• 16 janvier

    Voilà nous partons comme prévu direction le Maroc avec divers arrêts en France et en Espagne.

    Après des mois difficiles  de cette fin d'année 2015, le voyage sera sans doute bénéfique... Mais à vrai dire je ne pars pas avec le même enthousiasme que les années précédentes. La préparation sera rapide, mais maintenant, après de nombreux voyages, nous sommes "rodés".

    Je voudrais être là bas ...mais aussi ici.... pour diverses raisons.

    Inutile de préciser que dans ces conditions il n'y a pas de trajet pré établi, nous verrons au fil de nos humeurs, de nos rencontres et du temps.

    Après une longue hésitation, nos amis Brigitte et Christian partent avec nous. Que du bonheur !!!

    Nous retrouverons d'autres amis, qui caracolent en tête en Espagne.

    Sabine et Pauline vont garder la maison en compagnie de la petite Hindy, des grandes embrassades et voilà nous levons l'ancre, mais avec un pincement au cœur. 

     

    Hindy au milieu des pâquerettes 25/12/2015

     

     

    Le portail se referme lentement ..... des bisous volent.... Au revoir !!!

    La nature a revêtu son manteau d'hermine, cette blancheur immaculée nous accompagnera jusqu'à Vienne. L'hivers semble vouloir s'installer, cependant la route est dégagée.

    Nous caracolons sur la Nationale 7 puis la 86 et dès Tournon  le ciel est d'un bleu éclatant et le soleil radieux. Nous côtoyons le Rhône qui étincelle, malgré ses eaux boueuses, quelques grandes péniches y voguent lentement.

    A Nimes bifurquons sur la 999 qui nous conduira, après une longue série de grands lacets, chez nos amis en Aveyron, près de Millau.

    Une soirée très agréable devant un bon repas. Les supputations vont bon train !!!!

    Ce matin 17 janvier nous prenons le petit déjeuner avec Brigitte et Christian,  bavardons longuement avant de prendre la route pour l'Hérault où nous ferons une courte halte, après un passage dans ma maison natale.

    Ce soir sommes installés sur une aire de service gratuite à Ouveillan, pour une nuit elle fera l'affaire.

     

    18 janvier

     

    Sniff, sniff,  nos amis ne sont pas là. Un petit incident de parcours, les retiennent chez eux.

    Nous démarrons sous un ciel plombé, triste à mourir, quelques petits flocons, tels de mini papillons blancs volètent au dessus de Narbonne, les collines  moutonnent dans la grisaille, mer et ciel se confondent.

    Nous n'apercevons même pas le Canigou, tant il est dans les nuages. En passant un petit clin d’œil à Colette et Didier (chichidou) que nous espérons rencontrer durant notre descente vers le détroit.

    Plaff, plaff !!! La neige s’intensifie puis s’arrête brutalement.

     

    Encore quelques tours de roues et nous voilà à la frontière Espagnole.


    12 commentaires
  • 18 Janvier

    Arrêt courses à la Jonquera,  repas de midi au « grand buffet », peu de monde mais un peu déçus, nous n’y reviendrons pas.

    Sur le parking peu de camping-cars, 6 seulement. Nous avons connu mieux.

    Nous voilà sous la pluie qui repartira aussi vite qu’elle est venue.

    Nous avons décidé de ne pas trop rouler pour attendre nos amis, donc avons arrêt à Bésalù. Là le ciel est bleu et le soleil brille, nos aurons donc eu tous les temps cette journée, mais elle reste bien triste tout de même.

    Mais voilà l’aire de service, je devrais plutôt dire parking de service n’est plus accessible, le pont est en réfection.

    Petit tour à pied dans ce beau village médiéval avec notamment un pont fortifié.

     

    Le vieux pont fortifié

    Le pont fortifié

     

      

    Le vieux village de Baselù

     

    Nous repartons pour l’aire de Quart, située en ville près d’une école, nous sommes 6 camping-cars. Vont–ils au Maroc ? Nous n’avons vu personne.

     

    Coucher de soleil depuis l'aire

     

    Une très mauvaise nouvelle vient de tomber, nos amis ne vendront pas nous rejoindre Christian a des ennuis de santé et ne peut, hélas, envisager un voyage dans l’immédiat. Nous sommes très très triste, pas seulement pour ce Maroc en solitaire, mais surtout pour sa santé. Et pour couronner le tout ils ont des difficultés pour rentrer chez eux, il neige plein temps. Courage les amis on est de tout cœur avec vous.

     

    19 Janvier

     

    Un ciel d’azur, une mer d’huile et un soleil radieux, que demander de plus en ce mois de janvier.

    On roule…on roule….

    A Barcelone nous passons pas la Ronda del littoral, sans le moindre souci en longeant de grandes installations portuaires. De l’autre côté à fl ce falaise un immense cimetière fort impressionnant.

     

    Il se poirsuit encore à flanc de colline

     

    Dans le camping-car il fait si chaud que nous avons troqué notre pull contre un tee-shirt.

     

    En route...

     

    Arrêt repas sur l’aire de Villanova de Penedes, avons rv à 15h pour la vidange du camping-car, qui finalement ne se fera pas car la voiture qui est sur le pont n’est pas terminé.

    Dommage d’avoir attendu pour rien. 

    Nous poursuivons donc tranquillement notre descente vers le sud.

    Une bonne surprise nous attend, notre petite Pauline, en vacances et à la recherche de soleil est venu nous rejoindre. Nous l'attendons puis dirigeons donc sur l'aire de service de El PobloBou au milieu du delta de l'Ebre. Le coin semble fort agréable, mais nous verrons cela demain car nous sommes arrivés à la nuit.

     

    Tchn Tchin ...

     

    20 Janvier

     La nuit a été bonne sur ce parking calme et agréable. Ce matin petite balade dans ce petit village mexicain, bien mort en cette saison.

     

    L'aire de service

    Dans le village mexicain

    L'église

    Dans le delta de l'Ebre

     

    Un petit tour au port d’El PobloNou, endroit très agréable sous ce grand soleil et ce ciel bleu où quelques petits nuages effilochés papillonnent.

     

    Le port El Pueblo Nou

    Le port

     

    Et hop en route ….

    Notre garage Fiat favori à Vinaros est fermé, c’est ville morte pas un commerce n’est ouvert.

    Nous roulons entre Sierra et mer, au milieu des champs d’orangers, d’artichauts ou tout simplement fraîchement labourés.

    Il fait très chaud, plus de 22° au soleil, c’est une température idéale, mais hélas nous roulons. 

    Ce soir sommes sur l’aire de service gratuite de Simat de Valldignat où nous attendons Pauline, parti voir une copine.

     

    21 Janvier

     

    Sniff, sniff Pauline remonte vers le nord, nous toujours cap au sud.

    Il fait très, très beau, presque chaud. Malgré le soleil, nous sommes tristes….

    Nous prendrons la 344 que nous ne connaissons pas, elle sera très roulante, un peu monotone se faufilant dans des paysages semi désertiques. A 30 puis A7 et ce soir nous sommes installés sur un grand parking à Guadix. 

    Un petit tour dans Guadix nous permettra d’admirer la vieille ville, dotée d'un cachet particulier.  La caractéristique intéressante de cette ville tient dans ses grottes troglodytes habitées. La cathédrale fût fondée en 1594.

     

    La cathédrale de l'Incarnation

    Son clocher

    Toujours la cathédrale

    Conservatoire de la musique

    Le couvent  de la conception

    Le château

     Place de la Constitutionet le théâtre

     Place de la Constitution et l'hôtel de ville

     

     22 janvier

     

    Il fait toujours beau et chaud. C’est à grande enjambées que nous montons au château de la Calahora, par des escaliers caladés afin de visiter le quartier, très spécial, des « cuevas ». Ces habitations particulières sont creusées dans le tuf. Façades blanches et cheminées coniques font la surprise de ce quartier pour le moins original.

     

    Une maison troglodyte

    Montée au belvédère

    L'église

    Les collines de tuf

     

    Un petit belvédère nous permettra d’admirer tout cela et de voir la ville à nos pieds, un tableau pour le moins inhabituel.

     

    Panorama sur la ville le château et les troglos

      

    Une mamie nous ouvrira sa maison et nous fera visiter son habitation, nous expliquant que la température y est pratiquement constante hiver comme été, que la pluie n’y pénètre pas et qu’il y a environ 2 à 3 mètres de terres sur le toit. Nous avons beaucoup apprécié cette visite et laissé notre petit billet. Sans nous préciser la signification, elle nous a rendu une petite pièce.

     

    La salle à manger

    Cet objet permet de mettre l'argent pour les mariés

    La maîtresse des lieux

     

    La Sierra au dessus est enneigée.

    Redescendrons rapidement car nos amis nous attendent à Arroyo de la Miel pour prendre les billets et rouler jusqu’à Polmonès.

    Dons nous avalons donc  les kilomètres et arrivons comme prévu vers Jean et Paulette.

    Billets en mains nous reprenons ensemble la route pour stationner sur le parking de Carrefour, pour un départ demain à 10H. Nous touchons presque du doigt le continent africain. 

     

    Notre trajet

     

     

    Ce 23 janvier vers 8H30 nous partons au port.


    12 commentaires
  • 23 janvier

     

    Tout d’abord nous souhaitons un très bon anniversaire à notre petite Pauline. Ma chérie passe une très bonne journée, nous sommes déjà loin mais nous pensons très fort à toi, nous te faisons de gros bisous.

    Nous partons donc vers 8h30 pour le port d’Algésiras, embarquement pour Tanger Med pratiquement à l’heure, sans le moindre problème. Peu de monde sur ce gros ferry où l’on tourne aisément donc montée en marcha avant et sortie idem.

     

    Embarquement

    Notre tour arrive rapidement 

    Confortablement installés dans le ferry

    Le port d'Algésiras

     

    Après à peine 1h30 nous voilà en terre marocaine, sous un ciel gris.

     

    Arrivée à Tanger Med

     

    La douane se passe avec une grande rapidité en un quart d’heure nous quittons Tanger par l’autoroute.

     

    Premiers rpayages marocains

     

    Notre premier arrêt sera Asilah, cette ancienne petite ville espagnole paisible  blanche  et bleue, au visage méditerranéen rappelant les cités andalouses.

    Bivouac au port, quelques camping-cars y sont déjà.  Nous sommes face aux remparts de la médina et le petit port où se dandinent quelques barques de pêcheurs.

     

    Notre décor, petites barques de pêcheurs 

     

    Il fait un temps merveilleux, je crois que je n’ai jamais eu aussi chaud ici.

    Petite apéro de bienvenue chez nos amis et il est temps de casser la croûte…

    Grande balade en ville à la recherche de l’agence Maroc Télécom qui est fermée pour le We.  L’esplanade de front de mer est une agréable promenade où nous sommes ravis de flâner.

     

    L'esplanade du front de mer

     

    Nous poursuivrons par cette médina, très propre où l’on déambule au gré des petites ruelles. 

     

    Petites ruelles blanchies à la chaux

    Une petite place dans la mdédina 

     

    Sur la Krikia, cette avance sur la mer, on se plait à contempler la médina se noyer doucement dans le crépuscule. En contrebas l'océan déroule, à grand fracas, de gros rouleaux écumants. 

     

    Depuis la krikia vue sur les remparts et l'océan

     

     La médina est toute petite on ne risque pas de s'y perdre, on peut y déambuler en rêvant. Pas de véhicules à moteur, la qualité du silence n'est troublé que par le bruit des vagues qui parfois résonne avec force.

     

     

    Paisible et sereine, magique et majestueuse elle ne manque pas d'attrait et séduit beaucoup d'artistes.

     

    Un décor dans la médina

     

    Quelques achats en ville, puis un coiffeur pour Paul et nous voilà de retour dans nos petites maisons roulantes. 

     

    Coucher de soleil sur le port

    Coucher de soleil sur le port

     

    Nous ne changerons pas les habitudes, ce soir apéro chez nous. Et oui c’est le WE !!! Mais il y a deux places vides....Brigitte et Christian ne sont pas là, leur rires et leur joie de vivre nous manquent déjà.

     

    L'apéro

      

    Asilah By nignt

     

    Le port

     

     

     24 janvier

     

    La nuit calme, une belle journée s’annonce….

    Nous avons des nouvelles d’Odile et Christian, tout va bien, le temps sur Agadir  est merveilleux.

     

    Panorama depuis notre bivouac

     

    Grande balade sur la jetée, pas la moindre brise, mais l’océan gronde fortement et de gros rouleaux se fracassent à nos pieds. 

     

    Le petit port

    Les remparts

    Ils visitent le Maroc en vélo couché

      

    Ils prennent de la hauteur !!!

     

    Une légère brume en suspension au dessus du port et de la ville dissout l'horizon et les remparts.

    Il est doux de ne rien faire, de flâner au soleil en admirant cette petite ville adorable, son port et cet océan qui rugit. Mes pensées vagabondent….Elles vont même jusqu’en Europe…. et oui … nous devions visiter cette charmante bourgade avec Brigitte et Christian.

    Nous avons décidé d’aller au restau, donc nous déambulons dans la rue principale, chaque rabatteur nous tend sa carte, toutes identiques. Que choisir ? ils sont si nombreux.

    Notre choix se portera sur le restaurant Marhaba. Menu avec salade marocaine, couscous pour certains et calamars et frites pour les autres. Café et thé à la menthe excellents.

     

    Salade marocaine

    Couscous ou calamars

    Thé ou café

     

    Nouvelle balade digestive dans la médina, les plus gourmands achèterons des gâteaux marocains.

     

    Une des entrée de la médina

    Qui sont ces gourmands ???

    Les petites échopes

    On flâne

    On admire

     

    Encore une promenade sur la jetée, les rouleaux sont si forts qu’ils nous éclaboussent, au retour nous les éviterons en passant par le quai où les pêcheurs déchargent leur cargaison.

     

    Quatre promeneurs !!!

    Paulette a l vertige, Paul la rassure ....

    Un étal au port

     

    Une journée agréable, bien remplie, nous commençons à nous sentir en vacances….bien que !!!!

    Ce soir apéro chez nos amis.

     

    Apéro chez Paulette et Jean

     

    25 et 26 janvier

     

    Ce matin un arrêt à Maroc Télécom, pour nos amis qui ne sont pas venus l’an dernier, donc la carte clé 3G, comme la carte téléphone ne sont plus valables. Voilà tout est en ordre nous avons aussi une recharge 50DH avec 1 heure de téléphone vers l’international et notamment l’Europe.

    Direction Moulay Bousseilham….

    Cà et là quelques vaches maigres paissent une herbe bien fournie, tandis que d’autres tirent une charrue en bois, traçant de larges sillons, quelques troupeaux de moutons, souvent gardés pas un chibani qui s’appui sur une canne, dévorent l’herbe des bas côtés de la route.

    Une bonne odeur d’eucalyptus nous chatouille les narines, les petits vendeurs de cacahuètes ou de chapeaux rifains sont toujours là.

     

    Petits vendeurs de cacahuètes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les chapeaux rifains

     

    Ensuite les chênes liège exhibent leurs troncs dénudés.

     

    Les chênes liège 

     

    Les villages traversés sont animés, des va et vient permanents d’hommes, de femmes et d’enfants qui nous salent gentiment lors de notre passage.

    Dès Larache la brume s’installe elle bleuit la campagne en adoucissant les contours.

    Dès lors nous emprunterons l’autoroute jusqu’au camping Atlantis Gate où nous nous installerons tranquillement. 

    Comme par enchantement la brume disparaît,  un beau soleil et un ciel d’azur nous accompgne.

    Nous mangerons dehors, plaisir simple mais fort agréable.

     

    Repas de midi

     

    Ensuite café chez nos amis.

     

    Café et petit gâteaux marocains

     

    Nous avons vu « Mme Coque » comme dirait Annie ou Patrick et nous avons acheté une partie de sa cueillette. Elle a eu la gentillesse de nous amener de l’eau de mer pour les mettre à tremper. Elle a eu son pourboire.

    Apres midi, saines occupations de camping-caristes, surtout lessives. 

     

    C'est l'heure de la lessive

     

    Comme tous les ans nous avons nos tondeuses naturelles....

     

    Les moutons sont toujours là !!!

     

    Malheureusement elles ne sécheront pas car vers, 18h la brume revient.

     Demain sera un autre jour….

    Une journée bien calme, la brume disparaît rapidement laissant la place au soleil qui nous réchauffe.

     

    Bien installés à notre place habituelle

     

    Les poubelles sont toujours ramassées comme autrefois...

     

    L'éboueur en action

     

    La lagune est toujours aussi belle, ce matin à marée basse quelques pêcheurs rentrent avec hélas peu de poisson.

     

    Le petit port sur la lagune

    Une raie 

     

    Repas de midi à l’extérieur avec de bonnes pâtes aux coques.

     

    Les coques cuisent

    Voilà elles sont prêtesNNN

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous avons fait la connaissance de Bernard 26. Un petit clin d’œil à Brigitte et Christian, il vous connait et vous passe le bonjour.

    Balade en ville, nous retrouvons nos habitudes au petit souk, le petit vendeur de légumes qui nous serre la main et nous demande des nouvelles. Nous achetons, légumes, crêpes et olives pour un bouchée de pain, comme d'habitude.

     

    Au souk

    Des olives bien rangées

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hélas pas de beignet, dommage….j’avais monté le sucre et le sac plastique…souvenirs souvenirs… 

    Nous irons tout de même boire notre thé à la menthe au « Milano » où l’on nous a aussi reconnu. Encore de bons souvenirs….

     

    Un excellent thé à la menthe

     Coucher de soleil sur le camping

     

     

    Ce soir nous avons eu des nouvelles de Martine et Mario ainsi que de Manu. A bientôt les amis.


    10 commentaires
  • Du 27 au 29 Janvier

     

    C'est une belle journée qui s'annonce...

    Un peu de mécanique....le marche pied reste coincé et fait un bruit d'enfer....donc obligation de trouver une solution pour rouler. Il restera fermé mais ne fera pas de bruit. A suivre....

     

    Un peu de mécanique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sur les conseils du gardien du camping nous emprunterons l'autoroute jusqu'à Kénitra évitant ainsi la mauvaise route.

    Nous longeons maintenant de grandes serres qui cache des bananiers. Nous sommes toujours surpris de voir des personnes marcher sur les bas côtés de l'autoroute, des poules picorer ou encore des moutons qui paissent.

    La traversée de Kénitra est toujours folklorique, toujours une circulation anarchique, des piétons indisciplinés qui traversent n'importe où et n'importe comment. C'est aussi cela le Maroc. Mais les cigognes sont toujours là....

     

    Pourquoi se gêner !!!

     

    La route côtière après Rabat est assez encombrée mais surtout limitée à 60 voire 40. Nous respectons scrupuleusement ces limitations. Heureusement car la marée chaussée est partout et les jumelles fleurissent.

     

    Le phare de Rabat

     

    Les petits étals font légion au bord de la route. 

     

     

     Ce soir nous nous installons au camping "l'Océan Bleu" à Mohamédia. Nous sommes toujours aussi bien reçus par Ali et sa sœur.

    Il nous a installé à côté de "Michelène" et de leurs amis "Sacarabé". Nous avons déjà papoté mais aussi visité leur beau camping-car, amené par le papa Noël.

     

    Aujourd’hui repos, on traîne sous la couette….le ciel est mitigé et il y a un peu de vent.

    Chacun vaque à ses occupations, Michel semble matinal il papote déjà…

    Ce midi nous levons de verre de l’amitié avec des colistiers bien sympathiques et nos amis bien sur. Rien ne manque… Les échanges vont bon train…on parle Maroc, mais aussi de nos autres voyages, car nous sommes tous les amoureux de grands espaces et de la liberté que procurent nos engins à roulettes. Hervé et Annick étaient des quatre-quatreux avant d’être camping-caristes.

     

    Michel, Hélène, Annick, Hervé, Jean-Luc, jean, Paulette, Paul qui a une longueur de retard

     

    L’heure tourne sans y prendre garde, il est plus de 13h quand nous nous séparons.

    Voilà notre premier tajine, tajine au poulet qui sera excellent.

     

    Tajine au poulet

      

    Après le café, pris avec nos amis, direction le centre de Mohamédia. 

     

    C'est le départ

     

    Nous prenons un taxi qui nous conduit à la gare routière. Balade dans le petit parc fort bien entretenu,

     

    Le parc

     s...

    Un peu de repos en sirotant un jus de fruit

     

    puis dans le petit souk où nous achetons pour une bouchée de pain fruits et légumes.

     

    L'entrée du souk...

    La mosquée

    Le vendeur de babouches qui a accepté de poser pour nous

    de beaux étals de fruits

    De beaux légumes

    Au détour d'une rue

     

     Retour en taxi.

     

    Matinée cool au camping sous un soleil généreux.

    C’est vendredi, alors couscous, un très bon couscous préparé par la maman d’Ali et servi au camping-car que nous dégustons dehors.

     

    Un excellent couscous

     

    Cet après midi grande balade, cheveux au vent, le long de l’océan où de gros rouleaux se fracassent sur les rochers en grandes gerbes d’eau.

     

    L'océan déchaîné

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balade agréable malgré une légère brume qui blanchi l’atmosphère. La marée monte et l’océan se déchaîne de plus en plus.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Des jeunes, tout sourire, demandent à être photographiés, les voilà donc.

     

     

    Lors de notre passage entre quelques maisons, un chien furieux voulait nous attaquer, quelques lancés de cailloux ont été nécessaire, même si nous ne l’avons pas visé. Nous poursuivons ensuite notre balade tranquillement.

     

    toujours au bord de la côte

     

    Nous descendons sur la plage près de l’oued et allons siroter de bons jus de fruit à la terrasse qui surplombe l’océan. Des moments agréables au soleil à regarder les chevaux, les surfeurs, à rêver ou à papoter.

     

    Nous n'avons pas des vies faciles !!!

     

    Au retour avons pris nos précautions, nous voilà armés…

     

    Oh les chibanis !!!

     

    Mais les choses n’ont pas été aussi simples, ce chien furieux n’a même  pas peur de nos bâtons. Et nous avons encore eu bien du mal. Un ouvrier du chantier est allé le caresser et voilà il s’est calmé. Nous avons vraiment des têtes qui ne lui plaisent pas….

    La nuit ne tarde pas à tomber lorsque nous arrivons dans nos maisons roulantes.

     

    30 Janvier

     

    En route pour El Jadida, petite ville paisible que nous aimons bien et que nos amis ne connaissent pas.

    Nous prendrons l’autoroute pour contourner Casablanca que nous ‘avons pas envie de traverser et poursuivrons par la nationale 1.

     

    Petit vendeur de papayes au bord de la route

     

    Le premier arrêt sera pour Mazagan, cette nouvelle destination balnéaire grand luxe, dans un cadre exceptionnel. C’est un lieu magique à la lisière de la forêt d’eucalyptus et surplombant une immense plage. 

     

    L'arrivée à Mazagan

    L'entrée principale.

     

    Des décors somptueux, des prestations raffinées, un accueil attentionné répondra à vos envies. Nous ne pouvons visiter que l’entrée, le stand Fauchon et le casino. 

     

    Dans l'immense hall

    En flânant dans les immenses couloirs

    Devant chez Fauchon.

     

    Question de sécurité, mais ce petit aperçu vaut une halte. Bien entendu pour moi ce n’est pas le Maroc.

     Installation dans le camping international, fidèle à lui-même, cependant l’accueil est chaleureux et le gardien nous reconnait et se souvient même de l’anniversaire de Paul, le sien étant un jour après, mais bien entendu pas de la même année.

    Grande balade en ville, cette ville océanique qui ne manque pas de charme,

    Vent

    mais hélas beaucoup de vent, il n’est d’ailleurs pas très chaud.

    Nous longerons cette immense plage de sable fin où les vagues viennent mourir délicatement la frangeant d’un long ruban d’écume.

     

    belle plage de sable fin

    Espade de la mémoire historique de la résistance de la liberté d'El Jadida

    Sur le front de mer

     

    A l'entrée du port

     

     

    Nous rentrerons au port où les mouettes font un véritable ballet au dessus des étals de poissons où l’on trouve de beaux spécimens. outre son activité commerciale, il abrite un club nautique.

     

     

    Une véritable piste de danse

    Un club nautique

     

    Beaucoup de petits bateaux et quelques chalutiers sont amarrés là, attendant la prochaine sortie.

     

    Les chalutiers

    Petits bateaux

    Un beau thon

    Un requin

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le pêcheur et ses congres, il a accepté de poser pour nous

    Les remparts et le bastion de l'ange vu du port

     

    Corsetée dans ses remparts, la cité portugaise était autrefois une ile ou l’on accédait par un pont levis.

    Nous dégusterons un bon jus de canne à sucre, extra à mon goût.

     

    Extraction du jus de canne à sucre

    Maintenant on déguste....

     

    Nous déambulerons sur les remparts de bastion du St Esprit au bastion de l’ange, survolant ainsi le port. Balade un peu décoiffante….

     

    Les remparts

    Agréable flânerie

      

    Descendant la rue centrale nous visiterons la citerne portugaise, vaste salle voûtée construite en 1514, servant de salle d’armes et ensuite de réserve d’eau. Construite sur plan carré de 34m  de côté, elle est composée de six nefs qui reposent sur 24 colonnes ou piliers. L’oculus central déverse la lumière du jour qui produit de surprenant reflets sur l’eau, donnant à ce lieu une atmosphère étrange. C’est toujours le même papi qui vient nous raconter l’histoire  et la découverte de cette majestueuse citerne.

     

    La citerne

     .

     

    Nous poursuivrons notre promenade par un petit tour au souk où il y a beaucoup de monde. Nous voilà  plongés dans cette atmosphère marocaine que l’on aime : des couleurs,  des odeurs….

     

    Au souk

    Arrêt boisson...

    Pendant ce temps...le cireur fait son travail

     

    Retour au camping en fin d’après midi sous un vent qui nous rafraîchit un peu trop à notre gout…
    Nous avons bien besoin d’un petit apéro ce soir…mais au fait nous sommes samedi !!!! 

     

    L'apéro du samedi !!!

     

     

    31  Janvier et 1 février Oualidia

     

    En route pour Oualidia, la ville au lagon, petite perle du littoral marocain.

    Traversons Sidi Bouzid, petite station balnéaire à la mode qui se rapproche de plus en plus d’El Jadida, sa corniche bâtie à outrance n’a plus son charme d’antan. Ensuite surplombons le port minéralier de Jorf Lasfar qui jouit d’une situation géographique favorable.

     

    Jorf Lasfar

    Jorf lasfar

     

    La côte tantôt rocheuse tantôt sablonneuse s’ourle d’un magnifique écharpe blanche et écumante.

    Lui succède des dunes qui ondulent au soleil et se mirent dans la lagune ou les marais salants.

     

    Au fil des jours...

    Les cultures foisonnent dans cette région, beaucoup de choux, carottes et raves. Nous avons pu voir les maraîchers à l’œuvre, entrain de laver les carottes et de les entasser soit en caisses soit directement sur un camion. Impossible d’échanger,  personne ne parlait français et pas de photos, nous avons respecté leurs désirs.

     

    Plantation de choux

    Les terrains sont cultivés jusqu'à l'océan

     

    Installation sur le grand parking où stationnent déjà quelques camping-cars.

    Après le repas nous ferons une grande balade pour admirer cette magnifique lagune qui se vide ou se rempli au gré des marées. Nous longerons la plage, battue par un vent terrible où l’océan se déchaîne.

     

    La majestueuse lagune à mariée basse

     De petites embarcation promènent les touristes sur la lagune

    Au fil des jours...

    C'est dimanche les gens mangent sur la place, barbecue improvisé

    L'océan est déchaïné

    Au fil des jours...

    Le petit port d'Oualidia

    Au fil des jours...

     

    Au retour nous irions réserver pour demain à l’araignée gourmande, le patron nous offrira le thé à la menthe accompagné d’une part de tarte à l’orange. Impossible de payer  « cela ne se fait ici » nous a-t-on dit. Gentille attention que nous apprécions.

     

    A l'araignée gourmande

     

     Ce soir apéro chez nos amis.

     

    Apéro du dimanche

    Plus on boit plus on rigole ...

     

    Journée cool.

    Un bon restauA midi nous mettrons les pieds sous la table, une belle tablée et oui nous avons retrouvés nos amis du forum et nous mangeons à l’araignée gourmande. Les araignées sont toujours aussi bonne, accompagnées d’un petit rosé local, elle sont encore meilleures….

     

    L'Araignée gourmande

    Une belle tablée

    Au fil des jours...

    Voilà la bébête

     

    De bons moments de convivialité comme nous les aimons, moments d’échange et de partage. Merci au forum….

    Petite balade digestive vers la ville où nous allons à la rencontre d’Aziz. Il vit donc à Oualidia, mais notre amis, son papa n’est pas là mais à Casablanca chez un neveu. Nous sommes un peu déçus de ne pas le voir, mais passons une bonne après midi à discuter et refaire le monde.

     

    Avec notre ami Aziz

    Encore la lagune

     

    Demain nous levons le camp….

     

    02 Février

     

    Surprise ce matin nous sommes dans la brume…

    Snif snif nous disons au revoir à Hélène, Michel, Annick et Hervé, espérant bien les revoir et passer ensemble quelques bons moments.

    Nous naviguons donc à vue dans cette brume qui blanchit la campagne. Nous changeons notre itinéraire habituel et empruntons la petite route qui passe par Had Harrara et rejoint Safi, sans doute pas meilleure que la route côtière mais un peu moins longue, s’ensuit la nationale 1 en très bon état. Comme chaque fois que nous passons à Sebt des Gzoula, beaucoup de monde, beaucoup de vendeurs de carrioles ou se tracteurs.

     

    Foule a souk permanent

    Tracteurs ou ânes...

     

    Soudain à l’approche d’Essaouira le rideau se lève comme après le premier acte, le ciel bleu et le soleil apparaissent, les paysages se colorent.

     

    Paysages aux couleurs chatoyantes

    Au fil des jours...

     

    Depuis la plateforme cette ville pleine de mystère,  apparaît dans un bleuissement lointain, coincée entre océan, îles Purpuraires, plage et dunes.

     

    Essaouira sort à peine de la brume

     

    Nous stationnerons près des dunes, ce lieu sera notre salle à manger ce midi.

    A grandes enjambées nous longerons cette grande plage de sable fin battu ce jour par un petit vent bien raisonnable qui malgré tout rafraichit l’atmosphère. Nous voici donc au port, port grouillant, où nous flânons avec plaisir, une nuée de mouettes dansant au dessus de nos têtes.

     

    Elles farandolent au dessus de nos  têtes

     

    Les floukas, petites barques bleues et les chalutiers, déjà rentrés s’y balancent doucement créant un véritable spectacle authentique et traditionnel, peu de plaisanciers.

     

    Les chalutiers au nport

    Les floukas

    Deux plaisanciers

     

    Des hommes, avec une dextérité impressionnante, préparent les appâts ou les hameçons pour le lendemain.

     

    Préparation des appâts

     

    Un Monsieur à la gentillesse de nous faire visiter le petit atelier de construction de bateau, nous donnant au passage quelques explications. Les conditions de travail sont étonnantes pour nous européen, pas la moindre sécurité, nous déambulant au milieu d’échafaudages faits de planches branlantes qui à chaque instant risque de nous tomber sur la tête. Les charpentiers y travaillent avec peu d’outils modernes sur plusieurs essences de bois.

     

    Voici le chantie :, bateaux en construction

    L'hélice d'un bateau en construction

    menuisiers au travail

     

    De l’autre côté les petits pêcheurs vendent leurs prises.

    Passé la porte de la marine

     

     

    Porte de la marine

     

    on découvre les restes d’un château royal qui se borne à des douves et une tour en forme de rotonde appelé scala de la mer.

     

     

    Les doves et la tour

     

    Moyennant une modique somme nous y accéderons et dominerons le port, l’océan les iles et la ville. Des moments agréables qui font crépiter nos appareils photos.

     

    Depuis la scala

    Au fil des jours...

    Vue sur les remparts et la médina

    Au fil des jours...

    Cheveux au vent

     

    Après un bon jus de fruit grande promenade au cœur de la vieille ville et de ses minuscules rues où se cachent de véritables trésors artisanaux autant que de babioles. 

     

    Dans la médina

    Au fil des jours...

     

    Sur plus de 200m de long ces remparts où l’on trouve encore de nombreux canons visant la mer, délimitent l’océan de la médina  et servaient autrefois à repousser les ennemis car la ville était très vulnérable.

     

    Au fil des jours...

     

    Nous rentrerons à la nuit dans la douce tiédeur de nos petits cubes blancs.

     

    03 Février

     

    Tout d’abord BON ANNIVERSAIRE MON PETIT PAUL.

    Merci aussi à tous celles et ceux  qui ont pensé à lui, nous vous remercierons en particulier mais ce jour à la plage de Tafadna pas d’internet.

    Donc ce matin notre route caracole de collines et collines au milieu des arganiers, quelques troupeaux y paissent une herbe rare mais point de chèvres sur les arbres.

     

    collines  et arganiers 

    En route pour Tafedna

     

    Un habitat dispersé, aux petites maisons cubiques à toit plat, avec sans doute un confort précaire et quelques modestes mosquées dont le minaret pointe vers un ciel d’azur parsèment la campagne.

     

    Quelques modestes maisons

    Fardeau sur la tête

     

    Petites et frêles, parfois jaunissantes, les céréales tentent de survivre en attenant une hypothétique pluie qui ne vient pas.

    Voilà notre décor de ce matin, ensuite la petite route nous conduit au bord de l’océan où s’étale une magnifique plage de sable fin avec un petit port aux barques bleues.

     

     

    Belle plage de sable fin

     

    Toute de blanc et de bleu vêtue une rangée de petites villas attendent les vacanciers.

     

    Au fil des jours...

     

    Nous loupons le petit panneau du camping de  Rachid qui vient nous chercher à vélo. Demi -tour et nous voilà sur son aire où nous sommes super bien accueillis.

     

    Le camping...

     

    Après installation le thé à la menthe nous est servi.

     

    Rachid nous offre le th à la menthe

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'aire de service

     

    Modeste aire de service avec de belles places où l’on peut avoir de l’eau et vidanger. Cela nous suffit amplement. Nous sommes très heureux de faire travailler ce petit jeune au grand cœur. Plus calme, impossible de trouver.

     

    Remplisage du réservoir

     

    Nous avons enfin retrouvé la chaleur et la brise marine qui tempère l’atmosphère.

    Repas dehors au soleil, nous avons presque trop chaud.

     

    Repas au soleil

      

    Après le café grande balade au petit port tout proche, quelques barques arrivent, elles sont tractées ou bien soulevées pour être posées sur la grève. Le déchargement est relativement rapide car la pêche ne semble pas miraculeuse.

     

    On remonte les barques sur la berge

    Celle-ci est tiré par le tracteur

    Au fil des jours...

     

    Nous  poursuivrons notre balade jusqu’au petit village perché d’où l’on domine toute la baie.

     

    Le village

    Sa mosquée

     

    Voilà encore une belle journée où j’ai un peu l’impression d’avoir fait ma BA en venant dans ce petit coin perdu mais superbe,  apporter mon humble obole à Rachid.

     

    Coucher de soleil au camping

      

    Ce soir apéritif avec nos amis pour cet événement particulier…on n’a pas tous les jours  20 ans !!!!! 

     

    Bon Anniversaire

     

    Tchin tchin !!!


    22 commentaires
  • 04 Février au

     

    Nous payons le camping, saluons Rachid et en route pour Agadir.

     

    En route pour Agadir..

     

    De nombreux petits stands de vendeurs d'huile d'argan ou de miel jalonnent notre route.

     

    Un petit stand

     

    Entravés, musette autour du cou, à l’ombre d’un arganier ou d’un eucalyptus, quelques ânes attendent leur fardeau et leur maître sans doute parti en taxi ou en bus au souk à Tamanar.

    Quelques kilomètres après le village le petit ruban gris devient velours et nos engins à roulettes et nos oreilles apprécient. Mais hélas ce fût de courte durée.

    La descente sur Tamri nous offre quelques belles échappées sur la campagne tandis que l’océan et le ciel se confondent dans un bleu infini.

     

    Quelques dunes bordent la côte

     

    Arrêt à Tamri pour l'achat de bananes.

     

    A Tamri

     

    Vers 12h30 nous voilà stationnés sur le grand parking derrière le boulevard du front de mer. Nous invitons nos  amis au Nil Bleu pour fêter l’anniversaire de Paul.

     

    Le Nil Bleu

     

    Calamars à la provençale pour les uns,  filet de St  Pierre au roquefort pour les autres, arrosé d’un petit gris, crêpes au chocolat ou Suzette, café et thé à la menthe selon le choix de chacun. Nous avons très bien mangé encore une fois, nous aimons ce restaurant.

     

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

    Calamars à la provençale

    Filet de St Pierre au roquefort

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Crêpe Suzette

    Crêpe au chocolat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Depuis le front de mer, la colline d'Agadir

    La plage, mais peu de touristes européens

    Balade digestive cheveux au vent

    La grande roue

     

    Un petit tour au souk histoire de se mettre un peu dans le bain, car pur moi Agadir ce n’est pas tout à fait le Maroc….et achat de fruits et de légumes.

     

    Au souk

    boutique bien chalandée

    Un porteur d'eau pour le "fun"

    Quelques jours à Agadir

    Les stands d'olives sont toujours magnifiques 

    De belles et bonnes oranges

    Il a demandé une photo

     

    En sortant du parking nos amis Odile et Christian sont là en camping-car. Nous nous suivons et montons, comme prévu à Terre d’Océan où Manu nous a réservé une très bonne place en front d’océan.

    Martine et Michel sont là, nous sommes heureux de les retrouver aussi , nous évoquons avec un peu de nostalgie quelques souvenirs,  parlons de Casinette mais aussi de Christian et de ses soucis de santé. Les amis, personne vous oublie.

     

    Coucher de soleil depuis le camping

    Quelques jours à Agadir

     

    Ce matin la brume envahit l’océan, mais lève en fin de matinée pour céder la place au soleil. La matinée s’écoule tranquillement, les papotages vont bon train. Nous retrouverons aussi Chantal et François. Nous mangerons face à l’océan…que demander de plus.

     

    Repas de midi devant l'océan

     

    S’en suivra le café et petits gâteaux avec tous les amis. Martine et Michel ne sont pas sur la photo, dommage.

     

    Café avec les amis

     

    Quelques moments de détente sur les relax à rêver les yeux ouvert, à regarder cette surface scintillante, ridée comme une vieille pomme, sans la moindre vague.

    Grande balade par la colline au dessus du camping puis descente vers la plage où nous siroterons de bons jus de fruit avant de retourner chez nous.

     

    Le camping...cherchez nous ,,,

    Quelques jours à Agadir

    Sur la plage

    De bons jus de fruits

     

    Ce soir c’est la fête au camping, soirée déguisée… voici un petit échantillon. Mais qui est- ???

     

    Côté face

     Côté pile 

    Véro, Odile et Christian

    Quelques jours à AgadirQuelques jours à Agadir 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un coucher de soleil sur l'Atlantique

     

    Ce matin le vent nous secoue un peu, mais il se calmera rapidement et il fera relativement chaud. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Journée festivité aces les "Skoués" Odile et Christian et leur bande de gais lurons. Nous ferons la fête c'est l'anniversaire d'Odile et nous sommes invités.

    BON ANNIVERSAIRE NENETTE

    Apéro pris au camping-car, les bouchons sautent.... rien ne manque. la bonne humeur est au rendez-vous.

     

    Bon anniversaire Nenette

    Bisous bisous...

    Quelques jours à Agadir

     

    Odile pense que nous allons manger un coucous chez Ria, elle monte dans la voiture de ses amis, moi sur le scout de Christian, nous somme trois...

     

    C'est le départ....pour 150m

    Christian sur son scout..

    Le cortège..

     

    Mais nous n'allons qu'au restau du camping où Manu nous attend.

     

    La surprise !!!

    Heureusement Nenette est très légère..

    Leur joie font plaisir

    Encore de belles fleurs

    Un très beau couple

    Un caillou que Nenette avait transporté dans sons sac à dos 

     

    La table est joliment dressée,

     

    Une belle table

    A table...

    Quelques jours à Agadir

     

    le repas excellent, pastilla et sa salade verte, bar en croûte de sel et ses petits légumes, gros gâteau d'anniversaire, thé et café. Le tout bien arrosé...

     

    Pastilla

    Bar en croûte de sel et ses légumes

    65 printemps

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    De bons moments de convivialités que nous avons appréciés. Merci Odile et Christian. Avec lâcher de ballon sur la terrasse.

     

    Lâcher de ballon sur la terrasse

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

     

     

     

    Un peu de repos ne fera pas de mal, nous apprécions nos relax....

    Ce soir nous ferons un apéro avec nos amis Paulette, Jean, Chantal et François. Nous avons passé une très agréable soirée et s'il vous plait dehors. Cela pour vous dire le temps que nous avons...

     

    Apéto avec Chantal et François

     

    Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas... Toujours grand beau et pas de vent.

    C'est dimanche, jour du couscous à Terre d'Océan. Après une matinée ou chacun vaque à ses occupations nous irons donc manger au restaurant.

     

    Couscous à Terre d'Océan

    Quelques jours à AgadirQuelques jours à Agadir

    Crème brûlée et mousse chocolat

     

    Le couscous sera succulent ainsi que les desserts et digestif offert par la maison.

    Après midi relâche, nos relax sont les bienvenus. papotage avec nos voisins jurassiens. Et nouvel apéro chez nos amis.

    Le programme est bien établi, demain nouvel apéro, mardi marche au barrage, mercredi marche au bord de l'océan, jeudi rencontre avec Fanfan et Albert. Nous n'avons pas des métiers faciles !!!

     

    Il fait toujours grand beau et chaud. Ce matin je suis de service... et oui l'apéro c'est chez nous. Le four est en place et le cake au jambon cuit...

     

    Cuisson du cake aux olives et  jambon

     

     

    Voilà une belle tablée et presque que des colistiers du forum du Maroc. Encore de bons moments de convivialité. Manu est venu trinquer avec nous, un peu rapidement car personne à la réception.

     

    Sur six couples, 5 forumistes

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

    Voilà Manu et sa trotinette

     

    Le repas sera très rapide,juste un grignotage. Ensuite les relax sont encore les bienvenus. Les petits oiseaux gazouillent, la vie est belle.

     

    Repos bien mérité

    Il gazouille pour nous

     

    Pour terminer l'après midi, une petite balade jusqu'à la plage où nous dégusterons une glace et oui ici c'est l'été....

     

     

    Ce matin nous allons faire une randonnée avec Christian et Odile comme chez de file, nos amis sont là bien entendu ainsi que les québécois  Lise et Roger.

     

    Départ du camping

     

    La colonne s’ébranle doucement au dessus du camping par un petit sentier qui serpente au milieu des arganiers et qui nous procure de magnifiques vues sur l’océan et ses criques.

     

    En piste pour une petite montée

    La baie en contrebas

    Juste un petit pas d'escalade

    Un petit arrêt pour admirer le paysage

     

    Notre arrivée sur le plateau se fait sans le moindre problème, traversons un petit village avec ses murs en pierres sèches et sa petite mosquée blanche. Nous saluons quelques personnes rencontrées dont un beau petit bambin et son grand frère, une fratrie de 5 garçons.

     

    Des murs en pierres sèches délimitent les propriétés

    Un enclos

    UN four à pain

    La mosquée blanche

    La rue principale du village 

     

    Une petite descente et nous apercevons le mur du barrage, mais point d’eau. En effet cette année est une  année de sécheresse et l’agriculture souffre énormément.

     

    Le lac de barrage à sec

    Le sol se craquelle

    Le chef nous attend

    Toute l'équipe

    Quelques jours à Agadir 

     

    Nous longeons maintenant le lit caillouteux de cet oued à sec.

     

    Nous allons suivre ce lit rocailleux

     

    Malgré tout depuis de millénaires, sans doute, l’eau à fait son œuvre, façonnant à sa guise la roche. Cette roche faite de plaques plates inégalement modelées ressemble aux brins d’osier d’un panier. 

     

    Voici les premières couches

    Quelques jours à Agadir

     

    Quelques minuscules « gouilles » subsistent au milieu des lauriers roses et de toutes petites grenouilles y croassent gaiement.

      

    Premières gouilles

    De bellespierres rondes modelées par l'eau

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

     

    Une petite descente et nous voilà à la source, un mince filet d’eau sort de la roche et court en permanence.

     

    La source

     

    C’est l’heure de casser la croûte, la pause repas sera agréable, les uns à l’ombre les autres au soleil.

     

    Odile, Christian et Roger

    Quelques jours à Agadir

    Encore de belles roches érodées

     

    Nous arriverons rapidement, toujours au milieu des arganiers, à l’océan. Juste la route à traverser et nous longeons la plage des surfeurs, un plage de galets jonchée de détritus,

     

    La plage des surfeurs

    Un suefeur

     

    puis surplombons de magnifiques falaises où l’océan rugissant vient s’écraser. Un plaisir des yeux fort agréable, on ne se lasse pas.

     

    L 'entrée d'une grotte

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir

     

    il ne reste plus que la piste à remonter et nous voilà au camping. 

    Une journée  très agréable, en charmante compagnie, sous un soleil magnifique et ciel sans le moindre nuage. 

    Douche et relax sont les bienvenus pour cette fin d'après midi. 

    Ce soir nous sommes invités chez Martine et Michel pour l’apéro avec trois autres couples, couples fort sympathiques.

     

    Apéro offert par Martine et Michel

    Un bel apéto dinatoire

    Quelques jours à Agadir 

     

    Les journées, presque trop courtes, s’écoulent avec une douceur infinie à Terre d'Océan.

     

    Coucher de soleil sur Taghazout

     

    Une belle journée bien remplie. Magnifique balade en bordure de l'océan le matin, à marée basse et souk à Aourir l'après midi.

    Conduit à Odile et Christian, nous partons en compagnie de gais lurons pour les grottes du bord de mer, le temps presse, la marée monte et nous voilà déjà bloqués devant la porte du bas...la clé n'ouvre plus le cadenas....on envisage se sauter mais ce n'est pas aisé... seul Christian passe par dessus et culbute, sans mal heureusement. Par bonheur, une vacancière nous ouvre..Ouf nous voilà sauvés.

     

    Le départ

    Le départ

       

    La descente est encore facile

    La pente s'accentue...

    Le terrain devient plus difficile..

     

    mais l'océan monte rapidement, les blocs rocheux sont difficiles à escalader, je monte par ci , je monte par là, chacun son endroit qui lui parait le plus propice, pas question de le contourner, il y a maintenant trop d'eau. Le décor est magnifique mais la progression est lente. Il y a quelques chutes sans gravité.

     

    Pas de problème encore

    Je monte par ci je monte par là...

    Vigilance de rigueur!!!

    Micky, fatiguée attend son maître

    Odile surveille le gros de la troupe

    La progression est lente dans ces rochers parfois glissants

     

    Le cormorans sont là au dessus de la falaise...

     

    Perchés sur la falaise ils nous narguent

     

    la première grotte approche, les falaises sont magnifiques. Voilà on traverse et l'on continue devant ce décor insolite.

     

    des décors de rêves

    De magnifiques falaises

    Que de belles falaises

    encore quelques passages difficiles

    Quelques jours à Agadir

     

    Et Hop !!! Un peu d'aide ...

     

    Heureusement Odile est là

    Et hop voilà Roger

     

     Quelques passages difficiles où il faut parfois patauger heureusement un jeune pêcheur nous aide.

     

    Le jeune pêcheur aide

    La première grotte

    Quelques jours à Agadir

    Parfois impossible d'éviter l'eau

     

     Puis une deuxième grotte et là il faut se faire tout petit pour en sortir.... OUF, tout le monde est passé. 

     

    La deuxième grotte

     

    Pas facile de sortir...

    L'orifice n'est pas très grand...

     

     

     

     

     

     

     

     

     Pas très facile

    Il faut sortir !!!!

    Le pêcheur nous montre avec quoi il pêche les poulpes des "patates de mer"

     

    Une patate de mer

    Le pêcheur

    On ne se lasse pas

    Quelques jours à Agadir

    Voilà la joyeuse bande

    Voilà le groupe. Les "Skoués" bis

     

    Il ne reste plus qu'à remonter au camping que nous atteignons vers 11H. Merci Odile et Christian pour cette superbe sortie.

     

    Remontée sur le plateau

     

     

    Un quad à la rescousse de Micky trop fatiguée

     

    Cette photo juste pour un clin d’œil à Brigitte, ma petite sœur.... Souvenir souvenir !!!

     

    Livraison de l'eau au camping

     

    Mais ce n'est pas tour 13h30 voilà Hassan le chauffeur de taxi qui vient nous chercher, il est très aimable, parle français et nous fait un prix pour l'aller retour, nous sommes six ce qui représente que quelques dirhams par couple. Il ménage nos douleurs, évitant les dos d"ânes ou les passant à petite vitesse, il connait le trajet par cœur.

    Nous nous baladons dans le souk, achetons nos légumes et fruits pour trois francs six sou. Ils sont toujours aussi beaux, souvent à même le sol dans la poussière. C'est aussi cela le Maroc.

     

    Au souk à Aourir

    Quelques jours à Agadir

    De belles carottes

    Une montagne de petits pois

    Les zitounes

    Les traditionnels épices

    De belles djellabas

     

    Mais n'est-ce pas cette ambiance et cette hospitalité que nous sommes venus chercher, en plus du soleil bien entendu  ???

    Nous retournons vers "notre cordonnier" pour qu'il colle mes babouches et me répare une lanière. Vous ne devinerez jamais le prix. "Mon amis j'tais l'prix marocain"..... 15 dh. Chercher l'erreur....

     

    Ce jeudi est encore une journée très agréable, une journée rencontre comme on les aime. Voilà nous avons donc retrouvé Fanfan et Albert qui nous on conduit dans un super restaurant "le petit pêcheur", un restaurant magnifique, des serveurs au top et des plats copieux et savoureux. Vous verrez tout cela en image.....

     

    Agadir

    Agadir

    Le Petit Pêcheur 

    Une belle tablée

    Ici les vagues sont au plafond !!!

    Entrée et plats

    Quelques jours à Agadir

    Au petit pêcheur

    Quelques jours à Agadir

    Celui-ci n'est pas pour nous...

     

    Nous papotons dans la bonne humeur et la gaieté, échangeons des anecdotes et souvent les rires fusent.

    Nous prendrons le dessert à "Vénizia Ice" où Paulette et Jean nous offre de savoureuses glaces, comme les gourmands aiment....

     

    Voilà nos glaces et crêpe

    Quelques jours à Agadir

    Quelques jours à Agadir 

    Au Venezia ice

     

    Le temps passe à une rapidité folle, il est déjà 16h direction le quartier "founty" où habitent Fanfan et Albert. Nous visitons leur belle maison, très marocaine, petit nid fort confortable décoré avec beaucoup de goût. Il nous offriront café et petits gâteaux.

     

    Voici leur maison

    Sur la terrasse de Fanfan et Albert

     

    Nous rentrerons au camping à la nuit, ravi de notre sortie. Un grand merci à Fanfan et Albert pour cette magnifique journée.

     

    Aujourd'hui c'est repas....juste une petite balade digestive au dessus du camping.

    Ce soir apéro chez Annie et Bernard (papyclown) en compagnie de Martine, Michel, Gina et Bernard. Une petite soirée bien conviviale.

     

    Apéro dernière soirée à Terre d'Océan

    Annie et Bernard

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique