• De bastides en places fortes....

    18 Septembre

    Une nuit bien calme et reposante en bordure de ce vignoble qui s'étend presque à perte de vue.

    Nous partons explorer de nouveaux lieux, n'est ce pas l'un des plus grands plaisirs de nos voyages avec nos  maisons roulantes...

    L'Isle sur Tarn, une bastide au bord de l'eau, ( son port fluvial qui fit sa richesse n'existe plus). Pour visiter la ville nous stationnerons sur l'aire de service située au bord du lac Bellevue.

     ....

    Des pigeonniers

    L'entrée de la piscine est bien indiquée, mais elle est vide, sans doute covid est passé par là.

    Bastide signifie au XII, ville neuve, ici elle fut créée par le comte de Toulouse, sur un plan régulier à damiers , faisant de la place Carra, le point central de la cité.

    La ville a conservé le charme de ses rues , de ses façades à colombages, faites surtout de briquettes rouges, d'encorbellements et de pontets (pièce de vie construite entre 2 bâtisses et surplombant la rue).

    La place du marché, bordée de couverts à conservé son charme suranné, en son centre la fontaine du Griffoul, n'est plus qu'une margelle fleurie.

    Nous arrivons sur la place.

    les courverts

    Toujours sur la place

    Voilà la fontaine du Griffoul...

     .

    Nous prolongerons notre flânerie jusqu'au rive du Tarn et à l'église notre Dame de la Jonquière, avec sa tour porche datant des XIV et XV siècles se termine pr un clocher à deux étages, culminant à 50m.

     

    Un petit jardin et encore de belles maisons à colombages 

    Retour à la place par un autre côté.

    Une autre vue de la fameuse fontaine...

    Nous poursuivrons lentement mais surement notre route, qui se faufile en forêt qui commence à prendre des tons d'automne, tel de papillons jaunes des feuilles voltigent sous la brise. Une belle place à l'ombre des chênes nous permet d'apprécier notre repas.

    Des champignons poussent.... langue de bœuf, disait-on chez nous dans l'Hérault.

    Au passage, un pigeonnier, pris en roulant.

    Nous prenons de la hauteur et contemplons les étendues qui se dévoilent à nos yeux : la bastide de Castelnau de Montmirail "le Mont d'où l'on voit",  juchée sur un éperon au dessus de la vallée de la Vére. Il est vrai qu'autrefois il valait mieux voir venir l'ennemi de loin, temps révolu fort heureusement. Nous parcourons avec plaisir ce dédale de ruelles, avec encore une fois, l'impression de voyager dans le temps. De son riche passé elle conserve de belles demeures et sa belle place aux arcades, ornée de couverts portant des étages à encorbellement et à pans de bois.

    Nous pénetrons dans la ville par la porte des Garrics.

    Inlassablement nous poursuivons notre route et nous voilà à Puicelci, vieux village fortifié sur une plateforme rocheuse. Cette ancienne place forte à conservé une partie des ses remparts munis de nombreuses tours et de deux portes.

    Au hasard des rues on découvre de belles demeures, de pierres, de bois ou de briques, l'église Ste Corneille avec son clocher porche et on étonnant plafond bleu décoré de feuilles d’acanthe.

    Nous roulons encore... et nous admirons juste au passage Larroche dans son écrin de verdure au bord de la rivière, au pied d'une grande falaise ocre percée de grottes naturelles, une vrai carte postale....

    Quelques tours de roue et notre dernier arrêt à Bruniquel, puisqu'ici, sans chercher, nous trouvons une aire de service et qui plus est elle est gratuite. Un site magique au débouché des gorges de l'Aveyron, couronné de deux château, l'ancien et le neuf où deux familles se sont déchirées. Perché sur une falaise de 90 m les chateaux se méritent.... Nous les visiterons avec un audio guide.

    La légende veut que cela soit la reine mérovingienne Brunehilde qui fait construire le premier "Château Vieux" au 6e siècle. Un village se forme, devenant une cité prospère. Conquis en 1176 par les Comtes de Toulouse, sur ses ruines est construit, au 13e siècle, l'actuel "Château Vieux".

    Un deuxième château dit le "Château Jeune" est élevé, de 1485 à 1510, sur la falaise, donnant à l'ensemble le nom "Les Châteaux de Bruniquel". Les propriétaires du "Château Vieux" étant catholiques et ceux du "Château Jeune" protestants, ils ne vont cesser de se quereller. Ce n'est qu'à la fin du 18e siècle que le vicomte du "Château Vieux" rachète le "Château Jeune".

    Maisons de pierre ou de bois, à tourelles ou aux fenêtres géminées forment un bel où il fait bon se promener. Même si le soleil nous a lâchement abandonné vers 14h il fait très bon et les glaces sont les bienvenues.

     La montée vers le château

    La vue depuis la plateforme du château.

    La salle des chevaliers

    Un détail d'un pilier

    Le donjon

    L'entrée du château vieux..

    La galerie renaissance du vieux château

    En flânant dans les petites ruelles.

    Un petit plaisir....

    Sur l'aire de service le calme règne d notre salle à manger ou chambre à coucher nous pouvons voir les chateaux illuminés.

     

    Voilà la vue...

    c'était avant la tombée de la nuit

    19  septembre

    Ploc ploc quelques gouttes tintent sur le camping-car, brève averse qui ne laissera même pas de traces au petit matin. 

    Penne, dominé par son château est un site remarquable. Voilà le vue depuis le stationnement à la sortie du village.

    Encore un champignon accroché à un trons d'arbre.

    Cette extraordinaire forteresse du XIII siècle, en ruines que l'on restaure, plantée sur son piton rocheux surplombant la rivière Aveyron, à fière mine. Sa puissante silhouette tourmentée se détache au dessus des maisons et ses pans de murs déchiquetés, posés à la pointe du rocher, semblent défier les lois de l'équilibre.

    Une rue pittoresque nous conduira au château que nous visiterons.

     ....

    L'intérieur de l'église et son plafond plat en bois.

    La rue en forte pente qui nous conduira à l'entrée du château.

     

     

     

    En cette journée du patrimoine nous bénéficierons d'une petite réduction, mais surtout de deux ateliers : une dame fille la laine de façon ancestral, avec son rouet, ensuite les tailleurs de pierres qui petit à petit restaurent ou du moins consolident les lieux.

    On se laisse surprendre  par l'histoire de ce site à l'architecture militaire qui nous invite pour un voyage dans le temps.

     ..

    La tour à archères

    Une petite pluie fine s'invite à la fin de la visite, d'où la vue sur l'Aveyron est imprenable. Nous rentrons donc au plus vite au cc sans passer par la port Peyrière à l'extrémité du bourg.

    L'heure tourne nous n'avons plus qu'à chercher notre salle à manger. C'est sur l'aire de service de St Antonin Noble Val que nous la trouverons, pas trop de monde pour le moment.

    St Antonin Noble Val, charmante sité médiévale blottie dans les gorges de l'Aveyron avec en toile de fond de grandes falaises ocres nous invite à la flânerie, malgré la chaleur.

    Voilà notre visite en image....

    Au bord de l'Aveyron

    Voici l'établissement thermal.

    Un peu de repos dans ce lieu calme et discret.

    L'église st Antonin et le couvent? pas facile de faire une photo....

      .

     

    Voilà les halles aux robustes piliers devant laquelle se dresse une curieuse croix du XV, a raquette et sculptée des deux côtés.

     ..

    Le beffroi de l'ancien hôtel de ville, couronné d'un loggia à machicoulis.

    Sur une façade de maison .

    La Maison du Roy, appelée ainsi en hommage au roi Louis IX. Rez de chaussé à arcade et premier étage baies géminées.

    De moulin à huile nous ne verrons que le panneau, nous espérions qu'il serait ouvert pour la journée du patrimoine.

    Un petit  tour rive gauche de l'Aveyron où l'on peut savourer la fraîcheur et contempler le panorama de la cité médiévale.

    Ce soir à 18h30 le soleil nous à faussé compagnie, pas grave il fait très bon, mais les camping-cars s'amoncèlent sur l'aire et nos voisins sont venus se mettre si près qu'ils ne peuvent pas ouvrir la fenêtre entièrement . Grrrrrr.

    Ouf nous venons de changer, sur un autre stationnement tout près où l'on revit même s'il y a pas mal de cc. On a de l'espace, de l'air et l'Aveyron à nos pieds. Que demander de plus. 

    Ce soir restaurant à "L'Auberge des Sens" où Laurence nous accueille, un accueil chaleureux que nous apprécions. La cuisine sera à la hauteur de nos espérance, Bravo Stéphane. Un régal, un peu trop copieux pour un soir, un soir n'est cependant pas coutume....

    L'entrée trilogie de foie gras.

    Filet de veau à l'agneau confit...

     Demi lune de chocolat...

    poire pochée et glace au beurre salée

     

    20 Septembre

    Une nuit calme, reposante et un ciel gris ce matin. Nous filons tranquillement au marché avec nos masques transparents...

    Un grand marché qui occupe toute la rue des halles et déborde sur la place voisine. Du producteur au consommateur : Le village  baigne dans une campagne riche de produits mis en valeur  sur les étals des marchés. Gastronomie et flânerie au voyage des sens.

    Avec ...ou sans ...masque !!!! des tracs sont distribués...

    La maréchaussée passe....deux personnes qui nous regardent mais passent leur chemin... une troisième nous interpelle  "vos maques ne sont pas homologués"..."Ah bon". "Ben oui"... Juste une simple remarque sans conséquences.

     

    « Le SidobreQuercy Périgord »

  • Commentaires

    8
    Dimanche 27 Septembre à 19:30

    Je rentre d'un petit séjour, j'essaye de rattraper mon retard dans les blogs, toujours très agréable de te lire et voir toutes ces belles photos qui nous font nous aussi voyager, super, maintenant je vais voir le " Quercy Périgord", bisous JL

      • Dimanche 27 Septembre à 21:52

        Bonjour JL,

        Voyager ave cnous n'est pas de tout repos. LOL On bouge beuacoup.

        Mais en tout cas merci de nous suivre.

        Bises.
        Huguette

    7
    Lundi 21 Septembre à 09:43

    Quel beau reportage. Qui donne envie d'aller voir.. Bonne continuation. Et peut être à bientôt. Bises

      • Lundi 21 Septembre à 15:08

        Coucou Claudine,

        C'est une belle région. Mais il y a partout en France de beaux coins à découvrir. Bonne continuation également, j'espère que le soleil est revenu.

        Pour nous après une matinée pluvieuse nous avons retrouvé un temps correct nuages et soleil.

        On ne désespère pas de vous voir .

        Bises.
        Huguette 

    6
    BERNARD/NICOLE
    Lundi 21 Septembre à 08:45

    Bonjour  , je vois que ça roule ,  n'oubliez pas que vous avez encore tout le Poitou Charentes à faire , ainsi que les chateaux de la Loire  , si vous voyez ce que je veux dire !!

    Nous sommes rentrés hier de l'Aubrac apres 15 jours  

    Bernard  / Nicole   

      • Lundi 21 Septembre à 09:09

        Coucou Nicole et Bernard,

        Oui çà roule...mais le temps n'est plus au top. Château de la loire on connait un peu mais il y a pas mal d'année. Pour le moment on va se diriger vers Nantes pour voir des amis. A moins que l'on fasse un détour pour voir des amis qui eux font le château de la Loire. 

        Je crois voir ce que vous voulez dire mais je ne sais plus dans quel coin il faut venir...

        Bonne journée.
        Bises.
        Huguette

         

    5
    Vendredi 18 Septembre à 23:02
    Je vois que vous êtes près d'Albias où il y a un France Passion au Domaine de Montels qui est, paraît il, super.
    On y passera mais dans 8 à 10 jours...
      • Samedi 19 Septembre à 13:53

        Bonjour Claudine,

        Merci pour l'indication de ce lieux; Nous n'avons pas le bouquin et pour ce soir nous allons rester sur l'aire se St Antonin Noble Val que nous allons visiter.

        Bonne continuation.

        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :