• Etape 2

    Une nuit agitée !

    Des rafales de vent à 80km/h ont bercé le bivouac toute la nuit. Hier soir, au retour de l'étape, certaines Gazelles ont eu la mauvaise surprise de ne pas retrouver leur tente au même endroit où elle l'avait planté la veille. Dominique Serra en appelle ce matin à la solidarité entre Gazelles« C’était pas agréable mais au moins vous l’aurez vécu une fois ! » positive la directrice du Rallye"Les éléments naturels font parti de l’aventure !" comme le rappelle Ludovic Taché, le directeur sportif. Ce matin de nombreuses filles pliaient leur tente et leur matériel pour les ranger précieusement dans leur voiture, au cas où ! « Au moins comme ça on est sûres de les retrouver et puis on peut en avoir besoin…» précisent deux Gazelles lucides qui s’affairent dans l’obscurité, frontale vissée au front.  Les doudounes et autres bonnets de ski (eh oui !) sont même de sortie. Les Gazelles s’équipent… Aujourd’hui, elles sont bien prévenues que le désert c’est pas du gâteau !!! 

     

    ETAPE 2 - Vendredi 21 mars 2014



    NEJACK / NEJACK - kilométrage idéal 192 km – temps estimé 10h40

    Etape en boucle

    Les deux premiers CP ne devraient être qu'une formalité. Route indispensable pour rejoindre une des étapes classiques du rallye, celle des "choux fleurs"… Cette drôle de plante qui ressemble à une gros choux fleur vert et gris qui en plus de ne pas être comestible est aussi dure que de la pierre. Il faudra savoir les éviter sinon le rappel à l'ordre sera immédiat. En plus de cela la zone est ravinée d'oueds plus ou moins profonds, plus ou moins franchissables. La pilote devra batailler, poser sa roue où il faut, mettre le coup de gaz opportun … Mais si seulement il n'y avait que cela.

    Car sur cette zone, en plus des difficultés du terrain, la navigation doit être sans faille. Il y a peu de reliefs marqués et souvent ils sont trop loin pour ne pas être masqués par les brumes de chaleur. Ainsi les repères sont quelque fois inexistants et plus souvent incertains.

    Après cette longue étape, la nuit au bivouac sera la bienvenue surtout que demain les pelles seront à coup sûr en action … Mais ça c'est demain !

     

    Au briefing ce matin : A la découverte des « choux fleurs »….

    Il est 5h10 et le briefing n’a pas encore commencé, signe que la fin de journée d’hier et la nuit ont été "animées" pour tout le monde. Pour cette deuxième étape, les distances s’allongent : 192 km idéal, soit un temps estimé à 10h40. Le rallye rentre dans le dur ! Au départ une petite liaison à faire sur la route pour rejoindre la région d’Errachidia. Particularité de cette région : un très grand plateau sans relief à proximité qui va permettre de se repérer facilement, si la visibilité ne se dégrade pas. Ce qui sera sans doute le cas car le vent souffle encore ce matin entre 25 et 30km. Conseil de Ludovic Taché : « Notez sur votre carte tout ce que vous faites ; par exemple, cap 105° pendant 2Km, puis 125° pendant 800 m, notez-le aussi. C’est le seul moyen de savoir où vous êtes ! ». Au total 8 balises sont à pointer, dont deux très faciles. Ludovic met en garde aussi les Gazelles vis-à-vis des fameux « choux fleurs », ces mousses tellement dures qu’on dirait des rochers« Faites attention où vous mettez vos roues !! Sinon les choux-fleurs vont vite vous rappeler à l’ordre ! ». Et puis le directeur sportif, prodigue encore quelques derniers conseils de prudence : Roulez doucement, faites attention, ménagez votre voiture«Vous êtes parties à 3, soyez bien 3 à rentrer ! ». Bonne journée ! Bon vent…

     

     

    INFOS RALLYE : 14h30

    Les plus avancées sont en approche des CP 6 comme le  129, le 234, le 162 et le 168. Une trentaine passent le CP 5.
    Plus en arrière, une trentaine d'équipages se situent entre le 3 et le 4 dont la moitié semblent éprouver des difficultés à passer le cordon de dunes. Pour autant, aucune ne fait appel à l'assistance
    Quelques équipages ont choisi l'option route au nord pour rallier la 4ème balise. Cette option engendre une vingtaine de kilomètres en plus mais permet de gagner du temps pour atteindre les dernières balises avant leur fermeture. 
    L'une d'elle, la 213 (Violaine Besse et Salima Dekiouk - TOTAL SA) cherche désespérément son CP 4.

    Les 176 (Aïcha Zaoui et Cécile Foucaut - CALSER) ont pu reprendre leur route suite à l'assistance des mécaniciens. Elles viennent de checker le CP 3. Elles ont décider de prendre la direction de l'Ouest pour contourner les cordons de dunettes et rattraper là aussi leur temps perdu et garder une chance d'arriver avant la fermeture des balises.

     

    INFOS RALLYE : 15h20

    Catégorie Crossover, la 321 (Bianca Muehlhammer et Claudia Uhlmann - DAIMLER AG MERCEDES BENZ VANS)  a passé son CP 5 depuis une vingtaine de minutes, talonnée par la 319 (Isabelle Behar et Raphaelle Gomez - DACIA DUSTER WOMEN@RENAULT). La majorité se situe en approche de la balise 4314 et 323 éprouvent des difficultés à avancer. Elles ferment la marche.

    L'équipage 170 (Marilou Perron et Myriam Côté - FAMILIPRIX)  est rentré au bivouac. L'une des deux coéquipières se sentant nauséeuse, elles ont donc décidé de rentrer pour se reposer en vue de l'étape de demain.

     

    INFOS RALLYE : 17h15

    Les premières Gazelles rentrent au bivouac. Pour beaucoup d'entres elles, la journée a été peu fructueuse car elle n'ont pas pointé la totalité des balises de leur parcours. Larmes, frustration, fatigue mais envie de faire mieux demain.
    Le 201 (Josefa Silva et Julia Pinto - TOTAL SA ) vient de lancer un appel à l'assistance mécanique à 1 km du CP 4.
    La moitié des équipages a passé le CP 5 tandis que la 237 (Nadia Hammouchi et Ihssane Benbel - 2M) est manifestement tankée dans les dunes aux alentours de la balise 3.
    Les plus avancés du parcours approchent du CP 7, tels le 209, le 177 et le 153.
    Le 188 (Syndiely Wade et Florence Pham - CONTINENTAL), vainqueur l'an dernier approche de la 6 et progresse avec précision et prudence.

    INFOS RALLYE : 20h00

    94 équipages sont déjà rentrés et enregistrés pour le classement et une dizaine d'autres sont sur la ligne d'arrivée attendant de s'enregistrer au classement. 
    Le 123 (Patricia Ciciliani et Prune Salti - HEXIS) a fait une demande d'assistance mécanique pour une fuite d'huile.

     

    INFOS RALLYE : 21h30

    Il reste encore 31 équipages qui ne sont pas rentrés au bivouac.L'équipage 123 (Patricia Ciciliani et Prune Salti - HEXIS) est en cours de réparation par l'assistance pour un problème de carter de pompe à huile.

     

     

    Paroles de Gazelles : Equipage 162

     

    « Le monde appartient à celles qui se lèvent tôt mais on veut bien le partager ! Esprit Gazelle ! »

    (France Cleves et Manal Faxelle - VOLKSWAGEN VEHICULES UTILITAIRES) 

     

     

     

     

    Voilà le circuit du Team 162 en souhaitant que toutes les balises ont été pointées. Nous avons un petit doute pour l'avant derniere. Classement demain.

     

    Etape 2

    Premières larmes

    Premières larmes à cette dernière balise pour Manal Faxelle (N°162). Des larmes de bonheur, d’émotion ou de fatigue ? Elle-même ne le sait plus très bien. « Dans de telles épreuves, le pilotage est exigeant. A un moment, je me sentais dépassée. Heureusement que France, ma navigatrice, est extraordinaire ! Elle me donne envie de me dépasser, d’aller jusqu’au bout de moi. » 

    Se dépasser… c’est ce qui attend les gazelles ces prochains jours. Il reste encore 5 étapes, soit sept jours d’épreuves 

    A leur compteur pour cette étape toutes les balises. BRAVO FRANCE ET MANAL TRES BELLE EQUIPE

    Etape 2

     

    Belle remontée aussi pour l'équipe 191

    Etape 2

     

    Quelques Photos de l'étape.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Prologue et Etape 1Etape 3 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :