• Des allers retours...

    15 Avril

     

    Une journée de liaison pour rejoindre le camping Hakkou et retrouver nos amis ainsi qu'Ahmad que nous n'avons pas encore vu.Avant Er Rachidia, c'est aussi parfois cela, le Maroc. Des oiseaux multicolores peuvent joncher le sol ou s'accrocher aux épineux, par grand vent ils volent aussi....

     

     

    Un arrêt à Er Rachidia, pour quelques courses, mais aussi pour manger le couscous au restaurant "les Voiles du désert".

     

    Une salle du restaurant.

    Une autre

     

    Confortablement installés sur la terrasse à l'ombre d'un  palmier, nous dégusterons un super couscous accompagné d'un verre de rosé.

     

    Patientons en grignotant les olives

    Le couscous est servi

    Quelle belle assiette

     

    Nous aurons le plaisir de voir François qui nous attend donc pour le 19 afin de voir le Rallye Lybia où court Elisabete Jacinto sur camion.

     

    En route, juste avant Aoufouss

     

    Il ne nous reste que peu de kilomètres pour arriver au camping Hakkou où nous nous installons tranquillement. Nos amis sont là pour nous accueillir, et apéro de bienvenu ce soir. 

    Demain c'est jour de festivité chez Ahmad, il baptise sa petite fille, nous connaitrons le prénom demain.

     

    16 Avril

     

    Levés aux aurores, ou presque...le soleil pointe juste son nez derrière la montagne, nous partons à grands pas pour rejoindre la maison familiale. Nous sommes très honorés par cette demande d'Ahmad d'assister au baptême.

    Nous sommes accueillis chaleureusement dans le grand salon, où comme de coutume nous nous déchaussons avant de rentrer.

    Attendons l’Imam qui vient égorger le mouton.  A son arrivée nous voilà dans la cour au milieu des palmiers, mais le mouton, sentant sans doute sa mort prochaine, regimbe et échappe à Ahmad. C'est alors la course poursuite, l'animal est capturé, plaqué au sol et égorgé, sans le moindre cri. Pas facile à supporter mais les personnes l'entourant nous masquent fort heureusement la scène.

     

    Ahmad semble le tenir...

    Voila c'est terminé....

     

    Sommes seuls européens, un peu désemparés chacun dans un salon. Nous aurons alors le plaisir de voir Hourria avec son bébé, Inas et Youssef.

     

    Voilà Mariem, belle poupée

    Hourria et sa fille

    Ahmad un papa heureux

    Hourria, ses deux filles, sa maman et sa belle maman

     

    La cérémonie de l'immolation marquant le 7ième jour de la naissance et permettant de baptiser le nouveau-né est caractérisée par le rituel du choix du prénom. C'est la petite sœur d'Ahmad soutenue par Youssef son petit neveu qui finalisera le nom : Mariem.

    Nous prendrons donc congé et ne reviendrons sur les lieux que vers 13h mais avec tous les camping-caristes.

    Le rituel ne change pas, les hommes dans un salon, les femmes dans un autre, nous serons avec la maman qui a revêtue une belle robe de cérémonie, mais qui reste à demi allongée sur son lit avec sa belle poupée.

     

    Hourria ses trois enfants et une nièce

     

    Thé, pain, huile d'olive et miel seront alors servis.

     

    Encore dans le petit salon

    Hourria et Inas

    Avec Marie

     

    La foule des invités commencent à arriver, nous voilà donc installés sous la grande tente, assis en ciseau sur des tapis. Que des femmes de tous âges toutes ayant revêtues leurs plus belles robes, le nombre est impressionnant, sans doute plus de 150. D'ailleurs nous sommes habillées avec de magnifiques tenues berbères, mais hélas qui tiennent chaud.

    Séance habillement....

     

    Annie

    Gueguette

    Les trois grâces....et la petite fille de cœur de Marie

    Marie, Ahmid et sa maman

     

    Quant aux hommes nous ne les verrons plus de la soirée. Marie est là, pas très loin de nous, les autres camping-caristes sont installées dans le salon, quelques problèmes pour s’asseoir à même les tapis.

    La musique bat don plein et quelques dames se déhanchent harmonieusement. Marie aussi, elle vient me chercher mais je n'ai pas leur habileté vous vous en doutez, mais je me prête au jeu.

    Le thé nous est servi sur de grands plateaux en argent.

    L'atmosphère est joyeuse mais lourde et très chaude, nous rejoignons, avec Marie, ces dames au salon. Ouf nous respirons et sommes alors assis dans des canapés, nos vieux os nous remercient tout de même.

    C'est encore l'heure du thé et des petits gâteaux que nous savourons.

     

     Avec un brule parfum 

     

    Vers 18h le repas sera donc servi, poulet aux olives et pruneaux avec un peu d'agneau. C'était excellent. Nous mangerons donc à la marocaine, avec les doigts, bien que nous ayons des fourchettes et des couteaux, fruits en dessert.

    Lave main

     

    Mais avant de manger , comme après nous avons pu nous laver les mains avec l' lave mais marocain, fait de deux ustensile qu'une personne nous présente. Imaginez un instant faire cela pour environ 400 convives ou put être plus.

     

    Poulet aux olives et aux pruneaux

    Séance découpage par Mrie

    On mange à la marocaine

    Avec les doigts, comme il se doit

    Avec Marie

    Ahmad et Patrick esquissent quelques pas de danse

    Ahmad et sa fille

    Ahmad et son fils

     

    Vers 19h regagnerons donc nos maisons roulantes, arrêt vers nos amis où nous prendrons un petit apéro en compagnie de Marie et d'Ahmid. Soire agréable et franche rigolade.

    Une journée bien remplie, une journée agréable qu'il faut vivre au moins une fois. Merci Ahmad de nous avoir invités.

    Nous avons eu une pense spéciale en cette belle journée pour Bibi, Micou, Hélène, Michel, Annick et Hervé et sans doute bien d'autres camping-caristes que Ahmad aurait voulu avoir près de lui en ce jour de fête.

     

    17 Avril

     

    Toujours le même beau temps, nous allons pas nous plaindre. un peu de vent ce matin qui rafraîchit l'atmosphère, mais grand ciel bleu et douce chaleur qui s'intensifiera plus tard car le vent a faibli et est pratiquement nul.

    C'est dimanche aussi nous avons décidé, avec les amis,  de mettre les pieds sous la table...Marie et Ahmid nous concoctent une bon repas. Chut vous verrez cela tout à l'heure....

    La matinée se passe tranquillement, thé, papotage, lessive... et apéro. avec les copains....dans le salon....

     

    Apéro au salon

     

    Nous partons par la palmeraie chez Marie et Ahmid qui nous font visiter les lieux, nos amis ne connaissent pas. Ici on peut visiter la cuisine et voir le chef....

     

    Ahmid, chef cuisinier

     

    Il y a un Monsieur qui voudrait bien prendre sa place.... tout au moins il a mis son chapeau....

     

    Dans la cuisine...

     

    Il fait très chaud et nous sommes confortablement installés dans la salle à manger au frais.

    Un beau petit bouquet orne notre table

    Joël, un cc Isérois c'est joint à nous.

     

    Entrée : belle assiette de crudités, 

     

    L'entrée

     

    tanjia

      

    Jarret de veau mijoté à la Marrachi

     

    et fromage frais aux fruits.

     

    Le dessert

     

    Un délice. C'est la première fois que nous mangeons une tanjia, c'est un met succulent. Bravo à Ahmid qui nous a cuisiné ce délicieux plat de Marrakech normalement fait par des hommes.

    Le repas s'éternise volontairement, Marie et Ahmid viennent prendre café et  thé avec nous. Nous discutons, refaisons le monde et rigolons....

     

    Pris sur le vif..effet de surprise !!!

    Ils ont toujours un sourire radieux

     

    Il est 18h quand nous regagnons nos chez nous. Encore des bons moments de convivialité que nous apprécions.

    Le soleil décline et le ciel s’empourpre.... ouf un peu de fraîcheur !!!

     

    Le ciel prend des teintes agréables

     

    Comme tous les soirs, les "petits vieux" attendent la soupe offerte par le camping.... et la dégustent avec délectation.

     

    C'est l'heure de la soupe

     

     

    18 Avril

     

    Ce matin nous ne traînons pas sous la couette... Il faut éliminer !!!! Une petite rando est prévue sur les hauteurs  d'Aouffouss, jusqu'au fort, d'où la vue doit être imprenable. Donc à tout à l'heure...

    La température est douce, le ciel bleu, le soleil éclatant, le vent léger....

    Comme prévu Ahmid vient nous chercher au camping, nos amis suivent en motos évitant ainsi quatre kilomètres de route. 

     

    C'est le départ

    Donc nous sommes 6 courageux...

    Le Ziz qui se faufile dans la palmeraie 

     

    La joyeuse bande grimpe doucement par un grand chemin, un peu caillouteux mais qui présente aucune difficulté. 

     

    Voilà le fort en ruine, sommes encore à ces pieds

    Voilà la vue dès la première petite montée

     

    Nous passons le premier fort en ruines et poursuivons dans une gorges assez profonde, 

     

    Un mur du fort

    Ahmid et Joël montent allègrement

    Un peu plus haut

    Le fort, Aoufouss et la palmeraie du Tafilalet

    De gros rochers nous surplombent ardiment

    Les gorges

    Un palmier solitaire dans cette forge qui se resserre

     

    mais à sec et atteignons ainsi le plateau qui domine une partie de la vallée du Ziz et de large grande écharpe verte du Tafilalet, ainsi que le village d'Aoufouss.

    Les tons beige et ocre de ces collines désertiques se mêlent intimement avec gros cordon vert de la palmeraie, formant ainsi une véritable carte postale. 

     

    La palmeraie du Tafilalet

    Aoufouss et la palmeraie

    La palmeraie et le Ziz

     

    Nous arrivons donc au pied de l'ancienne tour de garde en ruine aussi. Un peu de repos, un peu d'eau et un "grignotage" ne font de mal à personne.

     

    L'ancienne tour de garde

    Une petite pause sur le plateau

     

    La descente se fait aussi tranquillement, nous sommes suivis, alors que nous n’avions vu personne sur le plateau, par un berger et son troupeau, chèvres et cabris dévalent la pente avec une agilité remarquable.

     

    Descente dans le canyon

    toujours dans la descente

    Le berger et ses chèvres

    Il semble nous suivre...et les biquettes aussi mais a vive allure

     

    Un petit arrêt au fort d’où nous surplombons toujours palmeraie et village.

     

    Le fort en ruines

    Patrick et Ahmid

    Des ruines du fort

     

    Arrivée à Aoufouss un camping passe…je crois reconnaitre Claudine (stedaka sur le forum). Quelques signes et le véhicule s’arrête, nous aurons donc le plaisir de faire leur connaissance. Il est toujours agréable de passer du virtuel au réel. Nous devons nous revoir puisque demain serons au même camping. 

    Après midi calme, il faut bien se reposer, surtout qu'il fait très chaud, le vent à complètement déserte les environs...

    Comme tous les soirs, nous aurons notre potage, mais nous avons aussi commandé une Kalia qui sera délicieuse avec en plus salade de tomates en entrée.

     

    La Kalia

     

    Le soleil avait donné rendez-vous à la lune...

     

    La lune d'un côté ...

    Et le coucher du soleil de l'autre

     

    Ce soir c'est la fête au camping, soirée musicale....guitare (grâce à Pierre l'ardéchois et son épouse Martine), djembé et tam-tam avec nos amis marocains.

     

    Pierre à la guitare

    Abdou, un des frères d'Ahamd

      Djembe et tam tam

    Ahmad.

    Soirée camping-caristes...

    Pierre s'est rajouté à la troupe..

     

     

    19 Avril

     

    C'est à regret que nous quittons ce camping où nous nous plaisons beaucoup, mais il faut bien poursuivre notre périple.

    Nous allons seulement à Boudnib en effet espérons voir le Rallye Libya  et notre équipage favori le 506 avec comme conductrice Elisabete Jacinto.

    Donc journée de liaison, sans grand intérêt.

    Ce soir nous apprenons, par internet qu'Elisabete a du abandonner la course, l'accident de la veille a eu raison de son moteur. Nous sommes très contrariés par cet état de fait, et ne la verrons pas demain. Quelle déception !!!

    Le vent forcit, le sable vole et il fait chaud.... Après la sieste, jeux de Ramy...

    Claudine et Jan Paul, rencontrés avant hier sont ici et nous son invités à l'apéro. De bons moments d'échanges, nous rentons tardivement, mais n'avons pas loin à aller, sommes voisins....

     

    20 Avril

     

    C'est à pieds que nous irons donc voir passer le Rallye, l'arrivée de la spéciale est juste devant le camping.

    Nos attendons patiemment les concurrents, d'abord les motos et ensuite le camion Mommoet le 501 conduit par VD BRINK Martin. Impressionnant, nous nous sommes reculés tant nous avions l'impression qu'il n'allait pas prendre le virage pratiquement à angle droit.

     

    Une course impressionnante

     

    Verrons beaucoup de motos, quads, buggys, quelques camions et des voitures qui passent à plus ou moins vive allure.

     

     VD BRINK Martin, dans un nuage de poussière

     

    Un peu de monde quand nous regagnons l'arrivée, les premiers bien entendus étaient déjà en piste pour la deuxième partie de l'étape.

    Nos hommes irons chercher des crics pour aider un pilote de l'est de la France, sur buggy, qui devait effectuer  des réparations.

     

    réparations obligatoire avant de repartir

    Un petit diaporama et un petit film pour plus tard.

     

    Nous laissons tout se petit monde se ravitailler et à leurs occupations et rentrons manger au camping. Keftas au menu et fromage blanc.

    L'heure de la sieste a sonné, tout le monde se repose, puis joue à la pétanque....

    Ce soir apéro.

     

    21 Avril

     

    Journée de liaison pour retrouver Goulmima.

    Courses à Er Rachidia . repas encore une fois au restau "les voiles du désert" avec nos amis.

    Voici un poème que j'ai beaucoup aimé...mais pas trouvé le magasin...

     

     

    Repas encore une fois au restau "les voiles du désert" avec nos amis.

     

    Repas sur la terrasse

     

    Pour ceux qui ont pris le menu.

     

     

    Calamars aux pommes de terre

    Brochettes de bœuf, frites et petits légumes

     

     Pour les plats à la carte....

     

    Côte de bœuf et ses petits légumes

    Entrecôte à la crème aux cèpes et champignons des bois

     

     Pour les desserts, panacota à la fleur d'oranger, glaces et salade de fruits.

    Le tout était excellent.

    Le premier arrêt à Goulmima sera à la police. Point de retour de la demande de prolongation, c'est accepté faut attendre.. Inch Allah !!!

    Installation au camping, nos amis arrivent tardivement...ils ont du attendre le matelas de Geguette et Jean Pierre.

    Il fait très doux nous prenons le frais devant un verre de l'amitié en papotant.

     

    22 Avril

     

    Le soleil brille, les oiseaux chantent et le mercure grimpe allègrement.... 

    Quelques photos du camping...

     

    Les chambres se reflètent dans la piscine

    Les chambres

    Le petit âne à qui nous donnons nos croûtons et pluches

    Le terrain de boules

     

    Repas de midi tous ensemble , mais bien évidemment nous cherchons l'ombre. Parmentier de canard confit que j'ai préparé et fait cuire au four (avec l'aide de Fati).

     

    On pourrait être plus mal !!!!

     

    Sieste et repos toujours à l'ombre des tamaris et ensuite partie de pétanque. Voilà des occupations de retraités....

     

    23 Avril

     

    C'est encore une belle et chaude journée qui s'annonce, une journée agréable où amitié rime avec convivialité.

    Le repas se prépare tout doucement, tajine pour les Messieurs et tajine pour les dames. Quelle sera la meilleure....un concours en famille...

     

    Tajine Messieurs...

    Voilà le chef cuisinier Mr

    Tajine Mesdames, cuisinée par Annie

     

     Journée souk. A pied pour l'aller mais en taxi pour le retour...Il fait chaud, l'heure tourne et nous sommes chargés et un peu paresseux...Patrick nous paye la course.

     

    Il fait ses pop corns

    Que regarde les bricoleurs...

    Les vendeurs d’oignons qui posent pour nous

    Il y en a à foison

    Les chargement de paille nous impressionnent toujours

    Deux touristes européens, pas vu beaucoup au souk

    Nos vendeurs de djellaba

     

    Repas pris en commun nous les tamaris et dégustation des tajines.

     

    Repas de midi à l'ombre

    Tajine dame...

     

     La tajine Messieurs arrive.... un peu de patience...

     

    Attention;..un peu de patience...

    Les voila côte à côte

     

    Ils sont excellents tous les deux...égalité. Celui de Patrick est juste un peu plus épicé que celui d'Annie. Un vrai régal.

     

    Les voilà au service..

     

     

    Petits gâteaux, dattes et café.

    Un grand merci à Annie et Patrick.

    Comme d'habitude, repos ou sieste et puis pétanque, sans oublier l'apéro.

    Bonne soirée à demain, nous levons le camp....

     

    « Rallye Libya MarocUne boucle Goulmima-Goulmima »

  • Commentaires

    10
    Auberge des anges
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 22:13
    Un grand merci pour ce très beau reportage. Gris bisous à vous. Marie et Hamid
      • Vendredi 11 Novembre 2016 à 22:22

        Bonsoir,

        Merci Marie.
        Bisous à tous les deux

        Huguette

    9
    Samedi 7 Mai 2016 à 11:08

    Bonjour Huguette

    Lorsqu'on voyage de par le monde et qu'on la chance d'être invité à une cérémonie telle une naissance ou un mariage, c'est à coup sûr un souvenir exceptionnel qu'on rapporte ...

    Vous avez été veinards d'avoir cette chance !

    Bises

     

      • Samedi 7 Mai 2016 à 16:18

        Bonjour Christian,

        C'est toujours agréable d'assister à une cérémonie dans un autre pays. On était là on bon moment et en plus Ahmad, le papa, est devenu un ami. Mais on aurait pu être à l'autre bout du Maroc...

        Bises de Taroudant où nous avons retrouvé le soleil.

        Huguette

         

    8
    FD-G.GG.
    Jeudi 21 Avril 2016 à 06:30

    Coucou HP,

    Nous continuons à suivre avec beaucoup de plaisir votre périple marocain.

    Nous pensons bien à vous. Nous vous envions ! Que de souvenirs !

    Bonne continuation, Mille Bonnes choses, 

    FD-G.GG.

     

      • Jeudi 21 Avril 2016 à 09:30

        Coucou  Françoise et Gégé,

        Merci pour votre message. j'espère que le printemps arrive sur Meylan. et que vous allez bien.

        Nous continuons notre périple toujours avec autant de plaisir. Beaucoup de rencontres agréables, des bouts de chemin avec des amis et le plaisir d'être dans un beau pays toujours aussi accueillant.Dommage que Françoise ne soit pas décidée à venir, ici la vie est magique.

        Bisous au plaisir de vous lire.
        Huguette

    7
    Dimanche 17 Avril 2016 à 19:47

    Bonjour Didier,

    Oui une très belle expérience pour s'imprégner dans la vie locale berbère. On a lavé nos mains, avant et après le repas et cela à la mode marocaine , avec le lave main traditionnel, ustensile composé de eux pièces, et cela à chaque personne, un travail de titan quand il y  à, comme là, environ 400 convives et peut être plus.

    Des journées inoubliables.

    Bises 

    Huguette

     

    6
    Dimanche 17 Avril 2016 à 16:51

    Bonjour Huguette,

    Encore une belle expérience pour "s'imprégner" du mode de vie des Marocains.
    Ce qu'il y a de bien c'est que la crème pour graisser les mains n'a plus aucune utilité
    lorsque l'on mange avec les doigts.
    bonne continuation,
    Bises
    Didier

    5
    Dimanche 17 Avril 2016 à 10:15

    Bonjour,

    Merci Daronne pour ton passage chez moi... Oui nous sommes toujours dans notre pays favori et sans doute jusqu'à la mi juin.

    Tout n'est que bonheur ici.

    grosses bises et bon dimanche.

    Huguette

    4
    Dimanche 17 Avril 2016 à 10:08

    Coucou vous etes toujours dans votre pays favori?

    Merci de ton passage sur le blog de mon ange

    Gros bisou et bonne continuation

     daronne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :