• Derniers jours

    14 Avril

     

    Ce matin avons beaucoup de mal à nous sortir de sous la couette...

    Le soleil est plus que pâlichon et il y a un peu de vent....Que nous réserve la journée ?

    Nous irons à la banque changer encore quelques Euros, nous voulons profiter de ces derniersLOL

    moments. Le taux a considérablement diminué depuis quelques jours... il n'est plus que de 10,39. il est grand temps de rentrer.

     

     

    Achèterons pain et petite bouteille de gaz.

    Nous sommes confortablement installés et volontairement au soleil car ici à la lagune il ne fait  que rarement très chaud, notre choix s'avère judicieux. Le soleil brille à nouveau pour notre plus grand plaisir.

     

    Voilà le porteur d'eau

    Il lit...

     

    La lagune est toujours aussi belle, les barques des pêcheurs y voguent délicatement.....

     

    lLa lagune à marée haute

     Le petit port de pêche

     

    Encore pas mal de monde au camping, camping agréable où l'on peut choisir sa place, sur des grands espaces libres, ombragés ou pas.

    Il y a aussi les tondeuses naturelles....

     

    Un beau petit troupeau 

     

    Quand à Carla elle se prélasse tantôt au soleil, tantôt à l'ombre.

     

    Là je préfère le soleil ...

    Maintenant je cherche l'ombre...

     

    Repas de midi au soleil que demander de plus.... mais avant il faut le laisser mijoter...

     

    Ils cuisent...les petits pois à 4dh le kg 

      

     

    Un début d'après midi cool, le relax est fort bienvenu, il fait chaud. C 'est très agréable de se prélasser.

    Un petit tour en ville, ville bien tristounette.... les petits vendeurs ne sont plus là sur la place, peu de monde. Mais la vue plongeante sur la lagune est magnifique.

     

    Vue sur la lagune, le petit port et le camping

    La lagune

    Encore la lagune vue du heaut

    La lagune jusqu'à l'océan

     

    Un petit tour au souk, là encore peu de monde. Nous irons donc boire un jus de fruit au Milano et acheter quelques crêpes pour le amateurs.

     

    Au petit souk 

    Les amateurs attendent leurs crêpes

    Nos crêpes préférées cuisent

     

    Retour dans nos petits cubes, en effet le vent s'est levé et il ne fait ps très chaud.

     

    15 Avril

     

    C'est la fin !!!!

      Ce matin le soleil est encore boudeur, mais le vent ne tarde pas à      chasser les nuages laissant briller l'astre divin.

      Ce matin pas envie de grand chose, je traîne.. traîne encore.... Le  vague à l'âme peut être.... Encore un jour de moins....

      Petite sortie pour le pain, les fraises et oui maintenant elles sont    bonnes et peu chères. Hi Hi !!!

     

    Puis nous allons au petit port, bien actifs, des pêcheurs rentrent, de beaux poissons bien frais sont à la vente et encore une fois peu coûteux... nous verrons demain, nous avions les poches vides.

     

    Au port

    Il y a une certaine amination

    Ils rentrent au port

    Lui aussi

     Comme tous les matin l'animation bat son plein

     

    Ce midi, repas en commun avec Brigitte et Christian et oui il faut bien manger la pastilla achetée en commun avant de nous séparer...Et En plus Christian n'aime pas. Nous en aurons plus pour nous. Hi Hi. Merci Christian.

     

    Un petit rosé pamplemousse pour commencer...

    Pastilla salade verte

     

    Après c'est relax obligatoire il faut digérer....

    Les moutons sont toujours là.

     

    Le chef de la bande...

    Les tout petits

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vers 17h nous sortons.....

     

    l'entrée du camping

     

    La lagune n'a jamais été aussi belle et n'a jamais eu tant d'eau.

     

    La lagune est magnifique

     

    Nous irons faire une balade dans le village, jusqu'à la grande place qui domine la plage, de belles maisons s'étalent tout le long de la rue. 

     

    De belles maisons

     

    Cette pancarte nous fait sourire, mais nous ne sommes même pas capable d'en faire autant dans leur langue...

     

      

     

    Mais nous avons fait une découverte, un marchand de beignets. Et devinez au retour.... nous en achetons. Encore une fois pas sucre. Ici il y a toujours une solution. Nous achetons un kg de sucre cristallisé et le tour et joué. Vous verrez la suite en image...

     

    Christian ouvre délkicatement le sac de sucre

    Le verse dans le sac plastique

     

    Secouez moi .... C'est bon !!!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Miam miam ils sont toujours aussi bons

     

     

      

     Nous nous installons à notre bar préféré, le Milano, pour siroté un jus d'orange offert par Christian.

     

    16 Avril

     

    Comme tous les matins le ciel est brumeux et le soleil en demi teinte, mais comme tous les jours, dès la mi matinée, on aura un temps radieux, donc point de souci à se faire. Les oiseaux piaillent, les moutons jouent à la tondeuse, il bon de se relaxer au soleil, ici les jours s'écoulent comme sur du velours....

     

    Ramassage des poubelles au camping

     

    Nous allons aller au souk... Chut !!  je vous raconterai cela ce soir, tous les souks sont différents, bien que l'on y rencontre tout et rien. Mais il y règne toujours une ambiance particulière et l'on aime bien s'en imprégner, surtout que ce sera sans doute la dernière fois de notre séjour et y déambuler en toute quiétude, chinant ici où là. 

    Nous prenons un taxi, 5dh par personne mais à 6, nous paierons donc 30dh et partirons seulement à quatre. Je crois que le chauffeur se nomme "Fangio"...., pas Manuel mais sans doute Mohamed. LOL...

    C'est à très grande vitesse qu'il fait le trajet doublant n'importe comment, sur les lignes continuent mais aussi dans les virages sans visibilité. Bref nous sommes arrivés à bon port.

    Là sous nos yeux un très grand souk, un vrai souk marocain, je crois que nous étions les seuls Européens. Des charrettes, de voitures, des taxis, des carrioles à bras, des tracteurs, tout cela dans un concert étourdissant de klaxon.

     

    Beaucoup de taxis et d’effervescence  

    Les dockers sont aussi là

    Les chartettes aussi

    Rien ne manque même pas le tracteur

    Transport en commun

    le trafic est dense 

     

    Des odeurs, des couleurs, une foule chamarrée qui va qui vient, qui se presse, qui hèle, qui marchande et qui achète. 

     

    La foule

    Trois touristes dans la foule

     

    Ici tout se vend, tout s'achète. Les premiers marchands de chaussures posent pur nous.

     

    Ils ont le sourire cs jeunes vendeurs  

    Lui aussi

     

    Beaucoup de marchandises à même le sol, l'alimentaire, sans aucune hygiène, se mêle aux autres étals. Viande et poissons sont côte à côte et jouxte parfois la bimbeloterie ou les roulements ou encore l'outillage souvent usagé.

     

    Un étal de viande  

    Encore un étal de viande

    La volaille n'st pas en reste   grosses dindes 

      

    Le poisson 

    Christian choisit son drapeau (5dh)

      

     

    Les cordonniers sont là avec leur petit matériel, rapiéçant de vieilles chaussures. 

     

    Que répare t'il ?

     

    Les couturiers font aussi de petites réparations, fermeture éclair surtout, avec leur machine à coudre à pied. Tout ce petit monde accepte de se faire photographier dans la bonne humeur. 

     

    Quel sourire  

    Brigitte achète une fermeture éclair

     

    Certains sont même demandeur et son ravis de se voir sur le petit écran. Ici pas de stress que des sourires, comme ces vendeurs de légumes secs.

     

    Pas stressés du tout

     

    Parfois essuyons quelques refus, nous respectons. Ne ferions nous pas ainsi ?

    Beaucoup de monde, il est parfois difficile de circuler dans les allées étroites, parfois un peu sombres  ou anarchiques, où les porteurs avec leurs carrioles tentent de se frayer un passage. Balek, balek clament-ils pour avoir le champ libre.

    Nous faisons, au fil de nos pérégrinations, quelques derniers achats.

     

    De la salade pour 2dh pièce  

    Encore un achat de salade  

    Derniers jours.

    Des vendeurs heureux

    Ils posent pour nous

     

    Un simple essayage....

     

    Brigitte porte bien le chapeau 

    Les "deux frangines" !!!!

     

    Pèle-mêle quelques photos du souk.

     

    Lui aussi pose pour nous

    Je ne suis pas sure que ces européen soient ravis !!!!!

    Il y a le choix

    On croirait que vous êtes ensemble

     

    Nous reprenons le taxi et nous voilà de retour, nous restons en ville à Moulay, chez notre restaurant préféré, le Milano. Calamars frites pour tout le monde, nous aurons notre petite assiette de lentilles au cumin, que Christian adore !!!! et nos olives. Thé et café. Voilà, pas de vaisselle à faire. C'est super. 

     

    Au Milano 

    Calamars frit pour tous

     

    Un petit repos bien mérité et vers 17 heures nous allons faire un dernier tour en ville. Ce n'est pas innocent..... Nous retrouvons notre petit vendeur de " sfengs", sans doute les derniers. Aussi deux pour les plus gourmands....mais nous avons prévu le sucre dans une poche plastique...

    Secouez moi, secouez moi et le tour est joué, Christian est aux manœuvres... encore un jus d'orange siroté au Milano. Nous avions pris un abonnement... LOL . Mais hélas c'est notre dernier jour ici.

     

    Christian à l'aire interrogateur 1 ou 2 ???    

    Ils sont commandés..Le prix est dégressif !!!

    Secouez moi, secouez moi

     

    Retour dans nos chaumières à roulettes, demain nous reprenons la remontée. Sniff sniff...

     

                              Plus que ....Derniers jours

     

     

    17 Avril

     

    Départ comme prévu vers 10h sous un beau soleil, bien évidemment nous empruntons l'autoroute.

    Les genêts foisonnent sur les bas côtés agitant leurs fleurs d'or au moindre souffle, comme pour nous faire la révérence.

    Dans les champs la cueillette des fraises bat son plein, ces dames sont au boulot, sur la route quelques vendeurs de fraises et d'oranges, ensuite de chapeaux rifains et de babioles....

     

    Vendeurs de fraises et d'oranges.

    les chapeaux rifains 

     

    Pour éviter la mauvaise route nous faisons quelques petits détours,  montons sur Larache puis redescendons sur Ouazanne. 

    Un arrêt prévu pour l'achat d'huile d'olive au camping du Rif chez Moktar et puis la tapenade chez APIA. Nous avons nos habitudes !!!

    Plaines cultivées avec beaucoup de céréales, de champs de fèves se succèdent.

    Un peu avant d'arriver à Ouazanne les collines sont verdoyantes, un vrai patchwork d'une multitude de verts, agrémentés de nombreuses fleurs, des jaunes, des blanches, des rouges et des oranges, les vallons sont peuplés d'arbres fruitiers.

     

    Fèves net céréales se partagent le terrain 

    Des figuiers

    Quel patchwork

     

    Les oliviers font aussi  leur apparition.

     

     Plantation d'oliviers

     

    Ouazanne au sein d'une contrée verdoyante, occupe un site riant et s'étage sur les versants du djebel Bou-Hellal. La ville est très animée, du monde partout dans les rues des va et vient incessants.

     

    Porte ouest de Ouzanne 

     

    La camping

    Installation au Motel Camping du Rif ou Moktar vient nous accueillir, nous précisant que c'est vendredi jour du couscous, couscous royal dit-il. Il ne nous en faut pas plus pour nous décider. Nous irons donc au restaurant..C'est toujours agréable de mettre les pieds sous la table et de se laisser vivre.

    Derrière nous le verger d'orangers, leurs fleurs libèrent une douce senteur qui nous chatouille les narines et nous enivre.

     

    le verger


    Installation, au soleil, près de la piscine. Le repas complet sera servi sans même voir la carte, après les petites olives, d ailleurs très bonnes, harira  et couscous pour tous. Il ne sera pas royal mais excellent tout de même. Fruits et yaourts en dessert, thé à la menthe et café. Jack nous offrira, pour ce repas, un bon vin., puisqu'il était  possible d'apporter sa bouteille. 

     

    A table dans le jardin face à la piscine 

    Notre assiette d'un couscous succulent

    Une belle tablée

    Bien servis

     

    Achat d'huile d'olive bio très bonne, du moins à notre goût, pour 40dh le litre. Cela nous convient très bien.

    Il fait chaud, plus de 28°,  un peu de repos nous permet de digérer....

    Voilà le tour du propriétaire....

     

    L'accueil 

    Les sanitaires et le cabanon

    La piscine

    Le barbecue

    L'hôtel

    Une chambre

    Quelques roses odorantes agrémente les abords de la poiscine

     

    Visite d'Ouazanne :

    Moktar est d'accord pour nous conduire en ville, il nous a trouvé un soit disant jeune pour nous guider. Nous voilà sur place, il est un peu moins jeune que prévu mais bien sympa, on donne ce que l'on veut. On fait confiance, on verra bien.

    Nous passons a porte et pénétrons dans la médina, nous gravissons quelques marches et circulons de venelles en venelles jusqu'au souks, mais nous sommes vendredi et pratiquement tout est fermé. 

     

    La porte de la médina 

    Une belle porte 

     

    Je ne reconnais plus vraiment la médina, je ne la voyais pas verte. Je ne perd pas complètement la tête, en effet elle a été repeinte pour le futur festival qu'il va y avoir dans quelques semaines.

     

    Un  passage sous porche

    Une fontaine

    Encore un porche

    Encore une belle porte

    La petite rue commence à s'animer

    Que d'escaliers !!!

    Encore des escaliers et de plus fort irréguliers

     

    Voilà un artisan au travail qui a accepté que nous prenions une photo.

     

    Il coud 

     

    De passages couverts en venelles nous passerons devant le souk des forgerons, mais personne ne travaillent en ce vendredi après midi,

     

    Un passage couvert

    Vue sur la ville

    Encore des escaliers

    Le souk des forgerons désert

    Quel bric à brac !!!

     

    puis devant la mosquéeS'Mades Zaouïa appelée mosquée verte en raison de la couleur des faïences de son minaret octogonal décoré d'entrelacs.

     

    La mosquée au minaret octogonal

    Mosquée S'Mades ZaouÏä 

     

    Nous déambulerons avec notre guide dans les petites rues

     

    Toujours de petites rue peintes en vert

    Celle ci dénote...

    Il descend les escaliers sans le moindre problème

    Que dire encore de ces escaliers !!!!

    Une envie de pain perdu....

     

    où nous trouverons, à l'odorat, un marchand de beignets (sucrés cette fois). Nous n'en aurons que cinq à se partager. le clown de service joue au petit enfant.....Son voisin porte ls fleurs qu'une jeune fille nous a offert.

     

    Le voilà note clown .... 

    Il amuse tout le monde...

    Le marchand de beignet

    Il n'y en a que cinq !!!! 

     

    Retour par une rue commerçante où se presse une foule intense, nous gratifions notre guide comme il se doit, il semble ravi. 

     

    La foule dans la rue

     

    Moktar est déjà là, dommage nous aurions bien traîné encore un peu en ville et en plus avions le gosier sec....

    Retour dans nos foyers.

     

    18 Avril

     

    Le ciel est au ras des pâquerettes, on ne voit même pas la colline plantée d'oliviers. Sans doute ne veut -il pas que nous regrettions notre départ pour l'Europe ???

    Comme chaque fois que nous passons ici nous avons eu droit à notre pain frais, il suffisait d'aller le chercher, deux petits pains ronds offert, c'est toujours agréable.

    Après quelques kilomètres nous voilà encore arrêtés donc chez APIA chacun achète ses produits, tapenade, miel, huile d'argan, savonnettes ou encore huiles essentielles.

    Le ciel est toujours morose, comme moi.....

     

    Rifaines et rifains rentent des champs 

    Petits marcahnds au bords de la route 

     

    Notre route caracole dans des paysages rifains verdoyants, saute de collines en collines, longe des oueds où cette année, il y a de l'eau, les traverse ou  les surplombe. Tantôt des forets, tantôt des champs cultivés, des paysans labourent leur champs, souvent deux mulets tirent l'araire.

     

    En forêt

    Des champs et des fleurs

    Des genêts aux fleurs d'or

    Pas gêne sur le minaret

     

    Les rifaines ont revêtues leur fouda rayée de blanc et de rouge et son coiffées de leur chapeau traditionnel à pompon. Mais il est vrai qu'aujourd'hui elles n'ont pas à se protéger du soleil. Il ne fera son apparition qu'en fin de matinée à l'approche de Chefchaouen que l'on peu voir depuis notre route. Il ne nous quittera plus de la journée. Mais les sommets du Rif ont tout de même la tête dans les nuages.

     

    Le Rif

    Des fleurs toujours de fleurs 

    Un lac de barrage bien en eau cette année

     

    LA FERMAArrêt Marjane, dernières courses et plein de gaz-oil, avant de nous installer à "'La ferma".

     

    La ferma

    De belles fleurs à la Ferma 

    La Ferma

    L'entrée du bar 

    Devant l'hôtel

    Vers la piescine

    La glycine sur une petite terrasse

    L'entrée du restau côté picine

    Le four à méchoui

    Le bar du restaurant

    La cheminée

    Un salon

     

    Ce soir dernier repas marocain avec nos amis Aveyronnais. Bien entendu Paul est venu nous raconter ses blagues....

     

    Dernier repas marocain 

    Couscous agneau

    Keftas frites

     

     

    19  Avril

    Grand soleil, température douce et pas de vent. C’est l’effervescence…..Pourtant nous sommes en avance notre l’horaire.

    Nous partons 20’ plus tôt…. Tout le monde est prêt.

    Les 21 kilomètres qui nous séparent de la douane se font rapidement, peu ou pas de circulation. 

     

    Mdik

    Un beau parc aquatique

    Comme toujours quelques ciggnes

    Arrivée à la frontière

     

    A l’arrivée encore peu de monde, nous passons les chicanes, mais ne descendons pas du camping-car pour les formalités policières et douanières qui se passent comme un lettre à la poste, en 20’.

    En chef de file nous attendons nos amis sur le premier parking, difficile de se garer ailleurs. De là on embrasse la côte du Maroc jusqu’à Mdiq et la pointe Espagnole du Mont Hacho. Sur ce parking sèchent des poissons fumés, un petit air de Norvège….

    Poisons fumés

    Côté Maroc

    Côté Espagnol

     

    Les douaniers ont visité les camping-cars de nos amis. Nous avons sans doute une meilleure tête qu’eux LOL….

    Les quelques kilomètres restants seront rapidement avalés, notre carte d’embarquement en main, nous nous présentons à la douane portuaire. Petite attente. Ensuite le chien renifleur ne daignera pas s’approcher de notre petit cube.

     

    Ceuta 

    La direction est donnée.... Impossible de se tromper...

    Au port

     

    Et maintenant nous voilà stoppés pour quelques heures, devant cette corde qui de s’ouvre pas… Le prochain départ n’est qu’à 14h30. Nous patientons et prenons notre mal en patience…Mais le cœur n’y est plus !!!!

    Nous prenons notre mal en patience…. L’heure tourne assez rapidement. Vers 14h nous montons dans le ferry en marche arrière.

     

    Après le camion c'est à notre tour

    C'est nous !!!

     

    La traversée sera très rapide 1 heure seulement. Un fois n’est pas coutume je suis montée sur le pont et suis donc restée dehors. Pas de souci c’est exceptionnel !!! Il faut dire que la mer était calme.

     

    A bord

    Les deux" frangines..".

     

     

    A l'intérieur 

    Toujours à l'intérieur

    La côte s'éloigne

    Au revoir le Mroc !!!! A l'an prochain. Inch Allah

    Il a lis le "turbo"    !!!

    Bonjour l'Espagne

    De plus en plus près des côtes espagnoles

    Le rocher apparait

    Le voici ...Bonjour les Anglais !!!

     

    Nous voilà donc sur le parking de « la Factory » à Palmonés et bien entendu tous les magasins sont fermés.

    Mais Brigitte fait son tour de manège.....

     

    Et bien voilà elle conduit le cc.

     

    Nous voilà donc en Europe, Au revoir le Maroc, mais nous reviendrons !!!!

     

    « La remontéeTraversée de l'Espagne »

  • Commentaires

    14
    Lundi 20 Avril 2015 à 23:30

    Bonsoir Francis,

    Merci pour ce gentil message. notre voyage au Maroc à peine terminé nous pensons au prochain. Là nous trainons encore un peu en Espagne. Puis c'est Dax, la cure et après nous allons rentrer rapidement. Arcachon n'est pas au programme pour le moment. une autre fois peut être. J'ajouterai Inch Allah , comme ils disent là bas.

    Amicalement.

    Huguette

    13
    francisa
    Dimanche 19 Avril 2015 à 20:32

    Bonjour à vous 2. Ca y est l'escapade marocaine est terminée!!! J'ai suivi votre périple avec grand intérêt. Comme toujours c'était riche en commentaires et photos. Bravo Huguette. Retour en France pour passer l'été, ou bien d'autres périples sont programmés?

    A bientôt de vous lire, et si vous passer du coté d'Arcachon, n'hésitez pas à me faire signe.

    Francis

    12
    Dimanche 19 Avril 2015 à 08:38

    Bonjour Ghyslaine,

    merci. j'appréhende toujours car j'ai le mal de mer.... Et puis ... Retour !!!!

    Bizzz

    Huguette

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Dimanche 19 Avril 2015 à 07:43

    BONNE TRAVERSEE.

    Ghyslaine

    10
    Vendredi 17 Avril 2015 à 09:43

    Bonjour Christian,

    Très dangereux sur les routes. Mais il faut faire avec.

    Je reconnais que nous avons eu de la chance bien que notre "Fangio"  maîtrisait sa machine. Au retour nous l'avons évité, c'était un peu mieux.

    D'ailleurs ici on évite de rouler la nuit, entre les ânes, les vélos et tous les véhicules non éclairés c'est l'horreur.

    Mais on aime le Maroc et on y revient.

    Bonne journée.
    Bizzz

    Huguette

    9
    Vendredi 17 Avril 2015 à 09:35

    Salut Huguette

    En prenant un taxi ayant pour chauffeur un Fangio qui doublent n'importe comment le retour aurait pu se faire les pieds devant ... Bigre, c'est dangereux par là-bas !

    Bises

    Christian

    8
    Vendredi 17 Avril 2015 à 09:20

    Bonjour Ghyslaine,

    Pas de stock, nous avons aussi sucré beaucoup de fraises....Les vrais fraises de Moulay. LOL

    Bonne journée aussi.
    Bizzzz

    Huguette

    7
    Vendredi 17 Avril 2015 à 09:18

    Bonjour Barbel,

    Non non pas la vieillerie, je n'y crois pas.

    Oui j'ai beaucoup aimé ce vrai souk et j'ai beaucoup aimé me plonger dans cette ambiance marocaine . Mais cela ne peut pas convenir à tout le monde et je respecte.

    C'est surtout Jack qui n'avait pas envie, ce n'est nullement un souci,.mais comme tu dis souvent nous ne sommes pas obligés de faire les mêmes choses, chacun fait e qui lui plait.

    A toute...

    Huguette. 

    6
    Vendredi 17 Avril 2015 à 07:46

    Heureusement que tu as prévu le sucre cette dernière fois, sinon je crois que tu serais partie avec un vrai stock de sucre cristallisé à raison de 1kg à chaque achat de beignets  happy

    Bonne journée

    5
    Vendredi 17 Avril 2015 à 00:50

    coucou,

    En effet un souk SUPER,  comme on les aiment également, mais parfois on n'a pas envie des mêmes choses au même moment, dommage, je pense surtout que c'est la vieillerie qui commence à faire effet.

    GROS BISOUS A DEMAIN

     

     

     

     

     

    4
    Mercredi 15 Avril 2015 à 21:00

    Coucou Sylvie et José,

    Il n'y a pas que le soleil ....LOL La vie est belle ici... Mais il faut bien rentrer.

    Nous allons encore un peu traîner en Espagne et puis partons en cure sur Dax.

    Gros bisous aussi.
    Huguette

    3
    sylvie
    Mercredi 15 Avril 2015 à 19:05

    coucou oui on vous comprend !!!mais il fait beau aussi englasses france he

     

    gros bisous a tous 

     

    sylvie et jose

    2
    Mardi 14 Avril 2015 à 20:06

    Bonsoir Ghyslaine,

    Comme tu dis...nostalgie quand tu nous tiens....

    Mais il faut bien rentrer !!!

    Bises

    Huguette

    1
    Mardi 14 Avril 2015 à 19:01

    Nostalgie, nostalgie frown cry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :