• En route vers l'est

    31 Mars

     

    Sésame en poche nous partons direction Zagora... c'est une route presque rectiligne, un peu "orangina", qui court entre des collines dénudées où seuls quelques acacias épineux souvent en forme de parasols et quelques pommiers de sodome, tentent de survivre.

    Sure le canyon de l'oued Tinssint à Taimzour, une belle caravane...

     

    Mais où vont  ils ??

     

    Soudain un village, de la verdure et voilà une petite oasis qui surgit au milieu de ce désert indéfinissable et mythique. Dans cette immensité, empreinte de solitude,  l'on se sent alors petit grain de sable fragile et mouvant ou bien encore pierre un peu plus stable et moins volatile.

     

    Un coin de verdure

    On se sent tout petit...

     

    D'oasis en oasis nous arrivons à Foum Gzuig...

     

    L'entrée de Foum Gzuid

    Sa place centrale a bien changé depuis notre premier passage

    Quelques belles palmeraie l'entourent

    Canyon et palmeraie

     

    Ces dames, dans leur tenues chatoyantes, se promènent...

     

     C'est vendredi...

    Camion en attente d'aller au souk

     

    Et poursuivons par la Nle 12, cette route nouvellement ouverte que nous avons déjà emprunté. A la sortie de Foum Gzuid ces tas de terre sont un peu intriguant.... Qu'est-ce ?

     

     

      

    Le désert toujours lui avec ses multiples facettes s'offre à nous mais malgré tout nous traversons de grands champs verdoyants où poussent les pastèques. Voilà ce que l'on peut faire avec un peu de courage et de l'eau même dans cet endroit sableux ou rien ne semble pousser.

     

    De belles pastèques

     

    Un esseulé qui de promène et cherche pitance....

     

     

    Repas de midi, dans ce lieu étrange au milieu de nulle part, avec un acacia comme compagnon.

     

    En route vers l'est

      

    Arrivée sur Zagora avec le djebel patronyme en face

     

     

    Arrivée en début d'AM au camping Palmeraie d'Amezrou où l'accueil est chaleureux, après avoir traversé l'oued Draa.

     

     

    Oued Draa

     

    Personne à l'horizon nous choisissons notre place et tentons de la trouver à l'ombre, en effet de grand palmiers  trônent dans ce camping. Le tapis est déroulé devant le camping car et le thé nous est servi.

     

    Enfin installés à l'ombre

     

    Peu de temps après c'est la patron qui vient nous voir et nous souhaiter la bienvenue. Il pourra un peu plus tard nous conduire en ville si nous le désirons.

    Pour le moment nous préférons l'ombre et nos relax.

    Que dire de ce nouveau camping, pour moi il est super, les sanitaires sont tour neufs, propres, douches chaudes aux jets puissants, douches avec mitigeurs et flexibles. Vide cassettes, éviers et poubelles en plusieurs endroits. Place à l'ombre ou au soleil on peut faire son choix.

     

    Tente berbère

    L'entrée

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sanitaires

     

     

     

     

     

     

     

     

    Plutôt que d'aller en ville nous préférons la fraîcheur de la palmeraie, le patron viendra alors nous ouvrir la porte arrière du camping, nous expliquant comment faire le tour. Un moment bien agréable sous ces beaux arbres dont les palmes s'agitent doucement sous la brise.

     

    Dans la palmeraie

     

    Un petit arrêt à la Maison d'Hôtes Riad Soleil du Monde, belle maison d'hôtes insoupçonnée
    dans ce lieu magique. Le patron nous invite à rentrer, son épouse et le responsable nous font La piscinevisiter les lieux, un petit lieu extraordinaire au cœur de la palmeraie loin des bruits de la ville. Nous déclinons l'invitation au thé, nous sommes un peu gênés, on nous dit même de venir le prendre demain.

    Quel accueil et quelle gentillesse.

    Un salon

     

    Les rideaux de ce salon

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'entrée

    Chambre d'hôtes soleil du monde

     

    Nous poursuivons notre promenade dans ce lieu paradisiaque, verdoyant et calme jusqu'au petit village où comme prévu nous devons tourner à gauche pour retrouver le canal et le chemin du retour.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En route vers l'est

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Que de maisons d'oasiens dans cette magnifique palmeraie.

    Arrivés au camping nous décidons de sortir ce soir pour dîner (le camping ne préparant pas de repas) mais ne désirons pas aller en ville. 

    A la nuit tombante nous partons donc à pied par cette piste sableuse et poussiéreuse à l'aventure... Le Riad Lamane, tout près, semble nous ouvrir ses portes....nous tentons l'expérience....traversons de longs couloirs un peu sombres avant de trouver la réception. Mais vu le lieu préférons demander les prix. Il n'y a qu'un menu avec pas mal de choix, cela nous convient parfaitement.

    Nous nous installons sous une belle tente berbère, quelques convives sont déjà là, d'autres, un groupe de Portugais arriveront plus tard.

     

    Notre salle à manger sous tente

     

    Notre choix est rapidement fait, omelette en entrée, tajine de poulet au citron agrémenté de pomme de terre, petits pois et olives, qui sera excellent et pour dessert deux délicieuses petites crêpes au miel.

     

    Notre excellent repas

     

    Voilà une journée bien remplie et encore une fois très agréable. 

    Demain nous reprenons la route...direction Mhamid. nous avons décidé de tenter notre chance afin de voir le Rallye Carta et surtout notre amie Belge France qui court avec une de ses compatriotes.

    A demain pour de nouvelles aventures....

     

    01 Avril,

     

    Non ce n'est pas un poisson....

    Dès le départ rencontre avec ses dames fort habilles et chargées.

     

     Dans Zagora

     

    Après un petit tour en ville nous voilà en route pour Ouled Driss. 

    Tamgroute à bien changé depuis notre dernier passage, de nouvelles constructions ont vu le jour et comme partout les lampadaires ont fleuri le long des voies principales.

    Notre premier arrêt sera pour les petites dune de Tinfou, les deux hôtels du coi, semblent s'ensabler. Pourtant des aménagement tentent de retenir de sable qui se déplace. Chameaux et chameliers ont là mais pas le moindre touriste, les bivouac sont prêts mais en piteux état.

     

    Aux dunes de Tinfou

    L'homme essaye de dompter le sable

     

    Nous poursuivons notre route, traversons le Draa qui roule encore pas mal d'eau et traversons le Djebel Bani et ses paysages désertiques.

     

    Le Draa, ce fleuve mythique

    Djebel Bani

     

    La route par elle même, bonne au début, devient à une seule voie, puis devient piste car de rands travaux sont en cours.

     

    Les grands travaux

     

    Après Kessouane c'est une belle deux voies que nous suivons. De petites dunes que l'homme essaye de dompter s'offre à nous puis la palmeraie de Oued Driss apparaît.

     

     

    En route vers l'est

     

    Nous traversons le village à la recherche de "Le Pacha", maisons d'hôtes que nous trouvons rapidement, pour voir une amie Belge qui court le Karta Rallye.

     

     

     

    Il est facile de stationner devant.

    Appareil photo en main nous cherchons désespérément notre amie navigatrice et sa coéquipière conductrice. Nous rencontrons leur assistance qui est désœuvrée en attendant l'arrivée de leurs cinq concurrents.

    Nous décidons d'aller manger au camping-car tout en surveillant l'arrivée de la voiture 507.

    Personne à l'horizon...les heures tournent, nous restons assis sur des bordures de palmiers à l'ombre, car il fait très chaud. L'assistance n'a toujours pas de nouvelles et pense que la spéciale terminée, elle sont allées faire leur petit "viron".

    Que faire ??

    Enfin elles arrivent....tardivement en compagnie d'autres concurrents. Il est presque 18H.

    France nous fait la bise, discute quelques minutes et repars aussitôt, elles ont une nouvelle spéciale ce soir vers 19h30. Quelle vie ce Rallye. France et Gisèle sont dépitées, ce n'est pas ce qu'on leur avait promis. Plus jamais nous dit elle.

     

     Avec notre amie France

    Leur voiture

     

    Malgré le peu de temps passé avec nous sommes ravis de l'avoir vu, mais un peu découragés pour elles deux.

     

    Nous décidons de faire un peu de route et nous nous installons à Tagounite au camping les Palmeraies, un camping plaisant dans la palmeraie, propre, aux sanitaires très corrects.

     

    Le camping

    En route vers l'est

     

    Malgré cette attente nous sommes ravis de notre journée, de ces paysages désertiques que nous n'avons pas revu depuis plusieurs années, de cette ambiance Rallye et qui nous a permis tout de même de voir notre amie. 

     

    02 Avril

    La nuit c’est rafraichie tardivement et au petit matin il faisait une température très agréable.

    Nous prenons notre temps, partons vers 9H30 et en route pour Zagora où nous ferons juste un petit arrêt pour le plein de gas-oil.

    Comme vous pouvez le voir, nous suivons les panneaux.... Facile me direz vous !!!!

     

    Vous comprenez;..Moi pas !!!

     

    Certain abri bus sont protégés du soleil....

     

     

    Tamgroute et sa poterie verte traditionnelle.

     

    Tamgroute

     

    Il y a vraisemblablement une course pédestre, les concurrents sont attendus...

     

    A Tamgroute 

     

    A la sortie de Zagora....

     

    Une maison qui sort de l'ordinaire

     

    Nous emprunterons donc la nouvelle route, la nationale 12 qui rejoint maintenant Tazzarine. Elle court dans encore dans une immensité désertique piquetée de quelques acacias récalcitrants, grimpe jusqu’au col du Tafilalet entre le djebel  Rhart et le Djebel Tadrart, file toujours sur cette terre inhospitalière aux environs de 900m d’altitude.

     

    de beaux paysages

    Djebel Rhart

     

    L’habitat se fait rare, de temps à autres de petites maisons éparses,  basses, en pisé et presque borgnes avec un ou deux panneaux solaires semblent d’un autre monde. Puis quelques champs verts…mais que peut il pousser là, dans cette terre si ingrate assoiffée par le soleil ardent.

     

    Un maison en pisé, juste une porte

     

    Plus loin encore des maisons, des champs verts mais là de grands réservoirs d’eau, protégés par des bâches plastiques permettent un peu d’arrosage. Je suppose que cette eau provient de puits.

     

    Encore une maison basse un peu plus cossue

     

    Même en laissant, sur les conseils d'Emile, ma mentalité d'européen à la frontière avant de traverser le détroit, j'ai beaucoup de mal à imaginer la vie ici dans ce lieu retiré, sans commodités, à la rage du soleil. Ce lieu m’oppresse et cette partie de route m'angoisse.

     

     Des paysages de désert qui fascinent

     

    Notre route fait un virage à gauche, un grand village se profile entre un profond canyon, voilà Tarhbalt et sa palmeraie. C’est endroit mérite un bel arrêt que nous n’avons pu faire. Dommage.

     

    Tarhbalt dans le lointain

    Son canyon

    Sa palmeraie

     

      Il est un peu tard, nous continuons tout de même notre route et arrivons au Serdrar. Brahim, toujours là nous accueille avec beaucoup de gentillesse. Le thé de bienvenue nous sera offert  à
    16h30. Nous prenons notre repas à l’intérieur, nous sommes à l’ombre et en courant d’air la température est très supportable.

    Youssef est aussi venu nous saluer.

     

    Il y a peu de monde, la saison tire à sa fin… nous  pouvons nous installer à notre guise, même pas besoin de mettre le store de grands eucalyptus odorants nous procurent une ombre appréciable. Un peu de repos s’impose…n’est-ce pas ???

    Brahim avec son doux sourire vient nous chercher c’est l’heure du thé, nous sommes quatre couples arrivés ce jour, les discussions vont bon train, sous la tente, autour d’un thé à la menthe et des cacahuètes.

     

    Thé de bienvenue

     

    Des trekkeurs arrivent,  chameliers et chameaux  aussi…. Ils se désaltèrent et vont coucher plus loin…ils ne sont là que pour transporter les affaires. Un guide de Marrakech, Mohamed, accompagne ces jeunes marcheurs, nous discutons avec lui.

     

    Arrivée des chameliers et chameaux

    A boire s'il vous plait!!!

     

    Toujours  des sanitaires impeccables, toujours des douches chaudes, toujours un camping propre et bien tenu.

     

    Un coin détente

    Un autre coin sous la tente..

     

    Ce soir nous prenons notre repas dehors, un petit pastis nous met en appétit et nous dégustons avec délectation un tajine keftas aux œufs, un délice. 

     

    Repas en extérieur

    Keftas aux œufs

     

    Dommage demain nous levons le camp, des amis nous attendent à Aoufous. Nous serions bien restés quelques jours ici, dans ce petit paradis au milieu de nulle part, où l’accueil n’est pas un vain mot.

     

     

    03 Avril,

     

    Nous avons un peu de mal à partir ce de petit coin de paradis, mais nos amis nous attendent au Hakkou. Dommage nous aimions rester ici plusieurs jours ce n'est que partie remise.

    Journée donc de liaison pour atteindre un autre petit coin de paradis en bordure de la palmeraie.

    Du désert, encore du désert et toujours du désert....

    Notre caracole sur un plateau au environ de 1000m, plateau désertique et rocailleux, des djebels dans la brume de chaleur se profilent dans le lointain. De temps en temps, sans doute de l'eau, de la verdure quelques maisons...telles sont les cartes postales de la journée.

     

     

    Ces dames lourdement chargées rentrent des champs.

     

     

    Repas encore une fois au milieu de nulle part....dans un décor lunaire.

    Nous croisons le Ziz juste avant le camping Hakkou.

     

    Les chèvres vont se désaltérer.

     

    Nous remontons ensuite la vallée du Ziz jusqu'à Aoufous, où nous retrouvons avec beaucoup de plaisir Ahmad et ses frères; Ensuite tous nos amis réveillés...Huguette et Jean Pierre, ensuite Annie, Patrick, Claudette et Alain.

    Agréables retrouvailles et papotage à l'ombre car il fait très chaud.

    Ensuite pour les acharnés de la pétanque quelques belles parties.

     

    Bien joué Alain

     

     

     

    Qui a gagné...

     

     

     

     

     

    Patrick la vises et tu la manques

     

     

     

     

     

     Les perdants offrent l'apéro. Merci....

     

    Entre amis

     

     4 Avril

     

    La folle équipée part en vadrouille....

     


    Nous partons tranquillement vers 9H15 pour une balade dans la vallée désertique, juste en face du camping Hakkou après avoir bu le thé, offert comme tous les matins, par Ahmad.

    C'est une promenade de santé, un sentier presque plat. Nous voilà rapidement devant une tente berbère d'un nomade qui possède un beau troupeau de biquettes et de cabris. Ils sont fixés ici pour que les enfants puissent aller à l'école. Les chiens se font remarquer en jappant fortement.

     

    Voilà leur tente

    Le désert nous entoure

      

    Patrick, perdu par son bon cœur, donne son paquet de madeleines aux enfants.

    Patrick et ses deux femmes....

     

     

    Petite halte pour se restaurer et s'hydrater...fruits et petits gâteaux, mais point de madeleines...

     

    moment de détente

     

    Après plus d'une heure de marche nous virons à droite, derrière une bute pour reprendre un autre sentier. Il faut ménager Annie qui a mal aux pieds et qui a une cheville fragile.

     

    Des choux fleurs comme disent les gazelles. pas bon pour les 4X4

    Un tajine

    Qu'ont ils trouvé ??

     

    Voilà plus de deux heures de marche bien agréable.

    A midi nous mettons encore une fois les pieds sous la table....Nous avons commandé le repas à Ahmad. 

    Nous serons servis comme des rois, petite salade marocaine, tajine de poulet aux légumes et fruits. Ahmad m'offre le thé, nous lui offrons un café qu'il déguste avec Paul.

     

    Tajine de poulet

     Avec Ahmad

     

    Repos assuré pour digérer....

    La folle équipe fait encore ce soir une partie de pétanque.... Tandis que je pianote pour mettre à jour mon blog. 

     

    05 Avril

     

    Encore une fois il fait très beau, une chaleur agréable avec toujours un peu de brise et comme tous les matin au Hakkou, le thé est offert à tout le monde, délicate attention, en plus il y en a avec et sans sucre.

     Ce matin nous allons dire bonjour à Marie et Hamid à l'Auberge des Anges. Les travaux avancent, marie nous fait visiter. Angel le petit âne se fait entendre et demande à sortir, il est fort bien né celui-ci, il ne force pas trop....

    Nous papotons autour d'un verre de thé.

    Repas de midi servi dans le salon, salle à manger, avec les amis. la table est dressée il n'y a plus qu'à s'installer.

     

    "Gueguette" pourquoi te caches-tu ?

      

    C'est Ahmad qui nous sert. Salade marocaine, mais tous les ingrédients sont séparés...très bien pour ceux, qui comme moi, n'aiment pas tout. 

     

    Même pas le temps de prendre la photo...c'est dévoré !!!

     

    S'en suivra une pizza berbère énorme, une par couple, largement suffisant... 

     

    Voilà notre serveur préféré

    Une par couple...

    Annie au découpage...

    Gueguette et Huguette sont là

     

    Fruits et thé. Que demander de plus.

     

     Le thé arrive

    Le Thé est servi...

     

    Demain nos amis nous quittent.... donc apéro de départ ce soir chez nous....

    Apéritif convivial et soirée entre amis très agréable.

    Le cake cuit tranquillement.

     

     En route vers l'est

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    06 Avril

     

    Autour du thé, comme tous les matins, offert par le camping.

     

    Le thé au Hakkou avec les amis

     

    Sniff, sniff, nos amis partent en direction de l'Atlantique à petit pas...

    Mais nous restons encore quelques jours dans ce petit coin de paradis .Nous allons seulement faire quelques courses à Er Rachidia. Amenons nos voisins au souk à Aouffous. C'est un peu effervescence dans le village.

     

    A Aouffous, jour du souk

     

    La vallée du Ziz est comme toujours une immense écharpe verte qui se tortille dans un désert ocre, avec ses petits villages en pisé..

     

    La vallée du Ziz

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les biquettes se désaltèrent dans le Ziz

     

     

      

    Un petit tour au souk permanent et il est l'heure de manger. Nous irons donc, comme l'an dernier, Aux voiles du Désert, surprise le restau à changé de nom et de propriétaire. L'entrée était super quand au faux filet il était vraiment trop cuit... Dommage.

     

    Salade du pêcheur

    Faux filet aux petits légumes

       

    Un tour à Acima, (ou nous retrouvons nos amis), pour quelques achats et retour à Hakkou dans l'après midi.

    Un peu de repos et puis je vais en cueillette.....ici le potager est en libre service, accessible à tous. J'irai donc ramasser des fèves et ensuite ma salade. Ah qu'elle est bonne cette jeune salade!!! Je croirait manger les salades du potager de ma grand mère.

    Au Hakkou on est une grande famille, ce soir petite soirée avec Pierre à la guitare et apéritif en commun, chacun apportant un petit quelque chose.

    Une bien agréable soirée.

     

    En route vers l'est

    Pierre à la guitare

     

     

     

    07 Avril

     

    Eole nous a bercé toute la nuit et perdure encore ce matin. Il rafaichit considérablement l'atmosphère, mais la température oscille tout de même entre 23 et 25°.

    Voilà la vue depuis la fenêtre de notre salle à manger roulante, on pourrait être plus mal....

     

    La palmeraie et le jardin

     

    Toujours le thé, entre 9h30 et 10h, l'occasion de rassembler tout le monde et de papoter.

    Aujourd'hui c'est vendredi, jour du couscous, mais ici c'est le couscous du partage offert par la maison.

    La grande famille (8 camping-cars, donc 16 personnes) est rassemblée dans le salon autour d'un excellent couscous du partage. Encore une occasion de se connaitre et de sympathiser.

    Comme vous pouvez le voir, les yeux sont plutôt tournés vers le plat de couscous que sert Mohamed.

     

     Notre plat pour 4 personnes

    Il faut bien rigoler....

     

     

    08 Avril

     

    Une matinée tranquille, sous le soleil et un peu de vent....

    Un thé, comme tous les matins, offert par le camping... 

    Apéro à midi, invités par nos voisins, Jocelyne et Christian et leurs amis quatre quatreux qui arrivent.

    Rien de spécial, repas et repos.

    Grande balade dans cette belle palmeraie qui jouxte le camping, cette palmeraie empreinte de sérénité, balade agréable au gré des petits passages, parfois aussi sous les oliviers, parfois sous les palmiers, parfois au bord du Ziz. Jean Pierre et Roselyne se joignent à nous.  Nous rencontrons dse oasiens au travail, des bonjours, des labes, des mots que nous ne connaissons pas. Le dialogue est parfois un peu difficile...

     

     La palmeraie

    Le Ziz

    Un oasien et son âne

    Tout près du camping

     

    Ce soir au Hakkou soirée musicale locale et soupe servie à tout le monde. Merci Ahmad.

     

    Soirée au Hakkou

    soirée a Hakkou, Pierre à la guitare

     

     

    09 Avril

     

    Snif sniff...le camping se vide ce matin... la grande famille se disloque......quatre départs, la larme à l’œil..... les au-revoir s'éternisent.... pour le plaisir de rester encore un peu là, dans ce petit coin que tout le monde affectionne.

    C'est la tristesse...... mais il faut bien remonter.... et rentrer en France.

    Ce midi nous allons mettre les pieds sous la table, en compagnie de Jocelyne et de Christian, juste à côté...Pour ceux qui connaissent c'est chez Marie et Hamid à l'auberge des Anges.

    Marie et Hamid nous ont concocté un très bon repas, agréable repas à six....devinez on a refait le monde !!!!

    Une petite entrée bien rafraichissante.

     

    Salade marocaine

    Une belle tablée d'amis

     

    Un plat copieux et excellent. Emincé de vollaille à la crème, sa petite ratatouille et son panier de riz

     

    Émincé de vollaille 

     

    Oublié de prendre le dessert...belle coupe de fruits à la crème et nous sommes au café, thé et petits gâteaux.

     

    On papote ...

     

    Maintenant on digère...à l'ombre des cocotiers...non pardon des palmiers.

    Ce soir apéro avec nos voisins Jocelyne et Christian, Chantal et Patrick, encore de bons moments de convivialité.

     

    Apéro entre amis

     

     10 Avril

     

    Une matinée bien calme, après le thé et les papotages chacun ses occupations....

    Toujours sous un soleil radieux, des températures très clémentes, avec de temps à autre un eu de vent.

    Ici nous avons le jardin à notre disposition, en ce moment salade, carottes et fèves. Mais nous aimons aussi la cuisine du camping et nous ne nous privons pas.....

     

    Les salades

    Les fèves

     

    Ce midi repas servi à domicile par Ahmad, oublié de faire des photos.... Salade marocaine, Kalia, excellent d'ailleurs et fruits. Thé bien entendu.

     

    Les verres sont vides...

    Ils se remplissent à la marocaine

    A travers le mur du camping...

     

    Ce soir apéro chez Chantal et Patrick, accompagné de Jocelyne et Christian .

     

    Apéro devant le salon

     

    Demain nous quittons ce petit lieu agréable...à regret mais il faut bine commencer la remontée.

    « Retour sur TataRetour vers la côte Atlantique »

  • Commentaires

    14
    Lundi 10 Avril à 11:42

    Bonjour Huguette,

    Je refais surface, j'ai abandonné mon blog pendant 3 mois mais je n'ai pas manqué de jeter un œil
    sur les beaux reportages de ton voyage. Je vois que la convivialité est toujours présente autour de toi.
    Alors bonne continuation,
    bises,
    Didier

     

      • Lundi 10 Avril à 12:36

        Bonjour Didier,

        Merci de nous avoir suivi. Je ne peux pas en dire autant....mais je vois que tu as abandonné le tien, j'espère que ce n'est pas du  des problèmes mais l'envie de faire une pause.

        Toujours la convivialité, comme tu dis, maintenant on connait beaucoup de monde, surtout avec le forum : http://www.maroc-campingcar.com/portal  dont je m'occupe un peu. En plus les rencontres en camping se font facilement. parfois on ne peut même pas passer inaperçu....

        Nous aimons ce pays, cette ambiance et surtout l'accueil de ses habitants et avec tout cela la vie facile et pas chère pour nous européens.

        Donc on en profite tant que l'on peut. On voit tant de chose que l'on en persuadé de plus en plus.

        Grosses bises

        Huguette

    13
    Samedi 8 Avril à 20:59

    bonsoir, je vois que vous avez bien avancés,nous on avait des ratés en 3G depuis quelques temps....maintenant ca va ,on est a Ouarzazate,bon voyage a vous

    amitiés et bises de nous deux

      • Dimanche 9 Avril à 22:14

        Bonsoir,

        Je ne sais pas si on va vous rattraper... Dommage on aurait eu plaisir à vous voir. Peut être une autre fois.

        Mercredi nous serons sans doute à Goulmima chez Michèle

        Bonne continuation

        bises

        Huguette

      • Dimanche 9 Avril à 20:44

        coucou,

        on va a Boulmane dades mercredi pour faire les gorges ensuite

        amitiés et bises

      • Dimanche 9 Avril à 00:00

        Coucou,

        Toujours à Hakkou, on arrive vers Ouazazate mais sans quelques jours seulement. Y serez vous encore ?

        Ou venez vous vers ici ?

        Bonne continuation.
        Bises à tous les deux.
        Huguette

    12
    denise
    Jeudi 6 Avril à 11:34

    Bonjour, toujours de magnifiques photos, franchement je vous envie, bonne continuation. Denise

      • Jeudi 6 Avril à 21:56

        Bonjour Denise,

        Merci pour ce petit compliment. je comprends que l'on puisse nous envier, on est si bien ici et si bien accueillis. Peut être pourras-tu venir dans ce beau pays. C'est ce que je te souhaite.

        Amicalement.
        Huguette

    11
    Berjalien
    Mardi 4 Avril à 11:49

    Un petit coucou du nord isère,je vois que le séjour est agéable .Tamegroute me parle il existe au village une superbe bibliothèque avec de très beaux ouvrages préservés .une poterie aussi à l'entrée du village que j'avais visité ;Vu aussi les couloirs dans la pénombre pour se protéger des fortes chaleurs.Mon voisin a validé sa prolongation aussi et doit rejoindre Taroudant après Tiznit ou il a fait repeindre le CC.

    Bonne continuation au plaisir de vous suivre ,amicalement  Daniel

      • Mardi 4 Avril à 15:11

        Bonjour Daniel,

        Oui Tamgroute nos a vu juste passé. Les visites ant été faites il y a quelques années, avec les amis. Donc pas d'arrêt cette année.

        En plus pas un très bon souvenir, pour nous faire visiter tous ces passages couverts j'ai bien cru quels faux guides allaient se taper dessus.

        Cela a peut être changé.

        Encore un petit mois dans ce beau pays où il fait bon vivre.

        Amicalement.
        Huguette

    10
    Mardi 4 Avril à 09:56

    De beaux paysages et moins d'apéros il me semble wink2

    Amicalement

      • Mardi 4 Avril à 15:08

        Bonjour Ghislaine,

        Oui toujours de baux endroits à découvrir.

        Nous sommes devenus raisonnables... LOL. 

        Moins de rencontre, alors on boit l'apéro plus rarement à deux, hors mis de temps en temps le WE..

        Bises à vous deux.
        Huguette

    9
    Samedi 1er Avril à 17:35
    xtian

    Bonsoir Huguette

    Oui, comme tu l'as écrit en fin de ton dernier billet, elle est dure la vie de retraité ! Enfin, consolez-vous il y en a qui vous envient ...

    Bises savoyardes

      • Samedi 1er Avril à 22:36

        Bonsoir Christian,

        Bien entendu il y a des envieux, surtout pour le temps...malgré la vie pas facile. LOL...

        Ce soir avons particulièrement chaud encore plus de 30°. zt tout en courant d'air 28 dans le cc.

        Bises de Tagounit entre Zagora et Mahmid.

        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :