• Fin de notre séjour en Corse

    25 septembre

     

    Donc nous ne changeons pas d'itinéraire, aviserons en cours de route si nécessaire....

     

                                              Partons,comme toujours, du camping : 

    presque les derniers....nous n'allons pas changer une équipe qui gagne.  LOL 

    Dés le départ notre route se faufile, en forêt, au gré du relief, en montant gaiement.On est impressionné par ces montagnes colorés formant des à pics vertigineux dans ces gorges Beaux à pic colorésétroites dont on ne voit pas le fond. Il a fallu pas moins de trois rivières pour creuser  et sculpter ce défilé majestueux, l'Aïtone,la Tavuiella et L'onca que l'on suit patiemment sur cette petite route de montagne, heureusement peu encombrée. On survole le paysage sans jamais en voir la profondeur, mais éclairées par le soleil ces gorges se parent de reflets rosés et orangés.

     

     

    Des passages éroits

     

     

     

     

     

     

     

    Si, si, j'oubliais, mesdames chèvres et messieurs  boucs gambadent sur le bitume sans se soucier des véhicules, je traverse, je saute, je retraverse et le file indienne s'allonge ainsi sur deux ou trois cent mètres.

     

    Des chèvres partout

    Nos engins ne les perturbent même pas

    Ce beau mâle a de belles cornes

     

    Impressionnant, nous prenons notre mal en patience, un clic par ci, un clic par là... Mais tout le monde ne le prend pas ainsi, le chauffeur d'un fourgon s'agite sur son klaxon, peine perdu, il faut attendre la fin du troupeau pour retrouver une vitesse correcte. 

     

    Ouf !!!  nous sommes passés

     

    Nous grimpons ainsi jusqu'à une table d'orientation où nous faisons une pause, renseignons deux cyclistes sont le GPS était défaillant. Ils sont un groupe de 47 et traverse la Corse, chacun à son rythme. Bravo Messieurs....

     

    La route est difficile et monte gaiement

    Maintenant voilà les cochons....

    Peu farouches...

    Ces belles montagnes nous accompagnent

     

    Encore quelques tours de roues et nous voilà au col de Vergio, le plus haut col de Corse, encore un arrêt...mais à 1477 m il fait un peu frisquet, le temps de prendre une photo du Christ sans visage ..puis de boire notre café.... comme tous les jours ou presque.

     

    Au col le Christ

     

    Le col de Vergio est dominé par la statue du Christ Roimonolithe de granit rose pesant 25 tonnes, haut de 6 mètres - 9,50 avec son socle). Cette statue monumentale est l'œuvre du sculpteur corse Noël Bonardi. Elle orne le col depuis 1984.

    Une grande descente s'amorce en forêt de Valdu -Niellu, qui comme la forêt d'Aïtone située de l'autre côté du col, est une cathédrale de verdure porté par des élégants troncs des pins larico.

    En forêt

     

    Puis les châtaigniers font leur apparition et avec eux les cochons qui se promènent sur la route tranquillement et les petits porcelets indisciplinés traversent sans prévenir....Nos chauffeurs sont heureusement très attentifs....Pourtant un porcelets à la broche...c'est bon. LOL.

    Nous traversons Calacuccia, village tout en longueur, bâti au pied de l'immense barrière du massif du Cinto, près du lac patronyme qui semble manquer d'eau.

     

    Le lac de Calacuccia 

     

    Dès lors se profile le merveilleux défilé de la Scala di Santa Regina. 

     

    Début du défilé

     

    Cet étroit sillon traverse un véritable désert de pierre . Au pieds de ces parois rocheuses déchiquetées par les éléments naturels, coule le Galo.  La route étroite à souvent du mal à se frayer un passage dans les rochers et il n'est pas toujours aisé de croiser des voitures.

     

    Des passages toujours impressionnants

    La route est ce petit trait gris sur la gauche...

    On passe.....à l'aise LOL

    Suivez le petit trait gris...

    Pas de problème particulier...

    Mais où va t-on passer ???

     

    Mais la plupart du temps, Corses et vacanciers sont très fair-play. Surprenant, sauvage et sublime, ce paysage minéral nous surprend et nous émerveille.

     

     

    Après ces émotions, le réconfort....Brigitte nous à concocté un bon repas...

     

    Confit et pommes sarlardaises

     

    Ensuite nous emprunterons encore de petites routes, presque désertes qui nous conduirons dans des collines surprenantes de la Balagne, où se nichent de nombreux petits et ravissants  villages. Cette région magnifique peuplée de vergers, d'oliviers et de vigne, contemple la mer et offre de somptueux panoramas .

     

    Encore de beaux rochers

    Un superbe point de vue

    Un beau village qui se cache dans la verdure

    Un autre qui s'étage dans la colline

    Une église et son campanile baroque

     

    On se laisse glisser sur ces routes qui tournent, montent,  descendent dans un paysage méditerranéen et arriverons en fin d'après midi au camping de la plage à Algajola. 

    Comme tous les soirs, encore un  apéro offert par Anne Marie et Dominique.

     

    26 Septembre

     

    Une matinée cool au camping, travaux de camping-cariste. Puis une balade en ville, un petit tour en ville, à la citadelle, au bord de mer et courses à la petite supérette. 

     

    La côte devant le camping de la plage à Algajora

    Toujours la côte devant le camping

    La petite citadelle d'Algajola

    Entrée dans la citadelle

    La citadelle

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La côte près de la citadelle. Quelle belle eau !!

     

    Nous préparons le repas, ainsi que Brigitte car nous avons invité Paul à manger. repas préparé à la hâte, salade de tomates, as de chance Paul n'aime pas.... foie de volaille cuisiné par Brigitte, puis escalopes de volaille, champignons à la crème.... Nous avons bien papoté et rigolé.

    Vers 14h allons prendre le train pur Calvi, bêtement nous restons devant le passage comme l'on nous a indiqué... à l'heure dite le train arrive, s'arrête environ 200m  avant l'endroit ou nous nous trouvons. Nous regardons donc passer le train et nous éclatons de rire...

    Pas grave, Lucien prend son camping-car et nous voila en route pour Calvi où nous trouverons à se garer rapidement. 

    Balade le long du port et montée à la citadelle planté sur un promontoire qui avance dans le magnifique golfe en cadré de montagnes.

    La citadelle depuis le port

     

    Il avait déjà accosté à Bastia, le voici à Calvi avec ses 333 passagers et membres d’équipage. Appartenant à la compagnie « Star Clippers », le Royal Clipper est un navire de croisière à voile mesurant 134 mètres de long pour 16 mètres de large...

    Plus grand voilier jamais construit (en 2000), il embarque jusqu'à 228 personnes pour des croisières transatlantiques. Ce magnifique 5 mats est inspiré du fameux "Preussen", un voilier à cinq-mâts du XIXème siècle que l'on surnommait "La Reine des Reines de la Mer".  Sa vitesse peut atteindre 17 nœuds. 

    Sa voilure de  5 000 m2  est composée de 42 voiles 

     

      

    Port d'attache‎: ‎La Valette‎ (Malte)

    Longueur‎: ‎134 m

    Tirant d'eau‎: ‎5,60 m

    Longueur de coque‎: ‎119,40 m 

     

     Le Royal Clippers

    Christophe Colomb

    Vue sur le port de puis la citadelle

    Le bastion ouest

     

     

     

    Vue depuis la citadelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

               

     

    Chez Tao

     

     

     

     

     

     

     

    Un incontournable  de la vie nocturne calvaise, perché sur la citadelle, dans l'ancien palais des évêques. Vue imprenable sur la mer depuis les grandes terrasses.

     

    Ste Marie majeure

     

     

     "La Renommée" en bronze sur le monument au mort de la 1ere guerre mondiale

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après ce petit tour retour au camping, briefing pour la dernière journée de route demain et apéritif offert par Evelyne, Rodolphe, Jacqueline et Alain.

     

    27 Septembre

     

    Une journée de liaison pour rejoindre Bastia et oui la fin du séjour approche....hélas. 

    Un petit arrêt au Leclerc de l'île Rousse où nous retrouvons pas mal pas de monde.

    Stationner à l'île Rousse ce matin est chose impossible, nous passons donc notre chemin.

     

    Vue sur l'île Rousse

    Pointe di Assilu

    Les Agriates

     

     

    Poursuivons ensuite dans le désert des Agriates,  paysages de collines rocheuses, de vallons et des immensités couvertes de maquis méditerranéen, nous voyons là le côté montagne, la côte rocheuse et les plages de sable fin ont fait l'objet d'une superbe balade en bateau et à pied, en début de voyage, lors de notre passage à St Florent. L'océan, parfois e toile de fond agrémente ce superbe paysage.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le col di Vezzu la route descend jusqu'à St Florent, nous laissant de belles échappées sur la ville et le port.

     

    Toujours les Agriates

    St Florent

    St Florent se rapproche

     

    A Patrimonio nous abordons les pentes du Nebbio. La ville dissémine ses maisons et sa monumentale église St Martin à flanc de colline. Celle-ci est plantée de vignes ou de vergers.

     

    Eglise de Patrimonio

     

    Remontée sur le col de Teghime 536m d'où nous pouvons voir d'un coté le sphinx (côté St Florent) et de l'autre la lagune Biguglia (côté Bastia). Nous somme à l'endroit le plus étroit de l'île.

     

    Le sphinx, il faut le deviner....

    Le voilà encore

     

    Un monument commémore la libération de la Corse en 1943, les 1 et 3 octobre, les goumiers marocains renforcent les résistants et parviennent à prendre le col aux Allemands.

     

    La srèle

    Le récit de la bataille

     

    Dès lors s'amorce la grande descente vers Bastia.

    Nous arrivons rapidement à Bastia et au camping Les Sables Rouges nos places sont réservées....Paul avait laissé sa voiture. Merci. Marie Mathilde est aussi là pur nous accueillir.

    Installation rapide et nous passons à table.

    Un très bon repas, que l'on nous à gentiment offert : pâtes aux gambas. c'était excellent. Elles ont été cuisinées par un chef, peut être pas étoilé, mais renommé......

     

    Miam que c'était bon.

     

    Une après midi cool, comme nous n'en avons jamais passé depuis notre départ....relax au soleil.... il faisait 29°. Que demander de mieux.

     

    28 Septembre

     

    Un début de matinée cool...et un départ pour  Bastia en train.

    Fort heureusement Odile nous avait indiqué que la station d'Arinella était fermée et qu'il fallait le prendre une station plus bas à 150m, sinon je crois que nous aurions encore regardé passer le train....

    6mn plus tard nous serons en ville. Balade tranquille , place St Nicolas, la rue Napoléon et enfin nous allons manger au vieux port à "Côté Marine" nus avions été très satisfait, n'avons pas eu envie de changer... Repas excellent.

    Arès le repas nous rentrerons dans l'église ST jean Baptiste à la haute façade classique calée entre deux tours. A l'intérieur haute nef et peintures trompes l’œil au plafond.

     Nous avons repéré..à l'odeur...un pâtisserie en passant rue des terrasses...nous y reviendrons acheter quelques douceurs.

    Deux chapelles encadrent une charcuterie renommée, que Paul nous a recommandé "Epaeis". Elle est fermée. Nous visiterons donc l'Oratoire de l’immaculée-Conception dont le parvis à mosaïque de galet représente un soleil.

     

    Parterre en galet

     

     

    Les décors intérieurs sont d'une grande beauté et d'une grande richesse. Une nef unique offre des murs en boiserie dans le bas et en damas de velours de Gênes cramoisi pour le reste. La décoration de la voûte représente l'immaculée conception, le maître-autel abrite une copie de l'immaculée-conception de Murillo.

     

    La voûte

    La façade

     

    S'en suit l'oratoire de la confrérie St Roch, présent elle aussi un parvis en mosaïque de galets, plus sobre que la précédente malgré les boiseries qui courent sur les murs.

     

    La façade de l'oratoire St Roch

     

    Nous flânerons en attendant que la charcuterie ouvre....nous y achèterons quelques bons produits corses, ais c n'est plus l'époque d'acheter des panses farcies, il faut attendre l'automne.

    Nous reprenons le train en sens inverse et arrivons rapidement au camping. 

    Un peu de repos et nous tartinons.....c'est le dernier soir, en bel apéro espagnol que Marie Mathilde a immortalisé par une photo de groupe où il manque Nadia et Serge qui viennent d'apprendre la naissance de leur belle petite fille qui pèse plus de 4kg. Félicitations à ces grands parents heureux.

     

    Le gourpe

    L apéro

    Petit discours de Paul et sourire de Marie Mathilde

    La soirée ne se termine pas ainsi, nous avons un repas au restaurant du camping et quel repas.

     

    A table

     

    Une assiette copieuse de très bonne charcuterie, un bon civet de sanglier avec de la polenta tout cela arrosé de rosé et de rouge dessert, je ne sais plus le nom mais à base de brocciu et de citron.

     

    Une belle assiette de charcuterie

    Excellent civet de sangler et olenta

     

    Merci Paul pour ce choix judicieux, c'était excellent et trop copieux.

    Demain lever bonne heure....nous embarquons pour Toulon à 8h01.

     

    29 septembre

     

    Tout le monde est prêt....à l'heure dite et nous partons au port après avoir salué notre organisateur bien aimé qui nous a fait découvrir son île avec passion. 

    Nous avons patienté tranquillement au port qui nous avons rejoint en un quart d'heure. 

     

    le bateau qui rentre au port

    Le ciel rougeoie

    Le soleil se lève sur le port

     

    Le dancing

     

    Pas de retard au départ, nous arriverons à 16h passées. 8h heures de mer, même sur une mer d'huile c'est un peu long et lassant.

     

    Dernières photos sur le bateau

    Presque tout le groupe

     

    Un peu de pagaille au débarquement, encore un peu plus dans Toulon....et nous arriverons à notre lieu d'arrêt à l'aire de Cuges les Pins où nous tournerons un peu avant de trouver notre place...

     

    A la sortie du ferry

    Toulon au débarquement

     

    Nuit calme et tranquille.

     

    Un voyage très agréable, varié, un tour de Corse bien orchestré par notre ami Paul, des paysages fabuleux, parfois à couper le souffle.

    Un groupe agréable où la bonne entente à régné et un temps superbe, juste un peu de pluie sur la plateau de Coscione.

    Que demander de plus.

    Donc encore un grand merci à Paul, sans oublier Marie Mathilde et son sourire qui nous a rejoint tous les WE.

    Nous vous disons donc à bientôt, au printemps 2018 à Abaynou. au camping de la Vallée.

    Un grand merci à nos amis qui nous "ont tracé la route", quel plaisir de suivre sans se soucier, j'ai personnellement beaucoup apprécié.

    « De Porto Vechio à PortoRetour au bercail »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    18
    Samedi 21 Octobre à 23:11

    Bonsoir, nous nous sommes toujours en route, mais sur la route du retour, on espère pouvoir faire ce voyage l'année prochaine, car c'est une très très belle île.

    Bises à vous 2 de nous 3.

    Claude, Pierrette , Isabelle

      • Dimanche 22 Octobre à 11:25

        Bonjour Claude,

        Ce voyage est magnifique et orchestré d'une main de maître par Paul aidée de Marier Mathilde les WE. 

        Espérons que vous avez vu les aurores boréales, bon retour et au plaisir de vous revoir.

        Bises à vous trois.
        Huguette

         

    17
    Jeudi 19 Octobre à 18:10

    Bonsoir,

    J'ai suivi avec attention ton séjour en Corse.
    Il est vrai qu'avec un guide de pays on ne peut pas manquer ce qu'il y a à voir.
    Avec un tel reportage l'organisation d'un futur voyage dans cette belle région est à moitié faite.
    Ta plume est formidable, ton récit pas moins, tu nous fait voyager pour pas cher...

    Bien amicalement,
    Bises.
    Didier

      • Jeudi 19 Octobre à 21:38

        Bonsoir Didier,

        Merci infiniment pour ton commentaire. Ravie de t'avoir fait voyager gratuitement dans un fauteuil. 

        Cette île est vraiment de toute beauté et notre organisateur était au top.

        Bises.

        Huguette

    16
    Monique et patrick
    Dimanche 15 Octobre à 09:37

    Très bon souvenir passé en corse je garde un très bon séjour en vôtres compagnie et Brigitte et son mari   Bise à vous 2 monique

      • Dimanche 15 Octobre à 10:23

        Bonjour Monique et Patrick,

        Merci pour ton message. La corse est merveilleuse, nous avons beaucoup aimé.

        Nous pareillement, oubliez certaines choses pour ne garder que le meilleur.

        Au plaisir de vous rencontrer, peut être en terre marocaine. Nous pensons partir avec des amis et ma fille entre Noël et le jour de l'an.

        Est-ce que vous êtes sur le forum des amoureux du Maroc ?

        Sommes rentrés enfin à la maison hier, après un séjour vers ma fille dans l'Hérault.

        Bises à vous deux.

        je ferais part de ton message à brigitte et Lucien.


        Huguette

    15
    Mardi 3 Octobre à 23:37

    Bonjour,

    Nous nous sommes ratés de peu à Calvi. Nous y étions du 22 au 24/09.
    magnifique pays. où nous avons passé 3 jours de rêve pour l'anniversaire d'un ami. .

     

    14
    Aoreora
    Samedi 30 Septembre à 10:11
    Voilà j' ai pris connaissance de la fin de ce blog joliment raconté.
    Au fait ! Paul n' aime ni les tomates ni ( encore moins )les concombres! Lol!
    Très agréable à lire et rv sur Fb pour la suite des aventures des uns et des autres, au Maroc ou ailleurs.
    Grosses bises.
      • Samedi 30 Septembre à 20:49

        Bonsoir Marie Mathilde,

        Il manque la fin et pas mal de photos, mais çà viendra dans quelques jours quand j'aurai une meilleure connexion.

        Et oui on avait oublié, lorsque nous avons mangé ensemble Brigitte avait préparé des tomates...

        On ne va pas mettre nos autres aventures sur facebook, on parlera Maroc, plus tard.

        Bises.

        Huguette

    13
    Samedi 30 Septembre à 09:31
    Xtian

    Bonjour Huguette

    Amusante la vidéo avec la route sinueuse et le CC qui précède le votre ... Heureusement que la route était déserte pcq croiser là un autre CC ou un camion n'aurait pas été une sinécure !

    Quant au Preußen, je me souviens l'avoir vu dans les Caraîbes à l'occasion d'une croisière sur un voilier dix fois plus petit que lui dans les eaux des Îles Grenadines...

    Bises et poignée de main à Paul

      • Samedi 30 Septembre à 20:44

        Bonjour Christian,

        Oui nous avons fait quelques routes difficiles comme sur la vidéo. Nous avons parfois imploré le ciel de ne pas rencontrer un bus.... Mais avec les voitures çà passe. Quoiqu'on en dise les Corses sont dans l'ensemble fair-play, certains un peu impatients, mais comme sur le continent. 

        Il a fallu parfois reculer...mais tout c'est passé dans le calme et la bonne humeur.

        Partout ou nous sommes passé un couple du groupe était en bus aménagé, il a eu quelques frayeurs mais tout c'est bien passé.

        Bises.
        Huguette

    12
    Vendredi 29 Septembre à 10:29

    Bonne traversée, bon retour et à bientôt (forum ou blog..) en attendant le Maroc, si tout va bien happy

    Bises à vous deux

      • Samedi 30 Septembre à 18:23

        Bonjour Claudine,

        La traversée a été bonne, les photos manquantes suivront dès que la connexion sera meilleure, ce ui n'est pas le cas pour le moment et hélas cela risque de durer un certaine temps, nous ne rentrerons peut ête pas avant le 15 octobre.
        Biz à tous les deux.
        Huguette

    11
    franghi
    Jeudi 28 Septembre à 12:59

    Au travers de ton récit j'ai revisité mon ile natale et redécouvert des lieux que je n'ai pas vu depuis quelque temps. Et aussi la plage de Porticcio où nous étions fin Août. je suis bien content que ce voyage vous ait enchanté.

    On en reparlera cet hiver au Maroc. Nous serons chez Manu en Janvier et jusqu'à mi-février. Gros bisous.

    10
    Route66
    Jeudi 28 Septembre à 06:37

    Coucou les amis. Quel beau séjour en corse mené de main de maître par le maestro du camping de la vallée !

    Faîtes un bon retour.

    Bises à vous deux

    JD & Chantal 

      • Jeudi 28 Septembre à 09:15

        Bonjour Chantal et JD,

        Oui ce fût un super voyage. Il ne nous rest qu'aujourd'hui, journée libre à Bastia et ce soir un repas en commun au camping.

        Nous traversons donc demain matin sur le continent.La mer semble calme...

        Est-ce vous rentrés ou toujours dans le sud ?

        Bises à tous les deux et peut être au plaisir de vous voir avant le départ au Maroc.
        Huguette

    9
    Mardi 26 Septembre à 20:43

    Bonsoir Francis,

    Je vois que tout se passe bien pour vous, tant mieux, le Portugal est un très beau pays.

    Oui pour nous la Corse va se terminer, mais c'est une île super et Paul a orchestré tout cela d'une main de maître.

    Bisous à vous deux.
    Huguette

     

    8
    francisa
    Mardi 26 Septembre à 09:36

    Bonjour les Amis, l'escapade corse se termine. Vous en avez bien profité, c'est une si belle région. Pour nous on continue notre virée portugaise avec toujours un temps magnifique. Nous sommes maintenant dans le sud à Figueira entre Lagos et le cap Sagres dans une aire de CC très sympa. J'ai vanté les mérites du Maroc au gérant français qui s'est empressé de s'inscrire. On profite bien de la moto pour se faire de belles balades. Hier c'était plage, aujourd'hui visite du Cap Sagres et cap St Vincent. Rentrez bien chez vous en attendant de préparer le Maroc.

    Bises à vous 2

    Francis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :