• De villages en villages

    29 Mai

    La nuit a été calme et réparatrice.

    Foulant le sol et scrutant les pierres, cheveux au vent, nous allons encore nous imprégner de ces lieux chargés d'histoire et de magie.

    St Donat l'herbasse nous offre sa collégiale, son cloitre, son palais delphinal et sa chapelle St Michel, planté là haut sur son éperon dominant le village.

    Quelques détails des colonnes

    Une fontaine moderne dans le village.

    En route pour le petit village de Montélier, encore un village perché. On appréciera de démabuler dans le jardin du sémaphore, c'est là que nous découvrirons la fresque représentant 2000 ans de la vie du village (voir dans street art de ce village).

    Une fontaine dans ce petit parc.

    En flânant dans ce village nous découvrirons donc fontaines et statues, oeuvres d'artistes contemporains.

    Le centre historique est dominé par l'église St Prix du XIXe siècle.

    Encore un drôle d'animal et une fontaine.

    On est surpris pas toutes ces oeuvres contemporaines dans ce minuscule village.

    Entrons donc...

    Un petit jardinet bien agréable.

    A l'intérieur le refuge de poètes à l'extérieur le refuge des insectes.

     

     

     

       

     

     

     

     

     

    Nous prenons notre repas au cc , sur un parking ombragé car le soleil commence à chauffer.

    Juste un petit tout à Chabeuil, petite cité médiévale qui c'est organisé autour d'une d'une colline molassique, la colline de Gontarde où il y aurait quelques habitats troglodytes et des souterrains, anciennes galeries creusées dans la roche.

    L'hôtel de ville est une construction emblématique de la ville, de style néogothique, édifié au XIXe siècle par Ernest Tracol tout à côté de la porte monumentale du XIIe siècle . Cette cité possède un certain charme renforcé par la Réole, affluent du Rhône. Tout à côté un magnifique trompe l'œil(il sea l'objet d'un poste à part sous peu). 

    Suivant la montée du Barda nous atteindrons l'église St Jean-Baptiste, construite sur un plan en croix grecque.

    Encore un saut de puce et nous voici à Montvendre sur une petite aire de service tranquille. Ce minuscule village nous offre une aire pique-nique avec une mini mare au nénuphars, un parcours de santé et dans le village une porte fortifiée du XIIe siècle réplique de l'ancienne porte de Florence. 

     

     

    30 Mai

    Tout d'abord BONNE FÊTE À TOUTES LES MAMANS.

    En route pour Crest, ville culturelle et sportive au cœur de la vallée de la Drôme qui coule à ses pieds. 

    Une impression de rude puissance austère se dégage de la ville dominée par l'imposant donjon qui est le plus haut de France 52m. Il n'est qu'un vestige, certes majestueux, d'un plateforme qui compta jusqu'à trois châteaux.

    Deux vies de cette imposante tour : 900 ans d'histoire. Elle est élevée sur une crête de rocher au XIIe siècle et fût un lieu de pouvoir féodal et ensuite une prison d'état, cette tour fût surnommée "la Bastille sud" et d'où on ne s'échappe pas.

    Pour l'atteindre, une rude montée nous attend. L'escalier des cordeliers n'est pas accessible, construit au moyen âge il comporte 124 marches dont 95 taillées directement dans le roc.

    Au fil de nos pas vue sur les coupoles de l'Eglise ST Sauveur.

    Encore des escaliers.... puis une calade...longue de 140m, faite de galets de rivière et reliant le bas de l'enceinte à l'entrée de la tour.

    Ouf !!!! Voilà l'entrée.

    A l'intérieur un grand escalier d'abord en pierre puis en bois massif impressionne, il dessert les différents niveaux occupés par des salles aux murs épais et peu éclairé.

    Mise en scène et cellules reconstitués font remonter neuf siècles d'histoire de la tour.

    On pourra découvrir, les dures conditions des détenus, couchant dans la paille et dans le froid, enfermés par de lourdes portes. Difficile de s'évader. 

    UNE TENTATIVE D’ÉVASION SPECTACULAIRE (reconstituée ci dessus)

    À 70 ans, Philippe Rivoire est enfermé à Crest depuis douze ans. Il tente de s’évader avec deux autres prisonniers. Ensemble, ils tressent une corde avec des draps et descellent les barreaux d’une fenêtre de la façade est ; mais la corde est trop courte et Rivoire se tue en tombant de plus de dix mètres. Les deux hommes qui le suivaient se retrouvent suspendus dans le vide et doivent appeler à l’aide. Ils sont secourus par les gardiens avant d’être ramenés en prison.

    Le dernier étage.

    D'escaliers en escaliers nous arrivons sur la terrasse dont le sol fait de dalles inclinées vers une rigole centrale qui permettait de recueillir l'eau de pluie qui alimentait ainsi la citerne.

    On peut encore monter sur la terrasse supérieure d'où la vue est imprenable. Table d'orientation à l'appui.

    Chemin de ronde crénelé.

    Avec beaucoup de difficultés nous trouverons un restaurant, on aurait pu espérer mieux. mais on a fait avec les moyens du bord...

      

    Pas eu le temps de photographier le dessert il était presque avalé...

    Quelques villeins maisons, des passages coupe-gorge et nous repartons vers d'autres villages perchés.

    Un portail en plein cintre.

    La rue "courre commere".

    Autichamp nous interpelle, hop demi tour et nous allons y poser nos roues. Il faut bien laisser un peu d'aventure...

    Voilà un village perché d'origine gallo romaine qui a conservé une certaine authenticité. Un château médiéval privé partiellement visible. 

    A l'intérieur des remparts l'église St Jean Baptiste de 1771, mais aussi une vieille église dont seul le vieux clocher subsiste encore.

    De calades en calades nous passons sous la porte de France vestige remarquable de ce petit village et nous voilà aux fontaines dont  les sources alimentaient les jardins suspendus devenus privés et en parti détruit par la route.

    Voilà Artichamp vu de loin.

    Nous cherchons notre chambre à coucher, l'aire de Marsanne nous convient très bien.

    Marsanne petit village de 1400 âmes, un village perché plein de charme, il se découvre de loin la silhouette de l'église St Felix du XIIe siècle indique le chemin...pas tout à fait nous avons mis le GPS...

    Depuis les ruines du donjon le village à glissé dans la plaine comme pour caresser le vignoble. Nous sommes ici en Drôme provençale.

    Malgré la chaleur nous montons à l'église St Félix et aux ruines qui couronnent la colline.

    De larges vues sur la plaie s'offrent à nous.

    Nous poursuivons notre sentier fleuri et odorant.

    Nous voilà aux ruines du château médiéval.

    Comme par hasard nous rencontrons un couple charmant, dans la montée Marcel,  qui nous contera le village et nous conduira d'abord au vallon du Fresneau qui nous offre ses ombrages et nous conduit au sanctuaire éponyme et à la vielle chapelle proche d'une source miraculeuse.

    La vielle chapelle proche d'une source miraculeuse et son histoire.

     

    Nous repartons pour visiter le centre médiéval et son beffroi qui chevauche la principale porte, la porte du Lachard  ou grande porte.

    Coté pile.

    Côté face.

    Tout à côté le lavoir.

    Après ce beffroi nous nous aventurons, avec nos guides, à travers le XVIIe siècle.

    La mairie est un bâtiment imposant pour ce petit village, il ne faut pas oublier qu'Emile Loubet président de la république de 1899 à 1906 naquit et grandit ici. il a été le premier président issu du peuple "terrien".

    Sur la place la fontaine dite fontaine romaine.

    Nous ne pouvons que remercier ces Messieurs Dames pour leur gentillesse.

    Encore une jounrée bien remplie, une journée comme on les aime.

    Ce soir petit rosé et pizza acheté au village de quoi ravir nos papilles.

    « Pour toi mamanChabeuil »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    18
    Dimanche 6 Juin à 21:37
    lavandine

    Je connais une partie de votre route. Jamais visité la tour de Crest mais nous y sommes déjà montés... aie aie pour le mollets encore une fois.

    Mollets mis en action aussi pour St Félix et la descente vers Marsanne. A priori, il vaut mieux monter d'abord à St-Félix.

    J'aime bien les sculptures à Monbélier. Elles me rappellent l'art dans la rue de Samoens.

     

    Gros bisous et douce nuit.

    Lavandine

      • Mercredi 9 Juin à 19:02

        Coucou Lavandine,

         

        Oui a certains endroits il vaut mieux avoir de bons mollets. Pour le moment çà va encore. Alors on en profite.

        Ah Samoëns, nous y allons presque tous les ans faire un tour depuis la Vallée Verte au dessus d'Annemasse.

        Bonne soirée. Bises. Huguette 

         

    17
    Dimanche 6 Juin à 09:11

    Bonjour Huguette

    On peut dire qu'au cours de ce vagabondage, vous avez varié les plaisirs de la découverte allant de sentiers fleuris en vieux villages.

    Bon dimanche et bises 

      • Dimanche 6 Juin à 19:41

        Bonsoir Christian,

        Oui on a essayer de varier, mais les veilles pierres dominent.

        Bonne soirée et bonne semaine. Bises. Huguette

    16
    Mardi 1er Juin à 17:28

    Quand les constructions anciennes et belles cotoient des expressions modernes de l'art contemporain.

    Bonne semaine

      • Mardi 1er Juin à 21:07

        Bonsoir Baba,

        Ce n'est pas toujours du plus bel effet. Bonne soirée. Huguette

    15
    Lundi 31 Mai à 21:17

    Bonsoir P'tite Méline,

    Tu sais on a un peu souffert durant les grimpette, quand on aime on ne compte pas. C'est parfois reposant de visiter dans un fauteuil.

    Bonne soirée et gros bisous. Huguette

    14
    Lundi 31 Mai à 20:48
    CathyRose

    Mais que de merveilles vous avez vues en 2 jours, cette région regorge de jolis villages ! Comme tu le sais c'est tout ce que j'aime alors je me suis vraiment régalée.
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

      • Lundi 31 Mai à 21:05

        Bonsoir Cathy,

        Oui je sais que tu aimes ce genre de balade. Il est vrai qu'il y  beaucoup de beaux villages et souvent perchés.

        Belle soirée également. Bisous. Huguette

    13
    Lundi 31 Mai à 16:30

    Je ne connais pas du tout Montélier bien que j'ai fait pendant des années la route entre Valence et Romans pour voir de la famille...Par contre Crest j'y vais souvent et c'est amusant d'ailleurs car je n'ai jamais fait de reportage sur mon blog ! Il faut dire aussi que je devais y retourner avec mes petits-enfants l'été dernier et puis à cause du covid on ne l'a pas fait ! L'été il y a un festival de jazz très connu...bises et merci pour cette balade diverse car tu nous montres des villages fort différents

      • Lundi 31 Mai à 21:09

        Bonsoir Manou,

        Romans, nous connaissions de passage, mais jamais un arrêt, comme à pas mal d'endroit. Il est vrai que la Covid a bien changé la donne. on espère retourner le plus rapidement possible à une vie normale. Mais il est vrai que dans ces petits villages, peu de monde et l'on peu se permettre de le quitter de temps à autre, surtout dans la nature er même dans les rue désertes.

        Bonne soirée. Bisous. Huguette

    12
    Lundi 31 Mai à 16:29

    Que dire ...c'est vraiment une belle virée ..que de choses à découvrir par là ..

    Merci à toi 

    Bisous

     

      • Lundi 31 Mai à 21:10

        Bonsoir Claudine,

        J'avais un peu préparé, mais sur place on s'aperçoit qu'il y a vraiment une multitude de beaux petits villages et très souvent perchés, sécurité d'autrefois.

        Bonne soirée. Bisous. Huguette

    11
    Lundi 31 Mai à 16:13
    Une magnifique promenade, bonjour les mollets avec toutes ces marches,bisous et à la prochaine, JL
      • Lundi 31 Mai à 21:12

        Bonjour Jean Luc,

        Les mollets çà allait encore c'est surtout le souffle qui souvent pose problème. Mais bon on y est arrivé. Bonne soirée. Bisous. Huguette

    10
    Lundi 31 Mai à 13:53

    Quel beau circuit, c'est un enchantement , vous découvrez des lieux magiques

    et bien conservés et puis quoi de mieux le soir qu'une bonne pizza et un petit rosé pour se reposer après cette journée bien remplie!

    Bonne journée et bonne balade.

    bises

      • Lundi 31 Mai à 21:15

        Bonsoir Danièle,

        En effet un circuit merveilleux et de plus sous le soleil la plupart du temps. Après l'effort le réconfort....

        Bonne soirée. Bisous

    9
    Lundi 31 Mai à 11:11

    Bonjour ma douce Huguette

    Difficile à commenter, il y  tellement de beaux sites à découvrir, ces villages de toute beauté, les grimpettes auraient été difficiles pour moi
    Ces, collégiale, palais, cloitre et autres, des superbes bâtiments mais c'est du solide? J'ai aimé les fontaines et surtout les statues, les plans d'eau tellement appréciés dans les balade, j'ai adoré !es nénuphars, et dans le dernier tronçon de promenade, un petit arrêt au resto et ça semble bien bon tout ça, alors le dessert a été englouti en moins de temp qu'il ne faut le dire. Après la balades dans les sentiers fleuris, nous arrivons à ce village médiéval avec son beffroi et cette belle mairie, son lavoir et ses fontaines , on recule pas devant une bonne pizza et une bonne bouteille !
    Ai-je raté la fresque ? Je referai le tour plus tard

    Que de lieux visités ce matin, j'en ai surement oubliés

    Bonne journée ma puce et gros bisous à vous deux

    Méline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :