• Plus au sud

    12 Juin

     

    Nous quittons ce petit lieu paradisiaque....

    Remontons le vallon que nous avions pris à vélo il y a deux jours ....direction Mende,

     

    Astier et son petit pont

    Son église

    Son beau clocher

     

    passons le col de Tribes et puis direction le Mont Lozère.

    De petits villages parsèment notre route, souvent les maisons de pierres aux toits de lauzes se pressent autour de l'église.

     La montée se fait dans un univers boisé où le vert tendre des bouleaux se mêlent intimement avec le vert sombre des conifères.

     

    Arrivée au col de Finiels, il est presque midi, nous décidons donc d'aller pique niquer au sommet éponyme, le plus haut du mont Lozère à 1699m. 

     

    godillots

     

                     Aujourd'hui nous troquons donc nos baskets contre nos 

     

    Départ donc du col à 1541m du parking du ski nordique, nous empruntons donc la piste forestière qui monte au milieu de magnifiques conifères.

     

    Sur le chemin forestier

    De belles petites pensées

     

    Cette piste contourne ensuite une colline, les arbres s'espacent, l'horizon s'ouvre et face à nous la pelouse rase du Mont Finiels où seuls dépassent quelques blocs granitiques et des arbres chétifs. 

     

    Ces grandes pierres dessées forment un alignement

     

    Arrivés au col sous le sommet à 1635 on peut voir un alignement de pierres taillées, les montjoies, plantées dans le sol, en cas de mauvais temps elle permettraient de retrouver sa route.

     

    Au sommet, point d'à pic c'est une pelouse plate qui nous attend, avec un petit enclos emmuré, qui peut protéger du mauvais temps, pas utile ce jour car il fait très chaud.

     

    Arrivée au sommet

    Un abri

     

    Trois tables d'orientation nous expliquent le panorama incroyable que nous pouvons admirer.

     

    Table d'orientation

    Plus au sud

     

    Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas, là sur cette pelouse nous casse croûterons.

     

    Bon appétit

     

    Au retour dès le col nous filerons tout droit dans les bruyères qui semblent avoir souffert du gel et arriverons directement au col au milieu d'une pelouse fleurie.

     

    Des orchis

    Un minuscule pont pour un ru

    Un beau parterre

     

    Nous voilà repartis .... pour le Mont Aigual....il y a fort longtemps que nous ne sommes pas allés là haut..nous envie d'un peu de hauteur ou plus exactement de fraîcheur....

    Petit arrêt au pont de Montvert, ce bourg agréable niché dans une étroite vallée, au confluent de deux rivières de montagne avec le Tarn.

     

    Un petit torrent à Pont de Montvert

    Pont de Montvert

    Le quartier du Closelet

     

    Le vieux Pont du XVIII est dominé par la tour de l'horloge. De hautes maisons en pierres s’agrippent à la colline et grimpent vers le temple (autrefois foyer ardent du protestantisme).

     

    La tour de l'horloge

    Le Pont

     

    Nous continuons notre promenade, après Florac, passons à Fraissinet de Fourques, sur la petite place ombragée stationnent deux camping-cars, vu l'heure décidons de nous arrêter. L'un des camping-cariste est résident et nous dit qu'il n'y a aucun problème que nous pouvons passer la nuit ici. 

     

    Fraissinet de Pourques

    Barres rocheuses qui surplombent le village

    Le petit pont

     

    Voilà c'est chose faite, notre chambre à coucher sera là, près de la rivière dans ce petit village bien calme.

    Demain sera un autre jour...

     

    13 Juin

     

    La nuit a été calme et reposante et comme tous les jours le soleil brille.

    En route pour le Mont Aigoual...une route toute en virages, parfois sous des barres rocheuses mais souvent en forêt.

     

    Des paysages durant notre montée

     

    Le sommet est rapidement atteint à 1567m... Le ciel se dévoile, petite exposition de météo France et visite de l'exposition.

     

    Plus au sud

    Question

     

    Réponse

     

     

    La station du Mont Aigoual

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dring dring...le téléphone sonne...nos amis Aveyronnais qui devaient nous rejoindre à L'Espezou sont déjà là, ls montent nous rejoindre....pas de problème nous préparons l'apéro. Nous sommes si heureux de les retrouver.

    Les papotages vont bon train...

     

    Voilà notre restaurant

     

    Comme prévu nous descendons à l'Epezou pour manger...nous avions réservé, du moins Brigitte avait réservé. Superbe ambiance autour d'un bon repas, nous en oublions même les photos.

     

    Bœuf et aligot en plat principal

     

     

    Une balade digestive avec Murphy avant de nous séparer....Pas pour très longtemps nous nous retrouvons en Haute Savoie au mois de juillet. Merci les amis d'être venus nous rejoindre.

     

    La petite chapelle de l'Espezou

    L'église voisine

     

      

    Murphy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous poursuivons notre route en direction d'Aigues Morte que nous avons envie de revoir.

    Arrêt ce soir sur l'aire de service de Sommières, une belle petite ville historique au bord du Vidourle, un parking à côté du camping et près des arènes, ombragé ce soir grâce aux platanes qui bordent la rivière.

    Un petit tour en ville, nous longeons le Vidourle et atteignons le pont Romain su 1er siècle, il comprenait à l'origine 17 arches, il n'en a plus que 7, les autres ont intégrées aux habitations. il a été mainte fois reconstruit.

     

    Le Pont Romain

     

    La porte la plus impressionnante de la ville se trouve au bout du pont, avec son beffroi et son campanile en fer forgé sur une petite tour ronde en pierre.

     

    Porte de l'horloge côté extérieur

    Côté intérieur de la vieille ville

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La  petite place du marché avec ses arcades et les étroites rues avec des porches et bordées de maison anciennes forme un ensemble pittoresque.

     

    Place du marché

     

    Anciennes arcades du pont romain qui supporte des habitations

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un autre emblème de Sommières est le vestige du château féodal avec sa tour carré et ses quelques ruines. 

     

     

    La tour du châtau

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore un petit tour by night....pas très éclairée la ville....

     

    Le pont romain

    La porte au bout  pont

     

     

    14 Juin

     

    En route pour Aigues-Mortes que nous avion visité....il y a quelques décennies.

    Nous nous installons sur le parking camping-car près de la vieille ville, très pratique. Tout d'abord un petit tour de marché, marché bien achalandé et où il y a déjà beaucoup de monde.

    Tel un mirage ayant échappé à l'usure du temps, entre étangs, salines canaux et marais, Aigues-Mortes nous offre de magnifiques remparts médiévaux, longs de 1600m,,  entourant le centre historique.

     

    Canaux et la tour Constance

    La croisière en Camargue commence

     

    Nous y pénétrerons par la porte de la Gardette afin de visiter les fortifications.

     

    La porte de la Gardette

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Notre guide nous fera visiter la tour de Constance, un puissant donjon de 40m de hauteur qui date de St Louis, avec de grandes salles voûtées qui ont servi de prison pour les protestants au XVII, à la révocation de l'Edit de Nantes.

     

    La tour Constance

    Salle voûtée

     

     

     

     

    Depuis la terrasse un immense panorama se découvre, sur le ville, les salins mais au delà, la Grande Motte, les Cévennes et les Alpilles. 

     

    Panorama depuis la terrasse de la tour

    Vue sur les salins

     

    Le chemin de ronde n'a plus de secret pour nous, il est agréable malgré la chaleur de poursuivre notre visite, de découvrir la ville d'en haut  et d'admirer les belles perspectives sur le chenal et les salins. Ce chemin de ronde, dessinant un quadrilatère, est jalonné de tours et de portes.

    Vue sur l'église notre Dame des Sablons

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après cette balade il est l'heure de se restaurer, nous nous installons au premier restaurant venu et dégustons un excellent steak de taureau.

     

    Steak de taureau

     

    Nous sillonnerons ensuite quelques rues rectilignes où échoppes, magasins de souvenirs ou de spécialité locales se succèdent, certaines nous conduiront à la place St Louis dont la Statue se dresse en son milieu, surveillant sans doute la foule qui se pressent aux diverses terrasses ombragées par de grands platanes. Tout près se dresse notre Dame des Sablons, église gothique construite par St Louis.

     

    L'église ND des Sablons

    La lace St Louis

     

    Nous quitterons la ville pour aller faire un petit tour à Port Camargue.

     

    Marina de Port Camargue

     

    Ce soir élirons domicile sur l'aire de service ombragée, située près de Gardon à Comps,où il y a pas mal de monde.

     

    Au bord du Gardon

     

     

    15 Juin

     

    La nuit a été calme. Ce matin il fait déjà très chaud.

    En route pour un tour à Beaucaire et Tarascon....ne dit-on pas de Beaucaire à Tarascon il n'y a qu'à traverser le pont....

    Nous traversons Beaucaire, des travaux et point de place de stationnement pour nous...Nous pourrons stationner à l'entrée de Tarascon et en plus à l'ombre.

    Nous voilà donc devant une belle forteresse, résidence édifiée au XV par les princes d'Anjou, comtes de Provence, qui nous offre de multiples visages. Puissant et magnifique il se dresse en bordure du Rhône.

     

    L'entrée du château

    La forteresse

     

    Tout à côte trône la collégiale Ste Marthe, celle-ci aurait dompté le monstre "la tarasque".

     

    Collégiale Ste Marthe

     

    La légende

     

    Le centre ancien nous offre le charme des rues pittoresques, des placettes, de belles demeures, de la rue médièvale des halles, la mairie  et l'antre de la tarasque.

     

    Statue de Tartarin

    L'entre de la Tarasque

    Les arcades

     

    L’hôtel de ville datant de 1648 est un édifice magnifique, au premier étage visiterons la salle des Consuls, magistrat municipaux de l'époque. Cette pièce a conservé son plafond à la française, ses boiseries murales ainsi que les sièges.Une statue de de St Marthe est lacée sur la façade, elle est entrain de terrasser la tarasque et en dessous, le buste de Marianne, symbole de la république.

     

    L'hôtel de ville

    Fronton de l'hôtel de ville

    Ste Marthe et au dessous Marianne

    La salle des consuls

     

    Nous traverserons le pont sur le Rhône et nous voilà donc à Beaucaire dominé par son château bâti au XI. 

     

    Le Rhône

    Châzteau de Tarascon et flèche de Ste Marthe

    Château de Beaucaire

     

    Nous ne ferons qu'un petit tour, car il fait très chaud....passerons devant la mairie, bel édifice classique du XVII,

     

    Le port de plaisance

    L'hôtel de ville

     

    les halles,

     

    Les Halles jour de marché  

     

    l'église N-D  de Pommiers et sa surprenante inscription, faisant plutôt penser à une mairie,

     

    N-D de Pommiers

    liberté, égalité fraternité  

     

    la place de la République ou place vieille avec ses arcades et le Drac qui est le monstre de Beaucaire.

     

    Sculpture ornant en angle d'immeuble

    Un viel hôtel

    Les arcades

    Le Drac

     

     

    La maison de la culture

     

    Vu l'heure et le temps nous décidons de prendre un menu du jour face au port de plaisance, mais en salle climatisée.

    Nous devions aller sur l'aire de Fontvieille qui devait nous permettre de voir les moulins de Daudet. il n'y a pas la moindre ombre nous revenons donc à Comps. Malgré l'ombre le thermomètre accuse 38°. Nos relax sont les bienvenus.

    L'orage gronde au loin, nous n'aurons que quelques gouttes qui nous rafraîchiront légèrement l'atmosphère.

    « Au fil des joursLa remontée »

  • Commentaires

    7
    Mercredi 28 Juin à 12:57

    vous êtes passé tout prés de chez nous ...

    le mont Lozère , cette année on a laissé tombé ...mais on y retournera ..

    superbe reportage

    on redécouvre et découvre de superbe villes et village ..

    bonne continuation

    bizs

    lolo

      • Jeudi 29 Juin à 16:46

        Bonjour,

        Merci llollo. le Mont Lozère petite lise en jambe....On va faire quelques randos en haute Savoie sans doute en août, mais vu le manque d'entrainement de nos vieilles jambes cela va être dur dur.

        Bonne fin a'AM.
        Amicalement 

        Huguette

    6
    Samedi 17 Juin à 22:24

    Sympa de retrouver tous ces jolis coins et surtout avec toutes les Infos. Bravo

    Bises à  vous 2

    5
    Vendredi 16 Juin à 17:12

    Tu nous rappelles de beaux souvenirs et un grand bravo pour les commentaires si bien documentés. 

    En ce moment on roule en Espagne , en réalité on est bloqués sur une 4voies depuis 45 minutes et ça ne s'arrange pas

      • Dimanche 18 Juin à 07:13

        Bonjour Claudine et Jean Paul,

        Ravie d'avoir réveillé de bons souvenirs. Bon séjour en Espagne et au Portugal. 

        Sommes rentrés hier , je vais pouvoir vous suivre.

        Bises à vous deux.
        Huguette

    4
    Mardi 13 Juin à 08:56
    Xtian

    Bonjour Huguette

    On retrouve les montjoies dans l'Aubrac ou sur les causses, où elles servent de piquet pour installer des clôtures.

    Je continue le voyage avec vous.

    Bises

      • Mardi 13 Juin à 20:30

        Bonjour Christian,

        Merci pour se renseignements et merci aussi de nous suivre.

        Dès que je rentre je vais aller voir ton blog, mais là pas assez de temps. Tu as du attaquer les balades en montagnes.

        Bises.
        Huguette

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :