• De Tiznit à La lagune de Naïla

     

    11 avril

      

    Ce matin la brume tarde à se lever et nous suit en direction d’Aglou…le soleil tente de percer sans y parvenir.

    Déviation dès la sortie de Tiznit, cette route traverse de petits villages avant d’atteindre la nationale.

    Aglou s’agrandit et devient une belle petite cité balnéaire aux nombreux récifs à fleur d’eau.

    Nous longeons l’océan rugissant, frangé d’écume, des constructions plus ou moins anarchiques à droite et des collines rouges où l’euphorbe semble s’y plaire à gauche. 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à 

     

    De nombreuses fleurs blanches, jaunes ou violettes jonchent les bas côtés de la route tandis que quelques palmiers esseulés trônent entre collines et côte. 

     

    De Tiznit à 

     

    Arrêt café au petit port de sidi Bou Ifedail, battu par les vagues. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    La route est refaite, nos maisons à roulettes apprécient ainsi que nos oreilles.

    Tout de blanc vêtu, posé sur la falaise, Mirleft est une agréable petite ville, à l’entrée, l’oued devient une belle frange verte, minutieusement cultivée. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    La brume persiste toujours et ne semble pas vouloir disparaitre, une brise légère rafraichit l’atmosphère. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Toujours aux champs, cette femme a la chance d'avoir un âne... 

     

    De Tiznit à 

     

    Arrivé à la plage El Ghézira où nous nous garons dans un petit parking sur la route bordant les nouvelles constructions qui semblent, hélas, plutôt un chantier abandonné. Toujours pas de soleil et toujours cette brume...

    Nous empruntons la piste et du haut de la petite plateforme où stationnent de nombreux camping-cars nous dominons l’océan ponctué de nombreux ilots rocheux battus par la marée montante. 

     

    De Tiznit à 

     

    Après avoir commandé notre repas à l’Auberge Beach, le choix semble difficile... 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à 

     

    nous irons faire un tour vers les magnifiques arches naturelles. Nous n’aurons pas le plaisir d’accéder à toutes car la marée montante nous inquiète et la luminosité n'est pas au top...… 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

     Voilà comment vous auriez pu voir les arches, sans la brume et à marée basse (photo de nos amis Mireille et Michel)

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Le décor durant le repas...

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à 

     

    Nous retrouverons Mireille et Michel qui viendront prendre le café avec nous. Le service est un peu long mais le tajine de poulet aux citons confits était très bon. 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    En route pour Sidi Ifni où nous installerons au camping du même nom, camping entouré de grandes murailles protectrices lorsque le vent souffle. Il y a encore pas mal de monde. Le camping s’est agrandi de nouveaux sanitaires très propres ont vu le jour.

     

    De Tiznit à

     

    Un tour en ville : Sidi Ifni charmante ville côtière aux forts relents de colonisation espagnole qui a conservé quelques beaux bâtiments de son passé, bâtiments en blanc et bleu et une ambiance paisible. Cette ville sait se montrer discrète, voire secrète. C'est aussi un grand port. Nous ne manquerons pas de nous arrêter à notre pâtisserie favorite.. 

     

    De Tiznit à 

     

    Mireille et Michel nous ont rejoint... mais nos routes vont se séparer demain. paut être les retrouverons nous encore... Inch Allah.

    Nous serons encore là demain et puis notre itinéraire va changer, une nouvelle route est prévue...Maryse et Raymond, que nous allons retrouver sous peu, viennent de nous préciser son existence.... Je vous tiendrai au courant lorsque nous l'aurons parcourue. 

     

    12 avril 

     

    Le temps n’est décidément pas au top, une légère brume nous envahit… et le soleil sera encore aux abonnés absent toute la journée, bouderait-il notre présence ? 

    Encore une matinée cool,  ce n’est qu’après le café que nous irons faire un tour en ville, et oui il faut monter là haut sur la colline… Impossible d’avoir de l’argent à une « tirette » elles refusent délibérément nos cartes… Nous verrons cela ailleurs, demain, il sera encore temps….

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Et oui une voiture d'une gazelle Marocaine ou d'une participante à Argan Trophy ??

     

    De Tiznit à

     

    Les gourmands se précipiteront encore une fois à la pâtisserie, devinez combien nous étions ? Et bien six. Hi hi!!!! 

    Redescente le long de la falaise qui surplombe l’océan .

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Je n’ai pas envie de cuisiner nous irons donc au restau, presque le premier … au Suerto Loca. Simple mais pas mal, nous nous laisserons tenter par une paëlla aux fruits de mer, nous ne le regretterons pas.

     

    De Tiznit à 

     

    L’après midi sera aussi tranquille que la matinée, et oui il est des jours ainsi…. C’est aussi cela la vie de retraités camping-caristes. 

    Nous voulions aller sur la plage, mais cette brise marine nous découragera nous flânerons donc encore une fois en ville, avant de regagner nos petits cubes blancs.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    13 avril

     

    La brume est encore là ce matin, décidément elle a du mal à nous lâcher. Nous décidons donc de rejoindre Guelmin par le chemin des écoliers.  Partons en direction du Port de sidi Ifni et prenons la première à gauche route qui sinue au milieu de collines plantées d’immenses euphorbes et de cactus et suit d’assez loin la côte.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Là au milieu de nulle part, des ânes, des vaches, quelques maigres troupeaux de moutons ou de chèvres, des maisons dispersées. Mon dieu que la vie doit être rude dans ces lieux isolés et semi désertiques.

    Toujours cette brume qui nous enveloppe délicatement et bleuit l’horizon.

    Erreur de pilotage, nous surplombons le fameux radier, et en copilote averti nous faisons demi-tour avant de l’atteindre. Vue plongeante sur l’oued.

     

    De Tiznit à

     

    Retour à l’embranchement indiquant fort Bou-jérif, nous poursuivons donc par cette nouvelle route au milieu des collines de terre rouge couvertes de figuiers de barbarie à perte de vue et où se nichent de nombreux petits villages aux maisons basses en pisé.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    Rejoindrons ainsi la nationale 12 un peu avant Guelmim.  

     

    De Tiznit à 

     

    Arrêt à l’entrée de la ville pour achat d’une bouteille de gaz, du butane bien entendu mais seulement pour 4€. Qui dit mieux ?

    Un artisan mécanicien. 

     

    De Tiznit à 

     

    A la sortie de la ville encore beaucoup de mouvement, c’est la fin du souk aux chameaux. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Il est un peu tard pour nos arrêter, nous cherchons plutôt une salle à manger, son décor ne sera pas extraordinaire, car en bordure de route.

    Au-delà de la ville l’on s’enfonce dans d’immenses étendues désertiques, de plus en plus arides, un infini de pierres et de sable, dont l’horizon est limité à droite par de petites montagnes et à gauche par le relief tabulaire du Djebel Taîssa. On traverse un seul village à demi abandonné où  l’on peut trouver de l’essence détaxée, bidons et entonnoirs fleurissent au bord de la route.

     

    De Tiznit à

     

    Les grandes dunes dominent la vallée du Draa, que l’on franchit sur un pont car il y a de l’eau, mais tout est terne et sans relief tant le ciel est bas et gris.

    Beaucoup de camions lourdement chargés circulent très lentement et nous ralentissent.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    L’arrivée sur Tan Tan est toujours marquée par la gigantesque silhouette en béton de deux dromadaires trônant au milieu du rond-point.  

     

    De Tiznit à 

     

    Les voici en chair et en os... 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Nous traversons la ville avec beaucoup d’attention, surtout à la sortie, au stop où la marée chaussée est souvent là pour nous prendre au piège.

    Après quelques courses à El Ouatia installation au camping des Sables d’or. Apéro chez nous ce soir et oui on est déjà samedi.

     

    De Tiznit à

     

    Nous ne voyons pas passer les journées….

      

     14 avril,

     

    Toujours le même temps, pas un brin de soleil….

    Nos ferons visiter le camping-car, dans un premier temps au petit Idriss de Tanger, en vacances à El Ouatia, un adorable petit garçon, très bien élevé qui parle très très bien le français, puis à sa petite sœur Inas, qui surprise lorsqu’on lui montre la douche s’écrie ‘mais il n’y a pas de savon’. Nous lui ferons alors voir le gel douche. Cela nous a beaucoup fait rire.

    Nous partirons, comme souvent, tardivement après le café et l’achat de pain en ville.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Nous repasserons devant « les sardines », curieuse sculpture qui signale qu’El Ouatia est un port sardinier important. 

     

    De Tiznit à

     

    On est dans le grand sud marocain, les paysages sont de plus en plus désertiques l’on découvre de plus en plus les grands espaces et le plaisir de la liberté, en route pour l’oued Ma Fatma où bivouaquent nos amis pêcheurs Maryse et Raymond.

    Nous côtoyons dès lors souvent de loin l’océan au rivage ourlé de vagues déferlantes, avec quelques bateaux de pêche au large. La côte à falaises se dévoile de temps à autre, sinon l’océan se borne à une ligne bleue qui suit l’horizon.

    L’oued Laagig, nous le voyons pour la première fois en eau. 

     

    De Tiznit à

     

    Chemin faisant le soleil revient pour notre plus grand plaisir.

    L'oued Chébika.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Arrêt au bord de la falaise, là retenue par des pierres une échelle de pêcheurs pend le long de la paroi, permettant ainsi d’atteindre le bas. Mais ou est donc la sécurité ? 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à 

     

    Voilà comment est amarré l'échelle... Je vous laisse imaginer la sécurité... Voici un lien pour plus d'explications ICI

     

    De Tiznit à 

     

    Heureusement il y a le contre poids...

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Les imprudents... 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    Arrivée à l’oued Ma Fatma 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Nous retrouvons donc avec beaucoup de plaisir Maryse et Raymond ainsi que leurs amis pêcheurs, papotages par ci papotages par là. Nous amis sont invités à l’apéro ils prennent congé après nous avoir donné de nombreux filets de courbine ou de loup.. Directement des pêcheurs aux consommateurs. Quel bonheur de déguster ces bons poissons déjà tout prêts. Un grand merci à nos amis. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Encore  un après midi relax, les doigts de pieds en éventail, à regarder les mouettes planer en profitant des courants ou descendre en piquet vers l’oued ou à somnoler au doux soleil. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Une grande balade vers les falaises, nos amis renoncent à la pêche peu propice. 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à 

     

    Nous ferons un grand tour en surplombant cette magnifique côte, qui battue par les vagues, se délite tout doucement, comme un gâteau rongé par les souris.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Le soleil nous à quitté furtivement mais rapidement, la brise souffle rafraichissant considérablement l’atmosphère.

    Ce soir apéro chez nos amis bourguignons.

    Le gardien des lieux passent chercher son dû : 10dh.

     

     

    15 avril,

     

     Le soleil est encore aux abonnés absents ce matin et le ciel fort chargé de nuages. 

    Nos amis pêcheurs reviennent avec un beau loup, mais devinez qui l’a pêche… C’est Maryse et ces Messieurs ne sont pas ravis. Félicitations.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Vous allez voir notre poissonnier de service à l’œuvre, en un rien de temps les filets sont prêts à cuire. Merci les amis.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Vers midi nous prendrons donc l’apéro tous ensemble, mais hélas dans le cc car il ne fait pas très chaud. Bons moments de convivialité et d’échanges.

    Après une petite sieste pour certain c’est une grande balade qui nous attend à Ma Fatma, en compagnie de nos guides : Maryse et Raymond.

    Une petite boucle agréable, même sans soleil, il fait relativement bon. Descendons vers l’oued, 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Chemin faisant... Là esseulée, dans le sable....

     

     

    De Tiznit à

     

    le traversons et ensuite le longeons rive droite avant d’atteindre ma Fatma. La légende dit que Ma Fatma accueillait tous les gens de passage, leur servant à boire et à manger. C’est ainsi que sur sa tombe et seulement sur la sienne, a poussé un arbre qui lui fait de l’ombre. Ce lieu reste un lieu de pèlerinage où l’on vient sacrifier le mouton. Tout autour on peut voir de nombreuses tombes, dont des petites, sans doute des enfants. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Un bâtiment en U avec s’articule autour d’une cour, on peut y voir une cuisine et de nombreux salons où l’on peut sans doute y dormir. 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    Potence où l'on sacrifie le mouton

     

    De Tiznit à

     

    Retour par le bord de l’oued, parfois un peu glissant où le relief caillouteux recèle des pierres rondes taillées comme des meules.

     

    De Tiznit à 

     

    Avec un peu d'imagination, les deux chameaux de Ma Fatma

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    Quelques passages délicats...

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Mais Raymond veille 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Dame araignée tisse tranquillement sa toile

     

    De Tiznit à 

     

    La marée montante ne nous permet plus de traverser l’oued nous emprunterons la route sur quelques centaines de mètres.

    Avant de regagner nos maisons roulantes boirons un thé à la menthe et dégusterons quelques gâteaux.

    Une journée sans soleil mais fort conviviale.

     

    16 Avril

     

    Ce matin le temps n’est encore pas au beau fixe, ciel bas et brume.

    Café et thé avec nos amis Maryse et Raymond accompagné de leurs voisins Nicole et Pierre du
    De Tiznit à La lagune de Naïla

    Finistère. Plus on est de fous plus on rit.

     

    De Tiznit à

     

    On récupère....

     

    De Tiznit à 

     

    Le crocodile fossilisé à Ma Fatma

     

     

    De Tiznit à 

     

    Des roches étranges 

     

    De Tiznit à

     

    Nous poursuivons cette route désespérément plate dans cette immensité aride en suivant d’assez près la côte à falaises, ces falaises rongées par les vagues déferlantes et qui s’effritent lamentablement.

    Il y a tant de brume que parfois ciel et océan se confondent. 

    Traversée de l'oued Waaer

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Cabanes de pêcheurs 

     

    De Tiznit à

     

    Ils ont bien faillit traverser devant nous... 

     

    De Tiznit à 

     

    Arrêt inévitable au trou du diable dont voilà l’explication…. Je vous laisse le soin de déchifer !!! C’est immense trou creusé par l’océan souvent en furie.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Les falaises aux alentours

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Cordon dunaires à notre droite

     

    De Tiznit à 

     

    Arrêt à la boulangerie à l’entré d’Akhfennir, des pains ronds chauds, un délice, puis direction.... à droite .

     

    De Tiznit à

    .

    Installation sur la plateforme à la lagune de Naïla, accueil par la police qui garde les lieux. Nous avons une salle à manger idéale, face à nous cette magnifique lagune qui évolue en fonction de la marée. 

     

    De Tiznit à 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à 

     

    Après midi balade pour tout le monde, les uns au dessus de la lagune, les autres dans les dunes.

    Ces belles dunes ocre nous tendent les bras, c’est avec beaucoup de plaisir que nous foulons ce sable dur, parfois plissé comme une vieille pomme flétrie. Nous montons, descendons tout en admirant la lagune qui se rempli petit à petit à la marée montante.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Des dunes à perte de vue jusqu’à l’océan, là on se sent encore une fois tout petit dans cet univers changeant. Parfois le soleil joue aux ombres chinoises donnant du relief à ces magnifiques dunes. Pas une trace de petits pas ou de petites pattes,  pas la moindre vie cachée ici.

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

      

    Retour par la plage où nos pas laissent d’immenses traces dans ce sable humide. 

     

    De Tiznit à

     

    De Tiznit à

     

    Les habitudes perdurent, thé pour tout le monde à quatre heures.

    Vers 20h, heure locale (22h en France) le gardien vient encaisser notre nuitée, 20Dh,

     

      

     

     

     

     

     

    « HindyDe la Lagune de Naïla à Agadir »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    27
    Dimanche 2 Février 2014 à 18:55

    Bonjour Christiane,

    Pas de souci. Vous bourlinguez partout deux femmes amies c'est super. Courageuse malgré tout.

    Tu verras en arrivant au Maroc, parait qu'il y a des clés plus performantes. Perso depuis 3 ans je ne l'ai ps changée et çà ne va pas mal, bien entendu parfois çà rame.

    Pas jeunettes tu dis nous non plus.....

    Bises et éventuellement au plaisir de se rencontrer.

     

    26
    Bels
    Samedi 1er Février 2014 à 16:44

    Merci pour la réponse concernant la connection internet. Lorsque je dis " loguer " c'est une vieille appelation, cela veut dire tout simplemen " se connecter ". Le PC est sur windows 7

    c'est vrai que nous pouvons nous connecter de temps en temps mais, comme toi certainement, avec queques difficultés.

    C'est très sympa de nous consacrer un peu de ton temps et nous ne manquerons pas de vous suivre avec intérêt et, peut-être, nos routes arriveont à se croiser.

    Je dois te préciser que nous sommes deux dames,Amies depuis plus de 50 ans ( donc pas jeunettes !!!) et nous 'bourlinguons" tous azimuts le nez au vent !! 

    Nous retenons plein de détails de ton compte-rendu et admirons les photos et les risques que vous prenez parfois en groupe, sur des parcours un peu périlleux.

    plein de bonnes choses pour vous, continuez comme ça c'est agréable de vous lire

     

    bisous

     

    Christiane

     

     

     

    25
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 22:06

    Bonsoir Christiane,

    Je te réponds directement par mail.
    Bises

    Huguette

    24
    Bels
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 20:50

    désolée de te déranger encore une fois mais tu vas peut-être nous apporter la réponse au probléme que nous avons : comment fais-tu pour pouvoir correspondre via internet ? Nous avons un PC et une clef wifi achetée chez Maroc Télécom, mais nous avons des difficultés pour nous loguer. Comme tu parais être un " pro " une réponse serait sympa.

    bonne soirée et amicalement  ( quel temps avez-vous ?)

     

    Christiane

    23
    Bels
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 11:36

    C'est de l'express!!! nous venons au Maroc depuis 2007 en camping car et auparavant nous sommes venus par avion hôtels réservés sur des parcours itinérants. Le Maroc est notre drogue !! et surtout c'est très cool et reposant intellectuellement .. on vit tranquillementt sans se poser de problèmes existentiels

    conclusion : la vie est belle parfois .

    bonne continuation et à plus sur ton blog on va uivre votre parcours de près

    cordialement

     

    Christiane

    22
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 10:04

    Bonjour Christiane,

    Quand j'ai la connexion j'essayer de répondre le plus rapidement possible. Je pense que nous serons remontés quand vous descendrez mais peut être nous retrouverons nous ailleurs, car cette année faisons beaucoup d'aller et venus car devons retrouver des amis venus en avion, pour leur faire partager notre vie ici.

    Si tu nous suis sur le blog ce sera peut être l'occasion de se joindre par mail et de faire connaissance. Est-ce votre premier Maroc ?

    Bises également.

     

     

    21
    Bels
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 09:40

    le "e" de rapide est resté dans le pc... sorry !

    20
    Bels
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 09:39

     sympa ta réponse aussi rapid........ belleétape aussi El Ouatia, nou en rêvons déjà et si vous pêtes dans le sud lorsque nous y arriverons, nous pourrons nous faire un petit coucou par mail interposé !!! bonne continuation et vive la vie en calping-car

    bizzz (même si nous ne nous connaissons pas)

    christiane

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 22:47

    Bonsoir Christiane,

    Ravie que mes infos puissent te servir. Nous sommes à El Ouatia ce jour et allons repasser à la lagune de Naïla avec des amis qui ne connaissent pas. Si le temps le permet nous irons même un peu plus bas, jusqu'au camping du Bédouin.

    Tu auras d'autres nouvelles sur la rubrique que je vais créer. "Le Grand sud"

    Bonne préparation et peut être au détour d'un virage.

    Amicalement.

    18
    Bels
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 21:22

    jolies photos et plein  d'infos qui nous intéressent particulièrement car nous partons le 9 février pour ces  régions


    merci et bien cordialement


    CHRISTIANE


     

    17
    Mardi 22 Octobre 2013 à 13:14

    Bonjour Baroud27,

    Merci de ton passage. Mais au fait tu voyages comment ?

    Le Maroc est un de nos coup de coeur, pourla beauté et la diversité de ses paysages, son accueil, pour son soleil et sa vie moins chère.

    Amicalement, bonne journée.
    Huguette

    16
    Mardi 22 Octobre 2013 à 12:20

    bonjour  belles photos qui me rappellent de bon souvenirs  nous avons fait a peu prés le meme parcourt cette année  en partant de tiznit nous sommes descendus jusqu'a tarfaya  bonne journée 

    15
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Mardi 23 Avril 2013 à 21:47

    Bonsoir Brigitte,

    Déjà à Mohamédia... C'était la joie !!!!

    Je viens de rectifier pour les commentaires. Merci.

    La lanterneau est réparé ?

    Sommes encore à Sidi Kaouki et montons doucement. Allons nous voir ? Demain matin je te tel.

    Bises

    14
    brigitte christian Profil de brigitte christian
    Mardi 23 Avril 2013 à 20:12

    Bonsoir Huguette, on ne peut pas mettre de message sur la rubrique "la lagune à Agadir". 

    Vous avez passé une belle soirée avec Fanfan et Albert.

    Nous sommes ce soir à Mohammédia.  Qand nous sommes arrivés, les voisins étaient là...

    bisous et à bientôt

    13
    Berjalien
    Lundi 22 Avril 2013 à 11:37

    Re mon collègue possède une maison à Hauterives,il devait rentrer en france au environ du 20 avril peut etre n'est il plus à Agadir ce jour.

    Bonne jounée

    12
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Lundi 22 Avril 2013 à 09:49

    Bonjour Daniel,

    Oui il fait beau sur Agadir, la chaleur est supportable, l'océan tempère. On va essayer de voir où habite votre collègue, mais on va aller chez Fanfan et Albert en taxi.

    Amicales pensées.

    Huguette

    11
    Berjalien
    Lundi 22 Avril 2013 à 09:39

    Bonjour ,vous ètes sur Agadir,j'espère que le beau temps est avec vous,.Je connais le blog de Fanfan et Albert,tout jeune mariés,je suis un peu leur installation au Maroc.Les années précédentes je parcourais leur blog en camping car .Vous pouvez les saluer de ma part et peut etre un visu sur Agadir,mon collègue établi là bas habite la grande avenue qui monte au quartier Charraf,les premiers batiments en bas a droite près d'une placette ou se situe une pizzéria.Bonne continuation ,demandez leur s'ils connaissent le soufflant .

    Amicalement  Daniel

     

    10
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Vendredi 19 Avril 2013 à 11:04

    Bonjour Daniel,

    On aime beaucoup la Lagune c'est un endroit mgique océan et dunes mais il n'y a pas de services... et sans le groupe il y a pafois manque d'eau ...

    On remonte hélas !!! mais à petits pas car on n'a pas envie de rentrer. Mais il faut bien. On trainera un peu en Espagne.

    Mais pour nous le Maroc ne se limite pas à la côte atlantique bien au contraire, nous préférons l'intérieur, beaucoup plus authentique.

    Amicalement.

    Huguette

    9
    Berjalien
    Vendredi 19 Avril 2013 à 10:47

    Bonjour,la remontée est amorçée ,ici la pluie nous a rattrapé ,grr,la température a chuté aussi vivement le printemps !!!!Je vous ai suivi dans le sud pas mal les falaises,je ne connais pas,pour moi jusqu'a Aglou seulement.

    Bonne continuation

    Amicalement

    8
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Dimanche 14 Avril 2013 à 19:48

    Bonjour,

    Et oui hélas il va bien falloir remonter... Sommes à ma Fatma, avons retrouvé des amis  pêcheurs qui nous ont gentiment fourni du poisson, courbine et loup,  en plus en filet. On  en a même au congel.

    Demain on reste là puis la lagune normalement deux jours et enfin on va remonter...Temps moyen pas très chaud un peu de vent et des nuages

    Je vois que tu revis dans ce camping, c'est super. Cela compense un peu tous vos soucis de voisinage.

    Bonne continuation et grosses bises.

    Huguette

    7
    brigitte christian Profil de brigitte christian
    Dimanche 14 Avril 2013 à 16:06

    Bonjour Huguette,

    Vous descendez bien, mais il faudra penser à remonter un jour......Hier soir, Adil le patron du camping nous à proposé d'aller avec lui et son amie Camille à une fête de son village. En fait il monte une association. Les enfants ont chantés, les femmes  aussi et elles sont venues me chercher pour danser . Nous sommes devenus des ambassadeurs. J'ai même fait un petit discours avec micro stp. Je me sens si bien avec des gens comme ça.

    bises à vous tous 

    6
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Dimanche 14 Avril 2013 à 15:52

    Bonjour,

    Merci Ghyslaine,  bonne traversée. A une prochaine fois, sinon sur le net.

    Sommes à l'ouéd ma Fatma, nous venons de rencontrer des amis pêcheurs et avons mangé du très bon poisson.

    A bientôt .

    Bises.

    Huguette

    5
    Dimanche 14 Avril 2013 à 10:44

    Nous sommes à Martil, nous passerons demain en Espagne.

    Bonne route à Vous. Nous allons continuer de rêver un peu

    Ghyslaine et Jean-Marie

    4
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Vendredi 12 Avril 2013 à 16:29

    Coucou Brigitte,

    Je compatie...ce ne dois pas être agréable, mais tu as quand même de la patience. Je n'en aurai pas eu autant.

    Essaye de t'évader seule ou avec Christian et tes toutous. Je te dis bon courage.

    Bises à tous les deux.

    3
    brigitte christian Profil de brigitte christian
    Vendredi 12 Avril 2013 à 14:40

    Bonjour Huguette,

    Toujours tes beaux récits et superbes photos. Continuer de bien profiter, On vous envie. Ce serai bien si on etait tout seul..... Bisous à vous tous

    2
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Mercredi 10 Avril 2013 à 22:08

    Bonsoir,

    J'espère que vous avez retrouvé votre calme. Je vous comprends,  car beaucup de 4X4 roulent vite et ne descendent que rarement sur le bas côté. Même si ce n'est pas une généralité.

    Vous allez vous ressourcer à la palmeraie et vous allez pourvoir faire des balades avec les toutous. Dès la sortie de la palmeraie tu va pouvoir les lâcher un peu. On peut même voir le lac c'est super.

    Bisous.

    Huguette

    1
    brigitte christian Profil de brigitte christian
    Mercredi 10 Avril 2013 à 21:44

    Coucou Huguette, nous sommes bien arrivés au camping de la palmeraie. Demain, irons à Ouarzazate. La wiffi passe bien, je pourrai lire ton blog . Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :