• Juillet 2020

     

     

    01 Juillet

    Ce matin grand ciel bleu et pas le moindre nuage. Départ pour Ornans, encore au fil de l'eau, la Loue qui se calme et paresse, mais dominée encore par des corniches calcaires.

    Là elle coule tranquille entre deux rangées de vieilles maisons sur pilotis qui se mirent dans les eaux claires de la rivière.

    En flânant...

    L'église du XII et XVII siècle.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelques hôtels particuliers témoignent du riche passé de la ville. Cette petite "Venise comtoise", comme on l'appelle présente beaucoup de charme.

     Ancien Hôtel de Grospain XV siècle

    En route pour les étangs de la Bresse jurassienne où nous stationnerons à la Maison des Étangs à Les Deux Fays, à l'ombre car il fait relativement chaud. Nous avons perdu de l'altitude. 

    Les étangs de Bresse ont été exploité par l'homme depuis le moyen âge.Tour à tour asséchés ou en eau ils évoluent au fil des saisons et donnent vie au paysage.

    Un petit changement de temps les nuages s'amoncellent, masquent le soleil et le temps devient très lourd.  Nous partons tout de même pour une petite randonnée sur un chemin jeepable qui nous conduit d'étangs en étangs. Ils se cachent souvent derrière un rideaux d'arbres mais se dévoilent de temps à autre. Randonnée agréable parfois en forêt. 

    Étang du Mon de Jambe

    Un petit passage à l'entrée du village.

    Nous arrivons à l'étang Couvent.

    Nous poursuivons à grand pas, pas de dénivelée... et arrivons à l'étang Chardenet.

    Le balisage est au top.

    L'étang Gros apparaît peu après le panneau.

    Peu de temps après l'étang de la Cude se dévoile...envahit par les nénuphars

    Enfin le dernier de notre circuit, l'étang neuf.

    Le soleil revient rapidement et nous accompagnera jusqu'à Dôle ou nous stationnerons de l'aire de service, vers la piscine. Loin de la ville son seul mérite est d'être au calme presque au bord du Doubs.

     

     02 Juillet

    Comme prévu la nuit a été calme malgré les quelques gouttes qui ont clapoté sur le camping-car, hier soir tardivement.

    Ce matin temps maussade légèrement venté. Au bord du Doubs, depuis l'aire.

    Le complexe

    Notre stationnement

    Nous traînassons avant d'aller nous poser avenue Lahr où stationnent déjà pas mal de camping-car. un endroit sans doute moins calme mais idéalement placé pour flâner dans Dôle, juste la rue à traverser et on est au bord du canal du Rhône au Rhin.

    Le soleil fait des apparitions épisodiques mais la température reste très agréable. Encore une journée au fil de l'eau, au fil du Doubs et des canaux.

    Cette charmante ville nous invite à la flânerie, au farniente et à la gourmandise....

    Au fil des ruelles, le patrimoine historique s'épanouit tout autan que les bonnes tables pour beaucoup avec terrasses.

    La collégiale Notre Dame

    Paisible, bucolique et charmante, Dôle, cité jurassienne fût la capitale de la franche Comté jusqu'en 1768; on prend plaisir à se promener pour admirer toutes les subtilités de ses monuments et de son architecture.

    Les bords du canal du Rhône au Rhin

    Monsieur héron prend la pose avant de prendre l'envol.

    La collégiale sous d'autres angles.

    Avec un petit rayon de soleil

    Un petit tour dans le bas du centre historique et au bord du canal du Rhône au Rhin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un passage vers le canal des tanneurs.

     

     

     

     

     

                                      Reflets sur le canal des tanneurs.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les petits ponts et arcades sont nombreux.

    L'hôtel de Champagney ou Maison Margot du XVI siècle.

    Les restaurants, nombreux nous tendent leurs tables, nous ne résisterons pas. C'est "La Demi Lune", en bordure du canal des tanneurs, en terrasse que nous prendrons notre savoureux repas très jurassien. Nous nous délecterons d'apéritif jurassien dont je n'ai pas retenu le nom l'un à base de Macvin et de liqueur de cerise, l'autre à base de pétillant de Macvin et de liqueur de fruit rouge. 

    Apéro

    Je prendrais un filet de poulet à la jurassien sauce  à la crème au comté et vin jaune, accompagné de pomme de terre grenaille et d'un ratatouille.

     Un délice

    Pour Paul Assiette Franc-comtoise : saucisse de Morteau "La Boissière" gratiné au comté et flambée au Macvin  (sous nos yeux) pommes de terre sautées et salade.

    Le dessert ne sera pas local mais tout autant savoureux, crêpe au nutella et crêpe à la crème de marron. Je vous laisse le soin de deviner nos choix. Ceux qui nous connaissent d'auront pas de mal.

    La distraction était sur le canal des tanneurs, libellule, petits oiseaux, canards, poissons ou neppes qui fillent à toute allure...

    Difficile à capter la petite libellule

     

    Nous longeons le canal des tanneurs pour retrouver notre maison à roulette.

    Nous longeons le canal des tanneurs

    Nous traversons un minuscule jardin, le jardin des Chavanes, qui se trouve sur l'île de Visenel coincée entre le canal des tanneurs, le canal des moulins et celui du Rhône au Rhin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après tout cela il faut bien digérer avant de reprendre notre balade, donc une petite pause, s'impose.....

    Une petite visite au SI et pour découvrir les facettes de cette ville, le mieux est de jouer à chat perché....pourquoi le circuit chat perché ? Un clin d’œil malicieux à l'écrivain Marcel Aymé, auteur des comptes du "chat perché", à passé son enfance et son adolescence à Dôle.

    Suivez le Chat... en bronze

    Nous commençons donc par la place Jules Grévy aménagée au XVIII, avec sa belle fontaine.

    Un ancien hôtel sur la place Grévy

    Puis suivons "le chat"...parfois nous le perdons mais le retrouvons. On joue aussi un peu au chat et à la souris...

    Juste un petit tour sur la place Nationale au coeur de la cité dès le XIII, concentrant activités politiques et religieuses et où trône l'imposante collégiale Notre Dame.

    Là la fresque  des Dolois qui met à l'honneur les femmes et les hommes  qui ont marqué l'histoire de Dôle au cours des siècles passés.

    La prefecture et sa petite fontaine,  nous voyant prendre des photos, je jeune chauffeur de bus voulait aller faire un tour pour nous laisser le champs libre. Quelle gentillesse  !!

    Le couvent de la visitation. 

    La rue du college de l'Arc, porche de la chapelle foisonne de décors sculptés.

    La mairie et sa fontaine  moderne toute proche.

    Le pavillons des officiers qui abrite le musée des beaux art.

    La fontaine d'Arans ou fontaine Attiret, à la fois abreuvoir pour les chevaux et la cavalerie et  fontaine pour les riverains. Elle est ornée des armoiries de la ville.

    Une fontaine au hazard d'une petite place.

    L'hôtel Dieu, hôpital pour les pauvres de la ville  édifié au XVII siècle qui abrite la médiathèque. 

    Juillet 2020

    Dôle est une ville perché...comme le chat !!! et chargée d'histoire.

     

    03 Juillet 

    Malgré les prévisions il fait grand beau. Encore une belle balade dans Dôle au fil de l'eau. je ne résiste pas à prendre encore de belles photos de reflets.

    Un petit parcours le long du canal du Rhône au Rhin où des péniches sont installées,

    puis vers le Cours Mauris où trône la statue de Pasteur.

    Nous entrerons dans la collégiale....

    Les Halles face à la collégiale.

    Toujours la collégiale sous un autre angle.

    Autour de la cahtédrale

    Trouverons la Grande Fontaine qui se cache sous des arcades, un endroit insolite et mystérieux, pas facile à photographier..

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais sans doute nous n'avons pas encore assez levé le nez pour remarquer toutes les subtilités des décors, des détails de façades, les statues ou les passages secrets.

    Dôle est une ville historique charmante où l'on se plait à déambuler au bord de l'eau et se perdre dans le ses ruelles parfois en pente, chargées d'histoire.

    Cet après midi balade au fil de l'eau à vélo. Nous suivons l'EuroVelo6 qui longe le canal du Rhone au Rhin et parfois le Doubs qui le remplace avantageusement lorsqu'il est navigable et garde son niveau.

     Voilà le Doubs, en amont il y a le canal pour éviter cette petite chute.

    Passons quelques écluses,

    Encore une écluse

    faisons un petit tour au petit village de Rochefort sur Hénon installé dans un cadre idyllique.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore le Doubs, les vaches ont un abreuvoir naturel...

    Cette piste cyclable super agréable s'éloigne de l'eau entre Orchamps et La Barre, où, par prudence nous faisons demi tour.

    Dans un champ, vers des maisons, surprenant.

    A Rochefort nous changeons d'itinéraire et suivons de loin la rive gauche du Doubs. C'est alors une petite route qui court au milieu des maïs et des champs de céréales avant de retrouver le Doubs, cependant peur fréquentée.

    La partie allée est, à mon goût, bien plus conviviale, l'eau est omniprésente, une piste que l'on n'a pas à partager, sauf bien entendu avec des cyclistes, assez nombreux d'ailleurs.

    Sur ce canal nous n'avons vu qu'un seul plaisancier. Est-ce normal ? Ou bien convid 19 est passé par là....

    Pour charger nos batteries et afin de gêner personne, nous irons stationner sur l'aire de l'Aquaparc Isis, où l'on peut s'éloigner tant le stationnement est vaste et surtout peu chargé. Cependant bien moins agréable car loin de tout.

     

    04 Juillet

    Il fait grand beau et chaud.

    Une matinée cool aux saines occupations de camping-caristes...il y a des jours ainsi... Retour sur l'aire en ville. un petit tour le long du canal et du Doubs, des coins bien agréables où il fait bon flâner.

    Le Doubs

    Toujours sur le Doubs

    Le camping de Dole

    Repas sur place.

    Départ en vélo sur l'EuroVélo 6 mais cette fois direction opposée vers Tavaux. Nous pédalons tranquillement le long du Doubs, paisible et serein. Puis le long du canal, une piste juste pour nous et de surcroît plate.

    Que demander de plus... 9 kms de plaisir au fil de l'eau avec quelques écluses et un passage de plaisancier. Le voir passer l'écluse est toujours un moment privilégier.

    L'écluse va e refermer derrière eux

    Elle se ferme

    L'autre s'ouvre et l'eau monte

    Voilà il sont libérés et ont franchis la dénivellation

    Nous voilà à Damparis, là il faut traverser le village, d'abord sur une piste cyclable puis en ville. Aucun problème. Juste un petit détour et nous sommes en forêt du nom éponyme, toujours en terrain plat.

    A Abergement la Ronce nous retrouvons le canal du Rhône au Rhin et nous pédalons à nouveau au fil de l'eau, dans une nature paisible ponctuée de quelques petits villages. Ces petites balades ne sont qu'enchantement.

    Canal retrouvé.

    Puis là au milieu de nulle part nous faisons demi tour pour ménager notre batterie et rentrons tranquillement au bercail.

    Encore un plaisancier

    L'heur est à la moisson.

    Pas mal de cyclistes en tout gendre sur cette EuroVélo6, des chevronnés qui filent à toute allure, des pépères comme nous qui flânent, des touristes avec sacoches bien remplies qui font, sans doute, de l'itinérant, peut être en autonomie.

    Nous quittons ce lieu paradisiaque, mais nous reviendrons... pour l'aire de St Jean de Losne que nous ne connaissons pas, aire très agréable en bordure du port de plaisance.

    Le port de plaisance, vu de notre salle à manger

    Vus sur la ville depuis le port

    St Jean de Losne carrefour de voies navigables est un haut lieu de la batellerie

    Un petit tour en ville au bord de la Saône où sont amarrées de nombreuses péniches, en passant devant l'église St Jean Baptiste en briques caractéristique du val de Saône.

    L'église

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En bord de Saône

    Toujours en bord de Saône

    Le port ce soir 

     Demain journée famille.

     

    05 Juillet

    Ce matin pas de soleil...il tente l'impossible...sera t-il vainqueur ? Une douce brise et des températures très agréables, dans un cadre rafraîchissant au bord de l'eau.

    Le soleil a triomphé et nous avons eu une chaude journée avec un brise qui a tempéré nous permettant ainsi de manger dehors sous l'auvent.

    Petite balade autour du port.... en attendant nos invités.

    Voilà le canal de Bourgogne qui rejoint la Saône.

    Et la Saône.

    Monique et Michel arrivent comme prévu, les bras chargés de légumes de leur jardin et d'un apéro des pays de l'est le Brantianna.

    Très bonne quiche de Monique que nous avons savouré à l'apéro.

    Tchin tchin

    Et pour rester local ou presque...saucisse de Morteau au Macvin et pâtes fraîches.

    Des très bons moments en famille, à renouveler plus souvent. 

    Ce soir encore une balade vers la Saône pour repérer les pistes cyclables pour demain. Quelques plaisanciers y naviguent.

    La Saône et ses caprices, années après années.

    Une journée repos cela ne fait pas de mal.

     

     

     

    06 juillet

    Un ciel couvert qui se dégage très rapidement nous laissant ainsi sous la voûte azurée où brille un grands disque jaune, mais où Éole joue.

    Encore une journée au fil de l'eau à vélo.

    Nous partons vers 10h30, "tranquillou", traversons la Saône et laissons sa rive gauche pour un mini tour dans Losnes sur des petites rue. Nous sommes dès lors sur la "Voie Bleue" mais aussi l'Euro6.

    Retrouvons rapidement le bord de Saône, toujours agréable.

    Juillet 2020

    Elle roule une eau paisible et sort tout doucement de sa léthargie, peut être a t-elle été confinée ? Quelques plaisanciers y vogue en toute tranquillité ainsi que sur son canal de dérivation que nous longeons aussi rive gauche.

    Canal de dérivation de la Saône

    Au niveau de Pagny la Ville, la signalisation est un peu fantaisiste, sur les conseils de gens du cru nous suivons alors la piste cyclable qui suit la rive droite du canal de dérivation de Saône et en une dizaine de kms atteindrons la grande écluse de Seurre. Le village est alors tout près.

    La grande écluse de Seurre

    Nous y tournicotons à la recherche d'un restaurant.

    La maison des ancêtres de Bossuet, construite au XIV.

    La Maison de bois.

    En effet le but de notre balade est aussi de découvrir la gastronomie du coin. Sur notre passage, le seul que nous avons rencontré est le "Bar de la Marine".

    Nous nous installons en terrasse face au Doubs. Paul opte pour un menu du jour et mois pour des cuisses de grenouilles au beurre d'escargot. Elles seront servies en cassolette avec du beurre d'escagots mais aussi de la crème. Jamais mangé ainsi mais j'ai beaucoup apprécié.

     

    Très appréciable nous avons pu recharger les batteries le temps du repas et éviter ainsi peut être une petite déconvenue.

    L'île du Pont et le petit port de plaisance.

    Retour par le chemin inverse et au passage de l'écluse deux bateaux sont là, en attente.

    Les champs de céréales sont bien fournis. C'est la saison des moissons il y a des moissonneuses à foison ainsi que de tracteurs avec d'immense bennes et peu de champs de tournesol.

    Encore une belle journée, pas difficile notre terrain de jeu était pratiquement tout plat.

    Notre chambre à coucher sera au pied du château d'eau  mais aussi du château de Pierre en Bresse, château du XVII qui depuis 1956 a été acheté par le conseil général de Saône et Loire. Cet élégant édifice, avec ses douves en eau mérite un petit détour.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     0

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Son parc, dont nous ferons le tour est doté de vieux arbres. Il y a même un étang doté de deux îles représentant l’Île d'Elbe et St Hélène, mais nous n'avons pas vu Napoléon sur son piédestal. Des jardins à la française sont axés sur la façade principale. 

    Avec les reflets difficile des voir les îles

     On les distingue un peu mieux

    Un parc à daims et chèvre ont remplacé le "parc des fauves". Une belle petite promenade rafraîchissante pour cette fin de journée.

    Ce soir sommes seuls, sur l'aire de Pierre en Bresse. Pas de services, il sont été supprimés pour faire une aire de jeu. Il doivent être refait. Quand ?? Où ?? C'est une dame d'ici, camping-cariste qui est venu nous causer. Il est toutefois bien précisé sur un panneau que le stationnement est possible.

    Demain Verdun sur le Doubs où nous rencontrons des amis et ensuite nous prendrons le chemin du retour.

     

    07 Juillet

    Nous voilà donc à Verdun sur le Doubs, nos amis Barbel et Jack viennent nous retrouver. Papotage autour d'un apéro puis d'un restau. De bons moments de convivialité, il y a si longtemps que l'on ne nous étions pas rencontrés. On espère se revoir sous peu en Hte Savoie.

     

    Nous rentrons au bercail...presque à reculons...Nous serions bien encore resté dans ces coins superbe à marcher ou pédaler, mais RV oblige.

    Mais nous repartirons....

    « Au fil de l'eauLe Départ »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    16
    Jeudi 9 Juillet à 10:48

    coucou,

    Oui ce fut une bonne occasion de se retrouver et très agréable, nous n'allons ne pas en rester là......... Bonne continuation à vous Bises

      • Jeudi 9 Juillet à 11:39

        Coucou,

        Nous espérons bien. on vous attend en Hte Savoie, avec sans doute un peu de fraîcheur.

        Bisous

        Huguette

    15
    Nicole07
    Mardi 7 Juillet à 23:29

    Bonsoir à tous les deux,

    je viens de passer ma soirée à regarder votre dernier périple , c’est une région que nous ne connaissons pas beaucoup et qui nous encourage à visiter avec toutes ces belles photos. Je n’avais pas regarder le blog depuis le maroc et j’ai encore de quoi faire.....car je n’ai pas tout lu.

    Nous cherchons aussi des coins où nous pouvons faire des ballades en vélo, car pour la marche c’est plus compliqué , les jambes de j;jacques ne suivent plus et c’est bien dommage.

    depuis notre retour du maroc, nous ne sommes pas beaucoup sortis. Après les obsèques de jocelyne vendredi, nous partons pour le week end retrouver les enfants et fêter l’anniversaire d’un cousin dans le massif des bauges, à la base de loisirs de lescheraines (vous devez connaître). Il y a une aire de camping car, puis retour à la maison dimanche.

    bises de nous deux

    nicole et Jean-Jacques 

     

      • Mercredi 8 Juillet à 09:29

        Bonjour à vous deux.

        Merci de nous suivre. oui le Jura est une belle région et l'on peut faire du vélo le long des petites routes ou des canaux et rivières ce qui est encore mieux.

        Non nous ne connaissons pas la base de loisir de Lescheraines. Vous passez par où ?

        Vous n'allez pas être très loin de chez nous. 

        Nicole je te fait un mail tout à l'heure car là il faut que l'on parte, mon dentiste l'attend.
        Bises
        Huguette

    14
    Lundi 6 Juillet à 23:27

    Avec toutes ces magnifiques photos c'est beaucoup mieux, toujours aussi des bons repas, super, l'île d'Elbe nous y avons été au mois de novembre dernier et normalement au mois d’août de cette année nous aurions dû aller sur celle de Sainte Hélène mais le "convid" nous fera changer d'itinéraire "voyage annulé" la semaine dernière, grr, bonne continuation, bisou JL 

      • Mardi 7 Juillet à 21:34

        Bonjour,

        Vous allez trouver autre chose. On ne peut pas rester cloîtré à cause du covid. On peut sortir quand même avec certaines précautions.

        Voilà nous sommes rentrés ce soir, un peu à reculons.... et alors je suis un peu de mauvaise humeur...

        Mais nous allons repartir cette fois en Hte Savoie, sans le cc.

        Bonne soirée.
        Bises.
        Huguette

    13
    Guytou
    Vendredi 3 Juillet à 18:33

    Encore et encore de belles images.

    J'aurais bien voulu voir l'alambic des étangs où vous n'avez pas manqué de déguster la production.

    Continuez bien.

    Biz à tous les deux.

    Guy

     

      • Lundi 6 Juillet à 22:31

        Coucou Guy,

        Nous ne l'avions même pas repéré, et pas vu au passage. y sommes nous passés ??

        Demain retour au bercail.

        Bises à vous deux.

        Huguette

      • Guytou
        Lundi 6 Juillet à 19:41

        Bonsoir,

        L'alambic se trouve à 1.3 km de l'étang Grois.......c'est marqué sur le panneau.

        Hier j'ai su me tenir ....

        Bonne continuation au fil de l'eau.

        Bisous,

        Guy

      • Samedi 4 Juillet à 09:43

        Coucou Guy,

        Il où cet alambic ? Nous n'avons pas fait de dégustation...Nous avons donc loupé !!!

        C'est du peu, on rentre mardi. Obligé des RV.

        Demain est un grands jour j'espère que tu te prépares...

        Bises à tous les deux.
        Huguette

    12
    Jeudi 2 Juillet à 19:49

    Magnifique cette randonnée à Dole, c'est quoi "un chemin jeepable "???bonne continuation, bisou JL

      • Jeudi 2 Juillet à 20:01

        Coucou Jean Luc,

        Un chemin jeepable, pour les montagnards c'est un chemin où tu peux passer avec certaines voitures surtout un 4X4, pas un petit sentier.

        Bonne soirée.
        Bises. Huguette

         

    11
    Padre MINOT
    Jeudi 2 Juillet à 17:03
    Coucou Paul et Huguette, je suis plus qu'admiratif devant ton blog, la qualité des images et des textes... C'est une région que je connais assez bien, mon fils parti en 1998 n'en est jamais revenu...Il a fondé sa famille, j'ai 2 petits enfants franc-comtois, et à l'accent typique très marqué...Ça me change des cigales...C'est une très belle région, aussi verte que tranquille. Mon fils m'a appelé hier soir : les pitchouns nous réclament ! Alors,samedi ou dimanche, nous allons quitté le Luberon pour une montée en douceur vers la Franche-Comté. Bon voyage ! Je vous embrasse tous les deux. Bernard et Maïté
      • Jeudi 2 Juillet à 17:27

        Coucou Maïté et Bernard,

        Merci pour ce gentil mess. Les photos ne sont pas toujours au top car avec le tel pas toujours super et de plus réduites pour le blog.. Paul fait qqs photos avec son appareil, moi je ne prends plus mon appareil photo.

        Vous faites de belles balades dans le Lubéron.

        Nous sommes à Dôle. Je te mets un mess sur Messenger.

        Bises à tous les deux.

        Huguette

    10
    Bibi
    Jeudi 2 Juillet à 08:44
    Magnifique..
    J'adore toutes ces balades au fil de l'eau. Profitez bien.
    Bizzz à vous 2
    Bibi
      • Jeudi 2 Juillet à 14:16

        Coucou Bibi,

        Oui je Jura est super. Sommes encore au fil de l'eau à Dôle avec le Doubs et le Canal du Rhône au Rhin

        Bises à vous deux également.
        Huguette 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :