis le camping Atlas

    Vue de côté falaises, rive droite 

    On ne se lasse pas de ces paysages toujours depuis le camping

    Entrée du camping avec futur restau et nouveaux sanitaires

    Voilà les emplacements que du bonheur !!

    La tonnelle

    Nos trois camping-cars 

     

    Nous prenons notre repas dehors ainsi que notre café, les 'palmiers' de Michèle sont succulents, nous prévoirons une halte à sa pâtisserie, lors de notre départ.

     

    Le repas

    Pause café, "palmiers"

     

    Après le repas nous irons voir des amis de Brigitte et Christian Ahmed et sa famille qui nous offriront le thé. Demain nous mangerons dans leur petit restaurant. Chut !!! C'est un anniversaire avec un jour d'avance.

     

    Juste près de chez eux

     

    Il fait chaud la palmeraie nous tend les bras...il suffit de traverser l'oued sur un tronc de palmier..passera...passera pas !!!!!

     

    Départ un peu difficile 

    C'est parti !!!

    Ouf !!!! C'est terminé....

     

    Les dernières crues semblent avoir un peu dévasté le terrain, difficile de trouver le sentier qui se faufile entre palmiers et champs cultivés. Carla s'en donne, pourtant, à cœur joie, fait de grands va et vient en pataugeant souvent dans l'eau boueuse.

     

    Balade dans la palmeraie 

    Ils ne sont pas craintifs.. 

     difficile de trouver notre chemin

    Il faut parfois garder l'équilibre 

     

    Nous cheminons tranquillement, la balade est fort agréable, là un âne, là des dames qui coupent de la luzerne avec leur faucille, là les ruines d'un vieux ksar et toujours ce relief ocre qui tranche avec les verts changeants de la palmeraie et des cultures.

     

    Il attend patiemment

    Un vieux ksar

    Des palmiers, des cultures, des arbres fruitiers 

    Ksar en ruine 

    Paul

     

    Difficile aussi de traverser l'oued, pas mal d'eau mais aussi des ponts emportés, nous traverserons sur ce pont de fortune où même les ânes chargés passent. 

     

    Un petit pont détruit par les fortes pluies de novembre 

    Les plus courageux !!!!

    Barbel et Jack 

    la progression est lente

    La petite dernière !!!

    Ils sont doués, même pas peur...

     

    Les marocaines avec leur âne sont plus habilles que nous....

     

    Plus douées que nous...

     

    Nous espérons nous faufiler dans ce labyrinthe sombre planté d'oliviers, cette fois rive droite de l'oued. Mais l'heure tourne et notre progression est compliquée, là on bute dans un terrain boueux, un peu escarpé, là dans une petite montée en cul de sac où l'on se casse le nez devant une porte. Impossible de vraiment aller plus loin. Ma sœurette n'est pas rassurée...Elle se voit passer la nuit dans la "jungle marocaine" avec les animaux qui vont avec.... Pourtant il n'est pas encore très tard.

     

    Ca commence à monter 

    Le terrain devient un peu plus dur...

    Là  demi tour obligatoire 

     

    Demi tour obligatoire, puis il faut escalader un muret... gravir des escaliers... et Ouf !!!  nous voilà enfin à la route mais nous devons encore marcher pas mal pour arriver au camping. Mais la vue est magnifique.

     

    de belles vues sur la palmeraie 

    Courage c'est la dernière montée...

     

    La promenade était belle mais dure pour certaines....Tour opérator n'a pas fait l'unanimité.... faudra voir d'en changer !!!!

    Après l'effort le réconfort, une bonne douche et ensuite un bon apéro chez nos amis Bourguignons.

     

    L'apéro chez nos amis Barbel et Jack

     

    Comme vous pouvez le voir, nous n'avons pas de vies faciles...

     

    29 Mars

     

    Etape marathon pour les gazelles, sur deux jours. pas facile, mais elles aiment les défis. Mais cette année elles devront traverser l'oued Ghéris, qui souffre du manque d'eau parfois pendant des décennies. Là près de 6 kms de largeur, avec des bras crevassés...et des zones humides qui peuvent arrêter n'importe quel véhicule...Courage !!!!

     

    Nous avons changé d'heure...dur dur de se lever ce matin malgré un soleil radieux qui brille pour nous....

    Chacun ses occupation et la matinée s'écoule comme un fleuve tranquille.

    Vers 12h 30 nous allons chez Ahmed et Fatima, les amis de Brigitte et Christian, au cœur de la palmeraie, vers la source sacrée "Café Restaurant Aghbakou'n Imaghirn". Avec un jour d'avance nous fêtons les 67 printemps de Christian.

     

    Nous allons nous installer dans le jardin 

     

    Un peu d'attente mais pas de problème nous avons tout de même une heure d'avance sur hier. Ici encore une fois Ahmed n'a pas l'heure mais le temps. Ne sommes nous pas en vacances....

     

    Nous patientons à l'ombre

     

    En entrée une bonne et copieuse salade marocaine avec des œufs durs, couscous au bœuf préparé par Fatima, un régal. Fruits en dessert.

     

    Pour six peronnes 

    Quatre plats ainsi...

    Avec Ahmed

    Deux plats ainsi pour nous six

     

    Avec le thé on nous servira un très bon gâteau, toujours préparé par Fatima, C'est Christian qui nous l'apporte dans superbe djellaba noire que la famille vient de lui faire cadeau (un très beau geste). Fou rire général.

     

    Voilà notre Christian en Djellaba...

    Avec Ahmed, Yasmina t le grand fils 

    Voilà le beau gâteau d'anniversaire

    Christian à toi l'honneur

     

    Merci Brigitte et Christian pour cette invitation c'était très bien, nous avons bien rigolé, des choses simples qui font plaisir et selle l'amitié.

    Brigitte et Christian ont apporté tablette et appareil photos aux deux adolescents et de nombreux vêtements. Nos amis bourguignons et nous  leurs amenons quelques friandises et stylos. Un grand merci à cette famille modeste pour leur accueil et leur gentillesse.

    Avant de partir Ahmed et Fatima appelle Brigitte et la voilà habillée d'une Djellaba dans les tons de gris, voilà un beau couple de nouveaux mariés. Même Carla a grogné en les voyant arriver !!!! 

     Les nouveaux mariés 

    Ne sont-ils pas beaux nos nouveaux marocains ????

     

    Une journée marquée pas des rires et de la bonne humeur, il ne peut en être autrement quand Brigitte est là.

    Nous prenons congé de nos hôtes et regagnons nos maisons à roulettes pour un peu de repos....

    Il fait chaud, le soleil brille et les oiseaux gazouillent....

    Nous développons et apportons quelques photos à Ahmed de notre passage dans son petit restaurant, il semble ravi.

    Il est temps de faire une petite balade digestive...dans la palmeraie...sans nous perdre comme hier au soir, afin d'éviter que ma petite sœur soit en panique. Des moments agréables à flâner au gré des petits passages à l'ombre et en bordure de l'oued Todra. Les grosses pluies de novembre dernier ont fait de gros dégâts. Palmiers, oliviers, amandiers ou bouleaux nous abritent de leur ombre selon la course du soleil.

     

    Dans la palmeraie

    L'oued Todra

    Quel contraste

    Vue sur le village

     

     Ce soir apéro chez nous.

     

    30 Mars

     

    Nos gazelles poursuivent l'étape Marathon...on les suit à la trace en direct..Allez les filles FONCEZ !!!!

     

    BON ANNIVERSAIRE CHRISTIAN

     

    Pour toi Christian  !!!

     

     

    Toujours grand soleil sur le Todra...

    Départ comme prévu à 9h , un arrêt à Ténerhir pour quelques achats au petit souk, puis à la pâtisserie "Chez Michèle" où nous avons acheté tous les palmiers...

    C'est jour de souk à Tenerhir beaucoup de monde dans les rues, des va et vient incessants. La ville s'agrandit, nouvelles constructions vers la 4 voies et ses immenses rond point.

    Les montagnes verdoyantes défilent à notre gauche, tandis qu'à notre droite les collines prennent des teintes orangées, en arrière plan la neige étincelle.

     

    Encore un désert verdoyant 

     

    De nombreux troupeaux paissent cette herbe inespérée.

     

    Ils traversent la route nonchalamment.

     

    Toujours ces dames qui rentrent des champs lourdement chargées, ou bien elles viennent de faire la lessive.

     

    Elles rentrent des champs 

    C'était journée lessive

     

    Elles sont très habilles et portent aussi leur fardeau sur la tête sans le tenir.

     

    Fardeau sur la tête, sans le tenir 

     

    Elle semble un peu moins chargée

     

      

    A l'entrée de Boulmane

     

    Sur les hauteurs de Boulmade de Dadés la vue panoramique embrasse en contrebas la vallée du Dadés aux champs verdoyant et bien entretenus sur toile de fond d'Atlas très légèrement enneigé.

     

    Panorama sur l'Atlas

    L'oued Dadès

     

    Après Boulmane de Dadés, une multitude de villages  s'étirent le long de notre route, parfois au milieu de la verdure d'où émerge une mosquée rose.

     

    de petits villages qui s'égrainent sur notre route 

    Encore un ksar en ruine

    Des cigognes perchées sur le minaret

    Ici tout se transporte....

     

    Kelaa M' Gouna, au nom de la rose, cette rose Damascena, allie senteurs, vergers et architecture traditionnelle berbère. 

     

    Kellaa M'Gouna 

    Les fameux rosiers 

     

    Puis Skoura modeste et discrète, une palmeraie, sur fond d'Atlas enneigé, des casbahs d'hier et d'aujourd'hui que l'on peut admirer au passage. 

     

    Skoura

    vendeur de dattes et de paniers

     

    Nous roulerons jusqu'au lac du barrage Al Mansour Eddahhi où nous nous installons pour notre repas, il est un peu tard, il est vrai que la traversée des nombreux villages n'a pas facilité notre progression, en effet sommes très respectueux des limitations de vitesse. Notre décor ressemble à une carte postale, le lac, les collines ocres et l'Atlas enneigé. 

     

    Voilà la carte postale que nous avons devant les yeux

    Le lac

    Voici le lac de barrage

     

    Repas de midi improvisé avec Brigitte et Christian, nous partageons seulement la même table.

     

    Repas de midi

     

    Nous arrivons rapidement à Ouarzazate où nous nous installons au camping municipal, où il y a encore pas mal de place. Il se remplira rapidement ce soir. Il fait très chaud c'est le repos qui s'impose, nous papotons à l'ombre. pas le courage d'aller en ville. Demain sera un autre jour.

    Nous  irions chez Claudie mercredi, elle nous préparera le repas et nous mettrons nos petits cubes au milieu des oliviers.

    Ce soir avons encore pris notre repas dehors, le premier de notre séjour.

     

    La première étape marathon est terminée, notre team préféré a bien roulé et récupéré toutes les balises. Attendons les résultats demain.

     

    31 Mars

    Super mes gzelles

     

    Au terme de la première journée marathon l'équipage 402 c'est à nouveau classé troisième.  

    La première étape du deuxième marathon semble avoir très bien débuté.

     

    Ouarzazate, ancienne ville de garnison, porte du grand sud, est célèbre pour son cinéma, même si les tournages sont un eu en déclin. Le centre ville s'articule le long de deux t=grands boulevards où l'on trouve la plupart des services. La ville ne possède pas n vaste passé historique hors mis la casbah  Touarit fut une des nombreuses résidences du Glaoui.

     

    Casbah Touarit 

     

    Un début de matinée cool avant le départ pour le centre ville, à pied malgré la chaleur.

     

    Casbah et hôtel

    Par cette chaleur un peu de repos ne fait pas de mal

    Le vieux ksar encore habité

      

     

    Quelques courses à notre bazar favori, puis repas sur la place El Mouahidine à "l'assiette dorée", nous ne le recommanderons à personne. L'entrée, avocat pour tout le monde est décoré avec des oranges et des fraises, surprenant !!!

     

    L'entrée

     

    Les tajines étaient bons quant au reste très passable, les frites n'étaient pas cuites. C'est la faute de pommes de terre, elles ne sont pas bonnes cette année nous a confié le serveur. Mais c'était un menu à 65 dh...La nappe était aussi tachée et les serviettes pas clean. Bref vous l'avez compris nous avons été déçus.

     

    A table 

     

    Nous cherchons des tajines cerclées et ayant des poignées...pas mal d 'ailleurs.

     

    A la recherche de tajines

     

    Retour à la pâtisserie Habous pour boire un café, les plus gourmands prendrons un gâteau.

     

    C'est l'heure du café. 

    Oh les gourmands

    Vous avez soir. Alors buvez....

     

    Encore un petit tour pour divers achats et puis nous allons siroter un bon jus de fruit, que des fruits frais de toutes sortes et comme vous pouvez le voir ici on nous sert deux verres, sauf pour le jus d'orange qui est dans un grand verre.

     

    UN peu de repos 

    Le café

    Nos boissons 

     

    Retour en taxi au camping. Nos amis Patrick et Annie viennent juste d'arriver. C'est avec joie que nous les accueillons et ce soir avons décidé avec Brigitte que nous ferions un apéro de bienvenue. Ce sera un apéro dînatoire où l'on rigolera à gorge déployée. Jack nous a apporté une bouteille de Champagne et Patrick à baptisé nos cc. En effet dans la région bordelaise il faut cracher du champagne sur le cc. Voilà qui est fait.

    Rien ne manque, foie gras, petits feuilletés, toasts et puis les pastillas commandées arrivent, elles arrivent à point et nous en dégustons une. Elle est au pigeon et vraisemblablement du goût de tout le monde sauf... sauf, devinez de qui ??? Christian.

     

    Voilà la joyeuse bande 

    Jack au service

    La pastilla arrive

    Pas facile à couper

     

    Nous rentrons dans nos chaumières à 21h 30. Donc encore une deuxième soirée dehors c'est super, ici c'est l'été et ce malgré l'altitude qui avoisine les 1200m.

    A demain pour de nouvelles aventures, nous allons chez Claudie.

     

    01 Avril

    C'est un poisson !!!!

     

    Nos gazelles, le Team 402 semble faire un très bon parcours. Foncez les filles !!! On sous suit. On compte sur vous pour le podium.

     

    Grand beau sur Ouarzazate encore ce matin.

    Ce matin on prend son temps...;On discute...on fait les pleins...le vide !!!! Nous saluons nos amis Annie et Patrick venus à notre rencontre. Merci à eux nous avons passé une très bonne soirée hier; Et Hop en route....

     

    Au revoir les amis

     

    Un premier arrêt pour l'achat de tajines cerclées avec poignées pour Brigitte et Christian. 

     

    Le choix est difficile...

    Est-ce bien la bonne taille ?

     

    Puis chez "Viandal", notre boucherie préférée . Nous voici donc à la sortie de Ouarzazate;..L'atlas est encore fortement enneigé.

     

    Sortie est de Ouarzazate

     

    Nous traversons l'oued et nous voilà à Tifoultoute, chez Claudie et Lhacen à la casbah Zitoune" maison d'hôte super agréable, au milieu de nulle part, dans les oliviers, face à la chaine enneigée de L'atlas. Un petit havre de paix que nous ne manquons pour rien au monde, lors de notre passage.

     

    Oued Tifoultoute fort  boueux  

    Vieux ksar de Tifoultoute

     

    Nous sommes reçus comme des rois et nous discutons tranquillement en buvant le thé de bienvenue.

     

    Paul

    Et le Pacha

      

    Aziz nous sert le thé

    Thé de bienvenue

    Avec Claudie

     

    C'est dans le patio ombragé où se promènent tortues et paons que nous mangeons.

     

    La patio

    Les tortues sont toujours là.

    Les paons aussi !!!

     

    Un très bon menu harira ou salade de courgettes, brochettes de dinde et frites. Claudie nous a préparé des truffes blanches pour nous les faire goûter. Flan caramel en dessert.

     

    A table ....

    Harira ou salade de courgettes

    Brochettes de dinde

    Les truffes blanches

    Thé et café à volonté

     

    Lahcen, rentrant des courses vient nous saluer. Nous avons apprécié de repas simple et qui de plus, avions commandé. 

    Les toutous s'en donnent à cœur joie ...

     

    De Goulmima à Marrakech

     

     Voilà maintenant un peu de repos ne fait pas de mal. Il fait très chaud, surtout dans nos cubes blancs.

     

    Au milieu des oliviers

     

    Pour ma part je suis confortablement installée sur une petite table face à l'atlas, à l'ombre d'un olivier qui agite ses feuilles sous une légère brise, fort bienvenue. internent est mon occupation du moment. 

     

    Face à l'Atlas

    La vue est imprenable

     

    Ensuite je peux rester là des heures à rêvasser devant ce spectacle naturel, quelques nuages blancs effilochent sur l'Atlas qui scintille. A mes pieds, un petit ruban vert formé de palmiers épars,  de bouleaux  aux frêles feuillages et d'arbustes suivent minutieusement l'oued. Puis les yeux mi-clos, mes pensées s'envolent....

     

    Bouleaux et palmiers

    Un beau ruban vert

    Parfois plus étroit

     

    Paul vient me rejoindre...

     

     

    Vers 18h nous prendrons un rafraîchissement tous ensemble toujours à l'ombre des oliviers, personne n'a le courage d'aller faire la balade vers les décors de cinéma, plantés là haut sur la colline.

    Pour le repas de ce soir, nous squatterons la table des Aveyronnais, n'avons pas bien faim, un potage, du fromage et des fruits suffiront pour calmer nos estomacs.

    Il fait bon nous prenons le frais jusqu'à 21h30, heure locale, sous une voûte étoilée que nous n'avons pas l'habitude de voir en Europe. Cela me renvoie à mon adolescence, où chez ma maman, on se reposait le soir à la fraîcheur après les journées étouffantes du Languedoc.

    Demain partons pour Marrakech pour retrouver notre petit fils et sa compagne. 

     

    En regardant "INFO LIVE" les nouvelles pour le'équipage 402 semblent très bonnes. On croise les doigts pour un meilleur classement.C'est la dernière ligne droite....FONCEZ mais aussi BRAVO;

     

    02 mars

     

    Le classement après le deuxième Marathon n'est pas encore tombé. C'est cependant le dernière ligne droite, dernière journée. Ouf elles vont pouvoir récupérer. Demain en route pour Essaouiea.

     

    Toujours le beau temps; Claudie nous gâte ce matin encore. Marbré chocolat, crêpes et jus d'orange. Nous allons la saluer et nous partons.

     

    Départ de la casbah Zitoune 

    Casbah Tifoultoute

    Transport d'herbe pour les animaux 

     

    Journée liaison pour Marrakech mais ce soir nous avons le plaisir d'accueillir notre petit fils Sébastien et sa compagne Maude.

    Nous voguons des paysages agréables  de cartes postales, des collines rouges et ocre mais vertes et oui la pluie a eu ses bienfaits, c’est la Khéla, flanc méridional de l’Atlas. Une frange verte cultivée suit l’oued, le tout sur fond d’Atlas enneigé. Ces collines rainurées, torturés par les éléments naturels qui les façonnent à leur manière semblent nous suivre.

     

      

    C'est jour de lessive...

    Des courageux !!! 

     

    Des nombreux villages en pisé s’égrainent le long de notre route et de l’oued verdoyant, certains se détachent sur la chaine du Haut Atlas, d’autres se fondent totalement dans le paysage.

     

      

    Encore un petit village

      

     

    La vallée se resserre et nous progressons doucement prenant rapidement de l’altitude. A Irherm-Ougdal, village typique avec ses maisons basses comme écrasées par les pentes rouges se dresse un grenier forteresse.

     

    Irherm-Ougdal 

    cultures en terrasse 

     

    Beaucoup de villages aux maisons en pisé aux toits plats avec souvent une cour intérieure.

     

      

      

     

    Les bouleaux ont mis leur délicate robe printanière tandis que les figuier encore en bourgeons étale leur squelette grisonnant.

    Nous roulons au milieu de paysages fabuleux, fleuris et verdoyant où chaque virage nous réserve sa surprise. La route est de plus en plus tortueuse et les villages de plus en plus sévères, les maisons se resserent les unes contre les autres, comme pour conjurer le climat qui devient de plus en plus rude au fur et à mesure que l'on monte vers le col.

     

      

    Un mini lac embramchement de Télouet

    Un touriste 

     

    La végétation se raréfie laissant place à un paysage plus âpre et presque  exclusivement minéral.

    Arrivée au col du Tichka à 2260 où il y a pas mal de monde et où nous sommes assaillis par les vendeurs de fossiles et géodes. Difficile de prendre les photos….Même à cette altitude il fait très bon, comme vous le voyez nous sommes en tee-shirt.

     

    Au col

     Toujours au col les boutiques

     

    La descente en grands lacets ne pose aucun problème, de grands travaux sont en cours pour améliorer cette qui franchit le Haut Atlas et relie Marrakech à Ouarzazate, mais nécessite attention et patience, parcours montagneux et souvent encombré par les tours opérators, les 4X4 et les camions….

     

    L'Atlas ennigé 

    Encore de la neige

    De Goulmima à Marrakech

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La grande descente vers Marrakech

    Encore quelques virages

    Encore et encore !!!

     

    Plus bas on retrouve des paysages alpestres et de gros noyers qui commencent à mettre leur feuillage roux. De nombreux champs d’orge, de blé ou de maïs, cultivés en terrasses verdoient, contraste frappant avec la terre ocre et rouge.

     

      

    encore de petits villages

      

     

    Passé tout ce site enchanteur on se retrouve dans la plaine et on arrive sur Marrakech. Marrakech toujours autant encombré, une circulation anarchique, des vélos mais surtout de mobylettes qui débouchent de partout…

    Heureusement nous avions le GPS pour arriver à l’aéroport car il m’était difficile de reconnaitre l’itinéraire.

    Voilà nous stationnons sur parking pour la nuit, Sébastien et Maude arrivent vers minuit. 

    Il fait chaud mais fenêtres ouvertes c’est supportable.

     

    « Le ClassementAvec nos petits enfants »

  • Commentaires

    4
    Mardi 7 Avril 2015 à 09:45

    Bonjour Françoise et Gégé,

    J'espère que GG va mieux et qu'il peut s'occuper du jardin et autre... C'est toujours un peu 'affolement quand on rentre...

    Pour nous ce ne sera que fin mai début juin, après la cure.

    Tout va bien ici, sauf le temps qui déraille un peu, mais on espère le soleil pour la fin du séjour...
    Là on va retrouver la côte après un WE avec les petits enfants avec lesquels nous avons eu un WE un peu speed afin qu'ils puissent visiter un peu et profiter de Marrakech. Ils semblent ravis de leur séjour.

    Grosses bises. 
    Dès que nous serons en France , je vous passe un petit coup de fil (nous allons trainer en Espagne pour la remontée)

    3
    G.GG
    Mardi 7 Avril 2015 à 09:03

    Bonjour HP, J'ai commencé à regarder ces derniers jours passés. Je vois que vous profitez bien, du beau temps et que Jacques et Barbel sont avec vous ! Nos amitiés à toute la petite "tribu". Ici, depuis notre retour des Indes, nous avons beaucoup de travail. Papiers, Jardin, Piscine, ...Heureusement le beau temps commence à venir. Depuis notre retour nous chauffons la maison ! Profitez bien et prenez des réserves de soleil ! Mille Bises à tous, Françoise & Gérard 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 1er Avril 2015 à 20:21

    Bonjour Sylvie et José,

    Et oui on a trop chaud et ce n'est pas un poisson d'avril !!!LOL

    Il fait à 20h20 encore 31°. On a cherché l'ombre tout l'après midi et on était bien dans les petits oliviers de l casbah Zitoune à Ouarzazate..

    On vous envoie des degrés mais aussi le soleil. Je reconnais que l'on a de la chance.
    Bisous à tous les deux.
    Huguette

     

    1
    sylvie
    Mercredi 1er Avril 2015 à 19:24

    coucou huguette ,comme je vous envie car avoir trop chaud on en reve ici en france on a froid !!!je viens d'avoir une creve je te dis que ca mais ca va mieux !!!bonne continuation gros bisous a tous 

    Sylvie et Jose

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :