• Dans les environs d'Agadir

    26 mars

     

    Quelques gouttes ont tambouriné sur nos cubes cette nuit, rien de bien méchant...

    Ce matin quelques mini giboulées et maintenant vers 11h le soleil semble faire sa percée.

    Nous pensons à Pauline et Marion, mais cette légère pluie ne semble pas les perturber surtout qu'elle semble être de courte durée. Elles vont en profiter pour aller faire un tour au souk, il est à voir, surtout que Marion ne connait pas le Maghreb.  Elle sera directement dans l'ambiance.

    Quant à nous ce matin on traîne... on est dans l'ambiance détente....

    Cela me permet de mettre à jour le blog.

    Nous n'avons pas des vie faciles.... c'est bien connu.

    A plus tard !!!!

     Un petit tour du propriétaire....

     

    La réception

     

     

     

    Claudie viendra nous saluer, on connait son rire de loin.

     

     

     

     

     

     

     

    L'entrée

    Coin apéro

    Coin plancha, côtes de chameaux...

     

    Une fin de matinée très calme, un repas au soleil à l'abri du vent car il souffle pas mal.

    Encore du repos... Puis une petite balade vers les serres, pour se dégourdir les jambes. UNe occasion de passer par les serres et nous ferons notre marché....

    Des poivrons, des tomates, des courgettes et des haricots plats. Nous en donnerons à une voisine qui nous avait donné des poivrons ce midi.

     

    27 Mars

     

    Encore une journée repos....lessives, papotage....

    Sous un soleil qui s'éclipse de temps en temps sous des nuages menaçants, mais qui revient à grand pas.

    Ce midi, une première pour nous, mais beaucoup ont déjà testé.

    En effet tous les mardis ici au Bakanou c'est côte de chameau à la plancha. Exceptionnellement on les mangera ce mercredi, hier la pluie était annoncée.

    Donc rendez vous avec couvert, assiettes, sel, poivre, eau, "picrate" comme dit Claudie autour de la plancha pour ce repas en commun, si je peux m'exprimer ainsi. A vrai dire tous les habitués sont là, je dirai presque tout le camping.

     

    Claudie aux commandes

     

    Chacun fait griller sa côte à son goût et la déguste avec une pomme de terre en robe des champs, cuite au four et accompagné d'une bonne sauce à la ciboulette. Un vrai délice. Miam miam.

     

    Elles grillent sous l’œil vigilent des convives

    La mienne est à point...

     

    Mandarine en dessert et ensuite bugnes, très très bonnes.

     

    Voilà les bugnes

     

    Voilà encore un bon repas que nous avons apprécié. Merci Claudie, tout était parfait.

    Un bon repos s'impose, dehors au soleil car le vent c'est levé. 

    Petite balade au village de Laazib, juste pour le pain et du sucre. 

    En effet ce soir nous faisons notre confiture de poivrons (ramassés hier). un petit clin d’œil à mon amie Brigitte. Nous la faisions ensemble l'an dernier au Targua. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas.

    Encore des bons moments ici au Bakanou.

     

    28 Mars

     

    Ce matin encore le soleil va , vien t puis s'installe définitivement et comme tout les jours le vent se lève en début d'après midi.

    Il fait quand même beau,  nous mangeons dehors, puis prenons le café....

    Un peu de repos et nous partons pour Tifnit, ce petit port situé à quelques encablures du camping.

     

    Le port

     

    Ce petit port du bout du monde nous offre un panorama unique qui s'ouvre sur l'océan Atlantique.

    Entre falaise, barques bleues  et petites dunes il reste un beau petit village authentique où le vent règne en maître très souvent. Il est donc devenu un spot recherché.

    Les pêcheurs rentrent au port.

     

    Les mouettes s'en donnent à cœur joie

     

     

    C'est donc une route en cul de sac qui nous y conduit, ici de modestes maisons. Quelques dromadaires folkloriques font des allées et venues entre parking et plage pour promener les touristes. Le seul restau et bar ici s'intitule "chez maxim's".

     

    Il se situe ici

     

    Nous venons faire un tour tous les ans dans ce lieux pittoresque et agréable et c'est la première fois que nous assistons à l'arrivée des petites barques bleues. Elles profitent de la marée montante pour se glisser au plus près de la plage et de gros tracteur les soulève et les amène sur la grève.

     

     

     

    Peu de poisson pêché en ce moment, trop de vent, ce dernier est monté, à dos d'homme au "point de débarquement". Installation modernes pur la commercialisation du poisson dans de bonne conditions. Ce site moderne dénote un peu avec les petites maisons blanches du village. Mais il faut bien que le progrès améliore les conditions de ces pêcheurs.

    Nous avons pu monter dans les bâtiment et voir leur produits de la pêche, surtout des poulpes mais pas en très grande quantité.

    Un pêcheur demande de l'aide à Paul et nous permet d'immortaliser ce moment, ce que nous apprécions beaucoup.

     

    Help !!!

    Avec son accord bien entendu 

     

    Un petit tour dans le village, pour nous désaltérer, le poissonnier qui vient au camping discute avec nous et nous signale que l'on peut aller boire chez lui. Une bien modeste maison avec une terrasse où nous installerons en sirotant un excellent thé à la menthe.  Bien sympathique ce petit coin qui surplombe la plage et les barques.

     

    Sa balance

    Avec le poissonnier

    Qu revoir, à l'an prochain

     

    Encore une petite balade sur la plage avant de reprendre notre route du retour, ce soir pas mal de kms au compteur...

     

    29 Mars

     

    Ce matin nous flânons.... rien ne presse nous allons simplement à Agadir.

    Claudie est venue nous saluer.... 

    Nous discutons encore avec Jean Christophe de tout et de rien. Il nous annonce une chose inimaginable qui vraiment nous hérisse. Un camping cariste en position chez lui "en liberté", pour ne pas payer es 5 dh s'il vient vider sa cassette, l'a fait par dessus le mur du camping et ce dans le cimetière attenant. Pas pris sur le fait, mais il croit savoir. Dommage car il risquait gros. Comment voulez vous que nous soyons crédibles après ces comportements inadmissibles.

    Voilà nous faisons quelques courses à Marjane, Speeddy qui d'ailleurs s'occupera efficacement de la clim de nos amis.

    Ensuite nous allons chercher nos filles, elles viennent avec nous au souk à Agadir. Nous y retrouversons donc nos amis gadiris, Fanfan et Albert. Repas comme toujours au souk chez Saadia, malheureusement nous ne la verrons pas. Un grand merci à Albert et Fanfan.

     

    Un bon petit groupe

     

    Nous nous flânerons encore dans ce souk , nos filles feront leurs dernières emplettes, elles se débrouillent très bien pour le marchandage.

     

    Albert à l'essayage

    Qui dit mieux pour déboucher le nez...les filles se prêtent au jeu

    Voilà son estancot

     

    Nous disons au revoir à nos amis et espérons bien les voir en France lors de leur venue.

    Encore quelques courses, amandes, olives, cacahuètes, noix, tout cela à des prix défiant toute concurrence. Notre vendeur d'olive se prête volontiers au jeu des photos. C'est d'ailleurs à 4 pattes sous l'étal que nous parvenons à nous hisser jusqu'à lui.

     

    Trop marrant

    Chacun son tour.

     

    Nous conduisons nos filles à leur hôtel, nous devons les retrouver vers 19 h pour la sortie à  Chems Ayour, dîner spectacle qu'elles nous offrent.

    Comme prévu nous attendons patiemment le mini bus qui doit nous conduire.....rien, celui qui passe n e veut pas de nous. Nous patientons...ne sommes nous pas au Maroc ?? 

    Ne voyant rien venir Pauline appelle Momo, il vient tranquille...passe un coup de fil...et voilà une skoda qui vient nous chercher. Au Maroc pas de problème mais une solution à tout. Voilà t'il pas que ce Monsieur s'arrête un peu plus loin vers Marjane et nous changeons de véhicule c'est alors un 4X4 qui nous rend en charge. Le jeune chauffeur un peu fougueux double à tout va sur la ligne continue même sans visibilité ou avec une voiture en face. Marion réagit....

    Nous voilà enfin devant l'établissement, presque les premiers....et pour cause... Il rentre avec nous et nous reconduira après le spectacle.

     

    A l'entrée

    Toujours à l'entrée

    Nous pénétrons...dans l'arène LOL

    Voilà les groupes

     

    Comme chez Ali à Marrakech, des grandes tentes sont dressées autour de la piste pour la fantasia et les tables sont dressées. 

     

    Voilà les tentes

     

    Les chevaux sont là ainsi qu'une partie de la troupe de musiciens.  A l'entrée un verre de lait et des dattes nous sont offertes en guise de bienvenue. Ensuite nous pourrons goûter à l'huile d'olive, d'argan et à  l'amlou. Puis nous nous installerons confortablement à notre table, nous ne serons que tous les 4. 

     

    il joue pour nous...

     

    Nous commandons nos boissons, puis le service commence, voilà donc le menu.

     

    Nous voilà installés

    Présentation du spectacle

    L'entrée

     

    Ensuite les  musiciens défilent sous toutes les tentes ainsi qu'un danseuse orientale.

     

    Premier groupe

    Tout le monde participe, même Pauline

    Voilà le couscous

    Le dessert

    La danseuse orientale

     

    A la fin du repas nous sommes invités à prendre place dehors pour la fantasia, les acrobates et les jeux de torches.

    Les photos d'extérieurs ne sont pas bonne, il faisait trop sombre.

    Un bon repas, un beau spectacle et de plus avec nos filles. Que du bonheur.

    Retour avec notre 4x4 et un chauffeur bien assagi... nos filles l'ont un peu briefé.... Il nous déposera même au camping. On suppose qu'il a eu peur d'un commentaire en sa défaveur.....

    Encore une belle journée, elles ont parfois différentes mais toujours agréables.

     

    30 Mars

     

    Ce matin encore une fois nous traînons au camping, l'occasion de dire au revoir à nos amis de Yaute qui partent vers Essaouira et ensuite nos copains héraultais qui restent encore un peu sur place avec leurs amis.

    Vers midi nous retrouvons nos filles, les valises sont bouclées,et oui leur séjour se termine. Snif snif...

    Nous allons magner au Z, nous y retrouvons que des marocains. Surpris nous leur demandons s'ils ont été en France et particulièrement dans l'Hérault. Je n'a que des "non" catégoriques. mais un me dit c'est peur être le patron.

     

    Le Z

     

    Effectivement le patron arrive, je lui pose la question. Oui c'est bien lui et un groupe d'amis qui ont séjourné au camping de Ceilhes et qui ont pris les repas concoctés par Sabine. Sabine tu peux être ravie nous n'avons eu que des éloges...mais peu du camping. D'ailleurs cet été il passera te voir, au mois d'août.

     

    Nous sommes ravis avec nos filles...

    Voilà ma bavette à l’échalote, j'aurai pu avoir d'autres légumes et d'autres sauces.

     

    Nous avons super bien mangé, des repas à la française mais qui, bout de presque trois mois de Maroc, ont été très apprécié. L'accueil du personnel comme du patron a été plus que chaleureux.

    Si vous passez par là n'hésitez pas à y aller manger, il est boulevard du 20 août, bien situé, pas très loin de la corniche.

    Nous embarquons nos filles pour l'aéroport et ainsi se termine leur court séjour. Nous avons passé des moments merveilleux avec elles et espérons qu'elles reviendront plus longtemps et que nous pourrons leur faire découvrir autre chose qu'Agadir qui à notre gout n'est pas tout à fait le reflet du Maroc, surtout du Maroc que l'on aime.

    Nous quittons Agadir sous un ciel plombé et un peu de vent et là nous amorçons la remontée... impossible de faire autrement...

    Ce soir nous serons au camping à Imsouane et comme tous les samedi nous levons le verre de l'amitié chez nos amis.

     

    Sympa les bungalows du camping

    le village au soleil couchant

    Un autre bungalow

     

    « De Taliouine à AgadirLa remontée »

  • Commentaires

    3
    Jeudi 28 Mars à 10:27

    Coucou Huguette,

    Tu as fait combien de pots? Je me rappelle bien, ils étaient énorme ces poivrons et d'une fraîcheur, pas comme dans nos surfaces alimentaires.....

    Gros bisous. 

      • Jeudi 28 Mars à 21:05

        Coucou Brigitte,

        Pour le moment un pot moyen et puis 4 petits comme je les avais fait l'an dernier. Ce n'est pas le mêmes poivronsils ont plus petits et longs.

        Mais je vais en faire d'autres, je pense à toi.

        Mais j'en achèterai et les ferai à Moulay Bousseilham. En plus il faut que j'en fasse pour Sonia, mais pas en confiture dans l'huile comme pour Sabine l'an dernier.

        Grosses bises.

        Demain on mange chez Saadia avec Fanfan et Albert.

        Huguette

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Bbi
    Mardi 26 Mars à 13:27

    Tu as raison Huguette....

    Vous avez une vie vraiment pas facile du tout !!! mais alors pourquoi faites vous autant d'envieux ???

    Bonne détente...

    Bizz de Bibi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :