• De Mohamédia à Oualidia

    15 Janvier

     

    Il fait beau encore ce matin, nous empruntons l'autoroute pour éviter Casablanca dès lors une douce brume envahit l'atmosphère, le soleil ne reviendra que plus tard.

    L'autoroute pavoise, les drapeaux volent au vent sans doute que le roi va passer dans le coin.

     

    Azemmour et le pont sur l'oum er rabia

     

    Un arrêt à Azemmour où il y a le marché, beaucoup de monde, une foule multicolore, des voitures des charrettes, des carrioles....nous avons du mal à nous frayer un passage.

     

    Au souk

    au souk

      

     Clic pour voir notre itinéraire

      

    Nous stationnons enfin et prenons notre repas. 

    Azemmour se situe sur la rive gauche de l'Oum er-Rabia.  S'en suit un grande balade dans la médina d'Azemmour, Azemmour, située sur la rive gauche de l'oum er Rabia, ce fleuve qui semble tranquille.

    Cette médina tranquille chargée d'histoire et de grandeur reflète la grandeur d'un passé glorieux avec ses remparts restaurés, ses portes, son mellah qui conserve encore sa modeste synagogue .

     

    Les remparts d'Azemmour

      

     

      

    Un Monsieur nous accoste gentiment, nous parle de sa ville, nous amène chez Saïd le boulanger dans sa modeste boulangerie obscure.

     

    Chez Saïd

    Chez Saïd

    Chez Saïd

    Avec Mohamed

     

    puis au mellah où effectivement la synagogue présente des inscriptions en hébreux.

     

     

     

    Passage sous voûte

    Le mellah

    La modeste synagogue

    AetStreet

     

    De la plateforme on domine l'oued et la promenade carrelée qui le borde.

     

    Depuis la plateforme, vue sur l'oued

    Avec Mohamed

     

    Au retour il nous conduit dans sa modeste échoppe de tisserand et nous fait voir son travail et son métier à tisser, il n'insistera d'ailleurs pas quand il voit que nous ne sommes pas acheteur. Par contre il figure dans le livre du routard de 2013, preuve à l'appui. Mohamed Janeti est un personnage attachant.

     

    Voilà son échoppe et son métier à tisser

     

     

    On se perdra dans ces petites rues étroites aux maisons blanchies à la chaux, parfois avec de belles portes surmontées de l'étoile de David, à l'ambiance typique des médinas d'antan. on flâneras au bord de l'oued et regagnerons ensuite nos maisons roulantes.

     

    Une ruelles

    Une belle porte

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    AetSreet

    En flânant sur le quai 

     

    La route est un difficile, souvent "oragnina".... heureusement la déviation par Sidi Bouzid, et Moulay Abdalah nous évite un pire morceau. Mais la suite n'est tout de même pas au top. Nous nous arrêterons vers les laveurs de carottes, nous discuterons avec eux. Ils nous donnerons deux sacs de carottes et n'accepterons rien en échange, même en insistant lourdement.

     

    Lavage des carottes

    Ils posent pour nous. merci Messieurs

     

      

     

    Arrêt Oualidia sur le parking de la lagune.

     

    Deux jours à Oualidia

    Ce matin encore grand soleil, un peu de vent qui rafraîchi l’atmosphère, mais il semble se calmer...

    Une petite balade au village pour quelques achats  et admirer encore une fois cette magnifique lagune qui se vide ou se rempli au gré des marées.

     

    La lagune

     Bonjour ou Bonsoir

    Plus on monte plus elle est belle

    On ne se lasse pas....

     

    Les commerçants sont super sympa et l'on peut faire plein de photos.

     

    "Notre" petite épicier

    Le vendeur d'olives et de vollailles

     

     De bonnes odeurs s'échappent des tajines..Mima miam.....ils ne sont pas prêts.

     

    De douces effluves s'échappent

     

    Voilà le marchand d’œufs avec sa carriole ou bien de volaille bien vivantes cette fois, ce coq n'a  vraisemblablement pas envie de finir rôti !!!!

     

    Qui veut des œufs  ??

    Il voudrait bien se sauver....mais il a le fil à la patte

     

    Une petite dernière du haut....

     

     

    L'heure tourne....nous allons manger à l'Araignée Gourmande, notre table est réservée, au fond à l'abri et avec la vue.

     

    Vous l'avez tous reconnue

     

    Nous sommes, comme chaque fois, super bien accueillis d'abord par le patron puis par les serveurs. Pour nous, comme pour Jean, nous ne changeons pas nos habitudes : araignée. paulette prendra un menu. Petite salade de bienvenue pour tous, avec notre apéro.

     

    Petite entrée pour tous

     

    Paulette aura son entrée et ses fruits de mer, puis palourdes pour tous.

     

    Pour Paulette

     

    Nous bien entendu notre araignée et qu'elle araignée !!

     

    Une araignée, bien entendu

    Miam c'est bon,

     

    Paulette sa friture suivie de sa paella.

     

    La friture

    La paella

     

    Tarte aux pommes et orange pour ces Messieurs gourmands.  Quant à nous , nous sommes raisonnables. Le tout arrosé d'un Gerouane gris.

    Une petite balade digestive s'impose, le ciel se charge, quatre gouttes tombent, le vent se lève. Nous marchons jusqu'à la plage et rentrons par la lagune qui se vide.

     

    En balade

    Quelques belles gerbes

    Les barques toujours amarrées

    Elle profite des courants

     

    Peu de temps après le soleil brille à nouveau de mille feux et dans ce ciel bleu quelques nuages inoffensifs s'éparpillent.

    Encore une journée bien remplie, une journée, qui, comme les autres passe très rapidement.

    Demain nous restons encore dans ce lieu enchanteur et nous changerons de menu. Chut !!! je ne vous dis rien..... A demain chers lecteurs.

     

    Un ciel mi figue mi raisin....des nuages qui se promènent...quatre gouttes qui n'ont même pas mouillé le sol. Il ne fait pas chaud, un peu de vent ...par moment il nous transperce. Cela ne nous empêche pas de faire une belle marche vers la ville côté sud pour revenir en longeant encore cette lagune qui nous fascine. 

     

    Notre srarionnement

    Oualidia et ses marais

    Une montée tranquille

    Un drôle de bâtiment.

     

    Quelques courses et nous voilà chez nous.

     

     ...

    De beaux légumes

     

    A l'heure dite Bachir est là avec son couscous et quel couscous. Voilà un plat pour deux.

     

    Bachir le livreur

    Le couscous pour deux

     

    Un peu de repos pour digérer, une petite bronzette 

     

    Il fait si bon

      

    et nous repartons vers le nord passons par la petite mosquée et les ruines qui la jouxtent d'où on a une superbe vue.

     

     Bonjour ou Bonsoir

     Bonjour ou Bonsoir

    La vue est magnifique

     

    Nous langeons toujours cette belle lagune, à marée basse qui comme un serpent de faufile dans les terres.

     

    La lagune au sud d'Oualidia

    Au niveau de l'Ostrean

    Les parcs à huîtres

     

    Il fait chaud, nous sommes en tee-shirt et l'Ostrean est le bienvenu, nous y siroterons un jus de fruit, ils sont si bon ici.

     

     Clic pour voir notre itinéraire

     

    Retour vers 17h30, toujours un magnifique soleil, nous apprécions encore un jus de fruit ou une bière. le podomètre a encore chauffé ce jour.

     

    « Salam alikoum MarocD'Oualidia à Taghazout »

  • Commentaires

    2
    Bibi
    Mercredi 16 Janvier à 07:11

    Coucou Huguette et Paul

    Belles rencontres mais il y en aura encore bien d'autres !!

    A OUALIDIA ... 

    Je sais Huguette que j'aurai une petite part dans ton assiette ce midi à l'araignée gourmande, quelque soit ton choix !!!!

    Bonne continuation

    Bizz de Bibi

      • Mercredi 16 Janvier à 11:44

        Coucou Bibi,

        je te garderai une petite part d'araignée, on adore.

        il fait beau, un peu de vent mais il se pose.

        Bientôt les photos de la lagune elle est toujours aussi belle.

        isous

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :