• Alsace

    09 septembre

     

    Matinée au fil de l’eau…. Entre Rhin, canal d’Alsace et canal de Huningue…..

    Le soleil est toujours chaleureux et le ciel toujours aussi bleu.

     

    Notre emplacement au camping du Port


    Nous suivons donc le Rhin ce fleuve, jadis vagabond et sauvage avec ses iles et ses bras mais que l’homme a tenté d’apprivoiser. Ce fleuve long de 1320kms  prend sa source dans les Alpes Suisses à Tamin et se jette dans la mer du Nord. Fleuve légendaire, mythique  et turbulent il est l’épine dorsale de l’Alsace qu’il sépare alors de l’Allemagne et voie navigable la plus fréquentée du monde.

     

    Petit Port sur le Rhin 

     

    Nous le traverserons au Pont de Palmrain et suivrons la piste cyclable en Allemagne le long du Rhin avant de traverser ce dernier  sur le Barrage de Markt à Village Neuf. Dès lors nous côtoyons le canal d’Alsace. De quoi s’y perdre un peu avec toutes ces voies d’eaux…

     

    Le Rhin, nous allons le traverser

     

    Ce canal d’Alsace, 50kms environ, est creusé parallèlement au Rhin (ce n’est que le Rhin canalisé), côté français.  Des aménagements en feston sont construit sur celui-ci, barrages, écluses doublées parfois de centrales hydroélectriques.

    Passage sur l’écluse de Kemps où un très beau parking dominant les eaux, permet aux camping-cars de stationner, en toute liberté, au passage nous n’avons vu que des Hollandais et Allemands, ils savent dénicher les bons coins !!!.

     

    Le canal d'Alsace

    L'écluse de Kemps

    Une péniche passe l'écluse

     

    Dès lors nous irons rejoindre le chemin de halage du canal de Huringue que nous suivrons jusqu’au camping.

    Canal de Huningue est un petit canal reliant la ville patronyme et Niffer, doté de plusieurs écluses, non opérationnelles, son prolongement est le canal du Rhône au Rhin. Cependant il est navigable jusqu’à Kemps où se trouve un petit port de plaisance.

     

    Jonction du canal de Huningue et du Rhin

     

    Cette petite mis en jambe de 26kms à crusé nos estomacs, nous décidons d’aller manger dans un restau asiatique, de l’autre côté de la passerelle des trois pays, restau qui prépose un buffet pour un prix modique. Nous ne serons pas déçus, le seule chose qui nous a surpris, ici pas de nems ni de rouleaux de printemps. Cependant nous avons trouvé notre bonheur. Pour les amateurs de pâtisseries….le buffet était un peu décevant.

    Café pris dehors au camping-car, au soleil….le rêve.

     

    Café et farniente

     

    Un peu de repos et nous voilà en direction de Bâle, la piste cyclable est fermée et nous voilà dévié en ville, nous resterons cependant vers les berges du Rhin

     

    Bâle, difficile d'éviter les fils du tram

    Les quais du Rhin à Bâle

    Bâle

    Bâle

    Un bateau de croisière à quai

     

    Passerons par le tripoint Allemagne,France, Suisse, celui-ci se trouve au milieu du Rhin, mais le monument qui le symbolise le Dreilandereck se situe sur le sol Suisse à la pointe de la presqu’ile.

    Monument des tripoint

     

    Retour au camping.

     

    10 septembre

     

    Une journée galère à courir docteur, radiologue et urgences…..

    Rien de grave, mais une mauvaise chute, à vélo, sur les rails du Tram de Bâle et fracture du scaphoïde de la main droite.

    Donc j’ai quelques difficultés à écrire, mais surtout à utiliser le « mulot ».

    Vous aurez sans doute peu de commentaires mais aussi peu ou pas de photos pour le moment.

    Chers amis lecteurs, merci pour votre indulgence.

     

     

    11 septembre

     

    C’est encore une belle journée qui s’annonce, nous allons donc visiter l’Ecomusée D’Alsace à Ungersheim, près de Mulhouse. Un village-musée vivant permettant  de mettre en valeur et de faire connaitre le patrimoine et les traditions locales.

     

    Voici l'entrée du musée

    Entrez et suivez nous

    L'ancienne menuiserié et sa roue à aube 

     

    74 bâtiments traditionnels ont été démontés dans toute l’Alsace et remontés sur le site.

     

    Le forgeron

    barbier et coiffeur d'antan

    Une entrée de grande ferme, cour de Rumerheim

    voici l'outillage dans le grand hangard

    Son ancien tracteur

    Toujours de belles fermes

     Encore une différente 

    Un peu de fantaisie

    Le linge des grand mère sèche...

    La maison forte de Mulhouse XII et XIII

     La maison forte de Mulhouse

    Vue du haut jardin renaissance de la maison forte

    vue du haut sur les baêtisses

    Chez le vannier

    Le tonnelier

    Le rucher

    Maison d"habitation de Gougeheim

    la porcherie

    Une cour de ferme aisée typique du Kochersberg

     

    L’on peut y voir quelques animaux, des artisans au travail, des champs et des vergers à  découvrir en charrettes ou en tracteurs ou encore des espaces naturels, biodiversité remarquable, sur une rivière créée (nous pourrons notamment y voir des ragondins).

     

    Dame cigogne perchée sur la cheminée

    là elle pose pour nous

    Au fil de l'eau

    Balade en barque sur une rivière artificielle

    Il nage sans ce soucier de nous

      

     

    Du vieux matériel...

     

     D'un autre temps

    Bienvenue à la Kilbe et au jeux d'autrefois

    Voici du houblon

     

    Nous passerons ainsi un après midi tranquille à visiter c’est ensemble de choix.

    Nous resterons passer la nuit sur le lieu, possibilité de stationner n’importe où moyennant 6€ à payer à l’hôtel, pour les récalcitrants profiteurs…. Une personne vient encaisser directement.

      

    12 septembre

     

    Départ tardif après les services direction Mulhouse par la petite route qui longue le Rhin. Dans un ciel d’azur quelques petits nuages blancs s’effilochent, la température est très agréable

    Nous traversons de beaux petits villages coquets et bien fleuris. Un petit arrêt à Ensisheim traversé par l’Ill.

    Là il fait soleil….là il pleut 

     

    Là il fait soleil !!!

    Là il pleut....

     

    Le musée de la Régence est un très bel édifice sur plan gothique, orné renaissance. Très belles voûtes à arcades et une tour octogonale.

     

     le musée

    Vue de la grande place

     

     

    Les façades à colombage et les grès des Vosges du domaine du Moulin dessinent une architecture particulière et authentique de ce lieu attrayant bordé d’une petite mare.

     

    Gomaine du moulin

    Dans le jardin

    Quel lieu agréable

    L'hôtel de ville

    L'église St Martin

     

    Nous suivons toujours le Rhin qui, depuis Bâle où il rentre en France à Lauterbourg où il sort, descend de 250 à 110m, d’où sa rapidité et les aménagements qu’il a suscité.

     

    Le Rhin

     

    Le canal d’Alsace est donc constitué  de 4 biefs, ne fait 51kms sur 110 à 40 de large. Nous nous arrêterons donc à celui de Fessenheim.

     

    la centrale

     

    C’est la plus vieille centrale, nous pourrons voir la salle des machines. Plus loin le bief qui mesure 17kms et comportent deux écluses de 185m de longueur mais de largueurs différente, 12m et 23m.

    les turbines

     

    Plus loin à Vogelgrun, même caractéristiques.

     

    Nous prendrons notre repas de midi au bord du Rhin face à , dans un cadre super agréable. Nous y ferons une petite balade digestive jusqu’au petit Port.

     

     Nous allons assister au passage de l'écluse

    il n'y a plus qu'à patienter

    Le Rhin à Breisach Am Rhein

     Breisach Am Rhein

    Un porte containers

     

    Nous continuons notre route direction Strasbourg où nous devons visiter les jardins des deux rives, reliées par une belle passerelle.

     

    La passerelle

    Un église côté Allemand 

     

    Nous y trouverons une aire camping-car au stationnement gratuit, où il y a pas mal de monde. Pour une nuit pas de problème.

    Nous irions donc faire un tour dans ces jardins, symbole de l’amitié franco-allemande, situés de chaque côté du Rhin et reliés par la passerelle des deux rives. Nous serons très déçus.

     

    Le Jardin côté Allemand

    Côté Allemand

    Un mur d'eau côté français

    Pour les enfants

    Et les "grands enfants" ... 

     

    Retour chez nous et voilà une pluie fine qui tambourine sur le cmping-car.

    Demain sera un autre jour.

     

    13 septembre

     

    La pluie a fait la farandole toute la nuit, ce matin elle s’est calmée…mais le ciel est bas et gris.

    Un petit tour dans Strasbourg juste pour voir le bâtiment du parlement européen. Pas de possibilité de stationnement à proximité, foire internationale en ce moment.

     

    Parlement Européen

      

     

    Direction Obernai Joséphine nous y conduit sans le moindre problème. Malgré une petite pluie intermittente Obernai est une petite ville magnifique, très couleur locale qui émerveille et enchante. 

     

    Obernai

     

    Depuis l’aire de service il est très facile d’accéder au centre ville. La place du marché est très pittoresque, teintée de ces nuances chaleureuses dorées qui virent souvent au rouge offrant ainsi un charme particulier. Oberbai berceau légendaire de Ste Odile.

     

    obernai

    Obernai

      

      

     

    Au centre la fontaine se1903 est surmontée de Ste Odile. Charme accentué par de vieilles maisons colorées, fleuries à oriel renaissance.

     

     la place  avec sa fontaine

    Toujours la place

     

    L’hôtel de ville nous offre une façade munie d’un oriel et d’un splendide balcon sculpté. Jouxtant se dernier la tour de al chapelle, le domine, beffroi du 13ième, veille  sur la ville il  est accolé à la chapelle dont il ne reste que le cœur.  Sa flèche culminant  à 72m est flanquée de quatre clochetons d’angle.

     

    Lhôtel de ville

     

    L’ancienne halle au blé du 16ième, au toit à pignon pointu est devenue un beau restaurant, c’est ici que nous prendrons, un peu plus tard notre repas de midi.

     

     La halle au blé

     

    Les maisons anciennes, colorées et fleuries abondent dans toutes les rues. Près de l’église St Pierre et Saint Paul trône un gracieux puits renaissance à colonne et à baldaquin.

     

    Eglise St Perre St Paul

    Le Puits 

     

    La ville a aussi conservé une partie de ses remparts, elle se blottit au pied du Mont Odile et se décline en ruelles tortueuses hérissées de pignons aigus.

     

    les remparts Maréchal Foch

    Les remparts

     

    Nous prendrons donc notre repas de midi à la Halle au blé, restaurant typique où nous resterons dans le terroir avec choucroute au cinq viandes et bäkeoffe aux trois viandes. Notre choix sera excellent. Café gourmand…. Je ne vous dirai pas pour qui….Tout le monde à deviné.

     

    Le restaurant

    Choucroute garnie

    Café gourmand

     

    Dommage le soleil n’était pas au rendez-vous, les photos seront sans doute un peu ternes…

    Nous n’avions pas prévu de monter aussi haut, mais nous continuons tout de même, en passant par le Champs du feu, une tour en décrépitude qui ne mérite pas le détour puisqu’elle ne sert plus de belvédère.

     

    La fameuse tour

     

    Dès 16h le soleil nous gratifie de ses doux rayons, le ciel devient de plus en plus bleu, chassant les nuages qui trainent encore.

     Le Struthof, camp de concentration, sur la route de Rotthau dont les cinq derniers kms ont été construits par les détenus. Les nazis créèrent ici le «camp de la mort », plus de 10000 hommes périrent aux diverses tâches. Ce camp reçut des convois des divers pays occupés et les convois « NN » = (Natch und Bebel), doit nuit et brouillard.

     

    De l’ancien camp il ne reste que la double rangée de barbelé, la porte d’entrée, le four crématoire et les cellules des déportés. Nous ne rentrerons pas, trop dur même si nous n’avons pas connu cela.

     

    Le camp

     

    Au dessus du camp est aménagée la nécropole qui abrite 1120 déportés. Le monument commémoratif, une colonne tronquée, porte, en creux à l’intérieur la silhouette géante d’un déporté. Ce lieu du souvenir si atroce force au respect et au silence. 

     

    Le monument "aux martyrs de la déportation"

    La nécropole 

     

    Nous voguons dès lors en forêt, forêt dense et généreuse, après le col du Donon nous évoluerons dans la vallée du St Quirin, ce petit ru bien sage que nous suivons de très près jusqu’au village patronyme, village qui possède une source miraculeuse…

     

    St Quirin

     

    Ce soir sommes sur l’aire de service de Sarrebourg, peu de place. Et voilà au moment ou j’écris ces quelques lignes un petit orage joue de la musique tout en douceur.

     

     

    14 septembre

     

    Un ciel mi figue mi raisin ce matin, le soleil brille tout de même, un brise agite les feuillages et de petites feuilles jaunes volètent comme des papillons jaunes tombés du ciel. La température reste de saison.

    Sauvageonne et tortueuse notre route se faufile de forêts en forêts peuplées de magnifiques arbres aux essences diverses qui prennent des couleurs dorées, sans doute les prémices d’un automne précoce. 

    Premier arrêt au plan incliné de St Louis d’Arzviller, long de 108m pour une dénivellation de 45,55m, sur le canal de la Marne au Rhin. Cet ascenseur à bateau de type transversal  remplace une série de 17 écluses sur à peine 4 kms qui nécessitait une journée pour les franchir. Le chariot bac d’une largueur de 43m se déplace transversalement (le sel en Europe de ce type) sur les rails par un système de contrepoids. Nous aurons la chance de voir la manœuvre et la salle des machines.

     

    Le plan incliné

    Les plaisanciers attendnent pour descendre au niveau inférieur

    Ils prennent position dans le bac

    La porte va se refermer

    Le bac amorce la descente au niveau inférieur

    Les voilà prêts à poursuivre leur périple

     

    Nous roulerons encore dans d’admirables forêts jusqu’au rocher de Dabo, gros rocher de grès rouge qui domine le village portant deux tables d’orientation et la chapelle dédiée à St Léon. Curieuse vue sur le village en forme X.

     

    Le rocher de Dabo et sa chapelle

    La chapelle perchée sur son éperon

    Le village

     

    Inlassablement nous poursuivrons notre route jusqu’à Saverne qui sera pour ce midi notre salle à manger. Impossible de s’installer sur le parking cc tant il y a des voitures, nous stationnerons donc sur le parking du château. Le ciel s’obscurcit rapidement et l’orage se précipite. Nous profitons de la situation pour nous reposer. Dés que la pluie cesse nous allons faire un tour au village, situé au débouché de la vallée de la Zorn, dans la plaine d’Alsace et traversé par le canal de la Marne au Rhin dont une écluse fonctionne en milieu urbain. Le château Rohan, ancien château épiscopal du XVIII ième, de style néoclassique est le monument emblématique de Saverne, il se dévoile depuis le canal d’où l’on profite pleinement de sa longue façade de 140M de long. La façade nord, plus belle et plu majestueuse présente des pilastres cannelés.

     

    Le château

    L'entrée du château

    L'autre façade

     

    Nous pourrons admirer de belles façades, les plus jolies encadrent l’hôtel de ville, comme la maison Katz richement ornée et construite en 1605, d’autres longent la grand rue.

     

     

    L’église paroissiale conserve un clocher porche roman.

    Pas question de poursuivre notre balade la pluie arrive sans crier gare, nous rentrerons donc sous nos parapluies au camping-car. Dommage nous n’avons pas eu le temps de flâner le long du canal et du port.

    En route pour trouver notre chambre à coucher à Souffleheim, un bourg industriel  célèbre pour ses ateliers de poteries au décor floral, typiquement alsaciennes. L’aire est en ville, calme malgré tout mais exigüe. Pour une nuit nous y resterons.

     

      

     

    15 septembre

     

    Ce matin pas le moindre rayon de transperce la couche nuageuse tant elle est épaisse. Nous empruntons le chemin des écoliers, notre petite route vagabonde dans le plaine alsacienne et traverse de nombreux villages qui s’étirent sans fin le long des nationales.

    Arrivée en fin de matinée à Molsheim et installation au camping Acsi. Molsheim est une petite ville ancienne pleine de charme dans la vallée de la Bruche aux pieds des côteaux sont les,vignes produisent du risling.

    Journée repos mais surtout lessive, machine à laver mais aussi sèche linge sont les bienvenus.

    Heureusement j’ai des nouvelles de ma petite sœur de cœur, car la journée est morose sous ce ciel gris et cette froidure. Les conversations sont aminées, les rires fusent et pendant ce temps Paul le « grand fait tout » plie et range le linge. Dans mon malheur, j’ai beaucoup de chance.

    Une balade en ville nous permettra de découvrir de belles maisons à colombages ainsi que l’église paroissiale de Molsheim appelée « église des Jésuites ». C’est un monument remarquable par ses nobles et harmonieuses dimensions 61,5m de long sur 21,5 de large, la tour flanquée de la façade, dédié à St Michel atteint 45m de haut. La nef centrale comporte 10 travées elle conduit au cœur et au Maitre Hôtel extrêmement lumineux qui accroit encore l’impression de grandeur. 

     

    Décorations pour le moins originales 

     

    Sur la place de l'hôtel de ville nous pourrons admirer le Metzig, gracieux édifice de style renaissance constuit en 1554. D'aspect typiquement alsacien avec ses pignons à voluptes, son perron et sa logia, il attire l'oeil par son élégance. Des deux côtés de l'horloge  deux anges sonnent les heures.

     

     

    Au centre de la place s'élève une fontaine dominée par un lion qui porte les armes de la ville.

    Voilà une journée reposante et comme par enchantement le soleil daigne se faire voir vers 17h30.

     

     Un champ de houblon

    « En route pour l'AlsaceAllemagne »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    12
    Mardi 13 Octobre 2015 à 10:28

    Bonjour Benert,

    Merci pour ton message. Tu vois, pas encore peu mettre la suite des photos à cause de mon plâtre à la main droite.
    Tu fais aussi de très belles photos. Je reviendrai te voir quand mon poignet ira mieux.

    Amicalement.
    Huguette

    11
    Lundi 12 Octobre 2015 à 21:37

    ah oui vous avez fait une belle balade et les photos de ces endroits  j'aime  ! bonne semaine à bientôt 

    merci pour ton passage sur mon blog  a+

    10
    Lundi 21 Septembre 2015 à 17:53

    Bonsoir Christian,

    J'espère que t dis vrai, paraitqu'avec le scaphoïde on a souvent de problèmes. A voir... Je ferai un contrôle dès que nous allons rentrer ce qui ne suarait tarder.

    Bises et poignée de main de Paul

    Huguette

    9
    Lundi 21 Septembre 2015 à 09:16

    Bonjour Huguette

    J'espère pour toi qu'il ne restera aucune séquelle de ton vol plané et que bientôt ce ne sera plus qu'un lointain souvenir.

    Bises et poignée de main à Paul

    8
    Mardi 15 Septembre 2015 à 18:03

    Bonjour Maryse et Raymond,

    Non pas trop grave, mais fort embêtant....car bien entendu je suis droitière. Pour l'occasion Paul fait le grand "fait tout"... Même écrire à ma place...

    Grosses bises à tous les deux.

    Huguette et Paul

    7
    Raymond et Maryse
    Mardi 15 Septembre 2015 à 14:52

    Coucou:

    Bon rétablissement pour ta main Huguette. Faudra penser à mettre des petites roues au vélo. LOL

    On en rigole mais heureusement pas trop grave.
    Bonne continuation.
    bisous

    6
    Lundi 14 Septembre 2015 à 18:32

    Bonsoir Didier,

    Merci pour ton mesage.

    Paul met en ligne, je reverrrai l'ensemble plus tard. Il y aura moins de photos prises en roulant j'ai trop de mal à tenir l'appareil et en cc on ne peut pas tojours s'arrêter comme l'on veut. J'arrive à taper un peu , mais de la main droite je n'utilise qu'un doigt...Alors !!!!!

    Amicalement 

    Huguette

    5
    Lundi 14 Septembre 2015 à 04:02

    bonjour,

    Je ne peux que souhaiter un prompt rétablissement à Huguette.
    Bravo à Paul qui maintient le fil du blog.
    Bonne route,
    amicalement.

    Didier

    4
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 21:23

    Bonjour Gége er Fifi,

    Oui pas de chance, mais il faut se dire que cela aurait pu être plus grave... Mais la main droite c'est très gênant.

    Paul met en ligne car j'ai beaucoup de mal avec la souris, pour les photos il faudra attendre mon rétablissement. 

    Merci de nous suivre. Je ne vais pas pouvoir en faire autant pour le moment.

    Amicalement

    3
    Samedi 12 Septembre 2015 à 20:43

    bonjour,

    on vous suis et on vous souhaite un bon rétablissement olalaaaa ! pas de bol

    amicalement

    2
    Mercredi 9 Septembre 2015 à 21:10

    Coucou Brigitte,

    Merci de me suivre petite soeur. Mais je ne comprend rien sur lesavatars de visite tu restent à 12jours, c'est pour cela que je t'i posé la question? Il y a unpb quelque part où alors tu n'étais pas connecté sr ton blog.

    Bonne soirée et gros bisous à tousles deux
    Huguette

    1
    casinette
    Mercredi 9 Septembre 2015 à 19:52

    Coucou Huguette,

    tu vois je te suis, où tu seras je te suivrais partout.......

    Bises à vous deux

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :