• Descente sur Agadir

    10 Janvier

     

    Il fait encore très beau ce matin, un peu moins chaud au départ car une légère brise rafraichit l’atmosphère. Nous allons saluer Evelyne et Arnaud qui semble mieux ce matin, ainsi qu’Ali. Et prenons la route vers le sud. En réalité nous empruntons l’autoroute, le voyage est moins agréable mais la chaussée en bon état, donc beaucoup plus confortable.

    Nous voyons parfois l’envers du décor dans les environs de Casa où subsistent encore quelques bidonvilles.  Beaucoup de policiers, sur l’autoroute et l’armée sur chaque pont jusqu’à la fin des sorties sur Casa. Les panneaux sont écrit en Berbère.

     

    Panneaux autoroutiers

     

    Mais rassurez vous il sont aussi écrits ainsi :

     

     

    Nous n’avons le charme des petits villages que nous avions l’habitude de traverser , ni la beauté de la côte que nous suivions tranquillement, nous roulons dans une plaine un peu monotone aux champs verdoyants où fraîchement labourés où se nichent de temps en temps quelques maisons blanches et basses ou quelques petits villages.

     

    Une petite maison et des fils électriques...

     

    Beaucoup de femmes s’activent dans les champs, ou gardent vaches et moutons, parfois d’ailleurs sur le bas côté de l’autoroute.

    La jonction pour aller à Oualidia est assez courte mais chaotique.

     

    Un marabout, peu avant Oualidi 

     

    La lagune est toujours aussi belle et impressionnante dès que l’on la surplombe en arrivant surtout qu’elle est à marée haute.

     

    Première vue de la lagune depuis la route

    La lagune

    On ne se lasse pas 

     

    Nous nous installons rapidement sur le parking où le gardien nous fait garer et allons directement à l’Araignée gourmande.

     

    Notre restaurant favori à Oualidia 

     

    Le patron est toujours là il nous salue et l’on nous installe au soleil. Il fait très chaud et le thermomètre grimpe… allègrement.

    Notre choix sera rapide : araignée, arrosé d’un Guérouane rosé. Petite salade en entrée offerte par la maison, et une tarte aux pommes en dessert.

     

    L'entrée

    Bien installés avec notre araignée...

    Tarte aux pommes

    La température grimpe...

     

    Après ce copieux repas nous irons faire une grande balade digestive sur la côte battue par les vagues malgré l’absence de vent chose très surprenante à Oualidia.

    La côte est très belle et des pêcheurs nous feront visiter une petite grotte que nous n’avions encore jamais vu.

     

    La côte

    Toujours sur le cordon rocheux

    La fameuse petite grotte

    Paul et le pêcheur

     

    Nous restons là aussi de longs moments pour admirer, écouter et même rêver les yeux ouverts.

    La lagune est à marée basse au retour, elle dévoile alors ses trésors. Nous traversons donc sans se mouiller la premier goulet

     

    Premier goulet

     Toujours au premier goulet

     

    et irons au second 

     

    Deuxième goulet, toujours en eau même à marée basse

     

    et verrons Oualidia comme nous ne l’avons jamais vu, avec au bord de l'eau les vestiges du plais de Mohamed V. Un grand bâtiment abandonné où une galerie d'arcades orne une grande terrasse gardé par de nombreux militaires.

     

    Ruines du palais Mohamed V

     

    Il est presque 18h quand nous rentons, sommes toujours en tee-shirt et il fait grand jour, le soleil déclinera ensuite rapidement.

    Le repas, ce soir sera frugal…nous grignotons….

    Beaucoup de monde sur le parking, de nombreux et gros camping-cars étrangers. 

    Il fait si beau que nous avons décidé de rester ici un jour de plus, même si nous sommes sir un parking.

     

    11 Janvier

     

    Ce matin le ciel est bien couvert par moment une légère bruine qui disparaît aussi vite qu'elle est venue.

    Grande balade dans le village, avec au passage de belles vues sur la lagune,

     

    Vue sur le deuxième goulet

    La lagune en beauté même sous un ciel gris

     

    jusqu'à la mosquée où les cigognes ont élu domicile.

     

    Les cigognes

     

    On pourra monter sur les ruines où trônent encore des canons et admirer la lagune d'encore plus haut, ce petit bijoux posé au bord de l'atlantique comme une perle dans l’huître perlière.

     

    Les ruines et les canons

     

    Elles paissent là sous les maison, bien tranquillement sans se soucier des passants.

     

    Les vaches qui paissent tranquillement

     

    Nous discuterons avec les militaires qui gardent les ruines du palais, bien entendu impossible d'approcher...mais nous verrons tout de même qu'il y a encore de belles allées entretenues.

    Retour par le haut d'où nous survolons les petits cubes blancs garés sur le parking, au passage de beaux petits agneaux.

     

    Ils sont adorables

    Trop mimi

    Pas mal de monde sur le parking

     

    Le ciel se dégage, le soleil revient mais disparaît à nouveau sans crier gare, mais les températures sont clémentes....

    Nous irons manger au restau des 2 Amis, rien de sensationnel, calamars frit et panacota pour Paul bien entendu.

     

    Calamars frits

     

    Nous restons au camping-car pour nous reposer Paul à un rhume carabiné...Le soleil revient rapidement, un beau coucher de soleil se profile derrière les palmiers, désespoir du peintre et cc.

    Coucher de soleil

     

    Demain nous filons sur Essaouira.

     

    12 Janvier

     

    Le ciel est bleu, les oiseaux chantent et le soleil rayonne de mille feux.

    Nous longeons de grands champs cultivés qui dévalent la pente jusqu'à l'océan.

     

    Des champs cultivés jusqu'à la côte

     

    Cet océan que nous surplombons

     

    Une côte ourlée de blanc

    Les vagues viennent mourir doucement sur le sable

     

    Les roseaux s'entassent dans les champs tels des tipis.

     

    Des roseaux séchés et empilés

     

    Après le cap Beddouza, nous nous éloignons un peu de la côte, puis retrouvons une côte particulièrement marquée par son aspect rocheux et escarpé.

     

    Le phare du cap Beddouza

     

    Cette côte à falaise grignotée par les éléments naturels alterne avec de belle plages de sable fin. Paysages époustouflants offrant des vues imprenables sur l'océan.

     

    Les falaises vers Safi

     

    Après Safi, direction Marrakech puis nationale 1, en excellent état, qui court dans une vaste plaine verdoyante, puis des collines moutonnent, les oliviers commencent à peupler cette terre rouge.

     

    Des oliviers parsèment la nature

    Terre rouge et oliviers un beau contraste

     

    Nous traversons de nombreux villages où règne une certaine agitation, les souks permanents y sont toujours très animés.

     

    Setbt de Zoula

    Les vendeurs de pains

    Une mini déviation

    Ils ont bien mérité leur repas....

    Un tas d'olive...qui attend d'être pressé....

     

    Dès l'arrivée au point de vue Essaouira apparaît rayonnante et toute de blanc vêtue près des iles Mogador.

    Il est trop tard pour aller manger à  la "Découverte " chez Frédérique, nous nous installons sur le parking où se trouvent déjà de nombreux camping-cars. Nous déjeunerons tranquillement avant d'aller flâner dans cette ville envoûtante, bercée par les alizés qui nous ouvre les portes de sa médina colorée et animée et son port (actuellement en rénovation).

     

    Ils attendent les touriste pour un tour sur la plage

    Essaouira toute de blanc vêtue 

     

    Il est agréable de se promener sur le port, beaucoup de petites barques à quai, certaines déchargent leur cargaison. C'est alors un ballet incessant des mouettes qui crient.

     

    Au port

    Le déchargement

    Le déchargement

    De beaux poissons

      

     

    Passons la porte de la Marine

     

    La porte de la marine

     

    et pénétrons dans cette médina au charme incomparable enserrée dans ses remparts ocres, avec ses ruelles piétonnes aux maisons blanches et aux volets bleus, ses échoppes et son artisanat.

     

    Les remparts

    La place du marché

     

    Nous rencontrerons Frédérique qui bien entendu nous reconnait (nous avions été annoncés) avec qui nous discuterons un petit moment, en lui précisant que nous irons demain prendre notre déjeuner.

     

    La squala (pas encore ouverte au public)

    Dans la médina

    Dans le souk 

     

    Fourbu par cette visite enivrante de la ville, une halte s'impose au bar de la plage, face aux iles Mogador, au soleil devant un verre de jus d'orange frais. Il est presque 18h et le soleil caresse encore notre peau des ses doux rayons. Elle est pas belle la vie....

     

    Nous sirotons un jus d'orange

    un contre jour...

     

    De camping-car je n'ai qu'une petite dune à monter pour vois un magnifique coucher de soleil.

     

    Coucher de soleil à Essaouira

     

     

    13 Janvier

     

    Une journée à Essaouira.

    Une matinée cool, ensoleillé, mais le vent d’ouest apporte la fraicheur.

    Dans le jardin d'Essaouira.

     

    En flânant dans les jardins

    Jardin en bordure des remparts

     

    Encore une balade dans la médina, odeurs et couleurs se mêlent à la foule. Nous pénétrerons dans le centre artisanal.

     

    Dans le centre artisanal

     

    Paul s’essaye à la marqueterie ….LOL De beau travail d’artiste apparemment aidé par l’état marocain pour l’achat des machines à travaille le thuyas au parfum si caractéristique..souven travaillé avec du citronnier, de la nacre ou de l'ébène.

     

    On peut toujours essayer....

    C'est artisan fait un boulot extraordinaire

     

    Repas de midi comme prévu à «  la découverte » chez Frédérique avec qui nous papotons.

     

    Avec Frédérique devant son restaurant

     

    Le repas sera excellent : pastilla au pigeon un délice… pour moi tarte aux prunes façon crumble, divin pourtant je ne suis pas très dessert, le moelleux au chocolat de Paul sera aussi excellent. Thé à la menthe et café pour terminer le repas.

     

    Pastilla au pigeon

    Tarte aux prunes

    Moelleux au chocolat

     

     Nous irons voir Habiba qui après son voyage en Chine de l’an dernier se prépare sans doute à venir en France, avec Frédérique bien entendu, pour la promotion de leur livre sur les épices et la cuisine marocaine avec lequel  elles avaient gagné le premier prix dans leur catégorie. Habiba est une femme charmante et souriante qui tient une petite boutique d’herboristerie. Nous sommes heureux de la rencontrer et de papoter.

     

    Avec Habiba devant sa boutique

     

    Encore un petit tour dans la médina, vers la place aux grains pour retrouver le cordonnier, mais nous sommes vendredi, jour de la grande prière, sa boutique est fermée dommage. Le petit marché aux poissons n’est que très peu utilisé.

     

    Le marché au poisson très peu utilisé

    Des moulins à huile manuel

    Chez un herboriste

     

    Retour au camping-car et direction Sidi kaouki où nous sommes ce soir. Il ne fait pas très chaud et le vent perdure. Pas mal de monde sur le camping.

    « Nos premiers jours au MarocAgadir et les environs. »

  • Commentaires

    10
    Mardi 17 Janvier à 18:51

    Bonsoir les Amis; Nous voici de retour de notre escapade sur la Côte d'Azur voir les amis. Nous avons eu un temps magnifique mais froid, comme ici chez nous. Demain ils annoncent grand froid avec des températures très basses. profitez bien de la chaleur marocaine.Merci pour l'info du régulateur je regarderai sur Agadir. 

    Bises à vous 2

    Francis

      • Mardi 17 Janvier à 21:13

        Bonsoir Francis,,

        Vous avec eu du beau temps c'est déjà pas mal, bien entendu ici on a des degrés en plus, mais matin et soir pas très chaud.

        On reste encore quelques jouesrs sur Agadir avant de continuer la descente.

        Bises à vous deux.

        Huguett

    9
    phidji
    Jeudi 12 Janvier à 18:49

    Coucou Huguette et Paul

     Ici on est en vigilance tempête gelé et neige ,verglas et du vent .....

    La totale quoi  

     Profitez bien du soleil et de la chaleur ....

    Gros bisous a vous deux.

    Sylvie et José

     

      • Jeudi 12 Janvier à 21:28

        Bonsoir Sylvie,

        Oui j'ai vu les départements en vigilance cet soir. Nous dans l'après midi nous avions 25°. jusqu'à 17H30 ici soit 16h30 chez vous grand soleil et en tee-shirt. . Il fait encore 15°,5 dehors à 21h26 de France.

        On vous envoie un peu de soleil et des degrés.

        Bon courage pour supporter ce mauvais temps. Tu vois pourquoi on émigre au Maroc, tous les hivers.

        Bises à vous deux.
        Huguette

    8
    Bibi
    Jeudi 12 Janvier à 07:48
    Superbes photos. J'espère que nous aurons ce beau temps à notre passage. Bonne continuation et à bientôt au Maroc. Bizzzz de Bibi
      • Jeudi 12 Janvier à 09:51

        Bonjour,

        Oui oui vous aurez du beau temps, on vous laisse un peu de soleil. Il fait très beau encore ce matin. Bonne fin de préparation et bonne route.
        Bisous à tous les deux.

        Huguette

    7
    Alfagadir
    Jeudi 12 Janvier à 02:09

    Bonne continuation, et à bientôt. Bises. Fanfan&Albert 

      • Jeudi 12 Janvier à 09:50

        Boujour,

        A bientôt les amis. on arrive tout doucement.
        Bises à vous deux

        Huguette

    6
    Mercredi 11 Janvier à 09:43

    Bonjour Huguette

    Eh bien, s'il fait très chaud dans votre descente vers Agadir, pendant ce temps notre région (Savoie et Dauphiné) sont sous un blanc manteau, il a neigé jusqu'en plaine hier et dame météo nous promet de remettre ça en fin de semaine...

    Bises 

      • Mercredi 11 Janvier à 13:25

        Bonjour Christian,

        je suppose que dame météo te convient du moins pour la neige en montagne.

        Ce jour il fait un peu moins chaud mais les nuages se dissipent et laissent filtrer le soleil.

        Je ne peux que te dire von ski. 

        Biz

        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :