• La remontée

    31 Mars

     

    Une nuit paisible et reposante sur ce camping en bordure d'océan.

    Une question ce matin...Avons nous changé d'heure au Maroc ? La réponse semble être  NON....

    Journée de liaison pour Sidi kaouki. Notre petite route caracole au dessus de l'océan, traverse des plantations d'arganiers où quelques chèvres adorent grimper et arrive enfin sur la Nle 1 que nous suivrons jusqu'à Smirou. 

     

    Petits vendeurs au bord de la route

    Ils attendent le retour de leur maître sans doute allé s'approvisionner au souk

    Mines de sel juste avant Smirou

     

    Ensuite petite route qui côtoie à nouveau l'atlantique avant d'arriver au camping du soleil.

    Nous nous installons et mangeons tranquillement dehors. 

    Nos "boulons" ont décidé de bricoler, les jupons vont donc faire un tour sur la plage et puis dans le village avant de rentrer au bercail.

     

    Vu au village sur un petit estancot

    Et tout à côté.....

      

    Nos attendons des amis brévinois, ils nous rejoignent ce soir.

    Ils arrivent vers 19h, le temps de s'installer, de visiter leur beau camping-car et nous voilà entrain de lever le verre de l'amitié. Cela fait pas mal de temps que nous ne nous sommes pas vus. Les papotages vont bon train....jusque tard dans la soirée. De bons moments de convivialité. 
    Nous leur souhaitons un agréable Maroc, ils ont de la chance ils arrivent. 

     

    "Les boulons"

    "les jupons"

     

    Snif snif, nous ne pouvons pas en dire autant...nous sommes déjà sur la dernière ligne droite.

     

     

    1er avril

     

    Merci à Sabine d'avoir pensé à ma fête, ce n'est pas un poisson ...hi hi

    Mais il y en a d'autres qui circulent et qui semblent être vrai, parfois présentés avec le logo de la république française....Les caravanes devaient être taxées au m et les camping-car au nombre de chevaux.... certains y ont cru. Hi hi...

    Notre route traverse des paysages agréables une symphonie de couleurs, du vert, du rouge, du marron. Les figuiers ont enfin mis leur robe printanière. Des céréales tentent de percer la terre de ces champs fraîchement labourés, mais semblent implorer le ciel pour la pluie tombe.

     

    des paysages colorés

     

    Cependant nous traverserons l'oued Tenssif qui roule beaucoup d'eau et une eau très boueuse, il a certainement bien plus en amont.

     

    Oued Tensiff

    Traversée toujours encombrée de Sebt de Zoula

    Toujours à Sebt de Zoula

    Livraison à la boucherie

     

    Ce matin nous avons décidé de partir un peu plus tôt pour faire un tour à Safi, nos amis n'y sont pas revenus depuis 1983....Alors ils ne reconnaissent plus rien. Normal après tant d'années.

     

    Vue sur le port

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un peu de street Art en allant à la colline des potiers.

     

    Au pied de la colline

     

    Quelques démonstrations de tour ou de peinture, un petit bonjour à Mohamed Ftis qui fait toujours de belles choses et différentes de ce que l'on peut trouver ici. 

     

    Voilà ce charmant Monsieur

    Première démonstration du tour

    Travail méticuleux

    Travail de peinture, quelle patience !!!

    Les fours

    Encore un four

    Ce Monsieur fait les bonbonnières pour mohamed

    Il travaille sur un tour électrique avec une dextérité remarquable

     

    Nous déambulerons, dans le souk, les petites rues, passerons devant la cathédrale portugaise.

     

    passage dans des petites rues, sous des prches

     

    Nous rejoindrons la corniche, qui est tout en travaux et qui sera sans doute bien belle quand tout sera terminé. Les petits restaus de poissons ont donc disparu ainsi que le café où nous aimions nous arrêter. Quant au marchand de beignets, pour le moment il  n'a plus sa place.

    Déjeuné en ville...bof.... rien de sensas... avec une addition qui sent l'arnaque.... bref nous n'y reviendrons pas. 

    Remontée par la vieille ville.

     

     

    Retour à nos cubes et en route pour Oualidia.  une route souvent "orangina".... Elle ne me dérangera pas beaucoup car j'ai fait ma sieste....

    Nous nous installons sur le parking où nous sommes une bonne quarantaine, sans doute sur la plus part sur la remontée.

    Ce soir nous avons décidé d'aller à l'araignée gourmande, sommes toujours tentés par les araignées. Nos amis ont préféré restent en amoureux dans leur cc.

    Des petites coques nous seront offerte en attendant.

    Nous serons servis copieusement d'une araignée décortiquée, mais nous n'aurions jamais du prononcer de dernier mot.  C'est tout de même excellent, mais préférons les décortiquer nous même. La patron vient nous saluer et nous lui disons que nous n'aurions pas du les demander ainsi. Et voilà nous nous retrouvons avec une araignée en supplément. C'est pas chez nous que cela arriverait. 

    Lorsque nous sommes allés payer il voulait encore nous offrir une crêpe. Vraiment trop pour un soir, nous avons refusé.

    Encore un endroit où nous nous arrêtons à chaque passage et que nous continuerons à fréquenter et dont nous sommes toujours autant satisfait..

    Voilà demain nous allons encore rouler...plus que quelques jours encore dans ce beau pays si accueillant.

     

    2 Avril

     

    Encore une journée de liaison....On se rapproche inexorablement de Tanger Med.....

    Le ciel est boudeur ce matin. 
    Notre route par la côte direction Mohamedia est "orangnina"... on surplombe encore un bon moment la lagune qui s'étire entre champs cultivées et dunettes de sable blond.

     

    Scène de la vie courante ici

    Même entravées elles vont au champs

    A dos d'âne tout se transporte

     

    Nous avons décidé de prendre l'autoroute, mais hélas empruntons la première entrée. grossière erreur, notre route est très étroite en piteux état et bien rongée sur les bords. Les croisements sont souvent périlleux.

     

    Une très bonne route.....

     

    On n'en voit jamais la fin on se croirait en Beauce ou en Brie.... de grands champs de céréales relativement fournis, même le l'avoine, assez rare ici. Ici les ânes côtoient les tracteurs.

     

    C'est la moisson

    A dos d'âne

    Transport pour toute la famille

     

    Ouf nous arrivons enfin à l'autoroute que nous apprécions.....

    Sortie à Mohamedia est, arrêt au Marjane, puis repas à Pizza Hut, courses à Décathlon et installation au camping l'Océan bleu. Nous sommes très bien ici, toujours bien accueillis, donc pour nous un passage obligé.

    A peine arrivés j'ai la possibilité de faire tourner une machine et le sèche linge naturel étant en place, la lessive ne tardera pas à sécher. 

    Le soleil est revenu et dans ce ciel d'azur traînent de gros nuages blancs qui semblent inoffensifs. 

     

    03 Avril,

     

    Un ciel plombé, quelques gouttes de pluie ce matin, rien de méchant. La France ne semble pas mieux lotie... On se prépare donc tout doucement....

    Oh la la.....que de neige en France, nous allons venir à reculons....

    Le soleil est revenu, il fait un petit vent qui par moment nous rafraîchit, mais nous n'allons pas nous plaindre.

    Nous partons en ville et avons décidé de faire un bon repas... plutôt cuisine méditerranéenne. Notre choix va se porter sur le restaurant Chez Madame André.... tout une histoire.

     

     

    Google nous guide pas à pas.....et nous voilà devant l'Hôtel le Sphinx où le portier nous ouvre la porte.

     

     

     

    Dans ce cadre raffiné et luxueux se trouve le restaurant Chez madame André. Le maître d’hôtel, très class, nous dirige vers la terrasse, près de la piscine, à l'ombre car il fait très bon.

     

    Voilà notre cadre

     

    Le choix sera difficile, tant la carte est fournie, tout fait envie ou presque.

     

     

    Chacun son choix, entrecôte béarnaise et sa purée pour Paul, Pavé de bœuf sauce aux champignons et son aligot, émincé de bœuf aux champignons et ses petits légumes pour Jean, quant à Paulette guacamole au jus de homard.

     

     

    Pièce de bœuf aligot

    Entrecôte béarnaise et sa purée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    guacamole

    Emincé de bœuf aux petits légumes

     

      

    Il en sera de même pour les desserts, moelleux au chocolats pour certains, tarte fine aux pommes avec sa boule de glace ou encore crème brûlée à l'orange et à la vanille.

     

     e

    La remontée

     

    Le tout fut à notre gout, un vrai délice, le petit gris accompagnant tout cela sera aussi très gouleyant. 

    Assis en arrière un Monsieur très smart, cheveux grisonnant mangeait , prenait des notes.... bref sans doute un hommes d'affaire....

    A la fin du repas, ce Monsieur est venu nous toucher la main et se présenter, c'était le nouveau directeur de l'établissement. En poste à Alméria il vient de prendre celui-ci. Il nous a expliqué le problème de l'établissement qu'il faut maintenant à nouveau faire connaitre.

    En tout cas nous sommes très satisfait du repas ainsi que de l'accueil mais aussi du cadre très agréable. C'est un endroit que l'on ne fréquente pas tous les jours, mais il faut bien se faire plaisir.

    Retour au camping après quelques courses, les plus gourmands ont cherché des pâtisseries....Je ne cafterai pas....

    Bonne nuit, à demain....encore une étape vers le nord....Sniff sniff....

     

    04 Avril

     

    Un peu de pluie cette nuit, parait-il, mais le sol n'est même pas mouillé. Par contre le ciel est au ras de pâquerettes, il y a du vent qui nous transperce.

    Nous payons le camping, disons au revoir à Ali et à l'an prochain..... ben oui nous y pensons déjà.

    En route pour le nord, chaque jour nous rapproche inexorablement de la traversée. Ce ciel gris nous accompagnera pratiquement toute la journée, l'océan roule de grosses vagues qui par endroits se brisent en grandes gerbes contres les rochers. Cet océan écumant semble bien rageur, nous espérons qu'il se calmera en fin de semaine.

    La route de la corniche à Rabat est un peu laborieuse, la traversée de salé n'en fini pas....

     

     route de la corniche Rabat

     

    Nous avons pu voir sur le Bouregreg la construction du théâtre, sans doute en phase terminale, il devrait être livré en juillet 2019. De forme atypique, il sera, sans nul doute, une attraction culturelle, il est signé de la célèbre Zaha hafid, prêtresse  de l'urbanisme contemporain, architecte anglaise d’origine Iranienne.

     

    une porte de Salé

     

    Arrêt à Bouznikel, pour nos derniers légumes, c'est une vieille habitude, en remontant nous nous arrêtons toujours là.

    La traversée de Kénitra est toujours aussi fastidieuse, beaucoup de circulation et un circulation plus qu'anarchique.

    Un arrêt chez APIA pour notre huile et notre tapenade. Il est tard nous déjeunerons sur place dans nos cubes. le soleil nous fait un clin d’œil, puis revient tout en jouant parfois à cache cache avec quelques nuages inoffensifs.

    Dès lors nous empruntons l'autoroute pour rejoindre le camping de Moulay Bousseilham où nous irons acheter nos framboises, 4 barquettes pour même pas deux euros.... à une petite dame bien sympathique.  Qui dit mieux.

    Demain sera un autre jour...... nous hésitons encore pour le jour de la traversée, nous scrutons les vents, les rafales et les vagues afin de passer au mieux de détroit que nous n'avons pas vraiment envie de franchir.....

     

     

    05 Avril

     

    Un nuit agitée....en effet la pluie a tambouriné sur nos cubes, perturbant donc notre sommeil et se poursuivra en averses orageuses et tapageuses toute la matinée. Peu d'éclaircis.

    Nous restons, comme beaucoup, confiné dans nos camping-cars.

     

    Notre environnement ce matin

     

    Vu le vent, les rafales et la hauteur des vagues nous décidons de ne  traverser  que dimanche. Inch Allah. 

    C'est vendredi...donc couscous au restau du camping, un très bon couscous et le dernier de la saison. Mais il faut se faire une raison...nous reviendrons... peut être....

     

    Avant

    Après

     

    La pluie a cesse sa course infernale, le soleil revient et nous gratifie de beaux rayons, mais le vent qui perdure lui coupe l'herbe sous le pied.

    Nous irons voir, un couple, virtuel sur Internet, nous associons donc des visages à des noms.

    Ce vent froid ne nous incite pas à la promenade, occupations à l'intérieur, à manier souris ou clavier.

     

    La lagune au moment du repas

     

    Voilà une bien triste journée, mais un peu de repos ne fait tout de même pas de mal.

    Fini l'aventure africaine, demain sera vraiment notre dernière journée en terre marocaine, journée de liaison.

     

    06 Avril

     

    Soleil, nuages et pluie se partage le terrain....

     

    Au camping face à la lagune

     

    Après les services nous partons, d'abord en empruntant l'autoroute jusqu'à Larache où nous faisons quelques courses et le plein. Puis par la route jusqu'à Asilah.

    Nous décidons de manger au restau, je ne vous direz pas le nom.... je vous direz seulement que nous avons mangé.... et que nous n'y reviendrons pas.

    Un petit tour en ville, nous cherchons un maillot Neymar pour un enfant de 6 ans. pas de chance nous ne trouverons pas, après maintes boutiques et des vendeurs aimables qui essaye de nous le trouver, mais en vain.

    Quelques giboulées nous taquinent, mais nous trouvons des abris chez les commerçants. 

    Nous regagnons nos cc sous le vent qui nous transperce. Ce temps nous permet de regretter un peu moins notre sorite prochaine.

    Direction Tanger Med, nous avons décidé de coucher là bas et de traverser demain. Nous retrouvons Isa et Francis, qui on avancé leur date de retour pour cause de mauvais temps.

    Jean a senti du roulis sur son camping-car, il vérifie ses pneus arrière qui ont effectivement un problème. Remplacement du plus défectueux par sa roue de secours. Puis nos hommes se mettent à l'abri car il pleut encore.

    Ce soir apéro tous les six avec donc Isa et Francis que nous sommes ravis de retrouver. Encore de bons moments d'échanges.

     

    tchin tchin

     

    Le bateau de 6h30, trop peu pour nous, trop tôt... Nous convoitons celui de 12h...... Inch Allah !!!!

     

     

    07 Avril

     

    Le temps n'est guère meilleur... nous traînons puisque le bureau Baléria n'ouvre qu'à 10h.

    Pendant ce temps nos hommes changent la deuxième roue et mettent notre roue de secours à la place. Voilà Jean paré momentanément.

    Nos billets en poche vers 10h, nous passons police, douane et scanner très rapidement et nous voilà positionnés au quai. 

    Point de bateau Baléria en vue..... nous ne partirons pas à l'heure c'est une évidence.... nous pouvons manger tranquillement. cela m'arrange j'aurai moins de souci le ventre plein....HI HI...

     

    Enfin Baléria pointe non nez

     

    Ce n'est que vers 14h que le bateau arrive, le déchargement sera assez rapide ainsi que le chargement, mais le retard est quand même conséquent.

     

    Sortie du port

     

    AU REVOIR LE MAROC.

    Pour moi la traversée sera facile, chut il ne faut pas le dire mais je suis restée couchée dans mon lit dans la soute....tout fut ainsi parfais mais avec bien entendu quelques cachets.

     

    Au port sous la pluie

     

    Il est pratiquement 18h quand nous arrivons au port, le temps de passer la douane. Pont de Paulette et Jean à l'horizon...nous pensons qu'ils sont devant. Comme il est tard nous restons donc sur le parking de Gut. Nous y retrouvons Isa et Francis partis avant nous et qui nous explique que nos amis seront sortis les dernier car montés sur les rampes. 

    Cependant ils semblent tarder.... ce qui devient inquiétant. 

    Un sms arrive nous demandant où nous étions....par contre ils sont en route vers Cala de Mijas. trop tard pour nous. Nous les retrouverons demain.

    Vers 20h nous allons donc manger au Work avec Isa et Francis, merci Claude pour ce bon renseignement.

    Un très beau et bon buffet.

     

    le buffet

    Le buffet

    Le buffet

    Avec Isa et Francis

     

    La nuit sera plutôt bruyante, entre la pluie et les camions ronronnant bonne heure le matin.

    Voilà en route vers le nord.

    « Dans les environs d'AgadirTraversée de l'Espagne »

  • Commentaires

    18
    Lundi 8 Avril à 12:11

    Coucou Huguette.

    Je prends toujours plaisir à vous suivre dans votre pérégrination marocaine mais je m'interroge aussi devant vos performances gastronomiques ! Sans doute au retour dans le Dauphiné, ferez-vousun passage par « Comme J'aime » !

    Bises 

      • Lundi 8 Avril à 21:51

        Coucou Christian, 

        je ne connaissais pas, je ne regarde pas la TV ni les publicités...

        je pense ne pas avoir pris trop de kgs, Perso je fais attention...Hi Hi

        Bises et au plaisir de te rencontrer un jour, mais tu es trop performant pour nous , à moins que cela soit devant une bonne assiette. LOL.

        Bises
        Huguette

      • Lundi 8 Avril à 18:17

         Comme J'aime, la publicité pour maigrir LOL.

      • Lundi 8 Avril à 18:07

        Bonjour,

        merci de nous suivre, cela fait toujours plaisir. Au mroc on peut se permettre de manger plus souvent au restau, vu les prix pratiqués sauf dans certains, mais il faut bien se faire plaisir de temps en temps. Que veux-tu dire  dans le Dauphiné au passage "comme j'aime"....

        Bises.
        Huguette

    17
    Dimanche 7 Avril à 12:15

    Bonjour,

    Je viens de découvrir les poteries: Superbes les plats . Difficile de ne pas craquer. Sont ils 100% peint à la main, ou travaille t'ils aussi à partir de décalcomanie ?
    Bonne traversée.
    JPierre

      • Lundi 8 Avril à 18:05

        Bonjour Jean Pierre,

        Bonjour,

        Je ne pense pas qu'ils utilisent de décalcomanie, par contre il doit y avoir de l'industriel qui est sans doute fait autrement. là je ne peux pas te dire.

        Bonne soirée.

        Huguette

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    16
    aldo35
    Dimanche 7 Avril à 07:53

    Merci de nous avoir fait rêver, nous avons fait un merveilleux voyage en votre compagnie,

    Bon retour, Bizz

      • Lundi 8 Avril à 18:02

        Bonjour Aldo,

        ben voilà tout semble fonctionner. En tous cas cette fois j'ai ton message. merci de nous suivre. Je suis ravie de t'avoir fait voyager dans un fauteuil. Mais je suis certaine que tu aurai préféré être au volant de ton cc.

        Ce n'est que partie remise.

        bonne soirée.
        Bises à partager.
        Huguette 

    15
    Samedi 6 Avril à 14:51

    C'est avec du soleil de ma Bourgogne que je viens vous faire un petit coucou Amitiées daronne

      • Samedi 6 Avril à 22:08

        Bonsoir Daronne,

        Merci beaucoup. Tu as bien de la chance d'avoir du soleil. ici il s'éclipse souvent entre deux averses.

        Demain seront en Espagne.

        Bisous.
        Huguette

    14
    Jeudi 4 Avril à 09:33

    Coucou,
    Bonnes nouvelles : vous pouvez rentrer : le temps n'est pas si mauvais que tu le dis Bon, certes frais avec 4° ce matin mais soleil. et 11 annoncés dans la journée ; 18 la semaine dernière, Ce n'est pas les températures du Maroc, 

    Bises JP

    ...

      • Jeudi 4 Avril à 20:25

        Bonjour,

        je crois qu'il ne fait quand même pas très beau, je viens de voir je ne sais combien de foyers privés d'électricité à cause de la neige. 

        Remarque ici il ne fait plus très chaud...mais on rentre.

        Bises.
        Huguette

    13
    Marley69
    Mercredi 3 Avril à 09:28

    Bonjour, Huguette

    Nous sommes à Bounou, chez Phil. Ce camping sera superbe, sans aucun doute.

    Très beau temps hier, mais gouttes de pluie ce matin. Il pleut vraisemblablement au Nord. 

    Nous allons demain au festival des Nomades. 

    Nos chemins ne se sont pas croisés mais je suis attentivement votre parcours. Nous vous souhaitons une bonne traversée et bon vent sur les routes d’Espagne et de France. 

    Au plaisir de vous rencontrer, quelque part au hasard de  nos balades.

    annie et jean paul

      • Mercredi 3 Avril à 10:59

        Bonjour,

        Dommage, ce sera pour une autre fois, au détour d'un virage. Merci de nous suivre.

        Snif snif Oui nous sommes sur la remontée, quelques gouttes ici aussi, rien de m"chant pour le moment.

        Cette année pas de prolongation possible. 

        Bonne continuation.

        Bises à tous les deux.
        Huguette

    12
    Mardi 2 Avril à 17:15

    Bonjour Claudine,

    Le plaisir était partagé. Nous voilà à Mohamédia.

    Il fait un peu de vent. je viens de regarder pour la traversée de dimanche encore pas mal de grosses vagues. l'amélioration se fait surtout lundi, mais on risque d'être juste alors .....

    Bonne descente.

    Bises

    Huguette

    11
    Bbi
    Mardi 2 Avril à 07:56

    Je comprends fort bien votre arrêt à l'araignée gourmande... 

    Bonne remontée même s'il y a de la nostalgie dans l'air !!!!

    Bizzz de Bibi à vous 2

      • Mardi 2 Avril à 17:18

        Coucou Bibi,

        oui l'araignée est pour nous incontournable, si on passe par là au retour on y fait encore un arrêt.

        Ben oui il faut bien remonter. Le plaisir de rentrer c'est pour retrouver la famille et les amis. Cette année pas de prolongation possible donc on se résigne...même si cela n'est pas facile.

        Bises.

        Huguette

    10
    Mardi 2 Avril à 00:32
    Bon retour et ravis de vous avoir revus.biz
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :