• De Taroudant à Tanger Med

     

     

    21 Février

    Nous partons tardivement nous n'allons pas très loin, juste à Tioute. Au passage vers les remparts nous allons saluer Martine et Henry. nous espérons bien les retrouver demain ou après demain.

    Tiout, incontournable palmeraie, avec des palmiers centenaires et ses nombreux canaux d'irrigation. Ici l'eau est source de vie, même s'il paraît qu'elle n'est pas toute irriguée, parole du guide Abdellah.

    Cette grande palmeraie de l'Anti-Atlas s'articule autour d’une antique casbah du XVIe, de l’époque Saadienne, surplombant 7 douars. Deux sources alimentent la palmeraie, eau sans laquelle la vie n'aurait pu s'organiser ici. 

    Nous voilà arrivés à Tiout, premier arrêt sur un grand parking, il est bon heure pour appeler Saïd.

    La coopérative

    Nous rentons à la coopérative d'huile d'argan, nous ne pouvons d'ailleurs que photographier une nouvelle employé. A vous de juger si elle est efficace.

    Devant l'école toute proche

    Nous allons donc jouer à "l’échappé Belle".... et à "Tiga"

    Nous appelons Saïd qui vient rapidement nous chercher avec sa mobylette. Nous le suivons doucement à travers Tioute aux rues étroites qui tournicotent. Nous pouvons stationner devant les grands bassins qui servent de réserve d'eau, mais aussi de piscine quand il fait très chaud, comme aujourd'hui par exemple.

    Notre stationnement juste devant les bassins

    Les bassins et en arrière la colline où est tourné le fils d'Ali Baba et les 40 voleurs

    Nous marchons tranquillement dans la palmeraie, un belle palmeraie bien cultivée où pousse aussi orge, blé ou maïs, d'ailleurs les anciens moulins présentent 3 meules et trois apports d'eau. Un seul est encore en activité, pas en ce moment et pas pour tout le monde pour une seule famille.

     

    Un ancien moulin, trois conduit pour actionner 3 meules

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du blé

     Chez Saïd

     

     

    Nous voilà arrivés au Bivouac Igueldan, un endroit fort calme, bien aménagé, un petit paradis et j'ajouterai encore une fois, comme je les aime, et je ne suis pas la seule. 

    Voilà l'entrée

    Saïd nous présente les lieux, nous faisons le tour du propriétaire.

    Quelques objets à vendre

     

     

     

     

     

     

     

    Saïd et Jamila

    Une tente berbère

     

    Four à Méchoui

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore un petit four

     

     

      

    Tentes berbères

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Les tables basses

     

     

       

    Jamila est en cuisine, cuisine à l'ancienne , tout au feu de bois ou au charbon de bois pour les tajines, car ce jour beaucoup de monde. Son aide cuisinière préparent les brochettes.

     

    La semoule

     

    La cuisine au feu de bois

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Préparation des brochettes

     

      

    Tajines au charbon de bois

     

     

     

     

     

     

     

    Nous nous installons à une table normale, les tables basses sont un peu difficile pour les chibanis qui ont des problèmes de genou.....

    Saïd au service

    Saïd nous servira le repas, salade marocaine servie avec une brochette de poulet,

    Salade marocaine

    Bon appétit

    Salade marocaine et sa brochette de poulet

    puis couscous comme nous l'avions demandé, un bon couscous au poulet,

    Couscous au poulet

    gâteau, salade de fruits et thé seront ensuite servis. Un bon repas que nous apprécions dans ce lieu reposant. 

    Saïd nous appelé un guide pour visiter la palmeraie, il est vrai que nous aurions pu le faire tout seuls... Voilà donc Abdellah qui arrive, il parle très bien le français, même s'il avale un peu ses mots et il rit tout le temps, d'un gros rire communicatif....

    Avec Abdellah et Saïd

    La fille de Saïd

    Une adorable gamine

       

    Il nous parle de la palmeraie, l'irrigation, des cultures....au cours de cette balade cette palmeraie nous procure une ombre bénéfique, car la brise est aux abonnés absents et il fait très chaud.

    Un caroubier

    Une vue sur la casbah

    Belle palmeraie et beaux champs de céréales

    Une fleur mâle

    Abellah en pleine explications....

    La casbah sous un autre angle 

    Il nous fait voir un cactus dévoré par des cochenilles, ces petites bêtes à carapaces blanches, ressemblant à des petits boucliers renversés, fixés sur les feuilles et qui sucent la sève.

    Taches blanches= cochenille

    Nous apercevons aussi la casbah, qui même en ruines, nous offre une silhouette élégante, silhouette imposant qui rutile au soleil. La casbah fut habité par le caïd delà région et ses descendants jusqu'au protectorat Français. Dans les années 90 les descendants construisent un restaurant attenant aux fondations de la casbah.

    Toujours les ruines de cette casbah

    Abdellah nous fait visiter le restaurant, tout près des bassins au dessus desquels stationnent nos cc, lE restaurant CHWAZJ.

    Un grand jardin, une magnifique tonnelle immense en forme de très grand parasol procure de la fraîcheur.

    L'immense parasol

    Un grand canal traverse le jardin, une cigogne s'y promène tranquillement.

    Dame cigogne

    Ce petit coin ressemble à un petit coin de paradis, je crois bien qu'il sera une halte prévue pour l'an prochain. Nos amis nous offrent une boisson, jus de d'orange pour tous le monde. Aziz, le patron, au sourire agréable, va cueillir les fruits afin de les presser. 

    Un petit coin agréable

    Aziz au service, du producteur au consomateur

    Nous avions promis à Saïd d'imprimer la photo de sa petite fille Zinab, comme nos cc sont tout près, plus pratique avec l’électricité. Nous imprimons donc cette belle petite fille et puis aussi des photos pour Abdellah. Il est tout content, on dirait un petit gamin à qui on a fait un beau cadeau. Aziz nous demande une photo  avec le canal et la cigogne pour faire ses cartes. Pas de problème. Tout le monde est ravis et nous aussi. C'est très agréable de satisfaire ces personnes si aimables avec nous.

    Aziz

    Abdellah

    La papa et Abdellah en admiration

    Nous repassons chez Saïd qui est ravi de voir la photo de sa fille. 

    Nous voilà donc de retour dans nos petit cubes. Nous refaisons le chemin inverse dans ce petit dédale de ruelles et en route vers Agadir, avant nous passons devant le "garage à ânes". Ils sont là pour attendre le client qui veut faire la visite sans se fatiguer, ou pour les enfants .

    Nos amis à quatre pattes attendent leurs clients

    Voilà une ruelle empruntée

    Une rencontre inattendue sur la quatre voies.

    Ce soir nous stationnerons sur le parking de l'aéroport. Demain courses, dimanche journée amicale et puis la remontée... Ben oui....

     

    22 Février

     

    Nous démarrons vers 9h, le vent est levé avant nous...il souffle pas mal, la poussière voltige. Direction le souk El Had. Ben voilà, en néophytes..., nous loupons la route et filons par erreur sur Inezgane. Nous tournons, nous virons....sans rien reconnaître...mais où sommes nous ??? Nos amis nous suivent patiemment, ils sont super.

    Agadir pavoise....le Roi est passé

    Finalement madame "Waze" nous indiquera la route à suivre...Ouf nous sommes en terre connue dès que nous atteignons la Nle 10. Pas de problème de stationnement au souk.

    La porte a été rénovée

    Nous faisons nos courses tranquillement.

    Notre vendeur d'olives

    Notre vendeur de fruits secs

    Comme il est bonne heure nous flânons au hasard des travées, en effet nous avons décidé d'aller manger à notre "cantine" préférée", chez Saïdia. Nous sommes de temps en temps hélés par ces vendeurs en quête de clients, toujours très gentiment.

    Préparation de l'huile d'argan

    Cette dame découpe des crêpes fines pour la préparation du trid

    Dans ce labyrinthe nous piétinons, nos vieilles douleurs surgissent, nous allons nous asseoir à la cantine, même s'il est un peu tôt. Ouf c'est un vrai plaisir de nous reposer un peu. 

    Saïdia tout sourire

    Saïdia nous accueille chaleureusement et nous fait la bise, toujours souriante et aimable. Nos menus ne changent pas : calamars frits et frites. Jamais mangé de si bons. C'est parfait et le prix plus que raisonnable.

    Calamars frites

    Nous lui disons à l'an prochain. Inch Allah !!!

    Encore quelques courses, cherchons, mais en vain un tee-short de l'OL, achetons fruits et légumes cette fois. Juste un peu, car demain nous mangeons encore au restaurant avec nos amis Gadiris que nous retrouvons avec beaucoup de plaisir, comme chaque année.

    Ben alors Paulette

    Un vendeur ravi...

    Nous décidons de poursuivre sur Aourir, nous n'aimons pas trop le camping municipal, seule sa situation en ville est, pour nous, intéressante. Il y a de la place , nous nous installons et vaquons à nos occupations. Nous reconnaissons la caravane de Françoise et Denis. François est seule, Denis est partie en France pour rechercher son 4X4, malheureusement après 80kms son moteur a encore une fois rendu l'âme. Décidément pas de chance.

    Apéro ce soir avec Françoise qui est ravie de se changer un peu les idées. Ils sont ici depuis le 15 novembre.

    Avec Françoise

    A demain....

     

    23 Février

    Lever tardif, le soleil est déjà là mais aussi ce vent qui nous chahute et fait voler la poussière... Un camion vient d'arroser les allées pour éviter cela....super et bravo à la direction.

    Le Rocher du diable, cette toute petite presqu'île, cet endroit très agréable, offre à la fois un cadre sympathique avec sa plage de rêve et un spot de glisse très prisé et accessible à tous.

    Voilà le rocher du Diable

     Le voilà ....

    Il y a du vent....

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De Taroudant à

    De Taroudant à

      

     

     

    De Taroudant à

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Comme prévu nous partons pour le  restau d'Imourane que nous connaissons et qui est très bien. Il est juste au Rocher du diable que nous avons le temps de parcourir.

    Nos amis Gadiris, Fanfan et Albert, Bernadette et Philippe sont donc là pour 13h comme prévu. petite salade en entrée et friture royale pour deux. Dessert pour les trois gourmands, café et thé.

    Petite salade pour commencer

    Friture royale

    Encore de bons moments de convivialité et de papotages, nous aimons nous retrouver tous les ans, cette année c'est un peu rapide, nous avons peu de temps pour remonter.

    Vers 15h30 nous partons pour Atlantica à Imi Oudar où nous retrouvons les amis, Émile mais aussi Martine et Henry.... Merci Émile, tout cela grâce à toi.

    Une belle tablée

    Ce soir nous lèverons ensemble le verre de l'amitié et nous discuterons à battons rompu de ce pays que nous aimons tous.

    L'heure tourne bien trop vite il est plus de 22h30 quand nous nous séparons.

    Voilà encore une belle journée convivialité, des journées comme je les aime aussi. On ne peut pas toujours découvrir.

     

    24 Février

    Nous partons après les services, assez tardivement nous discutons encore avec nos amis, difficile de les quitter, nous aurions bien aimer rester une journée de plus, mais avons encore pas mal de kms à faire avant d'atteindre Tanger Med et quelques arrêts.

    Nous quittons Atlantica Parc

    Il se promènent près de la route

    La côte dès que l'on quitte Agadir

    Nous passons à Tamri, la capitale de la banane...

    De beaux chargements

    Ces dames rentrent des champs

    Des petites dunes bordent l'océan.

    De Taroudant à

    De petits stands de vendeurs d'huile d'argan ou et miel s'échelonnent tout le long de la route.

    Ces dames rentrent certainement d'un souk, leur âne est bien chargé

    La route jusqu'à Essaouira est peuplée d'arganiers et en grandes sportives les chèvres y étaient perchées. Jamais vu autant de chèvres escalader ces arbres comme cette année (les photos sont un peu à contre jour. Dommage)

      

    Arrivés à Essaouira il est l'heure de casser la croûte, donc arrêt sur le parking de Carré four, ce qui nous permettra de faire quelques petites courses.

    Dès lors nous écoutons les conseils d' Émile.

    Merci de nous avoir suggéré de prendre la route côtière, malgré quelques petits endroits orangina,  elle est en bon état. Nous avons revu ces paysages maritimes avec plaisir. En effet voilà déjà plusieurs années que nous ne passions plus sur cette route. 

    Dès lors nous longeons cette belle côte frangée d'écume qui s'étend presque à perte de vue, parfois nous la surplombons, puis nous nous en éloignons, naviguant alors dans une campagne plus ou moins cultivée, avec des belles maisons en pierre.

    En voici une

    Nous ferons un petit arrêt à Souira Kédima qui reposera nos chauffeurs et nous permettra de faire un tour au petit port, qui à bien changé. Il prend des airs presque coquets. Quelques barques se dandinent tandis que les autres sont en cale sèche, quelques pêcheurs arrivent au loin. Ce petit tour nous délasse.... 

    Au port

    L'océan est tout de même un peu agité

    Nous suivons le front de mer pour un arrêt boisson au Ranch Bleu. On nous apporte une carte...qu'allons nous donc choisir ? Tout le monde opte pour une crêpes. Elles seront délicieuses, comme chez nous, avec des prix défiant toute concurrence.

    Le front de mer

    C'est là que nous ferons une bonne pause

    Après cet arrêt fort sympathique, en plus nos amis ne connaissaient pas, nous poursuivons tranquillement notre remontée.

    A l'approche de Safi ces sont les falaises qui font leur apparition, tout cela dans une brume légère mais tenace qui nous tiendra compagnie jusqu'à Oualidia.

     Les falaises apparaissent

    Toujours un peu de brume

    Nos amis les drom vers les phosphates

    Arrivée au complexe chimique de Safi

    Toujours les falaises dans une brume tenace

    Le phare de Beddouca

    Voilà la lagune et toujours la brume

    Nous voilà donc stationnés sur le parking prévu, l'un est plein, nous trouverons donc de la place sur l'autre.

    Une étape un peu longue, nous n'avions plus l’habitude.

     

    25 Février,

    Ce matin le  petit voile léger qui enveloppait la lagune a disparu, le soleil est bien présent mais ses rayons ont du mal à nous réchauffer....la fraîcheur est bien là....Seulement 15 degrés .....Çà sent un peu la France....Hélas !!!!

    Un petit tour en ville, banque et courses. la lagune est toujours aussi belle, nous la surplombons.

    Par le petit trou de la lorgnette

     A marée basse

    Pour patienter...devant un thé

    La grande place près de la lagune

     

     

    Nous allons voir ensuite Issa Blaca, le restaurant au bord de la petite lagune.

     Le restaurant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En effet cette année beaucoup d'eau, suite paraît il, aux pluies abondantes de l'an dernier.

    Devant le restaurant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il ne fait pas très chaud, On demande si on peut aller chercher un vêtement avant d'être servi. Pas de Problème, ici il n'y a que des solutions....Le cuisinier enfourche sa mobylette et conduit Paul au camping-car. "Comme chez nous !!!"

    Et toujours avec le sourire

    Le retour

    Nous décidons de prendre le "grand" menu. Ce sera le bon choix, sauf pour l'entrecôte qui sera trop cuite, pour nous trois, Paul l'ayant demandée bleue, elle sera à peine à point. Nous avons quand même très bien mangé, il est vrai pour un peu plus cher que d'habitude.

     Rouille, croûtons et fromage

     

    La soupe de poisson

     

     

     

    Notre assiette de poisson...

    Notre entrecôte...hélas un peu entaméa

    Notre assiette gourmande

     

    La chaleur n'est pas au rendez-vous, même au soleil, le vent étant là, nous supportons notre gilet. C'est comme dit plus haut, un avant goût de l’Europe. Grrrr !!!

    Un peu de repos et nous repartons fait notre blade digestive, le long de la lagune et surtout sur la plage.

    La lagune à marée montante, vue du bas

    Résidence de vacances sur la colline

    Quelques belles villas près de la lagune

    Là c'est la grande scène, une scène aux décors sans cesse renouvelés, un spectacle permanent à marée montante.

    L'océan à marée montante

    Les petites barques de pêche sur la grève

    Un envol de mouettes

    Nous ne nous lassons pas, nous regardons, admirons, écoutons cet océan rageur qui roule des grosses vagues tapageuses et écumantes qui s'écrasent à grand fracas contre les rochers. Un spectacle qui change au gré du vent.

    Toujours un spectacle différent

    Encore différent

    Un trou souffleur

    L'heure tourne, il est temps de rentrer dans nos petits cubes. Démon nous roulons encore...et toujours vers le nord.

     

    Ce soir

     

     

    26 Février

    Nous partons plus tôt qu'à l'ordinaire, nous ne devons rester qu'un  jour à Mohamédia et avons envie de faire un tour en ville. Sur l'océan traînent quelques nuages récalcitrants qui se dissiperont rapidement, laissant la place à un soleil radieux qui nous suivra toute la journée ainsi qu'un peu de vent qui fait chuter la température. 

    Notre route caracole au dessus des cultures et de la lagune encore bien remplie, ces cultures décalent parfois la pente jusqu'au rivage. Parfois nous suivons un cordon dunaire de loin et quelques salins.le coin est un grand jardin potager....

    De Taroudant à

    Un beau tas de sel

    Encore la lagune

    Ce matin c'est un peu "Saga Africa"...la route 301 est en mauvais état, que faire ? Nos chauffeurs louvoient essayant d'éviter les rainures et quelques nids de poule. Dès que nous trouvons la direction de l'autoroute. Là c'est pire, la route est étroite, les bas côtés sont rongés, des nids de poule la jalonné et en plus elle sera longue. Nous ferons avec, mais pas très agréable. Les croisements sont périlleux tant les bas côtés sont profonds, laisser passer une voiture ou pire un camion est tout aussi difficile.

    Ouf nous voilà donc sur l'autoroute nous n'en sortirons qu'à Mohamédia. parfois nous naviguons à vu.... En effet où sommes nous ???

     Ou doit on sortir ???

     

    Nous stationnons sur le parking de Marjane. Jean trouve à Bricama son régulateur. Nous achetons des beignets de poulet  et des pastillas. Tout est très bon. Bravo à ce Monsieur qui m'a fait goûter le beignets.Devant le camping

     

      

    En route pour le camping.

     

     

     

    A peine installés nous repartons en taxi pour la ville. Une grande balade dans le souk, il est vrai que l'on chercher toujours quelque chose... puis dans la rue des bouchers et des marchands en tout genre.

     

     En ville

    A la recherche de colle néoprène

    Puis après un passage à la pâtisserie Sirage nous nous installerons au café du même nom pour siroter un jus de fruit et manger un gâteau.

    Pâtisserie et bar

    Miam miam

    Retour en taxi, cette fois un bleu avec une Mercedes en bon état, en effet ils se partagent les courses, un gris à l'aller, un bleu au retour. Trop marrant ce chauffeur qui voit les choses bien différemment. Pour lui tout est bien en France et mal au Maroc.

                                  De Taroudant à                                                         

      Pour lui le Maroc                                                                            Pour lui la France  

    Il nous dépose devant le camping et nous vaquons à nos occupations.

    Demain un petite étape, mais nous roulons, toujours plus au nord.

     

    27 Février

    Nous longeons de près ou de loin cet océan qui semble calme, nous l'espérons ainsi pour la traversée.

    Des petits marchands jalonnent notre route...

    le roi est passé ou va passer des drapeaux ornent les grands lampadaires surtout devant le palais royal que nous longeons. 

    Devant le palais royal

    Rabat et sa corniche où se succèdent de beaux cafés et restaurants, puis le tunnel des Oudayas et puis Salé et ses remparts.

    Le phare de Rabat

    Le tunnel

    Le fleuve Bou Regred, fleuve de 240 kms 

    Si vous voulez connaître l'histoire du Bourgreg :

     http://www.e-rabat.net/pages/histoire-du-fleuve-qui-fit-rabat.html

    Salé ses remparts

    Une de ses portes

    Dans Salé

     

    Nous voilà donc à Kenitra à la Chênaie avec juste un arrêt à Bouznadel pour faire le "marché. En effet nous achetons pas mal de légumes au passage.

     

    Arrivée vers Bouznadel

     Marchands de fruits et de légumes bien achalandés

    Notre vendeur d'oranges

    Là avec de gros acheteurs...

    Tout à bien changé ici, plus propre plus accueillant. Nous avons donc acheté 3kgs de pomme de terre, 3kgs d'oignons, 2kgs de petits pois, 1kg de poivron, 2kgs, 1kg de carottes tout cela pour 69dh soit 6€70. Qui dit mieux ?

    Pour midi nous mangeons un pastilla achetée au rayon traiteur de Marjane hier à Mohamédia, elle est excellente.

    J'ai déjà croqué dedans...

    Voilà notre dessert, vue le prix il ne faut pas se priver.....

    Nous avons donc retrouvé Michel et Hélène, un peu plus tard Martine et Henry, avec beaucoup de plaisir.

    Michel et Hélène nous offrent les gâteaux, Paulette et Jean le café.

    Un tour en ville au souk, très animé où il fait bon flâner.

    Le départ

    Michel fait le bon choix...

    Demain nous devions partir ... nous restons donc encore une journée et nous irons manger un couscous tous ensemble chez Momo. Michel connaît les bonnes adresses.

    Il a fait une belle journée ensoleillée mais ce soir il fait frisquet.

     

    28 Févier,

    Le soleil brille et nous réchauffe car le mercure ne grimpe pas très vite...

    Journée convivialité...

    La chaleur est revenue...

    Journée couscous chez Momo, on ne change pas une équipe qui gagne...

    Nous avons mangé un bon couscous, Merci Michel pour cette bonne adresse. Les photos parlent d'elles mêmes...

    Notre restaurant

    Une belle tablée

    Tchin tchin en pensant à Émile

    Encore les sœurs jumelles

    Un bon couscous bien servi, et à la française, les dames en premier.

    Michel et Hélène mais vous les avez reconnus... 

    Après de bon repas, un peu de repos un peu de repos pour tout le monde. 

    Ensuite grande balade en ville, dans cette ville qui s'anime tant vers 17h et où l'on prend plaisir à flâner, discuter, photographier, chiner.... ou tout simplement s’attabler pour siroter un bon jus de fruit.

    Des immeubles qui ne passent pas inaperçus.

    Henri a fait son choix...

    De belle robes et un vendeur qui se prêtre au jeu des photos

    Martine à choisi son tissus

    Pas de petit "jaune" mais des jus de fruits comme tous les jours ou presque

    Le petit vendeur d'olives, un bel étal

    C'est le retour au camping

    Deux belles journées passées ensemble, à renouveler...on pense déjà à l'an prochain.

    Nos routes se séparent demain, mais toujours plus au nord pour tout le monde...et puis la traversée...sniff sniff.

     

    29 Février,

    Chouette un jour de plus cette année !!!

    Les nuages sont bien présent mais le soleil absent, bouderait-il nos départs ??

    Nous disons au revoir à nos amis , Martine et Henri partent avant nous, Hélène et Michel un peu plus tard, tous les quatre direction Tanger Med.

    Kénitra s''éveille

    Après une arrêt à APIA pour acheter notre huile, direction Moulay Bousseilham via l'autoroute pour éviter une route défoncée.

     

    Les nuages s'éparpillent et le soleil revient sans être virulent.

    Paysage pastoral en effet beaucoup de vaches dans les champs, puis des cultures pomme de terre ou encore fraises, des grandes serres semblables à l'Espagne avec des bananiers. 

    Voilà les serres

    Le soleil nous quitte définitivement et nous voilà dans la brume qui s'estompera progressivement pour faire place au soleil qui fera des apparition plus ou moins longues.

    Après installation nous retrouvons au hasard d'une allée Bernard et Jocelyne, puis Martine et Henri à l'extérieur qui achète leur bouteille de gaz.

    Notre stationnement

    Nous allons manger avec Jocelyne et Bernard au restau du camping, côté d'agneau frites ou soles frites.

    Avec Bernard et Jocelyne

    Côtes d'agneau frites

    Nous prendrons café et petit gâteaux tous les 6.

    Il fait quand même très bon café et gâteaux dehors

    Vers 17 h encore en bonne compagnie quelques courses au village avec vue imprenable sur cette lagune toujours aussi belle, même si le soleil n'est pas éclatant.

    La lagune presque à marée haute

    En ville

    Vers 19h nous lèverons encore une fois le verre de l'amitié tous les six. Encore des bons moments de partage et de convivialité.

    Tchin tchin

    Demain dernière étape dans ce pays magnifique que l'on aime.

     

    01 Mars

    Ce matin il pleut, du coup nous décidons de traverser ce soir.

    Une belle vue...

    La pluie se calme mais laisse la place au brouillard qui nous accompagne, un bout de route après Larache.

    Entrée de Larache

    Dans Larache

    Puis le soleil revient petite à petit.

    Des paysages verdoyants

    Arrêt gaz à Asialh, du coup nous mangeons sur place.

    Asilah le  front de mer

    En route

    Nous voilà sur l'auroroute

    Direction Tanger Med par l'autoroute, notre bateau doit partir à 19h. Les 4L commencent à nous dépasser...

    Encore des paysages verdoyants et des douars

     Voilà de jeunes demoiselles avec qui nous avons pu bavarder, l'un est de Grenoble l'autre de Bourg en Bresse, tout c'est bien passé pour elles, pas de casse.

    Voilà leur 4L

    Nous voilà donc au port,

    Arrivée au  port

    pour avoir les billets nous ferons la queue 1 bonne heur, lé guichet n'ouvrant à 15H. passage Police et passage douane seulement quelques minutes. Le scanner nous prendra environ une demi heure.

    Le bateau est à quai, nous y sommes deux heures à l'avance, nous sommes dans les premiers cc nous espérons donc.

    Les premiers embarquements

    Mais là commence "saga Africa", le 4L Trophy est là avec ses nombreuses 4L , plus les véhicules de l'organisation, environ 3000 véhicules qui sont donc prioritaires.  L'heure tourne, les 4L embarquent. le ferry est plein et nous restons donc à quai ainsi que de nombreuses 4L sans compter les camions. Il part déjà avec une heure de retard.

    Il doit y avoir une ferry à 1h, mais monterons nous ?? La est la question....

    Nous faisons donc un apéro dînatoire tous les six qui s'éternisera jusqu'à 22h.

    Nous voilà entre amis

    Des ferries arrivent, mais point de Baléaria....

    Suite tout à l'heure.....

    Il arrivera le dernier...vers effectivement 1h.... Monterons nous ???? encore de nombreuses 4L...et puis nous pouvons embarquer tranquillement OUF !!!!!

    Je resterai dans le cc et commencerai ma nuit. Chut c'est interdit.....

     

     

     

    « De Taliouine àTaroudantTraversée de l'Espagne »

  • Commentaires

    23
    Vendredi 6 Mars à 17:29

    Bonjour Huguette

    Long récit de voyage que j'ai eu plaisir à lire mais la plume est belle ce qui facilite la lecture.

    Bises

    Christian 

      • Vendredi 6 Mars à 21:35

        Bonjour Christian,

        Oui comme tu peux le voir, tous les hiver au Maroc, mais on varie les itinéraires...Merci de m'avoir lu et merci pour ce gentil message.

        Bises
        Huguette

    22
    aldo
    Lundi 2 Mars à 14:33

    C'est vraiment pas de chance, mais vous n’êtes plus à une heure prés,ne vous inquiétez pas, avec la chance que vous avez, la quarantaine se fera sur le bateau... LOL?   mais non...vous ne risquez plus rien, mais ne tardez pas trop le virus gagne du terrain.

    Merci pour ces belles balades que nous avons fait en votre compagnie. vivement  Maroc 2021

    Bisous

      • Lundi 2 Mars à 18:04

        Bonjour Aldo,

        Malgré l'attente nous avons eu de la chance car je pense que, ce jour, dans la matinée, la traversée n'aurait pas été pareil car grand vent sur l'Espagne. Puis dans nos cc ce n'était pas trop difficile. En plus un apéro entre copains cela fait passer le temps.

        Voilà nous avons laissé nos amis , ils partent continuer leurs séjour au sud du Portugal. Cela fait drôle de se trouver seuls après presque deux mois ensemble.

        Un peu du de se séparer.

        Merci de nous avoir suivi, on pense déjà au voyage 2021....Ichn Allah. et j'espère que vous pourrais aussi y venir.

        Bises à vous deux.

        Huguette

    21
    Samedi 29 Février à 10:26

    Courage, la Russie se profile à l'horizon   money

    Bised

     

     

      • Samedi 29 Février à 23:02

        Bonjour Claudine,

        J'espère qu'il n'y aura pas de souci aux frontières....ni des quarantaines de prévues...

        On traverse lundi o, verra à quelle heure. Les traversée de cet AM ont eu pas mal de retard surtout avec Baléaria, il ne semble pas mieux pour FRS. A suivre.

        Bises

        Huguette.

    20
    natounet69
    Vendredi 28 Février à 08:42

    Hum ! Encore un moment, Monsieur le bourreau ! Avec en perspective une épidémie de Coronavirus, êtes-vous vraiment certains de vouloir rentrer ???? L.Afrique est épargnée pour l’instant. Mais c’est gentil de vouloir partager le stress de vos compatriotes !!!! Chez nous, pas de  CV-19. Si cela vous dit de faire une ultime étape à Mornant, n’hésitez pas, faîtes un détour ! Je vous prépare un couscous au coin du feu !  Bonne traversée et bonne route ! 

      • natounet69
        Samedi 29 Février à 08:55

        Bonjour !

        Vent violent ce matin.... Temps printanier hier!  On oscille entre hiver et printemps. Mais vous nous ramenez le soleil, au moins dans votre coeur. 
        Chez vous ou chez nous, peu importe, ce sera avec grand plaisir. 
        Nous vous souhaitons une bonne traversée. 
        Annie et Jean Paul

      • Vendredi 28 Février à 22:45

        Bonjour,

        Ben oui...on serait bien resté encore un peu...mais impossible les RV sont pris. Il n'y a pas que les voitures ou les cc à réviser...LOL.

        Pourquoi pas une étape à Mornant, mais aussi une pour vous à La Verpillière. C'est gentil de vouloir nous faire revivre encore le Maroc chez vous. On en reparlera quand nous serons rentrés. 

        Nous espérons qu'il ne fera pas trop de vent pour la traversée, en principe lundi matin. On a vu la carte météo en France elle n'a pas l'air terrible.... On va être confronté à l'hiver si çà continu ainsi.

        Bonne soirée et Grosses bises.

        Huguette

    19
    natounet69
    Jeudi 27 Février à 12:43

    Comme le temps file ! J’ai l’impression que vous êtes partis hier ! 
    Il fait froid chez nous. Mais les premiers signes du printemps seront là pour vous accueillir ! 
    Que ces derniers jours au Maroc vous comblent de joie  !

      • Jeudi 27 Février à 16:00

        Bonjour,

        Merci Annie et Jean Paul,

        Pas tout à fait deux mois, mais le temps fille...

        Même si la côte pour nous n'est pas le meilleur endroit, nous profitons un max des derniers jours.

        On espère en effet que le temps va s'améliorer et que le printemps nous accueillera, dans le nord un peu plus frais pour éviter le changement trop brique.

        Bises à vous deux.
        Huguette

         

         

         

         

         

         

         

         

    18
    Mercredi 26 Février à 10:13

    Espérons que le vent se calmera pour la traversée. 

    Bonne route 

    Bises

      • Mercredi 26 Février à 19:04

        Bonjour Claudine,

        Pas regardé pour la traversée, mais pour le moment ici à Mohamédia pas trop fort. On verra bien inch Allah!!!

        On commence à s'habituer à avoir moins chaud...un avant goût de chez nous.

        Bises.
        Huguette

    17
    Nicole07
    Mardi 25 Février à 21:59

    Coucou les amis,

    c’est une remontée bien rapide ce qui laisse penser que bientôt nous n’aurons plus l’occasion de savourer tous ces beaux commentaires accompagnés de superbes photos et c’est bien dommage pour nous.

    profitez bien encore de ces quelques journées sur le sol marocain et nous vous souhaitons un très bon retour vers l’Europe .

    bises à vous 4 

    nicole et JJ 

      • Mardi 25 Février à 23:00

        Coucou Nicole,

        Merci beaucoup pour ce gentil message.

        Ben oui pour nous c'est presque fini. Une belle journée à Oualidia, pas très chaude mais très agréable.

        Nous traverserons sans doute le deux mars.

        Mais après une brève interruption, j'espère pouvoir relater notre voyage vers la Russie, en fonction des connexions et du temps libre.

        Je suppose que vous avez vos petits enfants, profitez aussi de ce séjour en famille c'est toujours agréable.

        Grosses bises à vous deux. Huguette et Paul

    16
    natounet69
    Mardi 25 Février à 10:34

    La remontée est rapide, effectivement ! Nous sommes contents de savoir que la route côtière est de nouveau praticable. Nous l’avions abandonnée, nous aussi. A regret. Je viens de lire un article dans Tel quel (quotidien marocain auquel nous sommes abonnés) que certains projets immobiliers de la baie de Taghazout avaient fait la une des journaux pour non conformité. Il faut se dépêcher d’admirer cette région avant que le tourisme de masse ne se développe...même si nous nous en réjouissons pour les Marocains...

    Bonne remontée à vous deux. 

      • Mardi 25 Février à 15:33

        Bonjour,

        Oui le Roi est passé à Agadir et tout ce qui n'est pas conforme à la loi du littoral doit être démoli. Voilà ce que les amis Gadiris nous ont dit.

        Oui tout change au Maroc, tout semble s'améliorer et c'est tant mieux, peut être au détriment d'autre chose. 

        Laissons aux personnes compétentes  la façon de gérer leur pays.

        Bises


        Huguette

    15
    guytou74
    Lundi 24 Février à 16:21

    coucou,

    He ne remontez pas aussi vite "yapas le feu au lac".....

    Nous avons aussi mangé chez Saidia au souk, le même menu.....servi avec avec le même sourire et accueilli avec le même bisou.

    On pense bien à vous.

    Bises,

    Guy

      • Lundi 24 Février à 20:21

        Coucou Guy,v

        Ben si, on a un rv le 10 mars. Donc....PLus que quelques jours.

        J'espère que tu vas bien.

        Bises
        Huguette

    14
    Samedi 22 Février à 10:15

    Belle balade qui est à notre programme. Bonne suite. Bises

      • Samedi 22 Février à 20:14

        Coucou Claudine,

        oui une super journée que nous avons apprécié et les amis aussi.

        Bonne soirée depuis Aourir.
        Bises
        Huguette

    13
    Bibi
    Samedi 22 Février à 08:42
    La remontée commence mais vous avez encore du temps... TAROUDANT, j'aime beaucoup..
    AGADIR... ah cette ville que j'ai tant parcourue! Souvenirs...
    Profitez bien
    Bizz de Bibi
      • Samedi 22 Février à 20:15

        Coucou Bibi,

        oui il faut penser à remonter...pas vraiment envie , mais c'est nécessaire...

        Oui à Agadir tu n'as sans doute pas que de bons souvenirs.

        On pense bien à vous.
        Bises
        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :