• La remontée de l'Espagne

    11 mai

     

    C’est la fin !!! Nous décollons du camping à 7h30 pour l’embarquement de 10h30 (heure Espagnole donc 1h de plus). 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Passage en douane (en travaux, il va y avoir plusieurs guérites) très rapide côté marocain, un peu plus lent côté espagnol.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    L’accueil espagnol se fait sous une brume intense. Arrivée au port, encore un peu d’attente, avec chien renifleur… et douanier qui occulte le dessous du cc  avec sa lampe… 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Ferry rapide, pas de possibilité de faire le tour, donc débarquement prévu en marche arrière. La mer semble assez calme, nous resterons dans notre camping-car, je finirai ma nuit…. Ceux qui sont montés à bord n’ont même pas vu la couleur de la mer tant la brume était épaisse. D’ailleurs l’on a entendu plusieurs fois la corne de brume.

    Débarquement rapide arrêt sur le parking de lidl pour courses et repas. Nous repartons ensuite direction Malaga, après quelques kilomètres nous voilà plongés dans le brouillard, pas gênant pour conduire mais les paysages sont sans reliefs.

    L’autovia est bordé de lauriers rose en fleurs et de genêts odorants dont les effluves arrivent jusqu’à nos narines. 

    Le soleil à beaucoup de mal a s’imposer, il sera pâlichon avant de disparaitre, cependant un peu de monde sur la plages.

    Les serres plastiques commencent à envahir le terrain. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    L’aire de Nerja ne nous concient pas vraiment, un simple parking en contrebas de la ville, de quoi perdre le moral en rentrant.

    Finalement nous élirons domicile à celle de Solbrena, plus sympa, plus aérée, sur un terrain herbeux où il y a pas mal de monde. Voilà la vue que l'on a de nos fenêtres.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    On est samedi donc apéro chez nous. 

     

    12 mai

     

     

    Ce matin tout est gris, le ciel nous tombe sur la tête en fines gouttelettes. Pour planter le décor, nous roulons phares allumés et essuie-glace intermittents en action. La vue n'est pas terrible... 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Les serres se font de plus en plus présentes défigurant collines et bord mer.

    Au fil de la matinée les conditions météo se dégradent rapidement et les intermittents ne suffisent plus. Dans cette immensité grise, terne, triste à mourir ciel et terre se confondent dans cette grisaille sui nous enveloppe.

    Alméria et le port

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La pluie cesse enfin mais le soleil ne reviendra pas de la journée.

    Stationnement en début d’après midi sur l’aire de service de Velez Rubio, aire avec eau, électricité et vidange, aire quelconque face à des bâtiments inachevés. Il ne fait pas très chaud, mais nous sommes à 820m d’altitude. (N37°39'07"  W02°04'32")

    Paul a décidé de changer ses plaquettes de freins, le voilà à l’œuvre.

    Balade en ville, une belle église et un arc à l'entrée. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne 

    Une petite ruelle..

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

     

    13 mai

     

    Nous partons à 9H comme prévu et nous avons un peu de soleil, il semblerait que le temps s’améliore.

    C’est une belle allée de genêts en fleurs qui nous accueille sur l’autovia vers Murica, ensuite se sont les lauriers, roses ou blancs qui prennent le relais.

    Dénudée et aride la Sierra Espuna se profile à notre gauche.

    Arrêt café sur un aire de station, là nos routes se séparent nous partons sur Murcia, espérant trouver un garage Fiat et puis rejoindrons la côte, les voisins héraultais partent vers le nord pour un arrêt à Turis, ce soir. Nous sommes surpris de les voir quitter l’A7 avant nous… aurait-il changé de direction sans nous le dire ?

    Josephine nous conduira bien sur la bonne voie mais nous n’avons pas vu pour autant le concessionnaire Fiat, nous poursuivons donc notre route, toujours sous le soleil, seuls quelques nuages s’grippent à la Sierra.

    Murcia

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La mer est d’un beau bleu marine, parfois turquoise elle prend alors des faux aires de lagon en bordure de côte. Le ciel est bleu seuls quelques nuages s'aripent sur la Sierra.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Benidorm et ses tours

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne 

     

    Un arrêt à Altea devant un garage Fiat, malheureusement il est fermé pour le moment, n’allons pas rester là à attendre l’ouverture. 

     

    La remontée de l'Espagne 

     

    Vue sur le penon. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Arrivée à Calp, en début d’après midi et installation sur l’aire de service où il y a pas mal de monde mais encore quelques places de libres, c’est un lieu très prisé par les camping-caristes étrangers. Vu le temps je renais et le lieu agréable. (N38°38'56" E 00)04'02")

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Papotage, internet et puis grande balade en ville, impossible de trouver le bouquin des aires de service espagnoles, mais je ne désespère pas.

    Un beau bistrot en front de mer nous tend les bras… C’est l’heure du thé… nous nous laisserons tenter par un thé et café gourmand, donc avec un mini croissant et une crêpe au citron et au sucre, devinez pour combien… on se croirait presque au Maroc, 1,9€. Nous avons une carte postale devant les yeux, le penon D’ilfac au soleil couchant pour le plaisir des yeux, des mouettes qui virevoltent, des vagues qui se meurent sur la côte des, voiliers  qui voguent sur une mer d’huile. Un bonheur simple mais qui nous ravit, nous faisant un peu oublier le Maroc, les rencontres avec les amis que nous aurions dû prolonger. Vous nous manquez aussi… on serait bien revenus avec vous tous au souk  Lalla Mimouna avec plaisir. Mais il est des fois où l’on ne peut pas tout changer au dernier moment…Brigitte 2 ne verse pas ta larme…on va se revoir même avant le Maroc prochain.

    Ce soir sommes allés au restaurant El Carro I, en bord de plage, encore face au penon mais avons été très déçus…. Une fois n’est pas coutume. Nous nous rattraperons !!!! Ce n’est que partie remise.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

     

     14 Mai

     

    Nous décidons de remonter un peu, le temps est très moyen, peu de soleil....mais 19° pas si mal qaund on voit les temératures en France quoique à Annecy il fait beau ce matin...

    Nous filons tranquillement sur la 332 dans un paysage verdoyant parsemé de maisons blanches, seule la Sierra exhibe sa barrière rocheuse.

    Le soleil tente de s’imposer il y arrivera après quelques tentatives infructueuses.

    Joséphine nos fait un caprice elle nous fait passer par le centre ville de Valencia pour aller à Castellon de la Plana où nous devrions trouver un garage Fiat. Mais que faire ? sinon l'écouter pour sortir de ce guêpier....

    Nous trainons par des petites routes près de la côte, nous mangerons au Pation Tolédano au Port de Bodianna, pour la modique somme de 8€ nous avions une entrée, un plat, un dessert. Un repas bien meilleur que celui d’hier pour moitié moins cher.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Dès la sortie du port avons contrarié Joséphine, bonne initiative, elle a repris ses esprits et nous sommes passés ainsi à l’extérieur de la ville, ce qui, en camping-car, est tout de même plus agréable surtout pour le chauffeur.

    Nous voici dans Castellon de Plana sans avoir trouvé Fiat.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Encore une  remontée touten douceur  avec un arrêt à Peniscola. La vieille ville est construite sur une péninsule rocheuse, sur ce pignon se dressent les anciennes fortifications que domine le château de Pape Lune, Benoit XIII veille sur la ville. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Il est très agréable de flâner dans ces petites rues fleuries, abruptes et pavées, parfois tortueuses qui grimpent jusqu’à la citadelle d’où la vue est imprenable, vue sur la grande plage nord et à l’est sur le port. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne 

     

     Le port 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne 

     

    Au delà de cette péninsule ont été construits hôtels et immeubles qui contribuent au succès touristique de la ville. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Après cette belle promenade nous nous installerons au Camping Los Pinos (10€ tout compris).

     

    La remontée de l'Espagne

     

     

                         Port de Boriana, Peniscola son port et sa vieille ville

     

     

     

     

    15 mai

     

     

     

    Légère bruine cette nuit, pas de problème ce matin mais un ciel nuageux.

    A Vinaros un garage Fiat nous accueille, la vidange sera faite dans la demi-heure qui suit. Garage super sympa qui nous fera aussi le graissage du châssis sans surplus et le niveau du lave glace.

    Bien qu’un peu pâlichon le soleil est bien présent, la température oscille entre 18 et 21°. Au fur et à mesure de notre progression la côte reste ensoleillée mais de gros nuages noirs et menaçants s’amoncellent sur la Sierra qui fait barrage.

    Repas au grand buffet de Cambrils, pas mal, pas le style de celui de Narbonne mais à moitié prix, plutôt celui de la Jonquéra.

    Nous bouderons le Camping Park Playa Bara, que nous aimons bien, malgré des places parfois un peu exigües, il est vrai qu’ils ont pas mal augmenté le prix sénior.

    Nous irons donc jusqu’à Villafranca de Pénédés d’abord au concessionnaire camping-car, ensuite sur l’aire de service gratuite située avenue de Taragonne (N41°20’25’’  E01°41’29’’).

    Rien de bien spécial ce jour, quelques courses ici à Simply juste le temps de rentrer au camping-car et l’orage qui grondait déjà, s’abat sur nous sans trop de violence.

    Les amis qui êtes encore au Maroc, profitez bien et restez y encore quelques jours, peut être que l’été arrivera avec vous….On pense souvent à vous, on regrette vraiment de ne pas être restés plus longtemps vers vous. On fera mieux la prochaine fois.

     

     16 mai

     

    Après la pluie soutenue d’hier au soir et de cette nuit il ne reste qu’un ciel gris…

    Nous voguons de collines en collines, vers le nord, dans milieu alpestre où les conifères sont rois, sous un ciel tumultueux qui laisse filtrer quelques rayons de soleil.

    Nous suivons ensuite l’ troite vallée d’El Cardenet qui draine une eau vraiment boueuse. Après Solsona nous voilà dans la brume, il est vrai que nous sommes à 700m d’altitude.

    Puis direction l’Andorre par la vallée de la Segre, on se croirait au mois de mars avec une alternance de soleil et de giboulées. Nous trouvons nos pneus pour le camping-car, en une heure ils sont montés et changés comme on voulait.

    Nous continuons donc notre progression après un arrêt course mais les giboulées se transforment en neige dès l’altitude de 1500. Nous emprunterons donc le tunnel d’Envalira pour éviter tout problème et nous voici donc en Franc, sous une pluie incessante sur l’aire de service d’Ax les thermes.

    Des nouvelles d’Annecy, de Lyon ou encore de Bligny nous annoncent aussi du mauvais temps. C’est la « cata », tout cela n’est pas fait pour nous donner le moral. Nos avons presque envie de faire demi tour. Mais est-ce bien raisonnable ?

     

    17 mai

     

    Après une soirée et une nuit bien arrosée la matinée s’annonce sous de meilleurs hospices, grand ciel bleu, grand soleil, quel plaisir. Mais la neige est descendue bien bas tout de même.

    En quelques lacets serrés nous prenons rapidement de l’altitude pour atteindre le col de la Chioula à 1450m. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La neige fraichement tombée donne un air magique aux forêts que nous traversons quant aux sommets ils étincellent sous ce magnifique soleil.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Paysage verdoyant, mais les frimas ont retardé la végétation et les arbres ont du mal à revêtir leur belle robe printanière.

    Drin drin…le téléphone sonne. Quel plaisir d’entendre Brigitte et Christian depuis le Maroc. Nous avons discuté un bon moment, parlé Maroc bien entendu, mais ils vont bientôt rentrer. A bientôt les amis. Et voilà la carte postale que nous aviosn a ce moment là devant les yeux.... Hiiii alors que vous n'aviez plus le soleil à Moulay Bousseilham...

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Sommes nous vraiment mi-mai ????

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Les pissenlits ont envahi les champs, le tapis jaune est donc déroulé pour notre passage. 

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La campagne est magnifique avec ces arbres aux feuilles bourgeonnantes d’un vert délicat qui tranche avec le vert sombre des sapins. Paysages divers et agréables qui se déclinent dans une palette de verts infinis, des scènes pastorales avec des belles vaches rousses qui paissent une herbe drue, des villages riants et fleuris, des crêtes enneigées.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Plus bas dans la vallée ces fleurs jaunes sont devenues des petites boules blanches vaporeuses qui au moindre souffle laissent s’envoler une myriade de graines ailées qui deviendront à leur tour de beaux pissenlits.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    La remontée de l'Espagne 

     

    La descente sur Quillan se fait tout en douceur, tantôt sur un plateau tantôt dans une étroite vallée.

    Au fil du temps quelques nuages s’effilochent dans ce ciel d’azur, mais pour l’heure ils sont bien inoffensifs.

    Voici le château d’Arques.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Nous suivons le chemin des écoliers, notre route la Nle 660 court dans un paysage boisé et fleuri.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Arrêt repas à Mouthenet à l’auberge chez Divine, en effet elle est divine. Un repas excellent, une patronne et serveuse est super sympa et pleine d’humour, si un jour nous repassons par là nous nous arrêterons.

    Les nuages se font plus langoureux mais le soleil est toujours bien présent, plus vers la côte que vers la montagne.

    Nous chercherons encore un fiat à Narbonne puis à Béziers pour trouver des plaquettes de freins arrière cette fois.

    Château de Beauregard.

     

    La remontée de l'Espagne

     

    Arrêt à Valras sur une petite place après le Casino, l’aire de service étant complète. 

    La belle aventure ce termine là, quelques jours en famille dans l'Hérault, puis c'est la rentrée au bercail.

    Pour la conclusion sur ce cru 2013 il vous faudra encore patienter...un peu. Mais je peux vous dire, que malgré quelques problèmes, ce sera un bon, mais il aurait pu être meilleur.....

     

    18 Mai

     

    Juste quelques photos d'un petit village de l'hérault où nous venons de faire une belle balade et où il y a une aire de service gratuite près d'une petite mare.

     

    La remontée de l'Espagne

    « D'Oualidia à CeutaFIN »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    9
    Mercredi 14 Mai 2014 à 11:46

    Bonjour Boutondor,

    merci pour ta visite et ton message. ravie de t'avoir fait voyager, c'était début 2013. 
    je vois que la famille s'agrandit c'est bien et la famille c'est important. Vous avez bien fait de la privilégier.

    Bonne journée, ici chez nous gris et quelques clins d’œil furtifs du soleil qui nous manque.

    Amicalement.
    Huguette

     

    8
    Mercredi 14 Mai 2014 à 10:26

    Bonjour,

    merci de ta visite,

    j'ai voyagé un peu chez toi ce matin, merci pour tes photos, et les petites descriptions. 

    aujourd'hui le temps semble vouloir s'améliorer.

    Nous ne sommes pas encore partis car pleins d'obligations depuis ce début d'année, et pour faire suite

    nous avons eu trois naissances dans la famille, dimanche un bapteme,  le 31 mai un mariage  et le 15 juin un autre mariage, alors c'est pas vraiment facile d'aller loin, car les allers et retours, je n'aime pas trop.

    Je vous souhaite de bonnes balades, et à bientôt.

    Boutondor

    7
    Vendredi 17 Mai 2013 à 19:16

    Bonjour Ghyslaine,

    Oui le temps n'arrange rien. Aujourd'hui grand beau pas chaud, mais sommes passé à des petits cols avec de la neige, pas sur la route.

    Je n'avais pas vu que les cadres ne permettaient pas d'agrandir. Je les ai fait dans un premier temps sans les vouloir, j'avais coché sans le vouloir la case cadre dans le logiciel des "tag". Du coup j'ai essyé les autres modèles voilà le pourquoi mais je crois que je resterai sans cadre si on ne peut pas les agrandir. Merci de me l'avoir signalé.

    Demain nous serons chez  ma maman et puis c'est le bercail.

    Bises

    6
    Vendredi 17 Mai 2013 à 18:21

    Re

    J'ai oublié j'aime bien les cadres, par contre c'est dommage quand on clique dessus ça ne l'agrandit pas et j'aime bien voir les photos en grand.

    Ceci n'est que mon sentiment.

    Bises et bonne soirée

    5
    Vendredi 17 Mai 2013 à 18:19

    Coucou,

    Je comprends tout à fait ton envie de faire demi-tour quand on n'a déjà pas le moral et quand on voit le temps qu'il fait......

    Allez courage, tu n'as plus que 9 mois à attendre pour repartir au Maroc et entre temps il y aura bien quelques petits voyages.

    Bises

    4
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Jeudi 16 Mai 2013 à 22:44

    Bonsoir Barbel,

    Oui j'ai fait un changement involontaire du coup j'ai chrché pourquoi et j'ai tenté les autres cadres. j'aime assez à voir. Il fait si mauvais que je n'ai pas fait de photos depuis hier.

    Bises à tous les deux et à bientôt.

    3
    Les Pollhuguetts Profil de Les Pollhuguetts
    Jeudi 16 Mai 2013 à 22:43

    Bonsoir Jocelyne,

    Nous avions fait le plein de soleil...mais vu le temps le moral est à son image... C'este le déluge partout, avons mêm eu de giboulés de neige en Andorre cette après midi.Sommes à Ax les Tjermes sur l'aire de service mais sous la pluie. J'ai presque envie de faire demi tour...Mais no,mais ,on, mais c'est dur dur..*

    Bises et à bientôt le plaisir de vous voir. je pense que l'on va monter le 22 chez nous.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    barbel
    Jeudi 16 Mai 2013 à 10:58

    tu as changé de présentation, tes photos sont très belles. continuez bien. Ici temps épouvantable. Bize

     

    1
    jeanpaul 26
    Jeudi 16 Mai 2013 à 09:38

    Coucou,

    Je reviens vers vous après avoir mis un message sur l'article précédent (encore une erreur !!!)

    Donc je vois que la remontée n'est pas spécialement ensoleillée, ici c'est le déluge, entre deux averses nous sommes obligés de tondre, débrouissailler car tout pousse quand même !!!!! un peu ras le bol, il est grand temps que le soleil revienne. Mais vu la provision que vous avez faite au Maroc, tout va bien se passer pour vous.

    Bonne route et à très bientôt. Grosses bises

    Jocelyne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :