• Hte Savoie : En famille

    Jouant sur ses lumières douces et changeantes, sur la beauté sauvage et l’élégance naturelle de ses paysages variés, la hte Savoie, offre  aux randonneurs et promeneurs une immersion grandeur nature avec ses sommets envoûtants et mythiques, ses neiges éternelles, ses plateaux, ses vallées étroites ou ensoleillées,  ses torrents chantants ou bouillonnants, ses cascades déboulant à cœur joie dans de vertes vallées, ses lacs lumineux où se mirent les cimes, ses belles forêts épaisses, ses immenses prairies d’estive, sa flore si riche  et sa faune très attrayante que l’on peu découvrir discrètement à l’orée d’un bois ou sur une barre rocheuse.

    Région coquette parée de magnifiques petits villages aux chalets éclatants et fleuris, révélant leur éclat singulier sous la belle lumière montagnarde et égrenant tous la douceur de vivre durant l’été.

    Ce cadre spectaculaire et enchanteur, ce riche décor naturel, cet écrin verdoyant, devient, le temps de la belle saison, notre terrain de jeu favori où l’on se plait à marcher, à humer cette campagne pleine de senteurs, à regarder, à écouter le cri d’une marmotte, celui d’un passereau perché sur une branche ou tout simplement le silence et parfois à rêver les yeux grands ouverts tout en respirant à plein  poumons.

    Cette belle contrée, veillée par le Mont Blanc, abrite bien des trésors et distille son charme aussi bien en été qu’en hiver, même si depuis quelques années nous boudons les frimas et son manteau d’hermine. En effet nous préférons la quiétude ensoleillée du Maroc, l’accueil de ses habitants, le charme de ses paysages envoûtants et les rencontres agréables.

    Ces montagnes que nous aimons tant,  que nous parcourons avec plaisir, parfois avec quelques difficultés (nos mollets faiblissent sous les ans… nos genoux grincent….) nous avons envie de les faire connaitre à nos amis, de les parcourir avec eux  afin de découvrir leur secret et leur beauté ou tout simplement de les contempler.

    Mais hélas cette année ils ne viennent pas. Nous sommes très très déçus, bien que nous comprenions leur décision. Nous osons espérer que fin août ils trouveront un créneau.

     

    23 Juillet  

     

    BON ANNIVERSAIRE MURIELLE ET GROS BISOUS

     

    Ne dit-on pas « après la pluie le beau temps » et bien voilà cela se vérifie ce matin.

    Le soleil est bien là, un peu de vent mais des températures agréables quelques brumes trainaient encore sur les sommets mais se dissiperont rapidement.

    C’est à vélo que nous allons faire un tour à Bellevaux afin de situer le départ de la Via ferrata, nous voilà donc au pied de celle de la cascade des Nants, classée assez difficile, c’est l’itinéraire fraîcheur mais hélas en ce moment point d’eau.

     

    Roche Motta encore la tête dans la brume

    Bellevaux

    Bellevaux se rapproche

     

    Retour au studio où nous mangeons dehors sous le parasol.

    Cette nous allons faire la reconnaissance de la via ferrata de la cascade des Nants, en effet nous allons avoir un week-end sportif en famille.

    Harnaché de la tête aux pieds, comme vous pourrez le voir, nous démarrons la voie en toute sécurité.

     

    Le départ

     

    Le premier tronçon, très facile nous conduit au dessus de la petite cascade  par le pont de singe de la cascatelle, qui est à sec, mais subsiste une grande marmite remplie d’eau, impressionnant pour moi qui n’a pas le pied marin…. 

     

    Pont de singe

     

    Nous suivons l’itinéraire rive droite jusqu’à la poutre de la marmite, puis l’ascension se poursuit rive gauche jusqu’à la double poutre de la Goulotte.

    Haute Savoie

    Ma poutre

     La double poutre  

    La double poutre

     

    La montée se fait plus verticale, il faut parfois faire de grandes enjambées pour trouver un point fort et forcer sur nos bras pour se hisser….nous voilà au pont Népalais de la source qui faut passer avec attention. 

     

    Malgré la ferraille pas toujours facile de trouver ses pas

    Une vue en contrebas 

     

    A la sortie du pont l’on monte jus qu’à la poutre de la crue, on a une vue sur l’ensemble de la voie.

     

    Presque arrivé...

     

    On termine par un petit canyon avant de traverser sur la poutre du moulin. Ouf c’est fini. C’était super mais un peu dur tout de même. Mais que ne ferions nous pas pour nos petits enfants (qui sont déjà bien grands...)

     

    C'est terminé. 

     

    Et dire que l’on va recommencer samedi et peut être en enchainer une autre….On verra bien….

    Nous découvrons avec cette via ferrata un pont couvert que nous ne connaissions pas… Brigitte et Christian fermez les yeux…on vous dera visiter le coin 5' de marche mais çà monte....

     

    Le petit pont couvert

    Le pont couvert de Bellevaux

    Haute Savoie

     La pointe dIreuse dans le lointain

     

    Une journée bien remplie et très agéable.

     

    24 juillet

     

    Journée relâche…. Sous un soleil magnifique, un ciel d’un bleu parfait et des températures de saison.

    En courses à vélo, c’est toujours très agréable et les montées ne nous font plus peur. Hi Hi

     

    Repas de midi sur la terrasse

    Après le repas, sodoku pour tout le monde

    Un cc squatte devant chez nous...trouvez l'erreur !!! 

     

    Encore une petite virée cet après midi avant de passer au fourneau…

    .

    Villard et la pointe de Miribel en arrière plan

    Les Crêtes d'Hirmintaz

    Un beau chalet

    Habère Poche côté pile

    L'église d'Habère Poche et les Crêtes en arrière

    Le Mont Forchat

     

    Il faut bien cuisiner un peu pour nourrir tout ce petit monde qui arrive ce soir.

    Nos gamins sont bien arrivés, avec eux c'est la joie de vivre. Mais le temps n'est pas très favorable, voilà la pluie qui arrive et l'orage gronde. Il rage sans être trop violent, mais traine en longueur une bonne partie de la nuit, troublant notre sommeil.

     

    Voilà nos gamins

    en famille

     

    Je vous dis donc à demain pour un we plus sportif en famille.

     

    Week-end en famille

     

    25  Juillet

     

    Ils sont tous levés avant nous (nous avons couché dans le camping-car) et sont même allés chercher viennoiseries et pain frais, la table est dressée et on nous attend patiemment, 10h il est vraiment l'heure de se lever. N'est-ce pas ??

    Notre petite Hindy est aussi de la fête, quelle câline ....

     

    Sahra et Hindy

    Unpeu de repos...

    Elle adore les caresses

     

    Sébastien et Pauline sont partis tester les vélos….

     

    Pauline

    Pauline et Sébastien

    Hinds s' inquiéte...

     

    Le ciel est morose, le soleil tente de percer la couche nuageuse sans y parvenir et la polaire est de rigueur que 16 petits degrés ce matin. Grrrr Même temps que l'an passé....

     

    En attendant Sabine

    En attendant le repas...

    Chacun s'occupe à sa façon 

     

    Voilà abine arrive, un peu fatiguée de sa dure semaine... Il est l'heure de passer à table...

     

    A Table !!!

    Pauline au service

      

     

    Mais après le repas amélioration certaine, nous partons donc faire la via ferrata de la cascade des Nants. Tout le monde est équipé de pied en cap, poulie compris, matériel loué sur place au stand de l’accrobranche. Et nous voilà en quelques minutes à l’œuvre….

     

    Tout le monde se prépare...

    Dans la bonne humeur....

    Départ imminent

    Nos trois minettes

    Sabine Harnachée

    Quelques mètres à parcourir et voilà le début de la via

     

    Le papi, après quelques conseils aux débutants, passe en tête suivi de Sébastien, je ferme la marche, Pauline et Sabine étant devant moi au milieu Maude et Sahra se débrouillent aussi comme des chefs….

     

    En piste !!!

    Cool le départ

    Maude et Seb vont atteindre la première poutre

    Sahra les suit de près

    Sabine et Pauine

    La dernière de cordée...

    grans sourire après la première partie

     

    Chacun va a son rythme, mais bien entendu en respectant les consignes de sécurité, pas deux sur la même partie de câble et une seule personne sur le pont de singe et pont népalais, même si deux sont tolérés, pour éviter des balancements inutiles et à contre courant.

     

    passage de la première poutre

    Pas de souci Pauline arrive avec le sourire

    Maude et Sébastien sur la poutre

    Sahrah vient de passer au dessus de la marmite

    Me voilà au dessus de ma marmite sur le pont de singe

    Sabine sur le pont de singe  Bien ma fille

    Sahra va franchir la poutre

    Un deux trois et quatre...grimpeurs

     

    Tout se passe fort bien même pour Sabine qui a le vertige et qui regarde plutôt la falaise que le vide sous ses pieds. Mais elle fait son chemin sans problème.

     

    Ca grimpe encore tout doux

    La paroi est raide mais la progression se fait rapidement

    Pauline franchit le pont de singe

    Maude sur le pont népalais

    Pauline monte comme un chef

    Sabine sur le pont népalais

    C'est maintenant au tour de Pauline

    Pont népalais en cours de franchissement

    Les derniers mètres...

    Puline passe l'avant denière poutre

    Dernier obstacle pour Sahra

    Encore un petit effort

    Courage Sahra c'est la fin

     Ouf !! dernière poutre en vue

    Ils sont arrivés...

    Ultime effort

    Mission accomplie repos bien mérité 

     

    Un peu de repos le temps de siroter une boisson et l’on décide de faire la via farrata du Châtelard, itinéraire classé difficile. Sabine préfère s’abstenir et aller chercher Hindy pour faire un tour.

    Une petite marche au bord du ruisseau, puis une petite montée et nous voilà au pied de la voie. 

     

    Un passage en forêt près du ruisseau

     

    La première partie très verticale me décourage, je décide donc de renoncer. C’est donc à cinq qu’ils poursuivent, Sébastien en tête, suivi du papi et  des trois filles. Finalement voyant leur progression assez rapide je regrette ma décision. Trop tard.

     

    Le départ

    Seb part en tête

    Malgré la verticale il grimpe facilement

    Nos trois minettes démarrent

    Seb creuse l'écart suivi du papi

    Le départ est un peu plus lent

    La petite Maude poursuit son ascension

    Nos deux hommes progressent rapidement

    Sahra poursuit sa voie

    Pauline la suit de près et ferme la marche

    Il faut faire de grands pas, les difficultés sont évidentes, mais ils pregressent fort bien.

    Plus lentement, mais surement elle progressent aussi

    Bravo Pauline

    Nos trois sportives

    Débit de la deuxième voie

    Sahra sur un pont népalais

    Sahra sur la poutre du chamois

    Mission accomplie pour nos cinq courageux

     

    Nous attendrons donc leur retour pour avoir leurs impressions. Peu de photos suaf au départ.

    D’un avis commun ils l’ont trouvé physique et leur bras furent mi souvent à contribution.

    Le deuxième tronçon fût un peu plus facile, puis le suivant d’avéra à nouveau très vertical jusqu’au pont népalais de Tétras lyre avec un passage athlétique en amont. Ensuite traversée ascendante jusqu’à la poutre du Chocard. Après la jonction avec la voie de la Grotte de Cristal, classée très difficile, la partie commune devient un cheminement plus facile avec le pont de singe de la Bartavelle et la poutre du chamois. L’itinéraire se termine par la tyrolienne de l’Aigle, aérienne au dessus du ruisseau des Nants que tout le monde a apprécié.

    Retour par le sentier de l’ancien moulin qui rejoint celui de la voie de la cascade des Nants.

    Notre petite troupe est un peu fatiguée. Mais après une bonne douche la faim se fait sentir.

    Nous irons donc manger à Hirmentaz, au restaurant les skieurs, chacun son choix, mais sommes restés dans des mets très savoyards, comme les bougnettes (beignets de pommes de terre) ou encore raclette. Menu qui réchauffe tout le monde car ce soir il fait à peine 16° et au retour 13°.

     

    Au restau des Skieurs

     Repas savoyard

     

    La nuit sera bonne pour tout le monde. Demain normalement journée adrénaline…

     

    26 juillet

     

    Petit déjeuner rapide…nous devons tous rejoindre Annecy, Doussard, plus exactement et plus précisément la piste d’atterrissage des parapentistes. Nos jeunes, Sabine et Dominique doivent faire un vol en bi depuis le col de la Forlaz.

    Une fois sur place, Dominique nous rejoint et nous piqueniquons tranquillement car les vols n’ont lieu qu’à 16H. Nous pouvons à loisir regarder les parapentistes voler, faire des voltiges ou tout simplement atterrir.

     

    Tous réunis

    Vive Takamaka

    un atterrissage en douceur

    Hindy

    Il fallait bien un dessert...glaces pour les gourmands

     

    L'endroit est propice aux vols, plusieurs agences sont en place dans ce champs d'atterrissage.

     

    Voilà celle avec laquelle ils volent

    Chacun son stand

    Il n'y a que l'embarras du choix...

     

    Comme nous avons décidé de faire quelques photos au décollage et que nous n’avons pas la possibilité de monter en voiture sur la plateforme. Nous partons plus tôt pour être fin prêts quand ils arriveront, avons un bon quart d’heure de marche sur un terrain en forte montée.

    De là haut nous avons une vu splendide sur le lac et les sommets environnants, dommage le ciel est gris et terne.

     

    Vue sur le lac d'Annecy

     

    Drin, drin le téléphone sonne c’est Pauline : vous pouvez redescendre on ne vole plus, trop tard, pas assez de vent.

    Très déçus, nous prenons le chemin du retour pour les rejoindre. Vols remis au 29 août, en espérant qu’il fera beau car en plus aujourd’hui le ciel est gris et le soleil n’a pas daigné se faire voir.

    Nous irions prendre un verre et manger une gaufre au restaurant du lac avant de nous séparer.

    Malgré cette déception de dernière minute nous avons passé un magnifique WE en famille.

     

    31 juillet 

    Retour dans nos montagnes

    Le camping-car est remisé pour un bon mois sans doute et nous remontons dans nos montagnes en voiture. Plus pratique pour sillonner le coin et se garer pour faire des randonnées.

    Nous ferons un petit arrêt à Seyssel qui a la particularité d'être pour la rive droite dans l'Ain et pour la rive gauche en Haute Savoie. Mais l'histoire des deux villes est intimement liée.

    Seyssel nous invite à découvrir une nature généreuse façonnée par le Rhône, ses quais  propices à la balade.

     

    Quai, pont suspendu et église

     

    Seyssel nous offre de vieilles demeures à portes cohére, des traboules, son église planté sur un promontoire dominant le fleuve et ses deux ponts suspendus.

     

    Autre pont suspendu

    Pont suspendu

    Pont depuis la Haute Savoie 

     

    En contrebas de l'église, dédiée à St Blaise, se trouve la Grenette, ancienne halle à grains.

     

    La Grenette

     

    Repas de midi à l’hôtel Beau séjour dont la terrasse domine le Rhône, un emenu du jour excellent, salade mélée, filet de rouget, riz tomate à la provençale, fromage blanc crème ou aux fruits rouges et salade de fruits.

     

    La terrasse su restau

    Le barrage de Seyssel

    Barrage

     

    Arrivée dans nos montagnes sans le soleil.

    Je ne vous décrirai pas le banal quotidien mais seulement nos sorties. Donc je vous dis à bientôt.

     

    « Un petit tour dans le Jura29 juillet : Une belle journée »

  • Commentaires

    10
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 19:44

    Bonsoir Christian,

    Et oui les jeunes font marcher les vieux....

    Bon périple dans les pays nordiques je suivrai ton voyage si tu les mets en ligne. Nous sommes sous la pluie espérons qu'elle ne va pas durer

    Bises et bon voyage.
    Huguette

    9
    Mercredi 29 Juillet 2015 à 14:24
    Bonjour Huguette
    Un petit coucou depuis l'archipel d'Aland et connexion depuis un ferry.
    Ce sont donc des exercices sportifs qui vous font savoyards quelques jours. Profitez-en!
    Bises
    8
    Lundi 27 Juillet 2015 à 09:24

    Bonjour tentin,

    On est quand même bien assurés et puis il faut faire confiance à ses pieds et ses mains. Mais je ne ne crains pas trop le vertige.

    Il y a quelques années nous en faisions beaucoup avec un ami, qui hélas nous a quitté, alors on avait délaissé se sport. 

    On a rcommencé pour amener os petits enfants, qui bien qu'adulte, étaient contents d'être avec nous. Alrs on n'a pas hésité à recommencer, même si c'était un peu physique.

    Bonne journée.
    Amicalement.
    Huguette

    7
    Lundi 27 Juillet 2015 à 08:46

    Bonjour, Huguette

    Chapeau pour l'escalade, je ne vous voyait pas aussi téméraire !

    Bonne continuation

    Bises à vous deux

    6
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 21:07

    Bonsoir Didier,

     

    On voulait reconnaitre la voie, pour nos petits enfants même s'ils sont adultes. Je l'ai trouvée un peu dure physiquement. Mais il y a déjà plusieurs années que nous n'en avons pas faite et en plus on prend de l'âge. On a recommencé hier et nos petits enfants et Paul en ont enchainée une autre que je n'ai pas osée faire quand j'ai vu le départ. Mais après j'ai regretté. Mais elle était bien plus dure. C'est très agréable quand on n'a pas trop le vertige. Même ma fille qui l'a est montée.

    Amicalement

    Huguette

    5
    Dimanche 26 Juillet 2015 à 17:37

    bonjour Huguette,

    Et bien bravo pour votre virée sportive sur la via ferrata.
    Je suis courageux mais pas téméraire alors je ne sais pas si j'aurai enfilé les harnais...
    En ce qui concerne le temps et la température, il faut faire avec.
    La petite famille doit combler le trou laissé par le soleil ?

    amicalement,
    Didier

    4
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 22:34

    Coucou Brigitte,

    Mais non je comptais sur toi pout faire les photos du bas. J'ai pensé à toi et encore là il n'y a pas beaucoup de vide à certains endroit en falaise il y a parfois une centaine de mètre et un cors d'eau dessous. Là la cascade était à sec. Même pas eu peur, mais j'ai quand même du forcer sur les bras dans les devers ou les contournements.

    Vous nous manquez.

    Bisous et bonne nuit

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 22:21

    Vous me surprenez de plus en plus,  J'ai le cœur qui bat rien que de voir les photos.  C'est ça, si nous étions venus, vous vouliez nous faire périr.

    L'anniversaire de Murielle s'est bien passé. On vous embrasse.

     

    2
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 19:51

    Bonsoir Ghyslaine,

    Un peu dur pour moi aussi car il y  longtemps que nous n'en avions pas fait.Et samedi rebelote avec les petits enfants.

    Grosses bises.
    Huguette

    1
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 19:40

    Oups, un peu trop difficile pour moi arf

    Bises à vous deux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :