• De Taliouine àTaroudant

     

     

    16 Février

    Encore une endroit que nous quittons à regret, nous laissons une famille très attachante. Partons pour d'autres lieux, d'autres paysages, d'autres rencontres....Sous le soleil et un ciel d'azur.

    Taliouine s'éveille tout doucement.... peu de monde dans les rues ce matin. Nous filons en direction de Tata en passant par Igherm. 

    Nous quittons Taliouine

    Nous suivons l'oued doté d'une belle frange verte qui se dandine près de lui même s'il est à sec en ce moment. Les amandiers ont troqué leur robe printanière blanche ou rose contre une verte.

    La frange verte apparaît

     Des villages riants s'animent.....à pied, à vélo ou sur un âne tout le monde se déplace... Même si pour nous les températures sont très agréables, c'est encore l'hiver et les anciens sont encapuchonné dans leur burnous en laine.

    Chacun son moyen de locomotion

    Des villages, toujours des villages, posés là parfois comme par enchantement. Les oiseaux volettent, les femmes sont au champs ou ramassent brindilles et bois sans doute pour faire bouillir la marmite.

    L'écharpe verte se détricote...et laisse la place aux collines aux plissements généreux et de diverses couleurs.

    Nous roulons aux environs de 1250m, les inondations ont partiellement détruis les ponts, voilà déjà plusieurs années et ils ne sont pas refaits. Donc de petites déviations sont mise en place réduisant considérablement notre vitesse, nous en avons compté 6. Les radiers sont nombreux, pas toujours en état, donc encore une fois il faut rouler doucement et prudemment.

    Voilà un court passage un peu délicat

    En voici un autre

    Nous amorçons enfin la montée, les villages aux maisons carrées, en pisé se confondent avec l'environnement, nombreuses améliorations avec des maisons plus modernes aux couleurs chatoyantes.

    Toujours beaucoup d'enfants sur la route et même des tout petits, nos chauffeurs redoublent de vigilance. La route est alors chaotique et devient vraiment " orangina" jusqu'à Tadart. 

    Les paysages sont fabuleux des montagnes plissées et colorées et des amandiers en fleurs bordent notre route. Arrivée à Igherm nous boudons la Nle 7 et obliquons à gauche sur la 1805. On Monsieur vient nous dire qu'il y a beaucoup de virages qu'il vaut mieux prendre l'autre mais nous continuons comme prévu.

     amandiers en fleurs

    Arrivée à Tadart

    Encore un petit village

    Nous trouvons enfin notre salle à manger....Arrêt repas encore une fois au milieu de nulle part. Un petit vent léger souffle faisant chuter la température malgré le doux soleil.

    Vous avez le nom sur le panneau....

    Les paysages deviennent de plus en plus fabuleux, des villages s'accrochent aux flancs des montagnes colorées et plissées.

    Puis de grands canyons aux couleurs foncées apparaissent, notre route se tortille dangereusement, la pente s'accentue, les grands virages en épingle à cheveux se resserrent de plus en plus avant d'arriver dans une vallée luxuriante.

    De Taliouine à

    Nous sommes en admiration devant ces paysages à couper le souffle que nous voyons pour le première fois.

    Nous voilà dans la vallée

    Vallée encadrée de belles montagnes

    La vallée se rétrécie au milieu d'un végétation dense, oliviers et palmiers semblent parfois nous barrer la route, tandis que leurs branches viennent lécher les flancs de nos petits cubes.

    Nous roulons ainsi jusqu'à Tagmoute, qui s'étire dans cette vallée, la rue est parfois étroite, mais nous passons sans le moindre problème. Là nous reconnaissances le lieu, nous y sommes venus plusieurs fois.

    A la sortie de la ville nous prenons une petite route sur notre gauche pour aller voir le grenier Aït Kin, patrimoine culturel berbère, un grenier fort bien entretenu et rénové et encore utilisé, sauvé en 2012 grâce à l'architecte franco marocain Salima Naji.

    A l'entrée du village la poterne collective,  très rare exemple de porte monumentale encore debout (sauvetage financé par les fonds propres de l'architecte, la porte étant condamnée à s'effondrer).

    La porte

     Nous appellerons le gardien qui viendra rapidement avec sa grosse clé nous ouvrir la porte.  Agile comme un cabri il montera sur le sommet à l'aide d'un tronc de palmier dans lequel sont taillé des marches et redescendra aussi vite à l'autre bout. Il nous ouvrira une case du bas, que nous pourrons atteindre afin de voir ce qu'il peut y avoir à l'intérieur.

    La porte du grenier

    Voilà le gardien et sa clé

    Voilà l'intéreur

    De Taliouine à

    Une case

    Me voilà dans une case

    Une partie du contenu de cette case

    Restauration de la kasbah, appelée Dar Mourabitin Chourafates, grâce au soutien apporté par le généreux donateur Robert E. de Bâle. 

    Devant la porte de la casbah

    L'intérieur

      

     Nous pourrons visiter cette maison avec patio et à arcades. Tout à côté se trouve le moulin à huile ainsi qu'une grosse presse.

     Le moulin à huile

    La presse

    AÎt Kin est une toute petite oasis, bordé de plissements magnifiques. La beauté des montagnes environnantes, surnommées ″Fers à repasser, vous transportera dans un autre monde.

    Les nomades ne sont sans doute pas loin

    Encore quelques kms et nous voilà à Tata au camping Palmier qui est bien plein ainsi que l’annexe. Nous voilà donc dans la contre allée, il fera jour demain. Ali nous trouvera sans doute une place, des Italiens sont sur le départ.

    Paul fait le tour du camping et rencontre Chantal et JD ce soir nous ferons donc un petit apéro à six. Nous sommes ravis de les revoir c'était presque inespéré, tant nos circuits divergent.

    Tchin tchin

    Tchin tchin

     

    17 Février

    Une journée cool mais toujours bien occupée, chacun vaque à ses occupations... 

    Vers midi trente nous nous retrouvons devant la "cantine"...Pas de place pour 6 nous décidons de changer de "crèmerie". 

                                           Direction la rue suivant vers le restaurant El Houda qui est aussi une pizzeria. Les choix seront  divers, 3 pizzas, deux brochettes, un poulet. le tout très bien servi, bien présenté et bon.  Ce fût un bon choix, de plus peu onéreux 80dh par couple avec deux bouteilles d'eau. Inutile de cuisiner.

     Pizza keftas

     

    Brochettes

     

      

    Une tablée d'amis

     

    Nous prendrons un café dehors à l'ombre en rentrant, car les rayons nous dardent.....

     Café et petits gâteaux

    Certains bricolent, en effet sommes en panne de pompe à eau, nos voisins et amis nous passent celle qui ont en secours, quelques modifications sont nécessaires. Mais ici on trouve tout ce que l'on veut ou encore des astuces pour se débrouiller...à la marocaine. C'est super.

    Dans  les rue de Tata donc à la recherche de l'objet miracle...

    Concentration d’échoppes

    Il n'a pas la pièce mais la solution;..

    Paulette sacrifie sa tête à la coiffeuse du coin que nous avons eu bien du mal à trouver. Le résultat est pas mal.

    Ce soir nos amis Chantal et JD nous ont invités pour un apéro dînatoire, Jean est resté au camping-car à la diète. Encore de bons moments de convivialité et de papotage.

     

    Ala vôtre

      

     

    18 Février

    Il fait toujours grand beau...les oiseaux chantent...

    Nous allons partir à Tagmout, Jean restera seul au camping-car, il ne semble pas vraiment rétabli....

    Comme prévu nous prenons notre cc et nos amis suivent en scout, Marie et Patrick se sont joint à nous, une belle brochette.

    Nous voyons donc le côté pile de la route d'avant hier.

     Arrivée à Tamgroute

     a Tagmoute

    Beaucoup de monde en ville, nous apprendrons que c'est jour de souk, des dames on revêtu leurs belles robes colorées et leur châles noirs.

    Le Gîte

    Abdellah nous attend  et nous installe sur la terrasse, la table est dressée.

    Quelques déco du plafond.

     

     

     

     

     

      

     

    Nous sommes donc servis comme prévu, deux grands plats de crudités, un grand choix, deux gros tajines, l'un au bœuf, l'autre au mouton, un vrai régal. Deux grandes corbeilles de fruits, petits gâteaux, dattes et cacahuètes servies avec le thé.

    L'entrée

    Le pain de la maison, pain tafernout

    Le tajine, difficile de deviner quel est celui au bœuf et celui au mouton

    Après le passage des "morfalous"...

    Abdellah  sert le thé

    Nos hommes s'amusent..vont ils réussir.... à soulever Paul ???

    Nos amis vont visiter l'agadir de Aït Kin et nous partons faire une petite balade digestive dans le village (nous en avons besoin), prendre quelques photos, enfin nous dégourdir les jambes.

      

    Au retour Abdellah nous montrera le moulin à huile en action.

    Le moulin à huile

     La presse hydraulique

    Un petit arrêt au souk, c'est la fin, les petits vendeurs remballent.

    L'entrée du souk

     Le souk se termine

    Il se restaure...

    Trois jeunes filles très polies nous demandent de voir "l'auto", bien entendu nous acceptons volontiers et les faisons rentrer; Elles semblent très surprise. Elles nous remercient en français. Mais alors une nuée de jeunes filles sortant sans doute de cours arrivent. Impossible alors de satisfaire tout le monde, nous y serions encore...

    C'est le retour...

    Sur le retour

    Nous irons faire un coucou à Nicole et Jean Jacques qui sont à l'annexe, et qui partent demain,  nous louperons Marie et Patrick qui étaient passés nous dire au revoir. Dommage.

    Voilà une nouvelle journée convivialité...je suis obligée de me répéter....comme je les aime....

     

    19 Février

    Une journée cool. Il faut ménager nos chauffeurs et surtout Jean. Donc repos, en effet demain on poursuit vers l'est et après vers le nord. Hélas !!!

    Donc matinée tranquille chacun s'occupe à sa façon....

    L'entrée de l'annexe

    Nous avons encore décidé de manger à "la cantine".... Comme il y a peu de place, je vais réserver pour 6 personnes, nos amis bikers viennent avec nous. Je suis un peu septique.... quant à la réservation. Il a fallu voir trois personnes pour avoir une "oui".... 

    Nous partons donc vers midi du camping pour le "snack Bismillah".

    Oh surprise notre table était réservée. Jugez vous même....

    Poulet frit pour certains, tripes pour d'autres ou encore bœuf en sauce et keftas, lé tout avec des frites ou des beignets de pomme de terre pour la gourmande....hi hi....

     Bœuf en sauce Poulet fritKeftas Tripes

     Avec nos amis

      

    Puis on chercher des graisseurs...ici on trouve tout ce que l'on veut...

    Thé et café au petit bistrot du coin, près de Lahoucine le marchand de beignets.

    Au retour un peu de repos ou peut être une sieste pour certains....en effet la température est adéquate.

    Nous ne nous laissons pas abattre nous partons en ville boire un jus de fruit et attendons patiemment les beignets. Lahoucine arrive à 18h sonnante....mais il a des beignets sans doute à réchauffer...Cela ne nous fait pas envie. Malgré l'heure tardive peu de magasins ouverts...

    En route...

    Suivons les conseil de JD et filons vers "Viandal" et voilà un Monsieur charmant qui nous en prépare trois, Jean n"en veut pas, sous nos yeux. Et en plus accepte la photo.

    Monsieur "Beignet..."

    Miam miam

    Nous cherchons désespéramment des côtes de dromadaire, elles sont introuvables malgré un grand nombre de boucherie où la viande est très belle. Nous achèterons deux côtes de bœuf, soit 830gr pour la modique somme de 50dh soit même pas 4,8 € avec le change actuel qui n'est pas très bon pour nous.

     Une belle petite boucherie et un boucher charmant

    Voilà une journée bien remplie mais reposante.

    Ce soir

     

     

     

    20 Février,

    Départ comme prévu, nous allons saluer nos amis Chantal et JD, puis Ali....Et en route sous une beau soleil et ciel bleu.

    Un arrêt pour vérifier la pressions de pneus et nous filons sur la route 109 noté RN7 sur la Reise , qui est un vrai billard, nouvellement refaite, les bandes blanches ne sont même pas tracées.

    Dés le départ une petite oasis borde notre route, des montagnes aux formes diverses joliment plissées et arides puis des acacias plantés là comme de parasols. Il se font de plus en plus rares et cèdent la place à la rocailles ou rien ne pousse. 

    Des acacias

    Nous voyons dans cette immensité désertique avec une impression d'infini et de solitude. notre route se tortille au gré de ce relief tourmenté aux plissements colorés suivant parfois le cours d'un oued, bien évidemment à sec.

    La petite brèche de Roland Hi Hi

    Puis le le miracle de l'eau, la verdure, des champs cultivés et un beau village qui profite de cette situation qui semblait inespérée.

    Une mini oasis de montagne

    Les maisons se confondent avec la terre

    Que de beaux plissements

    Encore et encore , on ne se lasse pas de ces paysages

    Après Issafen c'est une succession de villages, souvent avec de vielles maisons en ruines pour la plupart qui laissent la place au modernisme et au béton. Tout cela sur fond de Djebel, toujours plissés avec des strates colorées. un plaisir des yeux sans cesse renouvelé.

    De Taliouine àTaroudant

    Une casbah

    Nous arrivons à Igherm et poursuivons notre route toujours en direction de Taroudant qui est notre point de chute pour ce soir. Nous trouvons, non sans mal, une salle à manger convenable.

    Un plateau où les amandiers sont en fleurs.

    La route est encore en bon état et le sera jusqu'à notre arrivée, les paysages différents, agréables mais moins attrayants que la première partie qui était de toute beauté.

    Ces dames ou demoiselles sont sur les arganiers...

    Toujours plus haut

    Arrivée à Taroudant...

    Taroudant

    Les remparts de Taroudant

    Nous nous installons pour la nuit sur l'aire de Service vers bab khémis.

    Il est encore bonne heure, nous irons donc faire un tour en ville, ville toujours aussi agréable et vivante. Un petit tour au souk ou le vendeur d'huile d'argan nous fera son petit numéro, ventera ses mérites qu'il nous fait tester...Pas de problème, même si nous n'achetons, il restera très courtois.

    Nous avons aussi trouvé "notre" marchand de beignets et celui des bons jus de fruits que nous délectons.

    De bons jus de fruits

    De Taliouine àTaroudant

    Cacahuètes grillées

    Retour à l'aire dont nous faisons le tour, espérant retrouver Martine et Henry. Il n'en sera rien.

    « Du Serdrar à TaliouineDe Taroudant à Tanger Med »

  • Commentaires

    19
    Vendredi 21 Février à 00:13

    Encore une route magnifique. La nature est vraiment belle. Bons beignets les gourmands. Bises

      • Vendredi 21 Février à 08:47

        Bonjour,

        Oui Claudine, nous y sommes déjà passés une fois, mais celle ci ne nous est donc pas familière. Mis on ne se lasse pas des beaux paysages.

        Bonne journée.
        Bises.

        Huguette

    18
    Mercredi 19 Février à 22:06

    Merci

    17
    claudefrch
    Mercredi 19 Février à 21:50

    Coucou, bonsoir, comme aller à la cantine à Tata, je n'ai jamais trouvé ?

    Merci d'avance

      • Mercredi 19 Février à 22:02

        Coucou Claude,

        Quand tu es dans la rue principale sur ta gauche si tu viens de Icht tu as le camping municipal et plus loin le camping palmier.

        Avant d'arriver au Municipal, sur ta droite, face au restaurant et hôtel Sahara tu a une rue. Tu la suis jusqu'au fond et à ta gauche tu as "Snack Bismilah", c'est là. Nous avons mangé à deux, juste un plat que tu as vu, pour 50€ avec pourboire.

        Par contre tu peux commander la veille des tajines ou couscous c'est un peu plus cher mais très bon et si tu as des restes ils te donnent une boîte pour emporter ou alors tu en amènes une.

        Je vais rajouter la photo du restau sur le blog

        J'espère que tu trouveras.

        Bises à toute la tribu.
        Huguette

    16
    guytou74
    Mercredi 19 Février à 18:35

    Pas une ville, pas un village au Maroc où tu ne connais pas quelqu'un; c'est terrible, les images toujours de la même qualité, nous aimerions bien être avec vous. J'espère que les soucis de Jean ne sont pas trop graves...

    Bonne continuation et soyez prudent.

    Bises à tous,

    Guy 

      • Mercredi 19 Février à 19:34

        Bonjour Guy,

        Là tu exagères, je ne connais pas tant de monde que tu veux bien le dire. Oui les photos pas toujours terribles surtout qu'il faut les réduites pour le bloc.

        Jean va mieux, Demain on roule vers Taroudant. çà sent la remontée.

        On est prudent, pas de souci, mais on n'est à l'abri de rien.

        Bises à vous deux de nous tous.

        Bon courage pour demain.


        Huguette

    15
    la grenouille
    Mercredi 19 Février à 09:23

    Bonjour

    Magnifique itinéraire plein de découvertes aussi bien géographiques que rencontres locales. Les photos parlent d'elles même. Il manque juste les parfums et la voix !

    Bonne continuation et merci de ce partage.

    Amicalement

    Sylvaine, la grenouille

      • Mercredi 19 Février à 09:34

        Bonjour Sylviane,

        Merci pour ton message. Effectivement les bonnes effluves n'arrivent pas jusqu'à toi. Dommage, en effet c'était très bon et en charmante compagnie c'est encore mieux.

        On ne se connaît pas et on espère faire votre connaissance, je n'ai que des éloges de vous. Claudine m'a parlé que vous étiez pas très loin et que c'était plus facile de vous rencontrer que nous qui sommes bien à l'est.

        Bonne journée et bon séjour au Maroc.

        Amicalement. Huguette

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Mardi 18 Février à 10:21

    Quelle belle route... Mais les ravins... Br.... Pas au programme cette année, par contre l'agadir de Tagmoute oui. Nous irons à partir de Tata, car, malheureusement le camping de ce village est fermé, info récente du forum. 

    Bonne continuation 

    Bises

      • Mardi 18 Février à 18:29

        Bonjour Claudine,

        Ça passe aisément avec un cc il ne faut pas avoir le vertige, en plus très peu de monde. A Tagmout il y a le petit camping au Gîte Tagmout. les petits cc sont dans la cour, les plus gros son sur un grand espace devant, bon il y a la route mais peu passante sans doute.

        Nous y sommes allés manger ce midi avec les copains un  très, très bon repas.

        On a sorti le cc et les amis retrouvés ici nous ont suivi en en scout. L'agadir est superbe nous n'y sommes pas revenus mais les deux couples en scout y sont allé.

        Bonne soirée Bises.

        Huguette

    13
    phidji
    Mardi 18 Février à 05:11

    Coucou les amis 

    Toujours très agréable de vous suivre et vous lire !!!! de belles photos et de beaux récits .

    Ca donne envie de vous suivre ou vous accompagner dans vos voyages .

    Je vous suis comme tous les ans avec grand plaisir ..

    Bonne continuation et faites nous encore voyager 

    Gros bisous a vous deux ainsi qu'a vos amis 

    Sylvie 

     

      • Mardi 18 Février à 08:54

        bonjour Sylvie,

        Merci pour ton mess et merci de nous suivre. Ravie de te faire voyager virtuellement.

        Ton tour viedra, juste un peu de patience.

        Bonne journée et grosses bises

    12
    Lundi 17 Février à 23:11

    J'adore la façon que tu nous conte ton séjour, c'est joliment bien dit (ou écrit), nous sommes presque avec vous , super, bise JL

      • Lundi 17 Février à 23:35

        Bonsoir,

        Merci Jean Louis pour ce gentil message et suis ravie de vous faire presque voyager avec nous.

        Et merci aussi de nous suivre fidèlement dans nos péripéties, mais il y a aussi des jours où je n'ai presque rien à dire, des jours cool, mais bien occupés tout de même et des journées convivialités qui font chaud au cœur.

        Bises.
        Huguette

    11
    natounet69
    Lundi 17 Février à 08:57

    Bonjour, 

    Merci de l’info concernant les ponts non recontruits. Nous y sommes passés en 2016  et c’était déjà comme ça...Bof, ça ne va pas nous arrêter !

    La route Irghem - Tata que vous avez prise mérite en effet ke détour. Nous l’avons faite en voiture il y a bien longtemps et sommes ravis de savoir grâce à vous qu’on peut la faire en CC encore aujourd’hui. A Tleta de Tagmoute, ne pas hésiter une autre fois à vous arrêter à l’auberge pour déjeuner ou dîner. L’accueil est très sympathique et encore très authentique. Les femmes ont une toute petite boutique où elles vendent un petite excellent et d’autres produits de leur confection. 
    Bonne journée à Tata.... 

      • Lundi 17 Février à 20:55

        Bonjour Annie et Jean Paul,

        Nous avons trouvé cette en mauvais état , en fait en 2016 avons du rebrousser chemin à cause des travaux de déblaiement. Mais là en roulant doucement sommes passés sans problèmes.

        Par contre l'autre partie est superbe tant au point de vue goudron que paysages.

        Oui le Gîte Tagmout nous connaissons et de plus nous y allons manger demain avec des amis. Nous avons réservé. Nous y avons aussi mangé en 2016 avec des amis et Karim nous a conduit au grenier de Aït Kin, la route n'était alors pas possible en cc.

        Nous y sommes donc passés hier pour le faire connaître à nos amis.

        Bonne soirée.

        Bises

        Huguette

    10
    Bibi
    Lundi 17 Février à 07:02
    Quelle route!!! mais vous vivez de merveilleux moments.
    C'est SUPER..
    Bon séjour à TATA.
    Bizz de Bibi
      • Lundi 17 Février à 20:50

        Bonsoir Bibi,

        Effectivement nous faisons encore un super Maroc et de nombreuses découvertes.

        Mais le temps passe vite, trop vite et il va falloir penser à remonter.

        Bises à tous les dix.
        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :