• De Mohamédia à Agadir

    28 janvier

    Une légère brume se dissipe laissant place à un soleil généreux, une brise souffle rafraîchissant l’atmosphère et agitant les feuilles des eucalyptus qui se balancent gaiement en scintillant. 

    Le camping se réveille... les camping-caristes se préparent,comme nous, à prendre la route....

    Même entravées elles traversent devant nous.... tranquillou ....

     

    Faut pas de gêner ...

     

    Toujours vers le sud, direction Casa….  En quelques kilomètres nous suivons l’avenue qui longe le port mais la circulation est dense, un peu anarchique et nous arrivons tardivement devant la mosquée Hassan II.

     

    La voici dans toute sa splendeur

     

    Même après plusieurs visites nous sommes toujours émerveillés par de beau bâtiment fort imposant, fleuron de l’islam

    Nous avons aussi beaucoup pensé à notre amie Paulette qui nous a quitté bien trop tôt et si vite. Amitiés à Jean son époux et à toute la famille.

    Casablanca, mégapole exaltante, ville tourne vers la mer, ville d’avenir, ville moderne, est une cité tapageuse à multiples facettes, une capitale économique effervescente, aux immeubles ultra modernes, qui vit à un rythme effréné.

     

    Des immeubles côtiers

    Immeubles et hôtels

    Gare du port

    il domine la côte et jouxte la mosquée

     

    La Mosquée Hassan II est la plus grande mosquée du monde après celle de la Mecque et de Médine. Ce chef d’œuvre architectural a été construit en partie sur l’eau par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II. L’édifice religieux comporte au rez-de-chaussée une salle de prières rectangulaire d’une parfaite symétrie, soutenue par soixante dix huit piliers où le granit, le marbre et l’onyx entremêlent leurs reflets. Cette salle coiffée d’une toiture recouverte de tuiles vert émeraude peut accueillir 20000 fidèles à l’intérieur et 80000 sur l’esplanade qui la prolonge. La Mosquée Hassan II compte en outre une medersa, une bibliothèque, un musée national et plusieurs salles de conférences. Superbement décoré par des artisans venus de tout le Maroc, l’édifice force l’admiration : fresques et zelliges aux motifs géométriques, bois peint et sculpté, stucs aux dessins inextricables, arabesques aux motifs dessinés ou calligraphiés, tout témoigne du talent et de l’esprit novateur des artisans marocains.

     Ces vues intérieures ne sont pas les nôtres mais celles trouvées sur internet

    De Mohamédia à Agadir

     

    Vu l’heure nous mangerons et nos amis irons visiter cette magnifique mosquée à 14h. Nous n’y reviendrons pas nous l’avons déjà visitée trois fois. Nous nous contenterons de l’extérieur, en plus il fait très beau c’est un véritable plaisir de se promener.

     

    Le musée de l mosquée 

    Le minaret 200m de haut

    De Mohamédia à Agadir

    Le phare de Casa

     

    A 15h30, en ville et au soleil

     

    Que demander de plus !!!

     

    Nous poursuivrons par la route côtière bordée de belles maisons aux jardins arborés,  de cafés branchés, de  restaurants et d’une belle plage déjà bien fréquentée même en cette saison et qui invite à la détente, il suffit de se laisser bercer par la symphonie de l'océan.

    A la sortie, le marabout Sidi Abd er Rahmane, sanctuaire très vénéré perché sur son rocher, autrefois accessible seulement à marais basse. Or actuellement il y a un pont qui le relie à la terre ferme.

     

    Le marabout

     

    Tout le long de la côte des nouvelles constructions, partout des bureaux de vente et des panneaux publicitaires, là un lotissement bonheur, là une hacienda beach, là une maison de rêve, un peu l'Andalousie avec un petit goût d'inachevé. Les prix nous semblent exorbitants 9500dh le mètre carré… Les mosquées aussi poussent comme des champignons.

    Dans le lointain ciel et océan se fondent dans un simple petit trait d’union.

    Dans les villages traversés, les petites  échoppes sont ouvertes, les artisans sont au travail ou attendent les clients en bavardant.

    Traversons l’oum er R’bia sur un grand pont avant d’atteindre Azemmour, ville fortifiée, au charme désuet, nichée sur la rive gaude du fleuve. 

     

    L'Oum er R'bai à Azemmour

    Les remparts d'Azemmour

    Scènes de rue

    Dans les rues d'Azemmour

     

    Nous voilà à El Jadida où nous nous installons au camping, pas mal de monde ce soir. Il semble fidèle à lui-même. L’accueil est cependant excellent.

     

    29 Janvier

     

    Le soleil nous a faussé compagnie...il tente parfois une percée.... mais il a beaucoup de mal. Ce matin le calme plat.....on se repose...on pianote sur son micro....on papote...ou l'on se prélasse tout simplement. Elle est vraiment dure la vie des retraités au Maroc. Je suis certaine que vous ne nous enviez pas !!!!

     

    Le camping international 

    L'entrée

     

    Après midi grande balade en ville. Le soleil est revenu.

    Cette ville océanique, capitale du Doukkala, ancienne Mazagan la Portugaise, s’embellit d’année en année, possède une baie majestueuse et hospitalière bénéficiant d’un climat doux et libère ses charmes au voyageur que nous sommes.

     

    Une nouvelle construction 

    Un bel hôtel

     

    Le front de mer est fort agréable, les petites voitures électriques font le bonheur des enfants. Sur la plage dromadaires, chevaux et poneys promènent les touristes.

     

    Voitures électriques 

    Les chevaux

     

    Nous flânons, cheveux au vent et de douces senteurs marines chatouillent nos narines.

     

    Vieille ville corsetée dans ses remparts 

    Sommes nous vraiment à El Jadida ? 

     

    La cité portugaise fortifiée, posée face à la mer, nous livre tout son charme. Nous y pénétrons par la porte de la cité puis déambulerons tranquillement sur les remparts, de bastions en bastions, 

     

    Vers le bastion du St Esprit

     

    d’abord celui du St Esprit qui nous permet d’admirer le chenal et le petit chantier naval,

     

    Chantier naval 

    Le chenal

    Le bastion de l'Ange 

    Encore le chenal et le bastion de l'ange

    Montée au bastion de l'Ange

     

    celui de l’ange surplombe le port, les chalutiers y sont amarrées.

     

    Le Port 

    Nos amis

    La vieille ville depuis le bastion de l'ange

    Porte de la marine

     

    Tourné aussi vers la mer celui de St Sébastien nous dévoile plutôt la ville, les minarets, le phare Sidi Bouafi et en contrebas un cimetière.

     

    Le cimetière

     

    Celui de St Antoine nous permet encore de mieux découvrir la ville moderne.

    Redescendant dans la vieille ville nous admirerons une magnifique porte, un papi nous explique que c’est une confrérie, comme une mosquée et on y dit la prière. Un peu plus loin se dresse l’église de l’Assomption. 

     

    La porte 

    L'intérieur

    L'église de l'Assomption

     

    Un petit tour dans la rue principale bordée de petites échoppes pour atteindre la citerne Portugaise.

     

    La rue  principale de la vieille vill

     

    C’est toujours la même dame qui nous vend les billets et toujours le même papi qui nous sert de guide.

     

    Premières explications

     

    Cette vaste salle souterraine voûtée de 34m de côté servit probablement de salle d’armes avant d’être une réserve d’eau. Elle comporte six nefs et 25 piliers. Ce surprenant miroir confère à ce lieu une étrange atmosphère.

     

    Merveilleux reflets  

      

     

    Un petit tour dans le souk voisin où nos faisons quelques achats, des fruits d'abord

     

    Notre vendeur de fruits, les prix sont affichés... 

    Notre porteur ...  

    Le souk bigarré et coloré 

    Quelle adresse

    Voilà l’autre main

     

    avant de rentrer au camping après avoir siroté un bon thé à la menthe.Nous passons devant de beaux bâtiments.

     

    Le Théâtre

    la Poste

    La Banque du Maghreb

     

    Le soleil a disparu et le mercure commence à baisser même s'il fait encore bon nos polaires sont les bienvenues.

     

    30 janvier

     

    Ce matin il pleuviote, le soleil à disparu.

    Une pensée pour Jacqueline qui fête quelques printemps aujourd'hui.

    BON ANNIVERSAIRE JACQUELINE

    De Mohamédia à Agadir

    Après les services en route pour le complexe de Mazagan Beach Resort, une nouvelle station balnéaire version grand luxe, création unique, implantée sur un site d’exception.

     

    Ecrin de verdure

     

    C’est dans un écrin de verdure, lieu magique en lisière de forêt d’eucalyptus, en bordure d’une plage qui s’étire  à perte de vue devant l’immensité  de l’océan, que se niche ce complexe touristique gigantesque, avec spa, golf, piscines, casino, boite de nuit, bars, restaurants, grand hôtel et villas cosy. Voici un petit aperçu de ce que nous avons vu, de ces décors somptueux d’inspiration de l’architecture mauresque. Nous sommes émerveillés.

     

    L'entrée 

    L'entrée

    L'intérieur, une boutique 

    Deux touristes devant la boutique

     Allée du patio

    Une porte

     Chez Fauchon

    Un bar

    Un couloir

     

    Un petit arrêt à Marjane quelques courses et puis notre repas sur le parking.

    Le soleil est revenu il fait très très bon.

    La route côtière n’a plus de secret pour nous, Sidi Bouzid, se rapproche de plus en plus d’El Jadida, de belles villas égayent ce petit coin tranquille en cette saison. Moulay Abdellah à beaucoup changé, un front de mer qui ressemble à un billard encadré par de nombreux lampadaires. Quel changement depuis notre dernier passage. 

     

    Moulay Abdelah 

    Moulay Abdellah

     

    La côte est ourlée d'une belle frange blanche.

     

    Vers Jorf Lasfar

    Falaises vers le port de Jorf Lasfar

     

    Nous traversons une région horticole bordée d’une lagune et d’un cordon dunaire, les cultures descendent jusqu'à l'océan.

     

    Magnifique lagune

     Elle est vraiment super cette année 

    Les cultures

     

    Arrêt à Oualidia de petit havre paix lové au bord d’une lagune paradisiaque qui nous fait toujours rêver. Cette charmante station balnéaire dépourvue de camping nous permet cependant d’y stationner en toute tranquillité pour un prix modique, sans services. 

     

    La lagune d'Oualidia

    Oualidia

     

    Une petite balade, juste pour se dégourdir et s’imprégner de ce lieu agréable où le soleil décline doucement au dessus de l’océan. 

     

      

     

     

    31 janvier

     

    Le ciel est gris et bas, il a même plu un peu cette nuit. Nous pensions avoir du pain frais ce matin... Que Nenni !!! notre boulanger n'est pas venu. Ah ces Marocains !!! LOL .

    Oiseaux et mouettes volètent, tournoient ou se laissent porter par des ascendants , c'est le spectacle de la rue ce matin.

    Le soleil revient, un peu pâlichon par moment...

     

     

    La matinée se passe calmement, le café s’éternise, nous sommes bien à papoter en attendant l’heure du repas.

    Vers 13h, direction l’araignée gourmande, un repas comme d’habitude toujours bien servi. Nous nous délectons d’araignées ou de poissons frits, chacun ses goûts, arrosé d’un très bon Boulaouane. Auparavant on nous avait servi une assiette de crudités.

     

    Une entrée offerte  

    Ah les bonnes araignées

    Oh la belle friture

    Tarte à l'orange

     

    Tarte aux pommes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tartes  à l’orange ou aux pommes en dessert, deux parts d’ailleurs.

    Un petit tour avec Carla puis nous tentons d’aller prendre le thé à L’Hippocampe, hélas il est fermé.

    Nous ne nous lassons pas de voir cette lagune qui se vide ou se remplit au gré de la marée,

     

    La lagune 

    La lagune

    Il picore...

     

    Puis un tour vers la plage et le petit port. Les barbecues fument sur la grève, les gens dégustent poissons grillés, moules ou huîtres.

     

      

     

    L’océan se déchaîne, de grandes gerbes d’eau jaillissent par dessus les rochers.

     

    Les barques de pêcheurs

    Barques et filets  

     

    Nous voilà en pleine action à l’Initiale, dommage le thé à la menthe n’est pas bon, ces messieurs apprécient le café.

     

    Thé et café

     

    Retour au bercail pour le rituel de fin de semaine…..  Chez Brigitte et Christian.

     

    01 février

     

    Grand ciel bleu et grand soleil ce matin... Une belle journée en perspective....Chers amis lecteurs on vous envoie un peu de soleil pour égayer votre journée. Nous ne sommes pas égoïste...nous partageons !!!

    D'abord ménage !!!!  pendant que nos amis dorment...chut on les entend ronfler H HI !!!

     

    Le pare brise doit être propre...

     

    Un  petit arrêt en ville pour l’achat de pain et d’une bouteille de gaz…D'abord l'attente.... le Mr est au téléphone. il s'excusera... N'oublions pas nous on à l'heure, eux ils ont le temps....

     

    L'attente

     

     Et direction le sud…

    L’océan rageur et tapageur déverse son écume bouillonnante tout le long du littoral.

     

    L'océan écumant 

     

    Les cultures dévalent la pente jusqu’à la plage.

     

    Les cultures 

    Encore des cultures

    Phare de beddouza

     

    A l’approche de Safi c’est une côte à falaise qui se profile à l’horizon.

     

    Côte à falaise

     

    Boudant la route côtière en mauvais état partons en direction de Sebt des Gzoula pour rejoindre la N1. Cettre bourgade est toujours très animée.

     

    Sebt de Gzoula 

    Sebt de Gzoula

     

    La nature est belle, verdoyante, avec les champs fraîchement labourés, elle nous offre un magnifique patchwork, une déclinaison de verts, de beiges et de marrons.

     

    La campagne est très verdoyante cette année

    Un petit village et sa mosquée

    Des couleurs chatoyantes

     

    Il fait beau, mais hélas il y a beaucoup de vent.

    Nous voilà ce soir à Kaouki beach, il devait y avoir un splendide coucher de soleil, l'horizon est encore rougeoyant et étincelant, mais le vent nous a découragés. 

    Ce soir c’est dimanche…. Alors on trinque !!!! Chez nous.

     

    C'est l'heure !!!

     

     

     

    02 février

     

    C’est encore le grand beau temps ce matin mais il fait un vent terrible et pas très chaud, d’ailleurs il nous a bercé toute la nuit.

     

    L'entrée du camping 

    Marabout de Sidi Kaouki 

     

    Notre route se dandine au milieu des arganiers et en bordure de l’océan jusqu’à la nationale 1. 

     

    Océan et arganiers 

    Vendeurs de miel et d'huile d'argan 

     

    Celle-ci est en assez bon état, parfois un peu « Orangina ». Les amandiers sont en fleurs et mêlent leur belle robe rose bonbon au feuillage argenté des oliviers.

    Après Onara nous bifurquerons sur une toute petite route pour descendre rapidement vers l’océan à la pointe d’Imsousane.

    Petite route étroite où il est parfois difficile de se croiser, cependant très peu de circulation, mais la vue est splendide et parfois plongeante

    .

    vue plongeante sur la côte 

    quelques falaises

     

    Nous prendrons un jeune homme qui faisait du stop jusqu’au village, il semble ravit car peu de véhicule, mais difficile de communiquer, il ne parlait pas très bien en français et nous encore moins en arabe.

    Les chèvres perchées sur les arganiers se laisseront prendre en photo, le berger aura sa petite récompense.

     

    Elles semblaient nous attendre !!!

     

    Ce petit port mérite un détour, il est agréable de s’y promener, surtout que nos amis ne connaissaient pas.

     

    La côte 

      

    Au port

      

      

    Le port dans son ensemble

     

    Nous mangerons  « marbré et daurade grillés » face au port au restau :

     

    Au restaurant 

    Marbré

    Daurade, difficile à différencier...

     

    Un petit intermède pour certains…leurs petits yeux se fermeront tout seul…. Pour une petite sieste bien méritée….

    Un petit arrêt à Tamri juste pour acheter des bananes.

     

    Les vendeurs de bananes font légion dans le village

     

    En route pour Terre D’océan où nous retrouverons avec beaucoup de plaisir Manu et Francis mais aussi nos amis Michel, Odile, Chantal, Christian et François. Ce soir n'avons pas vu Martine mais ce n'est que partie remise.

    Retrouvailles autour d’un apéro chez Odile, nous avons bien papoté et bien rit. Une soirée bien détendue qui c’est un peu éternisée pour notre plus grand plaisir.

    Demain sera un grand jour... Je ne vous en dis pas plus.

    « Premiers pas au MarocQuelques jours à Agadir »

  • Commentaires

    9
    Mardi 3 Février 2015 à 22:13

    Bonsoir Daronne,

    Non toujours pas vu tes voisins... il est vrai que l'on ne cherche pas mais si on voit un 89 on demandera.

    On t'envoie le soleil. Ici grand beau.
    Grosses bises

    Huguette

    8
    Mardi 3 Février 2015 à 22:04

    coucou c'est moi

    Alors toujours pas trouvé mes voisins? MDR

    les mosquées sont  bien plus belles que dans ma ville malgré qu'il y en à 3

    Bonne continuation à vous

     gros bisous de daronne

    7
    barbel
    Mardi 3 Février 2015 à 09:34

    Bonjour,

    Que les photos sont belles ! !  c'est beaucoup plus lumineux que chez nous, ça fait plaisir à voir.

    Bonne suite et gros bisous

     

    6
    Dimanche 1er Février 2015 à 23:33

    Bonsoir Daniel,

    Merci pour ce lien, je vais aller voir, pas encore eu le temps. Aujourd'hui beaucoup de vent, demin Agadir parait qu'il fait un temps superbe.
    Amicalement.
    Huguette

    5
    Berjalien
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 13:50

    https://terriermichel.wordpress.com/2015/01/30/les-envahisseurs-sont-de-retour/

    Bonjour pour vous le beau temps nous humide ,je vous mets le lien de Michel décidément les mauvaises habitudes perdurent sur ces lieux pour quelques dhr économisés.Albert ne va pas tardé à posté sur son blog;Bonne continuation

    Amicalement  Daniel

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 21:37

    Bonsoir Ghyslain,

    Comment un rythme soutenu.... On est cool. Le soleil est revenu il a fait très bon. Un vrai plaisir de revisiter El Jadida et de le faire connaitre à nos amis.

    Je t'envoi du soleil. Pas d'ô ici !!!

    Bises
    Huguette

    3
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 16:46

    Bonjour,

    Ici en Touraine c'est de l'ô, de l'ô, de l'ô cry

    Même si vous n'avez pas de soleil aujourd'hui c'est toujours mieux.

    Bon courage, car il en faut pour supporter le rythme soutenu que vous vous imposez smile

    Amicalement,

    ghyslaine

    2
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 23:08

    Bonsoir Boutondor,

    Merci beaucoup. Bonne soirée.

    Amicalement.
    Huguette

    1
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 20:38

    Bonne route et bon voyage

    Amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :