• Haute Savoie (suite)

    16 Août  

     

    Après le 15 Août 

     

    isses d’Ayent et de Sion (Suisse)

     

    Après deux bonnes heures de route et un petit tour dans les vignes (la faute à Joséphne…) nous voici à Anzère au départ du bisse d’Ayent. Ce bisse fût construit en 1442.

     

    Haute Savoie (suite)

     

     

    Allons-nous trouver le départ ?

     

    Haute Savoie (suite) 

     

    Haute Savoie (suite)

     

    quelques petits tours et nous voilà sur le bon sentier, en sous bois, longeant le canal où coule une eau claire qui court tranquillement, nous  le surplombons parfois par de petits ponts sécurisés. Tantôt aérien, tantôt souterrain il court il court le bisse…. 

     

    Haute Savoie (suite)

     

     

    Nous cheminons presque à plat, à l’ombre de la forêt qui nous protège des rayons ardents de ce soleil qui brille depuis ce matin. Le sentier est long, très long, sans dénivelé. Nous arrivons au 

    Après le 15 Août 

     

    fameux tunnel éclairé que l’on peut traverser sans aucune difficulté mis à part de baisser un peu la tête pour les plus grands. Un trou dans la paroi rocheuse, par lequel il faut passer à quatre pattes, nous permet de voir l’ancien bisse accroché à la roche.

      

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Après deux heures de marche la montée se fait plus raide, nos pas plus lourds, notre souffle plus court. Quelques passages à découvert, vertigineux mais sécurisés nous conduise au bas du barrage que nous voyons encore en toile de fond. Au passage des avalanches les arbres se rabougrissent, se font plus noueux et se penche vers la vallée pour mieux résister.

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Une rude montée en plein soleil nous perturbe en cette heure tardive. Quelques fleurs au passage...

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Arrivée au barrage de Zeuzier, un beau lac bleu étincelle et reflète les sommets environnants. Il est l’heure du casse croûte, un petit apéritif léger nous fait grand plaisir.

     

    Haute Savoie (suite) 

    Haute Savoie (suite)

     

    Ce n’est que vers 15h, après un café pris au chalet d’altitude que nous amorçons la descente par le Bisse de Sion. Nous empruntons pendant un petit moment la route qui après le passage de deux tunnels nous amène au lieu dit les Rousses où nous bifurquons pour retrouver le Bisse de Sion qui court gentiment d’abord en alpage puis en sous bois.

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Puis il disparait à tout jamais, nous finissons donc tre parcours sur ungrand chemin forestier souvent en pente raide.

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Une belle rando, un peu longue, qu’il aurait sans doute fallu prendre en sens inverse afin d’avoir la montée en début de matinée.

    Le plus difficile est le retour en voiture après 7h de marche intense.

     

    Haute Savoie (suite)

     

     

     

     

    18 Août 

     

    Après le 15 Août

     

     

    es Chalets d’Auges (plateau des Glières)

    Haut lieu de la Résistance pendant la deuxième guerre mondiale.

    Un haut lieu historique …

     

    En janvier 1944, sous les ordres du lieutenant Tom Morel, plusieurs centaines d’hommes – ils seront 465 à la fin mars – se regroupent sur le plateau pour réceptionner les parachutages d’armes dont le maquis de la Haute-Savoie a un impérieux besoin. Devenu le symbole de la résistance française, Glières est entré dans la légende

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août 

     

     Encore une bonne heure et demie de route et nous voici au point de départ vers la stèle. Il est 10h quand nous démarrons la balade, nous ne sommes pas des lève tôt… mais la montée est courte. Nous sommes légers nous avons décidé d’allier marche et gastronomie…

     

    Après le 15 Août

     

    Un petit passage dans les mouilles où quelques passages sur planche nous permettent de ne pas mouiller nos petits « petons »…

     

    Après le 15 Août 

     

    Le sentier ensuite alternera en sous bois et en alpage, mais la montée sera parfois rude et au soleil.

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août

     

    Notre sentier court ensuite sur le plateau avec un 360° en perspective, sommets parfois dans une brume légère qui les enveloppe et les masque partiellement.

    Dès lors les chalets d’Auges apparaissent, nous sommes à 1750m il est seulement 11h30.

     

    Après le 15 Août

     

    « Le refuge des mangeurs de lune » nous accueille, il est trop tôt pour manger, nous prélassons donc au soleil tandis que deux courageuses montent au petit sommet qui nous domine.

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août

     

    La tranquillement nous observons toute la basse cour (comme des citadins qui n’ont jamais vu d’animaux) Le canard blanc huppée est très marrant, le coq, en vrai mâle, fait le beau au milieu de son harem, les ânes viennent se faire caresser, tandis que les moutons se font rappeler à l’ordre par les chiens qui obéissent au doigt et au l’œil de leur maitre.

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août

     

    Après un petit kir au beaujolais blanc nous mangerons, charcuterie ou crudités, matafan, salade verte, fromage et dessert, le tout arrosé d’un côte du Rhône.

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août

     

    Descente tranquille par le même sentier, juste une petite boucle sans conséquence qui c’est révélée plus pratique, moins pentue et moins boueuse.

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août

     

    Voilà comment nous aimons aussi la montagne….nous ne sommes pas là pour les performances.  Petit dénivelé et bon casse croûte avec les amis, pour moi un vrai bonheur.

     

    Après le 15 Août

     

    La veille nous sommes aussi allés manger « aux Bottes » « chez la Phine ». Nos avions amis Nantais avaient pris la décision de sortir Oscar la maison de retraite. Il semblait ravi de retrouver tout le monde et de manger des bougnettes dans ce chalet d’alpage qu’il aime particulièrement. Nous avons essayé de partager encore une fois cette amitié qui nous lie, mais nous avons quand même éprouvé une grande tristesse en le voyant, lui qui avait le pied si montagnard.

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août

     

    Après le 15 Août 

     

    Après le 15 Août

     

     19 Août

    Une belle journée, même sans soleil.... Nous avons passé d'agréables moments devant un excellent repas chez nos amis Nantais. Leur chalet nous permet d'avoir le Mont Blanc en toile de fond. Des moments de convivialité comme nous les aimons. 

     

    Après le 15 Août

     

    20 Août

     

    Journée relache qui nous a permis de faire un tour à Annecy et d'aller au restau avec notre fille et petite fille, des grands moments de bonheur en famille. 

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

     

     

     

    21 Août :

     

     

    Haute Savoie (suite)

     

     

    ont Forchat

     

    Je ne vous ferai pas le récit de la balade car elle est relatée plus haut. Nous l'avons déjà faite seuls en début de saison.

    Nous la faisons découvrir à nos amis en guise d'au revoir. Ils ont accepté de venir en Vallée verte nous retrouver. Nous avons décidé de partager un pique nique surprise, savoyard avec plat chaud.

    Pour une fois nous pouvons nous permettre de monter "lourd" car la randonnée est courte et facile. Nous emportons réchaud, utensiles de cuisine et.... vous verrez cela demain en image. Mais je pense que rien ne manquera.

    La montée fût un peu rude...

     

    Haute Savoie (suite) 

     

    Haute Savoie (suite) 

     

    Voilà notre petite rando a été appréciée et notre repas fût super.

    Rien n'a manqué : Fendant avec ses tosts saumon ou maquereau, tomates cerises, saucisson, cake olives jambon. Notre plat mijoté était des diots à l'échalotte et au vin blanc, accompagné de crozets aux chanterelles. Plateau de fromage de choix et une très bonne salade de fruits et ses petits gâtaux. Le tout accompagné d'un Mouton Cadet. Sans oublier café et Génépi.

    Nous avons fait des envieux parmi les randonneurs. Nous étions confortablement installés sur une table près de la chapelle.

    Ce fût une excellente journée pour tout le monde, dernière rando en Haute Savoie pour nos amis Nantais ainsi que pour nous.

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite) 

     

    Nous cherchons le soleil...

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

    La vie est belle....N'est pas Maryvonne ?

     

    Haute Savoie (suite)

     

    Haute Savoie (suite)

     

     Les amis vous allez nous manquer.

     

     

    Haute Savoie (suite)Haute Savoie (suite)Haute Savoie (suite)

     

     

    « Haute SavoieHautes Alpes »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :