• Balade jurassienne juin

    01 Juin

    Encore une belle journée chaude et ensoleillée, le ciel ne se chargera qu'en fin d'après midi.

    Une matinée cool, quelques courses en ville.

    Voilà la rotonde de Mijoux et son lavoir.

    Mijoux sera érigée en commune le 18 août 1910. C’est en 1934 que sera construit l’établissement de bains-douches de la Rotonde.

    Aujourd’hui au cœur du village, sur la façade de la Rotonde les blasons symbolisent les souverainetés successives que Mijoux a connues. Le rez de chaussée abrite un lavoir et des sculptures. On y voit l’une des 28 fresques qui ornent le village. Réalisée en 1991 par Robert Bessard, peintre célèbre de la région, elle illustre l’activité des lavandières. Les dames venaient laver mais surtout rincer leur linge à la fontaine car elles ne disposaient pas le plus souvent de l’eau et des bacs nécessaires à la ferme.

    Encore une belle fresque.

    L'église.

    Encore des Ancolie celle ci sont roses.

    Un repas agréable dehors au soleil.

    Puis nous irons encore une fois pédaler en partant directement de l'aire de service direction les Rousses. Une petite route caracole toujours dans des paysages bucoliques, verdoyants et vallonné. Des fleurs des alpages des bois des fleurs et des grandes fermes voilà la carte postale que nous avons devant les yeux. 

    Souvent isolée, la ferme contient toutes les fonctions nécessaires à la vie en autarcie du souvent à la "mainmorte" et les conditions climatiques. 

    Une ferme jurassienne

    La route monte tranquillement jusqu'au Tabagnoz où nous retrouvons la route du col de la Faucille. 

    Sur le parking de la Dôle.

    Dès lors nous sommes sous la Dôle et sa belle boule blanche et nous descendons sur La Cure et les Rousses. Au passage nous verrons le tremplin de saut des Rousses, sur le site des Tuffes. Deux beaux tremplins, pour sauteurs intrépides, leur permettent de s'exprimer.

    La Dôle

    A l'entrée des Rousses demi tour, pas de boucle en vu, nos batteries ne tiendraient pas le choc.... Retour par la même route nous pédalons durement pour rejoindre Tabagnoz face à la Dôle qui culmine à 1678m et situé en territoire Suisse.

    Dès lors nous amorçons la descente vers notre maison à roulette.

    Il ait encore grand beau et chaud nous profiterons de quelques moments de détente dehors.

    Demain nous pourrons rouler au delà des 100 kms, nous n'irons pas très loin, mais cette liberté nous permettra d'y accéder par une autre route, plus accessible et plus court.

    A demain, en espérant que le beau temps sera au rendez-vous.

     

    02 Juin

    Encore un temps magnifique, quelle chance !!!

    Des jurassiens à l'entrainement...ski à roulette.

    En route pour St Claude, la descente est rapide vers cette ville,

    capitale de la pipe qui se niche entre des vallées.

    St Claude

    Juste un bref passage nous filons vers Chancia et le lac du Coiselet, le plus méridional des lacs jurassiens, haut lieu touristique entouré de  falaises, retenue artificielle crée en 1970 au confluent de l'Ain et de la Bienne. Lac très poissonneux, prisé des pêcheurs de carnassiers et de carpes, d'ailleurs pas mal de barques. Un Monsieur passionné de pêche, discute avec Paul, il est intarissable.

    L'Ain

    Il fait chaud, surprise, le thermomètre montera, au fils des heures, à plus de 30°. Nous stationnons donc à Condes au bord du lac vers l'aire de mise à l'eau, seulement pour quelques heures car il y a le camping municipal à côté. La vue est magique, des falaises spectaculaires s'offrent à nous.

    Beaucoup de cygnes sur le lac

    Un petit tour juste pour délier nos jambes et nous mangerons à l'ombre sous le store. Aujourd'hui, la musique change, c'est un concert de grenouilles, puissant mais assez court.

    Distanciation sociale..... au bord du lac

    Après le repas nous enfourchons nos vélos et faisons le tour du lac, lac traversé par l'Ain, fort nonchalant à cet endroit.

    Dans Condes

    En se rapprochant de Chancia.

    Le lac et sa petite île, face à Chancia.

    Le Pont sur la Bienne toujours vers Chancia

    Chancia

    Cette route nous laisse de belles échappées sur ce grand miroir qui s'étire jusqu'au barrage, il en sera de même sur l'autre rive.

    Le barrage

    Le lac depuis le barrage

    La remontée s'effectue rive droite avec de petits coins merveilleux.

    Nous continuons notre virée par ces petites routes jurassiennes peu encombrées, les paysages changent c'est un vaste plateau cultivé, entouré de collines boisées qui ondulent devant nous.

    Notre halte ce soir sera à Arinthod, sur l'aire de service, aire à 7€, électricité comprise. Emplacement délimité face au terrain de sport. Aire très agréable.

    Arinthod est un bourg fortifié du XIII qui nous invite à la découverte.

    Au coeur de la petite montagne, ce bourg possède une belle place triangulaire bordée d’arcades du XIV et XV et ornée d'une fontaine datant de 1750. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balade jurassienne juin

     

      

      

    Cette tour octogonale, aux fenêtres ornées d'une accolade, est le vestige d'une construction aristocratique.

    03 Juin

    La nuit a été calme et ce matin il fait encore grand beau juste quelques petits nuages. Mais la météo n'est pas optimiste pour cet après midi.

    Nous enfourchons donc nos vélos pour un grand tour sur ces petites routes (D3) entre forêt et prairies. Le départ est un peu hard pour nos vieilles jambes malgré l'assistance, mais nous y arrivons. Montées et descentes plus cool se succèdent ensuite. 

    Première gentiane fleurie.

    En prevision de l'hiver

    Les concerts sont alors variés, les oiseaux poussent la chansonnette, chansonnette varié et en forêt. Tandis que dans les près les grillons stridulent gaiement.

    Quelques maison nichées à l'orée du bois

    Nous n'arriverons pas à Orgelet et emprunterons encore une toute petite route pour le retour sur Arinthod, route qui se faufile toujours entre bois et alpages.

    Serions nous perdus ??? Juste une vérification et une petite pause.

     

    Nous traversons de petits villages riants ou s'épanouissent souvent de belles roses. Les stocks de bois pour l'hiver sont impressionnants, sans doute deux raisons, il y a beaucoup de forêt et les hivers sont rudes dans ces contrées jurassiennes, même si ce n'est pas Mouthe....

    Là sur le talus des Orchis pyramidal

    Nous mangerons dehors, à l'ombre d'un arbre, toujours sur l'aire de service où nous sommes maintenant seuls. 

    Menaçants, les nuages noircissent et s'accumulent, nous décidons donc de partir.

    De grosses gouttes commencent à perler sur le pare brise

    Nous essuierons donc sous peu un bel orage qui lâche quelques petits grêlons. Il sera donc intense mis court.

    Nous retrouverons le soleil dès Bourg en Bresse il nous accompagnera jusque chez nous.

    Voilà une belle escapade qui nous a permis de recharger les batteries après ce confinement, dans un lieu enchanteur.

    Les RV reprennent nous allons les honorer pour être tranquille par la suite.

    Ce Jura rural, terre singulière, douce, parfois rustique vit au rythme des tracteurs et des clarines. Ici on profite de grands espaces encore préservés et fleuris en cette saison, du chant des oiseaux, des grillons et parfois des grenouilles, du meuglement des ces belles vaches qui pâturent dans les près,  broutant une herbe grasse. Tous ces bruits de la campagne sont un véritable enchantement.

    Définitivement vert et sauvage, le Jura s'offre aux amoureux de la nature, respectueux de l'environnement.

     

    « Balade Jurassienne suiteFête des mères »

  • Commentaires

    8
    Dimanche 7 Juin à 15:52

    Bonjour,

    Quelle belle virée vous avez faites, contente pour vous, Nous avions fat un peu le jura l'an dernier mais pas visité autant d'endroits ça donne des idées, merci.

    des bisous

     

      • Dimanche 7 Juin à 20:24

        Coucou Barbel,

        Oui avons fait de belles virée, même si nous connaissions presque tous ce endroits. En plus c'est très beau et très fleuri.

        Là on a quelques rv, mais peut être que l'on va repartir, dans ces coins encore  après le 17 juin si je n'ai pas encore besoin d'un autre rv.

        Si vous décidez d'y aller on pourra peut être ce voir. 

        Au fait est-ce que le vélo de Jack a pu être réparé ?

        Bises
        Huguette

    7
    Bibi
    Mardi 2 Juin à 08:54
    Bonne continuation de balades en vous souhaitant du temps correct... beaux paysages. Bizz de Bibi
      • Mardi 2 Juin à 18:52

        Bonjour Bibi,

        Notre petite escapade se termine demain. RV obligent. Pour le moment il fait très chaud, on a changé d'altitude et ça surprend.

        Aujourd'hui on à plus de 30° alors que l'on restait autour des 20/ 22 et encore avec un peu de vent donc parfois un ressenti moindre.

        Mais je pense que tout cela va changer.

        Bises à vous deux.
        Huguette

    6
    Lundi 1er Juin à 23:45
    On va bientôt aussi se balader en France. On a notre bateau le 8.bises
      • Mardi 2 Juin à 18:50

        Coucou Claudine,

        Voilà un Maroc qui se termine sous peu, un Maroc comme nul autre. Il va laisser un petit goût amer cette année à beaucoup de camping-caristes et fera réfléchir pout les années à venir.

        Bon retour et puis bonnes balades en France.

        On a une série de Rv après on verra ce que l'on fait.

        Bises
        Huguette

    5
    Lundi 1er Juin à 22:36

    Des bien belles journées bien occupées avec des belles photos, merci, bisou JL

      • Mardi 2 Juin à 18:47

        Bonjour jean Luc,

        On ne voit pas passer le temps...c'est super. mais demain on rentre. des RV nous attendent.

        Bises
        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :