• De Merzouga à Tata

    07 Mars

     

    Mais que le temps passe vite.... trop vite..... juste un petit mois avant de traverser.....

    En route pour de nouveaux horizons, des lieux que nous connaissons.

    Départ de la gazelle après avoir salué Mohamed et les copains qui partent en balade.

     

    Au revoir Merzouga

    Le reg après Merzouga, direction Rissani

    A l'entrée de Rissani

     

    Arrêt sur Rissani pour quelques brèves courses et en route pour retrouver nos amis Chantal et JD que nous devons retrouver au Serdrar.

     

    A l'entrée de Rissani

    Vélos souvent à trois de front...

    Quelle habileté !!!

    Où va t-il si lourdement chargé...

    Voici la porte dans le sesn du retour...Au revoir Rissani

     

    Notre route souvent rectiligne court sur un plateau dont l’altitude oscille entre 750 et 800m d’altitude, plateau désertique ou sont planté quelques collines noires plus ou moins hautes dont certaines dunes viennent lécher les flancs.

     

    Rocaille et dune

    le sable monte à l'assaut des collines herissées

     

    Peu de végétation dans cette immensité aride, quelques touffes d’herbe çà et là bordent notre route, des acacias  qui se regroupent sans doute pour résister aux éléments naturels qui se déchaînent souvent dans ces lieux, acacias qui parfois ressemblent à des parasols tandis que d’autres beaucoup plus récalcitrants nous indique la direction du vent tant ils sont courbés.

     

    De beaux acacias parasol

    Rencontre avec nos amis les dromadaires

     

     Là de maigres palmiers épars en quête d’un eu d’eau qui lutte avec l’énergie du désespoir.

    Les acacias se font plus nombreux, les collines plus hautes mais le soleil toujours aussi peu

    présent.

     

    Plus de végétation Clic pour voir notre itinéraire

     

    L’heure du repas approche, de grands terrains s’offrent à nous, là, au milieu de nulle part, un peu avant Alnif,  sur ce plateau où rien ne semble pousser à quelques exceptions près. 

     

     ...

     Clic pour voir notre itinéraire

     ...

     

    En effet parfois la magie de l’eau s’opère et une petite oasis et ses quelques maisons apparaissent elle aussi dans cette immensité désertique.

     

    Eau source de vie...Cette dame revient du champ lourdement chargée.

    ce petit âne est lui aussi lourdement chargé

    Tout le monde rentre du champ

     

    Le soleil revient mais il disparaîtra  sous peu à tout jamais.

    Nous poursuivons cette route un peu monotone parfois jusqu’à Tazzarine et enfin à la ferme du Serdrar où nos mais nous attendent.

     

    Il penche légèrement.

    Nous préférons rester derrière

     

    Brahim est toujours là souriant et accueillant. Il nous apprend qu’il a une petite fille d’un mois et quelques jours, un papa comblé qui à le choix du roi. Nous nous installons donc dans la nouvelle partie du camping près de Chantal et JD où deux places nous sont réservées. 

    En son centre un nouveau bloc sanitaire, très propre et bien conçu nous attend.

    Nous retrouvons Jocelyne, Jean Paul et leur amis.

    Nous nous installons tranquillement et vers 16h sommes conviés au thé d’accueil sous la tente berbère prévue à cet effet. Un bon thé à la menthe et cacahuètes nous seront servis. Jocelyne et Jean Paul se joignent à nous ainsi que leurs amis. Beaucoup de nouveaux arrivants que nous saluons sont installés sur la table voisine.

     

    Thé servi par Brahim

    Avec nos amis bikers

     

     

    Ce soir nous levons le verre de l’amitié chez Chantal et JD,  tout était prévu pour le lever dehors, mais un vent fort se lève sans nous prévenir et nous devons donc nous réfugier à l’intérieur.

     

    Avec nos amis bikers Chantal et JD

    Nos amis de Brignais

     

     

    08 mars

     

    Le soleil est bien là il rutile, le vent à cessé sa course infernale, une bonne journée en perspective….

    Ce matin la course à la machine à laver, à 8h 40 nous prenons rang…..à 11h15 pas encore terminée...hi hi, pas de gêne pour certains....

    Ben voilà le vent revient et souffle assez fort, il semble en être de même un peu partout dans le Maroc, aussi bien à Erfooud (nouvelles d'Ahmad) qu'à Foum Zguid (nouvelles des copains de la Yaute), comme sur la côte (nouvelles du forum des amoureux du Maroc)......

    On va donc rester bien sagement ici dans ce petit havre de paix au milieu de nulle part en dégustant un bon couscous....

     

    Un très bon couscous.

     

    L'après midi sera cool, le vent perdure nous restons à l'abri dans nos camping-cars juste le tour du propriétaire....

    De Merzouga à

     

    Un camping toujours aussi bien tenus avec un nouveau bloc sanitaire central dans l'agrandissement. 

     

     

    L'entrée du camping

    Le voici

    Le puits et le tri selectif

    Les chanbres

    Un petit coin repos

    Les tentes

    La belle salle à manger

    Un dromadaire devant l'entrée, ici ils proposent des méharées

     

    Brahim et Youssef toujours aux petits soins pour leurs clients, toujours un mot gentil.

    Ce soir encore un apéro entre amis, comme hier au soir.

     

    Tchin tchin

    A la vôtre

    Les trois jupons...hi hi

     

     

    09 Mars

     

    Voilà encore une journée ensoleillée qui débute sans vent ...mais hélas le répit sera de courte durée, il est même très fort et les eucalyptus s'agitent dans tous les sens.

    Nous nous calfeutrons dans nos petits cubes blancs, mais avons décidé de manger entre amis au restaurant poulet aux citrons.

    Vers 12h30 nous nous installons...les jupons d'un côté les boulons de l'autre...

     

    Toujours les boulons et les jupons...

    Jocelyne, Jean Paul et leur amis

     

    Brahim nous sert, un bon tajine il sera accompagné de légumes  à la vapeur et de frites. Un petit dessert, oranges à la cannelle pour les uns et salade de fruit pour les autres. Jocelyne et Jean Paul seront juste installés à la table voisine. Ils nous inviterons à prendre le café chez eux, les papotages vont bon train.

     

    Yajine de poulet aux citrons , ses frites et ses petits légumes

    Oranges à la cannelle

    salade de fruits

      

    Après midi cool, mais dans nos camping-cars, ce vent perdure et même forcit.

    Encore un apéro chez Paulette et jean, encore des bons moments ensemble.

     

    Les jupons

    Les boulons

    Les amoureux.

     

     

     

    10 Mars

     

    Journée de liaison....

    Nous traînons en peu ce matin afin de dire au revoir à tout le monde, d'abord à nos amis Chantal et JD, puis  Jocelyne, Jean Paul et leurs amis. Nous retrouvons aussi Martine et Marceau, Claude et Dominique avec qui nous avions fait a Corse. Donc difficile de démarrer tant nous papotons.

     

    En quittant le serdra

    Quelques acacias toujours sur la piste du serdrar

     

    La nationale 12 se traîne sur un plateau aux environs de 780m d'altitude souvent dans un reg noirci par le soleil. 

    Là un peu d'eau et une petite palmeraie comme à Tabant, puis des puits alimentent de grand bassins c'est alors la culture de pastèques qui se fait dans cette nature sableuse, caillouteuse et hostile. 

     

    A l'entrée de Tabant

    La palmeraie de Tabant

    Toujours à Tabant

    Une tente nomade

     

    Voilà donc des plantations sous serres et le grand bassin qui permet l'arrosage.

     

    des cultures sous serres en plein désert

    Puits et pompage

    Le djebel à l'approche de Zagora

     

    Un petit arrêt à Zagora pour quelques courses, pain et gâteaux. Nous n'irons même pas au souk, nous avons tout ce qu'il nous faut ou presque.

    Nous caracolons toujours sur la Nle 12, les passages d'oued sont souvent détériorés et nécessitent de réduire notre vitesse,dans des paysages désertiques parfois lunaires.

     

    rencontre inattendue avec nos amis les dormadaires

    Vraisemblablement ils rentrent du souk...

    Journée ventée....

     

    Là encore de grandes propriétés avec des plantations de pastèques. 

    Nous voilà à Foum Zguid où nous stationnons au camping la palmeraie....bof !!! nous sommes les seuls. Nous avions presque envie de nous retourner, mais pour une nuit, pas de problème.

    Le mercure est au delà des 30°...un peu de repos s'impose avant d'aller faire un tour en ville, en passant par la palmeraie.

    Nous achèterons des oranges pour 2 dh le kilo, oui même pas 20 cts d'euro. Qui dit mieux.*

    Sur la place "Chez Rachid" à l'ombre d'un tamaris nous siroterons un bon jus de fruit.

    Poursuivrons notre balade jusqu'au camping Kaïma Park, il est pas mal, mieux que celui-ci  à mon goût et sans doute plus accueillant. Bon à savoir pour une autre fois, en plus il propose une sortie 4X4 à la journée au lac iriki avec repas sur place à pris très correct.

    Retour dans nos chaumières, ici la fraîcheur revient assez vite et c'est très agréable après la chaleur de la journée, sans doute la plus chaude depuis notre arrivée.

     

    11 Mars

     

    Ce matin Rachid nous apporte deux petits pains, il seraient offert par une association féminine. 

     

    Vue sur le vieux douar

    Le camping à Foum Zguid

     

    Encore une journée de liaison pour rejoindre Tata et le camping le palmier.

    Nous roulons encore sur un plateau désertique ou rien ne pousse sauf quelques acacias bien récalcitrants et torturés par les éléments naturels.  De petites dune se dressent parfois contre de petites barres rocheuses.

     

    En route

     

    Puis la magie de l'eau est encore là, à Tissint par exemple où une belle palmeraie s'étire près du village éponyme que nous passons sans nous arrêter.

     

    La palmeraie de Tissint

    Une dame qui rentre des champs lourdement chargée.

     Bonjour ou Bonsoir

     

    Notre but Taimzour, une perle dans le désert, un village perché sur un piton rocheux qui surplombe de magnifiques gorges, là au confluent de l'oued Tissint et de l'oued Tanzida. Habituellement notre arrêt se fait sur la plateforme, mais aujourd’hui avons décidé de descendre dans la canyon et de visiter le village.

     

    Au confluent

    Taimzour au confluent

    Journée lessive

     

    Le lieu est magique, palmiers et eau nous présentent une belle carte postale. Près du pont deux dames font la lessive, quel courage.

     

     ...

      Dans le canyon

     

    Nous montons dans le village, des rues couvertes, des ruines jouxtent de belles maisons. De là haut on domine les deux vallées piquetées de palmiers. 

     

    Dans le village

    Depuis le village

    Une  rue couverte

    Une autre

    Vue sur l'oued Tanzida et la palmeraie

     ...

    Des enclos

    la vue s'étale au loin sur les falaises

    le minaret  émerge des toits

     

    Par une piste cimentée arriverons au bord de l'oued Tanzida et remonterons la route pour atteindre nos véhicules.

     

    La piste bétonnée qui descend du village

    les falaises qui bordent l'oued

    Rive gauche

     ...

    Taimzour vu du bas

     

    Tata n'est plus qu'à une cinquantaine de kms nous décidons donc d'aller nous installer au Palmier. Ali nous accueille toujours avec le sourire et nous laisse quartier libre pour nos places. Nous resterons dans l'allée, nous aimons bien ces places, en effet elles sont un peu ombragées. Nos amis préfèrent une autre place dans la partie arrière. mais nous ne sommes pas loin.

    Il est plus de 13 h nous décidons d'aller manger à la "cantine", "le snack Bismilla ", nous rions seuls, nos amis ont leur repas de prêt. Un quart de poulet rôti pour Paul, bœuf en sauce avec oignons confits pour moi, deux petites part de frites, une bouteille d'eau. Je n'ose même pas vous dire le prix : 53 dh à peine 5€, oui oui vous avez bien lu.

    Au retour nos amis nous attendent pour le café.

    Patricia et Jean Louis recherchent leurs amis et nous avons beaucoup de plaisir à les revoir. Du coup toute la grande famille est invité à l'apéro ce soir, encore un me direz vous. Ben oui le plaisir de se retrouver dans ce pays que l'on aime tant. Hors mis Alain et Joelle, des amis de Patrick et Annie, nous connaissons tout le Monde.

    L'après midi sera plus que cool, relax à l'ombre des palmiers en écoutant les ritournelles des petits oiseaux perchés sur les palmes qu'une brise légère agite mélodieusement.

    Annette et Christian sont venus nous saluer, ainsi que Josi et Jean. Au Maroc les rencontres sont nombreuses et parfois nous ne reconnaissons pas tout le monde.

    Donc un petit apéro pris dehors l'occasion de bavarder, d'échanger et de parler Maroc bien entendu.

     

    Tchin tchin

    A la vôtre

     

    Ce soir juste une petite assiette de crudités, encore dehors bercé par le chant des grillons mais aussi parfois l'appel  du muezzin, la mosquée est toute proche.

    Voilà encore une belle journée et de belles rencontres.

    « De Aoufous à MerzougaQuelques jours à Tata »

  • Commentaires

    9
    Lundi 11 Mars à 21:42

    De bien belles images.

    Que c'est beau.....!.

    Pour nous aussi la fin est proche, plus que 3 semaines

    Nous contons prendre le ferry au alentour du 5 - 10 avril

      • Mardi 12 Mars à 21:14

        Bonsoir Maryse et Christian,

        je vois que vous avez fait un beau voyage et qu'il se terminera à peu près comme nous. En effet nous devons traverser au plus tard le 9, donc nous gardons une petite marge de manoeurvre donc passage le 5 ou le 6 au pire le 7 avril.

        Peut être une rencontre sur le retour.

        Amicalement.
        Huguette

         

    8
    Samedi 9 Mars à 15:16

    Coucou,

    Que de souvenirs on a l'impression que c'était hier. Allez vous faire une prolongation ? Bonne continuations. Biz

      • Samedi 9 Mars à 17:06

        Coucou Barbel et Jack, 

        ben oui mais le temps tourne plus rapidement qu'on le voudrait.

        Non pas de prolongation cette année. Malheureusement.

        Barbel je te fis un mail.*Bisous à tous les deux.
        Huguette

         

    7
    Samedi 9 Mars à 12:18

    Bonjour,
    Bien chargé le petit âne ! Faut qu'il soit costaud. Je pense qu'il est nettement en surcharge. Pov bête.
    Jolis les paysages. , même sans soleil. Bonne continuation
    Jean-Pierre

      • Samedi 9 Mars à 17:04

        Bonjour,

        C'est ainsi...Il est comme nos cc en surcharge. LOL

        Oui le Maroc est très beau et les paysages variés on ne se lasse pas. là beaucoup de vent, à pas mettre le nez dehors.

        Bises.
        Huguette

    6
    Vendredi 8 Mars à 22:34

    Ah, le Serdrar ! Nous y passerons, bien sûr. Impossible de faire autrement ! 

    Nos félicitations à Brahim pour sa petite fille !

    Bon séjour à tous

    Annie et Jean Paul

      • Samedi 9 Mars à 09:22

        Coucou Annie et Jean Paul,

        Oui le Serdrar on y est très bien et très bien accueillis.

        Je vines de jeter un œil sur votre blog, je vois que vous venez de faire le rucher. Nous k'avons aussi découvert cette année.

        Bonne continuation nous espérons que nos routes e croiseront.

        Bises à tous les deux.
        Huguette

    5
    Bibi
    Vendredi 8 Mars à 17:31

    Vous voilà au Serdrar.... petit havre de paix

    Je n'y ai fait qu'un trop bref séjour et j'en garde un super bon souvenir !!!

    Bonne continuation en vous souhaitant le retour du soleil et une accalmie du vent.

    Bizz de Bibi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :