• De Marrakech à Oualidia

    12 avril

     

    Quelques photos du camping.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Malgré la fraîcheur matinale nous avons décidé de quitter Marrakech pour des lieux plus tempérés, espérant qu'il fera meilleur sur la côte Atlantique.

    Nous longeons encore une fois le canal d'irrigation, nous commençons à connaitre !!! il nous conduira directement à la R203, puisque nous avons décidé d'éviter Marrakech, ses déviations et sa circulation anarchique, et passer par le Tizi N Test, passage reliant la plaine de Marrakech au sud Marocain. La raideur des pentes et l'étroitesse de la vallée du Nfiss demeure une belle expérience. Au passage un petit clin d’œil à Brigitte et Christian qui ont fait cette route de nuit, lors de leur premier voyage. Sensations fortes garanties.

    L'Atlas nous offre ses sommets enneigés adoucis par une légère brume bleuissante.

    Tahanaoute... petit incident, bruit d'eau qui coule. Arrêt immédiat, en effet nous sommes inondés, le robinet c'est ouvert intempestivement, le bac est plein, il a débordé sur la plaque gaz, le tiroir à couverts, le placard mais aussi le tapis et les coffres sous plancher. Il n'y a plus qu'à.... éponger, sécher et laver. Jack on a bien pensé à toi  qui arrête la pompe.

    La ville se fait belle, une agréable esplanade bordée, comme il se doit ici, de grands lampadaires, de fleurs mais aussi de petites tonnelles avec des bancs.

     

    De Marrakech à

     

    De beaux petits villages, des paysages colorés, vu l'érosion on peu supposer que lorsque le ciel déversent ses larmes elles ont violentes et dévastatrices.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Asni, fort animé en ce jour de souk,  joli site de montagne permettant de rejoindre Imlil, départ de notre trek au Toubkal et à L'oukaiméden, il y a maintenant quelques années.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Timmel et sa mosquée, nous ne la revisiterons pas ce jour. Peu après l’impressionnante kasbah de

     

    De Marrakech à

     

    Tagoudalft perchée sur son promontoire, véritable nid d'aigle abandonné a fière allure.

     

    De Marrakech à

     

    D'autres  casbahs.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Notre se contorsionne, monte, descend, on pourrait presque se croire dans les Alpes tant la végétation est ressemblante, mais les mosquées ici pontent leur minaret dans un ciel d'azur.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Magnifique panorama sur la vallée du Nfiss et quelques champs en terrasse bien entretenus 

    De petits villages se nichent dans ces montagnes austères et sauvages et se fondent dans le paysage.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    A nos pieds un oued serpente et traîne derrière lui son cortège de verdure, bordé souvent par des douars ou des fermes.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Des paysages fabuleux.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Finalement notre part à l'assaut du col en grands virages au milieux des chênes. 

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à 

     

    Repas de midi un peu avant le col, en bordure de la route, peu d’échappatoire pour trouver un terrain plat.

    Après quelques virages vertigineux on arrive au col à 2092m. La vues est époustouflante sur la plaine du Sous et ses villages agrippés aux pentes de la vallée.

     

    De Marrakech à

     

    La descente vers Taroudant est longue, étroite, vertigineuse et impressionnante, mais surtout en travaux, grands travaux d'élargissement qui la transforme souvent en piste poussiéreuse, mais peu fréquentée.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Des passages difficiles...

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    La route descend ensuite plus tranquillement et la végétation évolue des chênes verts du sommet aux arganiers du Sous en passant par les genêts et les palmiers nains. Puis les grandes plantations d'orangers et d'oliviers à l'approche de Taroudant.

    Installation à Taroudant, dans la contre allée, derrière les remparts vers les militaires.

     

    13 Avril

     

    Beaucoup de bruit ce matin, donc levés aux aurores.... Nous quitterons donc les lieux plutôt que d'habitude. Le soleil est bien présent mais il fait encore frais, mais 20° tout de même.

    La quatre voies est très agréable, pas de bruit dans le camping-car, mais dès les premiers kilomètres nous trouvons la brume qui masque l'astre divin.

    Il réapparaîtra peu avant Agadir mais jouera au yoyo toute la journée. La température se maintiendra aux alentours de 26° ce qui est très agréable surtout qu'il y a une légère brise.

    Quelques courses à Marjane puis au souk où nous achèterons nos légumes, toujours aussi beaux et encore moins cher le petits pois ne plus qu'à 5dh le kilo, même pas 50 centimes d'euro.

    C'est encore au Nil bleu que nous irons manger ce midi, le repas sera excellent.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Quelques courses en ville et installation au camping municipal, ce n'est pas un camping idéal mais il a le mérite d'être en ville et pas surpeuplé en ce moment. Nous pouvons donc nous éloigner de la rue principale afin d'éviter les nuisances.

    Ce soir nos amis Fanfan et Albert viennent nous rejoindre, après une apéro, cocktail au Maya, nous partagerons un modeste repas. Soirée très agréable en leur compagnie.

     

    De Marrakech à

     

    Nous espérons les voir en France cet été.

     

    14 Avril

     

    Papotage avant de partir avec Annie et Robert, Paul cherche Josi et Jean, mais ils ne sont plus là (nous avions appris par Fanfan et Albert qu'ils étaient ici. 

    Arrivée devant la réception, on nous dit d'attendre que la douane va arriver dans cinq minutes. Mon sang ne fait qu'un tour....Que se passe t-il, qu'avons nous fait ou pas fait.....

    Ensuite on vient nous dire d'aller à la douane signe le registre. OUF !!!

    Nous voilà donc partis à la douane, dès notre arrivée, j'ai cru que l'employé allait nous sauter au cou tant il était heureux de nous voir, ainsi que la dame qui c'était, fort gentiment, occupé de notre dossier. En effet au retour le 7 janvier lors de la récupération des clés et de la carte grise on a oublié de me faire signer le registre. Donc le chef à vraisemblablement fortement disputé la dame, alors qu'elle n'y était pour rien, c'est un autre employé, mais plus gradé, qui a fait l'erreur et qui lui, bien entendu, n'est pas inquiété. Ces deux personnes se confondent en remerciements.

    Je n'ose même pas penser si on nous avait seulement trouvé à Tanger, lors de l'embarquement, se qui aurait pu se passer.

    Après cette mésaventure, direction le Bakanou, mais après un passage à Marjane, suite à quelques oublis. Là nous retrouvons Jean Christophe et lui précisons que nous allons chez lui. Il nous propose donc "la grotte" pour le lendemain, des camping-caristes indélicats, qui avaient réservé, sont partis. Mais quelle belle aubaine pour nous. Il prévient Claudie et le tour est joué.

    Un chargement insolite lors de notre déplacement.

     

    De Marrakech à

     

    Installation au camping en début d'AM. Il fait souvent gris, le soleil était pâlichon et capricieux, alors que la brise rafraîchit l'atmosphère.

     

    15 Avril

     

    Une journée formidable....pas comme les autres.

    Ce matin nous nous levons tardivement, François et son épouse Murièle, un caravanier nous propose de nous amener chez Bakanou.... où nous retrouvons Claudie, Jacques et Jacqueline, en quad et leurs amis en cc nous y rejoignent.

    Le 4X4 de Claudie est chargé et bien chargé, juste la place de deux sièges dans le coffre (pour nous d'ailleurs) car il faut escalader la banquette arrière pour y accéder. Serions nous encore leste ? Aucun problème.

    Une petite route, puis une piste nous conduit donc à la "grotte", une maison troglodyte bien aménagée avec terrasse et vue imprenable sur l'océan. Par chance il fait très beau, le soleil brille. En route avons pu voir les tortues qui se doraient au soleil sur des cailloux au bord de l'oued Massa, des dromadaires qui ont croisé notre route et enfin des ibis chauves. Un rai chance.

    De Marrakech à

    De Marrakech à

     

     

     

     

     

     

     

    De Marrakech à 

     

    Nous aidons au déchargement 

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Voilà l'intérieur.

     

    De Marrakech à

     

    On plie la bâche.

     

    De Marrakech à

     

    Les préparatifs se poursuivent.

     

    De Marrakech à

     

    Le tajine mijote, tandis que le chien squatte le canapé.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    On teste le brûleur.... Puis on le répare....

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Puis on se lave les mains....

     

    De Marrakech à

     

    Voilà la vue que nous avons, cela aurait pu être pire!!!

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    La table est dressée.

     

    De Marrakech à

     

    Sangria pour tout le monde accompagné de pizza maison au fromage .

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Ensuite salade marocaine, salade composée, poivron poêles, aubergines frites à l'ail. Nous poursuivrons pas un tajine de poulet au citron confit et au olives agrémenté de semoule. Le tout arrosé de blanc et de rouge.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    En désert fraises à la chantilly, chantilly maison bien sur, petit gâteaux thé à la menthe et café.

    Vraiment de quoi ravir nos papilles. Merci Claudie c'était excellent. Les papotages vont bon train et le fou rire de Claudie est communicatif l'ambiance est festive.

    Pendant que Claudie fait la vaisselle, au lave vaisselle berbère,

     

    De Marrakech à

     

    nous irons faire un tour sur la côte où l'on peut apercevoir plusieurs grottes et plus au loin apercevrons celle de François, pêcheur dans l'âme.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    L'océan nous offre de belle vues.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Un puits, mais que fait-il là ?

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Retour vers 18h au camping.

    Quelle belle journée, je ne vous direz même pas le prix pour ne pas vous faire rêver après vous avoir fait saliver.

    Inutile de vous dire que ce soir nous ne mangerons rien.

     

     Deux jours à Bakanou....

    Après dissipation de la brume matinale, comme dirait Monsieur météo, le soleil revient pour notre plus grand plaisir.

    Deux jours à "buller" , mais il  faut aussi digérer, pas que le repas était lourd, bien au contraire mais si copieux et si bon.... Encore Merci Claudie.

    La vie s'écoule ici fort doucement, comme dans un rêve.....

    Notre repas de midi.

     

    De Marrakech à

     

    Coucher de soleil ce soir.

     

    De Marrakech à

     

     Jean Christophe est venu nous saluer ce soir puisque nous partons demain.

     

     

     18 Avril,

     

    Nous quittons le Bakanou un peu à regret.... Jean Christophe est là et  vient nous saluer à nouveau et nous souhaiter bon voyage.

    Mais j'ai mon rv à 11 h. Très bonne impression de la dentiste qui m'a soigné. Je pense même que son intervention sera plus efficace que celles déjà effectuées en France.  Inch Allah.

    Comme tous les matins le temps est couvert et se dégage à la mi-journée. C'est vendredi, faute de ne pas manger le couscous royal de Claudie au Bakanou nous le mangeons au Jour et nuit, sur la corniche, il sera bon et copieux.

     

    De Marrakech à

     

    Quelques courses au Marjane puis au souk et direction Terre d'Océan. Manu semble surprise de nous revoir. Il y a beaucoup de place nous avons le choix.

    Il fait très beau et très bon,

    A l'arrivée au camping, les dromadaires sont là, ils viennent s'abreuver, nous avançons à leur rythme...

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Manu viendra bavarder avec nous un bon moment, nous apprendrons qu'à Enza on a découvert des traces de dinosaures. Après midi  et soirée cool.

    Au camping les fleurs s'épanouissent.

     

    De Marrakech à

     

     Repos et tranquillité à Terre d'Océan, un camping que nous apprécions comme bien d'autres d'ailleurs.

    On papote, on surfe, on se fait bronzer....voilà des journées bien remplies comme on les aime, même si le soleil a du mal à nous réchauffer en matinée.

    Après des journées un peu speede... on se repose. Le camping-car aussi car il a fait un long périple et pas toujours sur des bonnes routes.

    Toujours le même programme ici à Terre d'Océan. Le soleil est pâlichon le matin puis étincelle et enfin joue à cache cache avec les nuages, puis réapparaît... Il est vraiment capricieux. Mais ce n'est pas plus mal car il ferait vraiment trop chaud.

    Nous avons mangé au restaurant du camping ce midi : brochettes d'agneau et frites pour changer un peu c'était très bon et ceci avec piscine et océan en toile de fond. Vous connaissez maintenant, désolé nous n'avons pas pris de photos....

    C'est dimanche et qui plus est dimanche de Pâques,  nous allons prendre donc notre petit apéro hebdomadaire, même seuls. Voilà que le ciel s'embrase.

     

    De Marrakech à

     

    Donc je vous dis à demain, à moins que vous ayez envie de venir nous rejoindre. On vous invite.....

     

     

    21 Avril

     

    Départ ce matin pour une douce remontée….

    Nous allons payer et saluer Manu, c’est notre dernier passage de l’année. Soleil et ciel bleu alors qu’il pleut sur Agadir et même Marrakech. Ce soleil se cantonne à la côte, les nuages s’agrippant sur les reliefs.

    C’est un océan bleu lagon et une côte ourlée de belles vagues écumantes qui s’offre à nous. Cependant l’astre divin nous faussera compagnie, cédant, sans vergogne, la place à une pluie fine. Elle sera aussi soudaine qu’éphémère, mais le soleil n’arrive pas à s’imposer pour autant ne faisant que de furtives apparitions.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Nous voguons dans un océan d’arganiers certains ploient sous le poids de leurs fruits, tandis que d’autres en sont dépourvu partiellement ou entièrement. La prochaine saison ne s’annonce donc pas sous les meilleurs hospices, sans doute déficitaire, l’occasion d’augmenter les prix.

    Les chèvres adorent y grimper.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Un peu avant Smirou nous bifurquons sur la gauche espérant retrouver les mines de sel Gemme. Par une route étroite arrivons sans difficultés à cette mine. Voici l’explication.

    LA MINE DE SEL D’IDDA OU AAZA

    Modernisée dans les années 1980, l’exploitation est très ancienne et est basée sur l’extraction des cristaux salins de la mine. De nombreux petits puits ont été creusés avec des moyens rudimentaires afin d’atteindre les veines de sel gemme. L’extraction consiste alors à faire circuler de l’eau douce au travers de ces puits et galeries afin qu’elle se charge en cristaux de sel, puis à pomper cette eau salée à la surface. L’eau salée est alors versée dans divers bassins de décantation.

    LES BASSINS DE DECANTATION

     Ils sont quelques dizaines aux alentours de cette petite mine de sel, répartis sur une dizaine d’hectares. Tout d’abord façonnés à la main dans une terre glaise très fine, le fond et les côtés sont recouverts de bâches plastiques. Une fois cette opération délicate menée à bien, l’eau chargée en sel est déversée dans ces bassins où l’action conjuguée du soleil et de la chaleur provoque l’évaporation de l’eau et l’apparition du sel. Les paludiers, en marchant sur les bords des bassins, récoltent alors le sel à la main et à l’aide de paniers tressés. Le sel est stocké en tas réguliers recouverts de bâches plastiques, en attendant d’être mis en sacs et transporté

    LA QUALITE DU SEL

    Le sel récolté n’étant pas propre à la consommation directe, il est généralement expédié par camion à Safi, pour la conservation du poisson, ou à Casablanca où il sera raffiné avant d’arriver jusqu’à nos tables.

     

    Les résidus qui ne peuvent pas être utilisés en tant que sel, sont prisés en tant qu’isolant dans la construction des salles de hammam de la région.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Nous nous installons donc à Essaouira côté dune (de nombreux cc y stationnent) ainsi le Ferdaous n’aura pas le plaisir de nous refouler pour cause de groupe, comme il le fait si souvent, nous conseillant d’aller en face. Nous ne sommes là que pour une journée.

    Repas de midi sur le parking, le ciel s’obscurcit, le tonnerre gronde, voilà un petit orage qui s’abat. Nous essuierons ainsi plusieurs ondée plus ou moins violente, avant une belle éclaircie qui durera jusqu’en soirée. Nous irons donc faire un tour en ville, histoire d’acheter nos pastillas chez « Superbe Pastilla », pas testées pour le moment, de flâner tranquillement au gré de nos envie. Un petit tour chez Frédérique, qui tient le restaurant « La découverte »,  avec qui nous bavarderons un bon moment et à qui nous achetons le livre « La découverte des épices du Maroc ». Pour les épices nous irons « au petit bonheur ma chance », tenu par Habiba, première femme marocaine à tenir, depuis 1997, une boutique d’épices en médina. Nous serons reçus avec beaucoup de gentillesse, avec un verre de thé. Là nous avons la certitude de la qualité des épices et pas plus cher qu’ailleurs.

    La Province à Essaouira.

     

    De Marrakech à

     

    Encore un petit tour vers le port et nous rentrons dans notre maison à roulette. Nous ressortirons, un peu plus tard, pour aller manger une assiette de calamars frits au « Beach and Friends » en bordure de plage. Dès notre retour le ciel déverse un petite ondée. Un coup de fil d’Annie et Patrick, ils sont à Martil et leur journée fût pluvieuse, nous allons les retrouver dans quelques jour

     

     

    22 Avril

     

    Grand beau et grand soleil ce matin, la journée s'annonce belle et cool à Essaouira. Restaurant ce midi, je ne vous en dis  pas plus pour le moment.

    Après notre café de la mi-matinée grande balade, cheveux au vent, le long de la plage, déjà pas mal de monde, des méharées qui promènent les touristes, des chevaux, des quads, des marcheurs….

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Face à nous Essaouira, l’envoûtante, la « bien dessinée », prend un autre visage, comme un mirage blanc face à l’Atlantique,

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à

     

    l’ile Mogador se rapproche… accès interdit, elle fut longtemps une prison, c’est aujourd’hui un refuge pour de  nombreux oiseaux rares comme le faucon Éléonore mais aussi une barrière naturelle protégeant le port des vents violents qui balayent la côte.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Près de l’embouchure les ruines d’un fortin qui formait un dispositif défensif d’Essouira. La plage et son cordon de dunes sont magnifiques.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

     

    Nous reprenons notre marche vers le port, c’est au "Restaurant du Port le coquillage" que nous avons décidé de manger.

     

    De Marrakech à

     

    Nous nous installons sur la terrasse face à cet océan qui roule de petites vagues écumantes qui viennent mourir tranquillement sur l’immense plage qui s’offre à nous, un voilier des mouettes, le lieu est magique la vue imprenable.

     

    De Marrakech à

     

    Pour l’entrée et les crevettes grillées rien à dire,

     

    De Marrakech à

    De Marrakech à

     

     

     

     

     

     

     

    par contre pour le homard c’est une autre histoire, jamais mangé un homard aussi peu goûteux.

     

    De Marrakech à

     

     

     Nous avons tenté,  ce fût raté. C’est bien la première fois que nous mangeons là mais aussi la dernière. Quelle déception pour un menu alléchant et relativement cher.

    Encore quelques courses et flâneries dans la médina où nous retrouverons Habiba dans sa boutique d’épices.

     

    De Marrakech à

     

    En route pour Ounara, arrêt dans une coopérative pour femme où nous achèterons de l’huile cosmétique pour nos amis Annie et Patrick. Installation au camping « Esprit Nature », un superbe camping dans la nature sur les hauts d’Essaouira, un camping où l’accueil est très agréable. Les sanitaires sont superbes et propres et les douches fort spacieuses.

     

    De Marrakech à

    De Marrakech à

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les emplacements sont bien délimités et ombragés. C’est un camping qui mérite le détour, au milieu des oliviers, arganiers et caroubiers vous y trouverez calme et tranquillité ainsi qu'une piscine.

     

    De Marrakech à

     

    De Marrakech à

      

    Ce soir beau coucher de soleil.

     

    De Marrakech à

     

    La remontée est vraiment amorcée, mais nous reviendrons dans ce lieu reposant où l’on peut faire de belles randonnées dans la nature environnante.

     

    23 Avril

     

    Une matinée liaison. 

    Nous empruntons la Nationale 1, boudant la route côtière en très mauvais état. Belle route parfois bordées de magnifiques eucalyptus courant dans des paysages bucoliques, traversant de nombreux villages animés et côtoyant des champs de maïs aux jeunes pousses verdoyantes, des champs de céréales blondissant. Paysages à vocation pastorales de nombreux petits troupeaux paissent çà et là, arganiers et oliviers s'étagent sur les collines.

    Au fil des kilomètres les arbres se font de plus en plus rares, les céréales de plus en plus éparses et les collines de plus en plus dénudées.

    Par contre dans les alentours de Sebt Gzoula se sont de grands champs dorés qui ondulent sous la brise, ânes et mulets sont bien présents mais cède la pas aux tracteurs et aux moissonneuses batteuse qu ne tarderont pas à rentrer en action.

    Nous quitterons la NLe 1 pour suivre une transversale la R202, parfois un peu rongée... mais rien à comparer de la route côtière.

    Arrivée vers 12h30 sur le parking d'Oualidia où sont installés quelques camping-cars. Nous mangeons tranquillement, prenons un peu de repos ou consultons internet avant d'aller faire un tour et profiter à la fois de soleil et de l'air marin.

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    Un arrêt à l'Araignée Gourmande pour savoir si nous pouvons y manger ce soir. pas de problème le patron nous installe à une table dans le patio et nous offre thé et tarte aux oranges. pas de refus nous apprécions.

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    Oualidia, la ville au lagon, cette petite cité balnéaire à toujours autant de charme. On se laisse facilement envoûter par la magie du lieu, par cette lagune de forme circulaire qui se couvre et se découvre au gré des marées,

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    par ces deux immenses portails rocheux ont pour mission de filtrer les flots marins plus ou moins rageurs.

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    La grande plage s’attirent aussi les faveurs des visiteurs et des estivants, nous  la parcourons avec beaucoup de plaisir, bercés par le bruit des vagues qui clapotent sur les rochers en éclaboussant en grandes gerbes d'eau. Peu de baigneurs s'y aventurent, quelques pêcheurs lancent leurs lignes et tentent leur chance, quelques irréductibles se font bronzer tandis que quelques jeunes marocains tentent de convaincre  les clients d'aller manger le poisson grillé sur des barbecue improvisés, les barques sont au repos.

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    Après cette longue marche un peu ventée, retour par le village qui à fait peau neuve, la rue est goudronnée, certaines villas sont repeintes.

    A notre arrivée au camping-car un Monsieur vient nous demander une poêle, pour cuisiner. Surprenant comme demande, je lui en donne une que je n'utilise que très peu. Le voilà ravi.

    Ce soir nous dégusterons donc les araignées, elles seront succulentes, comme chaque fois nous avons un petit plus : un plat de petites coques à l'ail, un vrai délice. Après tout cela nous nous laisserons tenter par des crêpes au sucre, petites, mais excellentes. on nous propose un supplément que nous refusons. C'est bien suffisant pour un soir.

     

    De Marrakech à Oualidia

     

    Demain sera un autre jour, Aïssa et Aziz ne sont pas Oualidia, mais toujours à El Jadida nous irons donc les voir. 

    « D'Essaouira à MarrakechD'Oualidia à la maison »

  • Commentaires

    20
    Mercredi 23 Avril 2014 à 22:50

    coucou Brigitte,

    Ok pas de souci, RV en 2015 à Esprit Nature, on a beaucoup aimé, mais il faut monter...

    Encore quelques jours... sommes à Oulaidia et demain ^passons voir des amis à El Jadida, on pensait qu'ils seraient ici à leur appartement, mais ils sont toujours dans la maison de leur fille.

    Et bientôt on doit retrouver Annie et Patrick.

    Bisous soeurrette....On n'a pas encore compté les jours...
    Bisous.
    Huguette

    19
    Mercredi 23 Avril 2014 à 21:01

    Bonjour Huguette,

    Je suis partante pour des randonnées vers Ounara,  Alors en 2015......

    Bonnes remontée en douceur  et à très bientôt, on compte les jours

    Bises de ta petite soeur

    18
    Jeudi 17 Avril 2014 à 15:55

    Bonjour Barbel,

    Oui ce fût une très belle journée, à refaire sans hésitation. Tout était merveilleux du cadre à l'assiette, le tout dans la convivialité.

    Demain nous partons (rv chez un dentiste à Agadir) et nous ratons le couscous royal au camping. Dommage.

    Bises

    Huguette

    17
    barbel
    Jeudi 17 Avril 2014 à 08:27

    Bonjour,

    Quelle journée !!!!! , plus que sympa et qui sort de l'ordinaire, profitez encore bien pendant les 3 semaines.

    bisous

    16
    Mercredi 16 Avril 2014 à 11:43

    Bonjour Ghyslaine,

    Oui ce fût une très belle journée, prête à recommencer mais ps possible je dois être à Agadir vendredi à 11H.

    C'est bien si vous pouvez partir en Croatie. Nous pensons traverser le détroit le 7 ou le 8 et normalement le premier juin partons en Ecosse avec des amis.

    Bonne journée.
    Bises

    Huguette

    15
    Mercredi 16 Avril 2014 à 09:24

    Bonjour Huguette,

    Quelle journée, ça avait l'air bien sympa.

    Pour tes problèmes de mise en ligne des messages, nous avons tous rencontrés ce problème et c'est maintenant réglé.

    Sauf imprévu de dernière minute nous partirons le 29 ou 30 vers la Croatie.

    Bises

    Ghyslaine

    14
    Lundi 14 Avril 2014 à 18:14

    Bonjour Françoise et Philippe,

    Excusez moi mais je n'arrive pas mettre votre message en ligne, je ne sais pas pourquoi. Ravie que mon blog puisse éventuellement vous aider pour votre Maroc, Y êtes vous en ce moment ? Si je peux vous aider n'hésitez pas à me poser des questions directement par "Message".

    Amicalement.
    Huguette

    13
    francoise Philippe
    Lundi 14 Avril 2014 à 11:59
    Novices au Maroc,nous lisons tout avec beaucoup d intérêt,merci !
    12
    Lundi 14 Avril 2014 à 00:54

    Bonsoir Ghysslaine,

    Quand on prend du retard c'est terrible, les photos pas trop long mais très souvent déconnectée, et pas toujours au bon moments. Dur dur parfois. Tu connais.

    Amicalement 

    Huguette

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Lundi 14 Avril 2014 à 00:52

    Bonsoir Daniel,

    Oui le Tizi N test est toujours magnifique même si nous l'avons fait plusieurs fois. Mais quand la route sera terminée ce sera mieux car ils élargissent et je suppose qu'il vont al groudronner, mais ce n'est pas encore fini. Inch Allah !!

    Amitiés ainsi qu'à ton épouse.

    Huguette

    10
    Dimanche 13 Avril 2014 à 20:47

    Bonsoir Huguette,

    C'est difficile de rattraper le retard, surtout quand on voit le temps qu'il faut parfois pour charger quelques photos. 

    Le retour en Europe est déjà difficile au bout de deux ou trois mois, mais après 6 mois cry

    Bises

    Ghyslaine

    9
    Berjalien
    Dimanche 13 Avril 2014 à 20:25

    Bonsoir un beau parcours  le Tizin'test je l'ai effectué avec demi tour au sommet depuis Taroudant en 2010 très impressionnant certains virages renforcés par des futs de 200 l que de souvenirs .J'ai un contact FB  d'un jeune routier Marocain que j'ai rencontré à Aît Meloul qui nous a posté plusieurs vidéo du Tichka pas mal non plus avec un semi remorque.Bonne continuation,amicalement  Daniel

    8
    Dimanche 13 Avril 2014 à 19:06

    Coucou Brigitte,

    Je ne sais pas si on va rentrer....LOL. Mais il va falloir.... On est tellement bien ici. Le Tizi N test est une belle route, mais cela sera mieux quand elle sera fini. Mais superbes paysages...quand on ne les voit ps de nuit. N'est pas ???

    Bisous.
    Huguette

    7
    Dimanche 13 Avril 2014 à 18:37

    Bonjour Christian,

    Que veux-tu je suis une couche tard, dans la journée je n'ai guère le temps.... Mais voilà elles sont en ligne mais pas récupéré le retard.

    Bonne soirée.
    Amicalement.
    Huguette

    6
    Dimanche 13 Avril 2014 à 09:55

    Bonjour Huguette,

    ET bien oui!! en regardant la descente du col, j'ai des fourmis dans les pieds, mais quelle belle expédition que vous avez encore fait

    Bisous et pensé à rentrer un jour en France........yes

    5
    Dimanche 13 Avril 2014 à 09:28

    Bonjour.

    On le savait, Huguette ne dort pas, elle est devant son clavier et cette nuit elle a mis en ligne les photos tant attendues par Nadège cool

    Bonne continuation Huguette et Paul

    Christian

    4
    Samedi 12 Avril 2014 à 21:59

    Bonsoir Nadège,

    Merci pour ton passage chez moi. Les photos vont arriver, mais j'ai un peu de mal. Les journées sont trop courtes.

    Bon week end.

    Amicalement.
    Huguette

     

    3
    Samedi 12 Avril 2014 à 21:57

    Bonsoir Ghyslaine,

    et oui le Maroc dans tous les sens et parfois 4 fois au même camping. Quand on aime on ne compte pas.... On a essayé de faire voir à nos amis le Maroc authentique, pas le Maroc touristique... Mais on a beaucoup roulé.

    Tout va bien, nous allons retrouver la côte pour un peu de fraîcheur et de tranquillité.  J'espère que l'on av arriver à ce voir, ici ou ailleurs.

    Bonne soirée et bises.
    huguette

    2
    Samedi 12 Avril 2014 à 21:20

    Bon récit . Manquent plus que les images pour nous combler  !!

    Bon voyage

    Nadège

    1
    Samedi 12 Avril 2014 à 20:58

    Bonsoir Huguette,

    Que de tours et détours..... Cette année vous avez sillonné le Maroc de long, en large, en travers... en large, en travers, en long........  smile

    Bises et bonne continuation.

    Ghyslaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :