• Hte Savoie : Balades & randos

    03 Août

     

    Le soleil brille, les oiseaux chantent…il fait un temps magnifique seuls quelques petits nuages cotonneux s’effilochent dans un ciel s’azur.

    Nous allons donc faire le col de Chavan 1757m, un classique du Chablais. 

     

     

    Départ du dernier chalet après la Chévrerie à environ 1240m d’altitude.

     

    Départ

    Ya plus ka !!!

    Suivons la direction

     

    Nous longeons un ru qui susurre et puis chantonne mais rapidement nous le traversons et les choses sérieuses commencent. La montée en sous bois est rude, nous nous essoufflons rapidement, quelques faux plats nous permettent de récupérer.

    Le torrent dévale la pente c’est une longue complainte qui arrive jusqu’à nous. Il se calme et nous le traversons sur à nouveau sur un petit pont de bois. Les pointes de Chavasse et de Chalune s’étirent à travers les arbres.

     

    La pointe Chavasse

    Crêtes sous chalune

    Encore en sous bois

     

    En petit effort et nous voilà en alpage, les cloches des belles vaches en pâture  tintent gaiment.

     

    Nous voilà en alpage sous Chavasse

    Les clarines tintent 

     

    Le refuge de Chavan apparait dans son cirque de montagne délimité par Chalune, Chavasse et la Haute pointe.

     

    Toujours sous la pointe Chavasse

    Le refuge de Chavan 

     

    Souvenir, souvenir, c’est dans de refuge, avec nos amis montagnards, que nous avons fait le 31 décembre 98, et oui c’est récent !!! un superbe réveillon et passé trois jours inoubliables à faire de la raquette ou du ski de randonnée pour les plus chevronnés.

     

    Sous le col et la Haute Pointe

    La Haute Pointe

    Pointe de Chavanais à gauche et Roc de la Tournette à droite

    Point d'Agay et en arrière plan Pointe d'Ireuse

     

    Nous progressons rapidement dans les prairies, la montée se fait à nouveau plus rude et nous voilà donc au col de Chavan. Missions accomplie.

     

    Nous sommes au col

     

    Nous montons sur un petit promontoire et là sous nos yeux toujours ébahis le Mont Blanc s’offre à nous. La fenêtre de notre salle à manger s’ouvre sur des paysages fabuleux, au premier plan les alpages du Sommand, parsemés de chalets et ce majestueux toit de l’Europe fortement enneigé.

     

    La Haute Pointe

    Massif du Mont Blanc

    Autre face de la Pointe de Chavasse

    Haut Fleury et alpage du Sommand

    En admiration devant dame nature

    De chavasse à Chalune

     

    Nous mangeons en admirant ces paysages extraordinaires, sous un soleil radieux, un peu chaud, mais une brise légère s’est invitée pour notre plus grand plaisir. Nous trainons un peu avant d’amorcer la descente par le même chemin.

    520m de dénivelé, pas mal pour notre première balade même si ce n’est pas beaucoup….nous ferons mieux la prochaine fois.

     

     

    04 Août

     

    Temps mi-figue mi-raisin jusqu’en début d’après midi. Nous décidons tout d e même d’aller faire un tour A Salève, cette montagne préalpine balcon de Genève et qui culmine au grand Piton à 1379m.

    Dès les premiers lacets nous voguons en forêt qui nous laisse quelques échappées sur la Suisse. Le temps est encore bien couvert et Genève, son jet d’eau et son lac sont encore bien ternes.

    Dès que nous atteignons l’arrivée du téléphérique le soleil tente son apparition, la vus sur le lac devient alors extraordinaire,

      

    Vue sur Genève

    Il ny à plus Ka..monter

    L'arrivée du téképhérique

    Estrembieres à nos pieds

      

     

    Ce soleil plus ou moins voilé nous accompagnera tout au long de l’après midi. Le versant de Genève est abrupt entaillé de gorges étroites et profondes.

     

    gorges profondes

     

    Ce grand espace naturel est ouvert à tous sportifs comme promeneurs mais ce massif connait aussi des activités pastorales et forestières.

    Nos arrêts sont ponctués par de petites marches en sous bois ou encore sur pâturages et présentent des point de vue essentiellement sur Genève et le Lémon, un autre aurait permis de voir le Mont Blanc mais celui-ci est dans la brume, mais au premier plan se dresse fièrement le Môle.

     

    En sous bois

    Tour des télécommunications 

     

     A ce niveau est installé le monastère Bouddhiste  du Salève de tradition Tibétaine, ​Shedrub Choekhor Ling, ,ouvert en 2010 et inauguré en 2011 par sa Sainteté le 14ième Dalaï Lama. Voici quelques photos du lieu et du temple.

     

    Le temple bouddhiste

    Drapeaux à prières

    L'intérieur du temple

    Hne Tanka

     

    Nous poursuivrons notre route dans des alpages avant d’arriver à La Croisette, un arrêt bien mérité pour nous désaltérer, car rien trouvé sur notre route. La vue s’étale maintenant côté Mont Blanc, Aravis et Beaufortin mais hélas ils ont la tête dans les nuages.

     

    Notre buvette

     

    Nous bifurquerons pour retour sur Reignier et Habère Poche, nous ne verrons donc pas le grand et le petit  Piton, sommet su Salève.

    Beaucoup de chemins de randonnée parcourent le Salève, peut être qu'il deviendra un jour notre terrain de jeu, car le lieu semble très agréable.

    Le 06 août au matin nous enfourchons nos vélos pour une petite balade

     

    Nous jouons la prudence avec casque et tee-shirts colorés...

     

    et l'après midi nous voilà encore au Salève pour monter au Grand Piton, point culminant à 1379m. Juste une petite balade d'un quart d'heure pour l'atteindre depuis la route. Son plateau est marqué de lapiaz et en bordure s'élève la tour Bastian et la curieuse pointe rocheuse de la sorcière.

     

    La tour Bastian

    Au bord de la falaise

    La roche de la sorcière

    Les lapiaz

    La tour Bastian entourée de Lapiaz

    Lapiaz 

     

    Cette tour fut érige en 1820 et 1830 par Claude Bastian, notaire et maire de Frangy, et alors propriétaire de l'alpage du petit Pomier. Posée sur le plateaus sommital au bord de la falaise elle servait de belvédère. 

    Nous profitons d'une large vue sur Genève, le bassin franco-suisse et le Jura.

    Nous poursuivrons jusqu'au Plan du Salève d'où la vue s'étend sur les chaines environnantes qui ont encore une belle écharpe blanche et cotonneuse qui masque souvent les sommets, ainsi que sur une partie du lac d'Annecy estompé par une brume de chaleur bleutée qui tel un voile de tule l'enveloppe délicatement.. 

     

    Le lac d'annecy dans son voile de tule

     

    Retour sur Annemasse pour quelques courses

     

    Voilà notre projet de demain 05 août, rando au Lac du Darbon par les trois cols, prévue avec nos amis Nantais et Sallanchards.

     

    Lac du Darbon depuis le refuge de Bise

     

     

    05 Août

     

    La  petite route buccolique de Vacheresse nous conduit dans le vallon de Bise où s’étirent tout en douceur de verts pâturages dominés par la beauté des parois rocheuses des Cornettes de Bise qui apporte une touche plus montagnarde. Les eaux calmes du petit lac de la Fontaine prend la couleur de la végétation qui le cerne. Ce matin l’atmosphère y est magique.

     

    Le lac de la Fontaine

     

    A peine garés nos amis arrivent. Nous sommes très heureux de les revoir, il y a si longtemps que  nous ne les avons pas vus, bien que pour la plupart nous ayons souvent des nouvelles.

     

    On enfourche les godillots...

     

    Le but est le lac Darbon par les trois cols.

     

    C'et ce que nous faisons....

     

    Dès le départ, aux chalets de Bise à 1502m,  nous prenons le sentier de gauche qui contourne une bosse et pénètre dans le vallon où l’on côtoie de belles vaches de la race d’Abondance qui nous font un concert de clarines. 

     

    Le grand vallon

    Vaches de la race d'Abondance

    Direction à suivre

     

    La sente se fait plus raide ralentissant notre progression au milieu d’une pelouse alpine fleurie à souhait. Dans le fond la Pointe Pavis sépare les deux cols.

     

    Le Roc du Pavis

    Une magnifique pelouse alpine

    La Pointe de Pavis

    La rimpette est rude

    Le col Floray sous la lune

     

    Nous voilà donc au col Floray à 1940m, l’instant d’une petite pause et nous poursuivons notre ascension.

     

    L'arrivée au col

    Jacqueline il est là... 

    Le premier col est donc atteint 

     

    Par un virage serré à gauche nous zigzaguons au dessus du magnifique petit lac du Darbon, lac glaciaire, toujours au milieu d’une multitude de fleurs dont de beaux delphinium d’un bleu élégant. 

     

    Le château D'Oche 

     

    Serti au fond d'un large entonnoir, dans un milieu minéral un peu austère, il est tout simplement admirable. 

     

    Vue plongeante sur le lac Drbon

     

    Ses eaux calmes à peine ridée reflètent les rochers environnants. La plus grande partie des entes cernant le lac sont envahies de gros blocs rocheux laissant peu de place à la végétation qui tente de prospérer.

     

    Lac Darbon

     

    Le sentier contourne ce lac que nous pouvons admirer de plus prés au passage et qui se blotti dans un  cirque de montagnes : le château d’Oche au nord, les rochers du Pavis à l’est, les aiguilles de Darbon à l’ouest et la Pointe de Bénévent au sud. 

     

    Beaux reflets

    On ne se lasse pas ...de regarder ce petit miroir

    Petite pause avant d'attaquer la montée au deuxième col

     

     Il  amorce une nouvelle montée avant de rejoindre le large col du Pavis à 1944m. Quelques bouquetins seront au rendez-vous.

     

    Le château d'Oche

    Sur sur la montée...

    Et de deux....

    Un bouquetin

    Il se sauve

     

    Le sentier descend à nouveau et nous permet une large vue sur le lac Léman, à la côte 1834 nous l’abandonnerons pour bifurquer sur la droite direction le col de Bise à 1915m.

     

    La gouille de Neuteu et le lac léman à peine visible

     

    Nous atteindrons rapidement celui-ci malgré une montée assez rude. Beaucoup de monde au col, nous nous éloignerons sur une petite plateforme, pour un casse-croûte tranquille.

     

    Le repas se termine

     

    Une petite lampée de génépi à la fin du repas nous permettra de mieux digérer. Brigitte il en restera….tu peu venir….

     

    C'est l'heure de la digestion... 

    Face est de la pointe Pavis

    La dent de Velan 

     

    Il ne reste plus qu’à dévaler la pente au milieu des alpages, toujours accompagnés par le son des clarines.

     

    Belle race d'abondance 

     

    Une magnifique randonnée, une première pour tout le monde même si nous avons déjà fait le géant du coin : Les cornettes de Bises. Des paysages de montagne à couper le souffle, tout cela dans la bonne humeur et l’amitié.

     

    Les majestueuses cornettes de Bise

    Le refuge de Bise

    L'entrée

    L'a fontaine

     

    Jacqueline nous offira un verre au Bar de la Chevrette. il est vrai que les chèvres sont en liberté et cherchent l'ombre après des voitures en stationnement.

    Encore un grand merci à nos amis nantais, Maryvonne et Serge pour le choix de ce circuit. Si vous en avez d’autres nous sommes preneurs.

     

    08 août

     

    Comme vous le savez nous avons la bougeotte….Donc ce matin courses en vélo….sinon on rouille !!!

    Et cet après midi belle balade en voiture.

     

     

     


    Premier arrêt dans un site enchanteur, chargé d’histoire les ruines de l’abbaye de St Jean d’Aulps. Sise à 800m d’altitude dans le Chablais, elle fût fondée à la fin du 11ième. Ces moines d’affilient à l’ordre cisterciens.

     

    L'abbaye

     

    Nous poursuivons tranquillement notre bonhomme de chemin jusqu’au lac de Montriond, un petit havre de paix dans un écrin verdoyant, au pied de grandes falaises, cependant il manque d’eau. Et oui la sécheresse se fait sentir aussi en Haute Savoie.

     

    Le lac de Montriond

     

    Il ya six siècles un ensemble de ‘bancs’ rocheux s’écroule en rive droite de la Dranse, barrant le fond de la vallée et créant ainsi le lac.

     

    Le lac dans son écrin de montagne

     

    La vallée d’Aulps atteinte en grands lacets serrés permet d’arriver aux Lindarets  devenu le très célèbre « village aux chèvres ».

     

    Le village des Lindarets

    Quelques beaux chalets et la Point d'entre deux Pertuis

     

    La gente caprine, curieuse et gourmande  s’y promène en toute liberté, émerveillant petits et grands, ravis de leur donner une croquette fourragère dont elle raffolent et de les voir se cabrer sur des gros plots de bois. Comme les vacanciers elles sont venues ici passer un été de flânerie et de rêve.  

     

    Elle attend patiemment

    Elle attend sa gâterie

     

    Ce village beau village aux chalets recouverts de tavaillons offre à la fois un cadre montagnard, des alpages verdoyants  et une certaine authenticité malgré la foule de touristes qui s'y presse.

     

    Beau chalet, mais adieu la tranquillité 

    Ici les fermes se sont parfois transformées en restaurant

    Un peu à l'écart ét plus au calme

    On ne sent pas seuls

    Belle transformation

     

    Encore des grands lacets au dessus des alpages et des remontées mécaniques et nous arrivons sur un plateau où se situe la célèbre station d’Avoriaz, village piéton, sans voitures.

     

    La combe de la Lécherette

    Depuis le parking extérieur d'Avoriaz vue sur Pointe de Chesery 

     

    Depuis sa création il est interdit au voitures, c’est à pied à vélo, en roller ou avec le petit train que vous le parcourez où encore avec des petites « carrioles » afin de transporter votre « attirail » de vacancier. Tout ceci en toute tranquillité et loin du tumulte urbain surtout en cette période estivale.

     

    Premières vues sur Avoriaz

    Voilà comment on transporte ses affaires ici 

     

    Lové dans son écrin d’alpage où les remontées font légion, Avoriaz, la spéciale, nous offre une architecture mimétique, empreinte de modernisme intégré à la nature. Je dirai presque que c’est la Grande Motte à la montagne. 

     

    Voilà nous arrivons en ville

    Station de nettoyage de VTT

    Poursuite de la balade

    Toujours cette architecture originale

    Au centre du village

    Face sud du sybdicat d'initiative

    Trop beau ce toutou qui regarde par la fenêtre

    Toujours au centre du village

    L'intérieur du syndicat d'initiative 

     

    Avoriaz attire beaucoup de monde même en été. Avoriaz propose un véritable terrain d’aventure pour toute la famille, terrain de jeu sans limite. Tout le monde peut y trouver un environnement adéquat et s’y épanouir aussi bien en été qu’en hiver.

     

    Toujours de grands immeubles au centre

    Ici rien ne se ressemble

    Nous commençons à nous éloigner du centre

      

     

    Avoriaz fait du relooking intérieur, créant de nouveaux appartements spacieux haut de gamme et tend à devenir une station de luxe pour conquérir une nouvelle clientelle.

    Nous nous y promenons en toute quiétude, mais personnellement ce n’est pas ici que je viendrai passer mes vacances.

     

    Arrêt voiture, on décharge et on va la ranger au parling

    Entrée du quai de déchargement et s'il ny a pas de carriole on attend.... 

     

    Le ciel se charge rapidement et prend des allures fantasmagoriques et dès que nous arrivons à Morzine l’orage gronde et ne tarde pas à déverser de gros sanglots. Il nous poursuivra presque tout le trajet et nous lâchera peu avant d’arriver à destination. Donc à chez nous point de pluie.

     

    10 Août

     

    Bon Anniversaire Barbel

     

     

    Soleil ce matin mais il s’éclipse dés midi, laissant le ciel se dégrader progressivement. Que faire ? Vélo…. Ou balade en voiture…

    Au cas ou, nous jouons la sécurité et partons vers Châtel afin de monter au col de Bassachaux où nous trouverons la direction du lac vert et du lac de Chésery .

     

    Belvédère de Tréchauffé

     

    Les divers paysages que nous traversons sont magnifiques et même si nous les connaissons nous ne nous lassons pas. De beaux chalets ou de belles fermes ponctuent notre passage. 

     

    Belle ferme

    Un chalet ancien

     

    L'habitat traditionnel s'appuie sur les ressources naturelles : le bois, il règne ici en maitre. L'homme a su l'exploiter avec talent. Châtel, Portes du soleil, est une station village de rêve.

    La montée se fait par une petite route étroite mais agréable, les télésièges fonctionnent amenant vers les sommets vététistes en quête de sensations et VTT.

     

    Ils montent sur les cîmes pour dresecendre à toute vitesse

     Harnachés de la tête aux pieds

     

    Au col beaucoup de monde malgré un ciel voilé mais vraisemblablement inoffensif.  Nous ferons une petite balade digestive sur un large chemin jeepable au dessus le lac de Montriond que nous avons côtoyé de près il y a deux jours, face à quelques « géants » du Chablais, Le Roc d’enfer et le Mont Grange.

     

    Nous surplombons le lac de Montriond

     

    D’autres sommets se présentent à nous comme la Pointe de Nantaux ou encore la pointe de Chésery.

     

    La Pointe de Nanteaux 

     

    Nous cheminons tranquillement simplement chaussés de nus pieds sur un terrain presque plat jusqu’à la remontée qui arrive depuis la combe de Lécherette. Nous apercevons même Avoriaz dans le lointain.

     

    n petit panoram du coin

    Avoriaz dans le lointain

     

    Un petit brin d'ornithologie....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au retour un arrêt s’impose à la tyrolienne, en fait il y en a deux, «  Fantasticable ». Le soleil est revenu, bien qu'un peu pâlichon, il nous accompagnera jusque chez nous. Nous avons une pensée spéciale pour Pauline qui a fait celle d’Orcière Merlette l’hiver, donc au dessus de la neige. Cà à l’air formidable, mais l’arrivée est un peu speede….Vu du ciel les paysages prennent sans doute une autre dimension. Mais au fait que voit-on de là haut à près de 100km/h ? Mais sans aucun doute sensations garanties....

     

    En descendant vers la tyrolienne

    La tyrolienne en quelques chiffres

    Il fut avoir un gros coeur tout de même !!!!

    Voilà une arrivée. Impresionnat$nt !!!

    En voici une autre. mais tout va si vite !!!!

    Il ne reste plus qu'à la désharnacher...

     

    Encore un petit arrêt aux chalets de la plaine de la Dranse, juste pour se désaltérer…et manger une crêpe.

     

    Chale Plaine de la Dranse

    Une petite pause

     

    Et nous prenons la route du retour.

    Encore une belle après midi. Demain direction Sallanches où, avec nos amis, nous allons randonner, une randonnée programmée par Maryvonne et Serge.

    Je vous dis donc à demain…..

    « Hte Savoie : RencontresBalades et randos suite. »

  • Commentaires

    15
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 17:41

    Bonjour Barbel,

    Tu ne l'avais pas vu c'est normal, je l'ai mise en retard car en htes Savoie la connexion n'est pas terrible et j'avais des difficultés. J'ai attendu d'être rentrée.

    Voili voilà !!!!

    Bises

    14
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 17:02

    Coucou,

    Je viens de m'apercevoir que tu m'avais envoyé une belle carte d’anniversaire, j'avais dû venir sur ton blog la veille c'est pourquoi j'ai loupé ta belle carte. Merci Huguette c'est gentil, mais tu m'avais aussi envoyé tes souhaits par d'autres biais.

    Merci et gros bisous avec ben du retard.

    13
    Dimanche 9 Août 2015 à 17:55

    Bonjour,

    Merci Barbel. J'espère que tu vas mieux.

    Bisous

    Huguette

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    12
    Dimanche 9 Août 2015 à 17:50

    Bonjour,

    On ne se lasse pas de vous suivre, ça change vraiment tous les jours. Super.

    Bisous

    Barbel

    11
    Dimanche 9 Août 2015 à 17:21

    Re bonjour Didier,

    Excuses moi mais je ne voyais pas où se situait St Vincent de Paul. je ne savais pas que c'était près de Dax.

    Oui nous avons de très bons souvenirs là bas et même de bons restaus. Bon séjour chez vos amis et bon dimanche.

    La pluie a cessé mais ce n'est pas le beau temps, nous prévoyons une balade pour mardi côté Sallanches en espérant que la soleil soit au rendez-vous.

     

    Amicalement.
    Huguette

     

    10
    Dimanche 9 Août 2015 à 12:24

    re-bonjour,

    Désolé il n'y a pas de sous entendu, tout simplement c'est près de Dax !
    Cela vous rappelle votre séjour de Mars?
    bon dimanche
    Didier

    9
    Dimanche 9 Août 2015 à 11:24

    Bonjour Didier,

    Oui on s'entraine un peu sur les chemins de Hte Savoie avec les amis. Génépi c'est toujours avec modération, juste une petite lampée...

    Mais aujourd'hui il pleut alors on se réuni autour d'une bonne table.... C'est aussi cela la montagne avec ls copains.

    St Vincent de Paul...hors mis le deuxième prénon je ne vois pas ce que tu veux dire....

    Amicalement.

    Huguette

    8
    Dimanche 9 Août 2015 à 09:58

    Bonjour Huguette,

    Et ben voilà de bonnes mises "en jambes" pour faire des randos tout l'été. Ces photos me rappellent de belles balades en voiture ou cc, Attention au génépi surtout sur les sentiers étroits !! Nous partons quelques jours chez nos amis à Saint Vincent de Paul. Cela vous rappelle des souvenirs ?

    Amicalement,
    Didier

    7
    Samedi 8 Août 2015 à 21:25

    Bonsoir Daronne,

    Et oui la Haute Savoie est une elle région, mais la France est belle. Je comprends que tu ne veuilles pas t'installer ici. Pas toujours facile de changer de région.

    Bonne soirée et bises à bvous deux.

    Huguette

    6
    Samedi 8 Août 2015 à 14:46

    Coucou ha la Haute Savoie   région de mon djé, région ou j'ai passée de très très bon moment ou l'air est pur ou je respire à plein poumons j'aurais telement envie de m'y installer  (mais djé dors ici  donc !!!) Bonne continuation à vous  je vous embrasse de tout coeur daronne

    5
    Mercredi 5 Août 2015 à 23:53

    Bonsoir petite soeur,

    J'espère bien aussi. On compte sur vous.

    Bisous à tous les deux et à bientôt.

    Huguette

    4
    Mercredi 5 Août 2015 à 23:07

    J'espère bien venir boire une bonne lampée de génépi...

    Grosses bises de nous deux.

    3
    Mardi 4 Août 2015 à 20:18

    Bonsoir,

    Vous êtes vraiment des pros, demain encore une belle randonnée en perspective. C'est un plaisir pour vous mais bon  courage toute de même .

    Bisous

    Barbel

     

    2
    Lundi 3 Août 2015 à 22:59

    Bonsoir Isabelle et Francis,

    Ce fût une belle jounrée avec des paysages fabuleux. Même si nous les connaissns nous ne nous lassons pas. Nou espérons en faire d'autre, il y en a une de prévue mercredi avec nos mis montagnards.

    J'espère que vous allez bien. Ce sont ussi des cois que l'on peu visiter en cc...Alors !!!

    Bises à tous les deux.
    Huguette

    1
    francisa
    Lundi 3 Août 2015 à 22:49

    Bonsoir les randonneurs. Quels merveilleux paysages, c'est vraiment une belle région la Savoie, en plus avec le beau temps. Profitez bien de l'air pur. En attendant la suite.

    Bien cordialement et la bise à vous deux

    Isabelle Francis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :