• La remontée

    07 Avril

     

     

    Nous quittons Marrakech, mais avec des souvenirs fabuleux des ces quelques jours passés avec nos petits enfants. C'était trop court mais merveilleux. Après une journée très chaude le soleil nous a lâchement abandonné durant leur séjour, mais nous avions nos rayons qui nous réchauffaient le cœur.

    Ce matin il fait doux et le soleil est bien présent, un peu pâlichon tout de même.

    L'ambiance n'est plus la même...il manque nos jeunes. Et puis ce jour c'est une journée liaison.Départ en avance su' l'horaire...Mais au fait avons nous vraiment un horaire ???

    Arrêt à l'usine de remplissage de gaz, pour nos mais Bourguignons, aucun souci.

     

    Un petit village après Marrakech

     

    Notre route souvent en ligne droite court sur un plateau au milieu de quelques champs de céréales presque à maturité et dont les têtes blondes s'agitent doucement sous la brise légère, de champs de légumes ou encore de jachères où paissent des troupeaux de caprins et d'ovins.

     

    Des champs de céréales

     

    Au changement de province la route devient "orangina"...

    Pus tard nous roulons dans la Beauce et la Brie Marocaine avec ses grand champs de céréales souvent égayés par les bleuets et les coquelicots. De nombreuse voitures hippomobiles chargées d'herbe fraîche ou de céréales circulent sur le bas côté, parfois elles servent de taxi et l'on peut voir trois ou quatre personnes assises de front face à la route. Puis quelques oliviers viennent s'intégrer dans le paysage.

     

    Des oliviers 

    Encore des oliviers;..

     

    A mi parcours le soleil se cache derrière les nuages...mais sa défaillance ne nous gêne point. Nous roulons...roulons...

    Difficile de trouver une salle à manger aujourd'hui, nous voilà arrêtés en station, une station il est vrai pas très propre.... Nous y restons tout de même, sauf Brigitte et Christian qui préfèrent stationner plus loin. Nous apprendrons plus tard qu'ils sont arrivés au camping. Paul est tout de même allé voir à la boutique pour acheter quelques choses...mais personne. Il a perdu patience et nous sommes repartis.

    Nous voilà donc au camping de Safi où nous avons retrouvé nos amis Aveyronnais qui ont mangé dans la prairie.

    Actuellement chacun vaque à ses occupations mais tout à l'heure nous allons en ville....Une petite promenade nous permettra de dégourdir nos jambes, demain nous repartons.

     

    Départ du camping de Safi

     

    Une belle balade vers les potiers, seulement pour nos achats surtout chez Mohamed Ftis au N° 18bis qui fait de très belles choses qui sortent de l'ordinaire et que l'on ne trouve ps ailleurs et dont les prix sont très raisonnables.

     

    Nous voilà chez les potiers 

    Voilà Mohamed

    Brigitte a fait son choix

    Barbel et Jack aussi

     

    Nous poursuivons notre visite pour le plaisir des yeux...

     

     

    Nous déambulerons dans le petit souk au gré de nos envies, chacun son centre d'intérêt. 

     

    Dans le souk 

    Voilà notre boulangerie du jour

    Christian fait son choix

    Ah les tissus !!!

     

    Il fait très bon et nous décidons d'aller faire un tour en front de mer et d'aller boire un verre.

     

    Direction le front de mer

     

    Beaucoup de monde en front de mer, au dessus de la falaise.

     

    La côte à falaises

     

    Mais nous voilà devant le stand des beignets. Nous ne pouvons résister, Barbel nous les offre.

     

    Il faut attendre son tour... 

    Jack semble perplexe....

    Tout chaud, tout bon. Hi Hi !!!

    On apprécie

     

    Nous surplombons la côte et puis nous nous installons dehors, mais la bise souffle et nous apprécions les boissons chaudes.

     

    Toujours une côte à falaises

    Nous voilà au bar de la corniche

     

    Retour en petit taxi, donc trois personnes dans chaque. Brigitte fort généreuse a voulu payer le taxi avant que le chauffeur nous dise le montant. Pensant que c'était 7 dh par personne elle lui donne ses 21 dh. il semblait ravi et nous a fait de grands signes de la main. et pour cause !!!! Nous apprendrons qu'avec le compteur nos amis ont payé 8dh50. Brigitte tu as fait ta BA. Cela nous a bien amusé  et nous avons bien ri. Comme vous voyez il nous en faut peu....

     

    08 Avril

     

    Notre séjour a comme "une odeur" de remontée....et oui il va falloir songer à quitter ce beau pays où l'on se sent si bien. Toutes les bonnes choses ont une fin. Voici le camping...

     

    Le restaurant 

    L'entrée

    Nous stationnons jsute derrière dans la prairie...

    Il faut bien faire le plein;...

    Voilà on camping-cariste bien marrant...il a aussi sorti sa "queue"

    Vue sur Safi depuis la descente du camping

    Le port en contrebas

     

    Mais nous tentons de monter lentement,  aujourd’hui un saut de puce...

    Nous avons retrouvé le soleil il est encore là ce matin, une légère brise tempère l'atmosphère.

    Après Safi c'est une lande verdoyante aux parcelles entourées de pierres sèches où paissent vaches et moutons.

    Nous longeons ou surplombons une magnifique côte à falaises déchiquetées par l'océan et ourlées d'une belle frange d'écume. 

     

    La côte à falaises 

     Falaises déchiquetées par les élément naturels

    Que dis-tu Jack ???

     

    Un petit arrêt Carla est malade...

     

    Arrêt improvisé.. 

     

    Les petits champs cultivés apparaissent peu à peu, eux aussi entourés de mur de pierres sèches, les épis des céréales ondulent sous la légère brise qui souffle.

     

    petit champs et rare palmiers... 

     

    Le cap Beddouza n'est pas visible seul de phare trône au dessus de la côte.

     

    Le phare du cap Beddouza

     

    Nous approchons tout doucement d'Oualidia , les cultures en terrasse descendent en petite bandes étroites jusqu'à l'océan, ne laissant qu'un étroit filet de sable bordé de vagues écumantes.

     

    Cultures

    Cultures en étroites bandes

     

    Puis à l'approche d'Oualidia se dessine la grande lagune qui étire  ses bancs de sable roux en forme de demi lune à marée basse. La ville dispose ses maisons blanches en amphithéâtre autour de la lagune.

    Comme d'habitude nous stationnerons sur la place prévue à cet effet avec quelques camping-cars.

    Nous voià en stationnement

     

    Vu l'heure nous irons manger à l'araignée gourmande, fidèle à elle même. Nous restons sur le même menu (araignées) sauf Christian. Dessert tartes diverses.

     

    Pauvre bestiole, elle va finir dans notre assiette !!!!

    Photo de Brigitte à "l'araignée gourmande"

      

    Voici mon plat...pas mal servie !!!

     

    Ensuite l'heure est au repos et à la digestion.....

     

    La vue depuis notre stationnement...

     

    Ensuite de la balade....

    Cheveux au vent nous flânerons sur la côte où l'océan roule de grosses vagues et d'immense gerbes d'eau voltigent au dessus des rochers. C'st un spectacle dont on ne se lasse pas.

     

    L'océan est en colère

    Il gronde !!!

     

    Carla s'en donne à cœur joie, sable et eau sont son terrain de jeu favori.

     

    Se balader dans le sable est un peu dur... 

    Ouf un peu de repos...j'en ai marre de courir...

    J'ai soif !!!! 

    Encore de belles gerbes d'eau 

    La remontée

    Çà grimpe !!!

    Que se passe t-il ???

    Pauvre Paul !!!!Besoin de consolation....

     

    Nous poursuivons notre balade mais le spectacle est toujours aussi beau.

     

    Nous sommes à marée montante...

     

    Nous arrivons au petit port, les barques sont là amarrées sur la grève.

     

    Petites barques et cabanes de pêcheurs

    Les barques 

    Jus d'orange pour tout le monde. Merci Christian. 

     

    J'ai envie de faire des photos de la lagune, appareil photo à la main, je pars donc avec Brigitte.

     

    La lagune à marée haute

     

     

     

    09 Avril

     To Chrono !!!

     

     

    La remontée est bien amorcée et le compte à rebours est lancé....

    Départ de Oualidia, sous un grand soleil et une petite brise, comme prévu, le timing est respecté, nous avons une étape un peu plus longue. La lagune est toujours aussi belle, les petites barques se dandinent.

     

    La lagune au petit matin 

     

    Avant de partir... Ces Messieurs chouchoutent leur camping-car.

     

    L'un lave la carrosserie, l'autre le pare brise... 

     

    Mais que fait le troisième larron  ??? 

     

     Il cherche !!!! LOL 

    Sous les yeux de sa femme...qui rit aux éclats.

     

    .Céréales et cultures maraîchères bordent notre route des deux côtés, en contrebas la lagune et l'océan.

     

    Champs cultivés descendent jusqu'à l'océan 

    Cultures, lagune et océan

    Encore un drôle de chargement

     

    Ces jardins et ces champs cultivés sont bordés de haies en roseaux, protection, sans doute, indispensable pour les protéger du vent matin.

     

    Champs et haies de roseaux

     

    Ensuite la lagune se poursuit entre route et cordon dunaire ocre qui masque l'océan.

     

    lagune, dune et océan

    la lagune est très belle

    Toujours la lagune

     

    Un peu avant Jorf Jarfar nous côtoyons de près l'océan qui roule de petites vagues aux crêtes écumantes.

     

    L’Océan juste avant Jorf Lasfar

    Phare Dar ea dou

     

    Un petit détour pour Moulay Abbdalah où nous retrouvons nos petits marchands de légumes, de moins en moins nombreux d'ailleurs.

     

    Un petit producteur de légumes

    Directement du producteur au consomateur

    Encore un ...

    Océan à marée basse à Moulay Abdalah

     

    Arrivée à El Jadida chez Haïssa.

     

    Toc roc ..nous arrivons

     

    Comme tous les ans, nous passons voir cette famille qui nous accueille depuis notre premier voyage en 2004. Malheureusement son épouse Zarah, a quitté ce monde depuis près de deux ans. Nous avons toujours de plaisir a rencontrer ce Monsieur qu vit avec son fils Aziz. Nous sommes toujours super bien accueillis, jus de fuit, thé et viennoiserie, rien de manque. Encore des moments d'échange et de partage que nous apprécions.

     

    Avec Haïssa 

    Avec Haïssa et Aziz

     

    A la sortie d'El Jadida nous poursuivrons notre remontée par la nationale 1 qui n'est pas en très bon état, encore une route "orangina", elle court dans une grande plaine verdoyante, cultivée et fleurie..

    Arrêt repas, juste pour le "fun" ...... après cet en-cas mangé en compagnie de nos amis, nous n'avons pas vraiment faim, nous grignoterons tout simplement.

    Plus loin des vendeurs de papayes envahissent le bas côté de la route.

     

    Vendeurs de papayes

     

    A l'approche de Casablanca nous emprunterons l'autoroute pour éviter la ville et ne sortirons qu'à Mohamédia où nous ferons quelques courses.

     

    Un chargement très spécial

     Encore un chargement hétéroclite (photo de Brigitte)

     

    Installation au camping "L'océan Bleu" comme d'habitude, c'est Ali qui nous accueillera. Nous sommes au fond du camping,  c'est notre choix, plus pratique pour Carla. Cependant il y a pas mal de place.

    Nous allons nous poser quelques jours et avons prévu, depuis notre passage ici en descendant, de rendre à nouveau visite au Père Pierre Julien et d'aller à la messe du dimanche. Il ne nous reste que peu de jours dans ce pays magnifique qui nous accueille à bras ouvert, nous pensons passer le détroit le 19 avril.

     

     

    10 Avril

     

     

    Voilà le compte à rebours à vraiment commencé

     

     

    Une journée plutôt cool sous le soleil mais la brise s'est levée vers midi rafraîchissant l’atmosphère.

    Tout le monde au boulot....lessives, nettoyage, papotage.....

    Repas de midi dehors au soleil couscous au bœuf pour tout le monde.Il était très bon.

     

    Couscous pour tous.... 

    Un très bon couscous

     

    Un tour en ville Marjane, Décathlon et station de lavage. Notre camping-car nous a remercié, il a fait peau neuve.. il est plus blanc que blanc.

    Puis petite sortie au bord de l'océan pour promener Carla qui ne demande qu'à gambader.

     

    Dans le camping 

     

    Voilà encore une belle journée. 

     

    11 Avril

     

    Le compte à rebours ne cesse de tourner....Sniff Sniff                                      

    La journée s'annonce sous les meilleurs hospices, il fait beau, une brise souffle. Chacun ses La remontéeoccupations, des occupations de camping-caristes. Brigitte a besoin de s'occuper l’esprit, alors elle fait le grand rangement. Je la comprends et je compatis.

    Nous venons d'avoir des nouvelles d'Annie et Patrick, il sont vers Er Rachidia et file sur Boudnid, chez François.

    Après le repas...café...

     

    C'est l'heure du café

     

     Après un peu de repos, nous voilà en bordure d'océan, cheveux au vent, pour une belle petite balade rafraîchissante. Des effluves marine chatouillent nos narines, tandis que Carla, insouciante, court à droite, court à gauche et joue avec un gros molosse noir.

     

    La côte nord Mohamedia 

    L'océan se déchaîne parfois

    De gerbes d'eau jaillissent sur les rochers

    De beau bâtiments inoccupés

     

    Des chiens errants divaguent dans le coin, Christian veille.... Brigitte aussi....

     

    Il a son bâton

     

    Nous sommes samedi et bien voilà apéro chez nos mais Aveyronnais.

     

    Traditionnel apéro du samedi

     

     

     

    12 avril

     

    Un dimanche pas comme les autres. Ce matin nous allons à la messe célébrée par le Père Pierre Julien, rencontré à l'aller, un ami du Chanoine Pittino, frère de notre amie Brigitte. Nous ne voudrions pas être en retard, donc nous allons assurer car il faut aller en ville, dans le quartier du parc.

    Ali nous a conduit jusqu'à l'arrêt taxi. Notre attente fut de courte durée Rachid nous prend en charge et nous conduit jusqu'au quartier du parc à 150m de l'église.

    Super soleilNous patientons donc au soleil sur un banc en attendant 10H 30. La grande porte est ouverte nous pénétrons dans l'église et nous nos installons au deuxième rang, juste à côté de la chorale. Ce sera une très belle messe, une très bonne chorale et les baptêmes de Yohan et Kenza. Il y a beaucoup de monde et nous sommes très surpris.

     

    Les deux baptêmes 

    Yohan et Kenza

    La chorale  

    La Chorale 

    Brigitte et le Père Julien

     

    Vers midi la messe terminée nous sommes invités par le Père Julien pour l'apéro, ses jeunes protégés et un ingénieur en phosphates sont là. Nous buvons, discutons et rigolons.

     

    Le Père Julien et le jeune ingénieur

      

     

    Vers 13 h nous cherchons un restau et sommes tentés par celui qui a une terrasse au quatrième étage, Hôtel Hager, mais avant demandons les tarifs.

     

    Hôtel Hager

     

    Cela nous convient, nous nous installons donc sur la terrasse, au soleil face, à l'océan  où de petits voiliers se balancent et  à la baie de sable fin où des familles sont installées sous les parasols.

    Vue sur la côte et le parc

    Vue sur la belle avenue du parc

     

    Calamars pour tous avec frites et macédoine de légumes, dessert pour les plus gourmands, mousse au chocolat et nougat glacé au coulis de fraises, café pour les messieurs.

     

    Le choix serait-il difficile ???? 

    Les dessert ,sont servis

    Nougat glacé au coulis de fraises et mousse chocolat

     

    Nous scruterons les pâtisseries mais seront très raisonnables, pas le moindre achat. Après notre petite balade un jus d'orange à la terrasse du café Siraje sera bienvenu.

    Retour au camping en taxi, nous avons pris le premier disponible, malheureusement nous rencontrons Rachid que nous n'avons pas voulu appeler. Il ne semble pas ravi.

    Encore une belle journée, sous le soleil et dans la bonne humeur, mais nous sommes conscientHélas !!!!

    que le chrono tourne à toute vitesse.....

     

     

     

     

     Apéro chez nos amis bourguignons à qui j'ai "piqué" la photo...

     

    Apéro du dimanche soir

     

     

    13 Avril

     

    Départ sous un soleil légèrement voilé....mais dans le sens du retour.... toujours des constructions, elle fleurissent partout, sont souvent inachevées et même terminées elles sont souvent inoccupées. 

    Beaucoup de troupeaux, souvent des vaches qui paissent, une herbe bien fournie et beaucoup plus abondante que les années précédentes. on peut voir aussi quelques chevaux. De petits vendeurs sont installés en bordure de route.

     

    Vendeurs d'oranges 

    Vendeurs de fruits et légumes

     

    Dans la grande banlieue de Rabat à Témara précisément de nombreux cafés branchés aux belles terrasses foisonnent tandis que de l'autre côté s'alignent de très belles villas.

    Nous nous rapprochons de la côté et malgré un océan d'huile de grandes gerbes d'eau jaillissent. 

     

    La côte et les vagues

     

    Sur ces falaises délitées quelques pêcheurs ont planté leur ligne, peut être un moyen de survivre ou tout simplement de manger, en effet sommes en face de quelques bidonvilles qu'un grand mur tente de cacher.

     

    Cela existe aussi 

    Le phare de Rabat 

     

    Arrivée à Rabat,capitale économique et administrative du royaume, nous traversons le tunnel des Oudaïa, traversons le pont.

     

    Le tunnel des Ouadïas 

    Notre poursuivant  !!!

     

    ET là erreur du copilote....nous aurions du prendre les plages pour aller au centre artisanal de Salé,  ville  séparée de la capitale par le fleuve Bou Regreg. Salé, ancienne ville de corsaire fut de tout temps la rivale de Rabat.

     

    Le fleuve et ses barques 

    Une porte de la médina de Salé 

     

    Nous récupérons notre route après avoir demandé notre chemin aux policiers en faction. pas facile à trois cc de se suivre dans cette ville animée. Donc nos amis Aveyronnais nous retrouvent quand au amis Bourguignons ils feront cavalier seul jusqu'au camping de Moulay Bousseillam où ils arriveront bien avant nous.

    Toutes les villes pavoisent, le roi aurait-il prévu un déplacement ?

     

    Des drapeaux partout

     

    Nous ferons donc une longue visite dans ce centre artisanal où il y très peu de monde.

     

    Au milieu des potiers

     

    Nous y trouverons ce dont nous avions besoin et à des prix défiant toute concurrence, sans même avoir marchander, parfois les prix sont indiqués et en plus il y a des soldes.

     

    Chez le marchand de santons....marocains 

    Il y en a vraiment de toutes les sortes 

    Dans l'arrière boutique un jeune peint, il accepte la photo

    Voilà le patron qui accepte aussi

    Chez les ferblantiers

    Un beau bananier

    La visite se termine

     

    L'heure a tourné sans que nous nous en rendrions compte, cette visite était très agréable. Nous mangerons, dans nos petits cubes sur place. Nous aurions pu trouver une belle salle à manger près du fleuve à quelques minutes du parking....Mais c'est toujours ainsi, on trouve quand on n'en a plus besoin.

    La traversée de Salé est un peu encombrée, des voitures dans tous les sens, nous prenons alors notre mal en patience.

     

    Les remparts de Salé 

    Une autre porte de Salé

    Sur la route de Salé à Kénitra

     

    Nous poursuivons toujours sur la nationale 1 au milieu des pépinières avant de nous arrêter à un petit marché de fruits et légumes, un marché où nous arrêtons tous les ans en remontant. Nous faisons notre plein de légumes, oignons, pommes de terre, salade et petits pois. Je ne vous annoncerai pas les prix, vous n'allez pas me croire....J'ai même laissé la monnaie à la dame qui m'a vendu 6,5kg d'oignons. Son sourire en disait long et moi j'étais ravie, de même pour les adolescents qui vendaient leurs sacs plastiques un demi dirham et à qui on laissait 1dh. Il en faut bien peu parfois pour faire plaisir et se faire plaisir.

    La traversée de Kénitra est difficile, une circulation intense, souvent anarchique, un petit accrochage sans gravité n'arrange pas la situation.

     

    L'entrée de Kénitra 

    Un bâtiment public de Kénitra

    Rond point  Kénitra 

     

    Après cette ville nous emprunterons l'autoroute pour éviter les nids de poule. Un petit arrêt sur une aire de repos nous permettra  un peu de détente en sirotant café et chocolat ainsi qu'une pause pour Carla.

    Encore quelques tours de roues et nous voilà au camping, nos amis Bourguignons sont déjà installés.

    Nous nous posons à notre tour et vaquons à nos occupations, il fait encore un beau soleil et pas de vent, surprenant car nous en avions sur l'autoroute.

     

     

    « Avec nos petits enfantsDerniers jours »

  • Commentaires

    14
    Vendredi 10 Avril 2015 à 21:35

    Bonjour les Ariégeois,

    Nous allons peut être vous croiser, cela dépends par où vous descendez... En tout cas bon séjour en Espagne et au Portugal.

    Si vous remontez mi mai pourquoi ne pas passer vers Dax, nous y serons jusqu’au 23 mai.

    Au plaisir de vous rencontrer.

    Amicalement.
    Huguette 

     

    13
    Vendredi 10 Avril 2015 à 19:08

    bonsoir,

    vous vous remontez,nous on va descendre......lol pour l'espagne et remontée par le portugal mi mai!

    cela doit etre dur de quitter ce beau pays je vois....

    amicalement

    12
    Vendredi 10 Avril 2015 à 10:10

    Bonjour les amis Meylanais,

    Hélas il faut bien rentrer...On resterait bien encore... La vie est douce et cool ici avec les amis, le soleil et l'accueil des marocains.

    J'espère que vous allez bien. on pense souvent à vous.

    Grosses bises.
    Huguette.

    11
    G.GG
    Vendredi 10 Avril 2015 à 07:41

    Coucou les Marocains,

    Effectivement tout a une fin ! Bonne remontée.

    Je suis votre retour et voyons des sites que nous connaissons bien et qui sont toujours dans nos rêves.

    Nos amitiés à Jacques et Barbel !

    Mille Bises, Françoise & Gérard

    10
    Jeudi 9 Avril 2015 à 23:41

    Bonsoir sœurette....

    Çà arrive ...hi hi ne soit pas trop pressée....Je voudrais faire un panorama de la lagune mais je n'y arrive pas...

    A tout à l'heure ou à demain.

    Bonne nuit.
    Bises

    Huguette

    9
    Jeudi 9 Avril 2015 à 22:40

    Coucou mistinguette,

    Moi aussi j'attend la suite, pour te piquer quelques photos. ( il y avait du brouillard sur le pare-brise.)

    Bisous et bonne nuit.

    8
    Jeudi 9 Avril 2015 à 09:04

    Bonjour Ghyslaine,

    Bien vu .et oui nous sommes à Oualidia. Ce n'est as bon signe...mais tout a une fin.

    Grosses bises

    Huguette

    7
    Jeudi 9 Avril 2015 à 07:12

    Bonjour,

    Je reconnais la dernière photo, prise au travers des ouvertures du mur dans la cote qui remonte vers la ville.

    Bises et bonne remontée.

    Ghyslaine

    6
    Mercredi 8 Avril 2015 à 15:57

    Bonjour Daniel,

    Merci pour ton message. louis Pradel je suppose que c'est pour un contrôle. Alors on croise les doigts. Pour le Maroc ce sera plus tard.

    Amitiés à tous les deux..
    Huguette

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    berjalien
    Mercredi 8 Avril 2015 à 10:59

    Bonjour un petit coucou du nord isère ensoleillé  encore un superbe séjour partagé merci pour ces belles images pour mou cette am ce sera Louis Pradel inch'allah pour le Maroc plus tard au plaisir

    Amicalement Daniel

     

    4
    Mercredi 8 Avril 2015 à 01:31

    Bonsoir Françoise et Philippe,

    Merci pour votre gentil message c'est encourageant.

    Je suppose que l'on vous a rencontré à Ouazanne l'an dernier. Etes vous venus au Maroc cette année ?

    Amicalement.
    Huguette

    3
    Françoise
    Mercredi 8 Avril 2015 à 00:17
    Merci pour vos récits de voyage toujours si agréables à lire et pour vos belles photos qui nous font voyager. Avec notre meilleur souvenir,
    Françoise et Philippe
    2
    Mardi 7 Avril 2015 à 22:40

    Bonsoir Francis,

    Merci beaucoup pour votre gentil message. 
    Et oui notre voyage va bientôt se terminer, voilà presque trois mois que nous sommes au Maroc.

    C'est avec tristesse que nous remontons, mais faut bien rentrer.

    Amicalement.
    Huguette

    1
    francisa
    Mardi 7 Avril 2015 à 21:35

    Bonjour les polhugets, déjà le retour? Je vous suis depuis le départ, et vous remercie de tous ces commentaires et photos. Bon retour en France. Cordialement. Francis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :