• Retour sur Tata

    17 Mars

     

    Le vent souffle ce matin, des nuages de poussières circulent sur l'oued et la température oscille vers les 14° mais le ressenti est tout autre...

    Josi et Jean nous quittent et partent sur Taroudant, nos amis filent sur Ouarzazate. Nous nous sentons bien seuls....

    Nous partons vers 10H, plein GO et courses en ville et en route pour Tata, même route qu'à l'aller. 

    Le vent souffle toujours, les paysages semblent enveloppés dans du tulle voluptueux qui estompent les reliefs jusqu'à se qu'ils se confondent avec un ciel blafard qui ne laisse présager de rien de bon... Voilà la région des "hommes couchés" comme dit Emile Sieur Touareg, mais le temps n'est guère propice.

     

    La tête d'un homme couché

     

    Courbées en deux, serpette à la mains les femmes sont aux champs, tandis que les ânes entravés attendent patiemment leur fardeau. D'autres sont lourdement chargées ou conduisent leur monture.

     

    Un âne lourdement chargé

    Elle rentre des champs son fardeau sur le dos

     

    Le relief se confond de plus en plus avec ce ciel, les quelques acacias parasols agitent leurs branches, la poussière vole et nous enveloppe. drôle de temps.

    Repas de midi au même endroit que lors de notre montée sur Taliouine, cette fois nous distinguons à peine les plissements qui nous entourent.

    Nous nous installons encore une fois au Palmier, nous sommes bien ici et retrouvons Chantal et JD, Christine et William avec beaucoup de plaisir. 

    Un tour en ville pour quelques courses...surtout des gâteaux...Aïe les gourmands !!! plus des crêpes que nous agrémenterons à notre goût.

     

    Devant la pâtisserie

     

    Le prochain arrêt sera pour les beignets et oui ils sont si bons.

     

    Miam les bons beignets !!!

     

     

    18 mars,

     

    Une journée cool. Toujours le même temps vent et poussière mais pas froid, il fait encore 21° ce soir à l'heure ou j'écris.

    Souk ce matin en charmante compagnie, caddies en main.....

     

    En route pour le  souk

     

    Livraison de la viande dans une rue de Tata. 

     

    Transport de viande

    Des gerbes de luzerne à la vente

     

    Nous voilà au souk...

     

    D'un pas décidé...

     

    Une profusion de légumes et de fruits toujours des prix défiant toute concurrence.

     

    Des bonnes oranges à profusion

     

    Repas au camping, tajine de keftas toujours aussi bon et copieux.

    Nous tenterons notre chance vers la police pour les prolongations, peine perdue nous devons y revenir lundi. Affaire à suivre.

    Ce soir sommes invités chez nos amis.Chantal et JD avec Christine et William à l'apéro, Mojito pour tout le monde, un régal (nous n'avions jamais goûté).

     

    Apéro entre amis

      

    Harira de la maison pour le repas de ce soir, très bonne.

     

    Harira

     

    Ce soir je vous propose un petit poème d'une amie BIBI, amoureuse comme nous du Maroc et qui est dans la peine. 

    MERZOUGA….. 
    Oh MERZOUGA
    Te voilà !!!
     
    MERZOUGA….
    Oh MERZOUGA 
    Tu es là…
     
    Tes DUNES, ton SABLE
    Comme en 2016 semblables
     
    Ton soleil et ton ciel cette année sont un peu voilés
    Le vent s’est invité 
    A mon grand regret
     
    MERZOUGA….
    Oh MERZOUGA 
    Mêmes beautés, mêmes couleurs
    Mais au fond de mon Cœur
    Une grande PEUR….
    Dunes, sables, je vous vois
    Peut-être pour la dernière fois !!!!
     
    Jamais je ne vous oublierai
    Je vous le promets !!!
     
    BIBI le 18 mars 2017 

     

      19 Mars

     

    Toc toc la pluie s'est doucement invitée cette nuit....

    Ce matin le ciel mi figues mi raisins, du bleu, du gris... Mais la matinée s'écoule tranquillement et le soleil revient, le vent faiblit, c'est presque parfait.

    Nous mettrons même le store pour cette amicale réunion. Apéro avec les amis au camping auxquels s'ajoutent Annette et Christian, un apéritif dînatoire, (Annette nous ayant offert jambon et saucisson). Les discussions vont bon train et les rires fusent....Monsieur Moulay El Mehdi Lahbibi, propriétaire de camping et ancien maire de Tata, nous a fait l'honneur de venir bavarder avec nous et prendre un jus d'orange. 

     

    Une belle tablée, trois colistiers sur quatre

    quelques bonnes choses de chez nous

    Avec Monsieur Lahbibi

     

    Juste le temps de ranger et l'orage gronde, la pluie s'abat sur Tata, une pluie soutenue, sans être diluvienne qu,i malgré tout, ne durera pas très longtemps, mais sera sans doute bénéfique à l'environnement.

    Quelques heures plus tard nos amis, partis sur Ouarzazate arrivent, les places gardées sont occupés par les premiers arrivants, petit manque de coordination. Pas grave il y a de la place.

    Balade en ville, José et Claudette préfèrent se reposer. Mais devinez où nous allons ....

    Tout simplement manger un beignet. Et oui il sont si bon. 

    Nous "chercherons la cantine"....ce lieu où l'on mange bien et pour un prix dérisoire et dont tout le monde parle. Nous pensons l'avoir trouvé, nous testerons sous peu.

    Au retour nous admirons une mercerie, les petites bobines de fil aux couleurs chatoyantes, si bien rangées sur les étagères, sont très belles. Sur commande l'on peut avoir une belle djellaba pour 400 DH nous dit le petit commerçant très aimable et qui accepte d'être photographié (dommage la photo n'est pas très claire).

     

    Le jeune patron de la mercerie

    Ces bobines sont alléchantes pour qui aime coudre

    Chantal, très intéressée...

     

    Si vous ne savez pas comment transporter vos coussins, voilà la solution ...

     

    A la façon Tataoui 

     

    Retour au bercail, il ne fait pas très chaud, nous sommes toutes avec nos doudounes. Un bien drôle de temps en ce moment. Le soleil devrait revenir demain. Inch Allah.

     

    20 Mars

     

    Il est bien là, levé avant nous et rutilant...

    Comme prévu nous allons à la gendarmerie, ils nous ont enfin pris notre demande de prolongation mais il a fallu beaucoup insister....RV 1 avril !!!! J'espère que ce n'est pas un poisson.... On tachera d'y aller avant. 

    Une matinée cool... A midi encore un apéro, et oui les amis nous invitent avant leur départ. Un apéritif dînatoire chez Christine et William. Rien ne manque, même pas les blagues que nous distillent ces Messieurs et qui nous font rire aux éclats....  On s'amuse comme on peut...

     

     

    Le repas sera plus que frugal....crudités et fruit, largement suffisant.

    Café, petits gâteaux et papotage....L'heure tourne... 

    Nous sortons entre filles pour aller faire un tour dans le vieux village d'Indfiane.

    C'est d'un pas décidé que nous partons vers le sud de Tata.

     

    Devinez qui fait le clown...

     

    Admirant au passage cette grande faille qu'à creusé l'oued Tata qui par endroit à peu d'eau. 

     

    L'oud Tata

     

    Nous le longeons rive gauche avant d’atteindre le vieux village et sa palmeraie.

     

    Rive gauche

     

    Le vieux village apparaît perché sur son éperon.

     

    Indfiane

    L'oued Tata

     

    Voilà trois enfants quid mandent à être photographié...pourquoi pas. mais voilà ils réclament de dirhams... désolé mais n'en avons pas.

     

     

    En cheminant dans le village...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est jour de lessive.... le linge sèche. Deux dames viennent avec leurs bidons chercher de l'eau à la station de pompage tandis qu'une autre, pliée en deux est entrain de faire sa lessive. Quelle vie, nous avons tout de même bien du mal à imaginer.

     

    Transport de l'eau

     

     

     

     La lessive sèche

     

     

     

     

     

     

    La lessive à l'eau courante

     

     

     

     

     

     

     

    Retour par la palmeraie à l'ombre bienfaitrice de ces magnifiques arbres, un havre de verdure et de fraîcheur, car aujourd'hui le soleil et chaleur sont bien là.

     

    La palmeraie 

     

    Arrivée en ville, nos hommes nous rejoignent...juste pour les beignets.....

    Demain certains amis partent pour d'autres lieux, Chantal, JD et Christine et William. Sniff, Sniff...

     

    21 Mars

     

    Voilà nos amis nous quittent, les uns pour Ouarzazate les autres pour Zagora. Dommage nous formions une bonne équipé.

    Une journée plus que cool avec un apéro, et oui ils se succèdent, mais nos amis partent aussi demain.

     

    Derniers apéro avec nos amis

    Rien ne manque

     

    Vu le beau temps nos repas sont pris dehors...

     

     

    Quelques courses, des papotages....et du repos.

     

    22 Mars

     

    Ce matin nos amis partent et roulent vers d'autres découvertes, nous ne les reverrons plus au Maroc cette année. Sniff, sniff... Papotage avec nos voisins sympathiques et courses en ville.

    Ce midi nous sommes allés manger " à la cantine" depuis le temps que l'on en entend parler.... Dommage pas pris de photos, mais çà va venir car nous y reviendrons. Au avons donc mangé un quart de poulet aux oignons et olives chacun, avions pris une bouteille d'eau et avons payé à deux bien entendu 48Dh vous avez bien lu soir exactement au change actuel 4€54. 

    Un peu de repos, sous le store, les doigts de pieds en éventail.....pas mal par cette chaleur, malgré une légère brise.

    Quelques nuages papillonnent dans ce ciel d'azur lorsque nous allons faire notre petite promenade. 

    Nous longeons le camping puis descendons vers l'oued Tata que nous traversons à gué, peu d'eau....Le lauriers roses sont en fleurs c'est magnifique, le petit village Agoujgal nous domine du haut de sa falaise.

     

    Agoujgal, planté sur la falaise

    Ooued Tata et ses lauriers roses en fleurs

    Canyons creusé par l'oued Tata

    Agoujgal

    Canyon creusé par l'oued et vu sur Tara

     

    De  petites rues étroites, souvent couvertes nous procurent une agréable fraîcheur.

     

    Retour sur Tata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour sur Tata

     

     

     

    Retour sur Tata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et nous voilà dans la palmeraie qui s'égrène sur les versants désertiques  méridionaux de l'Anti-Atlas. Ce havre de paix et de verdure nous protège des chauds rayons de l'astre divin qui rutile.

     

       

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Culture à trois étages comme dans toutes les oasis avec sa strate arborée, sa strate arbustive et sa state herbacée, constituée ici par de la luzerne et quelques céréales.

     

     

    Pour seuls bruit, le bruissement des palmes, le chant des oiseaux et le clapotis de l'eau qui coule dans les petits canaux. Quelques oasiens ou oasienne rentrent du travail.

     

     

    Chemin faisant nous arrivons à Agadir Léhna, dominé par un marabout planté sur la colline. Et encore une fois verrons le clepsydre, cet instrument ancestral qui hiérarchise les tours de l'eau.

     

    Agadir Léhna et son marabour

     Le clepsydre et le responsable de tanast

     

    Retour par ces petits chemins empreint de sérénité qui nous conduiront à nouveau au camping.

     

    23 Mars

     

    Un peu de vent ce matin mais le soleil brille dans un ciel d'azur.

    Une balade en ville juste pour photographier de la laine pour une amie. Ce matin le vendeur n'est pas gracieux et nous avons un refus. Il se ressaisit quand je lui explique que c'est pour choisir le coloris en France.

    Repas de midi commandé au camping : tajine de bœuf, très bon d'ailleurs.

     

    Miam qu'il est bon

     

    Après de bons moments de repos nous allons à la recherche d'une grotte indiquée par Annie. Nous restons d'abord sur la route pour repérer les lieux...mais point d'épicerie qui devait nous donner le point de départ. 

    Pas grave nous ferons une belle balade dans la palmeraie et le petit village de Tighremte. Il est toujours agréable de flâner au milieu de cette végétation bien fournie à trois étages et de voir les canaux d'irrigation et le distribution de l'eau dans les diverses parcelles.

     

      

    Un petit passage couvert

    Au bord de l'oued 

     

    Canaux d'arosage

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour en ville pour aller manger un beignet et commander le couscous pour demain. Et oui demain vendredi c'est jour de couscous... Alors !!! y plus ka !!!

     

    24 Mars

     

    Oui Brigitte, coucou.....Il fait encore beau sur Tata, même si la température a un peu chuté, juste une légère brise.... je pense que sur la côte atlantique on ne peut pas en dire autant d'après les nouvelles d'amis qui séjournent à Mohamédia, ni en France, du moins du côté de l'Aveyron. Les amis on vous envoie du soleil.....qui brille toujours ici....

     Notre repas de midi au restaurant Al Mansour avec Dany et Guy des voisins de camping.

     

    Notre restau ce midi

     

    Une belle assiette de couscous avec merguez, bœuf et poulet, pas mal, thé et gâteaux offert.

     

    Notre souscous

    Avec Dany et Guy

       

    Un début d'après midi, comme d'habitude sur nos relax au soleil....

    Un tour en ville,à notre mercerie préférée...Faite vos choix ? Laine ou coton ?? et à des prix défiant toute concurrence...

     

    Laine

    Encore de la laine

    Coton 

     

    La vie s'écoule doucement ici, notre prolongation devrait être prêtre mardi. A suivre. Inch Allah.

     

    25 Mars

     

    Ce matin le soleil a du mal à percer la couche nuageuse, il va, il vient, s'éclipse sans crier gare mais ne nous réchauffe guère.... que 18 petit degrés seulement....

    Un pense cependant pour celles et ceux qui sont sous des trombes d'eau....chez nous. On compatis...

    Un tour en ville au souk ou chez le  marchand de laine... On achète peu de légumes en ce moment nous mangeons au restau, à la cantine ou au camping. Je ne sais même pzs s je vais savoir cuisiner en rentrant...

     

    Pas de vendeur, mais une chèvre et son cabri 

     

    Au retour Boeuf, lentilles à la "cantine"... Toujours au même prix. Une pensée spéciale pour Christian.

     

    La cantine

    Bœuf lentilles

     

    Nos relax nous ont assisté une grande partie de l'après midi. Rien eu envie de faire. Et oui cela arrive. Pas facile la vie de retraités au Maroc....

     

    27 Mars

     

    Encore une journée tranquille avec à midi Keftas commandés au camping, toujours aussi bon.

     

    Keftas

     

    Balade, après une bonne pause,  pour retrouver un peu de fraîcheur dans la palmeraie, ce petit havre de paix où l'on aime se perdre.

     

      

    Retour sur Tata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Passage dans le vieux village de Tighremte et ses passages couverts.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous avons aussi trouvé de petit panneau, mais le bâtiment était fermé. 

     

     

     

    27 Mars,

     

    Pas grand chose à dire, nous avons encore beau temps, mais heureusement la brise nous apporte un peu de fraîcheur.

    Encore un repas à "la cantine" poulet frites, pas très varié mais bon.

     

     Poulet roti

     

    Les relax deviennent presque obligatoires... par cette chaleur.

    Ce soir j'ai confié ma tête à une coiffeuse Tataoui dénichée au hasard d'une rue. Ben ma fois je suis satisfaite de sa prestation. Que dire du prix .... plus que raisonnable. Shampoing, coupe, brushing, vous ne devinerai jamais. 50 dh soit 4,76€.

    Et bien voilà encore une journée passée à la vitesse grand V

     

    29 Mars

     

    Une journée bien chaude malgré un petit vent qui tente de rafraichir. Il y a des jours ou j’ai un peu le vague à l’âme, toujours pas de prolongation, on l’espère encore une fois pour demain. Inch Allah.

    Cette attente interminable, demain, toujours demain, commence à devenir pesante, mais c’est aussi cela le Maroc…. 

    Les relax nous tendent les bras et l’on peu rêver les yeux ouverts…rêver de nouveaux paysages, de nouvelles découvertes, de nouvelles balades. En effet cette vie de sédentaire ne me convient que partiellement, même s’il fait bon vivre à Tata.

    Les palmes se balancent au gré du vent, bruissent, les oiseaux volettent, se posent, chantent, font trois petits tours et puis s’en vont….

    Depuis quelques jours, connaissances et amis, sont partis les uns après les autres, nous avons cependant des voisins charmants.

    Ali et son papa sont au petit soin pour nous et viennent pendre très régulièrement de nos nouvelles, une raison supplémentaire qui nous fait aimer ce camping.

    Cette  après midi avons décidé d’aller visiter le Mellah, ce quartier  juif de Tazart. Ali nous a prévu un taxi  conduit par une dame. C’est Mbairika qui va donc nous conduire au village distant environ de 8kms. C’est une charmante dame, de 45 ans qui parle assez bien le Français, une maîtresse femme qui cherche un mari….Mais il faudra qu’il soit vraiment à son  image….

    Le Rallye AX est au poste d'essence à la sortie de Tata, toutes immatriculées en 45.

     

    Rallye AX

    A la station à la queue le leu

     

    Après avoir traversé le village il faut prendre une piste, impossible en camping-car ( on pourrait tout de même  l’atteindre à pied  en stationnant à la fin du goudron).

    Perché sur un promontoire rocheux qui s’étire sur plusieurs centaines de mètres se dressent des ruines, certains bâtiments sont encore en état. Ce village juif à un aspect tout à fait particulier avec ses bâtiments en pierres ou en enduit ocre.

     

    Une petite partie du Mellah

    Avec notre conductrice

     

     

    Ce lieu est conté d’ailleurs par le vicomte de Charles de Foucauld qui y passa un séjour entre 1883 et 1884. Il avait comme guide le rabbin “Mardochée Aby Serour”, originaire d’Akka.  

    Nous déambulons, en compagnie de notre conductrice  dans le bas du Mellah jusqu’à la synagogue, qui d’ailleurs, sans elle, n’aurions pas trouvé.   Celle-ci est fort bien conservée, elle deviendra par la suite une mosquée.

     

    lLa synagoge

    Retour sur Tata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour sur Tata

     

    Retour sur Tata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tandis que Mbairika nous attend à l’ombre d’un palmier nous montons un peu afin de surplomber ces imposantes ruines.

     

    Retour sur Tata

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour au camping, notre conductrice, avec notre accord, fait monter des clientes. Un grand merci à cette charmante personne. Si le camping n’organise pas des visites, comme il pense le faire, l’an prochain, nous ferons appel à elle, notamment pour visiter le ksar Jébair après avoir demandé au gardien des lieux de nous accompagner.

     

    Une bien belle balade que nous avons appréciée.

     

    30 Mars,

     

    Ouf !!! Nous allons à la gendarmerie notre prolongation est prête. Belle aubaine.

    Repas de midi à la nouvelle "cantine"...bof !!!! on s'en contente pour 42dh.

    Après  midi courses, demain nous partons donc pour Zagora.

     

     

    « Quelques jours sur TaliouineEn route vers l'est »

  • Commentaires

    12
    Dimanche 26 Mars à 08:50

    Coucou,

    Tu nous dit toujours "je vous envoie le soleil" on attend toujours ....

    Maintenant Christian mange des lentilles, mais il me dit toujours "celles du Maroc sont meilleurs" . Tu vois vois il faut que l'on revienne!!! au pays, où le soleil rutile .

    Bisous et bon dimanche.

      • Dimanche 26 Mars à 10:53

        Coucou,

        Comment tu attends toujours le soleil, pourtant je l'ai expédié, mas peut être qu'il arrive à dos de chameau..hihi ou alors tu a oublié tes lunettes.... Ici il rutile encore ce matin.....encore une fois dans un ciel d'azur...

        C'est comme les gamins c'est meilleur chez les autres... Après quleques séjours ici il mangera de tout...LOL

        Bon dimanche même s'il es pluvieux.

        Bises

    11
    Samedi 25 Mars à 20:27

    bonsoir, et bon appétit.....lol

    bé oui faut conserver la santé hein......joli coin cette région,fera peut etre plus chaud quand on va passer

    amitié et bises

    gégé et fifi

      • Dimanche 26 Mars à 10:48

        Coucou,

        Il fait quand même bon et on a presque toujours le soleil. Vous passerez quand.

        En principe sommes là jusqu'à mercredi.

        Bises bonne remontée

         

        Huguette

    10
    François
    Samedi 25 Mars à 09:57

    Je prend toujours le même plaisir à lire ton blog, Huguette. Ton récit à tata me rappelle de très bons souvenirs de cette région. Etes vous allés à TAGHART et son mellah juif? Pas facile à trouver mais une pure merveille. Nous avons bien fait de rentrer début Mars, car notre petite Juliette est née le 14. On vous embrasse et on vous souhaite encore de belles rencontres pour la suite de votre voyage.

      • Samedi 25 Mars à 10:09

        Bonjour François et Chantal,

        Vous voilà avec un grade de plus. Félicitations aus parents et grands parents, longue vie à cette belle poupée qui comble toute la famille.

        Non pas allé à Tadhart, mais je ne désespère pas, sinon on attendra qu'au Palmier ils organisent des sorties. prévu peut être pour l'an prochain. Inch Allah.

        Grosses bises à tous les deux et au plaisir de vous rencontrer, peut être en France.

        Huguette

    9
    Samedi 25 Mars à 09:16

    Coucou,

    Un joli panaché de couleurs, merci Huguette d'avoir penser à moi. Je vais pouvoir crocheter avant le prochain Maroc.

    Bisous à vous deux.

      • Samedi 25 Mars à 10:06

        Coucou petite sœur,

        Et c'est souvent que je pense à vous, vous nous manquez malgré les nombreuses et agréables rencontres.

        Et put être plus souvent que tu ne penses, et souvent je peste quand je n'ai pas de nouvelles, même si je te connais....

        Gros bisous j'amène le stock....

        Huguette

    8
    phidji
    Lundi 20 Mars à 18:55

    Petit coucou 

    Rhoo les gourmands mais vous avez bien raison de plus vous n’êtes pas gros donc c'est cool

    gros bisous  

      • Lundi 20 Mars à 21:05

        Coucou, On ne sait pas résister tant il sont bons.

        Bises

        Huguette

    7
    Samedi 18 Mars à 11:51

    Ah ! les gourmands !

      • Samedi 18 Mars à 17:43

        Bonjour Christian,

        Cela fait partie des petits plaisir de la vie...

        Bises.
        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :