• Voilà la décision est prise nous nous inscrivons à la sortie FFACCC  « La fête de la bière à  Munich » du 17 au 24 septembre.

    PréparationNos amis Meylanais Françoise et Gérard ont décidé de nous accompagner dans ce périple qui commencera plus tôt et se terminera peut plus tard,  début octobre.

    Nos routes se séparerons sans doute à la fin de rallye, les uns vers l'Autriche voisine et les autres vers Dax pour une cure de remise en forme et oui il y a des "Tamalous....." et les dates sont déjà fixées.

    Pourquoi se presser…. Et pourquoi ne pas profiter de cette occasion de visiter un peu l’Allemagne du sud…  et de voyager en toute amitié, comme nous l’avons déjà fait plusieurs fois, pour le plus grand plaisir de tout le monde. 

    J’en suis au stade des préparations…. Ensuite nous discuterons pour la finalité du voyage en tenant compte des désiratas de tout le monde, comme d’habitude, mais en laissant une part d’imprévu  pour pimenter un peu le voyage.

    Donc du 17 au 24 septembre nous serons sur Erding : ville au nord est de Munich, célèbre pour sa brasserie Erdinger où sont élaborés neuf types de bières, mais aussi pour ses thermes, un des plus grands complexes d’Europe. Là, le programme est établi  fonction de nos choix. 

    En principe départ le 12 septembre après midi, de Grenoble, pour une petite étape… 

    Puis quelques jours de détente en Bade Wurtemberg et  Bavière au gré de nos envies.

     

    Préparation

     Préparation

     

     

     

     

     

     5 et 6 septembre, journées de convivialité chez nos amis afin de finaliser notre voyage. Deux belles journées ensoleillées de discussion, de partage et d'amitié. Départ prévu de Grenoble le 12 après midi.

    Prêt, à vos marques, nous partons !!!!

     

      


    12 commentaires
  •  

    12 Septembre

     

      

     

    Traversée de la France

     

      

    Départ pour Grenoble sous un ciel pitoyable et coléreux qui déverse sa bile…

    Nous sommes invités pour le repas de midi Chez Françoise et Gérard. Ce n’est qu’après la visite chez l’ophtalmo que nous partirons donc vers 15H sous un ciel mitigé mais sans pluie.

    La dent de Croles disparait dans de gros nuages blancs. Passage devant l’embranchement de Bernin, une pensée pour nos amis Wal et Georges.

    Route agréable entre champs cultivés et vignes jusqu’à Chambéry, le soleil se montre assez généreux et réchauffe l’atmosphère mais les sommets environnants ont la tête dans les nuages.

    Durant la montée du tunnel du Chat l’astre divin nous fausse compagnie et le lac du Bourget fait grise mine. L’autre côté du tunnel ne nous réserve pas de surprise, le ciel reste boudeur mais pas pleurnicheur.

    Le Rhône roule une eau verte et paisible, nous le côtoyons aux gorges de la Balme, le traversons et nous voilà dans l’ain.

    Une étroite vallée surmontée de grandes falaises grises et ocre, des bois déjà aux teintes d’automne nous accompagnent jusqu’à Ambérieu en Bugey. 

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    C’est à Pont d’Ain, près de la rivière que nous élirons domicile pour cette nuit, le lieu est paisible agréable et plusieurs camping-cars y stationnent déjà. 

     

    Traversée de la France

     

    Pour cette première journée, un saut de puce, ce soir apéro de début de voyage chez nos amis. 

     

    13 Septembre

     

     

    Traversée de la France

     

     

    Ce matin la fraicheur est au rendez-vous, il ne fait que 11° à l’extérieur, mais le soleil est bien présent. En ce vendredi 13, exceptionnellement nous allons tenter notre chance au loto avec Gégé.

    Dès le départ, quelques voitures nous laissent passer même au stop, c’est sans doute pour mieux nous prendre en sandwich. En effet nous trouvons dans une manifestation motorisé, d’artisans en danger, comme ils disent, nous roulons alors dans cette plaine cultivée de l’Ain à 20kms à l’heure.

     

    Traversée de la France

     

    Comme il va être 10h nous leur faussons compagnie, nous faisons notre arrêt café, sur un parking à l’entrée de Bourg en Bresse, et oui, les habitudes persistent….

    Repas de midi pris dehors au soleil, un vrai régal. C'est Françoise qui a tout préparé.

     

    Traversée de la France

     

    Riantes et verdoyantes la Bresse nos accueille avec ses maisons typiques, ses clochers aux tuiles vernissées et ses grands élevages de volailles en plein air.

    Dans le Jura quelques vignes  font leur apparition alors que maïs, prairies et forêt se partagent le terrain.

    Nous longeons le Doub, docile, il serpente en grands méandres langoureux entre vert pâturages et collines boisées.

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Arrivés que l’aire de Montreux le Château… Malgré deux places libres la machine nous dit complet et ne veut pas nous délivrer de ticket. Demi-tour nous décidons d’aller sur le champ de foire de Delle, le lieu n nous plait guère et ne semble pas très sécurisé. Encore un demi-tour et nous voilà à la case départ. La machine veut bien nous libérer une place mais pas deux, nous repartons sur les conseils des camping-caristes présents sur l’aire de Chavannes les étangs (7€, eau, électricité, vidange et wifi incluses). 

    Apéro chez nous ce soir.

     

    14 Septembre

     

     

    Traversée de la France

     

     Nous voilà sous la bruine ce matin….

    Joséphine nous promène dans une campagne verdoyante où s’étalent d’immenses champs de maïs, des grandes fermes mais aussi de magnifiques maisons à colombages aux couleurs diverses, des roses, des bleues des vertes.

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Direction Rechesy … pour voir Chantal, une amie de Françoise et Gérard.

    Des près où poussent une herbe grasses accueillent de grands troupeaux de vaches souvent à robe blanche, de grands champs de maïs pas très hauts, sans doute victimes de la sécheresse de cet été, des bois touffus qui cachent quelques petits étangs qui reflètent ce ciel gris, des villages riants et colorés aux maisons sans barrière ou haie vive, telle est la carte postale de cette région.

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Accueil chaleureux de Chantal, ravie de voir ses amis, souvenirs souvenirs…. Café, thé et kouglof.

    Vers 11h 30 la situation météorologique s’aggrave et la pluie tambourine sur nos petits cubes, mais disparaitra presque aussi vite qu’elle est arrivée..

    Notre petite route caracole toujours dans des paysages agréables, traverse de petits villages de caractère et nous conduit ainsi à Neuf Brisach où nous nous installons au camping de Vauban, camping Acsi où l’accueil est très chaleureux et le prix à 14€, électricité et wifi gratuite.

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Repas en commun, ce midi, chez nous, mais à l’intérieur vu le temps médiocre.

    Ensuite on traine, on flâne, on se connecte, on fait la sieste…  chacun ses occupations.

    Ensuite en ville pour visiter cette cité Vauban, commencée en 1698, avec un schéma de rue en quadrillage régulier à l’intérieur d’un octogone de fortifications d’une longueur de 2,4 kms. Il y a deux lignes de défense, une intérieure enceinte de la sûreté, le mur de bastion autour de la ville, et un externe enceinte de combat, un système de concentrique terrassement en forme d'étoile, le tout percé de quatre portes. Les îlots réguliers s’articulent autour de la place d’arme centrale, par des rues qui se coupent à angle droit.

     

    Traversée de la France

     

    Suivez nous….Nous pénétrons dans l’enceinte par la porte de Bâle et son pont levis resté intact, cette rue nous conduira à la place d’Armes, place centrale avec sa fontaine centrale, son église royale Saint Louis et sa mairie actuellement en pierre.

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    C’est par la porte de Belfort  que nous parcourons les fossés, jusqu’à la porte de Colmar, cette agréable promenade, même sous un ciel maussade, nous permettra e découvrir les éléments de fortifications, bastions, échauguettes, contre garde, courtine et tenaille. Retour par le centre, la ville nous parait bien déserte pour un samedi.

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

     

    Il pleut à nouveau ce soir nous resterons chez nous malgré les festivités. 

     

    15 Septembre

     

             Pluie, pluie..... ce matin. 

     

    Malgré cette pluie fine, le temps que nos amis sont à la messe, nous nous baladerons en ville, puis dans le fossé depuis la porte de Belfort à celle de Strasbourg que nous n'avions pas vu. Elle a subit d'important dommage et a été reconstruite. Nous avons ainsi fait la moitié de la ville. La voici. 

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     

    Nous rentrerons dans l'église, tout en restant discret, derrière les portes vitrées car c'est l'heure de l'office.

    Le ciel s'éclaircit, quelques rayons furtifs et pâlichons tentent de s'imposer. Y arriveront-il ?

     

     

    Traversée de la France

     

    Traversée de la France

     


    votre commentaire

  • 15 Septembre

     

    Repas de midi chez nos amis, encore à l’intérieur nos hommes font la vaisselle  et départ pour l’Allemagne.

    Une petite évasion à Breisach am Rheim, près du Rhin, large fleuve et du Grand Canal d’Alsace. Joli petit village avec sa collégiale perchée sur une hauteur, carrefour de l’Europe où deux mondes de culture se rejoignent.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Une route rectiligne courant dans une plaine cultivée avec beaucoup de maïs nous conduira à Freiburg, puis l’autoroute prendra le relais, bordée de grands arbres elle ne laisse aucune échappée sur le paysage environnant.

    La forêt Noire, recouverte en majeure partie d’arbres sombres et un peu mystérieux semble nous barrer la route. La route se fait de plus en plus étroite, elle court entre falaises ou pentes raides boisées, seuls le chemin de fer, la route et un petit court d’eau s’y frayent un passage.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    De grands lacets serrés nous conduisent rapidement sur un grand plateau vallonné entre 900 et 1000m d’altitude, où la forêt règne en maitre, seuls quelques champs cultivés ou fraichement labourés font diversion.

    Malgré un ciel encore encombré de nombreux nuages cotonneux, le soleil se fait de plus en plus présent.

    Le lac de Constance (Bodensee) apparait, l’immensité de ses horizons et la douceur de son climat permet de dire que c’est la « côte d’Azur » Allemande. Le long de ses rives de petites localités pittoresques s’y nichent, au passage nous apercevrons l’église baroque de Birnau.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    De belles vignes bien alignées s’étalent sur les rives parfois au milieu des maisons.

     

    Allemagne

     

    Nous voilà presque arrivés, une belle averse s’abat sur nous, elle sera de courte durée et le soleil apparaitra à nouveau.

    Joséphine nous guidera correctement jusqu’à l’aire de service, je dirai plutôt un parking où l’on peut stationner de jour comme de nuit, au milieu des arbres, loin de la ville et près d’un petit centre de jeu au bord du lac.

    Après le thé et les petits gâteaux nous ferons une petite balade au bord du lac, un peu décevant car il n’y a pas de possibilités de poursuivre sur la rive.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    16 Septembre

     

     

    La nuit a été très calme, mais le ciel est encore fort gris et très bas, une légère brise rafraichit l’atmosphère.

    Cette région est couverte de pommiers, les arbres sont si chargés que les branches ploient, et de quelques vignes. 

    Nous voici sur la route des alpes, entrain de caracoler dans une forêt intense et sombre avant d’atteindre un petit plateau verdoyant avec de nombreux pâturages et des villages épars.

    On monte, on descend, on tourne, on contourne, Joséphine est entrain de nous faire visiter la campagne, ses prairies et ses bois. 

     

    Allemagne

     

    Après ce petit détour regrettable, vu le temps, il pleut…. Joséphine retrouve son chemin et nous voilà sur l’autoroute en direction de Füssen, sur la route des Alpes Allemande. Des villages charmants aux maisons traditionnelles couvertes de fleurs et parfois ornées de fresque égayent notre parcours fort maussade, inutile de vous dire que la pluie n’a pas cessé bien au contraire elle s’intensifie.

    Repas de midi chez nous sur le parking des châteaux de Bavière.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Deux châteaux sont érigés là :     le Neuschwanstein, forteresse érigée de tours et de pinacles, plantée sur son piton, au milieu des bois, dans un paysage idyllique, construit par  Louis II pour s’éloigner de la foule. Sa masse de granit gris et froid prend des allures trollesques en ce jour de pluie dans cet environnement fantastique.

                                                               Le Hohenschwangau château construit par Maximilien II de style néo gothique, le « haut domaine du cygne » (c’est le nom du château). Après une petite grimpette sous la pluie, c’est celui-ci que nous visiterons, un peu rapidement, avec nos audio-guides, pas le temps de s’attarder pour admirer tableaux ou mobilier. On retrouve le fantastique dans la chambre à coucher dont le plafond représente la voûte céleste semée d’étoiles (celles-ci pouvaient s’allumer à volonté). Certaines pièces conservent des témoins de l’admiration que le souverain vouait à Richard Wagner.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Tout est terne sous cette pluie qui ne cesse de tomber, nous empruntons une partie de la route Romantique, qui n’a que le nom…vue le temps.

    Un petit détour par le petit village de Wies où se dresse fièrement l’église dans un frais paysage de prairies et de tourbières. Belle mais austère à l’extérieur, en revanche l’intérieur ruisselle de luxe, grande création du rococo bavarois. Tout est d’une rare beauté, les stucs somptueux, les fresques aux splendides couleurs, tout est d’une rare finesse, comme l’orge ou la chaire. Le cœur étroit est d’une grande luminosité, cette lumière pénètre abondamment par les ouvertures typiques de l’artiste Zimmermann dont le travail est une réussite. La fresque de la coupole représente le retour du Christ, c’est une véritable élévation vers le ciel.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    En route pour Andechs sur l’aire de service, Joséphine fait encore un caprice et nous éloigne de notre point d’arrivée. Refusant de l’écouter nous poursuivons notre route comme indiqué sur la carte. Voilà t-il pas qu’elle batifole au milieu de nulle part. Elle ne connaissait pas cette portion de route…. Mais retrouve rapidement ses esprits et nous conduit à l’endroit voulu.

    Nous passerons donc la nuit sur cette aire où il y a beaucoup de camping-caristes, certains vont comme nous, à Erding. Pas de service. Demain il fera jour. Encore un souci, plus de batterie ce soir. A suivre….

     

     

    17 Septembre

     

     

    Ce matin un semblant de soleil, un con de ciel bleu, mais !!!! Mais c’est presque l’hiver seulement 7 petits degrés.

    Une petite visite à l’église, comme hier un petit bijou, des fresques sublimes, un cœur magnifique. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Mais voilà nos espoirs brisés, il pleut à nouveau. Quel désastre !!!

    Un petit arrêt café au bord du lac Wörtsee et le soleil semble revenir…

    Merci Joséphine pour ce bon guidage et ce contournement parfait de Munich, nous avons aperçu le stade du Bayern de Munich.

     

    Allemagne

     

    Arrêt sur le parking Aldi à l’entrée d’Erding, dernières courses avant le rallye, notamment du pain aux céréales extra, repas sur place chez Françoise et Gégé.

    Vers 14h en route pour notre point de stationnement qui se trouve seulement à 5kms.

    Il fait soleil, le vent souffle mais de temps en temps ce ciel mitigé laisse échapper une belle averse.

    Nous voilà donc sur place, pas mal de cc sont déjà installés, tout se passe rapidement dans la bonne humeur. Nos amis sont juste à côté de nous. Il y a 230 équipages Français, des Italiens, des anglais et des allemands. Nous avons retrouvé Annie et Patrick qui ne sont pas très loin de nous.

     

     

    18 Septembre

     

    La pluie a rythmé ou bercé notre nuit, il pleut encore fortement ce matin et le ciel nous tombe sur la tête.

    AllemagneNous patientons sous la pluie en attendant les bus, au nombre de 5 et ne montons à bord que vers 9H45, Frank est notre chef de groupe et Joseph notre chauffeur, chauffeur très doux qui ne nous bouscule pas.

    La route se fait tranquillement au milieu des prairies et des forêts mais nous finissons notre nuit…. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Un arrêt sur le parking près du Danube et puis ne petite marche et nous voici à l’abbaye Bénédictine de Waltenburg, fondée aux alentours de 600, dans un coude du Danube (qui n’est toujours pas bleu…Cette abbaye brasse encore sa bière La visite se borne à l’abbatiale baroque, une étonnante vôute ovale entièrement peinte, des stucs et des dorures partout. Nous mangerons sur place à Biergaten, un plat unique, choix difficile car nous ne comprenons pas l’Allemand, fort heureusement il y a ne carte en anglais beaucoup  plus compréhensible pour nous. 

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Mais le temps est limité et nous mangeons à la hâte.

     

    Allemagne

     

    C’est encore sous la pluie que nos allons à l’embarcadère pour notre mini-croisière de 6kms sur la Danube, qui ne semble pas un long fleuve tranquille, vue la hauteur de ses crues, avec ses 2890kms c’est le deuxième fleuve d’Europe, ici on est à 2417kms de la mer Noire. Une balade sympa où l’on peut voir de grandes falaises blanches s’élever au dessus du fleuve. Ces roches portent des noms évocateurs comme la « valise de Napoléon » ou « la pierre creuse ou le rucher ». On peut encore voir un petit monastère, Hermitage franciscain. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    En arrière, belle vues sur la « salle de la libération », bâtiment construit par le roi Ludwig I, pour commémorer les batailles des libérations et en particulier celle de Liepzig (1813).

     

    Allemagne

     

    Arrivée à Kelheim, c’est Gudrun notre guide qui nous accueille, professeur de français à la retraite, elle nous parlera de sa ville que nous sillonnerons sous la pluie qui ne se calmera que tardivement. Suivez nous en photos...

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Retour au bercail vers 17h ô miracle pour l’instant il ne pleut plus, mais le trajet est rude...

     

    Allemagne

     

     

    19 septembre

     

    Ouf ce matin il ne pleut pas bien que le ciel soit très gris.

    Départ comme prévu vers 9h pour Abensberg, un tour en ville car la visite de la brasserie n’est programmée qu’à 12h15, pour notre car N°5.

    Nous irons prendre café et croissant au bar du coin en attendant notre tour car il ne fait pas très chaud, seulement 11 petits degrés.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Visite de la brasserie, découverte de la tradition du brassage et de la tour Kuchlbauer.

     

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    C’est au self que nous mangerons à la fin de la visite, une choucroute accompagné d’un demi-litre de bière blanche et d’un bretzel offert lors de la visite. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    La maison des arts est en construction, elle est tout de même fort drôle avec son clocher penché et ses fioritures extravagentes.

     

    Allemagne

     

    Retour à Erding vers 16h30. Voilà une journée sans pluie, même si ce n’est pas le grand soleil c’est tout de même bien plus agréable.

    Ce soir apéro chez Annie et Patrick.

    Vers 19h nous irons tous les six manger sous le chapiteaux où les repas sont servi en musique, nous patienterons plus d’une heure avant de pouvoir se servir, jarret de porc pour tout le monde, accompagné de pommes de terre sautées ou de choucroute et arrosé d’un litre de bière par personne, litre offert par l’organisation. Inutile de vous dire que personnellement j’ai bu de l’eau. Annie et Patrick ont dansé.

     

     

    20 septembre

     

    Hourra, une journée sans pluie à visiter Munich….

    Notre guide Astrid, un dame d’un certain âge, est super intéressante et parles très bien notre langue.

    Munich, capitale secrète de Bavière est incontestablement une grande ville située sur la rivière Isar ou traditionalisme et cosmopolitisme, histoire et modernisme s’y mêlent et en rythme la vie.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Nous remonterons l’avenue Maximilians où se trouvent les boutiques de luxes où les prix semblent exorbitants et comme dit notre guide il n’y a jamais personne on se demande comment ils font leurs affaires. L’avenue est aussi encadrée par des bâtiments néo-gothiques devebus des bureaux

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Sur la place Marx Joseph trône, face à l’opéra et à la résidence une immense statue. Cette Résidence st dotée d’un petit opéra rococo de toute beauté.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Voilà Ce que l'on peut voir sur le trottoir... ils ont beaucoup de vélo...

     

    Allemagne

     

     

    Residenz, résidence des seigneurs de Bavière. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    La place Odeon est dominée par la silhouette Altière de l’église des Théatins, édifice baroque, à l’intérieur sa coupole, haute de 71 m donne une grandiose expression d’espace et les stucs y sont d’une grande richesse.

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Tout à côté le monument des géneraux.

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Mareinplatz, est le cœur de la ville. Au centre de cette place s’élève la colonne de Marie, la partie nord est occupée par le nouvel hôtel de ville de style néo-gothique. Le carillon logé dans l’oriel de la tour est une véritable attraction. Nous y serons donc à midi, la place est noire de monde, les personnages de cuivre, recouverts d’émail de couleur représentent le tournoi qui eu lieu lors de noces princières en 1568, en bas c’est la danse de tonneliers. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    En face se trouve l’ancienne mairie (reconstruite après la guerre) avec son pignon en redans couronnée de clochetons.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Tout près se trouve le marché aux victuailles, marché qui lieu tous les jours, fort bien achalandé, beaucoup de boutiques de charcuterie avec des quantités de saucisses de toutes sortes, mais les prix sont relativement élevés.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Voici du houblon.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Nous mangerons dans un petit self au premier étage et flânerons ensuite en attendant l’heure du départ.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Vers 18h sur le parking défilé des nations et des clubs de camping-cars, en habit plus ou moins traditionnel. Ouverture du rallye par le président et ensuite une chanteuse et venu entonner l’hymne national de chaque pays.

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    L'entrée du châpiteau.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Ce soir avons décidé de manger plus light, donc dans notre salle à manger roulante.

     

     

    21 septembre

     

    Enfin une belle journée avec un soleil assez généreux, cela fait vraiment plaisir. Ce matin avons le bus N° 11 Annie et Patrick sont avec nous.

    Après une petite heure de route nous sommes à Munich, Schwantalerstrasse , derrière les cordes pour voir le défilé des brasseurs. Un magnifique cortège avec nombreuses fanfares, des chars tirés par 4 ou 6 chevaux de trait joliment harnachés. La foule est en délire, mais respectueuses des consignes, mais la police veille. Cela ne se décrit pas vous allez le vivre en image et peut être en film si vous avez un peu de patience.

    Voilà notre accompagnatrice... 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

     

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Aux premières loges...

     

    Allemagne

     

    Nous suivrons, comme des petits moutons la foule des camping-caristes, mêlés au flot humain jusqu’à Oktoberfest, un immense parc d’attraction où son dressés des chapiteaux ou la bière coule à flot.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Délaissant momentanément ce lieu nous irons manger dans un restaurant turc, notre repas sera copieux et excellent.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Notre temps libre n’étant pas écoulé nous chercherons donc ces fameuses tentes…. Et nous découvrirons donc ces chapiteaux où la bière coule à flot ou la jeunesse de Munich vient se déjanter en mangeant, buvant et dansant. Qu’elle folle ambiance.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Retour en bus à Erding. Soirée feutré dans nos camping-cars.

     Allemagne

     

                                               Défilé des Brasseurs   clic clic...                                              
     

     

     

     

    22 septembre

     

    Ce matin il fait très beau et le soleil est bien présent. Nous voilà repartis pour le nouveau défilé en costume traditionnel des Bavarois et des fusiliers. 8700 participants pour se long cortège qui s’étire dans la  Maximilianstr, la Lenbachplatz et les rues alentour. Beaucoup de monde massé derrière les cordes tendues à cet effet le long de trottoirs. C’est soixante groupes, en habit traditionnel qui saluent sourire aux lèvres toutes les personnes qui, comme nous, sont massées sur les trottoirs.

    Un bien beau défilé, sous le soleil.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Retour en bus à Erding, repas dans nos camping-cars.

    Après midi pâtisseries… Paul fait encore la queue, mais nous n’avons guère le choix.

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

    Allemagne

     

    Ce soir remise des coupes et clôture du Rallye nous avons donc réservé une table de huit, Claudette et Alain, les amis d’Annie et Patrick se sont joint à nous.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

     

    Très bonne soirée, repas comme d’habitude, mais ce soir nous avons évité l’attente, danses et spectacle de danseuses acrobatiques. 

    Allemagne

     

                                                                         A vos mulots....

     

    23 septembre

     

    En route pour la Wiese ou se déroule la Loktoerfest, donc la fête de la bière, fête colossale sous d’immenses chapiteaux des brasseurs, ceci pourraient contenir jusqu’à 6000 personnes. En effet il y a beaucoup de monde, de tout âge mais souvent en habit traditionnel, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, femmes souvent en robe décolletée et seins à l’air.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Nous arpenterons l’allée principale au milieu d’une foule colorée, sous un superbe soleil, entre tavernes, manèges et vendeurs de toutes sortes.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Nous nous installerons donc à une table face à l’orchestre, peu de libres d’ailleurs, déjà beaucoup de monde, un vacarme infernal, des brailleurs en tout genre surtout lorsque, monté sur une table, un client boit son « Mass » d’un seul trait, soit un litre de bière. Ici on ne la vend que rarement dans des chopes plus petites. Parmi cette foule délirante mangeant saucisses, jarret ou encore poulet circulent des vendeurs en tout genre, chapeaux, bretzels, saucisses ou cœurs en pain d’épice.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Il se boirait plus de six millions de litre de bière au cinq à six millions de visiteurs. Une orgie sans précédent, des gens imbibés mais nous n’avons pas vraiment vu de gens ivres, mais il est vrai que nous y étions en après midi. Par contre beaucoup de gens en famille avec femme et enfant en habit.

    Après cet arrêt repas, cher et quelconque… Nous poursuivrons vers les chapiteaux blancs où trônent les manèges de début du siècle précédent et où les brasseurs sont installés plus simplement, tradition de l’époque.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Retour dans nos foyers, mais là nous avons été victimes d’embouteillages, en semaine la circulation ne semble pas très aisée à Munich.

    Apéro chez nos voisins.

     

    Allemagne

     

                                                                            La Wiese en image

     

     

    24 Septembre

     

    Toutes les bonnes choses ont une fin… Nous allons donc dire au revoir aux amis, Annie et Patrick ainsi qu’à Claudette et Alain. Mais nous espérons les revoir sous peu, sans doute à Dax.. Il fait grand beau, le soleil se montre fort généreux et le ciel d’azur nous ravit. En route pour Dachau. Joséphine nous promène dans la campagne, nous fait traverser de petits villages, nous permet de voir l’aéroport avant de nous faire emprunter l’autoroute.

    A Dachau un parking payant est prévu pour le stationnement, la visite est gratuite seul l’audio guide est payant. Une ville tristement célèbre pour son camp de concentration où furent déportés des milliers de personnes  dont de nombreux juifs de toute nationalité.

    Le plan de l'horreur...

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Les anciens bâtiments administratifs devenus musée, retracent  l’organisation du camp que l’on comprendra grâce à l’audio guide, car les explications écrites sont en allemand et anglais. On peut voir un baraquement reconstitué avec dortoirs, lavabos et wc, le bunker, encore plus sinistre et enfin les fours crématoires, chambres à gaz et sas de décontamination.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Je ne décrirais pas les horreurs du lieu, c’est bien trop difficile supporter et cela dépasse l’entendement.

    Sans l’enceinte du camp ont été élevé, une chapelle catholique, un sanctuaire commémoratif protestant, un mémorial juif et une chapelle orthodoxe. Derrière l’enceinte se trouve le couvent des carmélites.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Sur la place de l’appel où les détenus devaient se présenter tous les jours, quel que soit le temps, un monument a été érigé par la communauté internationale.

     

    Allemagne

     

    Repas de midi chez nous sur le parking.

    Joséphine nous guidera sans la moindre difficulté à Olympiapark où nous stationnerons en compagnie d’autres camping-caristes. Tandis que nos maris iront visiter le musée BMW nous nous promènerons dans le parc olympique, une fort belle réussite.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Construit pour les Jo de 72 il s’étale sur 3ha, c’est une prouesse technique, le stade est splendide (62250 places), la piscine et superbe, le tout est recouvert par d’une immense toile d’araignée synthétique qui enserre les bâtiments, tels de grosses mouches prises au piège. 

    Le plan de l'ensemble

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

     Les grandes pelouses avec ses sentiers et les plans d’eau ajoutent une note campagnarde au parc.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

     

    En son centre se trouve la tour de la télévision 290m de haut qui tourne sur elle-même en 53mn.  La vue de Munich y est imprenable mais fantastique. Nous pourrons voir les beaux bâtiments BMW du ciel.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    BMW vu du ciel

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

     

    Quant au musée BMW, inutile de vous dire que ces messieurs sont ravis, le hall d’exposition leur à beaucoup plus. Ces bâtiments sont des plus futuristes.

     

    Allemagne

     

                                       

                                                                            Dachau - BMW - Parc olympique

     

     

     

     

     

    25 Septembre

     

    Départ sous un grand ciel bleu et un soleil généreux par l’autoroute de Salzburg pour la visite du nid d’aigle, circulation intense durant le contournement de Munich qui se fait en douceur, on pourrait presque se croire à la campagne tant il y d’arbres qui la bordent.

     

    Allemagne

     

    Prairies, forêts et champs de maïs se succèdent et dans le lointain commencent à se profiler les Alpes et leurs sommets d’un bleu claire à un bleu profond en fonction de l’éloignement. Des villages, des fermes et des églises se nichent dans cette verdure.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Après Bad Reichenhall notre route court dans une étroite vallée bordée de forêts dont les arbres ont en parti revêtu leurs parures dorées.

     

    Allemagne

     

    Repas de midi un peu avant Berchtesgaden, sur un parking e supermarché où nous avons fait quelques courses.

     

    Allemagne

     

    Une petite erreur de pilotage et nous tournons dans la ville avant de retrouver la direction du nid d’aigle Kehlstein. Notre route grimpe rapidement parfois par des pentes à 24% jusqu’au parking Obersalzberg-Hintereck où l’on doit impérativement laisser nos véhicules et emprunter les navettes qui nous conduisent au pied du nid d’aigle. Cette navette emprunte une route étroite en grands lacets, ouverte à la mine dans l’éperon rocheux du Kehlstein ensuite en 40 secondes l’ascenseur nous amène directement à la  Kehlsteinhaus à 1834m.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Celui-ci avait été construit pour servir de conférence pour le parti nazi mais été offert à Hitler pour ses 50ans. La vue là haut est sublime et le panorama se déploie sur les sommets environnants en butant sue les sommets du massif du Dachstein où brille de petits glaciers Une bien belle balade.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    La descente sera rapide, mais nos chauffeurs font attention à leurs freins car la pente atteint par endroits  24%.

    Nous emprunterons ensuite la 305 qui nous conduit dans des paysages montagneux et verdoyants ou avec vue sur de petits glaciers.

     

    Allemagne

     

    Arrêt pour la nuit sur un petit parking pour randonneurs dans un petit village tranquille où l’on travaille le bois.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Un clocheton tyrolien.

     

    Allemagne

     

     

    26 Septembre 

     

    La nuit aurait été très calme sans la pluie qui c’est à nouveau invitée sans crier gare… Elle dégringole encore ce matin et le ciel est au raz des pâquerettes, nous roulons tranquillement au milieu des forêts que nous apercevons à peine. Enzel un beau village aux maisons fleuries mais hélas un peu grisonnant vu le temps.

     

    Allemagne

     

    Légère ou cinglante, cette pluie démoralisante nous poursuit inlassablement, laissant la brume envahit les vallons et les cimes boisées.

     

    Allemagne 

     

    De temps en temps notre route est ponctuée par des stands de courges, personne pour service, le prix doit être marqué et la tirelire toute proche doit recueillir les montants. 

    C’est aux environs de 700m que notre route se tortille entre prairies et bois qui s’habillent de jaune, annonçant sans doute un automne précoce. Dans cette immensité verdoyante de nombreuses fermes s’y cachent, des petits troupeaux de vaches aux robes foncées y paissent ou bien hochent la tête comme pour nous saluer au passage. 

     

    Allemagne 

     

    Cette pluie tenace et insidieuse s’arrêtera vers midi, quelques rayons de soleil filtrent timidement pour notre plus grand plaisir. 

    Repas de midi chez nous, notre salle à manger ne sera pas originale, un simple parking juste avant un petit village. 

     

    Allemagne

     

    Nous avons laissé Joséphine se reposer pour suivre itinéraire et prendre de petites routes fort agréables.  C’est ainsi que nous arriverons à Oberammegau, petit village bavarois plein de charme enserré dans des contreforts boisés et des alpages. Sa particularité réside dans les façades peintes des fermes, auberges et maisons du centre historique. Ces motifs en trompe l’œil sont avant tout des scènes religieuses.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    La plus ancienne le Pilatushaus, date du XIII et nous pourrons la visiter. L’église St Pierre et Saint Paul de styls rococo est des plus attachantes tout en rose et en blanc.

     

    Allemagne

     

    L’autre particularité, qui est la fierté de ses habitants, est la renommée internationale pour le travail du bois, mais encore pour les représentations de la  scène du mystère de la Passion qui s’y déroule tous les dix ans, donc la prochaine fois en 2020. En 1633, la peste sévit sans le village, tuant le tiers des habitants. Les survivants firent le vœu de jouer le mystère de la passion du  Christ si cette épidémie s’éloignait. Le vœu fut exhaussé et depuis la tradition se perpétue. La plupart des habitants participe à ce qui reste avant tout une profession de foi. Visite du théâtre de la Passion puis du musée intéressant pur sa crèche gigantesque et enfin de la Piltushauss devenue maison de l’artisanat ou nous pourrons voir une démonstration de sculpture et de peinture sur verre. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Une petite route,  qui se recroqueville en fonction du relief, nous conduira dans des paysages de montagne fabuleux, l’or des arbres à feuilles caduques tranche avec le vert sombre des conifères, les pics ciselés exhibent leurs têtes altières, tandis que le Plansee, cet immense lac aux eaux turquoises s’offre à nous, sur des kilomètres et là nous sommes en Autriche.

     

    Allemagne

     

    C’est ensuite au tour du Lech de se dandiner le long de notre route, nous le traverserons et nous voilà en Allemagne, une nouvelle traversée et nous voilà à Fussen. Nous avons décidé de stationner sur l’aire de service, pas mal, mais beaucoup de monde et fort chère 16€ avec électricité. 

    Ce soir petit apéro chez nous, est-ce bien raisonnable !!! Les vacances vont bientôt être terminées….

    Allemagne

     

                                                        Regardez encore ce beau village

     

     

     

    27 septembre

     

     

     

    Cette nuit encore quelques gouttes ont clapotées sur le camping car  et ce matin le ciel est gris. 

    Blottie à la frontière Autrichienne, à l’endroit où le Lech s’échappe tumultueusement des Alpes,  Füssen, petite ville entourée de nombreux lacs, cache un centre historique  plein de charme. Le quartier piéton avec ses maisons peintes, ses boutiques décorées de vieilles enseignes méritent le détour. 

    Surplombant le Lech, l’église et le château forment un ensemble pittoresque.  Ce château était la résidence d’été des Princes-évêques d’Augsbourg fin du XV. Sa cour est fort surprenante mais très belle, des trompe-l’œil ornent toutes les façades. 

    Une fois les services faits nous quitterons la ville en fin de matinée. Ecoutant Joséphine, elle doit être fille d’agriculteur, nous arpenterons la campagne, emprunterons de très petites routes parfois réservées au moins de 2,8T. Mais qu’elle est belles cette campagne, toujours verdoyante ou près fraichement tondus et forêts se succèdent, cachant parfois de magnifiques villages aux maisons divinement fleuries où les bulbes noirs des clochers se dressent fièrement dans un ciel qui commence à déverser quelques larmes. Elles ne sont pas soutenues mais intermittentes. Quelques travaux routiers retardera notre progression, mais peu importe, nous avons le temps et puis cela nous permet d’admirer ce paysage éclatant. Le lac Lalpsee, dans son écrin de conifères, n’est plus qu’un miroir vert sombre sous ce ciel rageur. 

    Cette route des Alpes que nous suivons depuis plusieurs jours est vraiment magnifique, elle va nous conduire à Lindau. Ces lacs, ses forêts, ses sommets boisés parfois enneigées, ses alpages verdoyants, ses villages traditionnels, ornées de fresques et fleuris font de la Bavière une région pittoresque et agréable même si le soleil n’est pas toujours au rendez-vous. 

    Lindau, petite enclave Bavaroise dans le Boodensee ou lac de Constance, ajoute au cachet du charme médiéval de ses rues aux maisons décorées, l’agrément de son site insulaire. 

    La Maximillianstabe, artère principale de la vieille ville arbore ses maisons bourgeoises pittoresques aux étroites façades à colombages et oriels et ses auberges anciennes. L’ancien hôtel de ville est orné de séduisantes fresques de 1885 qui représentent l’histoire de la ville. Nous flânerons dans ce décor de rêve et atteindrons les quais et sa tour des brigands. Nous déambulerons sous un soleil pâlichon, sur cette promenade face au phare qui domine l’immense lion de marbre qui veille sur le port. 

    Un petit apéro chez nos voisins et en route pour le parking de nuit d’ Eriskirch où nous avons déjà stationné à l’aller, le prix du parking de Lindau étant prohibitif. 

    Nous serons encore une fois seuls.

     

     

    28 septembre 

     

    En route pour Constance, comme tous les matins, le ciel est très bas et une douce brume nous enveloppe. Ciel et lac se cofondent dans un bleu blafard cependant quelques petits voiliers s’y dandinent.

    A l’entrée de la ville, par chance nous trouvons une place sur le parking camping-car.

    Constance, enclave allemande en Suisse, plaque tournante su commerce occidentale, occupe un site agréable entre Bodensee et  Untersee.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Balade dans les rues piétonnes et repas au restaurant ‘l’éléphant’, repas offert par nos amis. Pas de choucroute mais des filets de poissons succulents.

     

    Allemagne

     

    Münster, la basilique constitue un monument dépourvu d’unité, mais en font un édifice original. Les vantaux des portes d’entrées sont décorés de bas reliefs représentant des scènes de la vi du Christ. 

     

    Allemagne 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Nous flânerons le long du lac avec son casino, ses quais et sa vieille tour de défense.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Un instrus qui entrave la circulation, pas commun un signe sur la chaussée en ville...

     

    Allemagne

     

    Au retour le café s'impose, n'est-ce pas mon Gége dit elle en le câlinant....

     

    Allemagne

     

    Ce soir nous sommes en France exactement au camping de Neuf Brisach, toujours aussi accueillant.

      

     

    29 septembre 

     

    Le mauvais temps ne c’est pas arrêté à la frontière !!! Ce matin ciel plombé encore une fois… 

    Matinée cool au camping, chacun vaque à ses occupations ce n’est que vers 11h45 que nous partons direction l’Allemagne pour aller manger cette choucroute tant désirée à « le Caballin », restaurant sur l’ile du Rhin, au bord de l’écluse qui dévoile ses charme depuis la fenêtre. 

    Le soleil revient, un peu pâlichon mais bien présent, une température agréable tout cela pour notre plus grand plaisir. 

    Visite du village fleuri d’Eguisheim, un petit village où la viticulture règne en maitre, un village médiéval aux coquettes maisons à colombages qui épousent la forme de deux cercles concentriques. Une belle ambiance festive sur la lace du village : vendeurs de toutes sortes, orchestre…  

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

      

    Stationnement sur l’aire de service de Chavanes sur l’Etang.

    Allemagne

     

     

     

             D'un simple clic flânez avec nous dans les rue d'Eguisheim

     

     

    30 septembre

     

    Décidément il fait encore gris ce matin. Nos routes vont se séparer….

    Repas de midi ensemble à Besançon  et Au revoir.

    Nous laissons nos amis à contre cœur, mais ainsi va la vie, chacun ses occupations.

    Nous partons en direction de Dax pour notre cure.

    Arrêt à Narbonne Accessoires pur notre problème de batterie. La solution semble trouvée…. A suivre.

    Nuit sur l’aire de service à Digoin.

    Même problème que précédemment, la batterie nous lâche. Demain retour à la case départ à Chalons.

    Je ne décrirai pas notre trajet, seulement quelques photos si l’occasion se présente.

     Le lac de Courtille pès du campng ACSI du même nom, petit camping très agréable à 'acceuil sympathique.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne 

     

    Le petit village de Nersac près d'Angoulême où il y a une aire de service.

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Le petit port de Gastes (Landes) au fil des minutes sous l'orage et le soleil, baigné dans une lumière irréelle. 

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Allemagne

     

    Notre voyage à été très agréable, encore une fois, quoique en pense certains, Amitié à rimé avec convivialité. La fête de la bière est à faire au moins une fois, l’ambiance est fantastique. Nous avons vu de belles choses, rencontré pas hasard d’autres amis, nous avons manqué d’un peu de temps pour prolonger nos visites et le temps n’a pas toujours été favorable.

    Merci Françoise et Gérard pour ces trois semaines de complicité et comme tu dis si bien dans ton mail "le bons moments passés en compagnie des personnes que l'on aime sont trops courts et puis on se sent seuls". Nous avons la chance d'avoir retrouvé d'autres amis, une semaine après votre départ, vous aussi d'ailleurs. A une prochaine fois.

     

    Une pensée spéciale pour nos amis de l’Aveyron, ils se reconnaîtront, à qui nus souhaitons bon courage car ils traversent des moments difficiles.  Mais nous leur donnons rendez-vous en 2014 au Maroc, ainsi qu’à tous les camping-caristes susceptibles d’y être en même temps que nous.

    Maintenant nous avons des projets plein la tête et nous allons repartir sous peu après la fin de la cure.

     

    Donc rendez-vous début novembre pour un nouveau périple au Maroc, sur ce blog.

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique