• Notre séjour suite

    25 juillet

    Toujours grand beau temps et même caniculaire du moins en vallée, heureusement à 1100 m d'altitude il fait nettement meilleur.

    Nous avons décidé de nous retrouver avec nos amis nantais et de faire un petit marché local à Saint Gingolph, ce village au bord du lac Léman, rive sud, a la particularité de se trouver à la frontière Suisse, donc avec une partie en France, l'autre en Suisse. Village touristique de renom, mais actuellement ces quais sont en réfection.

    Coincé entre lac et montagne  il nous offre des paysages fascinants.

    En flânant le long des quais...

    Un petit torrent qui gambade dans le village.

    Voilà la frontière.

    Le petit marché se tient donc autour de la chapelle, les petits stands sont séparés et il est facile de garder les distanciations.

    Des belles statues à l'intérieur en voici deux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous dégustons par ci nous dégustons par là.... Et puis nous dégustons "la Chèvre".

    A la tienne Serge...

    tchin tchin

     "Quésaco" me direz-vous ? Ce nom n'a sans doute pas franchi les limites de la Haute Savoie... Perso nous connaissions depuis que Josette la gardienne du refuge des Follys au dessus de Samoëns nous à fait goûter "cette mousse", dans sa cave, directement sortie du tonneau. Avez vous déjà eu l'idée de boire goulûment de la mousse...pas un mousseux simplement de la mousse. C'est à déguster comme digestif et c'est très bon et surtout peu alcoolisé.

    La chèvre est une boisson  mousseuse obtenue par fermentation sous pression de jus de pomme ou de génépi,originaire de haute Savoie fait à base de jus de pomme et de génépi pressé et mélangé à du rhum ambré et du Sucre dans un fut en bois ou dans un fut en inox à haute pression appeler aussi cidre forcé c'est une boisson sucrée et délicieuse inventé par nos ancêtres paysans à boire avec modération, mais aussi les bergers qui gardaient les chèvres d'où le nom.

    Que croyez vous que nous avons fait ? nous avons acheté une bouteille. Nous dégusterons cela avec nos mais montagnards.

    Nous avons aussi goûté du caïon, si vous êtes ignare comme moi, vous allez demander de quoi il s'agit. Et bien tout simplement il s'agit d'un petit cochon. C'est aussi une spécialité culinaire de Haute Savoie. Séché et tranché en fines lamelles c'est excellent pour un apéritif. Voilà des festivités en prévision.

    Au détour d'une rue.

      

    Un beau petit mazot.

    La douane fictive celle là.... elle est plus bas sur la grande route et les douaniers Suisse arrêtent pas mal de monde...

    Un stand

    La fanfare va jouer...Quand ?? Lorsque la bouteille de gnôle qu'ils sirotent sera finie... A vous de décider le temps qu'il faudra ....

    Ils sont tout ouïe....

    Elle est belle la montagne...

     

     

    Le tour est vite fait, nous partons manger à l'hôtel restaurant Les Cygnes à l'entrée d'Evian, côté St Gingolph, un restaurant gastronomique, les pieds dans l'eau, face à Lausanne, que nous avons apprécié.

     

    L'entrée

    Nous serons servi sous la véranda dans un cadre très agréable où l'accueil est chaleureux.

    Passons à table.

    Une petite mise en bouche :  saumon sur petite légumes et sa musse de citron.

    Saumon d'Ecosse, minestrones de légumes saisonniers, gaspacho de tomates à l'estragon, pour les uns.

    Cromesquis de chèvre, tartine de foccacia en piperade, sauce aïoli.

    Roulade de filets du Léman, crème de pickles d'oignons rouges, dentelles à l'encre de sèche.

    Suprême de volaille fermière façon Gaston Gérard au paprika, comté et moutarde à l'ancienne.

    Pour les desserts : Mille Fraises, Biscuit Madeleine Tonka, Mousse Légère à la Vanille, Gelée Fraises

    Dôme Caramel-Passion, Mousse Mangue, Streusel, Dacquoise Amande au Citron Vert

    Entremets Chocolat sans Gluten, Croustillant Praliné, Crémeux Chocolat au lait Caramel 

    Le tout accompagné d'un petit rosé de Provence.

    De bons moments d'amitié et de plaisirs gustatifs.

    Nous nous séparons sur le parking de Cora, juste quelques courses pour nous, puis un petit arrêt à Thonon, vraiment un petit tour sur les quais du port de Rives car il fait une chaleur caniculaire même en bordure du Lac Léman.

    Les filets sèchent devant le musée et les maisons des pêcheurs.

    Dans nos montagnes nous respirons tranquillement, un relax sur la terrasse que du plaisir.

     

    26 Juillet

    Une matinée cool...des gros nuages blancs cotonneux errent sans fin d'ans un ciel d'azur ne masquant que rarement le petit disque jaune qui rayonne et nous mets du baume au coeur.

    Pas vraiment envie de randonner, nous partons donc à la recherche d'un coin inconnu en Savoie Au lac de la Girotte.

    Nous voilà face à Roche Mottaz, tout près de chez nous.

    Dans le lointain la chaîne du Mont blanc se cache, juste la cime est visible.

     

    Nous grimpons, vers Combloux, Megève et le mythique Charvin émerge.

    Notre route grimpe dans des paysages verdoyants alpages et forêt pour atteindre les Saisies, dont voici son église.

    Déviation dans la ville des JO pour laissr la place à un marché local, du monde mais sans plus et une quinzaine de camping-car sur l'aire à l'entrée du village.

    Descente rapide sur Hauteluce toujours de paysages alpestres et des neiges éternelles sur la chaîne du Mont blanc que nous retrouvons sous un autre angle.

    Dans le lointain la Pierramenta

    La chaine du Mont blanc

    Hauteluce

     Un peu plus bas la route vers le barrage de la Girotte nous parait bien étroite. Que faire ? Nous décidons de monter au col du Joly, nous aviserons ensuite....

    A l’origine c'est un lac naturel, retenu par un verrou rocheux. L'implantation des voûtes multiples date de 1942, sa capacité est ainsi doublée.

    Un chalet traditionnel.

     

    Ce fond de vallée est de toute beauté, on en prend plein les mirettes.

    La montée au col du Joly à 1989m se fait sur une petite route bucolique en grands lacets qui est tracée dans un milieu pastoral. Moins mythique que les ascensions des cols voisins, une ascension que l'on ne peut faire qu'en aller retour. En effet pour descendre sur les Contamines il faut avoir qu'un 4X4.

    Pourtant une très belle récompense au sommet, véritable balcon avec une vue somptueuse sur le Mont Blanc, le Beaufortin ainsi que le lac de la Girotte.

    A cette altitude il ne fait pas très chaud, on a plaisir à retrouver une bonne polaire surtout lorsque le soleil se cache. Une petite balade dans ces chemins de randonnée et dans cette pelouse alpestre qui est un véritable jardin de fleurs sauvages.

      

    Gentiane pourpre

    Une vue sur le lac de la Girotte qui doit son aspect laiteux à l'eau du glacier de Très la Tête acheminée par 13km de galeries.

    Le Mont Blanc est bien visible.

    Une "gouille" pour alimenter les canons à neige.

    Remontées mécaniques des deux côtés, Hauteluce et les Contanimes Monjoie.

    C'est l'heure de la traite, ces dames ne manquent pas le rendez-vous.

    Un petit chalet avec une charmante jeune vendeuse propose du fromage, notamment du Beaufort, c'est la région mais aussi des saucissons, miel et autres produits locaux. Nous ne résisterons pas après avoir dégusté le fromage. 

     

     

    Un restaurant d'altitude chez Gaston avec une graNde terrasse "nous tend ses chaises".

     

     

    Quoi de plus agréable que de boire un verre et surtout de déguster une succulente tarte myrtilles et framboises dans ce cadre fabuleux. Un vrai régal, même pas eu le temps de prendre la photo, elle était déjà avalée.

     

     Sur le chemin du retour avec l'envers du décor, Platé et le Derochoir et leurs paysages lunaires.

     

     

    28 Juillet

     

    Même à 1100m c'est la canicule 

    A 11h                au soleil                                                                          à l'ombre

      

    Vers 17h l'orage gronde, plus de peur que de mal... Pour l'heure c'est une pluie fine et intermittente qui tombe. Rafraîchissement immédiat.

     

    29 Juillet

    Une matinée cool sous un ciel encombré de nuages qui se disperseront un peu avant midi.

    Une merveilleuse après midi, après midi découverte.

    Tout d'abord quelques courses pour nous décidons l'aller voir le Delta de la Dranse.

    Formée par la réunion de la Dranse d’Abondance, de la Dranse de Morzine et du Brevon, la Dranse se jette dans le Lac Léman à la limite des communes de Thonon-les-Bains et de Publier. Depuis l'aire de stationnement paysagère prévu à cet effet un petit sentier nous permet de traverser un incroyable et insolite écrin de nature bien fournie qui nous procure une ombre bienfaitrice. Nous traversons une forêt alluviale composée essentiellement de saules et de peupliers.

    Nous cheminons tranquillement jusqu'à l'embouchure de la Dranse, petite plage caillouteuse ou quelques habitués se dorent au soleil ardent. C'est un endroit protégé et réglementé.

    Notre séjour suite

    Au retour une petite variante nous permet d'arriver à l'observatoire des oiseaux sur l'étang Disdille et en continuant encore un peu nous auront de belles échappées avec de magnifiques reflets.

    La Dranse rivière torrentielle venant du Chablais  souvent divagué au sein de se delta en modelant son lit à chaque crue.

    Retour par le même sentier.

    Tout à côté le Port de la Ripaille, personnellement je pensais qu'il s'agissait du deuxième port de Thonon, en réalité c'est un cité lacustre, une belle marina construite dans un magnifique domaine forestier, sa surface totale est d’environ 33 hectares dont 10 hectares de plan d’eau et 900 mètres de littoral...

    Plusieurs canaux ont été creusés au bord desquels 550 logements ont été construits, certains avec ponton et anneau privé.

    Un lieu unique, privilégié et sécurisé, un coin de paradis dans un écrin d'eau et de verdure, un lieu d'exception où il fait sans doute bon vivre, mais pas à la portée de toutes les bourses.

    Dans les abris voitures, beaucoup sont immatriculées en Suisse, une majorité en Allemagne et en Hollande.

    Le lac Léman

    Notre fin d'après midi se passera à Evian où nous aimons flâner sur les quais le long du lac.

    A Publier

    Evian avec son casino,

    son palais lumière, monument historique inauguré en 1902, bâtiment aux dimensions imposantes, surmonté d'un dôme : Au programme : "Lumière, le cinéma inventé" en partenariat avec l'institut Lumière à Lyon.

    Dans le jardin face au palais Lumière

    "villa lumière d'Evian" somptueuse villa de style classique, ancienne résidence d'été de la famille Lumière de Lyon,devenue hôtel de ville depuis 1927. La porte d’entrée monumentale en chêne donne accès au  bureau de Monsieur le Maire d'Evian.

    En flânant....

    Notre petit tour nous conduira à la boutique "au coeur de vos envies" tenue par un couple rencontré au marché de St Gingolph où nous pourrons voir le beau tonneau pour préparer "la chèvre".

    Place Charles de Gaulle où se trouve la boutique

    Voilà le tonneau pour la préparation de la chèvre

    Du bois flotté..

    L'heure tourne inexorablement, nous dégusterons alors une bonne pizza au restaurant tout proche, face au lac où nous pourrons ensuite admirer un magnifique coucher de soleil. Il se cache derrière les Monts du Jura et inonde le lac d'un douce lumière crépusculaire.

     

    30 Juillet

    Journée programmée où nous retrouvons les amis, invitation chez Michelle aux Paccots pour le déjeuner. De bons moments de convivialité devant un bon repas et pour une fois sans photo.

    Une excellente soirée chez des amis à St Laurent encore de moments bien sympathiques devant un apéro plus que dînatoire...

    Merci beaucoup à vous tous.

     

     31 Juillet

     Nous ne sommes plus très courageux, il fait chaud, mais sans nul doute nous vieillissons.... mal...

    Nous ne partirons qu'en début d'après midi pour une balade vers le lac des Mines d'Or, nous le connaissons certes mais ce n'est pas un endroit où nous allons souvent. 

    Nous voilà donc aux Gets, village de charme, une bulle d'oxygène pour ces belles journées d'été.

    Quelques remontées mécaniques fonctionnent. Alors pourquoi ne ferions nous pas un sommet avec facilité, surtout que nous n'avons pas envie d'enfiler nos godillots, ce n'est pas l'heure et il fait relativement chaud.

    Nous emprunterons donc les œufs et puis un télésiège pour monter au Mont Chéry, sommet réputé des Gets à 1826.

    Dès le premier tronçon la vue sur le Massif du Mont Blanc est magnifique on pourrait rester là des heures à regarder ces paysages de montagne. On l’aperçoit.

    Il se profile...majestueusement.

    Un petit panorama..

    Le télésiège nous permet ensuite de regagner le sommet en quelques minutes.

    Là c'est un 360° époustouflant que nous pouvons admirer. La chaine du Mont Blanc et celle des Aravis sont splendides, mais le Roc d'Enfer et les sommets environnants, Haut Fleury, Haute Pointe, Pointe de Chalune, nous offrent un panorama de toute beauté. Quelle est belle la montagne !!! Que de panoramas exceptionnels !!!

    Beaucoup de parapentistes décollent de ce lieu magique, beaucoup de moniteurs avec des clients pour un vol en bi.

    Nous monterons à la cime du Chery, quelques minutes de marche seulement et nous pourrons encore admirer tous les sommets au dessus de Montriond et de Morzine Avoriaz.

    Quelques personnes au sommet, mais aucun problème de distanciation, idem sur les œufs ou télésièges où nous ne serons que tous les deux, le perchman veillent.

    Avec le Mont Blanc en toile de fond

    Nous prendrons un rafraîchissement au restau de la station intermédiaire, restau oùvl'on ne manque pas d'humour...

    Devant notre verre , nous sommes toujours en admiration devant le Mont Blanc.

    Descente sur Morzine et direction le lac des mines d'or, lac artificiel, il doit son nom à la présence d'une ancienne mine de ce métal précieux.. Après Morzine notre petite route  bordée souvent de vieux mais magnifiques chalets, serpente en forêts et nous conduit au lac au fond de la vallée de la Manche. Ces petits lacs de montagne, souvent, nous en font voir de toutes les couleurs....Ici de magnifiques reflets émeraudes. 

    Nous ferons le tour de ce petit lac serti dans les pins, une moment de fraîcheur fort appréciable. Les pêcheurs y taquinent des truites fario ou arc en ciel. On peut aussi admirer le spectaculaire "Rouleau du Bostan" magnifique plis de roches " en pelures d'oignon"

    Voilà encore de bons moments passés dans des paysages fascinants.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Notre séjourAoût en Hte Savoie »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    8
    Mardi 28 Juillet à 17:34
    Attention au thermomètre, il est près de ses limites.
      • Mercredi 29 Juillet à 22:04

        Coucou Claudine,

        Oui c'est pour cela qu" je l'ai mis à l'ombre.

        Aujourd'hui un peu moins chaud.
        Bises
        Huguette

    7
    Bibi
    Mardi 28 Juillet à 11:55

    Coucou Huguette et Paul,

    Quels beaux paysages !!!!

    Je les savoure d'autant plus que nous devrions être en ce moment à LA GRAVE, face au glacier de la MEJE mais nous avons du annuler notre séjour dans les Alpes... problèmes de santé de Paul. Je te dirai plus en MP.

    Bonne continuation 

    Bisous de Bibi

      • Mardi 28 Juillet à 17:12

        Coucou Bibi,

        Oui des beaux paysages de montagne.

        Dommage La Grave, des paysages super aussi. Peut être un peu plus tard.

        Grosses bises à vous deux.
        Huguette

    6
    Berjalien
    Dimanche 26 Juillet à 10:52

    Bonjour toujours un plaisir de vous suivre et cette fois en Haute Savoie ,bonne balade  et merci pour vos partages agronomiques

    Amicalement  Daniel

     

      • Dimanche 26 Juillet à 20:56

        Bonjour Daniel,

        Merci de nous suivre. J'espère que vous allez bien ainsi que votre épouse par ces temps perturbés. 

        Oui comme tous les étés nous passons un peu de temps en Hte Savoie dans de beaux paysages et avec des amis.

        J'espère que votre voisin camping-cariste va mieux et peut faire quelques sorties je vois que le cc semble bouger.

        Amicalement.
        Huguette

    5
    Dimanche 26 Juillet à 00:13
    Ah ces desserts... Je salive..
      • Dimanche 26 Juillet à 09:28

        Coucou,

        Beaux et excellents, même pour moi qui ne suis pas très desserts.

        Bises.

        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :