• Remontée vers Agadir

    05 Février

     

    Le jour se lève et nous aussi....

     

    Le soleil se lève sur le camping

     

    Départ comme prévu entre la demi et moins le quart....je plaisante, nous n'avons pas d'heure précises. Notre but les cascades de Fask dont nous avons les coordonnés GPS du parking.

    Notre route rectiligne et étroite caracole sur un plateau flirtant avec les 700m d'altitude dans une ambiance désertique où seuls quelques acacias récalcitrants tentent de survivre.

     

    Paysages féseertiques

     

    Des biquettes y courent à la recherche d'une herbe hypothétique, quelques dromadaires croisent notre route et broutent des épineux.

     

    Les chèvres

    Des dromadaires

    Encore un

     

    Quelques hésitations  à Fask et finalement nous voilà sur la piste, bonne au début elle se détériore rapidement. Après deux kilomètres nous nous arrêtons, il est l'heure de manger, nous verrons pour la suite.

     

    Notre salle à manger au milieu de nulle part

     

    Là haut, un fourgon aménagé stationne, un véhicule de tourisme monte et s'arrête au même niveau. Nous en concluons que les cascades ne sont pas très loin, confirmation par une vététiste néerlandaise

    Après le café, chaussé de nos godillots, nous montons par cette piste et découvrons un petit havre de paix sublime. des toutes petites cascades sautillent, il n'y a pas beaucoup d'eau mais elle est présente tout le long de l'année. Une large écharpe verte suit ce minuscule cours d'eau qui chante, murmure ou sussure.

     

    Nous surplombons...

    D'adorables mini cascades

     

    Nous dominons cette belle petite vallée enserrée dans des roches noires, puis la longeons tantôt à droite, tantôt à gauche.

     

    On domine vraiment

      

     ...

     ...

     ...

     ...

     Bonjour ou Bonsoir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     ...

     

     

     

     

     

     

      

     Bonjour ou Bonsoir

     

     Un puits "sécurisé"...

      

    Pas toujours facile ...

     

    Retour au départ

     Bonjour ou Bonsoir 

     

    Une belle balade que nous avons vraiment appréciée. Il n'y a plus qu'à redescendre au camping-car sous une chaleur écrasante.

    Ce soir stationnerons au camping de l'oasis, à Aït Bekou, petit camping rustique, juste valable pour une nuit, l'accueil n'y est pas aussi chaleureux que l'on veut bien le dire.

    Demain nous amorçons la remontée vers Agadir.

     

    06 Février

     

    Je vais encore me répéter après la fraîcheur matinale, la chaleur revient très vite.

    Juste un petit arrêt à Marjane et direction Sidi ifni par la côte.

     

    Dans Guelmim

    Toujours dans Guelmim

     

    Dès la sortie de Guelmim quelques travaux, une petite déviation pour un pont en construction,juste un peu plus loin encore une petite déviation pour un rond point. Rien de méchant çà passe aisément. Avons cependant rencontré des amis qui nous ont prévenu qu'il y en avait tout le long jusqu'à Sidi Ifni.

     

    Porte de Guelmin route de Sidi ifni

     

    Donc direction Sbouya, par une petite route en bon état qui traverse des paysages magnifiques, au couleurs chatoyantes qui s'oppose entre le sol rouge ou ocre et les arganier ou ensuite les figuiers de barbarie qui font légion dans la région.

     

    Sur la route côtière

    De belles euphorbes

     

    Douars, fermes ou villages s'y blottissent.

     

    Un douar au milieu de nulle part

    Un berger, comme la plupart du temps, au bord de la route

     

    On monte, on descend, on tournicote toujours au milieu de ses figuiers de barbaries de plus en plus nombreux à perte de vue.

     

    Au milieu des figuiers de barbarie

     

    A Sbouya petite erreur de pilotage, et oui, ma mémoire est parfois défaillante et comme j'ai rarement recours au GPS...je file à droite. Erreur il faut tourner à gauche.

    Le figuier de barbarie règne ici en maître au milieu d’une imposante famille d’euphorbiacées splendides et bien fleuries..

     

    Des figuiers partout

    Encore et encore

     

    Au carrefour suivant prenons à gauche, direction Foum Assaka, une toute nouvelle route en parfait état. Quelques kilomètres plus loin nous dominons la vallée de l'oued Noun ou Assaka, la vue sur cet oued, un des rares permanent au Sahara, et son embouche, nous émerveille. 

     

    Oued Noun à Foum Assaka

    Oued Noun

     

    De grands lacets serrés nous amène à ses pieds,jusque sur un pont...mais impossible de poursuivre. 

     

    Pas question d'aller plus loin

     

    Ce n'est pas notre but, nous voulons voir une merveille du littoral et aussi tenter de déjeuner au rayon vert qui semble être typique.

     

    de plus près

     ...

     

    Par une piste aisée, rive droit nous poursuivons jusqu'à l'embouchure, rencontrons un camping-cariste avec une voiture de location qui nous conduit au pied de ce petit restaurant. Un grand merci à lui.

     

    La cote à Foum Assaka

     Toujours à Foum assaka

     

    Nous sommes chaleureusement accueilli par Rachid qui tient un petit gïte "le rayon vert", gîte à flan de colline, construit en pierre de la région, avec une vue imprenable sur l'océan et une belle baie.

     

    Avec rachid

    Le calme environnant et ce léger bruit des vagues font monter en nous une sensation de plénitude et nous pouvons rester là assis tranquillement en attendant la préparation de notre repas. ( ne sachant pas si nous pouvions y accéder, nous n'avions pas réservé. il est plus prudent de le faire un ou deux jours à l'avance, le téléphone ne passe pas et Rachid se rend de temps à autre à un endroit bien précis pour écouter ces messages.)

     

    Un petit état des lieux....

     

    Remontée vers Agadir

     

     

     

     

     

     

     ...

     

     

     

    Remontée vers Agadir

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour nous faire patienter Rachid nous sert le thé, dehors au soleil, que du bonheur.

     ...

     


    Nous avons commandé, du sar pour Jean et un tajine de poulpe pour nous trois. le tout sera très bon. En entrée il nous sert un briouade à l'oeuf, très bon aussi. Thé et café. 

     

    Briouate à l’œuf

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tajine de poulpe

       

    Sars

     

     

     

     

    Son petit établissement est très bien tenu, ses chambres ont agréable, propres de même pour cuisine, surprenant pour un tel endroit.

     

     

    Coté fen^tre

    Côté cuisine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La cuisine

     

    Nous prenons congé, il nous propose gentiment de nous reconduire aux camping-cars avec son 4X4. Qu'elle délicate attention. Nous préférons marcher pour digérer ce bon repas, il n'y qu'environ 2 kms.

    La côte est rude mais nous cubes blancs ne ragent pas sur cette route gravillonnée.

    Une espèce de cuve rouge en béton attire notre attention, vraisemblablement il s'agit d'une citerne qui permet sans doute de faire boire le bétail. Curieux tout de même on peut y accéder pas des escaliers. Mais ouvert à tout vent, hyper dangereux. 

     

    la voilà

    Voilà l'intérieur depuis les escaliers

    depuis le côté opposé, les escaliers

    l'abreuvoir 

     

    Une petite piste nous conduit ensuite à Sidi Ouarsek, nous y pension y trouver un petit port, il n'en est rien, simplement de belles falaises et des plages.

     

    A Sidi Ouarzek

    Plage à sidi Ouarzek

     

    Au retour, Marie et Patrick, que nous n'avions pas vu, ont reconnu nos camping-car et nous ont attendu pour faire la causette. Nous apprécions beaucoup se couple même si nous les connaissons peu.

    Retour sur Sidi Ifni et nuit camping Tamhroucht, un beau camping sur plusieurs niveau, très propre avec de grands emplacements et de bon sanitaires.

    Nous y retrouverons nos amis Héraultais et leurs amis lyonnais.

     

    07 Février

     

    Nous trainons encore un peu ce matin…

    Allons dire au revoir au amis….ils nous offrent le café et nous « babachons » et rigolons. L’heure tourne…. Nous devons quand même lever le camp.

    Nous ne faisons qu’un saut de puce juste à Erkounte Park

    GPS en main nous cherchons l’arrêt pour la sixième arche que nous a gentiment indiqué Denis.

    Ben voilà nous avons dépassé le point sans trouver à stationner.

    Demi tour…. Gauche…. nous nous arrêtons donc au niveau de la cinquième. Nous verrons bien inch allah !!!

    Toujours aussi belle avec un océan qui gronde en roulant de grosses vagues.

     

    La cinquième arche et sans doute maintenant la plus belle

     

    Nous suivons le sentier côtier qui surplombe cet océan rageur.

    Voilà une petite arche qui s’offre à nous….difficile à photographier dans l’ombre. Mais un pêcheur est là défiant toutes les lois de l’équilibre. Pour nous impossible d’y descendre.

     

    Voilà donc la sixième

     

    Nous marchons toujours vers le sud cherchant les ruines indiquées par Denis et autre arche en vue, plus belle, mais toujours dans l’ombre.

     

    Voilà donc la septième

     

    Celle-ci est accessible, un petit sentier descendant nous y conduit sans difficultés. Nous immortalisons ce moment, surtout que nos hommes n’ont pas voulu nous accompagner.

     

    La voilà de l'autre côté

     ...

     

     

    Un pêcheur qui parle un peu espagnol nous présente sa pêche des pousses pieds que je ne connaissais que de nom. Parait que les Espagnols en sont friands. Au retour il nous propose des poulpes, nous déclinons, en fait je ne sais pas préparer ces bestioles.

     

    Des Pousses pieds

     

    Arrêt à Mirleft à la station pour faire remplir notre bouteille en propane, un peu cher, mais n’avons pas vraiment le choix.

    Repas de midi sur la place.

    Puis petite balade jusqu’à l’océan juste au dessus de la gargote de Hassan, souvenir d’il y a deux ans.

    Retour au camping Erkounte où nous nous installons. Il est bien plein mais il y a encore de la place. Nous y retrouvons Françoise, Denis joue aux boules.

    Puis Chantal et JD qui nous offrirons café, thé et petits gâteaux. Nous passons un agréable moment avec eux.

    Un petit blanc  châtaigne chez nos amis lyonnais ce soir.

    Demain sera un autre jour….nous remontons sur Agadir.

     

    08 Février,

     

    Nous quittons le camping vers neuf heures avons quelques courses à faire à Tiznit, combien de temps ,,, Sait-on jamais !!!

    Nous passerons par l'intérieur, une route une bon état qui court entres des collines de terre rouge où euphorbes fleuries, arganiers et cactus se partagent le terrain en parfaite cohabitation.

    Nous arrivons relativement tôt sur Tiznit, nos courses sont faites en un rien de temps, nous partons donc pour notre restaurant à massa, prévu pour 13h.

    Arrivée sur massa point de soleil, la brume qui enveloppe délicatement tous les environs. Surprenant !!!

    Nous traversons massa, l'oued du même nom et nous voilà presque arrivé dans ce petit coin tranquille où trônent quelques palmiers.

     

    Petite palmeraie au restau

     

    L'établissement à fière allure, sa porte d'entrée est magnifique et l'accueil du patron et du personnel fort sympathique.

     

    La Palmeraie de Massa

    L'entrée

     

    Notre table est installée, sur la terrasse, au soleil, que demander de plus.

     

    Notre table

    Voilà Patrice, le patron

    Il y a du monde au balcon....

     

    Nous sommes venus pour manger une Tangia, préparée comme il se doit, dans une jarre et cuite pendant des heures, avec des aromates que seul le cuisinier sait.

     

    C'est là que çà se passe...

     

     

    Le four a été chauffé dès hier soir et la jarre mise dès ce matin 8 h

     

    Là se trouve notre tangia

    De la jarre à l'assiette

    Françoise teste...

     

     

    Nous aurons d'abord une petite salade marocaine, puis notre tangia avec ses petits légumes et des frites.

     

    La Tangia

    Paulette au service

     ...

     

    Le dessert sera une surprise et surtout un vrai délice :tajine de fruits avec sa boule de glace à la datte. Le tout arrosé d'un petit gris de qualité. 

     

    Tajine de fruit et glace à la datte

     

    Je remercie, au passage, le membre de "La tribune des amis camping-caristes" qui a indiqué cette très bonne adresse sur la page facebook.

    Nous sommes tous très satisfait de ce restaurant, aussi bien pour le cadre, l'accueil et le menu. un pur bonheur pour nos papilles. Nous y reviendrons.

    Nos amis Françoise et Denis repartent à Mirleft au camping Erkounte, nous continuons sur Agadir.

    Ce soir nous stationnons sur le parking de l'aéroport le fils de nos amis arrive demain matin.

    Encore une semaine, sans doute, sur les chapeau de roues..... après nous allons nous poser un peu.

    « Plus au sudVirage à l'est avec Séb »

  • Commentaires

    13
    natounet69
    Dimanche 10 Février à 16:09

    Jean Paul a trouvé le nom du restau ! La Palmeraie de Massa ! C’est fou ce que la motivation fait faire !!!

      • Dimanche 10 Février à 23:43

        Bonsoir Annie et Jean Paul,

        Oui c'est la palmeraie de Massa. Pour manger la Tangia, il faut être minimum 6. il ne peut pas faire chauffer le four pour moins, il faut pas mal de bois. Il nous a dit il faudrait augmenter le prix et ce n'est pas notre but.

        Mais il vaut mieux téléphoner avant. 0668799456. un établissement à recommander.

        j'espère que Jean Paul aura le feu vert, sous peu à ce que j'ai vu. on croise les doigts. Peut être une rencontre.

        Bises à tous les deux.
        Huguette

    12
    natounet69
    Dimanche 10 Février à 16:01

    Bonjour, Huguette

    Nous nous preparons psychologiquement au départ en suivant votre périple.

    Peux-tu me donner le nom du restaurant à Massa ?

    Merci d’avance et bonne continuation !

    11
    Samedi 9 Février à 15:09

    Toujours un plaisir photos et reportages. 

      • Samedi 9 Février à 22:25

        Coucou,

        Merci Claudine, je fais de mon mieux mais le temps me manque...

        Cette semaine va ans doute être pire.

        Elle débute sur les chapeaux de roues...

        Bises
        Huguette

    10
    Samedi 9 Février à 09:17

    Bonjour Huguette

    Ça vous arrive encore de découvrir des coins que vous ne connaissez pas ? J'ai des doutes LOL

    Bises

      • Samedi 9 Février à 09:24

        Bonjour Christian,

        Ben oui, on découvre tous les ans de nouveaux coins et on ne les verra pas tous. En plus de nouvelles routes maintenant accessibles en cc nous permettent d'aller plus loin dans nos découvertes.  Que du bonheur ici au Maroc.

        Je suppose que tu profite de la saison de ski. Même pas le temps de te suivre sur ton magnifique blog.

        Bises.
        Huguette

         

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Mercredi 6 Février à 11:11

    Bonjour,

    Bras nus , en chemisette ... AAArg mais vous nous narguez.
    Cela donne envie.

    Superbes les paysages .
    bonne balade

    Jean-Pierre

      • Mercredi 6 Février à 20:54

        Bonjour Jean Pierre,

        Oui bras nus, pas osé mettre juste des bretelles pour sortir ici hors de camping, sinon cela aurait été possible.

        Une très belle journée à tout point de vu.

        Voilà aussi pourquoi on aime le Maroc, ce qui nous permet de fuir l'hiver de France.

        Les balades et les découvertes continuent c'est très agréable.

        Amicalement.
        Huguette

    8
    Mercredi 6 Février à 10:17

    Bonjour,

    De bien belles photos.

    Peut être nous irons..

    Amicalement

    Maryse et Christian

      • Mercredi 6 Février à 20:52

        Bonjour Maryse et Christian,

        Même si ce n'est pas les chutes du Niagara (que ne ne connais d'ailleurs pas) le coin est magnifique, une nouvelle découverte.

        Bonne continuation à vous également.

        Nos routes se croiseront sans doute.

        Sommes arrivés à Sidi Ifni tardivement, sommes donc au camping le plus à l'extérieur de la ville en montant sur Agadir, mais partons demain matin.

        Amicalement.
        Huguette

    7
    Bibi
    Mercredi 6 Février à 07:04
    Quels beaux paysages !!
    Merci pour ce fabuleux décor que tu me fais partager.
    Bonne continuation
    Bizzz de Bibi
      • Mercredi 6 Février à 20:49

        Bonsoir Bibi,

        Oui cette année on découvre des coins que nous ne connaissons pas c'est super.

        Bonne soirée, j'espère que tu vas bien.

        Bises.
        Huguette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :