• Août suite

    08 Août,

    Une petite rando jusqu'au refuge Pavillon du Joly avec nos amis Nantais, la première pour nous.

    Serge connait la route par coeur, directissime pour être plus rapidement au parking. Cette petite route, souvent ombragée,  nous procure quelques sensations lors des croisements. Mais notre chauffeur assure. Nous montons un peu plus haut que le Plateau de la Croix afin de nous faciliter la montée.

    Voilà notre point de départ.

    Vue sur Platé

    Une petite côte sur un large chemin qui s'infléchit ensuite.

    Cette montée plus douce, presque un faux plat, souvent ombragée, nous permet une vue magnifique sur les Aravis, Platé, le Fis et ensuite le Mont Blanc et les Dômes de Miages.

    La Pointe Percée

    L'épaule du Joly

    Nos voilà donc au refuge.

    Le Mont Blanc

    Les Dômes de Miages

    Serge peine ainsi que Paul, ils feront demi tour, juste sous l'épaule, une belle marche tout de même. Nous poursuivrons donc jusqu'au Pavillon du Joly, vue sur les Croches et beaucoup de monde qui monte côté Megève.

    Nous redescendrons rapidement pour retrouver nos hommes qui se reposent. C'est un soleil de plomb qui nous fait hésiter de pique-niquer sur une table qui nous tend les bras. Nous reprenons la route pour trouver de l'ombre. Un chemin, là, nous permet de stationner, juste avant une boite aux lettres menant sans doute à un vieux chalet. Voiture décalée pour laisser le passage, nous nous installons sur un arbre couché. Là, sortant de nulle part, une dame je dirai d'un âge avancé, qui se dit avocate au barreau de Lyon, nous agresse nous disant que l'on est sur un chemin privé. Nous négocions pour rester manger notre casse croûte. mais elle revient à la charge, nous déplaçons la voiture pour plus de tranquillité. Nous n'avons pas perdu l’appétit pour autant !!!

     Miam miam

    Elle passe son chemin. Je vous laisse voir ce qu'il y a sur la boite aux lettres... cela nous fait bien rire.

    Voilà de bons moments en montagne.

    Un arrêt à St Nicolas de Véroce pour voir la belle église baroque, elle impressionne par sa haute et lumineuse façade pourtant très sobre.

    L’église Saint-Nicolas est l’un des joyaux de l’art baroque alpin, construite durant la première moitié du XVIIIe, grâce aux apports financiers des colporteurs et des expatriés, partis dans les bas pays germaniques.

    Reconstruite au début du XVIIIe siècle, elle est l’un des joyaux de l’art baroque alpin, caractérisé par un extérieur sobre et un intérieur éclatant de couleurs et reconnu pour le « bleu de Saint-Nicolas » ornant les voûtes peintes au XIXe siècle.

    La décoration baroque intérieure date du XVIIIe siècle et se compose des peintures d’une frise d’angelots, des croix de consécration, de la balustrade de la tribune, des trompes l’oeil des piliers, ainsi que des retables.

    Cette décoration est enrichie au XIXe par les peintures néoclassiques d’Avondo qui illuminent la voûte. Les miracles de saint Nicolas, saint Patron de l’église, sont représentés au niveau de la coupole.

    Un arrêt au Plateau pour un café et une glace et nous regagnons notre nid, après quelques courses.

     

    09 Août

    Une journée cool, sous la chaleur. 

    Nous testons un restau que nous ne connaissons pas, pourtant il est tout près à Lullin. Hotel restaurant de l'union.

     

    Nous mangerons dehors, un parfit de la patronne et un bon repas. Nous avons pris le poêlon au bœuf, c'est une de leur spécialité, c’était excellent, accompagné de crozets au gratin. 

    Août suite

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Après

    D'ici vous avez le choix...

    Chez la boulangère, juste à côté.

    Nous irons faire un petit tour à Tré le Mont avec  vue sur le Léman, petite brume de chaleur qui le rend bien terne, dans le lointain on peut voir le Jet d'eu de Genève.

     

    Août suite

     

    Dans les alpages 14 stations à l’effigie du "cavalier noir " jalonne le parcours de la mystérieuse randonnée jusqu'au Mont Forchat. Elle se parcours avec le livret "ombre sur l'alpage".

    Pourquoi ce bruit de galop dans la nuit? Quelles sont ces ombres surgies du marais ? Fanfoué du Terrebout raconte l'étrange histoire du cavalier noir et les événements surprenants qui marquèrent l'alpage de Très-le-Mont.

     

     

     

     

    Dans les alpages

    Le parapentiste...en effet il y a une aire de décollage....

     

    Belle vue sur le Chablais

    De gauche à droite, le Roc d'Enfer, Chalune et Chavasse et la haute Pointe.

     

     

    10 Août

    Journée avec nos amis Nantais et les Dames de la Haute Savoie chez nous. Journée amitié et convivialité au menu.

    Une toute petite sortie pour aller voir un point de vue sur le lac Léman, hélas un peu de brume.

    Ce soir, le tonnerre gronde au loin, il pleut gentiment et le thermomètre a fait une chute vertigineuse.

     

    « Août en Hte SavoieFin de notre séjour »

  • Commentaires

    2
    Samedi 8 Août à 23:20

    Toujours un régal de te suivre

    Bises

      • Dimanche 9 Août à 10:57

        Bonjour Claudine,

        merci. J'espère Que vous allez bien. j'ai cu que vous aviez de projets. peut être que nos routes se croiseront car on partira en cc après le 15 aoît. Rien de décidé, mais on va passer par les Htes Alpes et puis l’Hérault et après on verra.

        Bises 

        Huguette

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :